Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Alomero le Mar 28 Mar 2017 - 19:20

Initiales GM a écrit:Si on veut que les postes de fondés de pouvoir soient réellement un tremplin vers ceux d'AC, il faudra bien les profiler. Sinon on va à nouveau avoir un gros problème de compétences comptables à gérer avec les nombreux départs en retraite de nos anciens (mais respectés) comptables... le système mis en place, même s'il ne le dit pas ou en tout cas pas clairement, ne peut pas fonctionner si l'AAE ne met pas les mains dans le cambouis comptable (ce qui ne veut pas dire qu'il doit se cogner toute la compta tout seul comme un grand, qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas écrit).
Tout cela est très juste mais il me semble que l'on oublie la problématique de la double casquette du comptable. Quand on aura plein de beaux bébés AC sortis des couveuses de fondés de pouvoir, ils seront peut-être très efficaces en compta, ce qui était le but recherché (et pas inutile). Mais quid de leur compétence en gestion matérielle s'ils n'ont pas mis les mains dans ce cambouis qui peut être tout aussi crasseux que l'autre et demander expertise ? Sachant que de plus en plus souvent les agences comptables sont implantées dans de gros établissements où cette partie du boulot n'est pas négligeable, souvent des lycées, j'ai peur que cet aspect soit négligé, notamment ce qui touche à la sécurité et aux éventuelles implications pénales. Mais pas que cela, la plus-value du gestionnaire expérimenté qui sait quand et comment se démener dans l'intérêt des élèves.

Alors aura-t-on gagné des AC performants et bons techniciens de la compta aux dépens de gestionnaires performants et investis dans la vie quotidienne de leur établissement ? Ce n'est pas une polémique, à peine une caricature, juste une question que je me pose réellement.

gym a écrit:Oui pour la répartition des tâches en fonction des compétences ça tombe sous le sens, par contre je ne partage pas du tout l'argument que j'ai souligné en caractère gras dans ton post.

Si l'AC est bien de droit le responsable hiérarchique et le chef incontesté du service , il n'en reste pas moins que conformément au chapitre IX de l'instruction générale du 16 aout 1966 modifiée , le chef de poste assure dans les statuts propres à chaque catégorie de personnels et par les règlements propres à chaque service , la discipline générale et l'organisation de son poste . il est bien spécifié par ailleurs que lorsqu'un comptable estime ne pouvoir confier à l'un de ses subordonnés des fonctions de son grade , il doit en référer à l'autorité supérieure


C
e n'est pas moi qui fixe le cadre statutaire et réglementaire.
Je crois que tu t'ennuies dans ton poste et que tu gâches ta belle énergie à tenter de nous convaincre de ton bon droit au lieu de te chercher sur AMIA ou sur la BIEP une planche de salut. Bouge, fonce, arrête un peu ratiociner et va de l'avant si tu es persuadé d'avoir davantage à offrir à l'institution.

Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  atlante le Mar 28 Mar 2017 - 20:32

Alomero a écrit:
Tout cela est très juste mais il me semble que l'on oublie la problématique de la double casquette du comptable. Quand on aura plein de beaux bébés AC sortis des couveuses de fondés de pouvoir, ils seront peut-être très efficaces en compta, ce qui était le but recherché (et pas inutile). Mais quid de leur compétence en gestion matérielle s'ils n'ont pas mis les mains dans ce cambouis qui peut être tout aussi crasseux que l'autre et demander expertise ? Sachant que de plus en plus souvent les agences comptables sont implantées dans de gros établissements où cette partie du boulot n'est pas négligeable, souvent des lycées, j'ai peur que cet aspect soit négligé, notamment ce qui touche à la sécurité et aux éventuelles implications pénales. Mais pas que cela, la plus-value du gestionnaire expérimenté qui sait quand et comment se démener dans l'intérêt des élèves.

Alors aura-t-on gagné des AC performants et bons techniciens de la compta aux dépens de gestionnaires performants et investis dans la vie quotidienne de leur établissement ? Ce n'est pas une polémique, à peine une caricature, juste une question que je me pose réellement.
Certes, certes, la question mérite d'être posée.

Mais certains fondés de pouvoir ont également un projet de carrière construit: gestion matérielle dans un gros bahut avec internat et hébergements croisés en tant que SAENES, puis suivi comptable d'établissements rattachés dans ce même établissement siège d'Agence Comptable et toujours SAENES , puis adjoint-gestionnaire dans un collège toujours SAENES, puis fondé de pouvoir en tant qu'AAE... Et pourquoi pas un jour Adjoint-Gestionnaire / Agent Comptable?
avatar
atlante
**
**

Nombre de messages : 499
Age : 44
Localisation : A la fois sur le plongeoir de 5 mètres et sous l'eau
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Alomero le Mar 28 Mar 2017 - 20:48

Je ne doute pas que ces parcours mixtes existent et tant mieux, que ce soit pour les collègues ou l'institution. Mais peut-on en faire une généralité ? Je ne le crois pas, ce n'est pas ce que je vois autour de moi. Donc la question reste posée de façon plus large.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7782
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  atlante le Mar 28 Mar 2017 - 20:48

Je rejoins tout à fait cette analyse.
avatar
atlante
**
**

Nombre de messages : 499
Age : 44
Localisation : A la fois sur le plongeoir de 5 mètres et sous l'eau
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  gym le Mar 28 Mar 2017 - 22:02

Je crois que tu t'ennuies dans ton poste et que tu gâches ta belle énergie à tenter de nous convaincre de ton bon droit au lieu de te chercher sur AMIA ou sur la BIEP une planche de salut. Bouge, fonce, arrête un peu ratiociner et va de l'avant si tu es persuadé d'avoir davantage à offrir à l'institution.

J"ai proposé ce sujet parce qu'il me semblait intéressant  d"échanger autour du rapport de l'IGAENR  et les problématiques diverses et variées qu'il soulève, notamment celles relatives à la gestion des ressources humaines plus fine induite par les évolutions de la carte comptable et l"émergence de la fonction de fondé de pouvoir à développer consolider et à normaliser .
Manifestement le sujet que j'ai posté est fondé et intéresse comme il m'intéresse . Je ne comprends pas ces propos acrimonieux , dans le jugement de valeur à mon endroit ? 

Sauf erreur de ma part et sous réserve il m'a semblé que les règles de ce forum étaient les suivantes :




  • aider les collègues débutants en leur permettant de poser des questions et en leur apportant des réponses pour leurs soucis professionnels
  • assurer une veille juridique en communiquant les dernières nouvelles de la profession et les derniers textes
  • échanger sur les difficultés de notre métier, les faire connaître et tenter de trouver des solutions
  • évacuer le stress en plaisantant et en rigolant



Dois je en conclure que je dois disparaître et ne plus participer au forum, parce que je souhaite simplement échanger sur l'évolution d'un métier en devenir en exprimant des arguments et en raisonnant ?



Avec respect et courtoisie je tiens à ma liberté de penser et de raisonner

gym
.
.

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Alomero le Mar 28 Mar 2017 - 23:36

Ce n'est pas parce que je suis directe et franche que je t'attaque, je ne tourne pas autour du pot pour dire ce que je pense, tout comme toi. Tu as toi-même évoqué l'ennui profond que tu éprouves pour ton poste actuel, je n'invente rien et c'est pourquoi je me permets d'aborder le sujet car je pense que ceci explique cela. Tu sembles être plein d'ardeur, tant mieux, il nous faut du sang neuf. Mais il est vrai aussi que tu n'acceptes pas facilement que l'on puisse ne pas avoir le même avis que toi sur la lecture des textes et/ou la façon dont il est permis à un AC d'organiser son service, que les agents qu'il encadre soient A (comme toi), B ou C. Or il s'agit bien d'un échange quand je te conseille donc de mettre tes qualités présumées au service d'un projet professionnel plus ambitieux et en adéquation avec ce que tu perçois de tes compétences.

Il n'y a là nul propos acrimonieux, bien au contraire, et si tu t'es senti agressé, j'en suis désolée pour toi sans pour autant m'en sentir responsable puisque, effectivement, chacun est fondé ici à donner un avis, ceci dans le respect de l'autre, ce qu'il me semble avoir fait. Tu ne peux me reprocher ce que tu revendiques toi-même à la fin de ton intervention. Il ne s'agit que d'un débat, un échange de points de vue qui peuvent ne pas se rejoindre. C'est le principe opposé au monologue auquel je peux cependant te laisser si tu supportes aussi mal la contradiction.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7782
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  néthou le Mer 29 Mar 2017 - 9:25

Initiales GM a écrit:Si on veut que les postes de fondés de pouvoir soient réellement un tremplin vers ceux d'AC, il faudra bien les profiler.
Pas pour moi.
Profilage et professionnalisation sont 2 choses différentes.
Et c'est parce qu'on mélange les 2 que le profilage des postes, de l'exception que l'on nous a vendue au départ, tend à devenir la règle, et sa logique commence même à contaminer les postes de B (chez moi, c'est plus de la moitié des postes du mouvement des A qui sont profilés, et sur un total qui ne se compte évidemment pas sur les doigts d'une main...). 

La situation actuelle est claire: un nombre de postes comptables plus limité, mais des postes bien plus lourds et sur lesquels se trouvent dans une proportion sensible des collègues qui vont bientôt partir en retraite, baby boom oblige.
Au niveau syndical, certains proposent donc de constituer un "vivier" de fondés de pouvoir, avec spécialisation comptable, susceptibles de devenir à terme calife à la place du calife eux-mêmes AC. Et pour ce faire, de profiler les postes de fondé de pouvoir pour s'"assurer" que le profil comptable soit respecté.

C'est là où le cercle, à force d'être caressé, devient vicieux.
Qu'il y ait une nécessité de professionnaliser le poste de FDP, pourquoi pas ? On peut le concevoir, même si ça induit une spécialisation comptable au détriment du reste, comme le fait remarquer Alomero, avec un régime indemnitaire adapté, mais le profilage de ces postes n'est pas une conséquence obligatoire.
Encore une fois, redisons qu'une offre de formation digne de ce nom, institutionnalisée et pérennisée, pour ceux qui souhaitent se spécialiser là-dedans, suffirait à créer ce vivier de collègues susceptibles de muter sur ces postes. Le profilage devient alors inutile, sauf à instaurer, comme ça se fait de plus en plus, l'idée qu'un supérieur hiérarchique "recrute" ses collaborateurs. Ce qui va à l'encontre d'un mouvement national, d'une forme d'équité, voire de l'existence-même d'un statut. Et avec les effets pervers que ça entraînera immanquablement, tout le monde étant le subordonné de quelqu'un...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5098
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Initiales GM le Mer 29 Mar 2017 - 10:12

Le profilage entrainerait forcément la spécialisation sur la compta selon vous ?
Et si le profil est justement de seconder l'AC dans ses 2 rôles de gestionnaire et de comptable.
Comme vous j'observe autour de moi, j'entends les commentaires des A d'agences comptables et j'ai mon propre vécu de la chose en tant qu'ancienne comptable.
Ce à quoi aspirent les gens en général c'est à la polyvalence. Les A qui ne font que de la compta n'en peuvent plus, ceux qui ne font que de la gestion itou. J'ai été AC avec un A qui refusait de mettre le petit doigt dans la compta, c'était pénible (après j'ai plus eu de A du tout, ça a réglé le problème, je me suis tout récupéré avec heureusement, une C formidable sans qui j'aurais fini en burn out).  
Dans les grosses agences comptables d'aujourd'hui, le A ne se justifie que s'il est un réel adjoint de l'AC dans l'ensemble de ses missions.

Je comprends bien que ça va à l'encontre du mouvement national.
Je pense en effet que la formation devrait accompagner le souhait légitime d'évoluer dans sa carrière. Mais on sait que les formations proposées ne sont pas forcément à la hauteur de ce qu'elles devraient/pourraient être.
Quand je lis les commentaires de Gym sur le fait que son AC lui "devrait" certaines missions qu'il juge nobles et pas d'autres qu'il considèrent moins nobles (donc en gros que ce serait à lui de dire ce qu'il veut bien faire ou pas...), ça ne fait que confirmer mon sentiment maintenant ancien que les nouveaux A arrivent souvent en EPLE avec une grande considération d'eux-mêmes et de leur statut qui ne s'adapte pas bien aux basses besognes qui font souvent notre quotidien et à la nécessité de rendre compte à un chef de service.
J'avoue avoir de plus en plus de mal avec ce positionnement. Nous avons dans l'EN toute latitude pour prendre des postes de GM où si on n'a pas un CE despote, on peut faire à peu près ce que l'on veut. Quand on fait le choix de se mettre sous l'autorité d'un AC, on va au bout de sa logique et on accepte l'organisation mise en place par le chef de service.
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  volcan le Mer 29 Mar 2017 - 10:20

Pour ce qu'elle vaut, ma vision du bousin :
J'ai besoin d'un attaché qui soit mon adjoint et qui soit capable de me remplacer en cas de maladie par exemple. J'ai donc besoin qu'il soit FDP et capable d'assurer le suivi comptable et le contrôle dans ce domaine. J'ai aussi besoin d'un adjoint qui soit capable de me remplacer dans ma gestion matérielle.
Je ne vais pas le cantonner dans des tâches comptables de base, il sera associé aux réunions de direction, aux divers autres instances aussi, il ira avec moi dans les ER, aux CA. Bref de la même manière qu'un proviseur adjoint n'est pas cantonné dans des tâches de secrétariat il recevra un vrai formation de gestionnaire-comptable.
Mais j'ai besoin d'une personne intéressée par ce type de poste et qui souhaite cette évolution ; pas simplement d'une personne qui vient là par hasard, pour se rapprocher, parce qu'elle n'a pas d'autre choix de poste et qui ne veut surtout pas faire de compta ou telle chose et qui ne partira pas l'année suivante.
Alors oui le poste doit être profilé et il doit y avoir un "choix" du comptable si on veut privilégier l'efficacité
par rapport au principe des "mutations loterie" pour les responsables.
Question de fond.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9233
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  gym le Mer 29 Mar 2017 - 11:38

volcan a écrit:Pour ce qu'elle vaut, ma vision du bousin :
J'ai besoin d'un attaché qui soit mon adjoint et qui soit capable de me remplacer en cas de maladie par exemple. J'ai donc besoin qu'il soit FDP et capable d'assurer le suivi comptable et le contrôle dans ce domaine. J'ai aussi besoin d'un adjoint qui soit capable de me remplacer dans ma gestion matérielle.
Je ne vais pas le cantonner dans des tâches comptables de base, il sera associé aux réunions de direction, aux divers autres instances aussi, il ira avec moi dans les ER, aux CA. Bref de la même manière qu'un proviseur adjoint n'est pas cantonné dans des tâches de secrétariat il recevra un vrai formation de gestionnaire-comptable.
Mais j'ai besoin d'une personne intéressée par ce type de poste et qui souhaite cette évolution ; pas simplement d'une personne qui vient là par hasard,

Bonjour Volcan,
 
Je partage ta vision tout à fait professionnelle et pertinente des choses. Je retiens plusieurs arguments dans ce que tu proposes afin d’améliorer le fonctionnement du système :
 
Tu poses clairement question de la position qui devrait être dévolue à un véritable adjoint de l’AC :
 
A - Le positionnement du second A en véritable adjoint de l’AC
 
·         Assurer le suivi comptable et la gestion matérielle en cas d’absence
·         Ne pas être cantonné dans des tâches comptables de base (comme l’écrit RETU un peu plus haut : «  un bon B ou un Bon C peut faire l’affaire »
·         Etre associé aux réunions de direction, aux différentes autres instances, aux réunions des ER etc. L’exemple de l’adjoint du CE est très probant
·         J’ajoute pour ma part la démarche du CICF/MRCF
 
B - Le recrutement en amont par adéquation profil de l’agent et poste
 
·         Professionnaliser les modes de recrutement en prenant en compte l’intérêt du service.
 
En effet la question de fond qui se pose sur le terrain pas seulement en AC d’aillleurs, le nœud de l’affaire si j’ose dire se trouve bien en amont et bien à ce niveau. Mais là il faudrait une réforme de fond de modernisation de l’action publique, de professionnalisation des concours et faire appel à des professionnels du recrutement au sein de la fonction publique parmi les membres du jury etc.

gym
.
.

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  cavalier solitaire le Mer 29 Mar 2017 - 11:42

forum
volcan a écrit:Pour ce qu'elle vaut, ma vision du bousin :
J'ai besoin d'un attaché qui soit mon adjoint et qui soit capable de me remplacer en cas de maladie par exemple. J'ai donc besoin qu'il soit FDP et capable d'assurer le suivi comptable et le contrôle dans ce domaine. J'ai aussi besoin d'un adjoint qui soit capable de me remplacer dans ma gestion matérielle.
Je ne vais pas le cantonner dans des tâches comptables de base, il sera associé aux réunions de direction, aux divers autres instances aussi, il ira avec moi dans les ER, aux CA. Bref de la même manière qu'un proviseur adjoint n'est pas cantonné dans des tâches de secrétariat il recevra un vrai formation de gestionnaire-comptable.
Mais j'ai besoin d'une personne intéressée par ce type de poste et qui souhaite cette évolution ; pas simplement d'une personne qui vient là par hasard, pour se rapprocher, parce qu'elle n'a pas d'autre choix de poste et qui ne veut surtout pas faire de compta ou telle chose et qui ne partira pas l'année suivante.
Alors oui le poste doit être profilé et il doit y avoir un "choix" du comptable si on veut privilégier l'efficacité
par rapport au principe des "mutations loterie" pour les responsables.
Question de fond.
avatar
cavalier solitaire
**
**

Nombre de messages : 662
Localisation : à flanc de colline sur monotrace
Date d'inscription : 18/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Isaac Newton le Mer 29 Mar 2017 - 11:43

Pas mieux.

_________________
Des millions de gens ont vu tomber une pomme, Newton est le seul qui se soit demandé pourquoi. B.BARUCH

Il faut dire que je suis un des rares à l'avoir pris sur la tronche...! I.NEWTON
avatar
Isaac Newton
Admin
Admin

Nombre de messages : 7343
Age : 374
Localisation : Sous le pommier...
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  V.M.B le Jeu 30 Mar 2017 - 8:51

Il reste un problème; Il est couramment affirmé que les fdp seraient le vivier naturel de "bébés comptables", ayant vocation à succéder aux vieux c..s qui vont bientôt prendre la retraite, et Dieu sait que le nombre est très important et que le ministère n'a pas forcément anticipé le truc (cf rapport IGEN).
Or cette affirmation est grandement sujette à caution, de nombreux attachés postulent sur des fonctions fdp par pur choix géographique et n'envisagent absolument pas d'être un jour calife à la place du calife. Ça risque donc d'être sportif pour renouveler les AC quand les baby boomers vont se faire la malle.

Et comme dans le même temps il n'est pas exclu que les agences continuent à grossir on risque de se trouver avec de tout jeunes Attachés (voire des sortis IRA ?) nommés directos sur des agences surdimensionnées et se trouver en échec.

Commander c'est prévoir, j'ai juste un doute sur les prévisions et l'anticipation du pb...
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5494
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  gym le Jeu 30 Mar 2017 - 11:12

V.M.B a écrit:

Et comme dans le même temps il n'est pas exclu que les agences continuent à grossir on risque de se trouver avec de tout jeunes Attachés (voire des sortis IRA ?) nommés directos sur des agences surdimensionnées et se trouver en échec.

Commander c'est prévoir, j'ai juste un doute sur les prévisions et l'anticipation du pb...


Oui , Oui , mais
 
Peu de chance de voir ce scenario se déroulé pour les sortis des IRA


L’hypothèses du scenario que tu imagines à savoir de « tout jeunes AAE sortis des IRA et nommé directos sur des AC surdimensionnées de responsable d’AC en sortie d’IIRA » est peu probable, pour les raisons qui suivent :
Il n’y a plus de sortants des IRA nommés responsables d’AC depuis les deux rapports de la cour des comptes de 2008 et 2011 qui pointaient un certain nombre de dysfonctionnements et la réforme de la formation assurée par les IRA, définie par arrêté Ministériel du 23 août 2007 et mise en œuvre depuis.
 
Aujourd’hui les agents comptables nouvellement nommés en EPLE bénéficient d'une formation spécifique mise en place dans les académies et par l'Ecole supérieure de l'éducation nationale (ESEN). L'organisation de ces formations se fait en lien avec la direction des affaires financières du ministère de l'éducation nationale, les services locaux du Trésor public et les chambres régionales des comptes.

gym
.
.

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  volcan le Jeu 30 Mar 2017 - 11:16

MDR.
Prétendre faire des comptables en 2 ou 3 sessions d'une petite semaine à l'ESEN c'est.... je vous laisse le choix du qualificatif.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9233
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Initiales GM le Jeu 30 Mar 2017 - 11:19

Tu penses réellement que les 2 rapports que tu cites sont à l'origine de cet état de fait ?
C'est le resserrement de la carte comptable qui a créé cette situation et rien d'autre. Tant qu'on aura suffisamment de FDP et d'ex-comptables prêts à (re)devenir comptables, pas de problème. Mais ne doute pas un instant que lorsqu'après tous les mouvements, certains postes resteront à pourvoir, on les refilera à des petits nouveaux parce qu'il faudra bien mettre un nom dans une case dans l'annuaire académique des EPLE....
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  V.M.B le Jeu 30 Mar 2017 - 12:01

Initiales GM a écrit:Tu penses réellement que les 2 rapports que tu cites sont à l'origine de cet état de fait ?
C'est le resserrement de la carte comptable qui a créé cette situation et rien d'autre. Tant qu'on aura suffisamment de FDP et d'ex-comptables prêts à (re)devenir comptables, pas de problème. Mais ne doute pas un instant que lorsqu'après tous les mouvements, certains postes resteront à pourvoir, on les refilera à des petits nouveaux parce qu'il faudra bien mettre un nom dans une case dans l'annuaire académique des EPLE....
c'est bien ce que je voulais dire, des postes seront vacants et DEVRONT être pourvus. ça c'est comme le coup de "pas de néo enseignants en ZEP", on a tous vu la réalité.
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5494
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Historia le Jeu 30 Mar 2017 - 12:14

Bonjour à tous,

pour ajouter ma petite réflexion à l'édifice... La question que pose Gym a donné lieu à diverses réponses quant aux compétences de ce second AAE, à ses motivations, à ses revendications, sa formation éventuelle et vous avez tous rappelé que l'AC reste seul décideur de la répartition des tâches dans son agence, d'autant plus qu'être A ne suppose pas nécessairement des compétences extraordinaires.
Je suis d'accord avec tout cela; il n'empêche que l'on peut aussi se demander, dans le cas où le A ne se voit confier que des tâches d'exécution et n'est pas pleinement associé à l'AC, à quoi il sert de nommer un agent mieux rémunéré et qui coûte donc plus cher à l'argent public. Autant n'employer que des B et C.
L'agent comptable ne doit-il pas tenir compte de ce paramètre? Autrement dit former son attaché, prendre le temps nécessaire pour lui expliquer, l'associer aux diverses réunions dans l'établissement et avec les E.R, parce que personne n'a la science infuse et qu'il n'acquerra aucune des connaissances nécessaires en restant cantonné à quelques écritures comptables ou budgétaires... Au final, quelle est l'utilité d'un second A s'il ne remplit que des tâches "faciles"? Il me semble que certains préjugent des prétentions de ce second AAE comme de ses compétences: à en lire certains, soit il est nul et paresseux, soit il se place au-dessus des autres, voire les deux. Cela rend difficile son positionnement à son arrivée en agence comptable si les agents comptables le voient ainsi, me semble-t-il.

Historia
.
.

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  gym le Jeu 30 Mar 2017 - 12:20

volcan a écrit:MDR.
Prétendre faire des comptables en 2 ou 3 sessions d'une petite semaine à l'ESEN c'est.... je vous laisse le choix du qualificatif.

Verre à moitié vide ou verre ... mieux vaut une formation à l'ESEN que pas de formation du tout . Que proposes tu pour pallier cette pénurie annoncée et le choix du qualitatif ?

gym
.
.

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Potion le Jeu 30 Mar 2017 - 13:16

Peut-être faudra-t-il un recrutement spécial et une formation de purs comptables d'EPLE ?

Potion
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  gym le Jeu 30 Mar 2017 - 13:32

Historia a écrit:Bonjour à tous,

Je suis d'accord avec tout cela; il n'empêche que l'on peut aussi se demander, dans le cas où le A ne se voit confier que des tâches d'exécution et n'est pas pleinement associé à l'AC, à quoi il sert de nommer un agent mieux rémunéré et qui coûte donc plus cher à l'argent public. Autant n'employer que des B et C.
L'agent comptable ne doit-il pas tenir compte de ce paramètre? Autrement dit former son attaché, prendre le temps nécessaire pour lui expliquer, l'associer aux diverses réunions dans l'établissement et avec les E.R, parce que personne n'a la science infuse et qu'il n'acquerra aucune des connaissances nécessaires en restant cantonné à quelques écritures comptables ou budgétaires... Au final, quelle est l'utilité d'un second A s'il ne remplit que des tâches "faciles"? Il me semble que certains préjugent des prétentions de ce second AAE comme de ses compétences: à en lire certains, soit il est nul et paresseux, soit il se place au-dessus des autres, voire les deux. Cela rend difficile son positionnement à son arrivée en agence comptable si les agents comptables le voient ainsi, me semble-t-il.

Pour abonder dans ton  sens , voilà ce coûte en termes de deniers publics la formation d'un AAE sortant des IRA par exemple:

Les coûts complets (coûts directs et indirects) relatifs à la formation d’un AAE  sortant des IRA est de 60838 € ( ces données sont publiques ) . 95 % des fonds des IRA sont issus de la subvention pour charges de service public, donc un coût pour la collectivité, les IRA étant comme vous le savez ou pas d’ailleurs des écoles de service public.
Le résumé  de ton analyse de la situation me semble bien légitime.

gym
.
.

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Initiales GM le Jeu 30 Mar 2017 - 14:05

Potion a écrit:Peut-être faudra-t-il un recrutement spécial et une formation de purs comptables d'EPLE ?

Comme dans les anciens temps des CASU avec 2 filières administrative et comptable aux formations et affectations bien différenciées.... je doute qu'on ne retricote ce qui a été consciencieusement détricoté en fusionnant les 2 filières dans un premier temps, en supprimant le recrutement de CASU et la formation associée d'autre part.
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 579
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  volcan le Jeu 30 Mar 2017 - 14:10

gym a écrit:
volcan a écrit:MDR.
Prétendre faire des comptables en 2 ou 3 sessions d'une petite semaine à l'ESEN c'est.... je vous laisse le choix du qualificatif.

Verre à moitié vide ou verre ... mieux vaut une formation à l'ESEN que pas de formation du tout . Que proposes tu pour pallier cette pénurie annoncée et le choix du qualitatif ?
C'est sur aussi que pour une infirmière mieux vaut une formation d'un mois que rien, que pour un policier une formation d'une semaine que rien,que pour un gestionnaire quelques jours que rien, etc...

Pourquoi pas une spécialisation avec la création d'emploi d'agent comptable d'EPLE comme cela existe pour les EPCSP, les universités....

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9233
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  néthou le Jeu 30 Mar 2017 - 14:48

volcan a écrit:Alors oui le poste doit être profilé et il doit y avoir un "choix" du comptable si on veut privilégier l'efficacité
par rapport au principe des "mutations loterie" pour les responsables.
Question de fond.
En fait c'est moins le profilage du poste qui importe que la possibilité pour l'AC de "choisir" (par l'élimination propre au profilage) son FDP.

Je comprends bien la logique, mais si on accepte le principe, on peut alors l'étendre à beaucoup de postes (et ça n'a pas manqué): secrétariat du CE, postes en intendance, GM, AC, profs, OP, etc...
Et là, l'idée de privilégier l'efficacité, ça peut être à double-tranchant: un CE qui veut avoir la "paix" pourrait être tenté d'"éliminer" un gestionnaire ou un AC trop porté sur les textes et la réglementation à son goût, et ainsi de suite pour toutes les raisons possibles, bonnes ou mauvaises.

La "mutation-loterie", que ça plaise ou non, c'est encore le principe général du mouvement. Faudrait pas l'oublier.

Quand ce sera l'ensemble du mouvement qui fonctionnera selon cette logique, avec lettre de candidature, rapport nécessairement élogieux du N+1, profil demandé "Je suis prêt à tout (ou presque)", faudra pas venir pleurer devant l'injustice généralisée et l'opacité du bouzin que ce sera devenu. Et qu'on ne me dise pas que j'exagère le trait: quand les postes profilés sont apparus, c'était vraiment l'exception, des postes très ciblés, nos inquiétudes n'étaient pas fondées. Quelques années plus tard, toutes les bonnes raisons se sont engouffrées dans la brèche ouverte, et l'exception devient la règle.
Et il faudrait être de mauvaise foi pour venir affirmer que depuis, ce profilage généralisé a résolu les problèmes de professionnalisation et de compétence de tous les postes concernés ou les a nettement diminués...

Encore une fois, je comprends bien la logique de Volcan, et comme tout le monde j'ai moi-même été confronté à des collègues pas du tout adaptés au poste sur lequel ils sont arrivés (subordonnés comme supérieurs...  Mr green ). Mais comme dit le proverbe, on ne choisit pas les gens avec lesquels on travaille. J'ai bien peur que si on instaure un système dans lequel ce proverbe est appliqué à l'envers, ça contentera certains pour mécontenter le plus grand nombre. Et sans que l'ensemble fonctionne mieux.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5098
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  ATCQ le Jeu 30 Mar 2017 - 15:08

Le profilage a certes des limites mais permet de rompre avec cet égalitarisme idiot qui place sur un strict pied d'égalité les bons et les mauvais.


Dernière édition par ATCQ le Jeu 30 Mar 2017 - 15:34, édité 1 fois
avatar
ATCQ
*
*

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 08/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  LFDG le Jeu 30 Mar 2017 - 15:13

ATCQ a écrit:Le profilage à certes des limites mais permet de rompre avec cet égalitarisme idiot qui place sur un strict pieds d'égalité les bons et les mauvais.

... en grammaire ! Very Happy
avatar
LFDG
**
**

Nombre de messages : 889
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  RETU le Jeu 30 Mar 2017 - 15:28

néthou a écrit:
Quand ce sera l'ensemble du mouvement qui fonctionnera selon cette logique, avec lettre de candidature, rapport nécessairement élogieux du N+1, profil demandé "Je suis prêt à tout (ou presque)", faudra pas venir pleurer devant l'injustice généralisée et l'opacité du bouzin que ce sera devenu.

Ca va on a peu de marge avant d'en arriver là en France, on est de très loin le pays où les affectations des agents de la fonction publique sur les postes se font le moins en concertation avec les responsables de service et le plus en fonction de carrière prédéfinie. On peut lire un dossier là-dessus dans le Alternatives économiques du mois dernier, qui n'est pourtant pas vraiment un magazine libéral...
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3131
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  volcan le Jeu 30 Mar 2017 - 15:40

Il n'y a certainement pas de système parfait.
Mais le temps est révolu - et le sera encore plus demain - où l'on pouvait "accepter" d'avoir dans son service un "manque de compétence" et espérer fonctionner quand même.
Ne serait-ce qu'en cas d'absence, le fait pour un gestionnaire comptable d'avoir un adjoint compétent ou non fera une sacrée différence ; car qu'on le veuille ou non en cas de difficulté le gestionnaire sera toujours en première ligne.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9233
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Profil lon le Jeu 30 Mar 2017 - 16:23

Avec un bon profil bien soigné, on doit arriver à caser tous les membres de la Famille, non ?

Profil lon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  Historia le Jeu 30 Mar 2017 - 16:27

Certes, Volcan, mais encore faut-il que l'agent comptable accepte de déléguer à son AAE...et malheureusement ce n'est pas toujours le cas! Je ne parle même pas d'une situation où celui-ci serait vraiment mauvais, simplement de l'attitude de méfiance que paraissent avoir quelques AC envers celui ou celle qui leur arrive par la voie d'une mutation classique, n'a pas forcément choisi, n'y connaît rien en compta ou presque au départ, ne demande qu'à apprendre mais qui est laissé de côté.
Je précise que je suis dans cette situation, ancienne gestionnaire matérielle, et que cette discussion m'apporte des explications: j'ai le sentiment après lecture que les AC (tous? une partie?) aimeraient pouvoir choisir leur collaborateur/trice, par biais d'un poste profilé, et par conséquent n'accueillent pas toujours les bras grands ouverts l'AAE qui leur tombe dessus, si je puis dire.
Cependant comme le disait Nethou, le profilage permettrait-il de tout résoudre?
En tant que nouveau gestionnaire, j'ai bénéficié d'une bonne formation la 1ère année dans mon académie; on pourrait imaginer la même chose pour les AAE arrivant en agence comptable, mais je suppose que le rapport coût/ nombre n'est pas intéressant...

Historia
.
.

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel positionnement pour quelles missions du second AAE affecté en AC ?

Message  néthou le Jeu 30 Mar 2017 - 16:46

RETU a écrit:
néthou a écrit:
Quand ce sera l'ensemble du mouvement qui fonctionnera selon cette logique, avec lettre de candidature, rapport nécessairement élogieux du N+1, profil demandé "Je suis prêt à tout (ou presque)", faudra pas venir pleurer devant l'injustice généralisée et l'opacité du bouzin que ce sera devenu.

Ca va on a peu de marge avant d'en arriver là en France, on est de très loin le pays où les affectations des agents de la fonction publique sur les postes se font le moins en concertation avec les responsables de service
Je suppose que tu voulais dire "un peu" de marge, parce que sinon, tu apportes de l'eau à mon moulin...

Je répondrai simplement (et une nouvelle fois) qu'il y a quelques années, lorsque les premiers postes profilés sont apparus, ce devait justement être "à la marge".
Maintenant, dans mon académie, la "marge", c'est 52 % (et si on ajoutait les FDP, la proportion de postes profilés serait de 61% du total des postes de A).

Comme le dit Volcan, aucun système n'est parfait.
Si l'on pense même qu'ils sont tous mauvais, je préfère encore le moins mauvais de tous.
Quitte à favoriser un "égalitarisme idiot".

Et si l'on ne peut plus "accepter" d'avoir un manque de compétence dans son service, c'est surtout qu'avec les réductions d'effectifs sacralisées et les nouvelles méthodes de management, on fonctionne à flux tendu là où auparavant il y avait encore un peu de souplesse et de compensation naturelle. A méditer, en terme d'investissement sur le long terme, y compris financier, et de l'idée du service public qu'on y associe.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5098
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum