Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Primes personnels de direction

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta


Nombre de messages : 14274
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Lun 8 Jan 2018 - 15:36

Alors le bloubiboulga habituel des syndicats-caca... bon, soyons patient et répondons point pour point :

1- les administratifs en EPLE sont une exception absolue dans l'ensemble de la fonction publique par cette histoire d'écrêtement du régime indemnitaire des personnels logés.

2- Ca remonte -au moins- à la création du statut de l'ASU, vers 1973 ; libre à vous d'accuser les syndicalistes actifs dans les années 1960 pour leur honteuse collusion...

3- Tous les syndicats depuis, majoritaires ou non, corporatistes ou généralistes, ont porté la revendication que cela cesse

4- Anecdote savoureuse : les Sarko boyz arrivant au pouvoir en 2007 ont du se faire expliquer plusieurs fois ce truc, ils n'y croyaient même pas tellement c'est baroque

5- le syndicat majoritaire auquel j'ai l'honneur d'appartenir a obtenu, de haute lutte entre 2007 et 2012, une entaille importante dans le problème, avec l'apparition du concept de "moins de PFR" au lieu de "zéro IFTS", je me rappelle assez précisément une augmentation de revenu net apparue du jour au lendemain à cette époque. Les autres syndicats ont fait à cette époque assaut d'élégance en laissant entendre que B&J avait vendu son âme au diable sarkozyste en acceptant des suppressions de postes (qui ont été bien plus modérées chez nous que partout ailleurs dans la FPE, mais on n'est pas à une contradiction près) en échange de cet acquis.

6- on a espéré que cette saleté ne se survive pas avec l'arrivée du dispositif RIFSEEP ; ça a failli marcher, mais le ministère s'est rendu compte que ça allait lui coûter des sous et a trouvé le moyen de reporter le truc dans le nouveau système

7- le système arrive à bout de souffle : l'académie d'Amiens, systématiquement déficitaire en attachés depuis toujours, en est arrivée à cesser de pratiquer l'écrêtement sur le RIFSEEP des attachés logés en EPLE. Il y a donc déjà au moins un endroit en France où cette règle spécieuse n'a plus cours : c'est tout simplement un endroit où nous sommes du bon côté du manche, où les collègues ont obtenu un avantage à force de voter avec leurs pieds.


Tous ceux qui pensent que tout seuls ils peuvent faire mieux, faites, ne vous gênez pas. Bon, tout en l'écrivant, je ne vois pas trop pourquoi vous seriez sur un forum d'échange entre collègues si vous pouvez changer le (votre ?) monde par la force de votre volonté, mais peut-être pour vous faire mousser un petit coup ? Vous êtes tellement plus forts, malins et honnêtes que les collègues qui s'engagent et prennent de leur temps pour défendre les intérêts collectifs du métier et les intérêts individuels des collègues en difficulté...

Je suis calmé, je peux sortir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11306
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Lun 8 Jan 2018 - 16:04

Je ne suis pas plus fort ou malin que les autres mais j'ai le droit d'avoir une opinion.
Opinion fondée en partie sur mon expérience d'ex-syndiqué qui sait pourquoi il ne l'est plus.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
patouseul
Invité



MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Lun 8 Jan 2018 - 18:02

Les infirmières scolaires logées sont dans le même cas que nous, les administratifs ne sont pas les seuls. 
sauf qu'il y a peu d'infirmières logées, à part lors d'internats.
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Lun 8 Jan 2018 - 18:40

Je vous fait grâce des textes (dispo sur des sites super bien fait Wink ) mais le fait de pouvoir bénéficier d'un logement en NAS ne découle pas d'un grade ou corps mais d'une fonction qui le nécessite.

Le fait de se voir amputer ou non d'une partie de ses primes ne découle pas également d'un grade mais d'un statut dérogatoire lié à un corps particulier (Préfet, Perdir, chef d'unité militaire, etc...). Ce statut prévoit notamment une obligation de mutation au bout d'un certains nombres d'années ou une non garanti du poste occupé par détachement depuis un autre corps.

En tant qu'AAE ou SAENES, nous ne sommes pas soumis à mutation "imposée" régulièrement ni sur un siège éjectable. Certains corps de l'Etat, oui, ils bénéficient donc de la possibilité d'un logement de fonction (pas obligatoirement en NAS) sans contrepartie sur les primes.

Dans tout ceci je ne vois ni cabale syndicale, ni avantage ou inconvénient injustifié.
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14274
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Lun 8 Jan 2018 - 20:24

Ouaip, mais j'estime à titre personnel (et là je crois que la ligne de mon syndicat n'est pas du tout celle-là) que l'intérêt du Service public serait à l'obligation de mobilité des gestionnaires. Sans même parler des comptables, ce qui me paraît d'une évidence aveuglante.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
Le Forgeron
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3905
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mar 9 Jan 2018 - 8:32

ELPE a écrit:
Je vous fait grâce des textes (dispo sur des sites super bien fait Wink ) mais le fait de pouvoir bénéficier d'un logement en NAS ne découle pas d'un grade ou corps mais d'une fonction qui le nécessite.

Pourtant c'est bien prévu par des statuts particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mar 9 Jan 2018 - 19:04

Le Forgeron a écrit:
ELPE a écrit:
Je vous fait grâce des textes (dispo sur des sites super bien fait Wink ) mais le fait de pouvoir bénéficier d'un logement en NAS ne découle pas d'un grade ou corps mais d'une fonction qui le nécessite.

Pourtant c'est bien prévu par des statuts particuliers.
Oui c'est dans la suite de mon message. il faut citer entièrement Wink

@ IZ : je ne suis pas contre la mobilité, bien au contraire, j'en suis à mon 9ème poste en 20 ans. Mais je préfère la choisir.
Revenir en haut Aller en bas
clarisse
*
*
avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Primes personnel direction   Mar 9 Jan 2018 - 22:11

Pas d'obligation de mutation pour les CPE et pas d'"amputation" de leur indemnité quand ils sont logés.

Je ne suis pas contre l'obligation de muter au bout d'un certain nombre d'années 8-9 ans max. Je me questionne des collègues qui restent 30 ans sur le même poste aussi ceux qui mutent tous les 2 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mar 9 Jan 2018 - 22:12

L'intendant zonard a écrit:
...mais j'estime à titre personnel...que l'intérêt du Service public serait à l'obligation de mobilité des gestionnaires. Sans même parler des comptables, ce qui me paraît d'une évidence aveuglante.

Le problème de la mobilité, c'est qu'il faut qu'on nous laisse la possibilité de bouger.

1-il y a de moins en moins de postes de comptables du fait des regroupements, ça limite fortement "le champ des possibles"!

2-de plus en plus souvent, les chefs d'établissement "choisissent" leurs comptables (ce qui est particulièrement choquant  Evil or Very Mad ) et leurs critères sont assez évanescents.

Évidemment, on peut toujours miser sur la Creuse ou Thionville (ceci est du racisme géographique!  jocolor ) mais en revanche il n'est pas simple de bouger dans un rayon géographique raisonnable qui respecte les contraintes familiales. N'oublions pas que certains d'entre nous sont lestés d'un conjoint qui travaille, d'enfants et d'éventuels autres boulets qui contrarient leur sens inné du dépaysement! Mr green
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1112
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mer 10 Jan 2018 - 7:27

L'intendant zonard a écrit:
Alors le bloubiboulga habituel des syndicats-caca... bon, soyons patient et répondons point pour point :

(...)
Tous ceux qui pensent que tout seuls ils peuvent faire mieux, faites, ne vous gênez pas. Bon, tout en l'écrivant, je ne vois pas trop pourquoi vous seriez sur un forum d'échange entre collègues si vous pouvez changer le (votre ?) monde par la force de votre volonté, mais peut-être pour vous faire mousser un petit coup ? Vous êtes tellement plus forts, malins et honnêtes que les collègues qui s'engagent et prennent de leur temps pour défendre les intérêts collectifs du métier et les intérêts individuels des collègues en difficulté...

Je suis calmé, je peux sortir.

Alors c'est moi qui rentre Wink

Année après année, je reste toujours aussi étonné de notre profession qui passe son temps à geindre sur son sort, regarder l'herbe censée être plus verte ailleurs, broyer les idées les plus noires concernant son avenir, critiquer l'institution, les CT, les agents, les profs, les CPE, les docs, les CE, les Adj et j'en oublie ... et dans le même temps ne rien faire si ce n'est critiquer les rares (je parle des syndicats) qui essaient de faire bouger les choses ...

Pourtant, au quotidien ce sont des collègues pour la presque totalité engagés à 150% dans leur métier, compréhensifs de la tension entre les besoins des EPLE et les contraintes de la réglementation et qui font un travail formidable que je côtoie ... sans parler du travail immense réalisé par les collègues (je parle des plus visibles sur ce forum ou via intendance03, intendancezone, ou encore ESPAC'EPLE) qui ne comptent ni les heures ni sur la reconnaissance de l'institution, pour partager leur savoirs, améliorer les pratiques et venir en aide à ce.lles.ux qui trop nombreu.ses.x boivent le bouillon face à la difficulté de certains postes ou lorsqu'ils.elles débutent ...

Il doit y avoir quelque chose du mystère français dans ce paradoxe Wink

Plus sérieusement, qu'il y ait un besoin de vider son sac sur ce forum, c'est bien normal car nous sommes plutôt esseulés au quotidien (et c'est certainement une des raisons d'être du forum), mais gare à ne pas prendre tout cela au 1er degré, à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain et à celles et ceux qui pensent savoir ce qu'il faut faire pour améliorer les choses ou qui en ont ras-le-bol et bien ... engagez vous, rejoignez nous  sunny bien  !

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...
Revenir en haut Aller en bas
Goldored
*
*


Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mer 10 Jan 2018 - 15:35

Nicolas a écrit:
je reste toujours aussi étonné de notre profession (...) ne rien faire si ce n'est critiquer les rares (je parle des syndicats) qui essaient de faire bouger les choses ...
Quoi d'étonnant ?
Il faut croire qu'il y a matière à critiquer - perso, j'ai largement de quoi faire.

Et nos OS ne sont tout de même pas des vaches sacrées !

Et peut-être même qu'il y a suffisamment à critiquer pour que, bien que choisissant d'aider les collègues et de participer à des actions collectives hors syndicats, on puisse malgré tout, n'avoir aucune envie de se compromettre avec nos cadres syndicaux et leur servir la soupe.

Ce qui est sans nul doute éreintant et décevant pour les quelques militants, "de base" le plus souvent, qui font réellement le job.
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mer 10 Jan 2018 - 19:03

Nicolas a écrit:
Plus sérieusement, qu'il y ait un besoin de vider son sac sur ce forum, c'est bien normal car nous sommes plutôt esseulés au quotidien (et c'est certainement une des raisons d'être du forum), mais gare à ne pas prendre tout cela au 1er degré, à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain et à celles et ceux qui pensent savoir ce qu'il faut faire pour améliorer les choses ou qui en ont ras-le-bol et bien ... engagez vous, rejoignez nous  sunny bien  !
Ou alors, allez voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

Nous avons la chance d'être fonctionnaire et donc d'avoir une possibilité très vaste de métier différent. Dans une FP de métier, ce n'est pas possible. Donc quand un boulot ne plaît plus, il est plus raisonnable et productif de changer que de s'entêter. Ça permet aussi de voir comment ça se passe ailleurs et c'est très enrichissant professionnellement et même personnellement.

Perso, j'ai fait 8 postes, 4 ministères et 5/6 "métiers" différents en 20 ans (et 2 mandats syndicaux Embarassed ). Je garde de chaque poste un capital pro et perso que je trouve utile dans mon quotidien. Ça permet de relativiser certaines situations délicates dans les tâches et le relationnel.

Quant à la mobilité géographique, je ne m’étendrais pas trop au risque de griller un relatif anonymat mais la dernière il y a qq mois était à 400 km, avec femme (qui a gardé son boulot pour l'instant à 350 km) et enfants, en cours d'année scolaire, le tout avec moins d'1 mois entre l'accord officiel et la date de prise de poste. Pas en Creuse mais presque affraid .

Notre statut n'est pas parfait mais permet beaucoup de choses si on a un peu de volonté. Je préfère défendre les "beaucoup de choses" qui m'ont permis d'avoir une carrière si diversifiée et enrichissante. Sinon, il y a aussi le privé...
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1112
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Mer 10 Jan 2018 - 19:15

Goldored a écrit:
Nicolas a écrit:
je reste toujours aussi étonné de notre profession (...) ne rien faire si ce n'est critiquer les rares (je parle des syndicats) qui essaient de faire bouger les choses ...
(...)Et nos OS ne sont tout de même pas des vaches sacrées !

Et peut-être même qu'il y a suffisamment à critiquer pour (...)n'avoir aucune envie de se compromettre avec nos cadres syndicaux et leur servir la soupe.

Pas de vaches sacrées bien sûr.

L'expérience que j'ai du contact avec les 'cadres syndicaux' fait que j'ai vu des collègues archi-engagés avec peu/pas de reconnaissance  (que ce soit de la part des collègues ou de l'administration qui ne prend même plus la peine d'écouter les représentants syndicaux dans les instances paritaires), une forte conception du service public de l'éducation, toujours prêts à défendre les collègues dans des situations parfois dramatiques, prêts (trop peut-être parfois si on veut critiquer) à monter aux créneau face aux CT, aux Rectorats lors des restructuration des AC, dernièrement sur les payes des AED et des contrats aidés etc.

Alors certes, ils ne sont pas parfaits et sont critiquables comme tout un chacun mais de là à les dénigrer systématiquement et à les désigner comme les responsables des difficultés de la profession il y a comme un gouffre.

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11306
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 9:27

Les syndicats font des choix ; j'estime que certains choix ont été préjudiciables à la profession.
Après les premiers responsables de l'état de la profession sont les collègues qui dans une immense majorité ont avalisé l'action des syndicats par leur vote ou leur abstention et par leur non participation aux divers mouvements sociaux revendicatifs.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
ooooooooli
*
*


Nombre de messages : 332
Localisation : Pile au milieu
Date d'inscription : 13/10/2017

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 9:46

Les élections professionnelles ont lieu en fin d'année. On verra bien si les sortants sont sortis ou reconduits.
Revenir en haut Aller en bas
TiTI
**
**
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 75
Localisation : Chez Rosminet
Date d'inscription : 01/12/2015

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 9:58

EPLE a écrit:
 Pas en Creuse mais presque

Je vais être sérieuse, il faut vraiment arrêter avec ça, surtout en ce moment où c'est le désespoir pour recruter des GM dans les établissements No . Pas de GM pendant 3 mois dans un établissement, plus de GM depuis janvier dans un autre, et fin janvier encore un GM qui manquerait à l'appel. La Creuse en bave mais elle est courageuse !
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11306
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 10:08

Oui il faut arrêter avec la Creuse. Ce sont des plaisanteries, comme pour Montluçon qui n'est pas une ville plus mauvaise qu'ailleurs. C'est une ville qui a énormément progressé et qui est sans doute plus agréable que bien d'autres de taille comparable.
La Creuse c'est bien, je suis à 10 km de ce département et j'ai toujours beaucoup de plaisir à m'y rendre car les gens y sont supers (plus que dans l'Allier). C'est beau, c'est calme et la qualité de vie y existe plus qu'ailleurs. Après il faut dire que c'est rural et que si on est un citadin acharné ça risque d'être dur.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Initiales GM
***
***
avatar

Nombre de messages : 1005
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 10:44

Même une citadine convaincue peut apprécier la Creuse.
Je ne m'éloignerais pour rien au monde de Paris mais j'ai passé à de nombreuses reprises de formidables vacances dans la Creuse (à Evaux les Bains - pas bien loin de Montluçon Very Happy  - où ma meilleure amie a des attaches familiales) après m'être longtemps - gentiment - moqué d'elle et de ses origines rurales (elle est encore plus citadine que moi !).
J'imagine parfaitement que pour qui apprécie la nature, le calme,... plutôt que la ville, le bruit, l'indifférence des relations dans les grandes villes, il y a tout à fait moyen de trouver son bonheur dans la Creuse.
Mais je suppose que si certains "campagnards dans l'âme" restent à Paris ou dans sa région plutôt que de muter dans la Creuse (ou d'autres départements présentant les mêmes caractéristiques) c'est aussi parce qu'il n'est pas toujours simple pour un conjoint d'y trouver un emploi. C'est malheureusement une réalité et tout le monde n'est pas prêt à laisser femme ou mari et enfants pour aller trouver le bonheur dans les prés creusois.
Revenir en haut Aller en bas
quattro
**
**
avatar

Nombre de messages : 647
Localisation : derrière le volant
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 12:38

J'ai gardé un excellent souvenir d un week end passé dans la CREUSE sur le circuit du MAS DU CLOS
Revenir en haut Aller en bas
TiTI
**
**
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 75
Localisation : Chez Rosminet
Date d'inscription : 01/12/2015

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 13:45

Merci à Volcan , et à Initiales GM et Quattro. car on a bien besoin de se faire remonter le moral en ce moment.
Initiales GM a écrit:


Même une citadine convaincue peut apprécier la Creuse.


C'est vrai , je suis née dans le 75, j' y ai passé 25 ans de ma vie dans un minuscule logement, le charme est différent. J'apprécie les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Grand hamster
*
*
avatar

Nombre de messages : 190
Localisation : là ou vivent les grands hamsters
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 16:52

Il y a quelques années de cela, oral d'un concours de catégorie B (un autre ministère que l'EN...)

Le candidat vient de la Creuse et insiste un peu sur ses origines, la qualité de vie dans ce qui était encore à l'époque le Limousin et pas la Nouvelle Aquitaine...

A la fin, le Président du jury le remercie et lui souhaite bon retour dans sa "lointaine Creuse"

Candidat non admis.

Résultat : recours auprès du tribunal administratif pour discrimination sur le lieu de résidence.

Le candidat a été autorisé à repasser l'oral, sans plus de succès.

j'en profite pour présenter mes meilleurs vœux à tous les gestionnaires du forum

GH
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 17:19

J'ai blagué sur la Creuse ou Thionville mais je n'ai évidemment aucun a priori négatif sur ces contrées.
Je ne prétends d'ailleurs pas être mieux loti dans ma ville moyenne de province (qui me convient tout à fait). Very Happy  

L'idée que je voulais développer est que la mobilité géographique était un accélérateur de carrière, surtout si on acceptait de se rendre dans les zones "déficitaires", mais que ce n'était pas toujours évident familialement.

Cela concerne particulièrement ceux qui sont sur emploi, qui sont de plus en plus nombreux dans nos rangs.

Evidemment, il reste toujours des surhommes et des surfemmes qui sont séparés géographiquement de leurs conjoints, qui gèrent avec brio leur famille, qui ne sacrifient pas la carrière de leur compagnon pour assumer leur mobilité et dont le couple ne connait pas la moindre crise... bien sûr il y en a! Rolling Eyes

Il y en a aussi qui font semblant (petit rappel: un mariage sur trois finit par un divorce)... No
Revenir en haut Aller en bas
ELPE
*
*
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Jeu 11 Jan 2018 - 21:01

TiTI a écrit:
EPLE a écrit:
 Pas en Creuse mais presque

Je vais être sérieuse, il faut vraiment arrêter avec ça, surtout en ce moment où c'est le désespoir pour recruter des GM dans les établissements No . Pas de GM pendant 3 mois dans un établissement, plus de GM depuis janvier dans un autre, et fin janvier encore un GM qui manquerait à l'appel. La Creuse en bave mais elle est courageuse !
Oula, pas de procès d'intention, je visais un poste en Creuse au départ (celui de la BIEP cet été dans un joli petit village) mais la contrainte familiale était non solutionnable, j'ai donc le poste chez le voisin, un peu mieux loti mais c'est pas triste non plus.

@stoick : Pas surhomme mais c'est un choix et je ne m'en pleins pas. C'est la 1ère fois que je fais un choix géographique et non sur le poste en premier. En plus on n'est pas marié donc on ne peut pas divorcé scratch
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 9:38

ELPE a écrit:
...@stoick : Pas surhomme mais c'est un choix et je ne m'en pleins pas. C'est la 1ère fois que je fais un choix géographique et non sur le poste en premier. En plus on n'est pas marié donc on ne peut pas divorcé scratch

Je râle contre les abus d'une culture professionnelle. Selon moi, le paradigme de la mobilité est actuellement survalorisé, au moins dans le discours, ce qui ne n'empêche pas de déplorer que certains s'accrochent à leur poste comme une moule à son rocher.

Un compromis raisonnable pourrait être recherché entre des cadres sur emploi qui sont fréquemment séparés géographiquement de leurs conjoints du fait d'une mobilité excessive et quelques collègues qui se stratifient des décennies sur leur poste.

Dans le premier cas les conséquences humaines, familiales et sociales, sont peu prises en compte... et dans le deuxième cas c'est l'entourage professionnel du collègue qui déguste (et on a tous des exemples en tête!).  

Mais mon propos est de portée générale et je ne me permettrais pas de "juger" des cas individuels! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11306
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 9:43

Je m'épuise à expliquer au lapin énervé qui préconise une mutation si il y a problème dans un établissement que muter en région parisienne où il y a des bahuts tous les 500 mètres, les transports en commun et muter en Haute-Loire ou dans le Cantal c'est pas pareil pour les dommages collatéraux avec la famille.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
PLoum
Invité



MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 10:03



Lu sur pôle emploi, dans une contrée lointaine
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5481
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 10:58

Stoïk a écrit:
Je râle contre les abus d'une culture professionnelle. Selon moi, le paradigme de la mobilité est actuellement survalorisé, au moins dans le discours, ce qui ne n'empêche pas de déplorer que certains s'accrochent à leur poste comme une moule à son rocher.

Un compromis raisonnable pourrait être recherché entre des cadres sur emploi qui sont fréquemment séparés géographiquement de leurs conjoints du fait d'une mobilité excessive et quelques collègues qui se stratifient des décennies sur leur poste.

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur la survalorisation de la mobilité professionnelle; mobilité qui prend un sens bien différent selon qu'elle est celle, voulue, des cadres et professions supérieures, ou celle, subie, de l'emploi précaire, intérimaire ou peu rémunéré (catégorie qui progresse statistiquement de manière inquiétante).

Le "compromis" dont tu parles ensuite est plus difficile à réaliser: ou il y a obligation statutaire, comme les personnels de direction, ou il n'y a pas.
Personnellement, je ne trouverai pas scandaleux qu'une revendication de rattachement au statut de personnel de direction soit liée à la mobilité qui s'y attache. D'abord parce qu'il faut être logique: on ne peut pas se plaindre d'être déconsidérés et quand on est nfin reconnus, refuser les conséquences de ce que l'on a auparavant réclamé, soit avoir le beurre, l'argent du beurre et les faveurs de la crémière.
Ensuite parce que l'on constate souvent les effets négatifs d'une "stagnation" sur le même poste, notamment en terme de pratiques professionnelles qui finissent, comme tu le dis, par se "stratifier" avec le temps, les bonnes comme les mauvaises. Bouger et devoir s'adapter à un autre établissement, au bout d'un délai raisonnable (les 9 ans auparavant applicables aux personnels de direction me semblent pertinents), permettrait de "brasser" les pratiques, notamment les mauvaises.
Maintenant, les contingences géographiques, comme le dit Volcan, sont aussi à prendre en compte. Mais les personnels de direction s'y adaptent bien, eux, bon gré mal gré ?
Bien entendu, le régime indemnitaire devrait suivre et se calquer sur celui des adjoints péda; ainsi, notre statut d'"adjoint-gestionnaire" aurait enfin une réalité concrète...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11306
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 11:05

néthou a écrit:
Citation :

Maintenant, les contingences géographiques, comme le dit Volcan, sont aussi à prendre en compte. Mais les personnels de direction s'y adaptent bien, eux, bon gré mal gré ?
Plus ou moins.... depuis des années j'assiste à un jeu de chaises musicales ou les principaux passent d'un collège à l'autre dans un rayon de 20 km. Mr green

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5481
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 11:12

Oh, ce jeu de chaises musicales est le même par chez moi, pourtant dans un milieu très urbain.
Je veux dire, pour les postes d'agent-comptable des gros lycées... Mr green

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Chewbacca
*
*
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 151
Localisation : au fond à droite
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 11:18

volcan a écrit:
Je m'épuise à expliquer au lapin énervé qui préconise une mutation si il y a problème dans un établissement que muter en région parisienne où il y a des bahuts tous les 500 mètres, les transports en commun et muter en Haute-Loire ou dans le Cantal c'est pas pareil pour les dommages collatéraux avec la famille.

Entièrement d'accord. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   Ven 12 Jan 2018 - 14:44

volcan a écrit:
néthou a écrit:
Citation :

Maintenant, les contingences géographiques, comme le dit Volcan, sont aussi à prendre en compte. Mais les personnels de direction s'y adaptent bien, eux, bon gré mal gré ?
Plus ou moins.... depuis des années j'assiste à un jeu de chaises musicales ou les principaux passent d'un collège à l'autre dans un rayon de 20 km. Mr green

Même chose chez moi, et notre problème en tant que comptables, c'est que notre vivier de postes est bien plus réduit que celui des persdir... pale
Quant à la mobilité fonctionnelle, qui peut être très intéressante, elle implique souvent également une mobilité géographique si l'on n'est pas dans une zone urbaine très dense.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Primes personnels de direction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Primes personnels de direction
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Primes et indemnités-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: