Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -57%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Télétravail dans la FP

Aller en bas 
AuteurMessage
Bozinchu
Veille JO
Veille JO
Bozinchu

Nombre de messages : 19145
Age : 51
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Télétravail dans la FP Empty
MessageSujet: Télétravail dans la FP   Télétravail dans la FP Icon_minitimeMer 6 Mai 2020 - 6:58

Ce matin au JO, un texte sur le télétravail dans la FP
Il était temps me direz vous...
C'est à voir Ici

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
Revenir en haut Aller en bas
Mad Max
Veille informative
Veille informative
Mad Max

Nombre de messages : 4511
Date d'inscription : 03/10/2007

Télétravail dans la FP Empty
MessageSujet: Re: Télétravail dans la FP   Télétravail dans la FP Icon_minitimeJeu 7 Mai 2020 - 9:24

Et un article de la lettre Localtis du 7 mai pour l'appréhender :

Prévu par la loi de transformation de la fonction publique, un décret apporte des modifications au cadre réglementaire permettant la mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique. Il devrait faciliter le déploiement de cette modalité de travail à partir du 11 mai prochain.




À partir du 17 mars, des milliers d'agents publics qui exerçaient habituellement leurs fonctions dans les locaux de leur employeur ont poursuivi leur activité en télétravail à leur domicile. Rendu impératif par l'épidémie de Covid-19, ce bouleversement s'est produit sans que soit modifié le décret du 11 février 2016, qui fixe le cadre réglementaire de cette modalité de travail. Le texte d'application de la loi Sauvadet du 12 mars 2012 est pourtant inadéquat sur plusieurs points. Bien avant le début de la crise, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics soulignait d'ailleurs que ce dispositif était qualifié de "trop rigide tant par les employeurs que par les agents." Il exprimait cette position à l'issue de la réunion du conseil commun de la fonction publique du 30 janvier dernier. Ce jour-là, l'instance examinait un projet de décret modifiant le texte de 2016, avec pour but de lui apporter plusieurs assouplissements voulus par la loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique. Dès la mi-décembre, Localtis avait détaillé le contenu de cette réforme consistant, pour l'essentiel, à autoriser le télétravail ponctuel.

Lieu du télétravail : des possibilités étendues

Avec la généralisation du télétravail dans les services publics depuis  la mi-mars et la perspective d'un déploiement qui restera encore très large à partir du 11 mai, ce décret était très attendu. Après un peu de retard, il est finalement paru ce mercredi 6 mai et son entrée en vigueur est prévue pour ce jeudi.
L'article 2 du décret élargit la définition du télétravail, en supprimant l'obligation qu'il soit réalisé "de façon régulière et volontaire." À ce même article, il est prévu que "le télétravail peut être organisé au domicile de l'agent, dans un autre lieu privé ou dans tout lieu à usage professionnel." Ce qui offre des possibilités plus larges qu'auparavant. D'autant qu'"un agent peut bénéficier au titre d'une même autorisation de ces différentes possibilités." En outre, l'éventualité d'un recours ponctuel au télétravail est expressément mentionnée par le décret : l'agent qui le demande, peut se voir attribuer "un volume de jours flottants de télétravail par semaine, par mois ou par an." Cette nouvelle faculté peut être cumulée avec une utilisation régulière du télétravail (certains jours de télétravail "fixes au cours de la semaine ou du mois").

Pas plus de trois jours par semaine, sauf exceptions

La limite de trois jours de télétravail par semaine (fixée par le décret de 2016) doit toujours être respectée. Mais des exceptions demeurent possibles pour "les agents dont l'état de santé, le handicap ou l'état de grossesse le justifient". Le dépassement des trois jours est par ailleurs désormais également possible "lorsqu'une autorisation temporaire de télétravail a été demandée et accordée en raison d'une situation exceptionnelle perturbant l'accès au service ou le travail sur site." On peut imaginer que des agents se prévaudront de cette disposition pour demeurer en télétravail de manière permanente dans les structures qui, dans les semaines à venir, envisageraient le retour de leurs agents au bureau.
Notons que lorsque le télétravail est mis en œuvre dans ce cas-là, ou dans le cadre de l'utilisation de jours flottants, l'employeur "peut autoriser l'utilisation de l'équipement informatique personnel de l'agent".
Parmi les autres nouveautés, il est indiqué qu'après réception d'une demande de télétravail, l'employeur doit répondre par écrit dans un délai d'un mois maximum.

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
 
Télétravail dans la FP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Info du jour.-
Sauter vers: