Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les agents comptables demain ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11860
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 9:01

Message d'un syndicat reçu ce jour. L'important est le paragraphe sur les futurs agents comptables si cela est confirmé.


Vu de Sirius, la fonction d’agent comptable paraît fort intéressante, lucrative et considérée. Si elle était parée de tant de qualités, comment expliquer qu’il devient plus difficile de trouver des candidats ? L’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale qui est en passe de fusionner avec l’inspection générale de l’éducation nationale, a rédigé un rapport très instructif à ce sujet. Elle s’inquiète de voir le vieillissement de la pyramide des âges et le rétrécissement de la carte des agences comptables : il est vrai que sur ce point, la politique ministérielle a beaucoup varié au cours des âges : tantôt, il fallait des agences regroupant jusqu’à une dizaine d’établissements, tantôt il fallait au contraire qu’elles en comptassent beaucoup moins. Il est facile de voir que plus on resserre ce nombre, plus on a besoin d’agents comptables. Et c’est justement là que repose le problème.

Au contraire, le nombre des candidats à des agences comptables dans l’enseignement supérieur augmente au point qu’on n’a que l’embarras du choix, jusqu’à dix candidats pour un poste. Il faut toutefois noter que ces candidats viennent surtout de la direction générale des finances publiques et une petite minorité seulement des établissements publics locaux d’enseignement.

Certes, on pourrait faire davantage appel aux lauréats des I.R.A. ou instituts régionaux d’administration, mais ceux-ci sont moyennement attirés par l’Éducation nationale.

C’est pourquoi l’inspection générale propose de créer une filière commune aux agences comptables du secondaire, aux établissements de l’enseignement supérieur et aux services académiques chargés du contrôle budgétaire, d’aligner les régimes indemnitaires de façon à attirer des personnels tels que les directeurs des affaires financières et de faciliter des évolutions de carrière plus valorisantes. Mais une telle proposition s’accompagnerait de l’obligation de mobilité pour accéder au grade d’attaché principal.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
******
******
avatar

Nombre de messages : 4184
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 9:17

L'obligation de mobilité est déjà prévue par la loi.
Bien joué l'inspection générale !
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6032
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 9:33

Si ça devait se produire inutile de dire que les postes seraient phagocytés par les voraces du Trésor et qu'on l'aurait dans l'oigne!
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5604
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 10:49

Le rapport a écrit:

Elle s’inquiète de voir le vieillissement de la pyramide des âges et le rétrécissement de la carte des agences comptables : il est vrai que sur ce point, la politique ministérielle a beaucoup varié au cours des âges : tantôt, il fallait des agences regroupant jusqu’à une dizaine d’établissements, tantôt il fallait au contraire qu’elles en comptassent beaucoup moins. Il est facile de voir que plus on resserre ce nombre, plus on a besoin d’agents comptables.

C'est plutôt le contraire: plus le nombre d'agences-comptables diminue, plus le nombre de comptables diminue. Ou alors y'a une subtilité que je ne saisis pas.

C'est même justement là le problème; avec la diminution du nombre d'agences, ce sont les AC les plus expérimentés qui ont logiquement hérité des postes. D'où le vieillissement de la profession, et le problème du remplacement de ces collègues expérimentés, dans une proportion importante pour une période courte.
Et ça, fallait pas être grand clerc pour le comprendre -et donc l'anticiper-...

Pour ce qui est de la mobilité, pourquoi pas; après tout on en reviendrait à ce qui était pratiqué auparavant, et de toute façon, puisque maintenant la tendance est au profilage de tous les postes (et surtout ceux d'AC), il faut montrer au "profileur" qu'on a vraiment le profil idoine, que dans la famille on est comptable de père en fils depuis Napoléon III, qu'on est prêt à exercer ce sacerdoce jusqu'à Saint Pierre et Miquelon et qu'on a les dents qui rayent le parquet d'époque (Napoléon III, que je disais).

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Fauve
.
.


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 05/05/2017

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 12:07

C’est pourquoi l’inspection générale propose de créer une filière commune aux agences comptables du secondaire, aux établissements de l’enseignement supérieur et aux services académiques chargés du contrôle budgétaire (...)

La création d'une telle filière ajoutée au fait que les postes d'AC dans le supérieur sont trustés par les AC de la DGFIP et considérant que la DGFIP aura du monde à recaser suite à une évolution des missions (ex : prélèvement à la source...) ne laissent pas augurer de beaux jours pour les AC de l'Aenes.

En outre, des postes d'AC Eple occupés par des fonctionnaires de la Dgfip présenteraient l'avantage de mettre fin à la double casquette des AC/gestionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
coffeeman
******
******
avatar

Nombre de messages : 4613
Age : 47
Localisation : Derrière les barreaux...
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 13:48

On en parle également en page 6 de la revue intendance N°155 d'aout-septembre, dans le fil actualités.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espaceple.org
ATCQ
**
**
avatar

Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 13:53

néthou a écrit:
Le rapport a écrit:

Elle s’inquiète de voir le vieillissement de la pyramide des âges et le rétrécissement de la carte des agences comptables : il est vrai que sur ce point, la politique ministérielle a beaucoup varié au cours des âges : tantôt, il fallait des agences regroupant jusqu’à une dizaine d’établissements, tantôt il fallait au contraire qu’elles en comptassent beaucoup moins. Il est facile de voir que plus on resserre ce nombre, plus on a besoin d’agents comptables.

C'est plutôt le contraire: plus le nombre d'agences-comptables diminue, plus le nombre de comptables diminue. Ou alors y'a une subtilité que je ne saisis pas.

C'est même justement là le problème; avec la diminution du nombre d'agences, ce sont les AC les plus expérimentés qui ont logiquement hérité des postes. D'où le vieillissement de la profession, et le problème du remplacement de ces collègues expérimentés, dans une proportion importante pour une période courte.
Et ça, fallait pas être grand clerc pour le comprendre -et donc l'anticiper-...

Pour ce qui est de la mobilité, pourquoi pas; après tout on en reviendrait à ce qui était pratiqué auparavant, et de toute façon, puisque maintenant la tendance est au profilage de tous les postes (et surtout ceux d'AC), il faut montrer au "profileur" qu'on a vraiment le profil idoine, que dans la famille on est comptable de père en fils depuis Napoléon III, qu'on est prêt à exercer ce sacerdoce jusqu'à Saint Pierre et Miquelon et qu'on a les dents qui rayent le parquet d'époque (Napoléon III, que je disais).
Il faut voir également que "la nouvelle génération" qui développe la compétence comptable sont les fondés de pouvoir. Et donc devenir AC pourquoi pas, mais se pose inévitablement la question de la compétence en gestion.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5604
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 16:41

Bah, la gestion, c'est comme le vélo, un coup de pédale, et hop, c'est reparti... Mr green

De toute façon, il est clair que depuis quelques temps, la question est de plus en plus souvent posée de la séparation entre gestionnaire et comptable, et de telle manière que l'on comprend que le questionneur a déjà sa réponse... Mr green

Le syndicat majoritaire a (entre autres) fait son cheval de bataille de cette question d'un vivier de fondés de pouvoir appelés à terme à devenir calife comptable à la place du cal... comptable.
Ce qui pose à mon avis 2 questions: d'abord nombre de comptables souhaitent se consacrer à la compta pendant que leur Fdp fait tourner la boutique en gestion (donc l'équation Fdp = comptable à terme n'est pas une évidence selon les personnes et les endroits).
Ensuite on en revient à la question de la formation de ces Fdp futurs comptables, que le Ministère ne semble pas prendre à bras le corps (comme toute la formation en général), c'est à dire en y mettant de réels moyens nationalement.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Milouz
.
.


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 17:21

Tant que le métier de comptable en EPLE ne sera pas scindé de la gestion (comme c'est le cas dans les lycées agri) il sera difficile d'attirer ou de fidéliser des personnes qui n'auront pas connu la vie en EPLE.
Quand tu annonces à ptit jeune tout frais émoulu qu'il va devoir se fader le "management" de Janine et Martine qui se battent pour un carrelage de trop à nettoyer, devoir convaincre les membres du CA de ne pas voter contre le cofi car ils sont en désaccord avec la politique de la région, ou le choix d'un percolateur ou d'une cafetière pour la salle des profs, tout ça en plus de la compta pour laquelle tu ne vas pas dormir pendant la première année (au moins), bah ça refroidit les ardeurs, parfois même des plus ambitieux, et a fortiori avec 12 eple rattachés.

De plus, pour avoir connu 4 ministères, l'EN souffre d'une image ultra-déplorable.
Quand bien même il y aurait séparation ordo-comptable et revalorisation indemnitaire, je doute que beaucoup de gens de la dgfip seraient intéressés.
Et je parle en connaissance de cause, j'ai fait partie des finances publiques. J'étais sur des fonctions spécifiques et dès que l'on voyait arriver des dossiers de l'EN, on s'écriait "ça va être encore le bordel..." Et 9 fois sur 10 c'était le cas... Je précise que les dossiers en question ne venaient pas des EPLE mais du Rectorat.

Même image à l'IRA, quelques-uns et moi-mêmes passions pour des mazo lorsque nous annoncions notre volonté de rejoindre l'ASU. Logiquement, les places en AC et en ATE partaient avant les places en ASU lors de l'amphi intermédiaire. Du coup beaucoup de collègues en ASU y étaient par dépit.

Heureusement cela ne concerne pas tout le monde...

Par ailleurs, vous croyez vraiment qu'avec Op@le il y aura toujours un GM par bahut ? A mon humble avis, ça sent la mutualisation de la gestion (Et mon avis y serait plutôt favorable).
Revenir en haut Aller en bas
OLRIK
****
****
avatar

Nombre de messages : 2152
Age : 36
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 18:54

Ce foromeur est parfait, et la fin de la séparation ordo/compta est dans les tuyaux. Un organisme bien connu le préconise notamment pour les EP et pour les administrations un assouplissement des règles comptables avec plus de responsabilités du Dirigeant: un comptable pour payer et c'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11860
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 19:09

Oui forumeur très lucide… surtout la dernière phrase. Et Opale permettra également ce que préconise l'IG.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 20:52

Milouz a écrit:
Tant que le métier de comptable en EPLE ne sera pas scindé de la gestion (comme c'est le cas dans les lycées agri) il sera difficile d'attirer ou de fidéliser des personnes qui n'auront pas connu la vie en EPLE.
Quand tu annonces à ptit jeune tout frais émoulu qu'il va devoir se fader le "management" de Janine et Martine qui se battent pour un carrelage de trop à nettoyer, devoir convaincre les membres du CA de ne pas voter contre le cofi car ils sont en désaccord avec la politique de la région, ou le choix d'un percolateur ou d'une cafetière pour la salle des profs, tout ça en plus de la compta pour laquelle tu ne vas pas dormir pendant la première année (au moins), bah ça refroidit les ardeurs, parfois même des plus ambitieux, et a fortiori avec 12 eple rattachés.

De plus, pour avoir connu 4 ministères, l'EN souffre d'une image ultra-déplorable.
Quand bien même il y aurait séparation ordo-comptable et revalorisation indemnitaire, je doute que beaucoup de gens de la dgfip seraient intéressés.
Et je parle en connaissance de cause, j'ai fait partie des finances publiques. J'étais sur des fonctions spécifiques et dès que l'on voyait arriver des dossiers de l'EN, on s'écriait "ça va être encore le bordel..." Et 9 fois sur 10 c'était le cas... Je précise que les dossiers en question ne venaient pas des EPLE mais du Rectorat.

Même image à l'IRA, quelques-uns et moi-mêmes passions pour des mazo lorsque nous annoncions notre volonté de rejoindre l'ASU. Logiquement, les places en AC et en ATE partaient avant les places en ASU lors de l'amphi intermédiaire. Du coup beaucoup de collègues en ASU y étaient par dépit.

Heureusement cela ne concerne pas tout le monde...

Par ailleurs, vous croyez vraiment qu'avec Op@le il y aura toujours un GM par bahut ? A mon humble avis, ça sent la mutualisation de la gestion (Et mon avis y serait plutôt favorable).


Ça sent le vécu !

C'est vrai que Martine et Jeanine qui se battent pour un carrelage de trop à nettoyer, ça donne pas vraiment envie..et pourtant !

Pour l’EN qui souffre d’une image déplorable, je confirme. J’entends très souvent tous ces arguments, je les lis parfois et j’ai aussi vécu cette question de la « relégation » de l’univers ASU et de l’image déplorable de l’EN parmi les élèves attachés stagiaires au sein d’un IRA .

Quelles en sont les raisons profondes les plus pertinentes d’après toi ? les mauvaises pratiques à l'EN qui y seraient plus fréquentes qu’ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Kazaloo
Invité



MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mar 11 Sep 2018 - 21:02

Le régime indemnitaire par exemple?

Je dis ça, je dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
Milouz
.
.


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 8:26

gym a écrit:

Pour l’EN qui souffre d’une image déplorable, je confirme. J’entends très souvent tous ces arguments, je les lis parfois et j’ai aussi vécu cette question de la « relégation » de l’univers ASU et de l’image déplorable de l’EN parmi les élèves attachés stagiaires au sein d’un IRA .
Quelles en sont les raisons profondes les plus pertinentes d’après toi ? les mauvaises pratiques à l'EN qui y seraient plus fréquentes qu’ailleurs ?

Il y a peut-être de ça.

Mais à mon avis le gros problème, et malheureusement structurellement insoluble, est que les administratifs de l'EN ne sont pas, et de loin, le cœur métier de cette administration.
Et cet état est exacerbé en EPLE où l'on passe pour des vilains petits canards auprès des profs, des agents et trop souvent des CE.
Quand tu as le malheur de dire des formules comme "réglementation", "hiérarchie des normes" ou "marché public" tu passes pour un bureaucrate patenté et obtus.

C'est aussi parfois cas dans d'autres ministères mais pas dans ces proportions. Les fonctions supports sont toujours un peu "dénigrées", mais ici c'est le festival.

Cette réputation se sait, même par ceux qui n'ont pas véritablement connu la fonction publique. Comment expliquer sinon que de jeunes stagiaires ira sortant d'études aient déjà cet a priori ? C'est de notoriété...
Revenir en haut Aller en bas
ATCQ
**
**
avatar

Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 8:37

Milouz a écrit:


 ...tu passes pour un bureaucrate patenté et obtus.


Et encore c'est quand je suis souple et de bonne humeur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5604
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 8:41

Milouz a écrit:
C'est aussi parfois cas dans d'autres ministères mais pas dans ces proportions. Les fonctions supports sont toujours un peu "dénigrées", mais ici c'est le festival.

Oui.
Et le dénigrement est d'autant plus grand qu'est grande la "sacralisation" de la pédagogie.
Nous autres administratifs "ne pouvont pas comprendre", parce que nous ne pouvons saisir le mystère d'une classe devant nous. Je rigole à peine, mais il y a souvent un côté pierre philosophale là-derrière.
On peut rapprocher cet état d'esprit du sentiment d'impunité que peuvent avoir les politiques parce qu'ils ont été "élus" au suffrage universel.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6032
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 9:17

Je rêve du jour où un prof sera mis en débet au motif que sa classe n'a obtenu que 70 % de réussite au bac, argumenté par "lorsque l'élève n'a pas appris l'instructeur n'a pas instruit" (ça on le prenait dans la tronche tous les jours à l'armée....et je l'ai déjà ressorti à des profs pour me faire des amis!)
En fait, aucune responsabilité et on entend en permanence que ce sont les élèves qui sont mauvais ou/et pénibles, jamais une remise en question ou une interrogation personnelle...


Dernière édition par V.M.B le Mer 12 Sep 2018 - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RETU
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3730
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 9:18

Je ne crois pas que la pédagogie soit tant sacralisée que cela : la profession d'enseignant est très déconsidérée de nos jours (trop de vacances, ne foutent rien,...).

Il faut bien prendre conscience des mauvais résultats de l'école (le niveau en lecture, les 150.000 jeunes sans diplôme, le bac sans valeur, la persistance des inégalités sociales/scolaires) : collectivement nous ne sommes pas bons.

Probablement qu'une administration qui échoue et qui ne sait plus comment se réformer pour que ça fonctionne n'attire plus les foules.

Je sais bien que la responsabilité individuelle des gestionnaires est extrêmement faible dans cet état des choses, mais inconsciemment on est attiré pas le succès et par les affaires qui marchent, pas par l'échec.

De plus l'Education Nationale c'est les enfants, c'est les rhumes, les gastros, le chahut dans la cour, le bazar en classe, les heures de colles, les tags sur les murs. C'est beaucoup moins classieux que des messieurs en cravate dans une préfecture et ça on ne pourra jamais le changer.
Revenir en haut Aller en bas
Milouz
.
.


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 9:33

RETU a écrit:
De plus l'Education Nationale c'est les enfants, c'est les rhumes, les gastros, le chahut dans la cour, le bazar en classe, les heures de colles, les tags sur les murs. C'est beaucoup moins classieux que des messieurs en cravate dans une préfecture et ça on ne pourra jamais le changer.

forum
 
Ce sont des raisons très prosaïques mais tellement réelles !



Bizarrement c'est en partie ce qui m'a attiré en EPLE.
Revenir en haut Aller en bas
rykyky
Invité



MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 9:34

Mais y a quoi dans c't'OPALE?
On trouve d'info nazpart
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
**
**


Nombre de messages : 438
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 9:44

Il suffit d'avoir entendu ou lu comment la majorité du corps enseignant considère "l'Aaaadministration" - comprendre la direction d'un établissement et ses secrétariats - et le dégoût et/ou le mépris associé/s à l'énoncé de cette dite administration pour percevoir une partie du problème.
Forcément, cette même majorité des profs n'ayant pas la moindre culture administrative, la moindre connaissance des missions et de l'organisation de leur ministère, de la Fonction publique, nous représentons un obscur, une source d'incompréhension et, donc, chacune de nos décisions leur paraît incompréhensible voire hostile. A fortiori pour ce qui est de l'Intendance.
Et nos chefs, majoritairement issus de ces corps et celui des CPE, qui ressemble furieusement à leurs collègues enseignants, gardent comme trace rétinienne de cette culture antiadministrative, dont l'Intendance subit les affres.

Dans la plupart des ministères, les administratifs y sont minoritaires et n'ont pas non plus la cote ; mais ils ne sont jamais aussi déconsidérés que nous le sommes, parce que les corps techniques ont une culture administrative autrement plus conséquente.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5604
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 11:22

RETU a écrit:
Je ne crois pas que la pédagogie soit tant sacralisée que cela : la profession d'enseignant est très déconsidérée de nos jours (trop de vacances, ne foutent rien,...).

Ben justement: à être aussi déconsidérés que cela, les profs s'arc-boutent d'autant plus derrière leur spécificité d'enseignant et en quoi leur métier est particulier (au demeurant avec des arguments tout à fait valables).

Mais comme le dit Goldored, la quasi-totalité des personnels de direction sont issus de ce corps enseignant et en gardent les tropismes. Combien de fois dans des discussions, me suis-je vu opposer à bout d'arguments le fait que c'était de la pédagogie, et donc je ne pouvais pas comprendre...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 15:39

Fil très intéressant ...

... jusqu'au retour du syndrome Calimero  Wink !

Les profs disent autant de mal de l'administration que des élèves, les agents disent autant de mal des profs que des AED, l'administration dit du mal de tout le monde et les CPE ne se gênent pas non plus.

Nous sommes des services d'appui et pas le coeur de métier de cette administration et nous sommes vraiment très bien considérés à côté d'autres ministères que j'ai connus. Allez faire un tour à la police ou à l'agriculture et vous verrez comment on traite les administratifs ! Je ne parle pas des CT où les collègues affectés par mégarde dans des services techniques sont souvent considérés comme la lie pale

En dehors de quelques mauvais coucheurs, j'ai toujours été étonné du respect des professeurs envers l'administration ... cela n'empêche qu'ils aient des demandes qui n'en finissent pas de nous pourr!r l'existence  affraid et un avis sur tout ... ben oui, un prof, c'est comme Bidochon, spécialiste en tout  Laughing et pour se remettre en cause rire
Est ce que c'est mieux qu'être gestionnaire, aigri, frustré et jaloux ? Je ne sais pas  frappe .

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
**
**


Nombre de messages : 438
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 16:55

Nicolas a écrit:

En dehors de quelques mauvais coucheurs, j'ai toujours été étonné du respect des professeurs envers l'administration ...
Je n'ai pas cette expérience.
Et j'élargis mon opinion, non seulement aux profs et CPE fréquentés pendant 12 ans dans mes bahuts mais également à ceux que je connais ou dont j'entends parler dans d'autres établissements (du bassin, des mes tutorés, de mon AC...) et à mes lectures (forums, blogs de profs...) et à ceux que je fréquente (amis, famille...).
J'ai également écrit qu'il s'agissait d'une majorité. Je concède qu'il aurait été plus prudent et sans doute plus juste d'écrire (et plus faux-derche) "une proportion non négligeable"...
Donc, il ne s'agit pas, du moins pour ce qui me concerne, de "syndrome Calimero" - que je salue au passage Laughing .
Accessoirement, je compte pas mal de profs parmi mes amis.
Revenir en haut Aller en bas
rural th
Invité



MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 16:59

Citation :
 le nombre des candidats à des agences comptables dans l’enseignement supérieur augmente au point qu’on n’a que l’embarras du choix, jusqu’à dix candidats pour un poste. Il faut toutefois noter que ces candidats viennent surtout de la direction générale des finances publiques et une petite minorité seulement des établissements publics locaux d’enseignement. 

Le rapport date déjà de quelques mois. Créer une filière commune, ce n'est pas pour les educ nat mais pour les dgfip qui sont majoritaires (voir la liste d'aptitude aux fonctions d'agent comptable d'EPSCP). Autrement dit, il n'y aura plus (à de rares exceptions) de NOUVEL agent comptable en provenance de l'EN. C'est déjà quasiment le cas en EPSCP et dans les crous.

Chorus pro+opale= service facturier et service centralisateur de la recette, restera en EPLE, l'engagement juridique et le service fait, vu le volume financier d'un EPLE, pas sûr qu'il faille un A ou un B partout même comme gestionnaire vu l'implication des CT dans la gestion des EPLE.

Rajouter en 2019 le groupe de travail ministériel RH sur la fonction financière en eple, les créations de chargé mission en académie (des AENES sur un contrat de 4 ans) sur ce même sujet en rajoutant le terme de modernisation, cela ressemble à la chronique d'un mort annoncée ou la mort d'un commis comptable.

Les educ nat qui sont déjà AC en place en eple ou dans le sup devraient aller jusqu'à leur fin de carrière, sauf si on en profite pour créer un emploi d'AC de l'Educ Nat qui viendrait regrouper les emplois d'AC d'EPSCP, CROUS, EPLE et divers...et là c'est des contrats de 4 ans renouvelable une fois mais la carotte est attractive au niveau des primes.

Tout ce que je peux dire étant AC dans le sup, c'est que certes nous ne sommes guère aimés par Bercy, mais que nous n'avons pas à rougir de notre technicité de comptable et de notre implication au sein des établissements.
Après, l'évolution des modes de fonctionnement fait que la centralisation et la dématérialisation des traitements financiers entrant et sortant conduiront à réduire l'étendue et les effectifs des services financiers et comptables actuels, que la notion de régisseur également disparaîtra, que les effectifs des services facturiers commencent déjà à se réduire, seuls ceux du contrôle interne augmentent...Des métiers naissent, d'autres disparaissent et il faut réduire le nombre de fonctionnaires d'ici 2020.
Revenir en haut Aller en bas
OLRIK
****
****
avatar

Nombre de messages : 2152
Age : 36
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 19:17

Ce phénomène a commencé en 2010.Avant il y avait le même nombre de candidats  environ 60 à 80 pour le Trésor et  autant l'ASU.
J'avais ouvert un topic  à l'époque car il y avait 6 fois plus de candidats du Trésor et ce chiffre est constant depuis.
Le champ de la DDFIP s'est rétréci et il est demandé aux"meilleurs"une mobilité pour parfaire leurs CV...
Ainsi pour l'ASU c'est plus difficile mais ils ont toutes leurs chances car dans certains milieux du SUP on les "aime" bien!
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Mer 12 Sep 2018 - 22:27

Goldored a écrit:
Il suffit d'avoir entendu ou lu comment la majorité du corps enseignant considère "l'Aaaadministration" - comprendre la direction d'un établissement et ses secrétariats - et le dégoût et/ou le mépris associé/s à l'énoncé de cette dite administration pour percevoir une partie du problème.
Forcément, cette même majorité des profs n'ayant pas la moindre culture administrative, la moindre connaissance des missions et de l'organisation de leur ministère, de la Fonction publique, nous représentons un obscur, une source d'incompréhension et, donc, chacune de nos décisions leur paraît incompréhensible voire hostile. A fortiori pour ce qui est de l'Intendance.
Et nos chefs, majoritairement issus de ces corps et celui des CPE, qui ressemble furieusement à leurs collègues enseignants, gardent comme trace rétinienne de cette culture antiadministrative, dont l'Intendance subit les affres.

Dans la plupart des ministères, les administratifs y sont minoritaires et n'ont pas non plus la cote ; mais ils ne sont jamais aussi déconsidérés que nous le sommes, parce que les corps techniques ont une culture administrative autrement plus conséquente.

A propos de la culture administrative des prétendants aux postes de CE,  il suffit de lire le rapport et les observations du jury session 2018 du concours de recrutement des personnels de direction, notamment le passage sur l’épreuve orale :

« …L’entretien révèle également que les candidats demeurent insuffisamment préparés aux aspects administratifs, budgétaires, financiers, juridiques, ou de gestion des ressources humaines, domaines où leurs connaissances restent sommaires. Sans doute l’année effectuée comme stagiaire permettra-t-elle d’aborder concrètement ces questions. Pourtant, un nombre non négligeable de candidats n’est visiblement pas intéressé par ces questions, alors même qu’ils sont membres du conseil d’administration … »
Revenir en haut Aller en bas
Confiant
Invité



MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Jeu 13 Sep 2018 - 9:56

Il faut éviter de diffuser une culture de la peur à l'égard de notre avenir.
L'institution sait ce qu'elle nous doit et saura exprimer sa reconnaissance à l'heure des choix.
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11860
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Jeu 13 Sep 2018 - 10:01

Confiant a écrit:
Il faut éviter de diffuser une culture de la peur à l'égard de notre avenir.
L'institution sait ce qu'elle nous doit et saura exprimer sa reconnaissance à l'heure des choix.
Ca c'est du second degré où je ne m'y connais pas ! Razz

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   Jeu 13 Sep 2018 - 10:17

Confiant a écrit:
Il faut éviter de diffuser une culture de la peur à l'égard de notre avenir.
L'institution sait ce qu'elle nous doit et saura exprimer sa reconnaissance à l'heure des choix.

Rare sagacité ...! b5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les agents comptables demain ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les agents comptables demain ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Gestion budgétaire et comptable.-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: