Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Aller en bas

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses Empty [Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Message  Mad Max le Jeu 17 Fév 2011 - 10:12

Je qualifierai cet article d'instructif :

Le sénateur Bernard Fournier (UMP, Loire) a récemment attiré l'attention du gouvernement sur "la lourdeur administrative" du
règlement des petites dépenses effectuées par les élus pour le compte de la commune. Selon le sénateur, le règlement des achats par mandat
administratif, long et complexe, "ne facilite pas la tâche des élus, particulièrement ceux des petites communes". Dans un souci de rapidité
et de simplification, il demande donc au gouvernement s’il est concevable d’autoriser les élus à payer les dépenses inférieures à 150
ou 200 euros "à l'aide d'un chéquier".

Principe de séparation des ordonnateurs et des comptables publics
Dans une réponse du 10 février 2011, le ministère du Budget rappelle que seuls les comptables publics sont autorisés à manipuler les deniers
publics en exécutant les ordres de dépenses et de recettes émis par les ordonnateurs des organismes publics (article 60 de la loi n° 63-156 du
23 février 1963). En effet, en vertu du principe de séparation des ordonnateurs et des comptables, un gestionnaire public local manipulant
les deniers d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public local pourrait être qualifié de comptable de fait, quel que soit le
montant des opérations considérées. Pas question donc d'autoriser les élus à sortir un carnet de chèques ! Le ministère précise toutefois que
les organismes publics locaux disposent déjà d’outils leurs permettant de simplifier les modalités de paiement de leurs "petits" achats.

La "régie d’avance" pour les dépenses de proximité ou de faible montant
Première solution : instaurer une régie d'avance (articles R. 1617-1 et suivants du Code général des collectivités territoriales) afin
d’assouplir et de simplifier l'exécution des procédures de dépenses. Elles sont en effet "particulièrement adaptées au paiement des dépenses
de proximité ou de faible montant" puisqu’elles permettent entre autres de régler des achats "de matériel et de fonctionnement non compris dans un marché public, sous un plafond de 2.000 euros par opération".

La "carte d’achat" pour les petits achats "non stratégiques"
Les collectivités peuvent également avoir recours à la carte d'achat (décret n° 2004-1144 du 26 octobre 2004) pour payer leurs achats
occasionnels de faible montant (produits standards tels que des fournitures de bureau, des services, des réservations de voyage, des
produits d’entretien ou de réparation, etc.). Le ministère rappelle que la prestation est payée "directement au fournisseur dans le cadre d'un
règlement automatique par l'établissement bancaire habilité, lui-même préalablement désigné dans le cadre d'un marché d'émission de carte
d'achat". L'établissement de crédit est ensuite remboursé par la procédure du mandatement, "un seul mandat regroupant un nombre important
de créances retracées dans un relevé d'opérations, qui constitue la pièce justificative de la dépense". Précisons toutefois que la
collectivité ne peut s’approvisionner que chez des fournisseurs déterminés Les services du ministère rappellent aux exécutifs locaux que les
comptables publics des collectivités territoriales sont à leur disposition pour les aider à mettre en place ces solutions.

source : lettre Localtis du 17 février 2011

Références :
Question écrite n° 14753 de
M. Bernard Fournier publiée dans le J.O Sénat du 05/08/2010 ; réponse du ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et
de la Réforme de l'Etat publiée dans le J.O Sénat du 10/02/2011.
Fiche explicative de la DAJ consacrée aux "petits achats" et à la carte d’achat.
Loi n° 63-156 du 23 février 1963 de
finances pour 1963 (2e partie - moyens des services et dispositions spéciales). Organisation des régies de recettes, d'avances et de
recettes et d'avances des collectivités territoriales et de leurs établissements publics
(articles R. 1617-1 et suivants du Code général des collectivités territoriales).
Décret n°2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat.


Dernière édition par Mad Max le Jeu 17 Fév 2011 - 10:18, édité 2 fois

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
Mad Max
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4450
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses Empty Re: [Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Message  Winnie le Jeu 17 Fév 2011 - 10:14

Mad Max a écrit:
Dans une réponse du 10 février 2011, le ministère du Budget rappelle
que seuls les comptables publics sont autorisés à manipuler les deniers
publics en exécutant les ordres de dépenses et de recettes émis par les
ordonnateurs des organismes publics (article 60 de la loi n° 63-156 du
23 février 1963).
affraid
Si même le ministère s'y met...

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
Winnie
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12935
Age : 92
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses Empty Re: [Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Message  laule200 le Jeu 17 Fév 2011 - 13:49

Plus qu'instructif !

Nous savions nos élus souvent déconnectés des citoyens, il nous restait à apprendre qu'ils ignoraient les principes les plus élémentaires des finances publiques.

Et ils votent le budget de l'Etat...
laule200
laule200
**
**

Nombre de messages : 673
Localisation : Au vert !
Date d'inscription : 14/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses Empty Re: [Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Message  LMDV/LG le Jeu 17 Fév 2011 - 14:27

Attention! Il s'agit là des dépenses effectuées "pour le compte de la commune", donc à priori, avec le chéquier officiel. Ca ne remet pas en cause les possibilités de DAO, notamment pour les menues dépenses.

Mais sans régie, il faut faire l'avance.
LMDV/LG
LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses Empty Re: [Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Message  Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 17:12

A ma connaissance, il n'y a pas de DAO pour menues dépenses en secteur local. Cette possibilité est réservée aux établissements publics nationaux et locaux d'enseignement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses Empty Re: [Sénat] Lourdeur administrative du réglement des petites dépenses

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum