Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
volcan
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 11881
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 11:42

En lisant les posts je comprend mieux certaines désillusions. Si pendant la scolarité on vous rabache que vous êtes la crème, des leaders, qu'être attaché c'est être un grand chef, un penseur et non un exécutant, un décideur, etc... le retour au contact de la réalité du terrain peut faire naitre nombre d'aigreur et d'incompréhension.
Revenir en haut Aller en bas
LFDG
***
***
avatar

Nombre de messages : 1689
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 11:48

Comme je suis heureux d'être lauréat de l'ex-concours d'AASU !
Revenir en haut Aller en bas
Initiales GM
***
***
avatar

Nombre de messages : 1122
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 14:03

Idem même si j'ai vécu le parachutage de l'affectation en EPLE (j'avais demandé les services déconcentrés) de manière un peu douloureuse dans un premier temps. Ca n'a pas duré et je me félicite depuis longtemps de cette décision initialement subie.
A de rares exceptions, j'ai le sentiment que les sortants d'IRA arrivent sur le terrain avec une culture commune du pilotage de projets, du management qui occulte toute une partie de nos réalités. Est-ce que c'est le cas de la même manière lorsqu'ils arrivent en services déconcentrés ou même à la centrale ?
Dans le cas des sortants d'IRA affectés en EPLE, ils sont forcément déçus par l'écart qu'ils constatent entre le discours entendu en formation et le terrain. Et accessoirement, le terrain ne s'en porte pas toujours trop bien non plus...
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 14:08

volcan a écrit:
En lisant les posts je comprend mieux certaines désillusions. Si pendant la scolarité on vous rabache que vous êtes la crème, des leaders, qu'être attaché c'est être un grand chef, un penseur et non un exécutant, un décideur, etc... le retour au contact de la réalité du terrain peut faire naitre nombre d'aigreur et d'incompréhension.

Bonjour volcan,

Il est vrai que les appropriations des attachés stagiaires aux différentes figures du cadre intermédiaire sont diverses au sein des IRA.

Toutefois cette école d’application se réforme lentement et ne s’adapte ni plus vite ni plus lentement que le MEN lui-même ou d’autres ministères pour lesquels elle fournit à titre principal des attachés d’administration.

En effet, il y a une époque pas si lointaine, comme le précisait le rapport public annuel de 2011 de la cour des comptes (les agences comptables des lycées et collèges publics) que je cite :

 « les agents comptables étaient souvent recrutés à la sortie des instituts régionaux d’administration (IRA) sans formation approfondie, ni même parfois de vocation comptable. ». Ce n’est plus le cas aujourd’hui, il n’est plus possible d’être AC en sortie d’IRA.

Mais en « même temps » (désolé pour cette expression galvaudée) et à la « décharge des IRA », les réformes sont aussi très lentes au MEN et ailleurs (politiques publiques).

Quelques ex : 

-      La réforme des règles budgétaires et comptables simplifiées et modernisées est récente en EPLE.
-      Le vieux serpent de mer d’une véritable séparation fonctionnelle entre les ordonnateurs et les comptables des EPLE est toujours          sur la table, que l’on soit partisan de cette réforme ou pas.
-     Certaines pratiques que je constate moi même sur le terrain ( sur le mode on a toujours fait comme ça...) 
 
Il faut de toute façon composer entre les ambitions, les illusions liées à une représentation, les incompréhensions et la réalité sur le terrain   
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
******
******
avatar

Nombre de messages : 4193
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 14:17

En tout cas, parce que je prends régulièrement des attachés stagiaires en période de formation pratique, je trouve qu'ils sont plutôt bons.
Revenir en haut Aller en bas
ATCQ
**
**
avatar

Nombre de messages : 547
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 14:31

Initiales GM a écrit:
Et accessoirement, le terrain ne s'en porte pas toujours trop bien non plus...

Je trouve ce passage intéressant je voudrais être certain de bien le comprendre.

Pourrais-tu préciser ton propos ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 14:36

Initiales GM a écrit:
 Et accessoirement, le terrain ne s'en porte pas toujours trop bien non plus...

Moi aussi, je ne sais pas comment l'interpréter ?
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15004
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 14:57

gym a écrit:
Quelques ex :

-La réforme des règles budgétaires et comptables simplifiées et modernisées est récente en EPLE.

Ah ? Le décret de refonte de la comptabilité publique est paru le 7 novembre 2012, et la réforme du cadre budgétaire et comptable est arrivée dans les EPLE le 1er janvier 2013. Plus de 50 jours, c'est scandaleux, on ne le dira jamais assez ! bouffon

gym a écrit:
- Le vieux serpent de mer d’une véritable séparation fonctionnelle entre les ordonnateurs et les comptables des EPLE est toujours sur la table, que l’on soit partisan de cette réforme ou pas.
Faudrait dire sur quelle table ! Ce n'est à l'ordre du jour pour personne de sérieux aujourd'hui, et dans la plupart des autres établissements publics, on constate un mouvement général profond et régulier depuis trente ans de rapprochement des ordonnateurs et des comptables. L'expression "le comptable public doit remonter dans la chaîne de l'ordonnancement", je l'ai entendue dans la bouche d'un comptable de haut niveau qui siège actuellement au CNoCP, et pas qu'une fois.
gym a écrit:
-  Certaines pratiques que je constate moi même sur le terrain (sur le mode on a toujours fait comme ça...)
Parce que tu crois sérieusement qu'à l'armée, à l'environnement, à la culture, à l'intérieur ou aux anciens combattants, personne ne prononce jamais ces mots débiles ? Alors pars vite brouter cette herbe vert fluo du pré d'en face, elle est grasse et fine à la fois !

Selon moi il y a trois sortes de cadres :

1) les abrutis qui disent "on a toujours fait comme ça", qu'il faudrait virer immédiatement
2) les imbéciles qui refusent de tenir compte de l'expérience des siècles passés, qui devraient d'urgence quitter la FP et aller monter leur start-up
3) ceux qu'on peut garder

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
ATCQ
**
**
avatar

Nombre de messages : 547
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 15:00

Citation :
Selon moi il y a trois sortes de cadres :

1) les abrutis qui disent "on a toujours fait comme ça", qu'il faudrait virer immédiatement
2) les imbéciles qui refusent de tenir compte de l'expérience des siècles passés, qui devraient d'urgence quitter la FP et aller monter leur start-up
3) ceux qu'on peut garder

Et tu te places dans quelle catégorie ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
**
**


Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 16:17

Initiales GM a écrit:
Dans le cas des sortants d'IRA affectés en EPLE, ils sont forcément déçus par l'écart qu'ils constatent entre le discours entendu en formation et le terrain.
Bah non, pas tous. Quand on prend du recul et que l'on a un peu l'esprit critique, on n'est pas forcément déçu...

gym a écrit:
« les agents comptables étaient souvent recrutés à la sortie des instituts régionaux d’administration (IRA) sans formation approfondie, ni même parfois de vocation comptable. ». Ce n’est plus le cas aujourd’hui, il n’est plus possible d’être AC en sortie d’IRA.
Cependant, ce n'est pas à mettre au bénéfice d'une quelconque amélioration de la formation dispensée dans les IRA...

Le Forgeron a écrit:
En tout cas, parce que je prends régulièrement des attachés stagiaires en période de formation pratique, je trouve qu'ils sont plutôt bons.
Il ne peut pas y avoir que des nuls. Par ailleurs, c'est souvent plus la qualité de la formation des IRA qui est discutable, moins celle de pas mal d'élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Initiales GM
***
***
avatar

Nombre de messages : 1122
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 17:02

ATCQ a écrit:
Initiales GM a écrit:
Et accessoirement, le terrain ne s'en porte pas toujours trop bien non plus...

Je trouve ce passage intéressant je voudrais être certain de bien le comprendre.

Pourrais-tu préciser ton propos ?

Merci
Un agent, quelle que soit sa catégorie du reste, qui ne se sent pas à sa place dans le poste sur lequel il est affecté est rarement au mieux de son efficacité professionnelle.
Le temps que ça change - soit que l'intéressé s'adapte aux attendus de son poste soit qu'il trouve une autre affectation plus conforme à ses souhaits - le service rendu peut ne pas être d'une grande qualité parce qu'en inadéquation avec le besoin du service.
Loin de moi l'idée d'incriminer les collègues qui se trouveraient dans cette situation mais plutôt l'institution qui, en vendant en formation à l'IRA des choses qui ne correspondent pas à la réalité du terrain mettent en difficulté les agents mais aussi leur future administration d'affectation. Où est alors le bénéfice de l'administration, organisatrice de la formation, à pratiquer de la sorte ?
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5604
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 17:19

Au risque d'énerver encore plus le Lapin Enervé, les remarques de Gym ne sont pas dénuées de pertinence.
La réforme de la RCBC date de 2012, donc à l'échelle historique de la compta publique c'est tout récent.
Et encore, il parle de réforme des règles budgétaires et comptables. Si pour la budgétaire on a bien simplifié les choses, pour la partie comptable, c'est presque toujours pareil qu'au ... 19ème siècle.
Est-il normal qu'en 2018, dans notre monde technologique, on en soit encore à parler de facture originale, qu'on se focalise sur la responsabilité anxiogène du comptable pour le double-paiement d'une facture de 50 € ou le manque de PJ pour un contrat annuel de 1000 balles ? Désolé, mais en termes de finances publiques et de modernisation des pratiques, il y a des problèmes plus aigus à résoudre pour Bercy que s'arrêter à ces broutilles, et des chantiers autrement plus urgents à ouvrir. Je n'ai plus les chiffres de l'AFCM en tête, mais à mon avis, le gaspillage de fonds publics d'une seule grosse opération de partenariat public-privé doit largement dépasser le montant annuel de tous les débets de France et de Navarre.

Maintenant, les comptables seront-ils tous d'accord pour que leur responsabilité de comptable soit ainsi atténuée ?

Quant à la séparation des fonctions de comptable et de gestionnaire, c'est une question que l'on entend poser de plus en plus, une idée qui fait de plus en plus son chemin, et notamment au sein du syndicat qui se plaît à se qualifier de majoritaire.

On a eu le serpent de mer du transfert des gestionnaires aux collectivités territoriales, i-né-luc-ta-ble (mais que l'attend toujours 10 ans plus tard), mais qui pose des problèmes de nature plus politique entre Etat et CT; la séparation gestionnaire et comptable n'entrant pas dans cette problématique, on peut l'aborder sous un simple angle technique sans créer de sérieux remous dans la profession. S'est-on seulement inquiété du traumatisme vécu par les collègues AC redevenus "simples" gestionnaires une fois leur agence dissoute dans une nouvelle carte comptable ?

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 17:35

L'intendant zonard a écrit:
gym a écrit:
Quelques ex :

-La réforme des règles budgétaires et comptables simplifiées et modernisées est récente en EPLE.

Ah ? Le décret de refonte de la comptabilité publique est paru le 7 novembre 2012, et la réforme du cadre budgétaire et comptable est arrivée dans les EPLE le 1er janvier 2013. Plus de 50 jours, c'est scandaleux, on ne le dira jamais assez ! bouffon

gym a écrit:
- Le vieux serpent de mer d’une véritable séparation fonctionnelle entre les ordonnateurs et les comptables des EPLE est toujours sur la table, que l’on soit partisan de cette réforme ou pas.
Faudrait dire sur quelle table ! Ce n'est à l'ordre du jour pour personne de sérieux aujourd'hui, et dans la plupart des autres établissements publics, on constate un mouvement général profond et régulier depuis trente ans de rapprochement des ordonnateurs et des comptables. L'expression "le comptable public doit remonter dans la chaîne de l'ordonnancement", je l'ai entendue dans la bouche d'un comptable de haut niveau qui siège actuellement au CNoCP, et pas qu'une fois.
gym a écrit:
-  Certaines pratiques que je constate moi même sur le terrain (sur le mode on a toujours fait comme ça...)
Parce que tu crois sérieusement qu'à l'armée, à l'environnement, à la culture, à l'intérieur ou aux anciens combattants, personne ne prononce jamais ces mots débiles ? Alors pars vite brouter cette herbe vert fluo du pré d'en face, elle est grasse et fine à la fois !

Selon moi il y a trois sortes de cadres :

1) les abrutis qui disent "on a toujours fait comme ça", qu'il faudrait virer immédiatement
2) les imbéciles qui refusent de tenir compte de l'expérience des siècles passés, qui devraient d'urgence quitter la FP et aller monter leur start-up
3) ceux qu'on peut garder

Bonjour Lapin énervé 

Propos sortis de leur contexte, partiaux et hors du sujet de la formation des IRA : quelle valeur leur accorder ?

Dans tes "trois sortes de cadres" classification que je trouve pour le moins étrange  , peux tu dire dans quelle catégorie clivante ou clivée tu te ranges?

Salutations apaisées
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15004
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 18:41

ATCQ a écrit:
IZ a écrit:
Selon moi il y a trois sortes de cadres :

1) les abrutis qui disent "on a toujours fait comme ça", qu'il faudrait virer immédiatement
2) les imbéciles qui refusent de tenir compte de l'expérience des siècles passés, qui devraient d'urgence quitter la FP et aller monter leur start-up
3) ceux qu'on peut garder
Et tu te places dans quelle catégorie ? Very Happy
gym a écrit:
Dans tes "trois sortes de cadres" classification que je trouve pour le moins étrange  , peux tu dire dans quelle catégorie clivante ou clivée tu te ranges?
Bin dans la deuxième, évidemment ! Rolling Eyes

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 6 Mar 2018 - 18:59

Initiales GM a écrit:
Dans le cas des sortants d'IRA affectés en EPLE, ils sont forcément déçus par l'écart qu'ils constatent entre le discours entendu en formation et le terrain. Et accessoirement, le terrain ne s'en porte pas toujours trop bien non plus...

Il y a qq années sûrement, ces dernières je ne pense pas. Sorti d'IRA, il y a 4 ans, je me suis rapidement senti à l'aise sur mon poste.

J'étais à l'IRA de Lyon où j'ai eu :
- 40 heures de compta bud et géné dispensées par un AC en binôme avec un GM : pratique de GFC dans tout ses recoins, compte en T à gogo, décortication de la M9.6.
- Intervention sur les instances et fonctionnement d'un EPLE + grh des ATTE fait par un autre GM.
- Contrôle de légalité expliqué par le chef de l'époque du service en question de l'aca de Grenoble (ancien GM aussi).
- enjeux du MEN par le DEGESCO adjoint (c'est pour le côté cadre qui prend de la hauteur mais superbe intervention qui 4 ans plus tard reste toujours d'actualités)
- etc...
+ stage obligatoire en EPLE.

Lorsque j'ai vu les pauvres nouveaux GM en formation académique qui n'étaient pas passés par les IRA, j'ai eu pitié pour eux car il leur fallait attendre les formations pour être opérationnel. Dès ma prise de poste j'étais capable de faire la compta, parler organisation de travail avec les agents et faire leurs EDT, préparer mon 1er CA moins de 15 jours après la rentrée, ma 1ère commission de sécurité 1 mois après la prise de poste. Ceci car je l'avais appris, pas sur le terrain c'est sûr, par des personnes qui le pratiquent au quotidien et vu en stage. Je n'avais plus qu'à comprendre les spécificités de mon établissement et rôder la pratique.

Les IRA ont fait de gros efforts de formation sur l'univers ASU. Il reste toujours la personnalité de chacun et surtout la motivation qui peuvent faire une différence surtout que cet univers est en général celui qui reste pour les moins motivés (on va dire ça ainsi). Il y a à prendre et à laisser lors de la formation selon ce que chacun est venu chercher. J'ai passé le concours pour devenir GM, je suis devenu GM et je ne regrette rien de cette année de formation.
Revenir en haut Aller en bas
Initiales GM
***
***
avatar

Nombre de messages : 1122
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mer 7 Mar 2018 - 12:30

ELPE a écrit:
Citation :

Les IRA ont fait de gros efforts de formation sur l'univers ASU. Il reste toujours la personnalité de chacun et surtout la motivation qui peuvent faire une différence surtout que cet univers est en général celui qui reste pour les moins motivés (on va dire ça ainsi). Il y a à prendre et à laisser lors de la formation selon ce que chacun est venu chercher. J'ai passé le concours pour devenir GM, je suis devenu GM et je ne regrette rien de cette année de formation.
Voilà voilà... c'est pas moi qui le dit.

Je ne doute pas qu'un sortant d'IRA motivé par la fonction sera efficace.
Ton exemple n'est pas banal. Etiez-vous nombreux à rêver de devenir GM dans ta promo ? J'suis pas sûre...
Revenir en haut Aller en bas
babel 1983
.
.
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 35
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mer 7 Mar 2018 - 13:08

J'ai eu la même démarche que ELPE: univers ASU choisi et pas subie (j'avais le choix des 3 AC, ATE et ASU). C'est un métier qui me passionne (même si parfois selon les jours c'est plus dur que d'autres) par la diversité de ces tâches et l'autonomie que l'on a.
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
******
******
avatar

Nombre de messages : 4193
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mer 7 Mar 2018 - 14:00

ELPE a écrit:
Citation :

J'étais à l'IRA de Lyon où j'ai eu :
- 40 heures de compta bud et géné dispensées par un AC en binôme avec un GM : pratique de GFC dans tout ses recoins, compte en T à gogo, décortication de la M9.6.
- Intervention sur les instances et fonctionnement d'un EPLE + grh des ATTE fait par un autre GM.
- Contrôle de légalité expliqué par le chef de l'époque du service en question de l'aca de Grenoble (ancien GM aussi).
- enjeux du MEN par le DEGESCO adjoint (c'est pour le côté cadre qui prend de la hauteur mais superbe intervention qui 4 ans plus tard reste toujours d'actualités)
- etc...
+ stage obligatoire en EPLE.
Mazette !
Jamais eu ça en formation, on n'avait pas GFC à l'IRA.

C'était qui le DGESCO adjoint ?
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mer 7 Mar 2018 - 14:43

vivelafp a écrit:
bonsoir,

Il y a t il parmi vous des personnes qui ont choisi l'univers ASU pour avoir plus de chance de retourner dans leur région?

est il vrai que cela est plus aisée qu'avec l'univers ATE?

j’espère que vous pourrez me renseigner

merci Smile

Bonjour,

A mon sens, c’est l’intérêt du poste qui doit te guider avant tout, même si je comprends bien la dimension « logique géographique ». Tu peux être à dix minutes de chez toi et t’ennuyer ferme sur un poste pour un tas de raisons…

Mieux vaut rester ouvert et attentif à tout, en essayant d’être au clair avec toi-même dans tes choix, tes priorités (charges de famille si c’est le cas) …etc.).

La formation qui est globalement une bonne formation (certes perfectible) n’est pas une fin en soi, ni l'aboutissement, c’est juste un départ , un moyen d’atteindre les objectifs que tu te fixes . Elle sera aussi ce que tu en feras…
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mer 7 Mar 2018 - 18:48

Initiales GM a écrit:
ELPE a écrit:
Citation :

Les IRA ont fait de gros efforts de formation sur l'univers ASU. Il reste toujours la personnalité de chacun et surtout la motivation qui peuvent faire une différence surtout que cet univers est en général celui qui reste pour les moins motivés (on va dire ça ainsi). Il y a à prendre et à laisser lors de la formation selon ce que chacun est venu chercher. J'ai passé le concours pour devenir GM, je suis devenu GM et je ne regrette rien de cette année de formation.
Voilà voilà... c'est pas moi qui le dit.

Je ne doute pas qu'un sortant d'IRA motivé par la fonction sera efficace.
Ton exemple n'est pas banal. Etiez-vous nombreux à rêver de devenir GM dans ta promo ? J'suis pas sûre...
Rêver, je ne sais pas mais 1/3 voulaient l'être sur une trentaine donc pas si mal pour un métier qui soi disant n’attire pas les foules.

Le Forgeron a écrit:
ELPE a écrit:
Citation :

J'étais à l'IRA de Lyon où j'ai eu :
- 40 heures de compta bud et géné dispensées par un AC en binôme avec un GM : pratique de GFC dans tout ses recoins, compte en T à gogo, décortication de la M9.6.
- Intervention sur les instances et fonctionnement d'un EPLE + grh des ATTE fait par un autre GM.
- Contrôle de légalité expliqué par le chef de l'époque du service en question de l'aca de Grenoble (ancien GM aussi).
- enjeux du MEN par le DEGESCO adjoint (c'est pour le côté cadre qui prend de la hauteur mais superbe intervention qui 4 ans plus tard reste toujours d'actualités)
- etc...
+ stage obligatoire en EPLE.
Mazette !
Jamais eu ça en formation, on n'avait pas GFC à l'IRA.

C'était qui le DGESCO adjoint ?
Les autres univers nous regardaient envieux car on était vraiment dans une formation pratique et surtout on ressortait tous avec le sourire des heures de cours car on pouvait échanger sur du réel. Quand j'ai pris le poste, j'ai vraiment vu l'avantage d'avoir GFC à l'IRA et surtout d'avoir pu voir toute la chaîne jusqu'à la compta géné. Après 4 ans, même sans avoir pratiqué en AC, je me souviens encore de ce qui se passe après que j'envoie mes écritures. Je pense que ça permet de mieux comprendre le travail des uns et des autres.

C'était le DGESCO adjoint en poste au printemps 2014. Je n'ai pas gardé trace de son intervention donc je n'ai pas le nom mais sauf erreur de mémoire ou confusion, il me semble qu'on lui devait la réforme des rythmes scolaires.

Pour revenir au sujet, l'univers ASU est le seul qui permet d'avoir le choix entre des postes en centrales, en déconcentrés et dans des EP. D'ailleurs, la major de l'univers ASU voulait Lyon 1 et elle l'a eu. Tandis que le milieu de classement ASU a choisi la centrale, ce qu'il voulait. S'il avait été dans l'univers centrale, il n'aurait pas eu le choix à cause de son classement général. C'est de la stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
pifdenfer
.
.


Nombre de messages : 6
Age : 37
Date d'inscription : 16/05/2018

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:09

Bonjour,
je suis également stagiaire IRA et je me pré-destine au métier de gestionnaire. Cependant j'ai une forte dépendance géographique donc j'envisage de postuler sur un poste actuellement sur la biep, à 30 min de chez moi et qui plus est correspond parfaitement à ce que je recherche. SVP dans quelle mesure cela pourrait passer administrativement lorsque je "refuserai" l'affectation finale (détachement, mutation ?...). Car c'est bien une obligation de servir l’état pendant 5 ans que je signe, et pas une obligation d'accepter l'affection  bounce

Merci d'avance pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Milouz
.
.


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:22

pifdenfer a écrit:
Bonjour,
je suis également stagiaire IRA et je me pré-destine au métier de gestionnaire. Cependant j'ai une forte dépendance géographique donc j'envisage de postuler sur un poste actuellement sur la biep, à 30 min de chez moi et qui plus est correspond parfaitement à ce que je recherche. SVP dans quelle mesure cela pourrait passer administrativement lorsque je "refuserai" l'affectation finale (détachement, mutation ?...). Car c'est bien une obligation de servir l’état pendant 5 ans que je signe, et pas une obligation d'accepter l'affection  bounce

Merci d'avance pour vos réponses

Eh ben ça faut le lire pour le croire !
Même pas encore fini l'IRA que déjà vous voulez vous enfuir de votre futur, mais encore inconnu, poste !

Je resterai toujours étonné par les personnes qui, connaissant les contraintes et les enjeux, s'engagent dans des parcours qu'ils vont tenter de contourner...
Mais admettons.

Ceci étant dit, je doute qu'un stagiaire puisse participer à un recrutement autre que l'affectation prévue à l'issue de sa période de stage.
Par ailleurs, refuser l'affectation en le cas d'espèce, il me semble, revient à refuser de servir pendant 5 ans.

Mais je gage que d'autres sur ce forum en savent beaucoup plus sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
pifdenfer
.
.


Nombre de messages : 6
Age : 37
Date d'inscription : 16/05/2018

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:29

ELPE a écrit:


Pour revenir au sujet, l'univers ASU est le seul qui permet d'avoir le choix entre des postes en centrales, en déconcentrés et dans des EP. D'ailleurs, la major de l'univers ASU voulait Lyon 1 et elle l'a eu. Tandis que le milieu de classement ASU a choisi la centrale, ce qu'il voulait. S'il avait été dans l'univers centrale, il n'aurait pas eu le choix à cause de son classement général. C'est de la stratégie.
Pour information, l'univers ASU ne propose plus les postes en centrale depuis l'année dernière, ils font à présent partie de l'administration centrale. EPLE, rectorat, crous, dsden encore possible.
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
******
******
avatar

Nombre de messages : 4193
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:32

pifdenfer a écrit:
Bonjour,
je suis également stagiaire IRA et je me pré-destine au métier de gestionnaire. Cependant j'ai une forte dépendance géographique donc j'envisage de postuler sur un poste actuellement sur la biep, à 30 min de chez moi et qui plus est correspond parfaitement à ce que je recherche. SVP dans quelle mesure cela pourrait passer administrativement lorsque je "refuserai" l'affectation finale (détachement, mutation ?...). Car c'est bien une obligation de servir l’état pendant 5 ans que je signe, et pas une obligation d'accepter l'affection  bounce

Merci d'avance pour vos réponses

Le refus du poste entraîne une non-titularisation.
Revenir en haut Aller en bas
pifdenfer
.
.


Nombre de messages : 6
Age : 37
Date d'inscription : 16/05/2018

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:34

Oui, je connaissais les contraintes effectivement mais je suis tout à fait capable d'argumenter mes décisions. L'évolution professionnelle n'est pas réservée qu'à une catégorie de personne (célibataire ou sans attache), j'ai enfants et conjoint et j'estime avoir le droit d’espérer, jusqu'à ce que j’obtienne ce que je souhaite. Un poste à coté de chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
******
******
avatar

Nombre de messages : 4193
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:35

Dans ces conditions, il faudra rembourser le coût de la formation.
Revenir en haut Aller en bas
pifdenfer
.
.


Nombre de messages : 6
Age : 37
Date d'inscription : 16/05/2018

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:41

Et pourtant je compte bien servir l’État pendant 5 ans
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11881
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:41

Tous les avantages d'être fonctionnaire sans les inconvénients. D'aucuns diraient le beurre, l'argent du beurre et le reste... 
Sans autre commentaire.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
pifdenfer
.
.


Nombre de messages : 6
Age : 37
Date d'inscription : 16/05/2018

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:45

volcan a écrit:
Tous les avantages d'être fonctionnaire sans les inconvénients. D'aucuns diraient le beurre, l'argent du beurre et le reste... 
Sans autre commentaire.

Inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
**
**


Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:47

Je doute que le recruteur retiendrait votre candidature, étant donné votre position d'élève attaché.
Si vous souhaitez pouvoir éviter une affectation issue de la liste d'icelles dévolues à votre IRA, il faudra accepter un poste de cette liste et négocier dans les couloirs aux moquettes épaisses et feutrées pour obtenir le poste de vos rêves et l'occuper quelques jours ou semaines après votre prise de fonction "officielle".
Il est conseillé, cependant, pour réussir une telle entreprise d'avoir de l’entregent.
Entreprise difficile, mais pas impossible. Et déjà vue.
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11881
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   Mar 29 Mai 2018 - 16:48

... et pourtant il y aurait beaucoup à dire. Mais « O tempora, o mores »

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la stratégie dans le choix de l'univers pendant la scolarité à l'IRA
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Examens & concours - Mutations & affectations-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: