Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

USAGE ASCENSEUR

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

USAGE ASCENSEUR

Message  NOUVEAU2 le Ven 25 Mai 2012 - 15:38

Bonjour,
A partir de quel age deux collégiens peuvent-il prendre seuls un ascenseur?
Merci

NOUVEAU2
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Patou le Ven 25 Mai 2012 - 16:11

à partir de quel âge un enfant peut-il prendre seul l'ascenseur de son HLM ?
avatar
Patou
*******
*******

Nombre de messages : 6107
Age : 110
Localisation : au piquet
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Gars du Doubs le Ven 25 Mai 2012 - 16:18

à partir du moment où il en a la nécessité. donc à moins d'être en fauteuil ou avec des béquilles, il prends l'escalier comme les enseignants.
faire de l'exercice permet d'entretenir son capital santé.
avatar
Gars du Doubs
***
***

Nombre de messages : 1754
Age : 48
Localisation : Meylan
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Gentil Intendant le Ven 25 Mai 2012 - 16:21

C'est un coup à ce qu'ils jouent aux couillons et le mettent en panne, ou se fassent mal (et qu'après tu sois emm....). Donc, niet. Ces bestioles-là, c'est sale et ça casse tout.
avatar
Gentil Intendant
***
***

Nombre de messages : 1592
Localisation : Dans le monde merveilleux et guilleret de l'Education nationale
Date d'inscription : 15/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

je déterre

Message  strophe le Dim 29 Jan 2017 - 17:54

Bonsoir à tous,

Pas trouvé la réponse que je cherche sur les fils anciens de discussion donc je déterre ce vieux post sur les ascenseurs. J'ai un dilemme pour l'utilisation de celui du collège. Jusqu'à présent il était utilisé par un seul élève, accompagné par son AVS, qui dispose donc des clés pour l'ascenseur mais aussi pour sortir du collège, cet ascenseur étant externe au collège, puis passerelles métalliques pour accéder aux différents étages.
Pour les élèves en béquilles, si je veux leur donner accès à l'ascenseur, il faut leur remettre une clé pour verrouiller de l'extérieur la porte qui leur permet de sortir du collège (plan Vigipirate, ce n'est pas la porte principale du collège) pour accéder à l'ascenseur ( puis une clé pour utiliser l'ascenseur lui même). Retrait des clés le matin à l'intendance puis dépôt des clés après la dernière heure de cours à l'intendance chaque jour, bien évidemment.
Cela pose toutefois question car des élèves se retrouveraient donc avec une clé permettant d'accéder depuis l'extérieur au collège, clé qu'ils pourraient égarer par exemple. Je précise : impossible de munir la porte actuelle d'un système barre anti panique, ni de faire accompagner chaque béquillou par un adulte.
Voilà pour le contexte. Ma question : quelle est votre politique dans vos EPLE ? Les élèves en béquilles accèdent-ils, ou non, à l'ascenseur lorsque celui-ci a été installé uniquement dans le cadre de la mise aux normes accès des bâtiments publics aux personnes à mobilité réduite et qu'il ne s'agit par conséquent pas d'un ascenseur "d'origine" ? L'ascenseur est-il réservé uniquement aux élèves ayant une reconnaissance MDPH ?
Avant la mise aux normes, pas d'ascenseur dans le collège, les élèves se débrouillaient bien comme cela. Depuis installation ascenseur, j'ai l'impression que les familles font pression sur la CE pour que l'accès soit autorisé aux élèves venant en béquilles. Qu'en serait-il par exemple si un élève en béquilles faisait une chute dans les escaliers et que les parents mettent en avant la responsabilité de la Direction, celle-ci ayant opposé le refus d'accès à l'ascenseur ? Peut-on préciser dans le RI du collège les conditions restrictives d'accès à l'ascenseur ?
Vos expériences de gestionnaires chevronnés, ou non, me seraient précieuses pour connaître les diverses pratiques.

Merci de vos précisions et mille excuses pour la longueur du message.

strophe
.
.

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Alomero le Dim 29 Jan 2017 - 18:10

On doit accès aux ascenseurs à toute personne à mobilité réduite, provisoire ou non, mais autant on peut confier une clé aux adultes, autant il me semble indispensable que les élèves soient accompagnés, en général par un AED. Au vu du contexte, c'est encore plus important et il faudrait mettre vite en oeuvre des dispositions de ce genre, en tout cas savoir prouver qu'on les a préconisées.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7835
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  strophe le Dim 29 Jan 2017 - 18:52

Vu avec vie scolaire et, bien évidemment, impossible de prévoir accompagnement par un AED. Pour l'usage de l'ascenseur, les élèves sont actuellement adressés à l'infirmière qui décide ou non d'accorder l'accès à l'ascenseur. Pour l'instant, c'est toujours non. Sur quels motifs ?
Alomero : y a-t-il un texte réglementaire qui précise que l'accès à l'ascenseur doit être permis aux élèves qui ont des béquilles, quelle que soit la pathologie ? Entorse, fracture et plâtre... Cela pourrait être un argument à opposer à l'infirmière...

strophe
.
.

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Alomero le Dim 29 Jan 2017 - 19:00

Il n'y a pas besoin de texte pour faire preuve de bon sens et ce dernier me fait dire que :

1/ le seul à décider c'est le chef d'établissement, pas le gestionnaire, le CPE ou l'infirmière
2/ un élève diminué pour n'importe quelle raison a le droit de disposer de facilités si elles existent
3/ on ne peut pas laisser des élèves seuls où que ce soit sinon c'est condamnation assurée en cas de pépin
4/ il est donc urgent d'alerter le CE par écrit en lui faisant une proposition de nouveau protocole dans lequel les priorités auront été revues dans l'intérêt des élèves et le sien

5/ il faut vraiment que j'arrête avec les listes langue

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7835
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  strophe le Dim 29 Jan 2017 - 20:50

Alomero, j'adore tes listes Laughing .Tout cela a déjà été abordé avec la CE mais elle ne se positionne pas. Les écrits sont déjà produits. Le bon sens c'est bien, je n'ai cessé de l'évoquer, mais pouvoir citer un texte serait plus parlant. Elle me demande si on peut faire voter en CA l'interdiction d'accès à l'ascenseur pour des relèves qui n'ont pas de notification MDPH. L'infirmière part du principe que les élèves l'utilisent sans raisons valables, juste parce qu'ils ont des béquilles. Et moi avec mon bon sens dans tout cela...
Dans l'organisation, impossible de placer un adulte avec chaque élève qui a besoin d'utiliser l'ascenseur si on accorde l'accès aux élèves en béquilles. J'envisageais de proposer l'accompagnement systématique par un autre élève mais un élève, surtout en collège, n'est pas un adulte et cela ne résout pas le problème de la clé pour sortir du collège et accéder à l'ascenseur. En cas de perte, il faudrait remplacer le canon de la porte et faire de nouvelles clés...

strophe
.
.

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Alomero le Dim 29 Jan 2017 - 21:59

Si Oxyde passe par là, il te dira si un tel texte existe. Pour ma part, j'en doute tout comme je vois mal un CA composé aussi de parents voter un truc pareil, ou même au pire un contrôle de légalité laisser passer cette disposition. Laisser des élèves galèrer est aussi bête que méchant (elle a déjà eu une jambe cassée cette infirmière ?) et finira par péter au nez du CE. Laisser les élèves seuls serait pire :
La responsabilité de l'État et de l'EPLE.
Elle est engagée quand il y a défaut dans l'organisation ou le fonctionnement du service.
Ces défaillances peuvent porter sur un défaut de surveillance, un signalement d'absence trop tardif, un dispositif de sécurité défectueux, une double carence de surveillance et d'infirmerie, un problème d'équipement non signalé à la collectivité de rattachement (qui doit prendre à sa charge les travaux de réparation de l'EPLE- loi de décentralisation )


Ce n'est quand même pas bien compliqué de créer un protocole où les élèves blessés ou handicapés se regroupent à la sonnerie devant l'ascenseur et un AED fait un transport collectif pour tous, c'est prévu dans son service comme d'être de bureau, de couloir, de perme, de portail... Au pire, s'il manque du monde, 4 élèves arriveront un peu en retard en cours et puis voilà.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7835
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Lyra68 le Dim 29 Jan 2017 - 23:06

Nous avons le même problème.. les AED n'ont pas le temps d'accompagner les élèves dans l'ascenseur, du coup nous donnons la clé aux élèves uniquement si ils ont une prescription médicale mais la situation n'est pas satisfaisante... Les élèves sont seuls dans l'ascenseur...

Lyra68
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  petite gest le Lun 30 Jan 2017 - 8:19

Nous avons le même problème ici, l’ascenseur est externe, nous avons un élève en fauteuil et régulièrement des élèves en béquilles.

J'ai catégoriquement refusé de donner la clef de l'ascenseur à une personne extérieure à l’établissement. Si le CE veut le faire c'est sa responsabilité.
Le jours où il y a intrusion, il gère, si la clef avec la serrure qui coute une blinde est perdu, il gère.
En plus laisser un élève seul c'est de l'inconscience.

Une fois que tout ça a été dit, bizarrement ma chef, qui n'est pourtant pas une grande courageuse de peur des conflits, à réussit à faire un planning à la vie scolaire pour l'usage de l'ascenseur.
Exceptionnellement, le midi en général, lorsque la vie scolaire est très occupée, on peu dépanner pour monter les élèves.

petite gest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Le Forgeron le Lun 30 Jan 2017 - 8:29

strophe a écrit:Elle me demande si on peut faire voter en CA l'interdiction d'accès à l'ascenseur pour des relèves qui n'ont pas de notification MDPH.
Contrairement à ce qu'on croit généralement l'obligation d'aménagement au profit des personnes en situation de handicap n'est pas limité au champ des décisions de la CDAPH.
Par exemple et au hasard pour les examens du second degré c'est une décision du recteur.
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3618
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  L'intendant zonard le Lun 30 Jan 2017 - 10:49

Une bonne solution, c'est de remplacer la clé (de l'ascenseur et de l'entrée annexe de l'établissement) par un système électronique, avec la possibilité de verrouiller en-dehors des heures de cours, et aussi de déprogrammer un badge dont on aurait perdu le contrôle.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13585
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  oxide le Lun 30 Jan 2017 - 16:08

Un ascenseur est obligatoire (en ERP)
1/ Si l’effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs atteint ou dépasse cinquante personnes.
2 Lorsque l’effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs n’atteint pas cinquante personnes et que certaines prestations ne peuvent être offertes au rez-de-chaussée.


- qui est le public en EPLE ? les élèves (les ascenseurs sont donc bien destinés à servir au public...)
- répond à la définition du handicap : (CCH R111-19-2) les altérations temporaires d'une fonction...  (avoir une béquille = est un handicap temporaire)

aucune norme ou mesure ne stipule un âge précis pour un enfant seul dans un ascenseur. A priori, auparavant, c'est un arrêté préfectoral qui stipulait les restrictions d'accès au ascenseurs pour les enfant (selon les départements : 7 ou 12 ans)

La loi SAE (Sécurité des Ascenseurs Existants) confère à présent au propriétaire de l'ascenseur la responsabilité de la sécurité de l'ascenseur
il revient donc maintenant au propriétaire de l'appareil de définir sous sa responsabilité un âge limite (s’il le juge utile), et d’indiquer la consigne dans l’ascenseur.
En effet, le propriétaire est le seul à connaître la destination et la fréquentation du bâtiment où se situe l’installation, et à pouvoir faire respecter les restrictions d’usage et les conditions d’utilisation de l’ascenseur qu’il aura préalablement définies.

Le règlement intérieur doit ou devrait alors intégrer ces restrictions d’usage et ces conditions d’utilisation.
avatar
oxide
*
*

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Madame Pourquoi le Lun 30 Jan 2017 - 16:23

Pourquoi ne pas faire confiance aux élèves ?
avatar
Madame Pourquoi
.
.

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  volcan le Lun 30 Jan 2017 - 16:36

Madame Pourquoi a écrit:Pourquoi ne pas faire confiance aux élèves ?
Merci.
C'est bon de rire le lundi.....

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9392
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Le Forgeron le Lun 30 Jan 2017 - 16:50

oxide a écrit:
- répond à la définition du handicap : (CCH R111-19-2) les altérations temporaires d'une fonction...  (avoir une béquille = est un handicap temporaire)

La définition du handicap est à l'article L. 114 du code de l'action sociale et des familles... et exclut les altérations temporaires.
L'article R*.111-19-2 du CCH ne définit nullement le handicap.
Ne pas oublier la petite étoile qui signale un décret en conseil des ministres.
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3618
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  oxide le Lun 30 Jan 2017 - 17:23

on parle juste d'altération durable (porter un plâtre pendant X semaines est-ce durable ?) ou définitive...

Article L114
Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable OU définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant.
avatar
oxide
*
*

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Le Forgeron le Lun 30 Jan 2017 - 17:38

La béquille ce n'est pas durable. C'est l'exemple archiclassique de ce qui n'est pas un handicap.
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3618
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Alomero le Lun 30 Jan 2017 - 21:06

Mais la question est : existe-t-il un texte qui dit que l'ascenseur est réservé aux handicapés, les vrais, durables ou définitifs et tout, et tout ? A mon sens un tel texte n'existe pas mais s'appuyer sur ce fait pour empêcher les élèves blessés de bénéficier de l'ascenseur est juste complètement idiot et pétera un jour au nez du CE qui mettra cette disposition en oeuvre juste pour ne pas donner trop de boulot à la vie scolaire. De même, laisser des élèves, handicapés ou non, utiliser seuls l'ascenseurs est à mon sens bien risqué.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7835
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Winnie le Lun 30 Jan 2017 - 22:02

Cette discussion me fait bondir. Une prescription médicale pour une clé d'ascenseur ? Une autorisation préalable de l'infirmière ? Heu, on est où, là ?
Le problème de l'accessibilité n'est pas réservé aux personnes en situation de handicap mais bien à celui de toutes les personnes à mobilité réduite. Et des béquilles, ça limite pas mal la mobilité. Il faut arrêter de penser que "handicap" = "fauteuil roulant". Et si un ascenseur existe, en tant que parent d'élèves je monterais au créneau pour que mes enfants puissent utiliser l'ascenseur même en cas d'e simple entorse. Se poser la question de limiter l'accès à l'ascenseur est surréaliste.
Même quand j'étais en collège on assurait le prêt de clés aux mômes, qu'on ne me dise pas que c'est impossible. On avait pourtant notre lot de Kévinous remuants et inventifs. Et on y arrivait. Et puis au final, le risque c'est quoi ? L'élève paume la clef ? Convention de prêt et en cas de problème on peut faire jouer les assurances. L'élève reste coincé ? Hé, normalement l'ascenseur est aux normes et dispose d'un système d'alarme, à l'EPLE de prendre un contrat garantissant une intervention en X heures selon l'utilisation du bousin. L'élève invite 15 copains à partager son "privilège" et organise une ascenseur-party ? Y'a toute une palette d'options au règlement intérieur pour lui passer l'envie de recommencer.
Je veux bien admettre le problème chez Strophe, avec un ascenseur extérieur qui permettrait l'accès à l'établissement à un quidam. Ah mais justement, en ce moment,le CE a des arguments en béton pour demander un aménagement différent. Et en attendant une solution technique (accès avec une carte, création d'un sas rendant l'intrusion extérieur impossible, mise en place d'un interphone et d'une gâche électromagnétique pour la porte extérieure, que sais-je), il lui incombe de pallier le manque d'aménagement par des moyens humains. Quitte, en cas d'inaction manifeste des autorités compétentes, à faire innocemment poser la question en CA, où la collectivité est présente.
OK Strophe a un vrai souci. Mais le cas général est gérable. Et puis zut, on est un service public, quand même, on n'est pas là pour bloquer toute demande au prétexte que ça nous emm...

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
avatar
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12717
Age : 90
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Goldored le Mar 31 Jan 2017 - 11:00

oxide a écrit:Un ascenseur est obligatoire (en ERP)
1/ Si l’effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs atteint ou dépasse cinquante personnes.
2 Lorsque l’effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs n’atteint pas cinquante personnes et que certaines prestations ne peuvent être offertes au rez-de-chaussée.
Quelles sont les références de cette obligation ? Merci.


Le Forgeron a écrit:La béquille ce n'est pas durable. C'est l'exemple archiclassique de ce qui n'est pas un handicap.
J'ai traîné une canne (avec une poignée, pas une cane coin-coin et tout) pendant plus de 8 mois. J'ai trouvé cela assez durable, pour ma part... Very Happy

Goldored
*
*

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  oxide le Mar 31 Jan 2017 - 13:14

Arrêté du 8 décembre 2014 fixant les dispositions prises pour l'application des articles R. 111-19-7 à R. 111-19-11 du code de la construction et de l'habitation et de l'article 14 du décret n° 2006-555 relatives à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public situés dans un cadre bâti existant et des installations existantes ouvertes au public

art. 7.2
.../...
1. Un ascenseur est obligatoire :
1.1. Si l'effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs atteint ou dépasse cinquante personnes.
1.2. Lorsque l'effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs n'atteint pas cinquante personnes et que certaines prestations ne peuvent être offertes au rez-de-chaussée.
Le seuil de cinquante personnes est porté à cent personnes pour les établissements de 5e catégorie lorsqu'il existe des contraintes liées à la présence d'éléments participant à la solidité du bâtiment ainsi que pour les établissements d'enseignement quelle que soit sa catégorie.
avatar
oxide
*
*

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: USAGE ASCENSEUR

Message  Goldored le Mar 31 Jan 2017 - 14:23

Merci.

Goldored
*
*

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 24/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum