Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le FCSH et l'argent des familles

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Normandie Gest'
*
*


Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2016

MessageSujet: Le FCSH et l'argent des familles   Lun 22 Oct 2018 - 12:01

Bonjour,

Notre collectivité finance à hauteur de 70% avec le FCSH des dépenses de matériel et de maintenance pour la restauration. Les Ors et les mandats sont donc imputés dans le service SRH puisque le financement est destiné à la restauration.

Je me pose alors la question : les 30 % restant sont pris sur le service SRH et, donc, sur l'argent des familles et le crédit nourriture. Sachant qu'il y a déjà un reversement des charges communes vers le ALO, est ce normal que l'on utilise encore de l'argent provenant du SRH (et donc qui provient des familles) sans que ce montant provienne du FARPI, du FCSH ou des charges communes (voté en commission permanente de la CT ou en CA) pour financer le matériel ou la maintenance ?

Ne devrait on pas plutôt mandater ces montants en ALO afin d'intégrer ces 30% dans les charges communes ?
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 12213
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Lun 22 Oct 2018 - 12:08

LOL et comment est calculé ce reversement en ALO ? Bien entendu sur les frais réels du SRH et pas sur du n'importe quoi du style pourcentage des droits constatés.
Dans la réalité et la sincérité budgétaire ce reversement ne peut concerner que les charges non identifiables directement au SRH (viabilisation principalement). Toutes les autres charges identifiées comme relevant du SRH doivent être mandatées au dit SRH. C'est la base de toute comptabilité sincère et correcte.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Normandie Gest'
*
*


Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2016

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Lun 22 Oct 2018 - 13:21

Je veux bien, LOL, si tu veux, mais la collectivité nous demande de faire voter un montant de 20% de charges communes de l'ensemble des recettes du SRH.
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 12213
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Lun 22 Oct 2018 - 13:26

Ben oui mais comment veux-tu avoir une réponse correcte et sensée sur un truc idiot hein.
Ensuite si la CT demande de voter c'est donc l'EPLE qui prend la responsabilité de ce truc débile au lieu de l'imposer comme elle en aurait le droit.
Nous savons tous qu'en théorie le SRH doit retracer l'ensemble des charges du service de manière sincère. Que la CT m'explique que comment les charges fixes (administratives, chauffage, assurance, vérification, etc...) peuvent varier de... mettons 10 000 € à 30 000 €, simplement en fonction du nombre de repas servis. Si tu as 3 fois moins de DP tu chauffes et éclaires 3 fois moins le self ? Il y a heureusement des CT qui l'ont compris une fois qu'on leur a démontré l'absurdité du reversement sur recettes... mais nombre de collègues ne veulent pas remettre en question ce système ubuesque ce qui "changerait" leurs habitudes et pourrait poser des problèmes d'équilibre des services ALO, AP et SRH. On préfère un reversement "généreux" qui permet in fine de faire payer par les DP le matériel des salles de cours ou des bureaux.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 23 Oct 2018 - 17:17

Normandie Gest' a écrit:
Je veux bien, LOL, si tu veux, mais la collectivité nous demande de faire voter un montant de 20% de charges communes de l'ensemble des recettes du SRH.
Idem chez moi mais je fais comme ceci :
Reversement sur ALO = 20% des recettes - Charges imputées directement au SRH
et non pas
Charges SRH = reversement sur ALO + Charges imputées directement au SRH

Tout d'un coup l'argent des usagers (il y a aussi les commensaux) sert plus à l'achat de denrées qu'à financer ALO.
Revenir en haut Aller en bas
Bozinchu
Veille JO
Veille JO
avatar

Nombre de messages : 18002
Age : 49
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 23 Oct 2018 - 17:31

ELPE a écrit:

Reversement sur ALO = 20% des recettes - Charges imputées directement au SRH
et non pas
Charges SRH = reversement sur ALO + Charges imputées directement au SRH

Tout d'un coup l'argent des usagers (il y a aussi les commensaux) sert plus à l'achat de denrées qu'à financer ALO.

désolé mais c'est n'importe quoi
si on arrive pas à identifier les dépenses c'est un %
si on retire de ce % des sommes qui sont identifiées elles ne sont plus dans ce %
bouffon

Faut être réaliste on enlève un % pour envoyer au ALO puisque on ne peut (à juste titre ou pas) identifier clairement les dépenses
Puis on paye sur le SRH tout le reste
à part le FCSH et l'ex Farpi qui sont bien identifiés, on paye tout le reste comme on veut
je paye du 6011 du 6064 du 626 du 6288 du 6068 du 615 du 6065....

C'est le principe de base de la compta
Après si sur une base 100, je paye 10 au 6011 et 90 au 6065 j'aurais des assiettes propres mais vides
si j'impute 90 au 6011 et 10 au 6065 on mangera bien, mais tout le monde aura une TIAC..

L'important c'est de bien construire son budget pour que les élèves ne mangent pas trop mal dans des assiettes pas trop sales

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
Revenir en haut Aller en bas
Patagonia
*
*
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 10/07/2018

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 24 Oct 2018 - 7:04

c'est aussi le principe des charges dites non identifiables...si on ne peut pas les identifier au SRH, ça va être compliqué de les identifier ailleurs!
Je rêve d'un reversement fixe mais concrètement, je n'arrive pas à m'y astreindre. Aucun compteur divisionnaire, des factures d'eau globales...honnêtement je ne vois pas comment faire.
Mais j'aimerais vraiment car en effet, mon reversement vers ALO dépend de mes recettes du SRH, bien que j'ai conscience que ça n'a pas de sens!
Revenir en haut Aller en bas
Bozinchu
Veille JO
Veille JO
avatar

Nombre de messages : 18002
Age : 49
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 24 Oct 2018 - 7:34

Volcan est sur la même ligne depuis des années.
Il faut un SRH autonome , avec TOUTES les dépenses dans ce service

mais entre les vieilles habitudes et les difficultés pour les collègues de pouvoir réellement identifier les dépenses du SRH, on reste sur un fonctionnement un peu "bâtard" ...

De plus, si on devait vraiment prendre en compte toutes les dépenses du SRH, on s'apercevrait rapidement que le résiduel dans l'assiette ne serait peut être pas satisfaisant

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 12213
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 24 Oct 2018 - 9:49

Patagonia a écrit:
c'est aussi le principe des charges dites non identifiables...si on ne peut pas les identifier au SRH, ça va être compliqué de les identifier ailleurs!
Je rêve d'un reversement fixe mais concrètement, je n'arrive pas à m'y astreindre. Aucun compteur divisionnaire, des factures d'eau globales...honnêtement je ne vois pas comment faire.
Mais j'aimerais vraiment car en effet, mon reversement vers ALO dépend de mes recettes du SRH, bien que j'ai conscience que ça n'a pas de sens!
Je n'ai pas de compteur divisionnaire non plus mais il se trouve que suite à la mise en place de clés de répartition discutées en son temps avec l'ex région Auvergne je pense que la quasi totalité des lycées et de nombreux collèges auvergnats retracent toutes les dépenses au SRH sans reversement. Donc c'est possible.
Et j'ai une bonne nouvelle pour toi : le prochain numéro de la revue "Intendance" devrait expliquer comment.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Patagonia
*
*
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 10/07/2018

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 24 Oct 2018 - 10:28

Je le lirai avec attention alors.
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15220
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 24 Oct 2018 - 23:06

Fondamentalement, les CT nous emm.nuient avec ces histoires de pourcentage au budget, mais personne n'a jamais vérifié quoi que ce fût dans l'exécution du budget. Ni dans les DM pour info, et encore moins les DO. Donc en termes de reversements, on peut faire absolument n'importe quoi. Dans une profession où l'on rencontre tant de collègues mal inspirés, c'est d'ailleurs incroyable de constater avec quel sérieux les oukases stupides des CT sont scrupuleusement respectées par tous... Rolling Eyes

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8847
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 24 Oct 2018 - 23:55

L'intendant zonard a écrit:
Dans une profession où l'on rencontre tant de collègues mal inspirés, c'est d'ailleurs incroyable de constater avec quel sérieux les oukases stupides des CT sont scrupuleusement respectées par tous... Rolling Eyes

J'hésite entre super et pleure

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Lun 5 Nov 2018 - 21:16

Bozinchu a écrit:
ELPE a écrit:

Reversement sur ALO = 20% des recettes - Charges imputées directement au SRH
et non pas
Charges SRH = reversement sur ALO + Charges imputées directement au SRH

Tout d'un coup l'argent des usagers (il y a aussi les commensaux) sert plus à l'achat de denrées qu'à financer ALO.

désolé mais c'est n'importe quoi
si on arrive pas à identifier les dépenses c'est un %
si on retire de ce % des sommes qui sont identifiées elles ne sont plus dans ce %
bouffon

Faut être réaliste on enlève un % pour envoyer au ALO puisque on ne peut (à juste titre ou pas) identifier clairement les dépenses
Puis on paye sur le SRH tout le reste
à part le FCSH et l'ex Farpi qui sont bien identifiés, on paye tout le reste comme on veut
je paye du 6011 du 6064 du 626 du 6288 du 6068 du 615 du 6065....

C'est le principe de base de la compta
Après si sur une base 100, je paye 10 au 6011 et 90 au 6065 j'aurais des assiettes propres mais vides
si j'impute 90 au 6011 et 10 au 6065 on mangera bien, mais tout le monde aura une TIAC..

L'important c'est de bien construire son budget pour que les élèves ne mangent pas trop mal dans des assiettes pas trop sales
N'importe quoi oui de la part de la CT d'imposer un reversement. J'arrive très bien à identifier mes charges ou être capable d'établir des clés de répartition. Mais si je ne fais un reversement de X% je ne me conforme pas aux éxigences de la CT. Je pourrais effectivement faire l'idiot et ne rien imputé directement au SRH et faire mon reversement.

En revanche ta démonstration ressemble à ce que je dis ne pas faire et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Normandie Gest'
*
*


Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2016

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 10:53

Des collègues mal inspirés ?



Ce sont surtout des collègues (dont je fais partie) qui ont été formés ainsi, qui lisent le Vademecum ou les documents de l'académie d'Aix marseille (je cite : « En l’absence d’instructions particulières de la collectivité territoriale de rattachement, les charges pouvant être prises en compte dans le SRH […] » ou qui  lisent la circulaire du rectorat sur le budget ( je cite : « La tarification et les taux des différentes participations et contributions qui impactent le budget des services de restauration restent inchangés.L'ensemble des collèges en a eu connaissance à l'issue de la Commission [de la collectivité, qui a défini le taux de charges communes]") et j’en passe.



Je trouve plutôt "mal inspiré" d'incriminer des collègues quand tout est indiqué, et notamment par l’autorité académique, pour suivre les instructions des collectivités.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5662
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 12:05

Normandie Gest' a écrit:
Je trouve plutôt "mal inspiré" d'incriminer des collègues quand tout est indiqué, et notamment par l’autorité académique, pour suivre les instructions des collectivités.

Je ne pense pas que l'IZ "incrimine" qui que ce soit (surtout que le sujet n'est pas d'une importance cruciale).

Mais je partage sa remarque pour avoir également constaté que trop de collègues appliquent scrupuleusement les "instructions" de leur collectivité sans y porter le moindre regard critique (y compris en rouspétant au besoin...), et ce sans prendre aucun recul.
Il n'est pas pour autant question de faire n'importe quoi tout seul dans son coin, mais moi, je travaille pour l'Etat et le Ministère de l'Education Nationale. Pas pour les collectivités locales mais avec elles; nuance qu'elles ont de plus en plus tendance à oublier. Et notre Ministère également, ce qui est plus ennuyeux.

Par exemple un collègue citait aujourd'hui dans le bêtisier un nombre faramineux de codes d'activité que sa CT voudrait le voir utiliser; c'est la même chose ici, mais autant je ne suis pas là pour créer des difficultés aux collègues de la CT qui travaillent en liaison avec nous, autant leur préconisations (et non "instructions") n'ont pas à me dicter la structure détaillée de mon budget qui ne regarde que moi, mon ordonnateur et le bon fonctionnement de mon établissement. 

Quant au sujet initial, que de difficultés de gestion seraient passées aux oubliettes si depuis longtemps on avait abandonné ce  grr de pourcentage de charges communes en définissant, comme chez Volcan (ou chez moi), des clés de répartition affinées (et au besoin en collaboration avec la CT) quand il n'y a pas de compteur divisionnaire pour la viabilisation.
Mais faute de ce pourcentage, on a l'impression que certains collègues sont complètement perdus et s'imaginent tomber dans le n'importe quoi pour leur prévision budgétaire. Et parallèlement, majorent souvent allègrement celle de la viab dans ALO pour assurer (légitimement) leurs arrières budgétairement.
Pour paraphraser Pascal, "sincérité" budgétaire en deçà du service ALO, mais erreur au-delà dans le service SRH...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15220
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 12:19

Normandie Gest' a écrit:
Des collègues mal inspirés ?
Je parle des fantastiques collègues qui ne sont pas capables de comprendre et de respecter des règles aussi fondamentales que l'unité de caisse, la responsabilité de l'ordonnateur qui doit être déléguée de manière formelle, ou encore un strict minimum de respect au moins sur quelques opérations de temps à autre des règles de la commande publique. Mais les mêmes vont observer à la lettre au millipoil les ordres stupides de leur CT concernant ce calcul de "reversement" (terme complètement déplacé) aux charges générales de l'établissement. Alors que pas un fonctionnaire des CT n'est intellectuellement équipé pour assurer le début du commencement du contrôle de ces opérations, qui serait de toutes manières illégal au regard de l'autonomie de gestion de l'EPLE, même dans le cadre d'un SRH "décentralisé".

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 12213
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 13:17

La région Auvergne avait abandonné ce système débile de reversement sur un pourcentage des frais scolaires qui est une insulte à la compétence des collègues en analyse financière. Elle l'avait fait parce que certains collègues lui avait démontré toute l'absurdité du système et lui avait expliqué ce qu'était un budget sincère et les bases comptables et juridiques du fonctionnement d'un service annexe. Alors oui je suis d'accord avec l'IZ sur le fait que nous ne devons pas nous conduire en moutons et qu'il nous appartient de démontrer notre compétence professionnelle aux CT. Force est de constater que dans ce domaine - comme dans les autres - nous n'avons aucune réaction ; nous subissons sans réagir, faisant ainsi la preuve de notre passivité et de notre manque d'implication ; et le pire est qu'en plus on s'étonne après du manque de considération à notre égard.
Oui, passer d'un système de pourcentage à une analyse des coûts présente des difficultés, une remise en question des habitudes, des inquiétudes sur l'équilibre budgétaire du SRH. Mais toute notre académie y est passée ; ce qui prouve que ce n'est pas impossible. Et lorsqu'un SRH est en difficulté je -nous - peux démontrer que ce n'est pas à cause d'une mauvaise gestion mais de coûts fixes structurels que les recettes ne permettent pas de combler faute de rationnaires en nombre. Et mon -nos - budget est sincère : le SRH ne finance pas le service ALO, ou l'inverse.

Mais la grande erreur du ministère a été de ne pas imposer que le SRH soit géré en budget annexe comme il devrait l'être.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Normandie Gest'
*
*


Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2016

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 15:59

Si l'autorité académique valide ce que décide la collectivité, nous , les gestionnaires, nous nous trouvons quand même dans une situation délicate. Sans être un mouton, je ne suis pas non plus un super justicier de la comptabilité.
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15220
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 18:59

Normandie Gest' a écrit:
Si l'autorité académique valide ce que décide la collectivité, nous , les gestionnaires, nous nous trouvons quand même dans une situation délicate. Sans être un mouton, je ne suis pas non plus un super justicier de la comptabilité.
Ah mais ils peuvent nous obliger à raconter des imbécillités dans le budget, aucun problème. Sauf que, à l'intérieur des services, la force obligatoire des codes de gestion de leur bouzin étant équivalente à celle de la liste de courses de la grand-mère du Forgeron... Rolling Eyes

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8847
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 19:16

L'intendant zonard a écrit:
Normandie Gest' a écrit:
Des collègues mal inspirés ?
Je parle des fantastiques collègues qui ne sont pas capables de comprendre et de respecter des règles aussi fondamentales que l'unité de caisse, la responsabilité de l'ordonnateur qui doit être déléguée de manière formelle, ou encore un strict minimum de respect au moins sur quelques opérations de temps à autre des règles de la commande publique. Mais les mêmes vont observer à la lettre au millipoil les ordres stupides de leur CT concernant ce calcul de "reversement" (terme complètement déplacé) aux charges générales de l'établissement. Alors que pas un fonctionnaire des CT n'est intellectuellement équipé pour assurer le début du commencement du contrôle de ces opérations, qui serait de toutes manières illégal au regard de l'autonomie de gestion de l'EPLE, même dans le cadre d'un SRH "décentralisé".

Ayant approuvé les propos de l'IZ, je souhaite là encore appuyer ses propos et même passer la seconde couche. Tant qu'il s'agit d'exécuter sans réfléchir des consignes idiotes (des CT comme des autorités académiques d'ailleurs), on trouve du monde. Mais quand il s'agit de faire preuve d'un minimum d'effort pour comprendre une nouvelle règle et l'appliquer sans qu'on nous en donne le mode d'emploi, il y a déjà bien moins de monde. Et le pire c'est quand la règle est connue mais qu'il s'agit "juste" d'une loi ou d'un texte réglementaire dont l'application nécessite de s'adapter ou de travailler un peu plus pour changer ses pratiques, là il n'y a quasiment plus personne. Les marchés publics en sont l'exemple parfait. Mais qu'on ignore le décret de 2016 n'est pas un souci tant qu'on codifie la DGF comme l'exige la notification de la CT Rolling Eyes

Il ne s'agit pas de se battre contre des moulins à vent mais d'abandonner une posture de facilité, d'avoir plus d'esprit critique, au risque de passer pour un emm***eur et aussi de se donner un peu plus de travail.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15220
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mar 6 Nov 2018 - 20:38

Sur ma région, je peux soutenir quatre ou cinq manières différentes d'interpréter le calcul du "reversement" du SRH au SG. Suivant les années, pour ne pas avoir d'emm.nuis avec un CA du nonante-troâ toutes options, j'ai pratiqué l'un ou autre mode de calcul qui pouvait m'arranger, pour camoufler un déficit de 5000 € ou dissimuler un bénéfice d'autant. Mon budget était toujours tout bien calculé comme il fallait... bouffon

A l'échelle de la décennie, ça s'annulait parfaitement. A chaque fois je prenais des mesures correctives pour rectifier le tir, et à force de godille, avec mon chef cuisinier nous étions parvenus à équilibrer à 500 € près une DP de 50 000 repas/an dans un établissement où l'absentéisme flirtait avec les 20 %.

En revanche, avec des paramètres moins favorables, un gestionnaire pas sérieux ou une cuisine incompétente, il faut imaginer le massacre d'une DP structurellement déficitaire qui, par bidouillage constant des contributions inter-services, suce le sang du service d'enseignement jusqu'à complet épuisement des fonds propres. Ou, à l'inverse, une DP qui génère du bénef dilapidé dans les voyages en Australie...

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 12213
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Mer 7 Nov 2018 - 9:30

Normandie Gest' a écrit:
Si l'autorité académique valide ce que décide la collectivité, nous , les gestionnaires, nous nous trouvons quand même dans une situation délicate. Sans être un mouton, je ne suis pas non plus un super justicier de la comptabilité.
Si l'autorité académique valide un reversement forfaitaire sur les seuls montants des droits constatés, elle s'assoit allégrement sur un des principes de base budgétaires : celui de la sincérité du budget.
Il n'est pas interdit à un gestionnaire de dire à la dite autorité - non pas qu'elle est incompétente, ce qui serait vrai mais malvenu - que c'est une erreur et de lui démontrer facilement l'absurdité du système. Dans chaque académie il doit bien se trouver quelques gestionnaires et comptables qualifiés (à tort ?) de cadors pour intervenir auprès des autorités lorsqu'elles disent ou font n'importe quoi.
Vous ne me ferez pas croire que je suis le seul intendant de France capable d'écrire ou d'intervenir auprès de la DAF académique ou de la CT. Cela ne fait pas de moi un justicier de la comptabilité mais une personne qui souhaite faire avancer les choses dans le bon sens, et faire respecter son travail.

Je lis souvent dans ce forum que le gestionnaire doit se faire respecter de son CE, prouver sa compétence et s'imposer dans son travail. Pourquoi ce qui est vrai dans l'EPLE ne le serait pas au-delà. Sinon il ne faut pas râler et s'étonner que nous soyons ignorés, ou considérés comme quantité négligeable.
Il fut un temps - c'était au siècle dernier - où les intendants avaient du poids et étaient écoutés par la hiérarchie... mais pour être écoutés, encore faut-il parler.

Je sais que je parle pour rien mais bientôt tout cela sera du passé ; j'aurai au moins la satisfaction (puérile) de m'être battu pour la profession et d'avoir gagné un certain nombre de batailles... on se console comme on peut.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Normandie Gest'
*
*


Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 27/05/2016

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Jeu 8 Nov 2018 - 10:32

Autant je comprends que les CT soient à côté de la plaque, mais ce décalage entre les autorités académiques et les EPLE ne finira pas de m'étonner.
Merci aux collègues pour les témoignages, j'ai appris des choses, j'en parlerai du coup à ma CT.
Revenir en haut Aller en bas
J-M
.
.
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 26/06/2018

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Ven 9 Nov 2018 - 16:31

volcan a écrit:

Mais la grande erreur du ministère a été de ne pas imposer que le SRH soit géré en budget annexe comme il devrait l'être.

Je n'ai jamais compris, pourquoi avec l'entrée en vigueur de la M9.6, peu voir aucun SRH ne sont passés en budget annexe. Vraiment personne ne l'a fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8847
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Ven 9 Nov 2018 - 16:43

C'était déconseillé, notamment pour les petits établissements pour des questions de trésorerie.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
J-M
.
.
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 26/06/2018

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Ven 9 Nov 2018 - 16:44

Alomero a écrit:
C'était déconseillé, notamment pour les petits établissements pour des questions de trésorerie.

Par qui ? Et pourquoi ? 
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8847
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Ven 9 Nov 2018 - 16:45

Autorité académique pour la raison évoquée.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
J-M
.
.
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 26/06/2018

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Ven 9 Nov 2018 - 16:53

Comprends pas.

Si le SRH est dans le rouge cela donne un 185 créditeur dans le budget annexe. Mais tant que le 515 du principal reste débiteur, il n'y a pas de problème. C'est d'ailleurs ce qui se passe virtuellement sans budget annexe : Le 515 abonde le SRH.
Le budget annexe ne change rien à la trésorerie.
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 15220
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Ven 9 Nov 2018 - 17:50

Globalement c'était plus compliqué et ça n'apportait pas grand chose. On en est restés à la même logique qu'avant, avec le BA uniquement pour les grosses unités assurant une mutualisation pour plusieurs établissements. Je comprends qu'on ait envie de cadrer la gestion d'un SRH, mais sincèrement, la cantine 300 repas d'un collège 500 élèves, est-ce que cela mérite un budget annexe ? Je suis convaincu que non.

Toutefois je reconnais que si les zautorités de kontrolle étaient un tout petit peu plus compétentes, on serait mieux protégés des dérives effrayantes que l'on rencontre parfois.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   Sam 10 Nov 2018 - 19:49

Je suis en entier accord avec vous sur le fond mais je n'ai absolument pas ni l'envie ni le temps ni l'énergie de faire comprendre à ma CT et mon rectorat que je n'appliquerais pas ce pourcentage pour toutes les raisons évoquées ci-dessus. S'il n'y avait que ce point de bizarrerie dans notre système comptable, j'y consacrerais peut être plus de temps. Je suis avant tout un employé de ma hiérarchie et mon statut, que j'ai choisi, m'indique expréssement d'appliquer la réglementation (raison d'être d'un fonctionnaire).

Mais je dois être encore, comme chaque année à cette époque, un peu agacé d'avaler autant de couleuvre comptable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le FCSH et l'argent des familles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le FCSH et l'argent des familles
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Gestion budgétaire et comptable.-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: