Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

On ne choisit pas ses collaborateurs.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  UBU le Dim 19 Fév 2017 - 18:53

Durant ces congés, dans une ville ville du Sud de la France, météo pourrie, je décide de faire un tour au tribunal correctionnel pour me remonter le moral, c'est gratuit et plus instructif que le cinéma.

Première affaire, trois jeunes de 20 ans, pédigrée de 4 à 13 lignes pour chacun, jugés en comparution immédiate pour vol avec violence en groupe.

J’apprends au cours des débats que l’un est employé à mi-temps comme agent de service dans un collège et qu’il a un bon contact avec les élèves.

Il a 6 lignes à son casier pour vol, vol avec violence, vol avec violence en groupe, il est là pour la 7ème fois, pour les mêmes faits. Les trois prévenus demandent à préparer leur défense et à être jugés plus tard.

Je me suis demandé comment le ou la collègue gestionnaire pouvait gérer un individu comme ce prévenu. Je me suis demandé comment la CT pouvait recruter des personnes avec un tel CV.

Commandez-vous ou avez-vous commandé un ATTEE avec ce type de parcours ? Dans l'affirmative, pouvez-vous partager l'expérience ? Merci.


Dernière édition par UBU le Lun 20 Fév 2017 - 14:39, édité 1 fois
avatar
UBU
**
**

Nombre de messages : 414
Localisation : Sandomir
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Madame Collet-Monté le Dim 19 Fév 2017 - 20:14

Si l'on appliquait une vraie politique de tolérance zéro, ce voyou serait en prison et il n'aurait pas pu commettre tous ces méfaits. Ce sont les honnêtes citoyens qui sont les premières victimes du laxisme actuel.
avatar
Madame Collet-Monté
.
.

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Bozinchu le Dim 19 Fév 2017 - 21:05

j'ai eu le cas d'un agent en arrêt maladie qui n'était pas passé par la case départ et qui n'avait pas touché 20000...
on a eu du mal à justifier la non reprise...
mais bon après il a été blanchi
Mr green

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17050
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Flouette le Lun 20 Fév 2017 - 10:56

quoi
avatar
Flouette
**
**

Nombre de messages : 978
Age : 43
Localisation : sous le nain
Date d'inscription : 17/02/2010

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blanche-Neige

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Fantômas le Lun 20 Fév 2017 - 11:23

C'est bizarre cette histoire, les CT ont généralement l'habitude de demander le casier avant de recruter... C'est vraiment étrange !
avatar
Fantômas
*
*

Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 29/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Winnie le Lun 20 Fév 2017 - 13:58

La condamnation peut être postérieure au recrutement...


Question écrite n° 01615 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 30/08/2007 - page 1512

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le fait qu'à la suite des élections législatives, toutes les questions écrites qui avaient été posées sous la précédente législature et qui n'avaient pas encore obtenu de réponse ont été déclarées caduques. Il lui pose donc à nouveau la question qui avait été adressée à son prédécesseur le 18 janvier 2007 et à laquelle celui-ci n'avait pas répondu. Plus précisément, il lui demande de lui indiquer si un fonctionnaire territorial condamné par une juridiction répressive à une peine d'emprisonnement avec sursis, est tenu d'en informer la collectivité territoriale qui l'emploie.


Réponse du Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales

publiée dans le JO Sénat du 25/10/2007 - page 1943

Aucune disposition du statut des fonctionnaires ne fait obligation à un fonctionnaire territorial, condamné par une juridiction répressive à une peine d'emprisonnement avec sursis, d'en informer la collectivité territoriale qui l'emploie. En revanche, le ministère de la justice a rappelé à plusieurs reprises l'obligation qui pèse sur les parquets d'aviser les différentes administrations des poursuites pénales engagées et des condamnations définitives prononcées à l'encontre des agents. Par ailleurs, le code de procédure pénale prévoit expressément que si le juge d'instruction rend une ordonnance de mise sous contrôle judiciaire avec l'obligation pour l'agent de ne pas se livrer à certaines activités professionnelles ou sociales, il doit en avertir l'employeur ou l'autorité hiérarchique (art. R. 18). Enfin, la copie de décisions pénales définitives peut être communiquée au tiers (art. 155 et 156 du code de procédure pénale)

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
avatar
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12700
Age : 90
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  UBU le Lun 20 Fév 2017 - 14:32

Le prévenu concerné a 21 ans, il a 6 lignes à son casier judiciaire et pas des broutilles.

Sa première condamnation est bien antérieure à son recrutement comme contractuel par la CT.
Son argumentation pour expliquer "qu'il tentait de s'en sortir" (de la violence), "qu'il avait un emploi dans un collège et que les enfants l'aimaient bien" laisse penser que son dernier séjour en prison est aussi antérieur à son recrutement par la CT.

Ce ne sont pas de simples incivilités qui sont en cause, mais vol avec violence en groupe. Le dernier fait jugé ce jour là c'était vol avec violence en groupe avec circonstances aggravantes de récidive et rébellion sur agents de police.
On peut envisager que la CT tente d'aider des jeunes, mais avec un tel casier, je reste sans voix.
avatar
UBU
**
**

Nombre de messages : 414
Localisation : Sandomir
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  volcan le Lun 20 Fév 2017 - 14:36

Plus simplement la CT n'a pas fait son travail de vérification du casier.... ce qui en cas de problème engagerait sa responsabilité.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9061
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  peky le Lun 20 Fév 2017 - 14:51

Bonjour,

J'ai également constaté ces oublis dans le cadre de recrutement à l'EN (contractuels).

Par ailleurs il faut comparer la condamnation en regard du poste qui sera proposé.

peky
***
***

Nombre de messages : 1935
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Le Forgeron le Lun 20 Fév 2017 - 14:52

Il y a une explication à une divergence des données : les mentions citées à l'audience sont toutes les mentions du casier tandis que la CT n'a accès qu'au bulletin n° 2.
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3561
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  UBU le Lun 20 Fév 2017 - 17:49

Le Forgeron a écrit:Il y a une explication à une divergence des données : les mentions citées à l'audience sont toutes les mentions du casier tandis que la CT n'a accès qu'au bulletin n° 2.

Je ne partage pas cette hypothèse, en effet, si le bulletin n° 1 est le plus complet, le n° 2 n'est purgé que des "petites infractions". Je ne pense pas que des condamnations pour vol avec violence en groupe soient absentes du bulletin n°2.

voir le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14710

La seule piste possible et encore, le prévenu serait employé dans un collège privé, mais je n'y crois pas trop, vu que le gugus ne doit pas fréquenter les cadres décisionnaires.
avatar
UBU
**
**

Nombre de messages : 414
Localisation : Sandomir
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  néthou le Lun 20 Fév 2017 - 18:19

volcan a écrit:Plus simplement la CT n'a pas fait son travail de vérification du casier.... ce qui en cas de problème engagerait sa responsabilité.
Je crains que ce soit plutôt la bonne explication...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5064
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  hakim dz le Lun 20 Fév 2017 - 18:39

Je me hasarde à avancer ceci ; toute infraction commise dans un secteur déterminé- surtout l’éducation - devrait avoir comme
 conséquence l’empêchement du prévenu à reintegrer ce dit secteur . C'est la condition sine qua non pour éviter la récidive.

hakim dz
.
.

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 23/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Le Forgeron le Lun 20 Fév 2017 - 18:48

UBU a écrit:

Je ne partage pas cette hypothèse, en effet, si le bulletin n° 1 est le plus complet, le n° 2 n'est purgé que des "petites infractions". Je ne pense pas que des condamnations pour vol avec violence en groupe soient absentes du bulletin n°2.

C'est le juge qui décide de mémoire.
Voir notamment l'âge de commission des infractions, l'effacement automatique, le relèvement (même si c'est plutôt pour les CSP+)...
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3561
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  UBU le Lun 20 Fév 2017 - 18:55

Le Forgeron a écrit:
UBU a écrit:

Je ne partage pas cette hypothèse, en effet, si le bulletin n° 1 est le plus complet, le n° 2 n'est purgé que des "petites infractions". Je ne pense pas que des condamnations pour vol avec violence en groupe soient absentes du bulletin n°2.

C'est le juge qui décide de mémoire.
Voir notamment l'âge de commission des infractions, l'effacement automatique, le relèvement (même si c'est plutôt pour les CSP+)...
Effacement après 3 ans, vu l'âge de l'individu, 21 ans, et ses antécédents, la dernière condamnation est bien trop récente pour "disparaître".
avatar
UBU
**
**

Nombre de messages : 414
Localisation : Sandomir
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  UBU le Jeu 23 Fév 2017 - 19:30

La radio, ce jeudi matin, semble valider l'hypothèse de Volcan.
Le MEN vérifie le casier judiciaire de ses personnels (comment ce n'était pas fait à l'embauche ?)
Déjà 10 condamnés recensés, le flou du texte de la brève ne permet pas de dire combien de dossier ont été vérifiés. Il semblerait qu'il reste encore 500 000 dossiers à vérifier.
avatar
UBU
**
**

Nombre de messages : 414
Localisation : Sandomir
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  entropie le Ven 24 Fév 2017 - 8:42

Je pensais plutôt que la vérification du casier est réalisée à l'entrée dans la fonction publique mais qu'il n'y avait plus de vérification une fois titularisé. La carrière durant 40 ans, la situation du casier judiciaire peut être modifiée pendant cette longue période mais, en l'absence de lien entre justice et EN, les modifications sur le casier judiciaire n'étaient pas transmises à l'EN. Suite au scandale de Villefontaine, j'espère que ces transmissions seront régulières.
UBU a écrit:Il semblerait qu'il reste encore 500 000 dossiers à vérifier.
Un article du Monde qui résume l'état d'avancement des vérifications : ICI

_________________
The end is nigh
avatar
entropie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2641
Age : 37
Localisation : Juste derrière toi
Date d'inscription : 18/04/2006

http://www.viedemerde.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Initiales GM le Ven 24 Fév 2017 - 10:00

La vérification a en effet lieu à l'entrée dans la FP et c'est en principe la seule. Cette nouvelle vérification est liée à différentes affaires où l'on s'est rendu compte que des personnels mis en cause après leur entrée dans la fonction publique, en particulier des enseignants pour des affaires de crimes à caractère pédophile, continuaient d'exercer auprès d'enfants et récidivaient.
Il y a en principe un système institutionnalisé de communication entre les différents services de l'Etat : en cas de condamnation d'un fonctionnaire, la Justice prévient l'administration employeuse. Il semble que le mécanisme ait connu des failles.Vu les conséquences dramatiques que cela a pu avoir, le MEN a dû décider d'une vérification générale.
avatar
Initiales GM
**
**

Nombre de messages : 528
Date d'inscription : 05/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  Laurent Lechifflart le Dim 26 Fév 2017 - 18:42

Il n'est pas interdit de recruter un agent (même titulaire) avec un pedigree (comme on dit dans la police). La seule exigence est que les mentions portées au casier judiciaire ne soient pas incompatibles avec les fonctions à exercer, sachant que ceci est laissé à l'entière appréciation discrétionnaire de la collectivité territoriale et de la façon la plus confidentielle.

Laurent Lechifflart
.
.

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 27/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: On ne choisit pas ses collaborateurs.

Message  L'intendant zonard le Dim 26 Fév 2017 - 19:14

... et même les gens qui choisissent leurs collaborateurs, des fois... Au parlement il y a un truc qui est sorti avec un représentant de la Nation qui s'était adjoint les services d'un assistant parlementaire repris de justice. Ca serait une belle histoire de rédemption s'il n'y avait eu une récidive... Et puis jusqu'au président de l'Assemblée nationale qui s'est fait faucher son larfeuille dans son manteau au vestiaire... par l'agent de sécurité de l'un des parlementaires participant à la réunion à laquelle il assistait !

Je n'ai évidemment pas parlé de cens
geek

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13407
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum