Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

l'avenir des EPLE?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'avenir des EPLE?

Message  FranFill le Lun 19 Déc 2016 - 17:22

Une note de France Stratégie qui offre des pistes de réflexion pour un futur président de la République?
malheureusement je ne peux pas joindre le lien en ma qualité de simple invité


à noter l'option 3


UNE AUTONOMIE SOUTENUE PAR LA DIVERSIFICATION

DE L’OFFRE SCOLAIRE ET LE CHOIX DES FAMILLES






Le tissu scolaire français connaît déjà une certaine diversité : éducation prioritaire et secteur privé

sous contrat scolarisent ainsi environ 20 % des élèves chacun. Ces dispositifs restent toutefois fortement encadrés, et cette diversité bénéficie avant tout aux familles qui savent tirer le meilleur parti

de ce pluralisme de l’offre dans le cadre de leurs stratégies éducatives.

Cette option viserait à favoriser une offre scolaire plus dynamique, des profils plus diversifiés d’établissements et une plus grande latitude de choix pour toutes les familles, par :

le développement des établissements privés et d’établissements publics disposant de marges

de manoeuvre proches de celles du privé, en s’inspirant des politiques menées à l’étranger

(Royaume-Uni, Suède, États-Unis, Australie par exemple). Le gouvernement britannique a ainsi

permis à partir des années 2000 la libre création d’academies (écoles publiques changeant de

statut pour devenir indépendantes) et de free schools (écoles d’initiative privée approuvées sur

projet par le ministère de l’Éducation)[20], avec financement au prorata du nombre d’enfants

scolarisés. 40 % des élèves du secondaire sont aujourd’hui scolarisés dans des établissements

sous ces statuts. Par rapport aux écoles publiques ordinaires, elles jouissent de trois libertés

fondamentales : liberté des moyens, des outils et des méthodes d’enseignement (« freedom in

delivering the curriculum ») ; liberté de recrutement et de rémunération du personnel, au besoin

en dehors du vivier des « qualified teacher status » ; liberté de fixer la durée de l’année scolaire ;

le rôle prépondérant donné aux chefs d’établissement dans la gestion des moyens financiers

et humains ainsi que la détermination des orientations pédagogiques. Le recrutement des enseignants

serait refondé avec la mise en place de concours pour l’accès à des listes d’aptitude,

une possibilité accrue de recours à des personnels contractuels, une évolution de carrière par examens professionnels. Les chefs d’établissement bénéficieraient d’une autonomie renforcée

dans le choix de leurs enseignants en fonction de leur projet pédagogique ;

la mise en place d’outils permettant de lutter contre le risque de sélection des élèves, par la

contrainte (procédures d’affectation, quotas) ou l’incitation. Des financements au prorata des

élèves scolarisés, modulés en fonction des besoins des élèves, pourraient ainsi se substituer au

classement en éducation prioritaire. C’est la stratégie adoptée en 2013 par l’Australie avec l’instauration de surprimes pour les élèves issus de milieux socioéconomiques défavorisés, ceux

dont les compétences linguistiques sont limitées, et les élèves handicapés.

Le risque de ce type de réforme, fondée sur l’initiative et la concurrence, est d’accroître les écarts de

performance entre établissements. Elle suppose une réponse au problème des écoles défaillantes en

conservant la possibilité d’une reprise en main par les autorités de tutelle, allant d’un encadrement

renforcé à la fermeture de l’établissement.

FranFill
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: l'avenir des EPLE?

Message  OLRIK le Lun 19 Déc 2016 - 18:59

avatar
OLRIK
***
***

Nombre de messages : 1945
Age : 35
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'avenir des EPLE?

Message  RETU le Lun 19 Déc 2016 - 19:00

avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3354
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'avenir des EPLE?

Message  LRDFDLVDGJQCA le Mar 20 Déc 2016 - 17:38

Bof, c'est très scolaire comme travail avec des concepts que l'auteur (je mets pas d'e) semble avoir du mal à maitriser.
On comprend bien que c'est l'autonomie, l'autonomie, l'autonomie, après pourquoi? parce que c'est bien, ça fait surfeur australien
Je lis l'autonomie recouvre...,la collecte de fonds:               a ben qu'elle bonne idée
je lis "
Le risque de c       le risque de ce type de réforme, fondée sur l’initiative et la concurrence, est d’accroître les écarts de
performance entre établissements. Elle suppose une réponse au problème des écoles défaillantes en
conservant la possibilité d’une reprise en main par les autorités de tutelle, allant d’un encadrement
renforcé à la fermeture de l’établissement:                    ben t'a ben raison, le risque de ton type de réforme est de tout faire foirer après on en revient à une recentralisation accrue avant liquidation totale de lécole publique et puis on passe à autre chose tiens la réforme de la police ces fonctionnaires irresponsables qui tirent à tort et à travers pasque ils ont pas à s'acheter leurs balles eux-mêmes moi j'dis avec Marine y devraient se payer sur l'argent q'ils récupèrent auprès des dealers  ça les inciterait à être efficaces et y s'raient économes en balles et en girophares aussi
ah ben un coup de fil de Francois Fillon pour un poste de conseiller spécial

LRDFDLVDGJQCA
*
*

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 31/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum