Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

BIEP et procédures de recrutement

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BIEP et procédures de recrutement

Message  delacôte le Mer 13 Sep 2017 - 11:52

Bonjour,

Je suis de plus en plus perplexe, pour ne pas dire autre chose, en lisant les fiches de procédure de recrutement parues ces derniers temps sur la BIEP.

Je mets de côté la multiplication des annonces ouvertes aux contractuels, cela pourrait faire l'objet d'un sujet à part entière.

Je m'interroge quand je vois telle annonce où la gestion du recrutement d'un agent comptable d'EPLE est confiée en direct au chef d'établissement, avec simple copie du dossier au rectorat. On ne parle même pas du ministère, qui n'administre plus rien...
Le seul contact mentionné est le chef d'établissement, qui ne daigne même pas accuser réception des demandes de renseignement relatives au poste. Seule réponse du secrétariat du CE: envoyez CV et lettre de motivation !
Que font nos représentants pour contrer cette tendance ?
Je compte écrire aussi prochainement au rectorat concerné pour lui exprimer ma manière de penser devant cet "abandon de prérogatives", car c'en est quasiment un à mes yeux. Est-ce seulement régulier ?

Bien à vous,

delacôte
**
**

Nombre de messages : 502
Localisation : Panier de crabes
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  néthou le Mer 13 Sep 2017 - 12:14

On en a pas mal parlé avant les vacances, c'est la logique des postes à profil, au départ procédure spécifique à certains postes et exceptionnelle, qui  s'étend de plus en plus à nombre de postes.

Quand on pousse la logique jusqu'au bout (et si le principe est acquis, pourquoi ne pas le faire ?), ça donne ça: un recrutement "personnalisé" où le supérieur "choisit" ses futurs collaborateurs.
J'ai entendu des représentants syndicaux protester -très légitimement- contre cette participation du CE à la procédure concernant le poste d'agent-comptable de son propre établissement, au nom de la séparation de l'ordonnateur et du comptable.
Mais quand dans un même temps les mêmes présentent le profilage des postes de fondé de pouvoir comme La solution à l'absence de cadrage et de professionnalisation de ces postes (avec l'idée sous-jacente de ne pas y retrouver "n'importe qui") , je trouve qu'il y a là une contradiction, pour ne pas dire plus.  
On ne peut pas s'insurger contre une procédure appliquée par d'autres, pour être ensuite prêt à l'appliquer pour son propre compte.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  invit. le Mer 13 Sep 2017 - 12:18

Certes, mais le chef d'établissement n'est pas le supérieur hiérarchique de l'agent comptable.

invit.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  néthou le Mer 13 Sep 2017 - 12:54

Ça, c'est la "théorie".
En pratique, ce serait hypocrite de prétendre qu'en associant le futur CE à la procédure de recrutement de la BIEP on ne le fait que pour la partie gestion du poste, sachant que les candidats auront forcément la double-casquette.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  volcan le Mer 13 Sep 2017 - 13:59

Aucune contradiction pour moi au contraire.
Un fondé de pouvoir est un adjoint de l'agent comptable dont les décisions et le travail engageront la responsabilité du dit comptable. Quoi de plus normal et sain que ce poste de fondé de pouvoir soit en adéquation avec les compétences, le projet professionnel et les capacités du candidat plutôt qu'avec un candidat dont la simple motivation est le désir de changement de région avant de partir faire tout sauf de la compta.
Par contre laisser un ordonnateur choisir son comptable c'est la négation d'une des bases de la comptabilité publique qu'est la séparation ordo/comptable. Un CE "border line" qui aime s'assoir sur la réglementation pour faire ce qu'il veut sans être gêné par un comptable rigoureux ne choisira pas la compétence mais la servilité. Je ne suis pas un mauvais (enfin je crois) mais si je tiens à mon futur ordo le discours de rigueur et de respect de la règlementation que je tiens à mes CE je n'ai aucune chance d'être "recruté" par un CE qui ne voit le comptable que comme un obstacle à ses souhaits de "libre gestion" sans le carcan règlementaire.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9961
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

science- fiction

Message  cocobeloeil le Mer 13 Sep 2017 - 15:06

Je crois que la volonté de notre administration est de faire disparaitre les gestionnaires- comptables afin d'installer complètement un CE qui soit un véritable responsable d'une "unité administrative" avec des collaborateurs  fonctionnaires ( ?) d'état qui gèreront et justifieront de l'utilisation des crédits d'état accordés au compte goutte, et une prise en main directe des collectivités pour la gestion matérielle . Je pense que le statut de l'eple sera remis en question, et que la notion d'autonomie sera supprimée. Plus d'autonomie, plus besoin de comptable public. Il n'y aura plus que du contrôle de gestion des financeurs, et c'est à ce niveau que l'on trouvera les comptables du trésor  . Les modalités de recrutement correspondent à cette logique qui tend à  éliminer la séparation ordonnateur/comptable dans les établissements scolaires du second degré.
avatar
cocobeloeil
*
*

Nombre de messages : 297
Localisation : far far away
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Gourtoipas le Mer 13 Sep 2017 - 15:08

Sauf que là on vous dit que c'est l'ordonnateur -et personne d'autre- qui choisit...
Grosse dérive en vue, érection de roitelets à la tête des EPLE.

Gourtoipas
Invité


Revenir en haut Aller en bas

science- fiction

Message  cocobeloeil le Mer 13 Sep 2017 - 15:35

Si il n'y a plus de personnalité morale, plus de budget, uniquement des délégations de crédits, accordées au fur et à mesure de la justification des dépenses à un échelon supérieur pour les crédits d'état, et que le CE n'a pas d'autorité fonctionnelle sur les personnels de la collectivité territoriale compétente, les risques financiers seront très limités. Mais c'est une réflexion hors- sol qui ne tient compte ni des réalités du terrain, ni de l'histoire. C'est de la science fiction.
avatar
cocobeloeil
*
*

Nombre de messages : 297
Localisation : far far away
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  volcan le Mer 13 Sep 2017 - 15:51

L'utopie est la vérité de demain.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9961
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  néthou le Mer 13 Sep 2017 - 17:49

volcan a écrit:Un fondé de pouvoir est un adjoint de l'agent comptable dont les décisions et le travail engageront la responsabilité du dit comptable.
Et alors ?
C'est aussi le cas d'une secrétaire, d'un agent ou d'un OP.

Un gestionnaire est responsable de la sécurité (et depuis certaine jurisprudence relative à des poteaux de basket, singulièrement responsable...).
Pour remplir cette mission il est notamment aidé d'un OP.
Est-ce que pour cette question de responsabilité (à mon sens autrement plus importante qu'un risque de mise en débet), je vais demander que ce poste d'OP soit profilé pour limiter le risque d'y voir nommer une tanche ?
Et à la limite, un CE pourrait t'objecter la même chose, en faisant remarquer à juste titre qu'un AC qui ferait n'importe quoi serait aussi susceptible d'engager par ricochet sa responsabilité en tant qu'ordonnateur.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  volcan le Mer 13 Sep 2017 - 18:22

Sauf que là c'est la responsabilité personnelle du comptable qui est mise en jeu...
Après les collègues savent bien qu'un mauvais OP, un mauvais cuisinier, un mauvais agent-chef.... ca peut pourrir la vie d'un gestionnaire... combien de collègues souhaiteraient pouvoir choisir leurs collaborateurs ? Oui je sais il ne faut surtout pas demander ça ; ce serait la fin de la Fonction publique selon certains, du moins d'une certaine FP.... mieux vaut laisser la chance ou la malchance décider.
Et un comptable qui engagerait la responsabilité personnelle d'un ordonnateur faut qu'on m'explique.
Mais bon on n'arrivera pas à être d'accord : ce sont deux visions de la FP qui s'opposent.

Mais qu'on arrête de me parler des poteaux de basket ! Le gestionnaire a commis une faute et qu'il l'assume comme tout individu lambda je trouve ça normal et sain.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9961
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Xavier1974 le Mer 13 Sep 2017 - 19:27

Les écrits restent les paroles s'envolent, adage que tout bon Gestionnaire ne devrait jamais oublier. Car le CE reste responsable de tout mais ne peut rien faire s'il n'a pas les informations. D'où l'histoire du poteau de basket et autres situations du même type.
Certes, je simplifie quelque peu car la responsabilité du gestionnaire reste car on doit également agir (Obligation de moyen, pas de résultat car ce n'est pas nous qui sommes propriétaires des locaux dans ce cas d'espèce).
Bref pour en revenir au sujet, la BIEP ne sert à recruter que sur des postes à profil. Voire à recruter le copain car il a les yeux bleus...
Mais, même si le CE cherche un "larbin", le type qui postule devra passer par l'ESEN qui saura lui rappeler la RPP et après si le gars n'est pas en mesure de dire "non" au CE en cas de situation "anormale" et bien je dirais bien fait pour lui.
Le fait que le CE choisisse ne change en soi rien à la règle des responsabilités qu'elles soient financières ou matérielles.


Dernière édition par Xavier1974 le Mer 13 Sep 2017 - 19:29, édité 1 fois
avatar
Xavier1974
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  TiTI le Mer 13 Sep 2017 - 19:27

[quote service public.fr]Le recrutement d'un fonctionnaire se fait en principe par concours (externes, internes et 3è concours). Il existe des concours pour tous les niveaux d'étude, donnant accès à l'une des catégories d'emploi : A, B ou C. Une fois admis, le candidat effectue un stage pour devenir fonctionnaire. Les conditions d'organisation des concours et les règles d'inscription sur les listes d'aptitude varient d'une fonction publique à l'autre.[/quote]

Donc un jury fait le 1 er tri, ensuite il ya la période de stage ... et on arrive encore à avoir des mauvais in fine ? Mr green Tout le monde n'est pas Volcan et ne sait pas jauger les futurs talents Wink .

Recruter c'est avant tout évaluer et pour ça je suis personnellement en faveur du concours.

Enfin pour les FDP je ne vois pas où est le problème dans la mesure où il n' ya aucun statut juridique définissant clairement ses missions. En revanche, il existe la notion de mandataire dans la M9-6, et donc le comptable dans ce contexte est maître à bord.
avatar
TiTI
**
**

Nombre de messages : 690
Age : 74
Localisation : Chez Rosminet
Date d'inscription : 01/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  delacôte le Jeu 14 Sep 2017 - 8:18

Assez peu de réactions finalement face à ce problème...On s'habitue tout doucement à ce qui aurait été impensable il y a peu.
Au vu des autres annonces, cette procédure demeure marginale, heureusement. Mais elle risque de se répandre si l'indifférence et la résignation sont le seul écho de notre part.
Bonne journée à tous.

delacôte
**
**

Nombre de messages : 502
Localisation : Panier de crabes
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  invit. le Jeu 14 Sep 2017 - 8:37

Bonjour,

Cette procédure n'est plus si marginale. Sur le BIEP, il y a de nombreux postes à pourvoir de gestionnaires matériels (même en collège).
Les ATTEE doivent désormais se vendre avec CV et lettre de motivation pour muter. Pourquoi pas les gestionnaires ?
Les mouvement classique inter et intra va s'éteindre progressivement. C'est l'avenir qui dessine....

invit.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  néthou le Jeu 14 Sep 2017 - 8:38

volcan a écrit:Mais bon on n'arrivera pas à être d'accord : ce sont deux visions de la FP qui s'opposent.
Mais le raisonnement "la fin justifie les moyens" me semble dangereux.
Mis entre les mains de l'optique "vertueuse" qui est la tienne, ça ne m'inquiète pas.
Sauf qu'à voir l'augmentation considérable des postes à profil, j'ai de sérieux doutes.

C'est l'argument qui nous était tenu quand le profilage a été mis en place. Procédure exceptionnelle, postes très précis et ciblés, etc...
Quelques années plus tard, c'est tout le mouvement qui est impacté: ici plus de la moitié des postes d'attachés susceptibles d'être mis au mouvement (soit plus de 350) sont profilés. Et ça augmente.
L'adéquation de la personne et du poste, outre qu'elle "personnalise" la fonction avec les incidences sur le statut que cela entraîne, induit une dérive (et un abandon progressif) de la notion de service public.
Tu as donc raison: ceux sont deux visions de la FP qui s'opposent...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  déstabilisé le Jeu 14 Sep 2017 - 14:24

Il n'y a pas 2 visions de la FP, mais un processus tous azimuts de déstabilisation, mené par des pouvoirs consécutifs.

déstabilisé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  serviteur le Jeu 14 Sep 2017 - 14:44

A Néthou :
Je pense plutôt que c'est le fait qu'une personne n'ait ni de compétence ni d'intérêt pour le poste exercé qui constitue une dérive et un abandon progressif de la notion de service public.

serviteur
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Xavier1974 le Jeu 14 Sep 2017 - 15:20

Attention à la notion de Services Publiques qui n'est pas toujours rattachée à la Fonction Publique.
PAr contre concernant la BIEP, la Fonction Publique Territoriale est déjà dans ce principe. On doit trouver son poste et se vendre à son futur "employeur". Il n'en reste pas moins des fonctionnaires. Je ne trouve pas aberrant que l'on veuille quelqu'un de compétent sur un poste précis et plus particulièrement sur un poste d'Agent Comptable, on parle quand même ici du denier publique.
Par contre je suis plus gêné par l'utilisation de la BIEP pour placer les copains ou permettre des promotions déguisées. Car il y a souvent des postes publiés car il y a une obligation légale mais le poste est déjà de fait pourvu.
avatar
Xavier1974
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Lucides ? le Jeu 14 Sep 2017 - 15:42

Nethou voit très exactement ce qui se passe. S'il n'y a plus de statut de fonctionnaire vraiment distinct d'un statut de non-fonctionnaire, pourquoi diable pas un statut de droit privé ? Rien ne s'y oppose, sauf précisément une conception du service public, certes contestable.

Lucides ?
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Xavier1974 le Jeu 14 Sep 2017 - 16:37

Je ne vois pas le lien entre le profilage des postes et la fin de la Fonction publique. Nos collègues de la "Territoriale" fonctionne ainsi depuis des années et ils restent fonctionnaires et ils y a environ 1,5 million d'agent territoriaux.
Il s'agit plus d'une forme de professionnalisation de nos missions. Ceci étant l'ouverture de plus en plus grande aux contractuels est plus un vrai danger à mon sens.
avatar
Xavier1974
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Raison d'être ? le Jeu 14 Sep 2017 - 16:50

Si les fonctionnaires sont gérés à la manière du privé, on ne comprend pas bien leur raison d'être (et, pour certains, d'être privilégiés).

Raison d'être ?
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Xavier1974 le Jeu 14 Sep 2017 - 17:00

Je ne comprends pas le raisonnement.
Il faut être titulaire d'un concours et notre mission n'est pas de générer du profit mais d'être au service de l’intérêt général et dans notre cas la réussite des élèves.
Passer par la BIEP ou autrement cela ne change pas notre statut, mais nous oblige à évoluer et à progresser pour obtenir un poste.
avatar
Xavier1974
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 01/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  néthou le Jeu 14 Sep 2017 - 17:03

serviteur a écrit:A Néthou :
Je pense plutôt que c'est le fait qu'une personne n'ait ni de compétence ni d'intérêt pour le poste exercé qui constitue une dérive et un abandon progressif de la notion de service public.
Point de vue défendable, certes, mais dans un monde "parfait" peuplé de "bons" et de vilains mauvais incompétents qui empêchent les "bons" de travailler pour le meilleur du service public.
Jusqu'au jour où sa propre compétence, que l'on pensait inattaquable, se retrouve justement mise en cause, pour des motifs parfaitement dénués de fondement, mais simplement parce qu'elle ne sert pas les "objectifs" voulus. On sait tous très bien ici comment certains supérieurs hiérarchiques entendent la notion de loyauté...

Je connais un agent-comptable qui a été rappelé à l'ordre par son Rectorat, simplement parce qu'avec ses demandes il "embêtait" le CE d'un établissement rattaché; pas de pinailleries en cause, de demandes comminatoires droit dans ses bottes ou quoi que ce soit de superfétatoire: simplement le rappel (souvent réitéré mais sans effets) de principes simples et basiques concernant la réglementation (régies, délais de paiement, pièce justificatives "standard", etc...) régulièrement non-respectés par le GM et son ordo.
On pourrait croire que la simple justification par l'AC de ses demandes aurait coupé court à tout ça. Mais non, il passe pour l'emmerdeur de service (forcément, c'est un AC...), et du statut d'enquiquineur à celui de fonctionnaire "perturbateur" et déloyal, la frontière est ténue (*).
Des histoires où on se retrouve faussement accusé des pires vilenies pour débarrasser le plancher, il y en a tous les jours (tiens, une dernière en date au Lycée Suger de Saint Denis, où ce que je décris s'applique). Bref, l'adage "Quand on veut se débarrasser de son chien on dit qu'il a la rage" aura toujours de beaux jours devant lui.  

Pour en revenir donc au propos initial de Serviteur, le manichéïsme n'est pas de règle: il n'y a pas d'un côté les bons (dans lesquels on se place forcément toujours) et les autres. Jusqu'au jour où on est tout surpris d'être mis du côté des autres, alors qu'on n'a rien changé à ses habitudes.

Il y a même un proverbe à ce sujet, censé illustrer une certaine forme de sagesse: "On ne choisit pas ceux avec lesquels on travaille".
Avant de profiler à tout va, on peut aussi méditer là-dessus.


(*) et bien entendu, il n'a jamais été question -mais est-il besoin de le préciser ?- de "rappeler à l'ordre" le CE plaintif sur ses évidents manquements en tant qu'ordonnateur...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  pragmatordu59 le Jeu 14 Sep 2017 - 17:17

Lucides ? a écrit:Nethou voit très exactement ce qui se passe. S'il n'y a plus de statut de fonctionnaire vraiment distinct d'un statut de non-fonctionnaire, pourquoi diable pas un statut de droit privé ? Rien ne s'y oppose, sauf précisément une conception du service public, certes contestable.

 Qu'est ce donc qu'une notion du service public contestable ?
avatar
pragmatordu59
**
**

Nombre de messages : 436
Age : 41
Localisation : Dans le ch'nord ! Chez les cheutimis
Date d'inscription : 16/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  ELPE le Jeu 14 Sep 2017 - 19:05

invit. a écrit:Bonjour,

Cette procédure n'est plus si marginale. Sur le BIEP, il y a de nombreux postes à pourvoir de gestionnaires matériels (même en collège).
Les ATTEE doivent désormais se vendre avec CV et lettre de motivation pour muter. Pourquoi pas les gestionnaires ?
Les mouvement classique inter et intra va s'éteindre progressivement. C'est l'avenir qui dessine....
Le sujet était surtout : qui décide du recrutement ? pas une bataille entre mouvement classique et BIEP. Car le mouvement inter/intra vit ses dernières années (combien ?) et c'est tant mieux. La plupart des ministères ont abandonné ce type de mouvement surtout pour les catégories A qui ne permet pas l'adéquation poste/compétence.

L'agriculture organise 2 vastes mouvement par an mais si on veut postuler, il faut prendre contact avec le supérieur hiérarchique qui donne son choix à la centrale. Idem pour l'Intérieur. La défense ne fait pas de mouvement de masse et recrute au cas par cas. Ces ministères ont une masse salariale comparable et pourtant ont réussi à rendre plus efficace leur recrutement.

Dans peu de temps je vais rejoindre mon 8ème poste (4 ministères différents) sans jamais avoir participer à un mouvement qui m'empêche de prendre contact avec mon futur chef, de me renseigner sur le poste et d'expliquer ce que j'ai fait et souhaite faire. Je n'imagine pas être affecté sur un poste dont je ne connais que très peu l'environnement, pas du tout la structure ni le supérieur hiérarchique.

Pour revenir au sujet, la BIEP est un bon outil mais effectivement il faut être regardant sur les conditions de recrutement
avatar
ELPE
.
.

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  cavalier solitaire le Jeu 14 Sep 2017 - 22:01

Attention de ne pas trop généraliser.
Si ici ou là le CE est le seul décideur pour recruter un agent comptable, c'est bien une anomalie mais pas une généralité.
D'ailleurs les choses sont en train de changer.
Le dernier rapport de l'IGAENR sur la fonction comptable soulève cette anomalie du choix du comptable par le CE, seul ou au sein d'un petit jury.
Donc appuyons nous là dessus, syndiqués ou pas.
Je connais pas mal d'endroit où cela a été vu avec les autortés académiques et il n'y a aucune raison que la situation du CE seul décideur perdure.
Les solutions alternatives sont le choix par un jury composé d'un CE (mais pas celui de l'établissement où exercera le comptable à recruter) et d'autres personnes.
C'est cela qu'il faut exiger et cela se réalisera.
avatar
cavalier solitaire
**
**

Nombre de messages : 687
Localisation : à flanc de colline sur monotrace
Date d'inscription : 18/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  Lucides le Ven 15 Sep 2017 - 8:02

Oui, on a l'air de rentrer dans un système de recrutement "entre soi". Entre coquins ?

Lucides
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  volcan le Ven 15 Sep 2017 - 8:26

cavalier solitaire a écrit:
Les solutions alternatives sont le choix par un jury composé d'un CE (mais pas celui de l'établissement où exercera le comptable à recruter) et d'autres personnes.
MDR, et comment se fera la sélection ? Nous savons tous qu'il n'y a aucune évaluation des compétences des comptables.
Nous connaissons tous des cas où des comptables ont trouvé des pratiques dépassées, anormales voir des squelettes dans les placards en prenant la suite de comptables bien installés, considérés comme des cadors par l'environnement.
Sans aller plus loin suffit de lire ici les nombreux postes qui parlent de comptables aux pratiques bizarres, de formateurs incompétents, etc...
Aujourd'hui vous êtes censé être un bon comptable, une référence, à partir du moment où vous êtes dans un gros établissement ; et si c'est dans la ville siège du rectorat c'est encore mieux. Il y a des comptables remarquables dans de petites agences comptables isolées, mais ils ne feront jamais le poids pour un recrutement face à un comptable d'un gros bahut urbain même si celui-ci ne fait qu'illusion.

Certains diront que je généralise et schématise... certes un peu.... mais est ce totalement faux ce que j'écris ?

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9961
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: BIEP et procédures de recrutement

Message  invit. le Ven 15 Sep 2017 - 8:53

Cela fait du bien de lire des propos sans langue de bois !  forum

invit.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum