Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Sélectivité des concours et progression

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Dim 8 Mai 2016 - 21:06

Bonjour, je suis actuellement étudiant en 1ère année de BTS Assistant de gestion PME-PMI et j'envisage depuis plusieurs années déjà de travailler dans la sphère administrative au sein du ministère de l'ENES en tant que fonctionnaire.

Après plusieurs recherches, j'ai constaté que les concours étaient extrêmement sélectifs, et donc, à l'heure actuelle, j'envisage de :

  1. Finir mon BTS ;
  2. Entrer en licence d'administration publique à Nanterre (j'ai un niveau plutôt correct, après faut voir s'ils recrutent des BTS) ;
  3. Passer en priorité le concours de SAENES (donc B), et si j'échoue, éventuellement les recrutements sans concours C.


Bien sûr vous ne me connaissez pas particulièrement, mais pensez-vous qu'un tel plan ait des chances d'aboutir ?

Également, dans l'éventualité où j'aurais la chance d'obtenir un poste en B, j'aimerais que l'on me confirme ces informations : on est recruté juste à "un niveau" (B) mais après, la typologie du poste est indiquée sur l'offre à laquelle on répond ? Et parmi les spécialités, il y a 3 branches : gestion matérielle, comptabilité et secrétariat, c'est bien cela ?

Enfin, vous semble t'il plus "sage" de ne pas passer directement ces concours mais plutôt de viser un concours A en réalisant d'abord une M1 en administration publique ?

Je vous remercie d'avance de vos réponses, et je m'excuse par ailleurs si mon poste fait un peu doublon avec d'autres (après avoir écumé le forum, j'ai trouvé quelques postes mais rien de bien concluant vis à vis de ma requête).
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Alomero le Dim 8 Mai 2016 - 22:11

C'est à vous de voir en fonction de votre niveau, de votre âge, de votre besoin de gagner votre vie, de votre envie d'en apprendre plus, de votre capacité à encadrer, de votre mobilité géographique... La seule chose certaine, c'est qu'un concours A c'est un recrutement national et un concours B un recrutement académique. Les fonctions sont diverses et variées mais on ne choisit pas à l'issue du concours en répondant à une offre (ce n'est pas la territoriale), on prend ce qu'on nous donne et souvent on reste 3 ans avant de pouvoir bouger.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8028
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Dim 8 Mai 2016 - 22:18

Merci de votre réponse Smile.

Honnêtement, je ne me vois pas trop encadrer du personnel, sans pour autant être simplement exécutant, c'est pour ça que le B me semble plus adéquat, après, en termes de mobilité je n'ai pas le permis de conduire et ce n'est pas dans mes projets (ce qui est je suppose un frein).

Pensez-vous que le fait de ne pas avoir de permis puisse jouer en ma défaveur à ce point ? Combiné à cela que je suis relativement jeune (18 ans) donc sans trop d'expérience professionnelle si ce n'est environ 22 semaines de stages liées à mon baccalauréat professionnel.

En ce qui concerne ma nature, j'aime bien apprendre de nouvelles tâches mais j'ai une certaine peur de l'échec ; mais justement, par rapport à la variété des tâches, ayant un profil bien plus administratif que comptable, suis-je invalidé dans la mesure où je pourrais être mis à des postes demandant des compétences comptables de gestion matérielle ?

Enfin, auriez-vous quelques sources documentaires exhaustives sur les SAENES, car hormis educ.gouv et quelques sites publics, je ne trouve que très peu d'informations relatives aux fonctions du SAENES hors les textes très globaux de Légifrance ?
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  petite gest le Lun 9 Mai 2016 - 11:09

Bonjour,

Votre projet de parcours ressemble au mien.
J'ai un Deug (mais ça n'existe plus aujourd'hui), et je suis rentrée en licence d'administration publique (à l'époque c'était un concours d'entrée). J'ai ratée ma licence, mais j'ai eu saenes externe du 1er coup cheers .
Donc j'ai commencé dans une petite agence comptable perdue (à l'époque c'était les petites agence de 2-3 établissements) à 22 ans, dans un lycée. J'en garde un très bon souvenir, une très bonne agent comptable qui m'a formée sur le tas (et très bien).
Que t'es pas ton permis ou pas, c'est ton problème, dans le sens où on va te proposer une affectation. Si tu refuses, tu perds le bénéfice du concours et après, à toi de te débrouiller pour arriver au boulot tous les jours.

petite gest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Le Forgeron le Lun 9 Mai 2016 - 11:43

petite gest a écrit:
J'ai un Deug (mais ça n'existe plus aujourd'hui),
Le DEUG existe encore. Il n'a jamais été supprimé. Heureusement d'ailleurs car il permet d'accéder à certaines professions réglementées (éducateur sportif par exemple).
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3776
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  petite gest le Lun 9 Mai 2016 - 12:20

On est pas passé à la nomenclature L1, L2 et L3 avec le LMD?

petite gest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Le Forgeron le Lun 9 Mai 2016 - 12:30

Si. Sans supprimer le DEUG pour autant.
C'est comme le BEP et le bac pro.
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3776
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Pasdebol le Lun 9 Mai 2016 - 13:34

Exact. Après obtention de la L2, on parle de niveau DEUG. Le diplôme étant la licence après validation des L1, L2 et L3.
avatar
Pasdebol
*
*

Nombre de messages : 189
Localisation : Nowhere
Date d'inscription : 19/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  petite gest le Lun 9 Mai 2016 - 13:40

Du coup je suis fière d'avoir un diplôme qui n'est pas obsolète bien

Je me sens moins vielle  Cool

petite gest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Initiales GM le Lun 9 Mai 2016 - 15:04

Un conseil à notre jeune étudiant : passe un maximum de concours si tu veux en réussir un.
Tu peux te focaliser dans un premier temps sur une catégorie (B en l'espèce si je comprends tout) et élargir ensuite aux concours de catégorie C mais surtout ne pas se cantonner à un seul concours. Différentes raisons à cela :
- les concours des différents minstères demandent peu ou prou une préparation identique
- passer plusieurs concours dans un laps de temps limité, ça entraine et ça aide progressivement à comprendre pourquoi on ne réussit pas forcément dès le premier essai.
- se cantonner à un concours dans l'année c'est mettre tous ses oeufs dans le même panier. Et si on casse tous ses oeufs d'un coup, la déception et le découragement sont d'autant plus grands.
- on a parfois une idée préconçue des fonctions et missions dévolues à un agent administratif selon l'administration d'affectation or cette idée est souvent un peu fausse ou à tout le moins, tronquée. A un si jeune âge, il faut avoir l'esprit ouvert. Un concours et les fonctions auxquelles il peut conduire peut n'être qu'une étape. Dans l'administration aussi, on peut bouger tant sur le plan fonctionnel que hiérarchique.
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Lun 9 Mai 2016 - 15:58

Merci de toutes vos réponses Smile.

A proprement parler, le fait d'exercer des tâches variées (financières, comptables, administratives, ...) ne me dérange pas, bien au contraire ; j'ai surtout peur de ne pas avoir les connaissances et compétences requises.

Après, je compte en effet viser plusieurs concours, même si idéalement j'aimerais vraiment travailler au sein de l'ENES car le monde scolaire m'intéresse beaucoup, et donc, me confère probablement un savoir supplémentaire que je n'ai pas pour d'autres ministères (après, d'autres ministères peuvent aussi proposer des missions très passionnantes).

Concernant les concours B, pensez-vous que les préparations du CNED vaillent le coup ? Car j'hésite à les prendre lorsque je passerai ma licence (ou peut être l'année suivante).

En tous cas, je vous remercie de vos éclaircissements, après j'espère que je serai l'un des quelques élus ^^.
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Initiales GM le Lun 9 Mai 2016 - 16:01

Tu parlais de la fac de Nanterre : vois du côté de l'IPAG pour une prépa.
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Lun 9 Mai 2016 - 16:04

Bien, j'en prends note ^^.

D'ailleurs, quelqu'un a t'il des statistiques sur les taux de réussite aux concours des étudiants de la LAP et des prépas de l'IPAG ? Car j'en avais trouvé pour les prépas d'autres universités "de province" mais aucun chiffre concret pour Nanterre.
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Initiales GM le Lun 9 Mai 2016 - 16:28

A mon époque (au siècle dernier donc !), la fac de Nanterre avait plutôt bonne presse concernant tout ce qui touchait au droit (public notamment), à l'éco, inclus les prépas. Après une DESS Administration publique, j'ai suivi une prépa ENM tout en présentant un max de concours de catégorie A. Sans être une grosse tête et sans passer ma vie à potasser mais avec une bonne dose de motivation, j'ai réussi (pas l'ENM malheureusement...). Ta motivation semble réelle, il n'y a aucune raison pour que tu ne réussisse pas ! :-)
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Lun 9 Mai 2016 - 16:32

Merci des encouragements, je suis en effet très motivé mais entre le taux de sélection et un certain manque de confiance en moi-même, c'est assez difficile, après, j'espère pouvoir effectivement rejoindre l'ENES ^^.

En tous cas, merci à tous d'avoir répondu à mes questions Smile.
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Giuliaa le Jeu 19 Mai 2016 - 21:56

Initiales GM a écrit:Un conseil à notre jeune étudiant : passe un maximum de concours si tu veux en réussir un.
Tu peux te focaliser dans un premier temps sur une catégorie (B en l'espèce si je comprends tout) et élargir ensuite aux concours de catégorie C mais surtout ne pas se cantonner à un seul concours. Différentes raisons à cela :
- les concours des différents minstères demandent peu ou prou une préparation identique
- passer plusieurs concours dans un laps de temps limité, ça entraine et ça aide progressivement à comprendre pourquoi on ne réussit pas forcément dès le premier essai.
Entièrement d'accord, j'ai procédé de la même façon (finalement j'ai eu SAENES).

Pour ma part j'ai fait une licence éco-gestion, puis une licence administration publique pour préparer les concours. Je ne regrette pas ce choix car la licence administration publique m'a donné de bonnes bases en droit, en finances publiques (épreuve que j'avais au concours à l'époque) et évidement en note de synthèse (méthodologie de la rédaction, entraînement, notes corrigés en cours) et culture générale. Quasiment plus besoin de réviser quand on est "dans le bain". Ça me sert encore actuellement pour les concours internes de SAENES (épreuve écrite : note administrative).

Il est intéressant d'envisager soit une LAP en université soit une préparation au concours dans un centre (IPAG, CPAG), grandes écoles ou IRA si concours catégorie A. Par contre, il faut beaucoup de motivation si tu apprends ou révises "à distance" ou par toi-même.

On n'y pense pas toujours, mais dans l'enseignement supérieur, y a aussi les concours ITRF (plus spécialisés) en cat A, B ou C.

Giuliaa
.
.

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  BB Breizh le Ven 20 Mai 2016 - 10:54

Je suis également passée par la "case" Licence d'administration publique à Nanterre Université. Je confirme que cette licence est un moyen extraordinaire d'acquérir les connaissances nécessaires au concours, et notamment celui des IRA. Quand on vient d'un cursus très spécialisé c'est effectivement très appréciable de pouvoir acquérir un maximum de connaissances en droit public et de technique pour les notes de synthèse, entre autres choses.
Cependant, j'ai du mal à comprendre ce manque "d'ambition" qui fait que l'on préfère passer des concours catégorie B en étant titulaire d'une licence (ou qu'on envisage même les concours catégorie C!).
En effet, non seulement on "pique" la place à ceux qui n'ont pas eu les moyens (quels qu'ils soient, financiers ou intellectuels) d'aller au-delà du bac mais en plus, on prend le risque de se trouver une grande partie de sa carrière sur des postes qui ne correspondent pas à ses capacités et donc de s'y ennuyer ou ruminer car on pense qu'on aurait pu mieux faire que son chef par exemple!
Il y a bien les concours ou examens internes pour progresser dans sa carrière mais ce n'est pas toujours compatible avec des contraintes familiales...
Bref, pourquoi ne pas tenter les concours catégorie A? Je ne suis pas un génie (loin de là!) et j'y suis parvenue donc, il n'y a pas de raison que cela puisse être votre cas!  Wink
avatar
BB Breizh
***
***

Nombre de messages : 1046
Localisation : Fondamentalement à l'Ouest!
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  volcan le Ven 20 Mai 2016 - 10:56

BB Breizh a écrit:
Cependant, j'ai du mal à comprendre ce manque "d'ambition" qui fait que l'on préfère passer des concours catégorie B en étant titulaire d'une licence (ou qu'on envisage même les concours catégorie C!).
En effet, non seulement on "pique" la place à ceux qui n'ont pas eu les moyens (quels qu'ils soient, financiers ou intellectuels) d'aller au-delà du bac mais en plus, on prend le risque de se trouver une grande partie de sa carrière sur des postes qui ne correspondent pas à ses capacités et donc de s'y ennuyer ou ruminer car on pense qu'on aurait pu mieux faire que son chef par exemple!
Il y a bien les concours ou examens internes pour progresser dans sa carrière mais ce n'est pas toujours compatible avec des contraintes familiales...
forum

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10098
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Cheshire le Ven 20 Mai 2016 - 10:59

volcan a écrit:
BB Breizh a écrit:
Cependant, j'ai du mal à comprendre ce manque "d'ambition" qui fait que l'on préfère passer des concours catégorie B en étant titulaire d'une licence (ou qu'on envisage même les concours catégorie C!).
En effet, non seulement on "pique" la place à ceux qui n'ont pas eu les moyens (quels qu'ils soient, financiers ou intellectuels) d'aller au-delà du bac mais en plus, on prend le risque de se trouver une grande partie de sa carrière sur des postes qui ne correspondent pas à ses capacités et donc de s'y ennuyer ou ruminer car on pense qu'on aurait pu mieux faire que son chef par exemple!
Il y a bien les concours ou examens internes pour progresser dans sa carrière mais ce n'est pas toujours compatible avec des contraintes familiales...
forum
entre un poste C ou rien ...
rien n'empêche de passer d'autres concours pour évoluer par la suite tout en ayant déjà une connaissance de l'environnement de travail. 
je ne suis pas choquée pour ma part même, si je comprends l'argument...
avatar
Cheshire
****
****

Nombre de messages : 2207
Localisation : de l'autre côté du miroir
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  peky le Ven 20 Mai 2016 - 11:13

Bonjour,

Il faut  passer les concours ouverts selon les diplômes requis.
Avec une licence, on peut prétendre aux A, pourquoi s'autolimiter?
Cela n'empêche pas de passer des concours B voire C.
Par ailleurs les concours A sont peut être plus aisés : moins de postulants au départ du fait des diplômes requis.

Et je rejoins BB Breizh sur le risque de perte d'intérêt sur le poste, l’équilibre hiérarchique qui peut être rompu.
La Poste quand elle recrutait massivement faisait trés attention à cet aspect.

peky
****
****

Nombre de messages : 2057
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Ven 20 Mai 2016 - 20:05

Merci encore de vos compléments d'information Smile.

En ce qui concerne ce manque d'ambition, c'est probablement du à ma nature (malgré des résultats proches du 20/20 j'ai toujours peur d'échouer), mais aussi, c'est car j'ai l'impression que les postes de A sont moins généralistes que les B avec lesquels on peux tout faire.

De surcroît, le principal souci du A pour moi, c'est le fait de devoir encadrer une équipe, ce qui ne relève pas trop de ma nature : bien que j'ai fait un baccalauréat professionnel accueil-relation clients et usagers, je préfère plus les tâches de bureau que les tâches en relation avec des personnes.

En tous cas, vos remarques me semblent pertinentes, je les prendrai en compte Wink.

Aussi, en reparlant de Nanterre, ils recrutent surtout sur quels critères ? Car venant d'un BTS Assistant de gestion PME-PMI, même en ayant un peu plus de 17/20 de moyenne générale et de bonnes appréciations, je ne pense pas que ma candidature fasse le poids face à quelqu'un ayant validé une L2 en droit ou en AES, ou même un titulaire de DUT GEA.
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Joss le Ven 20 Mai 2016 - 20:45

Bonsoir,

Une précision, l'encadrement n'est pas réservé aux postes de catégorie A : en tant que catégorie B, vous pouvez être nommé Gestionnaire dans un établissement et donc encadrer une équipe d'agents.

Pour info, je suis rentrée à l'EN  via le concours catégorie C, puis B et pour préparer le concours catégorie A (que j'ai réussi), j'ai pris un congé formation d'une année et suivi les cours de l'IPAG (très bonne préparation) et ceux du CNED  (il faut de la rigueur).

Bonne chance.

Joss
.
.

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  Kalimera le Lun 23 Mai 2016 - 11:02

Pour info, je suis rentrée à l'EN  via le concours catégorie C, puis B et pour préparer le concours catégorie A (que j'ai réussi), j'ai pris un congé formation d'une année et suivi les cours de l'IPAG (très bonne préparation) et ceux du CNED  (il faut de la rigueur).

Idem pour moi. Sortie d'un BTS compta et gestion, j'ai commencé ma carrière à l'EN avec le concours externe d'adjoint administratif. Puis SAENES, puis classe exceptionnelle et cette année admissible pour la 2ème fois à attaché - après préparation CNED.
Je ne regrette en rien ce parcours car je voulais "écourter" mes études à Bac + 2, même si j'avais probablement les capacités (intellectuelles) pour poursuivre. J'ai "appris" sur le terrain. Et si j'arrive à passer de l'autre côté, à savoir catégorie A, je saurai de quoi je parle face aux collègues que j'encadrerai. J'avais besoin de ce parcours - plus long certes - pour prendre confiance en moi et me montrer plus ambitieuse.
Notre jeune étudiant de 18 ans : les concours de l'EN sont gratuits et tu peux t'y inscrire autant de fois que tu le souhaites. Tu peux donc d'ores et déjà t'y inscrire (B et C en attendant d'avoir une licence) dès l'année prochaine et tu auras une idée du niveau exigé.

Kalimera
.
.

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 01/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Lord Trombone le Lun 23 Mai 2016 - 18:53

Merci du soutien, je me reconnais dans votre témoignage Kalimera d'une certaine manière (bien que n'étant qu'en BTS) ^^.

Dans mon cas, je pense en effet que c'est l'expérience qui fera mes ambitions, par exemple je préfère éviter l'encadrement que font les A (celui des B me semble d'une plus forte "proximité"), donc actuellement la catégorie B me semble la plus adéquate, mais qui sait, peut être qu'un jour je serai le meilleure dress... catégorie A ^^.

Et aussi, je me suis un peu renseigné sur le site de l'IPAG de Nanterre, et j'ai cru comprendre que les stats de réussite de la prépa sont plutôt bonnes, après, entre le parcours "Etat" et "Collectivité territoriale", lequel vous semble le plus adéquat pour intégrer l'EN ? Intuitivement je penserai plutôt "Collectivité territoriale" car c'est elles qui gèrent les EPLE mais l'EN fonctionnant de manière un peu à part, je ne sais pas lequel serait le plus adéquat.
avatar
Lord Trombone
.
.

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélectivité des concours et progression

Message  Alomero le Lun 23 Mai 2016 - 19:14

Intégrer l'EN c'est obligatoirement intégrer la FPE et non la FPT. Mais si votre souhait est de vous occuper des problématiques éducatives dans le champ de compétence des CT, alors la FPT est OK.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8028
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum