Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

J'ai commis une faute professionnelle...?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Sam Suffy le Jeu 28 Sep 2017 - 12:43

Chers collègues,

Les enseignants viennent me voir : ils ont froid dans leurs salles. Pas de problème, je donne illico la consigne de relancer le chauffage dans les locaux communs.
Quelques jours après, le CE me convoque dans son bureau, en tête-à-tête, pour me signifier qu'il ne m'accorderait plus désormais sa confiance et que j'avais commis une faute professionnelle. En effet, j'ai omis de le consulter pour cette consigne de chauffage que lui, en tant qu'ordonnateur, n'aurait jamais accordée !

Je vous passe les détails pour ne pas être trop long, mais j'aimerais avoir votre avis sur cette histoire. Et comment réagiriez-vous dans pareille situation ?
D'avance merci à tous ! Very Happy
avatar
Sam Suffy
.
.

Nombre de messages : 23
Localisation : Au froid !
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  M.CHAT le Jeu 28 Sep 2017 - 12:49

Salut,

une discussion s'impose avec ton CE afin de lui demander sur quoi tu dois lui rendre compte.

Tu as souhaité répondre favorablement à une demande légitime de remise en route du chauffage, ce qui est louable.

Après tu peux lui rendre compte de tout si tu as un chef très intrusif, quitte à l'inonder de mails en copie. Il comprendra vite Smile
avatar
M.CHAT
*
*

Nombre de messages : 234
Localisation : Froid
Date d'inscription : 28/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  RETU le Jeu 28 Sep 2017 - 13:26

A partir du moment où on ne laisse pas un gestionnaire d'EPLE gérer minimum en autonomie le fonctionnement matériel de la structure on est pour moi à la limite du harcèlement.

Winnie Pouk a écrit:Quelques jours après, le CE me convoque dans son bureau...pour me signifier qu'il ne m'accorderait plus désormais sa confiance
Lol, il te l'accordait de quelle façon ?

"La confiance c'est à double sens" Néthou


D'autant qu'un GM qui ne fait rien parce qu'on ne lui a rien dit de faire peut s'avérer d'une grande nuisance.


avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  volcan le Jeu 28 Sep 2017 - 13:29

Ce n'est pas une faute professionnelle... plutôt un manque de communication.
Allumer le chauffage est une décision financière dont on peut considérer qu'elle relève effectivement de l'ordo, après...
Il faut avoir une discussion avec lui sur la marge de manœuvre qu'il t'accorde dans le fonctionnement quotidien. On peut aussi se poser la question des années précédentes : avais tu cette liberté d'appréciation ou pas ? Si c'est un nouveau CE il faut effectivement définir les choses pour l'ensemble des domaines.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10223
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  tiret-du-six le Jeu 28 Sep 2017 - 13:44

Il y va un peu fort ton CE !! Qu'il te fasse la remarque en disant qu'il aurait préféré que tu lui en parles avant, ça s'entend, mais là ....

Effectivement, il vaut mieux avoir son accord pour ce type de décisions, même s'il n'est pas casse-pied. Rendre compte, tenir informé, ça aide dans les relations du quotidien, sans non plus noyer en demandes d'accord pour des broutilles. Il est parfois désagréable d'être mis devant le fait accompli.

tiret-du-six
.
.

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 15/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Stoïk le Jeu 28 Sep 2017 - 13:49

Ce qui est inquiétant, c'est la qualificatif de "faute professionnelle", c'est effectivement un peu rapide de rallumer le chauffage sans solliciter le chef d'établissement (le mien en ferait également toute une histoire) mais la faute professionnelle définit une erreur d'une gravité bien supérieure à ça.

Soit vos rapports étaient déjà biaisés et il t'attendait au virage pour régler ses comptes, soit il est complètement crispé sur ses prérogatives, mais dans tous les cas c'est mauvais signe! Evil or Very Mad
avatar
Stoïk
*****
*****

Nombre de messages : 3611
Date d'inscription : 07/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  pétoche ? le Jeu 28 Sep 2017 - 14:06

Le CE a peut-être peur de dépasser ses crédits, ou veut donner à la pédagogie via les réserves. Au moins il s'intéresse au sujet ... Par contre, hurler à la faute ne signifie pas avoir une grande compétence RH. C'est aussi à lui de donner en amont les directives permettant à ses subordonnés de gérer sans tout lui demander ...

pétoche ?
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  M.CHAT le Jeu 28 Sep 2017 - 14:17

Pour ma part j'attends que les profs se plaignent au CE pour pouvoir envisager l'idée de remettre en route le chauffage urbain Smile
avatar
M.CHAT
*
*

Nombre de messages : 234
Localisation : Froid
Date d'inscription : 28/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Sam Suffy le Jeu 28 Sep 2017 - 14:24

Merci beaucoup pour vos commentaires !
Je me retrouve dans chacune de vos interventions : je reconnais volontiers un manquement dans la communication de ma part (erreur que je ne commettrai plus, c'est clair), mais jusqu'à présent on avait toujours fonctionné comme ça, y compris avec les 2 CE qui l'ont précédé.
Oui, il se montre de plus en plus intrusif, et oui, il me donne l'impression que - comme le suggère judicieusement Stoïk - il m'attendait au virage... Le problème, c'est que je ne sais pas trop pourquoi...
avatar
Sam Suffy
.
.

Nombre de messages : 23
Localisation : Au froid !
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Alomero le Jeu 28 Sep 2017 - 14:34

Une explication claire, franche et courtoise s'impose sans tarder pour comprendre ce qui ne va pas et proposer des solutions qui pourront satisfaire les deux et surtout rassurer le chef en réaffirmant sa position tout en préservant celle du gestionnaire.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8089
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Sam Suffy le Jeu 28 Sep 2017 - 14:47

Effectivement : communiquer communiquer ! Mais le dialogue est assez difficile avec lui.
J'ai bien reconnu mon erreur de communication durant l'entretien (mais non la notion de faute professionnelle), et j'ai bien pris note qu'il veut être informé de tout.
Mais j'ai tout de même l'impression malsaine que je ne sers à pas grand-chose, sauf à effectuer les tâches matérielles que le CE ne veut pas faire...
avatar
Sam Suffy
.
.

Nombre de messages : 23
Localisation : Au froid !
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Poporc le Jeu 28 Sep 2017 - 15:16

Tu fais un rapport hebdomadaire dans lequel tu notes ce que tu as fait, ce que tu demandes de faire, ce qui reste en attente de réponse.
Style :
Fait : extinction du chauffage
A faire : peinture de la salle E211
En attente : validation des emplois du temps des agents.

Le plus détaillé possible et surtout daté. Et tu ne fais que ce qu'il valide. Et tu mets en attente tout ce qui n'est pas validé. La liste s'allonge vite mais ce n'est pas ton problème, tu n'es qu'un exécutant et le copier/coller s'apprend vite.

Quant à la faute professionnelle, c'est comme la communication, je te suggèrerais bien tout un vocabulaire pour dire ce qu'il peut en faire mais c'est à éviter. Faut juste le penser très fort.

Et surtout, tu prépares ta mutation dans les meilleurs délais (la BIEP est ton amie)
avatar
Poporc
****
****

Nombre de messages : 2621
Age : 50
Localisation : Passé à l'ennemi
Date d'inscription : 08/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  J-M le Jeu 28 Sep 2017 - 15:23

A relativiser, t'as un chef qui sait pas manager et doit mettre des mots inappropriés (faute professionnelle) pour exprimer une certaine frustration.

Vu que t'as du être estomaqué par les propos et n'a pas pu répondre, trouve l'occasion d'en reparler en tête à tête calmement avec lui : «ok, j'aurais du vous demander avant de remettre le chauffage en route. Mais comme on a des thermostats (je suppose), ça ne chauffera que quand c'est nécessaire. Difficile pour moi, de savoir ma marge d'autonomie. Peut-on en discuter ?».
Insiste sur l'autonomie, c'est ton moteur pour être motivé dans ce que tu fais (du moins c'est ce que je comprend sur tes messages). Quand à l'informer, au début tu le feras. Avec le temps, il s'en foutra, tu auras moins besoin de tout lui dire, tu pourras revenir à ce que tu juges essentiel. Des accrocs comme ça, t'en auras surement d'autres. D'ailleurs tant mieux. Mieux vaut que ma sorte de temps en temps, que être sur une guerre froide.

Si par contre, c'est un khon, désolé, va falloir faire avec.


Dernière édition par J-M le Jeu 28 Sep 2017 - 15:44, édité 1 fois
avatar
J-M
*
*

Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 29/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Sam Suffy le Jeu 28 Sep 2017 - 15:31

Merci pour ces bons conseils.
Le pire, c'est que nous avons effectivement une GTC qui fonctionne très bien et que je me tue à régler au plus juste régulièrement.
Quant à la mutation, j'ai émis 6 voeux début 2016 qui sont tous passés à la trappe... Evil or Very Mad
avatar
Sam Suffy
.
.

Nombre de messages : 23
Localisation : Au froid !
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Poporc le Jeu 28 Sep 2017 - 15:48

J-M a écrit:Quand à l'informer, au début tu le feras. Avec le temps, il s'en foutra, tu auras moins besoin de tout lui dire, tu pourras revenir à ce que tu juges essentiel. Des accrocs comme ça, t'en auras surement d'autres. D'ailleurs tant mieux. Mieux vaut que ma sorte de temps en temps, que être sur une guerre froide.
Le rapport hebdomadaire est une protection. Et comme la description me laisse penser que c'est ce que je crois, c'est essentiel. Que le chef s'en foute n'a absolument aucune importance. En temps utile, cela pourra servir.

Dialogue type : "je vous avais dit de faire le mandatement le 6"
"non, je ne l'avais pas noté, d'ailleurs, sur mon rapport du 10, il est bien mentionné que c'est en attente d'instructions de votre part."

Sauf s'il envoie quelque chose par mail, il est coincé. Et dans ce cas, on aura fait ou répondu que ce n'est pas possible.

Autre dialogue type : "je vous ai relancé par mail pour l'installation des tableaux blancs dans la salle E211"
"Mais je suis en attente de la signature du bon de commande qui est dans votre parapheur depuis un mois (rapport du 16)"
ou "j'ai donné des instructions, la salle est libre demain après midi et l'installation est prévue à cette date"

Vraiment content d'avoir quitté votre maison de fous. Twisted Evil
avatar
Poporc
****
****

Nombre de messages : 2621
Age : 50
Localisation : Passé à l'ennemi
Date d'inscription : 08/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  RETU le Jeu 28 Sep 2017 - 15:58

Alomero a écrit:Une explication claire, franche et courtoise s'impose sans tarder pour comprendre ce qui ne va pas et proposer des solutions qui pourront satisfaire les deux et surtout rassurer le chef en réaffirmant sa position tout en préservant celle du gestionnaire.

+1

Le chef doit être rassuré sur la loyauté du gestionnaire qui consiste à effectuer une gestion prudente mais efficace (chauffage),et signaler les difficultés budgétaires en proposant des solutions.

A contrario le chef doit laisser de l'autonomie au GM et retirer son qualificatif de "faute professionnelle.
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3800
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Poporc le Jeu 28 Sep 2017 - 16:12

Alomero a écrit:Une explication claire, franche et courtoise s'impose sans tarder pour comprendre ce qui ne va pas et proposer des solutions qui pourront satisfaire les deux et surtout rassurer le chef en réaffirmant sa position tout en préservant celle du gestionnaire.
 Pour qui aime se faire humilier et rabaisser, c'est parfait. Mais bon on peut rêver que le chef est un type bien. A moins que ta courtoisie s'accompagne de ce qui aide à la compréhension : tir tir tir
avatar
Poporc
****
****

Nombre de messages : 2621
Age : 50
Localisation : Passé à l'ennemi
Date d'inscription : 08/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Poporc le Jeu 28 Sep 2017 - 16:15

Winnie Pouk a écrit:Le problème, c'est que je ne sais pas trop pourquoi...

Et c'est bien le but. Comment se défendre quand on ne sait pas ce qui est reproché : la base.
avatar
Poporc
****
****

Nombre de messages : 2621
Age : 50
Localisation : Passé à l'ennemi
Date d'inscription : 08/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  V.M.B le Jeu 28 Sep 2017 - 17:07

Que celui qui n'a jamais commis le moindre excès de langage lance la première pierre à ce CE!
Il a peut être dit "faute professionnelle" comme moi je dis "fait une connerie", "vous vous êtes planté"...etc...
Il doit être possible de lui demander tranquillou si il entend par là une simple erreur pas bien grave ou une vraie faute pro, avec toutes les conséquences relationnelles.

Si sa réponse laisse deviner le bonhomme alors ça craint et vaut mieux continuer à postuler ailleurs, et loyauté à minima.
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5678
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Sam Suffy le Jeu 28 Sep 2017 - 19:27

V.M.B a écrit:Que celui qui n'a jamais commis le moindre excès de langage lance la première pierre à ce CE!
Il a peut être dit "faute professionnelle" comme moi je dis "fait une connerie", "vous vous êtes planté"...etc...
Il doit être possible de lui demander tranquillou si il entend par là une simple erreur pas bien grave ou une vraie faute pro, avec toutes les conséquences relationnelles.

Si sa réponse laisse deviner le bonhomme alors ça craint et vaut mieux continuer à postuler ailleurs, et loyauté à minima.
J'ai pensé la même chose au début de l'entretien. Mais quand il a ajouté "Je n'ai plus confiance en toi" (oui, parce qu'il me tutoie, ça fait bien), ça, ça m'a fait vraiment mal...
avatar
Sam Suffy
.
.

Nombre de messages : 23
Localisation : Au froid !
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  SRCFD le Jeu 28 Sep 2017 - 21:42

Si c'est ça pour lui une faute professionnelle, qu'est-ce que ça va être quand tu commettras une vraie bourde (ce qui arrive, seuls ceux qui ne font rien ne risquant rien).

SRCFD
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Invit le Jeu 28 Sep 2017 - 21:58

Mdr le CE. Demandes lui de te proposer un budget équilibré on verra s'il la ramène.
Pour moi un bon CE sait utiliser les compétences de ses adjoints pour se focaliser sur son coeur de métier:la communication et la pédagogie.
J ai demandé délégation pour signer mandats et Or +factures +gestion des personnels administratifs et Techniques+commandes.
J en suis à mon 6 ème CE et ils signent tous,  trop contents d etre delestés. 
J allume le chauffage quand je trouve qu il fait froid. J ai fait les emplois du temps sans lui demander. Il me fait confiance car il sait que ça tourne bien.
A un moment comme je lui dis c est un pédago,  qu il fasse de la pédago. Moi je n y comprends rien en HSE lui il est bon.

Invit
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Alomero le Jeu 28 Sep 2017 - 23:54

Poporc a écrit:
Alomero a écrit:Une explication claire, franche et courtoise s'impose sans tarder pour comprendre ce qui ne va pas et proposer des solutions qui pourront satisfaire les deux et surtout rassurer le chef en réaffirmant sa position tout en préservant celle du gestionnaire.
 Pour qui aime se faire humilier et rabaisser, c'est parfait. Mais bon on peut rêver que le chef est un type bien. A moins que ta courtoisie s'accompagne de ce qui aide à la compréhension : tir tir tir
Je persiste, c'est la meilleure première réaction à avoir en lui donnant sa chance. S'il en abuse ou la néglige, je peux agir autrement  Twisted Evil  mais en conservant ma propre estime du fait d'avoir essayé. Cette attitude m'a plus souvent permis de clarifier et d'apaiser, en tout cas de supporter en limitant les dégâts, qu'elle ne m'a amenée à être humiliée ou rabaissée.

Winnie Pouk a écrit: (oui, parce qu'il me tutoie, ça fait bien)...
C'est incroyable, quasiment chaque fois que j'entends parler d'un CE qui se permet de parler ainsi au GM, c'est dans un binôme ou la règle est le tutoiement. Quelle plaie alors que ceux qui se croient ainsi tout permis. On ne dira jamais assez à quel point le vouvoiement est la seule attitude à adopter. Il n'empêche aucunement de bien s'entendre mais reste une barrière psychologique forte contre bien des abus de langage.

Anonymous a écrit:A un moment comme je lui dis c est un pédago,  qu il fasse de la pédago. Moi je n y comprends rien en HSE lui il est bon.
Et quand un agent à qui tu fais des reproches ou à qui tu donnes des consignes te renvoie dans tes buts sous prétexte que tu es un administratif et lui le personnel technique de l'histoire, tu trouves donc ça normal ? J'ai autant d'autonomie que toi mais pas le même état d'esprit vis à vis du CE que je respecte en tant que pédagogue mais aussi ordonnateur, pouvoir adjudicateur, président du CA... Je veux qu'on me respecte et qu'on me fasse confiance mais il est clair que je ne m'appelle pas Iznogoud.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8089
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Sam Suffy le Ven 29 Sep 2017 - 8:02

Quelques heures sont passées, la nuit a porté conseil... peut-être.
Ce matin, je me dis que je vais dédramatiser tout cela. Et que si le CE me reparle de "faute professionnelle", je lui dirai qu'il n'a qu'à faire un dossier sur cette affaire. Je pense qu'au Rectorat, ça va bien les faire marrer.
Mais encore une fois, je reconnais volontiers que j'aurais dû communiquer avec lui avant de répondre favorablement aux attentes des profs.

Bonne journée à tous ! Wink
avatar
Sam Suffy
.
.

Nombre de messages : 23
Localisation : Au froid !
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Madame Collet-Monté le Ven 29 Sep 2017 - 9:47

Dans ma jeunesse, il n'était pas rare que l'encre gèle dans les encriers en hiver.
avatar
Madame Collet-Monté
.
.

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Stoïk le Ven 29 Sep 2017 - 10:53

Alomero a écrit:
Winnie Pouk a écrit: (oui, parce qu'il me tutoie, ça fait bien)...
C'est incroyable, quasiment chaque fois que j'entends parler d'un CE qui se permet de parler ainsi au GM, c'est dans un binôme ou la règle est le tutoiement. Quelle plaie alors que ceux qui se croient ainsi tout permis. On ne dira jamais assez à quel point le vouvoiement est la seule attitude à adopter. Il n'empêche aucunement de bien s'entendre mais reste une barrière psychologique forte contre bien des abus de langage.

Je ne partage pas du tout ce sentiment ni cette expérience, les quelques CE que j'ai vu tutoyer (et se faire tutoyer par) leur gestionnaire étaient plus respectueux... Le mien adopte un vouvoiement condescendant assorti de "Monsieur Stoïk Wink " longs comme le bras (et du coup l'adjoint lui emboite courageusement le pas  Evil or Very Mad ).

Mais je vois bien que dès qu'il s'agit de tutoyer ostensiblement des "notables" il se précipite! Rolling Eyes

Il tutoie également son adjoint, on est entre-soi sur les tâches nobles et on "dirige" l'établissement, mais le gestionnaire n'est qu'un "administratif".

Cette suffisance m'agace, j'ai le même niveau de départ qu'eux (j'étais attaché quand ils étaient CPE pour l'un et prof certifié pour l'autre, j'ai passé le concours de CASU quand ils passaient celui de persdir) et j'ai largement autant de responsabilités que l'adjoint en étant gestionnaire et comptable d'un groupement de bonne taille.

Il y a, à mon sens, dans le fait de tutoyer le gestionnaire un premier pas vers une reconnaissance de la proximité de nos fonctions et de nos statuts: nous sommes tous cadres de l’Éducation Nationale.

Mais le tutoiement ne fait pas tout et ne justifie évidemment pas les dérapages...


Dernière édition par Stoïk le Ven 29 Sep 2017 - 12:00, édité 1 fois
avatar
Stoïk
*****
*****

Nombre de messages : 3611
Date d'inscription : 07/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Jax le Ven 29 Sep 2017 - 11:13

Stoïk a écrit:

Cette suffisance m'agace, j'ai le même niveau de départ qu'eux (j'étais attaché quand ils étaient CPE pour l'un et prof certifié pour l'autre, j'ai passé le concours de CASU quand ils passaient celui de persdir) et j'ai largement autant de responsabilités que l'adjoint en étant gestionnaire et comptable d'un groupement de bonne taille.

Il y a, à mon sens, dans le fait de tutoyer le gestionnaire un premier pas vers une reconnaissance de la proximité de nos fonctions et de nos statuts: nous sommes tous cadres de l’Éducation Nationale.


Je trouve pas plus mal qu'il te vouvoie dans la mesure où tu es en plus agent comptable. Il existe aussi une barrière juridique dans ta situation que le vouvoiement permet de rappeler, me semble t-il...
avatar
Jax
**
**

Nombre de messages : 450
Localisation : en bord de mer!
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Stoïk le Ven 29 Sep 2017 - 11:22

Il n'est pourtant pas plus difficile de dire non à quelqu'un qu'on tutoie qu'à quelqu'un qu'on vouvoie.

Le sens du tutoiement/vouvoiement à changé pendant les 3 ou 4 dernières décennies. Avant, on tutoyait les proches, voire les très proches et le tutoiement était un signe d'intimité.

Aujourd'hui, le tutoiement est devenu un signe de reconnaissance sociale quasiment sans lien avec la proximité relationnelle que l'on entretient avec notre interlocuteur... exemple: qui connait un CE qui vouvoie son adjoint? ça existe peut-être mais c'est rare.

Il reste pourtant un "adjoint" qu'on vouvoie presque toujours: l'adjoint-gestionnaire.
Ce n'est pas un hasard, cet "adjoint" n'en est pas un! No
avatar
Stoïk
*****
*****

Nombre de messages : 3611
Date d'inscription : 07/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  Jax le Ven 29 Sep 2017 - 11:27

Moi perso j'avais un CE qui me tutoyait, plus parce que j'étais jeune que parce qu'il me considérait comme son adjoint. Je l'ai toujours vouvoyé. Je ne suis pas à l'aise pour tutoyer un supérieur.
avatar
Jax
**
**

Nombre de messages : 450
Localisation : en bord de mer!
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai commis une faute professionnelle...?

Message  LFDG le Ven 29 Sep 2017 - 11:31

Moi, je tutoie Stoïk coucou et j'en suis très heureux !
avatar
LFDG
***
***

Nombre de messages : 1519
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum