Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Répartition de services - équité

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Répartition de services - équité

Message  Alpha_N le Lun 16 Jan 2017 - 12:19

Bonjour les collègues,
4 mois en poste, j'ai observé, regardé, écouté, pris des notes, accepté...

Et j'ai décidé d'opérer quelques changements.
Selon moi la répartition des services entre agents n'était pas équitable.
Toujours les mêmes qui suppléent les absents, mais qui néanmoins ne s'en plaignent pas.
Une place "dorée" pour un des agents, mais ça ne dérange personne.

J'ai fait une réunion, en présentant les changements (prenez tous votre pause repas à la même heure) et en demandant des propositions de réorganisation des services. Il y avait beaucoup de sous-entendus dans ma démarche mais ne voulant stigmatiser personne j'ai présenté la chose  comme "certains secteurs sont souvent inoccupés, alors que d'autre sont très fréquentés, faites moi vos propositions pour partager le boulot" en gros.
Seulement, ce qui devait arriver arriva, ce ne sont pas ceux qui étaient visés qui se sont inquiétés. Les autres, donc, ont pris ça comme "ouais, on veut nous donner plus de boulot".
Ils me disent que ca tourne très bien comme ça.
Qu'ils se débrouillent entre eux pour organiser leurs services. Qu'en gros, quand un est absent, la réorganisation se fait d'elle même, entre eux (mais toujours les mêmes Wink )

Moi, ça me va pas. J'aimerais, à minima, savoir où ils sont et ce qu'ils font, et quelles sont leurs tâches, et s'il y a besoin de suppléer quelque part, c'est moi qui dit qui et où.
Je me trompe?

Autonomie, oui. Organisation autonome, non.
Enfin je crois...
avatar
Alpha_N
.
.

Nombre de messages : 87
Age : 31
Localisation : entre l'écran et la chaise
Date d'inscription : 18/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Normandie Gest' le Lun 16 Jan 2017 - 12:35

Bonjour,
oui, c'est un problème récurrent aussi chez moi.
Ce que j'ai imposé au bout d'un moment, en expliquant bien que l'objectif est un travail équitable entre tous, c'est, par exemple, pour les agents d'entretien un tableau "qui fait quoi" par secteur avec un titulaire et un remplaçant en cas d'absence. Ils ont proposé les remplacements, j'ai juste vérifié que tout le monde soit bien d'accord  et que cela soit bien réparti et plus ou moins équitable.

Normandie Gest'
.
.

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 27/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Alomero le Lun 16 Jan 2017 - 13:01

Listez vous-même tous les secteurs et dans chacun toutes les tâches, demandez-leur de remplir le tableau avec un nom en face. Ils vont en arriver bien vite eux-mêmes à la même conclusion que vous et l'évolution se fera plus facilement.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7963
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Madame Autoritaire le Lun 16 Jan 2017 - 13:34

Alpha_N a écrit:Bonjour les collègues,
4 mois en poste, j'ai observé, regardé, écouté, pris des notes, accepté...

Quand on est nommé sur un poste, on ne perd pas 4 mois à faire de l'observation, il faut piloter dès le premier jour.



Alpha_N a écrit:
Moi, ça me va pas. J'aimerais, à minima, savoir où ils sont et ce qu'ils font, et quelles sont leurs tâches

Si après 4 mois d'observation, l'on ne sait même pas ce que font les personnes que l'on est censé encadrer, il faut changer de métier.
avatar
Madame Autoritaire
.
.

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Walking Dead le Lun 16 Jan 2017 - 13:42

Le collègue a bien fait d'observer. On ne révolutionne pas un service en arrivant. Il faut bien observer pour se faire une opinion objective. 

Pour ma part, idem quand j'ai pris mon poste. J'ai tout simplement pris des plans. Découpage égale en terme de mètres carrés et en fonction du bati (pas d'ascenseur, donc faire des secteurs au même niveau). J'ai expliqué ma démarche. Pas de souci. Par contre, je n'ai pas mis de suppléant. Ils aident TOUS quand il y a des absences.
avatar
Walking Dead
***
***

Nombre de messages : 1194
Age : 40
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Rincevent le Lun 16 Jan 2017 - 16:22

Madame Autoritaire a écrit:
Alpha_N a écrit:Bonjour les collègues,
4 mois en poste, j'ai observé, regardé, écouté, pris des notes, accepté...

Quand on est nommé sur un poste, on ne perd pas 4 mois à faire de l'observation, il faut piloter dès le premier jour.



Alpha_N a écrit:
Moi, ça me va pas. J'aimerais, à minima, savoir où ils sont et ce qu'ils font, et quelles sont leurs tâches

Si après 4 mois d'observation, l'on ne sait même pas ce que font les personnes que l'on est censé encadrer, il faut changer de métier.

Un troll... ou de l'incompétence ? Bien sûr que lorsque l'on arrive sur un poste il faut prendre le temps d'observer. Et si après quatre mois on pense tout savoir du fonctionnement d'un EPLE... il faut changer de métier.

Bon je ne fais pas avancer le sujet mais ce genre de réponse a le don de m'énerver.
avatar
Rincevent
.
.

Nombre de messages : 60
Age : 45
Localisation : Ank Morpork
Date d'inscription : 28/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  cocobeloeil le Lun 16 Jan 2017 - 17:37

En général j'attends une occasion pour changer les services s'il n'y a aucune plainte, et que je trouve que le partage des tâches est vraiment déséquilibré( une absence non remplacée, la perte d'un contrat aidé, un départ à la retraite....), sinon on passe vite pour l'arrogant qui croit tout savoir alors qu'il "bosse" dans un bureau sans se salir et sans se faire mal au dos, et là quand l'occasion se présente on ne plus la saisir, car tout le monde se crispera. Il faut gagner de la légitimité  avant de tout bouleverser.  La consultation c'est bien, je pense qu' il faut la faire quand on sent quelle sera fructueuse et non l'occasion d'un conflit.
Je déconseille aussi de vouloir faire le travail des agents pour se faire bien voir par eux, car ils peuvent penser que c'est parce que vous croyez que c'est facile, et que vous pouvez faire aussi bien, alors qu'il y a souvent une réelle technicité et pénibilité dans la répétition des gestes, ou simplement que vous êtes faible. Sauf si vous êtes jeune et costaud et que l'agent est proche de la retraite et fragile, aider à porter ou soulever c'est du savoir - être.
Quand la confiance s'installe, la volonté d'être équitable passe toute seule et permet un vrai travail collectif.
Toutefois selon les établissements , la profondeurs des dysfonctionnements et des rancœurs que l'on rencontre on y arrive plus ou moins bien, plus ou moins vite.
avatar
cocobeloeil
*
*

Nombre de messages : 296
Localisation : far far away
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Alpha_N le Lun 16 Jan 2017 - 22:32

Normandie Gest' a écrit:Bonjour,
oui, c'est un problème récurrent aussi chez moi.
Ce que j'ai imposé au bout d'un moment, en expliquant bien que l'objectif est un travail équitable entre tous, c'est, par exemple, pour les agents d'entretien un tableau "qui fait quoi" par secteur avec un titulaire et un remplaçant en cas d'absence. Ils ont proposé les remplacements, j'ai juste vérifié que tout le monde soit bien d'accord  et que cela soit bien réparti et plus ou moins équitable.
Alomero a écrit:Listez vous-même tous les secteurs et dans chacun toutes les tâches, demandez-leur de remplir le tableau avec un nom en face. Ils vont en arriver bien vite eux-mêmes à la même conclusion que vous et l'évolution se fera plus facilement.
Merci vous deux Smile Le tableau à remplir est donné, avec secteurs et jours de la semaine (j'ai des temps incomplets). Et cela a été plutôt bien accueilli.


Madame Autoritaire a écrit:
Quand on est nommé sur un poste, on ne perd pas 4 mois à faire de l'observation, il faut piloter dès le premier jour.
Si après 4 mois d'observation, l'on ne sait même pas ce que font les personnes que l'on est censé encadrer, il faut changer de métier.
Je réponds ou pas? Suspect


Walking Dead a écrit:Le collègue a bien fait d'observer. On ne révolutionne pas un service en arrivant. Il faut bien observer pour se faire une opinion objective. 

Pour ma part, idem quand j'ai pris mon poste. J'ai tout simplement pris des plans. Découpage égale en terme de mètres carrés et en fonction du bati (pas d'ascenseur, donc faire des secteurs au même niveau). J'ai expliqué ma démarche. Pas de souci. Par contre, je n'ai pas mis de suppléant. Ils aident TOUS quand il y a des absences.

J'ai expliqué aussi ceci; je souhaite que l'aide soit répartie de manière équitable et que chacun puisse, honnêtement et objectivement, dégager le temps qu'ils peuvent dégager si besoin.


Rincevent a écrit:
Bon je ne fais pas avancer le sujet mais ce genre de réponse a le don de m'énerver.
Moi aussi !


cocobeloeil a écrit:En général j'attends une occasion pour changer les services s'il n'y a aucune plainte, et que je trouve que le partage des tâches est vraiment déséquilibré( une absence non remplacée, la perte d'un contrat aidé, un départ à la retraite....), sinon on passe vite pour l'arrogant qui croit tout savoir alors qu'il "bosse" dans un bureau sans se salir et sans se faire mal au dos, et là quand l'occasion se présente on ne plus la saisir, car tout le monde se crispera. Il faut gagner de la légitimité  avant de tout bouleverser.  La consultation c'est bien, je pense qu' il faut la faire quand on sent quelle sera fructueuse et non l'occasion d'un conflit.
Je déconseille aussi de vouloir faire le travail des agents pour se faire bien voir par eux, car ils peuvent penser que c'est parce que vous croyez que c'est facile, et que vous pouvez faire aussi bien, alors qu'il y a souvent une réelle technicité et pénibilité dans la répétition des gestes, ou simplement que vous êtes faible. Sauf si vous êtes jeune et costaud et que l'agent est proche de la retraite et fragile, aider à porter ou soulever c'est du savoir - être.
Quand la confiance s'installe, la volonté d'être équitable passe toute seule et permet un vrai travail collectif.
Toutefois selon les établissements , la profondeurs des dysfonctionnements et des rancœurs que l'on rencontre on y arrive plus ou moins bien, plus ou moins vite.
C'est ça le plus difficile: la légitimité. Je suis jeune, je suis nouvelle, je suis une femme. (et bim.)
Ce qui les a froissés si je puis dire, c'est que je demande à savoir ce qu'ils font chaque jour, chaque plage horaire (avant l'arrivée des élèves, avant le repas, après...).
Selon eux, ils se sont toujours débrouillés entre eux (ben oui, mais je fais quoi moi alors? des mandats et des commandes de papier?), et ils sont "assez grands pour savoir ce qu'il y a à faire". C'est justement ça le problème. Moi je ne sais pas ce qu'il y a à faire.
Quand à aller dans les classes avec eux, je te rejoins, mauvaise idée. Déjà parce que je suis bien incapable de faire des classes de manière efficace, au même titre que ce n'est pas parce que je sais faire un tajine le dimanche que je peux cuisiner pour 300 convives.
A mon sens, pour pouvoir avoir de la liberté dans l'organisation, pour qu'ils aient de l'autonomie dans leur travail, qu'ils puissent gérer eux-mêmes certains aléas, (absences, rush, périodes plus agitées, d'autres plus calmes) il faut que le cadre de départ soit clair, établi, accepté de tous.

J'ajoute que j'ai aboli certains privilèges tacites, comme
- on ne rentre pas chez soi 1h avant sous prétexte qu'on a fini plus tôt la plonge
- on demande une autorisation pour toute absence pour convenance personnelle et on ne me prévient pas 3 jours après
- on paie son repas
- on ne ramène pas les restes à la maison.
Tout ça dans le calme, en rappelant les règles universelles, et en reprécisant qu'une journée de permanence calculée à 8h devait comporter 8h de travail, et pas 4h sous prétexte "qu'avant on nous en faisait cadeau".
Partant de là, c'est normal que ça grince aussi...

Au final, pas de dysfonctionnement profond. J'attends un remplacement d'un CLM, et comme je leur ai expliqué, je me vois mal dire à la nouvelle recrue "ah ben je sais pas quel secteur vous avez, voyez avec les collègues si y'a la salle d'étude à balayer".

Bisous, bonne nuit, et merci pour vos réponses, j'me sens moins...seule ! <3
avatar
Alpha_N
.
.

Nombre de messages : 87
Age : 31
Localisation : entre l'écran et la chaise
Date d'inscription : 18/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Alomero le Lun 16 Jan 2017 - 22:41

Tout ça en quatre mois et sans mettre le feu. Bravo accord

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7963
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Alpha_N le Mar 17 Jan 2017 - 7:16

Alomero a écrit:Tout ça en quatre mois et sans mettre le feu. Bravo accord
 Ouais, j'ai réalisé après coup que c'était risqué... tir
avatar
Alpha_N
.
.

Nombre de messages : 87
Age : 31
Localisation : entre l'écran et la chaise
Date d'inscription : 18/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  hakim dz le Mar 17 Jan 2017 - 7:33

Sujet passionnant: je vous souhaite de tout cœur la réussite. C'est fatiguant  et stressant mais à la longue, c'est le chemin menant à... l’autorité
  et le respect du gestionnaire. un petit conseil : la politique du *pas à pas* est recommandée.

hakim dz
.
.

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 23/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  Normandie Gest' le Jeu 19 Jan 2017 - 13:11


alpha_N a écrit:J'ajoute que j'ai aboli certains privilèges tacites, comme
- on ne rentre pas chez soi 1h avant sous prétexte qu'on a fini plus tôt la plonge
- on demande une autorisation pour toute absence pour convenance personnelle et on ne me prévient pas 3 jours après
- on paie son repas
- on ne ramène pas les restes à la maison.
Tout ça dans le calme, en rappelant les règles universelles, et en reprécisant qu'une journée de permanence calculée à 8h devait comporter 8h de travail, et pas 4h sous prétexte "qu'avant on nous en faisait cadeau".
Partant de là, c'est normal que ça grince aussi...


Ce sont des décisions très justes, bravo.

Le plus difficile est d'être dans la justesse, ne pas toujours être derrière leur dos et leur mettre une trop grosse pression ce qui pourrait les démotiver et les déresponsabiliser, mais installer un cadre écrit clair, précis et équitable pour tout le monde où tous les aspects du travail sont intégrés dans ce cadre , il ne doit pas y avoir de zones d'ombre. Ce qui implique de connaître au maximum leur travail, même si on en apprend tous les jours et tous les ans Smile .

Normandie Gest'
.
.

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 27/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition de services - équité

Message  cocobeloeil le Jeu 19 Jan 2017 - 16:48

Alpha_N a écrit:
Alomero a écrit:Tout ça en quatre mois et sans mettre le feu. Bravo accord
 Ouais, j'ai réalisé après coup que c'était risqué... tir
Bravo, cheers
Et un petit conseil sur le respect des horaires, rappeler qu'un accident ne sera pas considéré comme imputable au service s'il y a lieu en dehors de l'emploi du temps et que l'absence n'est pas justifiée.
avatar
cocobeloeil
*
*

Nombre de messages : 296
Localisation : far far away
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum