Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 logements de fonction quel avenir?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
V.M.B
*******
*******


Nombre de messages : 6081
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 10:25

En gros le beurre, l'argent du beurre, la crémière et la considération, le tout en en foutant le moins possible sur les questions techniques et de sécurité.
ça craint car à terme il est bien possible que ce soit justement ce genre de questions de sécurité (ou dérivées) qui sauveront le métier de GM.
Sinon il suffit de coller la compta budg à un service facturier doté d'un SG ou équivalent, transférer la compta géné vers le Trésor, et toute la technique/sécurité et la DRH aux collectivités. Ne resterait qu'à foutre les GM dehors...beau plan dont pas mal rêvent... à titre info c'est le système allemand et ça marche très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 10:35

Goldored a écrit:
Vous vous méprenez sur nos reproches et vous mélangez les choses.
Olive a écrit:
Et vraiment,en quoi serait ce illégitime de réclamer des conditions de logement,matérielles et rémunération,meilleures que celles existant actuellement ??

Ce n'est pas le fait que vous manifgestiez ces revendications qui nous irrite. C'est ça :
Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ? Je pense ne pas être là pour remettre une chaufferie en route,ou arrêter une fuite,si c'est le
cas il faudrait que le Rectorat organise vite des formations techniques,car perso je sais changer une ampoule à la maison,point barre .
Au delà,ce n'est pas sur ma fiche de poste,il y a un agent de la Région d'astreinte chaque semaine pour solutionner un éventuel
problème,moi je suis là pour prendre une autre décision si nécessaire,j'habite à 20 mn,et ça me parait bien
et ça :
Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......

ainsi que ceci :
Olive a écrit:
Citation :
 Responsable de la sécurité,pas agent de maintenance ,ni plus ou moins bricoleur comme tout le monde,mais pas bricoleur du tout !

En fait, vous détournez nos propos. Voilà une drôle de façon d'argumenter !


NON .
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 10:37

V.M.B a écrit:
En gros le beurre, l'argent du beurre, la crémière et la considération, le tout en en foutant le moins possible sur les questions techniques et de sécurité.
ça craint car à terme il est bien possible que ce soit justement ce genre de questions de sécurité (ou dérivées) qui sauveront le métier de GM.
Sinon il suffit de coller la compta budg à un service facturier doté d'un SG ou équivalent, transférer la compta géné vers le Trésor, et toute la technique/sécurité et la DRH aux collectivités. Ne resterait qu'à foutre les GM dehors...beau plan dont pas mal rêvent... à titre info c'est le système allemand et ça marche très bien.
" l'argent " du beurre     !!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
**
**


Nombre de messages : 450
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 10:40

Olive a écrit:
NON .
Bah si...
Revenir en haut Aller en bas
Capt Haddock
*
*
avatar

Nombre de messages : 152
Localisation : très très trés lointaine galaxie
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 12:00

C'est l'impression donné en vous lisant
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8780
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 19:53

Je plussoie.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
quattro
**
**
avatar

Nombre de messages : 662
Localisation : derrière le volant
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 20:12

V.M.B a écrit:
à titre info c'est le système allemand et ça marche très bien.
forum

et quand les élèves allemands font un voyage c est le prof responsable de la sortie qui encaisse sur son propre compte bancaire l' argent des familles et c est lui qui paie directement les frais de ce voyage

De quoi faire hurler nos auditeurs de la DGFIP asz
Revenir en haut Aller en bas
Milouz
.
.


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 17 Mar 2018 - 11:13

Bonjour,

Il est tentant comme le/la collègue Olive de se retrancher parfois derrière la fiche de poste pour refuser d'accomplir telle ou telle tâche.
C'est une position légitime en partie, tant il est vrai que notre position en bout de chaîne du "qui fait quoi" dans un établissement nous amène souvent à traiter les problèmes que tous les autres n'ont pas su gérer.

Néanmoins, un telle position, qui n'est certes pas abusive, notamment quand on la compare à ce qu'un prof pourrait nous sortir comme ânerie, nous fait plus de mal que de bien.
Parce que, malgré le fait que notre rôle est primordial dans le fonctionnement d'un établissement, force est de constater que lorsque nous sommes absents, eh bien le bahut tourne. Plus mal que bien certes, mais il tourne quand même.

Donc à force de dire "je ne ferai pas ça car ce n'est pas mon boulot", on se retrouvera petit à petit sans boulot. Et cela a déjà bien commencé !
Un service facturier ou un service mutualisé dans un gros bahut de secteur et cela en sera fini du métier de gestionnaire.

Alors, oui quand il faut fermer une vanne, relancer une chaudière, changer une ampoule de vidéoproj, enlever un bourrage papier, que sais-je encore, je le fais.
Et ceci, bien que je sois AAE, que je vise à devenir APAE avec des rêves de gestion de projet, d'animation, de pilotage, exclusivement, et tout ce qui va avec.
Certes ça me saoule, car parfois je me demande pourquoi je me suis casser le c** à passer l'IRA pour changer une ampoule.

Je le fais, d'une parce que c'est utile, de deux parce que le métier a besoin qu'on justifie son existence (pour combien de temps encore ?), de trois (et c'est peut-être l'argument le plus important) parce qu'on ne parle que de tourner une pu**** de vanne ou une truc anodin du même genre et que je déteste passer pour une diva (ou passer pour un prof pourrait-on dire, ce qui revient à la même chose) !

Par ailleurs, avancer comme argument que le logement est pourri pour ne pas faire ce genre de choses, revient à se faire justice soit même. Du genre de l'AEd qui pique une ramette de papier parce qu'il estime ne pas être assez payé. Argument fallacieux et qui nous horripile quand on le constate dans nos équipes (cf. coulage...).
Bref un argument bien irresponsable.
Revenir en haut Aller en bas
Bibouzou
*
*


Nombre de messages : 306
Localisation : Académie de nul part
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 17 Mar 2018 - 11:31

Bonjour,
Et si le logement a besoin de travaux, il appartient au gestionnaire de le signaler et de demander l'intervention de la collectivité  ou une subvention pour la remise en état, Pour une remise à niveau.
Par contre, la chose qui me dérange le plus dans les astreintes : l'alarme sonne a 3h du mat, je suis seule dans le LP, et si je sors et me prends un coup sur la tête ???? Parce que je ne pratique pas un sport de combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Briscard
Invité



MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 8:22

La réponse est dans la question: tu n'es pas agent de sécurité.
Fais appel aux forces de l'ordre (ou société privée de sécurité, surveillance,etc.)
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 11:02

Bibouzou a écrit:
Bonjour,
Et si le logement a besoin de travaux, il appartient au gestionnaire de le signaler et de demander l'intervention de la collectivité  ou une subvention pour la remise en état, Pour une remise à niveau.
Par contre, la chose qui me dérange le plus dans les astreintes : l'alarme sonne a 3h du mat, je suis seule dans le LP, et si je sors et me prends un coup sur la tête ???? Parce que je ne pratique pas un sport de combat ?
Venir voir la marmotte qui t'apprendras à bouziller les méchants!
D'ailleurs et à mon humble avis tous les Français devraient avoir une formation minimale en self défense, ça pourrait calmer certains connards.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5646
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 11:23

Moi mon humble avis c'est qu'une formation minimale en électricité, chaufferie ou circuit d'eau serait plus appropriée pour les gestionnaires d'un EPLE...
Je dis ça je dis rien... Mr green



Parce que "calmer les connards", comme disait Mongénéral:  "vaste programme..."

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 11:30

néthou a écrit:
Moi mon humble avis c'est qu'une formation minimale en électricité, chaufferie ou circuit d'eau serait plus appropriée pour les gestionnaires d'un EPLE...
Je dis ça je dis rien... Mr green



Parce que "calmer les connards", comme disait Mongénéral:  "vaste programme..."
Oui, mais toi tu es pacifiste, ceux qui déposent les bougies et les nounours. Et moi une grosse brute qui préfère avoiner les méchants avant qu'ils ne sévissent.
Ce qui n'empêche pas les formations que tu proposes judicieusement. bien coucou
Revenir en haut Aller en bas
ooooooooli
**
**


Nombre de messages : 458
Localisation : Pile au milieu
Date d'inscription : 13/10/2017

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 11:32

D'autant que le professeur violet a été agressé avec une clé anglaise dans la cuisine Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5646
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 12:08

V.M.B a écrit:
Oui, mais toi tu es pacifiste, ceux qui déposent les bougies et les nounours. Et moi une grosse brute qui préfère avoiner les méchants avant qu'ils ne sévissent.
Ce qui n'empêche pas les formations que tu proposes judicieusement. bien coucou

VMB, tu te méprends sur mon côté pacifiste (surtout l"aspect peace and love-bougies-fleurs-nounours): quand faut y aller, faut y aller !


(te doutes bien que c'est pas un mec qui joue -encore- au rugby qui va se laisser faire, non mais...)


_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 13:59

néthou a écrit:
V.M.B a écrit:
Oui, mais toi tu es pacifiste, ceux qui déposent les bougies et les nounours. Et moi une grosse brute qui préfère avoiner les méchants avant qu'ils ne sévissent.
Ce qui n'empêche pas les formations que tu proposes judicieusement. bien coucou

VMB, tu te méprends sur mon côté pacifiste (surtout l"aspect peace and love-bougies-fleurs-nounours): quand faut y aller, faut y aller !


(te doutes bien que c'est pas un mec qui joue -encore- au rugby qui va se laisser faire, non mais...)

Comme on dit en Corse "dans mes bras petit, tu me plais!". Tu n'est donc pas si fique que ça! cafe
Revenir en haut Aller en bas
papin
**
**
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 34
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 19 Mar 2018 - 14:43

Pour moi, le logement de fonction n'est nécessaire:

-en qu'a de garde d'internat
-si on pouvait être muté sur décision unilatérale de l'administration.

Les logements de fonction sont souvent en mauvaise état et la collectivité rechigne à les entretenir, sous entendant, qu'il s'agit d'un privilège.
Revenir en haut Aller en bas
onyx66
.
.
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : avenir
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 24 Mar 2018 - 14:30

A mon avis, olive ne se retranche pas derrière une fiche de poste. Il est lucide à mon sens. Si être logé signifie être corvéable à merci alors non cela devient une injustice. Etre fonctionnaire croire aux valeurs du service public ne doit pas devenir un mélange des genres. Si certains sont d'accord pour accepter d'intervenir à n'importe quelle heure ou jour dans leurs EPLE, c'est leur choix. Personnellement, je pense que nous devrions avoir droit à une contrepartie lors d'interventions qui sont en fait hors horaires de service, à moins de considérer qu'être logé correspond à du 24h SUR 24H.
Cependant, il me semble légitime de respecter le choix de chacun. Pour exemple, quand j'ai pris le poste, j'ai succédé à un gestionnaire qui travaillait de nuit, les week ends, qui passait la tondeuse, qui a peint des portes de classes et qui a fini aux urgences d'ailleurs. D'ailleurs quelques enseignants m'ont reproché de ne pas être là le samedi ou le dimanche pour leur permettre de récupérer des objets qu'ils avaient oublié dans leurs classes.
Cette obligation à loger et de devoir solliciter une dérogation me parait une obligation lourde et pénalisante car le risque de refus d'une dérogation à loger est bien là.
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 12108
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 24 Mar 2018 - 15:29

Faut pas tout mélanger. Entre être corvéable 24/24 - 7/7 ; et intervenir ponctuellement en dehors de l'ouverture du bahut pour la sécurité des personnes et des biens il y a un monde ; et un équilibre à faire respecter.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
onyx66
.
.
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : avenir
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 24 Mar 2018 - 16:47

Je ne pense pas confondre les missions d'un adjoint gestionnaire et celles d'un agent de sécurité. Je confirme que l'avis d'Olive me semble en concordance avec nos statuts et nos missions. Bien évidemment, il appartient à chacun d'intervenir en dehors de ses heures de travail. Dernièrement, un adjoint gestionnaire que j'estimais réellement est retourné de nuit dans son établissement pour éteindre une lumière allumée dans une salle de classe il me semble. Il a fait une chute mortelle. Il a été retrouvé à l'ouverture de l'établissement.
Il revient à chacun d'agir comme bon lui semble.
Revenir en haut Aller en bas
RETU
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3842
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 24 Mar 2018 - 18:46

onyx66 a écrit:
un adjoint gestionnaire est retourné de nuit dans son établissement pour éteindre une lumière allumée dans une salle de classe il me semble. Il a fait une chute mortelle.

Si une lumière est restée allumée c'est peut-être qu'avant le gestionnaire un élève, un enseignant ou un agent est resté enfermé ou a fait une chute lui aussi ?

Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8780
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Sam 24 Mar 2018 - 18:52

onyx66 a écrit:
Dernièrement, un adjoint gestionnaire que j'estimais réellement est retourné de nuit dans son établissement pour éteindre une lumière allumée dans une salle de classe il me semble. Il a fait une chute mortelle. Il a été retrouvé à l'ouverture de l'établissement.
Il revient à chacun d'agir comme bon lui semble.

C'est bien triste mais quel rapport avec cette discussion ? Cela ne serait pas plus acceptable s'il s'était agit de l'agent de maintenance. Ceci appelle réflexion sur les protocoles, pas sur le sujet initial.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 7:46

Histoire triste bien sûr. ça m'arrive d'aller éteindre la nuit dans un étage, je me munis toujours d'une puissante lampe type maglite.
On est sur un accident très con et regrettable, mais ça n'a rien à voir avec le sujet initial.
Revenir en haut Aller en bas
Thurston Moore
***
***
avatar

Nombre de messages : 1243
Localisation : Death Valley '69
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 8:09

onyx66 a écrit:
D'ailleurs quelques enseignants m'ont reproché de ne pas être là le samedi ou le dimanche pour leur permettre de récupérer des objets qu'ils avaient oublié dans leurs classes.
Cette obligation à loger et de devoir solliciter une dérogation me parait une obligation lourde et pénalisante car le risque de refus d'une dérogation à loger est bien là.
Ne pas se laissez marcher sur les plate-bandes par des énergumènes qui veulent revenir le week-end dans l'établissement alors qu'ils n'ont passé que peu de temps comparé au tien toute la semaine de travail dans ledit établissement. avocat


Pas besoin de dérogation pour ne pas occuper son logement, après ce sera juste à toi d'expliquer ta situation aux impôts (qui ont été très compréhensifs dans mon cas) plus que ceux à qui j'ai affaire en tout cas à la D...
Revenir en haut Aller en bas
http://agela.free.fr/
marcelpat64
.
.


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 17/03/2017

MessageSujet: logements de fonction   Lun 26 Mar 2018 - 8:28

bonjour

intéressé pour connaître les arguments fournis auprès des impôts..
Revenir en haut Aller en bas
Thurston Moore
***
***
avatar

Nombre de messages : 1243
Localisation : Death Valley '69
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 8:45

Leur dire la vérité... dans mon cas achat d'une résidence principale (oui je ne considère pas mon logement de fonction comme résidence principale) à telle date, demande de dérogation refusée par le D... et ne pas hésiter à mettre en avant sa situation financière pour démontrer à quel point payer une TF et une TOM d'un côté et une TH et une TOM de l'autre est complètement incohérent et injuste d'un point de vue fiscal surtout quand on habite seulement que son logement principal... CQFD


Dernière édition par Thurston Moore le Lun 26 Mar 2018 - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://agela.free.fr/
Thurston Moore
***
***
avatar

Nombre de messages : 1243
Localisation : Death Valley '69
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 8:47

Après je ne veux pas généraliser non plus mon expérience, ça dépend aussi sur qui on tombe...
Revenir en haut Aller en bas
http://agela.free.fr/
Kissifrott
Invité



MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 9:46

Il faut savoir hiérarchiser les priorités.

Je ne me dérangerai jamais pour un motif aussi futile qu'aller éteindre une lumière oubliée; ce n'est pas constitutif d'une urgence et ce serait faire le boulot de gens qui sont payés pour le faire (agents des collectivités= suis pas leur larbin, car ça revient à ça ! Sans parler des profs qui s'en foutent et à qui on ne fait jamais de reproches).

Par contre une fenêtre ouverte, surtout au RDC, oui, je me déplace si je la vois.

Je suis déjà intervenu des ...combien ? centaines de fois, mais il y a des limites.
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 10:04

Le logement principal peut très bien être au nom du conjoint(e) et le droit d'habiter en famille est inaltérable. Rien n'oblige que ce soit le conjoint(e) qui se plie à loger dans le logement NAS. Le foyer fiscal sera celui du conjoint. Il suffit donc d'indiquer aux impôts cette habitation principale et aucune autre occupation.
Revenir en haut Aller en bas
Thurston Moore
***
***
avatar

Nombre de messages : 1243
Localisation : Death Valley '69
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Lun 26 Mar 2018 - 10:17

En ce qui me concerne j'ai fait coïncidé ma nouvelle adresse principale en la déclarant comme ma nouvelle adresse de foyer fiscal (ce qui est le cas aussi de ma conjointe dans le cadre de notre déclaration séparée d'impôts).
Revenir en haut Aller en bas
http://agela.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   

Revenir en haut Aller en bas
 
logements de fonction quel avenir?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Gestion matérielle-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: