Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 logements de fonction quel avenir?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
picsou76
.
.


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2016

MessageSujet: logements de fonction quel avenir?   Mer 28 Fév 2018 - 14:31

J'ouvre un topic sur un sujet qui suscite chez moi pas mal d'interrogations.
En discutant avec une connaissance salariée d'un CFA privé, j'ai appris qu'ils étaient dotés d'un internat accueillant environ 90 internes et un seul logement de fonction (attribué au directeur) qui n'est même pas situé à proximité.
Il existe bien un service d'astreinte impliquant plusieurs salariés qui ne sont pas logés (à l'exception du directeur) mais perçoivent en contrepartie une prime d'astreinte (300 EUR par mois) et peuvent être appelés en cas de nécessité sur leur téléphone portable.

Je trouve ce fonctionnement tout à fait intéressant. En y réflechissant je pense que le principe des logements de fonction est aujourd'hui dépassé (surtout depuis la généralisation des tel. portables) et est souvent dans les faits détourné (pour loger les enfants de certains personnels de direction par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Chewbacca
*
*
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 151
Localisation : au fond à droite
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Mer 28 Fév 2018 - 14:53

picsou76 a écrit:
J'ouvre un topic sur un sujet qui suscite chez moi pas mal d'interrogations.
En discutant avec une connaissance salariée d'un CFA privé, j'ai appris qu'ils étaient dotés d'un internat accueillant environ 90 internes et un seul logement de fonction (attribué au directeur) qui n'est même pas situé à proximité.
Il existe bien un service d'astreinte impliquant plusieurs salariés qui ne sont pas logés (à l'exception du directeur) mais perçoivent en contrepartie une prime d'astreinte (300 EUR par mois) et peuvent être appelés en cas de nécessité sur leur téléphone portable.

Je trouve ce fonctionnement tout à fait intéressant. En y réflechissant je pense que le principe des logements de fonction est aujourd'hui dépassé (surtout depuis la généralisation des tel. portables) et est souvent dans les faits détourné (pour loger les enfants de certains personnels de direction par exemple).


ça dépend des établissements.....
Mais en effet, je le constate aussi sur mon EPA, nous avons de plus en plus d'agents qui font des astreintes alors qu'ils ne sont pas logés (mais pas de prime, car le poste est logé, donc dérogation à l'obligation d'occuper le logement, mais astreintes quand même).
Après, certaines interventions nécessitent quand même une rapidité d'intervention n'étant pas compatible avec un logement personnel éloigné...Être joignable, c'est bien, pouvoir intervenir "vite", c'est mieux. Ce n'est pas parcequ'il y a des abus, souvent d'ailleurs chez nos chers dirigeants, qu'il faut jeter l’opprobre sur tout un système.... Rolling Eyes
Etant moi même logé par NAS, j'interviens sur "mon site" même quand je ne suis pas d'astreinte, notamment dans le management d'agents qui travaillent en horaires décalés, voir de nuit. Wink Il y aura toujours besoin de gens logés sur place, du moins à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
picsou76
.
.


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2016

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Mer 28 Fév 2018 - 19:56

Citation :

Après, certaines interventions nécessitent quand même une rapidité d'intervention n'étant pas compatible avec un logement personnel éloigné...Être joignable, c'est bien, pouvoir intervenir "vite", c'est mieux. Ce n'est pas parcequ'il y a des abus, souvent d'ailleurs chez nos chers dirigeants, qu'il faut jeter l’opprobre sur tout un système.... Rolling Eyes
Etant moi même logé par NAS, j'interviens sur "mon site" même quand je ne suis pas d'astreinte, notamment dans le management d'agents qui travaillent en horaires décalés, voir de nuit. Wink Il y aura toujours besoin de gens logés sur place, du moins à mon avis.

Quelles interventions ? Les interventions pour lesquelles j'ai été sollicité (fenêtre qui ne ferme plus a l'internat le soir, ...)  ne nécessitaient pas d'être présent dans la minute.
Et pour les problèmes les plus sérieux concernant les internes en soirée, les surveillants contactent directement les personnels de direction (qui ne logent pas sur place).

La récurrence des "abus" amènent à s'interroger sur la pertinence d'une forme organisation. bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Chewbacca
*
*
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 151
Localisation : au fond à droite
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Mer 28 Fév 2018 - 20:04

picsou76 a écrit:
Citation :

Après, certaines interventions nécessitent quand même une rapidité d'intervention n'étant pas compatible avec un logement personnel éloigné...Être joignable, c'est bien, pouvoir intervenir "vite", c'est mieux. Ce n'est pas parcequ'il y a des abus, souvent d'ailleurs chez nos chers dirigeants, qu'il faut jeter l’opprobre sur tout un système.... Rolling Eyes
Etant moi même logé par NAS, j'interviens sur "mon site" même quand je ne suis pas d'astreinte, notamment dans le management d'agents qui travaillent en horaires décalés, voir de nuit. Wink Il y aura toujours besoin de gens logés sur place, du moins à mon avis.

Quelles interventions ? Les interventions pour lesquelles j'ai été sollicité (fenêtre qui ne ferme plus a l'internat le soir, ...)  ne nécessitaient pas d'être présent dans la minute.
Et pour les problèmes les plus sérieux concernant les internes en soirée, les surveillants contactent directement les personnels de direction (qui ne logent pas sur place).

La récurrence des "abus" amènent à s'interroger sur la pertinence d'une forme organisation. bounce bounce bounce


Je parle pour mon EPA, dont les contingences ne sont pas les mêmes que pour un EPLE, évidemment...Et chez moi y'a un paquet de cas où il faut pouvoir être sur place, outre les histoires de management que j'évoque ci dessus. Quant à la "récurrence" des abus, j'imagine que vous avez écrit un ouvrage sur le sujet basé sur des centaines voir des milliers d'exemples à travers toute la France et que vous ne vous appuyez pas sur votre seule (petite) expérience personnelle pour avancer ce postulat........
Revenir en haut Aller en bas
Marc69000
Invité



MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Mer 28 Fév 2018 - 22:13

je viens à l instant de rentrer de la chaufferie. j ai vu en fumant ma clope dehors qu il n y avait plus de fumée au dessus du conduit  et Bingo chaudière en carafe. 
j ai tout réinitialisé et fais les tests ça fonctionne à nouveau. 
avec du -8 les élèves n auront pas froid demain matin! 
donc oui le logement sert...
Revenir en haut Aller en bas
raclette et aspi à eau
Invité



MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 8 Mar 2018 - 16:32

Pour préparer la rentrée, je suis allé dans mon eple durant les vacances et ai constaté une fuite d'eau monstre qui coulait depuis plusieurs jours (vive le gel des canalisations).
Après 2 jours, de remise en état, les élèves ont pu rentrer normalement.
Donc oui le logement sert...
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 13:30

Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ? Je pense ne pas être là pour remettre une chaufferie en route,ou arrêter une fuite,si c'est le
cas il faudrait que le Rectorat organise vite des formations techniques,car perso je sais changer une ampoule à la maison,point barre .
Au delà,ce n'est pas sur ma fiche de poste,il y a un agent de la Région d'astreinte chaque semaine pour solutionner un éventuel
problème,moi je suis là pour prendre une autre décision si nécessaire,j'habite à 20 mn,et ça me parait bien
Ou alors il faut refaire d’urgence les logements des e p le,qui sont tristes et en mauvais état,,en plus d’être sur votre lieu de travail..
mais on se fait avoir évidemment,puisque celui qui vous oblige le cas échéant à loger,n'est pas celui qui vous loge (..C T)...alors
vivre comme un étudiant à quelques années de la retraite,merci..sans oublier notre perte de salaire dans ce cas,alors que ce n'est
pas le cas pour les C E,C P E....(par équité envers les attachés non logés?! ça veut juste dire que nous sommes sous payés par rapport aux
collègues précités..)..cadre de vie déprimant,sur le lieu de travail,salaire minoré,c'est la double peine.
Je ne pense pas pour finir que la conclusion peut-être évidente pour certains (changez de métier ) puisse occulter l'évidence que nous
sommes déconsidérés,que les logements sont indécents,que nos rémunérations ne sont pas à la hauteur...
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
*
*


Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 14:14

Argument parfaitement spécieux.
On n'est pas obligé d'intervenir directement sur le problème.
Mais on peut prévenir, au choix, les flics, les secours, la société de maintenance, les services d'urgence du rectorat et/ou de la CT, couper l'eau, l'électricité ou le gaz sans attendre nécessairement le lendemain ou au retour des congés...
Revenir en haut Aller en bas
LFDG
***
***
avatar

Nombre de messages : 1258
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 14:28

Goldored a écrit:
(...) les services d'urgence du rectorat (...)

Sans esprit polémique - car j'ai grande estime pour toi - tu as déjà débuché lesdits services dans l'organigramme d'un rectorat, toi ? Suspect Neutral
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 14:56

Olive a écrit:
.........sans oublier notre perte de salaire dans ce cas,alors que ce n'est pas le cas pour les C E,....nos rémunérations ne sont pas à la hauteur...

Bonjour ,

Je ne partage pas tout du point de vue que tu exprimes en partie sous le coup de la colère j'imagine, mais pour les éléments liés à la rémunération, je suis d'accord . Les gestionnaires de cat A ou B ne bénéficient aucunement des avantages liés au statut des personnels de direction en particulier en matière de rémunération . J'en conclus que leurs obligations de service ne sauraient être les mêmes...
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 15:24

Goldored a écrit:
Argument parfaitement spécieux.
On n'est pas obligé d'intervenir directement sur le problème.
Mais on peut prévenir, au choix, les flics, les secours, la société de maintenance, les services d'urgence du rectorat et/ou de la CT, couper l'eau, l'électricité ou le gaz sans attendre nécessairement le lendemain ou au retour des congés...
-les services d'urgence du rectorat et/ou de la CT, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
*
*


Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 15:28

LFDG a écrit:
Sans esprit polémique - car j'ai grande estime pour toi - tu as déjà débuché lesdits services dans l'organigramme d'un rectorat, toi ? Suspect Neutral
Nous avons les numéros d'urgence et les mails ici, soigneusement affichés à la loge, dans mon bureau, classés dans les différents exemplaires du PPMS...
Après, je ne sais pas s'ils répondent, je n'ai jamais testé.
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 15:28

et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......
Revenir en haut Aller en bas
RETU
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 16:07

Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? ..... sommes déconsidérés,que les logements sont indécents,que nos rémunérations ne sont pas à la hauteur...

Le décor des logements de fonction, le taux de rémunération des gestionnaires comparativement à celui d'autres catégories de personnels ainsi que la considération du ministère n'ont rien à voir avec la question de l'utilité des astreintes.


Dernière édition par RETU le Jeu 15 Mar 2018 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5963
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 16:13

Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......
Un(e) GM qui ne connait pas son EPLE ni les vannes les plus essentielles? Pour un(e) responsable de la sécurité ça me semble un peu limite...
Mettre un quart de tour à une vanne....1/4 de tour!.... est à la portée de mes petites filles de 10 ans!
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5484
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 17:56

Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ?

Concernés avant tout.

Donc plus ou moins techniciens ou bricoleurs, comme tout le monde.
On ne pourra donc pas me reprocher de ne pas avoir su résoudre le problème, mais surtout pas de m'en être déchargé sur le n° de téléphone d'un vague service d'urgence qui interviendra peut-être.

Quand chez moi ma chasse d'eau ou un robinet foire et coule en abondance, je commence d'abord par arrêter l'eau. Ensuite j'essaye d'arranger le coup, et si je n'y arrive pas, alors j'appelle le plombier (en révisant mon polonais comme il se doit). Hé bin dans mon établissement, je fais pareil (sauf pour le polonais).

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 18:18

RETU a écrit:
Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? ..... sommes déconsidérés,que les logements sont indécents,que nos rémunérations ne sont pas à la hauteur...

Le décor des logements de fonction, le taux de rémunération des gestionnaires comparativement à celui d'autres catégories de personnels ainsi que la considération du ministère n'ont rien à voir avec la question de l'utilité des astreintes.
Passer sa vie dans un appartement minable et sur son lieu de travail,cela va bien au delà,excusez moi,d'une question de décor...
et c'est simplement une question de décence de proposer un logement agréable,qui plus est dans un cadre qui ne l’est pas (travail )
et ce n'est loin s'en faut pas le cas dans beaucoup d’Établissements.
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 18:22

néthou a écrit:
Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ?

Concernés avant tout.

Donc plus ou moins techniciens ou bricoleurs, comme tout le monde.
On ne pourra donc pas me reprocher de ne pas avoir su résoudre le problème, mais surtout pas de m'en être déchargé sur le n° de téléphone d'un vague service d'urgence qui interviendra peut-être.

Quand chez moi ma chasse d'eau ou un robinet foire et coule en abondance, je commence d'abord par arrêter l'eau. Ensuite j'essaye d'arranger le coup, et si je n'y arrive pas, alors j'appelle le plombier (en révisant mon polonais comme il se doit). Hé bin dans mon établissement, je fais pareil (sauf pour le polonais).
 Responsable de la sécurité,pas agent de maintenance ,ni plus ou moins bricoleur comme tout le monde,mais pas bricoleur du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Chewbacca
*
*
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 151
Localisation : au fond à droite
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 19:05

V.M.B a écrit:
Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......
Un(e) GM qui ne connait pas son EPLE ni les vannes les plus essentielles? Pour un(e) responsable de la sécurité ça me semble un peu limite...
Mettre un quart de tour à une vanne....1/4 de tour!.... est à la portée de mes petites filles de 10 ans!

Ouaih ben dis à tes petites filles de venir dans mon EPA accéder auxdites vannes et on en reparle.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
RETU
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 19:23

Olive a écrit:
Passer sa vie dans un appartement minable et sur son lieu de travail,cela va bien au delà,excusez moi,d'une question de décor...

Je suis d'accord, je n'ai moi-même logé en logement de fonction qu'une fois dans ma vie, et le logement était moisi.

Mais ça n'a pas de lien argumentaire avec l'utilité ou non pour le gestionnaire d'être d'astreinte. Et ne parlons pas d'obligation.

Moi je ne paie pas les factures parce que mon ordi est moche.
Revenir en haut Aller en bas
RETU
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 19:26

Chewbacca a écrit:

Ouaih ben dis à tes petites filles de venir dans mon EPA accéder auxdites vannes et on en reparle.... Laughing

Après tu me les passes j'ai besoin de nains pour aller dans mon vide sanitaire, ça fait 1m20 maxi.
Revenir en haut Aller en bas
LFDG
***
***
avatar

Nombre de messages : 1258
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 19:42

Je peux venir te donner un coup de main si tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8437
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Jeu 15 Mar 2018 - 22:16

Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ? Je pense ne pas être là pour remettre une chaufferie en route,ou arrêter une fuite,si c'est le
cas il faudrait que le Rectorat organise vite des formations techniques,car perso je sais changer une ampoule à la maison,point barre .
Au delà,ce n'est pas sur ma fiche de poste,il y a un agent de la Région d'astreinte chaque semaine pour solutionner un éventuel
problème,moi je suis là pour prendre une autre décision si nécessaire,j'habite à 20 mn,et ça me parait bien
Ou alors il faut refaire d’urgence les logements des e p le,qui sont tristes et en mauvais état,,en plus d’être sur votre lieu de travail..
mais on se fait avoir évidemment,puisque celui qui vous oblige le cas échéant à loger,n'est pas celui qui vous loge (..C T)...alors
vivre comme un étudiant à quelques années de la retraite,merci..sans oublier notre perte de salaire dans ce cas,alors que ce n'est
pas le cas pour les C E,C P E....(par équité envers les attachés non logés?! ça veut juste dire que nous sommes sous payés par rapport aux
collègues précités..)..cadre de vie déprimant,sur le lieu de travail,salaire minoré,c'est la double peine.
Je ne pense pas pour finir que la conclusion peut-être évidente pour certains (changez de métier ) puisse occulter l'évidence que nous
sommes déconsidérés,que les logements sont indécents,que nos rémunérations ne sont pas à la hauteur...

Je ne partage pas du tout cet état d'esprit.

Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......

À moins d'y mettre de la mauvaise volonté, chacun est capable d'apprendre cela.

RETU a écrit:
Le décor des logements de fonction, le taux de rémunération des gestionnaires comparativement à celui d'autres catégories de personnels ainsi que la considération du ministère n'ont rien à voir avec la question de l'utilité des astreintes.

V.M.B a écrit:
Un(e) GM qui ne connait pas son EPLE ni les vannes les plus essentielles? Pour un(e) responsable de la sécurité ça me semble un peu limite...
Mettre un quart de tour à une vanne....1/4 de tour!.... est à la portée de mes petites filles de 10 ans!

néthou a écrit:
Concernés avant tout.

Donc plus ou moins techniciens ou bricoleurs, comme tout le monde.
On ne pourra donc pas me reprocher de ne pas avoir su résoudre le problème, mais surtout pas de m'en être déchargé sur le n° de téléphone d'un vague service d'urgence qui interviendra peut-être.

Quand chez moi ma chasse d'eau ou un robinet foire et coule en abondance, je commence d'abord par arrêter l'eau. Ensuite j'essaye d'arranger le coup, et si je n'y arrive pas, alors j'appelle le plombier (en révisant mon polonais comme il se doit). Hé bin dans mon établissement, je fais pareil (sauf pour le polonais).

Tellement d'accord avec les collègues. Il me semble que c'est avant tout une question de conscience professionnelle et d'intérêt général qui doit dépasser les intérêts particuliers. Le sens du service public quoi.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
gym
*
*


Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 7:44

V.M.B a écrit:
Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......
Un(e) GM qui ne connait pas son EPLE ni les vannes les plus essentielles? Pour un(e) responsable de la sécurité ça me semble un peu limite...
Mettre un quart de tour à une vanne....1/4 de tour!.... est à la portée de mes petites filles de 10 ans!

néthou a écrit:
Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ?

Concernés avant tout.

Donc plus ou moins techniciens ou bricoleurs, comme tout le monde.
On ne pourra donc pas me reprocher de ne pas avoir su résoudre le problème, mais surtout pas de m'en être déchargé sur le n° de téléphone d'un vague service d'urgence qui interviendra peut-être.


Très juste ! concerné avant tout et responsable de la sécurité

Si le CE est désigné par le code de l’éducation comme le premier responsable de la sécurité (des élèves, des personnels) je n’oublie jamais que je pilote sous son autorité la politique de prévention. Cela commence par une connaissance des lieux.

Je ne perds jamais de vue non plus que mes attributions en la matière peuvent engager ma responsabilité sur le plan pénal (ERP et sauvegarde des personnes) (jurisprudence du panneau de basket) etc.

Veiller à la sécurité des usagers, de tous les usagers (élèves, parents, personnels, entreprises)
Revenir en haut Aller en bas
Olive
*
*
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 8:54

Alomero a écrit:
Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ? Je pense ne pas être là pour remettre une chaufferie en route,ou arrêter une fuite,si c'est le
cas il faudrait que le Rectorat organise vite des formations techniques,car perso je sais changer une ampoule à la maison,point barre .
Au delà,ce n'est pas sur ma fiche de poste,il y a un agent de la Région d'astreinte chaque semaine pour solutionner un éventuel
problème,moi je suis là pour prendre une autre décision si nécessaire,j'habite à 20 mn,et ça me parait bien
Ou alors il faut refaire d’urgence les logements des e p le,qui sont tristes et en mauvais état,,en plus d’être sur votre lieu de travail..
mais on se fait avoir évidemment,puisque celui qui vous oblige le cas échéant à loger,n'est pas celui qui vous loge (..C T)...alors
vivre comme un étudiant à quelques années de la retraite,merci..sans oublier notre perte de salaire dans ce cas,alors que ce n'est
pas le cas pour les C E,C P E....(par équité envers les attachés non logés?! ça veut juste dire que nous sommes sous payés par rapport aux
collègues précités..)..cadre de vie déprimant,sur le lieu de travail,salaire minoré,c'est la double peine.
Je ne pense pas pour finir que la conclusion peut-être évidente pour certains (changez de métier ) puisse occulter l'évidence que nous
sommes déconsidérés,que les logements sont indécents,que nos rémunérations ne sont pas à la hauteur...

Je ne partage pas du tout cet état d'esprit.


Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......

À moins d'y mettre de la mauvaise volonté, chacun est capable d'apprendre cela.

RETU a écrit:
Le décor des logements de fonction, le taux de rémunération des gestionnaires comparativement à celui d'autres catégories de personnels ainsi que la considération du ministère n'ont rien à voir avec la question de l'utilité des astreintes.

V.M.B a écrit:
Un(e) GM qui ne connait pas son EPLE ni les vannes les plus essentielles? Pour un(e) responsable de la sécurité ça me semble un peu limite...
Mettre un quart de tour à une vanne....1/4 de tour!.... est à la portée de mes petites filles de 10 ans!

néthou a écrit:
Concernés avant tout.

Donc plus ou moins techniciens ou bricoleurs, comme tout le monde.
On ne pourra donc pas me reprocher de ne pas avoir su résoudre le problème, mais surtout pas de m'en être déchargé sur le n° de téléphone d'un vague service d'urgence qui interviendra peut-être.

Quand chez moi ma chasse d'eau ou un robinet foire et coule en abondance, je commence d'abord par arrêter l'eau. Ensuite j'essaye d'arranger le coup, et si je n'y arrive pas, alors j'appelle le plombier (en révisant mon polonais comme il se doit). Hé bin dans mon établissement, je fais pareil (sauf pour le polonais).

Tellement d'accord avec les collègues. Il me semble que c'est avant tout une question de conscience professionnelle et d'intérêt général qui doit dépasser les intérêts particuliers. Le sens du service public quoi


c'est un peu navrant de vous lire,quand vous parlez "D’État d’esprit"....je ne me fiche pas de mes obligations,mais il y a un agent d’entretien,et oui j'ai des connaissances plus que limitées avec tout ce qui est manuel,et alors ? Et vraiment,en quoi serait ce illégitime de réclamer des conditions de logement,matérielles et rémunération,meilleures que celles existant actuellement ??
Si j'étais logé dans mon Etab.,j'aurais un cadre de vie moins bien que celui que j'avais en arrivant dans mon premier poste..en 1982..pour mémoire on est en l'an 2018...quelle misère
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
*
*


Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 9:03

Entre être bricoleur et savoir fermer une vanne, il y a un monde que seule la mauvaise foi peut réduire !
De la même manière, il n'est pas besoin d'être informaticien pour brancher une clé USB, cuistot pour se faire des pâtes, toubib pour mettre quelqu'un en PLS ou technicien copieur pour retirer un bourrage dans un photocopieur...

Par ailleurs, savoir fermer une vanne pourrait vous sauver la vie, ainsi que celle de vos proches, ou vous évitez un beau dégât des eaux...

Vous manifestez un mauvais esprit que je trouve particulièrement incompatible avec l'exercice de missions de service public, tout à fait nuisible à l'image de notre métier.

PS : tous les logements ne sont pas moisis. Il y a de tout... Du frais, du défraîchi, du moisi, du mal agencé, du mal situé, du bien situé...
Revenir en haut Aller en bas
M.CHAT
*
*
avatar

Nombre de messages : 340
Localisation : Pôle Nord
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 9:12

Tout à fait d'accord.
N'ayant plus d'OP depuis plus de 2 ans déjà j'ai appris beaucoup de choses depuis.
Couper une vanne d'eau pour arrêter une fuite d'eau avant intervention de professionnels c'est la base et c'est aussi un état d'esprit reflétant la valeur d'un fonctionnaire ^^

Bonne fin de semaine We
Revenir en haut Aller en bas
LFDG
***
***
avatar

Nombre de messages : 1258
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 9:29

Olive a écrit:
(...) j'aurais un cadre de vie moins bien que celui que j'avais en arrivant dans mon premier poste..en 1982..

C'était donc toi, le méchant monsieur qui nous pourrissait la vie dans mon collège ? Suspect Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
*
*


Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 10:15

Vous vous méprenez sur nos reproches et vous mélangez les choses.
Olive a écrit:
Et vraiment,en quoi serait ce illégitime de réclamer des conditions de logement,matérielles et rémunération,meilleures que celles existant actuellement ??

Ce n'est pas le fait que vous manifgestiez ces revendications qui nous irrite. C'est ça :
Olive a écrit:
Vous êtes techniciens ? Bricoleurs ? Je pense ne pas être là pour remettre une chaufferie en route,ou arrêter une fuite,si c'est le
cas il faudrait que le Rectorat organise vite des formations techniques,car perso je sais changer une ampoule à la maison,point barre .
Au delà,ce n'est pas sur ma fiche de poste,il y a un agent de la Région d'astreinte chaque semaine pour solutionner un éventuel
problème,moi je suis là pour prendre une autre décision si nécessaire,j'habite à 20 mn,et ça me parait bien
et ça :
Olive a écrit:
et..je ne suis pas capable de couper l'eau,ni le gaz,ni l'électricité,c q f d......

ainsi que ceci :
Olive a écrit:
Citation :
 Responsable de la sécurité,pas agent de maintenance ,ni plus ou moins bricoleur comme tout le monde,mais pas bricoleur du tout !

En fait, vous détournez nos propos. Voilà une drôle de façon d'argumenter !
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5963
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   Ven 16 Mar 2018 - 10:25

En gros le beurre, l'argent du beurre, la crémière et la considération, le tout en en foutant le moins possible sur les questions techniques et de sécurité.
ça craint car à terme il est bien possible que ce soit justement ce genre de questions de sécurité (ou dérivées) qui sauveront le métier de GM.
Sinon il suffit de coller la compta budg à un service facturier doté d'un SG ou équivalent, transférer la compta géné vers le Trésor, et toute la technique/sécurité et la DRH aux collectivités. Ne resterait qu'à foutre les GM dehors...beau plan dont pas mal rêvent... à titre info c'est le système allemand et ça marche très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: logements de fonction quel avenir?   

Revenir en haut Aller en bas
 
logements de fonction quel avenir?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Gestion matérielle-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: