Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 reforme scolarité ira

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
volcan
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 11147
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 8:43

Pasdebol a écrit:
TiTI a écrit:
En tous cas, en Corse on s'inquiète https://www.corsenetinfos.corsica/Bastia-Menaces-sur-l-Institut-regional-d-administration_a32388.html


 
Intro de l'article
Les personnels de l'IRA de Bastia sont inquiets. Et ils le font savoir. Lundi Didier Grassi de la section CFDT de l'Institut et Marie-France Fromentin ont fait pert part de leurs vives inquiétudes et des conséquences que pourraient avoir pour l'IRA de Bastia la mise en œuvre d'une réforme de la scolarité dans les instituts "

aa22  Ouh là là... effectivement, les corses en ont perdu leur latin  rire

On ne se moque pas ! Il est normal que les corses ne maîtrisent pas totalement une langue étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5946
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 9:00

Aslane a écrit:
Je suis surprise de lire que les élèves entrant à l'IRA seraient titularisés. C'est faux, l'année à l'IRA est une année de stage. L'année où j'y étais, une stagiaire a refait une année de stage l'année suivante.
Donc nous sommes titularisés à la sortie de l'IRA, pas à l'entrée.
Oui, mais c'est justement ça qui est anormal, voire choquant. Comment peut-on évaluer la valeur professionnelle de quelqu'un alors qu'il est en ambiance école et non pas en ambiance travail/production/management?
d'où de nombreuses erreurs de casting qu'il faut bien reconnaître même si ça ne fait pas plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Aslane
.
.


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 9:07

V.M.B a écrit:
Aslane a écrit:
Je suis surprise de lire que les élèves entrant à l'IRA seraient titularisés. C'est faux, l'année à l'IRA est une année de stage. L'année où j'y étais, une stagiaire a refait une année de stage l'année suivante.
Donc nous sommes titularisés à la sortie de l'IRA, pas à l'entrée.
Oui, mais c'est justement ça qui est anormal, voire choquant. Comment peut-on évaluer la valeur professionnelle de quelqu'un alors qu'il est en ambiance école et non pas en ambiance travail/production/management?
d'où de nombreuses erreurs de casting qu'il faut bien reconnaître même si ça ne fait pas plaisir.
Je suis complètement d'accord sur le fait qu'il y a de graves erreurs de castings.
Mais je me pose la question de savoir qui a la compétence réelle pour analyser la valeur professionnelle d'une personne. Qui le fera à l'avenir ? Quelqu'un qui a une méconnaissance de nos métiers ?
En ce moment, il y a encore 2 stages à l'issue desquels il y a des évaluations de nos tuteurs, des travaux en commun, des modules de travail et de connaissances, et surtout une culture de l'administration et des services publics. Et quand même, les personnes qui nous évaluent tout au long de l'année, connaissent nos métiers.
OK, je suis sans doute de la vieille école et je crois en certaines valeurs peut être désuète avec entre autres, le service rendu aux usagers.
Si cela change, qui le fera ?
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5946
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 9:24

Aslane a écrit:
V.M.B a écrit:
Aslane a écrit:
Je suis surprise de lire que les élèves entrant à l'IRA seraient titularisés. C'est faux, l'année à l'IRA est une année de stage. L'année où j'y étais, une stagiaire a refait une année de stage l'année suivante.
Donc nous sommes titularisés à la sortie de l'IRA, pas à l'entrée.

Mais je me pose la question de savoir qui a la compétence réelle pour analyser la valeur professionnelle d'une personne. Qui le fera à l'avenir ? Quelqu'un qui a une méconnaissance de nos métiers ?
Cette réflexion laisse supposer que l'on met en doute la valeur professionnelle et les capacités d'évaluation de ses supérieurs hiérarchiques. Ça m'inquiète mais ça correspond bien à la mode franco-française qui veut que le subordonné se croit systématiquement meilleur que son chef. Et curieusement plus le subordonné est jeune plus il pense détenir la Vérité. Les vieux cons comme moi ont le droit d'analyser ça comme une certaine prétention, pour rester poli. Á la décharge des "jeunes" je dois reconnaître que le jeunisme ambiant depuis des dizaines d'année ne conduit pas forcément à la modestie nécessaire pour s'auto-analyser.
Bon, je retourne avec mon déambulateur à mes occupations de méchant supérieur hiérarchique. b2
Revenir en haut Aller en bas
Aslane
.
.


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/03/2018

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 9:30

V.M.B a écrit:
Aslane a écrit:
V.M.B a écrit:
Aslane a écrit:
Je suis surprise de lire que les élèves entrant à l'IRA seraient titularisés. C'est faux, l'année à l'IRA est une année de stage. L'année où j'y étais, une stagiaire a refait une année de stage l'année suivante.
Donc nous sommes titularisés à la sortie de l'IRA, pas à l'entrée.

Mais je me pose la question de savoir qui a la compétence réelle pour analyser la valeur professionnelle d'une personne. Qui le fera à l'avenir ? Quelqu'un qui a une méconnaissance de nos métiers ?
Cette réflexion laisse supposer que l'on met en doute la valeur professionnelle et les capacités d'évaluation de ses supérieurs hiérarchiques. Ça m'inquiète mais ça correspond bien à la mode franco-française qui veut que le subordonné se croit systématiquement meilleur que son chef. Et curieusement plus le subordonné est jeune plus il pense détenir la Vérité. Les vieux cons comme moi ont le droit d'analyser ça comme une certaine prétention, pour rester poli. Á la décharge des "jeunes" je dois reconnaître que le jeunisme ambiant depuis des dizaines d'année ne conduit pas forcément à la modestie nécessaire pour s'auto-analyser.
Bon, je retourne avec mon déambulateur à mes occupations de méchant supérieur hiérarchique. b2

Nan nan nan lol!

Loin de moi de parler des b2, ça n'a rien à voir avec la jeunesse ou la vieillesse, ou de se croire meilleur que son chef, mais il y a de tout dans notre beau monde.
De toutes façons, c'est comme pour toutes les réformes, il y a du bon et du moins bon, des avantages et des inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11147
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 10:14

Aslane a écrit:
Citation :

Citation :
Je suis complètement d'accord sur le fait qu'il y a de graves erreurs de castings.
Mais je me pose la question de savoir qui a la compétence réelle pour analyser la valeur professionnelle d'une personne. Qui le fera à l'avenir ? Quelqu'un qui a une méconnaissance de nos métiers ?
Dans un monde parfait qui est celui de l'EN l'évaluation d'un stagiaire IRA devrait se faire par le CE, le GM et éventuellement par des gens compétents du rectorat notamment en cas de refus à l'issue des 3 mois. Si le stagiaire est GM il y a le comptable et le tuteur éventuel en plus.
Cela devrait limiter les risques d'arbitraire.

Mais on sait par ailleurs qu'il est dans l'air du temps que le CE puisse recruter (et virer) ses personnels.

Bref on va pas forcément vers le beau temps.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Pattapomme
.
.
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Pays des crêpes
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 12:01

V.M.B a écrit:
Aslane a écrit:
V.M.B a écrit:
Aslane a écrit:
Je suis surprise de lire que les élèves entrant à l'IRA seraient titularisés. C'est faux, l'année à l'IRA est une année de stage. L'année où j'y étais, une stagiaire a refait une année de stage l'année suivante.
Donc nous sommes titularisés à la sortie de l'IRA, pas à l'entrée.

Mais je me pose la question de savoir qui a la compétence réelle pour analyser la valeur professionnelle d'une personne. Qui le fera à l'avenir ? Quelqu'un qui a une méconnaissance de nos métiers ?
Cette réflexion laisse supposer que l'on met en doute la valeur professionnelle et les capacités d'évaluation de ses supérieurs hiérarchiques. Ça m'inquiète mais ça correspond bien à la mode franco-française qui veut que le subordonné se croit systématiquement meilleur que son chef. Et curieusement plus le subordonné est jeune plus il pense détenir la Vérité. Les vieux cons comme moi ont le droit d'analyser ça comme une certaine prétention, pour rester poli. Á la décharge des "jeunes" je dois reconnaître que le jeunisme ambiant depuis des dizaines d'année ne conduit pas forcément à la modestie nécessaire pour s'auto-analyser.
Bon, je retourne avec mon déambulateur à mes occupations de méchant supérieur hiérarchique. b2

Oulalala, c'est pas beau de généraliser !  
Je pense faire partie des "jeunes", et pourtant cela ne m'empêche pas de respecter mon supérieur hiérarchique. 
C'est vrai que dans ma promo IRA il y avait un paquet de petits prétentieux (pour rester polie en effet   Very Happy ). Mais une grande majorité du groupe était composée de gens humbles, sérieux et soucieux du service public !  Mettre tout le monde dans le même paquet ça peut en lasser/dégoutter certains...
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5946
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 14:59

Dont acte.
Mais curieusement dans la rubrique "malaise" ce sont toujours les vilains et méchants CE ou AC, ou autres, qui sont vilipendés par des agents ne difficulté. 
Il n'est jamais supposé que parfois certains soient simplement en dessous des attendus /fonction?

Pourtant dans ma longue carrière et sans avoir la prétention d'avoir inventé l'eau chaude et le caramel mou mâché qu'est ce que j'ai vu comme blaireaux et comme cons glorieux! J'en subis encore!
Mais j'admets aussi fort bien que d'aucuns me qualifient de la même manière, et à vrai dire je m'en tamponne.
Allez, bonne bourre les d'jeuns!
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Newton
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7354
Age : 375
Localisation : Sous le pommier...
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Jeu 29 Mar 2018 - 15:04

V.M.B a écrit:
Pourtant dans ma longue carrière et sans avoir la prétention d'avoir inventé l'eau chaude et le caramel mou mâché qu'est ce que j'ai vu comme blaireaux et comme cons glorieux! J'en subis encore!
Ben j'espère bien que tu n'as pas cette prétention, imposteur ! grr 

Le caramel mou mâché, c'est ma grand-tante Gladys qui l'a inventé. Avant qu'elle perde toutes ses dents, pôvre tantine...

_________________
Des millions de gens ont vu tomber une pomme, Newton est le seul qui se soit demandé pourquoi. B.BARUCH

Il faut dire que je suis un des rares à l'avoir pris sur la tronche...! I.NEWTON
Revenir en haut Aller en bas
Milouz
.
.


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Ven 30 Mar 2018 - 9:26

Le problème (si tant est que l'on puisse parler de problème) c'est que dans la grande majorité des autres postes que l'on peut atteindre à l'issue de l'IRA, l'irarque sera évalué par un supérieur hiérarchique qui sera un pair, un administratif, comme lui.

Or, en EPLE (et sans doute ailleurs mais je n'ai pas de type de poste en tête), il sera évalué par un perdir qui, aussi bienveillant, ouvert et préoccupé des questions de gestion que possible, n'est manifestement pas un pair.

D'où la crainte de tomber sur un CE qui fera une évaluation biaisée parce qu'il n'aura pas encaissé que ce freluquet de gestionnaire (qui bien que stagiaire, aura un minimum de conscience et de courage professionnel pour s'opposer) le contredise dans ses volontés farfelues.

Certes, ça fait beaucoup de conditions à réunir pour arriver à cette situation. Mais je gage que ça puisse être plus fréquent qu'on ne le pense.
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5946
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Ven 30 Mar 2018 - 9:30

Isaac Newton a écrit:
V.M.B a écrit:
Pourtant dans ma longue carrière et sans avoir la prétention d'avoir inventé l'eau chaude et le caramel mou mâché qu'est ce que j'ai vu comme blaireaux et comme cons glorieux! J'en subis encore!
Ben j'espère bien que tu n'as pas cette prétention, imposteur ! grr 

Le caramel mou mâché, c'est ma grand-tante Gladys qui l'a inventé. Avant qu'elle perde toutes ses dents, pôvre tantine...
Etant de petite taille et ayant bossé à La Poste je suis effectivement un nain posteur, mais pas un nain puissant.
En revanche le Grand Breton n'est pas un nain tellectuel! afro geek
Revenir en haut Aller en bas
entropie
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2746
Age : 38
Localisation : Juste derrière toi
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   Ven 6 Avr 2018 - 15:24

Peu d'infos sur le site de l'IRA de Metz : http://www.ira-metz.gouv.fr/newsletter/news81/ca.htm (dernier paragraphe)

_________________
The end is nigh
Revenir en haut Aller en bas
http://www.viedemerde.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reforme scolarité ira   

Revenir en haut Aller en bas
 
reforme scolarité ira
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Examens & concours - Mutations & affectations-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: