Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Acharnement sur gestionnaire

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  Révolte le Ven 2 Déc 2016 - 22:32

Et peut être, a t'il également déposé un dossier disciplinaire contre elle qui a mis le feu aux poudres ?

Révolte
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  OLRIK le Sam 3 Déc 2016 - 8:31

LFDFDD a écrit:



Spoiler:
petit jeu pour les plus joueurs : réécrire ce post en remplaçant les mots "adjointe administratimoinsquerien" par "adjoint gestionnaire" et "supérieur hiérarchique" par "chef d'établissement"... je suis prêt à parier que certains auront un point de vue tout autre que celui de la marmotte !...

1-Monsieur a une bonne connaissance du dossier!

2-"dictature du prolétariat"

3-Des bienfaits de la mobilité des personnels encadrement...
 
4-exiger de prendre le service à l'heure, de travailler en quantité et qualité, de quitter le service à l'heure=harcèlement!
avatar
OLRIK
***
***

Nombre de messages : 1904
Age : 35
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  LFDM le Sam 3 Déc 2016 - 9:15

sur le fond, oui il faut attendre de connaitre les différentes versions, après qqn qui veut tout changer dès le début dans une boite qui tourne depuis des années (et avec les même personnes) sauf dysfonctionnement grossier et manifeste, qu'il ait raison au tord sur le fond, commet une véritable erreur de management de le faire à la Schwarzy 

il faut d'abord au minimum une année de recul et  surtout faire cela avec un minimum d'adhésion de ses personnels à qui on doit aussi laisser un temps d'adaptation, et ne pas commencer à dire à une adjointe qui fait le même boulot depuis 20 ans qu'elle fait de la daube. On hurle souvent sur ce même forum sur les nouveaux CE qui tiennent ce discours envers un(e) gestionnaire en place depuis longtemps
avatar
LFDM
**
**

Nombre de messages : 548
Localisation : entre la chaise et l'ordi
Date d'inscription : 30/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  Bibifric le Dim 4 Déc 2016 - 13:26

forum

Bibifric
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  zebulon le Dim 4 Déc 2016 - 21:57

Bonjour,
Qu'est ce que c'est l'obligation de réserve d'un fonctionnaire ?
Est ce qu'un agent doit parler ainsi de sa hiérarchie en publique ? Pour moi, c'est une faute professionnelle!!!.
Cordialement.

zebulon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  V.M.B le Lun 5 Déc 2016 - 8:17

LFDFDD a écrit:
VMB a écrit:Il n'en reste pas moins que cela m'interpelle qu'une adjointe administrative se soit permise de remettre en cause des dispositions qui ne lui plaisaient pas alors que celles ci étaient prises par l'autorité (adjoint gestionnaire) disposant de par les textes réglementaires du pouvoir d'organiser le service en question (l'article du canard est édifiant à ce sujet). Bref, les subordonnés entendent faire la Loi au simple motif que ça ferait 17 ans qu'ils sont dans la boutique, hallucinant.
Ce gestionnaire a été maladroit, à l'avenir je conseille à tout gestionnaire d'engager immédiatement une procédure disciplinaire formalisée à l'encontre de tout agent se comportant de la sorte, et s'il le faut aller jusqu'au refus d'obéissance à un ordre non illégal et non susceptible de porter atteinte au service public.
Farpaitement ! Machin a raison !

Une petite adjointe administratimoinsquerien de catégorie C (horreur !!!) qui se permet de donner son avis ?! Non mais allo quoi?!  Si le supérieur hiérarchique a décidé, c'est forcément qu'il a raison, puisqu'il sait tout. La preuve : il est supérieur hiérarchique ! Si maintenant être supérieur hiérarchique ne suffit plus pour avoir la science infuse, ou va t'on?!

Comme d'habitrude, nos pleutres de supérieurs gaucho-trotskistes vont étouffer l'affaire et s'abstenir de prononcer la seule sanction que mériterait ce type de comportement inacceptable : la révocation de l'adjointe (administratimoinsqueetcaetera). Et encore : je serais le supérieur hiérarchique, c'est moi qui porterais plainte pour harcèlement moral !

Ce monde court définitivement à sa perte !!!

Allez, circulez!!! Y'a rien à voir !!! q6 Et garde à vous !!!

Spoiler:
petit jeu pour les plus joueurs : réécrire ce post en remplaçant les mots "adjointe administratimoinsquerien" par "adjoint gestionnaire" et "supérieur hiérarchique" par "chef d'établissement"... je suis prêt à parier que certains auront un point de vue tout autre que celui de la marmotte !...
elle donne pas son avis, elle juge. Je confirme donc que ce personnel de catégorie C s'est permis de juger l'action de son supérieur hiérarchique alors que ce jugement appartient au chef d'établissement.
Si la hiérarchie défrise certains il est possible de partir dans le privé comme travailleur indépendant, ou encore de passer les concours ad hoc qui permettrons de mettre en oeuvre l'immense génie caché qui se morfondait comme "subordonné".
NB: j'accepte d'être jugé par mon CE, et si ça me plait pas j'active calmement les voies réglementaires de "contestation".
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5457
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  SA E NE S V le Lun 5 Déc 2016 - 9:00

Souvenir, souvenir,

Moi aussi l'adjointe qui était au secrétariat refusait de faire certaines choses et bien il m'a toujours été répondu le sacro saint " pas de vagues " si bien que non seulement elle ne faisait pas ce que je lui demandait mais en plus elle se foutait de ma gueule de manière ouverte ! Bilan total de tout ce foutoir : c'est moi qui n'était pas organisée soi-disant, c'est moi qui avait des problèmes relationnels et qui ne savait pas gérer le personnel . La suite ceux qui connaissent mon histoire la connaisse aussi et c'est une histoire qui fini moins tristement que certaines autres ...

SA E NE S V
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  sa e nesv le Lun 5 Déc 2016 - 9:06

D'autre part, je ne suis pas d'accord avec vous LFDM . Un responsable de service est responsable de service à sa prise de fonction.
Nous avons changé d'agent comptable cette année, nous nous sommes conformé à ses directives dès la rentrée, même si cela a chamboulé notre quotidien et notre façon de travailler. Nous ne sommes pas là pour approuver ou pas un chef sauf excès de pouvoir ou harcèlement. Si nous ne voulons pas de nouveau chef à la rentrée et bien nous allons travailler ailleurs.

sa e nesv
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  LFDM le Lun 5 Déc 2016 - 9:12

Je le répète, il faut savoir ce qui c'est passé

souvent c'est un problème de comm qui entraine des malentendus et dans l'affaire les torts sont peut être partagés tout comme la souffrance

de toute façon il y a toujours du changement et dès le début ne serait ce parce qu'on a chacun notre personnalité, nos angoisses...

quoiqu'il en soit je me mets à la plus du collègue et lui apporte mon soutien moral dans cette épreuve quels que soient ses éventuels torts mais ne condamne pas de fait son équipe
avatar
LFDM
**
**

Nombre de messages : 548
Localisation : entre la chaise et l'ordi
Date d'inscription : 30/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  SA E NES V le Lun 5 Déc 2016 - 9:36

Je suis d'accord avec vous cette fois  Si c'est dans l'académie de Versailles, il y a une cellule au rectorat. Il faut le plus rapidement clarifier les choses et surtout ne pas laisser cette affaire s'éterniser, et surtout ne pas jouer au mannequin challenge. Il est à mon sens impératif de mettre un terme à cette situation qui ne peut qu'engendrer des problèmes pour tous les protagonistes . Il faut savoir dire STOP.

SA E NES V
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  néthou le Lun 5 Déc 2016 - 10:10

V.M.B a écrit:elle donne pas son avis, elle juge. Je confirme donc que ce personnel de catégorie C s'est permis de juger l'action de son supérieur hiérarchique alors que ce jugement appartient au chef d'établissement.
Personnellement, ça ne me dérange pas, si tant est que supérieur hiérarchique, je ne prétends pas avoir la science infuse pour autant.
J'accepte donc des remarques, éventuellement des critiques (selon contexte), si elles sont argumentées et justifiées. Et même si je ne reprends pas les arguments à mon compte.
Mais tout cela dans un cadre hiérarchique à respecter.
S'il s'agit de refuser par principe, même collectivement, une réorganisation du service sans autre motif argumenté que:  "J’ai jugé, comme d’autres, que cela portait plutôt préjudice au bon fonctionnement de l’établissement", ça va pas le faire.
S'il s'agit pour le supérieur hiérarchique de refuser d'entendre des remarques argumentées sur les difficultés voire les impossibilités engendrées par la réorganisation, ça va pas le faire non plus.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5064
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  LFDM le Lun 5 Déc 2016 - 10:16

oui cher collègue
le cadre et les procédures doivent être respectées sinon c'est le souk
on doit tjs travailler avec une démarche d'amélioration continue, ce n'est pas une remise en cause perso et surtout cela aide à mieux dormir et être serein en rentrant le soir
avatar
LFDM
**
**

Nombre de messages : 548
Localisation : entre la chaise et l'ordi
Date d'inscription : 30/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  V.M.B le Lun 5 Déc 2016 - 11:31

néthou a écrit:
V.M.B a écrit:elle donne pas son avis, elle juge. Je confirme donc que ce personnel de catégorie C s'est permis de juger l'action de son supérieur hiérarchique alors que ce jugement appartient au chef d'établissement.
Personnellement, ça ne me dérange pas, si tant est que supérieur hiérarchique, je ne prétends pas avoir la science infuse pour autant.
J'accepte donc des remarques, éventuellement des critiques (selon contexte), si elles sont argumentées et justifiées. Et même si je ne reprends pas les arguments à mon compte.
Mais tout cela dans un cadre hiérarchique à respecter.
S'il s'agit de refuser par principe, même collectivement, une réorganisation du service sans autre motif argumenté que:  "J’ai jugé, comme d’autres, que cela portait plutôt préjudice au bon fonctionnement de l’établissement", ça va pas le faire.
S'il s'agit pour le supérieur hiérarchique de refuser d'entendre des remarques argumentées sur les difficultés voire les impossibilités engendrées par la réorganisation, ça va pas le faire non plus.
ça je sais faire. Ici la méthode me semble incorrecte et contraire au minimum de loyauté.
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5457
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  Fany31 le Lun 5 Déc 2016 - 21:48

J'ai lu l'article et pour ma part je suis choquée qu'une personne dise "j’ai dû me mettre en arrêt maladie pendant plusieurs semaines". Je croyais que c'était le médecin qui décidait d'arrêter un patient ?
Le harcèlement c'est intolérable, mais malheureusement les accusations pour harcèlement sont un peu trop faciles, et il peut être difficile de démêler le vrai du faux.
Au début de l'année la secrétaire d'intendance s'est plaint auprès du principal adjoint que je la harcelais, mais ce n'est pas la vérité. Il n'empêche qu'elle a trouvé une oreille complaisante en la personne du principal adjoint, mais heureusement pas auprès de mon chef d'établissement sinon qui sait quels ennuis j'aurais pu avoir....

Fany31
.
.

Nombre de messages : 56
Age : 41
Date d'inscription : 18/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  L'intendant zonard le Lun 5 Déc 2016 - 22:46

Révolte a écrit:J'ai été très étonnée de découvrir cette manière peu cavalière et d'entendre que ces organisations syndicales n'ont pas pris le soin d'obtenir l'avis de ce gestionnaire en amont, et défendent aujourd'hui les agents d'intendance.
Comment des enseignants peuvent ils s’immiscer dans le fonctionnement d'une intendance ?
Peuh, c'est le quotidien dans l'académie de Créteil. C'est l'attitude standard de la meute de la salle des profs dans une proportion significative des établissements. Pendant ce temps, au moins, on est certain qu'ils ne risquent pas d'aider des enfants de pauvres à sortir de la misère, ça serait gênant un peu de progrès et de justice sociale.
Anciendu94 a écrit:Mais tout cela est très normal, voyons !
On est bien d'accord.
LFDM a écrit:il faudrait connaitre le fond de l'histoire pour se prononcer, je n'ai aucun souci avec les syndicats de enseignants bien au contraire car nos visions s'accordent bien souvent sur des choix financiers notamment
Ah non mais là tu ne sais vraiment pas à quoi l'on a affaire. C'est incommensurable avec tout ce que ta carrière t'a permis de connaître. Faut pas comparer Verdun avec un poste frontière canado-étatsunien.
Eh_bien a écrit:tic&tac, pensez vous que ce sont que les agents de l'intendance, qui peuvent être en souffrance.
Le gestionnaire est t'il en souffrance ?
Les autres agents du service qui ne disent rien, ne peuvent ils pas être en souffrance ?
En règle générale, ce sont ceux qui font beaucoup de bruit, qui peuvent être les harceleurs. Attention aux manipulations!!!
Il est certain, expérience à l'appui, c'est qu'une personne qui ne va pas bien, prise en mains par les syndicalistes-en-peau-d'lapin ont on parle, va irrémédiablement beaucoup plus mal. Mes ATTEE ont régulièrement été pris à parti par ce genre d'individu fréquentant malheureusement la salle des profs : ils n'avaient qu'à choisir celui qui allait mal parce que sa mère était mourante, et monter en épingle le fait qu'un de ses collègues lui avait mal parlé et que je n'avais pas alerté le RAID dans l'heure. Skandall, pendons le gestionnaire, et c'était reparti pour un tour.

Une conception extrêmement étrange de la solidarité qui consiste à attiser les conflits, mettre en exergue tout ce qui va mal, imputer au travail des déprimes qui lui sont parfaitement étrangères... Etrangement, la personne ainsi "soutenue" dans sa souffrance devient un professionnel impeccable, alors que quinze jours avant ça pestait contre le travail lamentable dans ce secteur. Après le départ d'un cuisinier "aidé" par la salle des profs, j'ai constaté l'immense satisfaction générale, déclarée avec insistance, sur les changements introduits par son successeur.

Révolte a écrit: d'après mes informations, ces organisations syndicales n'ont pas été voir ce gestionnaire pour en discuter ?
Rassure-toi : jamais ils ne feraient une chose pareille.

J'aime à répéter en boucle cette délicieuse affaire : j'ai été frappé par trois individus cagoulés à l'entrée de l'établissement devant des dizaines d'élèves et "d'adultes" de l'établissement. Le surlendemain, AG des personnels de l'établissement pour discuter de ces graves faits de violence. J'ai appris que je ne faisais pas partie des personnels de l'établissement : personne ne m'a invité. D'ailleurs ils ont longuement parlé d'un oeuf ayant atterri sur le capot de la voiture d'un prof, mais on ne m'a pas rapporté de commentaires sur ce qui pouvait me concerner. Car ce sont des gens vraiment très solidaires de toutes les catégories de personnels.
Révolte a écrit:Cela doit être jojo, l'enseignement des élèves par ces représentants du personnel.
Je te confirme que cela dépasse l'exécrable. Les élèves tentaient n'importe quoi pour ne pas devoir subir les cours du pire des individus de la salle des profs évoquée ci-dessus : comme à cause de cet emm.nuyeur de gestionnaire trop à son boulot et ses agents harcelés il ne suffisait pas de boucher la serrure de sa salle toutes les 55 mn, ils faisaient mine de se défenestrer. On a du condamner les fenêtres de tout un bâtiment à cause de ce nul de prof, j'en rirais encore si ce n'était à pleurer ! Pas la peine d'être psychanalyste avec 30 ans de cabinet pour comprendre...

Ca serait quand même intéressant d'avoir un cétartiodactyle sous la main pour nous en dire plus...

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13414
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  zebulon le Mar 6 Déc 2016 - 11:17

Bonjour,
Effectivement, lorsque vous entendez ce témoignage " j'ai jugé, comme d'autres, que cela porterait préjudice au bon fonctionnement de l'établissement" et "j’ai dû me mettre en arrêt maladie pendant plusieurs semaines".
Elle décide comme les autres, à la place du chef d'établissement et sinon.......
Je me pose des questions :
1)Comme l'indique les différents témoignages (fany et SA E NE S V), comment traiter ces accusations mensongères qui pourraient être dévastateur moralement pour le "soit-disant harceleur" ?
2) Le ministère doit il évolué et proposer des postes d'adjoint gestionnaire ou de chef d'établissement à des catégorie C, afin d'éviter d'avoir des plaintes d'harcèlement ?
3) Que doit faire le rectorat pour de tel cas ?

zebulon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  RETU le Mar 6 Déc 2016 - 11:55

On ne peut se fier à une présentation faite au travers du prisme journalistique, qu'a-dit exactement l'agent, etc... Inutile de monter sur ses grands chevaux.

Ce type de situation illustre pour moi la situation du gestionnaire ou du cadre intermédiaire qui peut à la fois être victime ou coupable de harcèlement.
avatar
RETU
****
****

Nombre de messages : 2962
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  V.M.B le Mar 6 Déc 2016 - 12:00

Que faire? Faire du préventif comme la Marmotte. Faut être plus malin, plus rapide et plus pro que ces cons qui se croient sortis des coui..es du pape:
- dès que se manifestent les 1ers symptômes évidents, se fendre d'une bafouille OFFICIELLE et PROFESSIONNELLE, en référence au code de l'éducation article R421-13 alinéa II et au décret n°82-453 relatif à l'hygiène et la sécurité du travail ainsi qu'à qu'à la prévention médicale dans la fonction publique, article 2-1

- listez les symptômes émotionnels et physiques pouvant suggérer que l'agent pourrait présenter un risque relatif à sa santé, comme par exemple:
Sentiment de mal-être ou de souffrance
crise de larmes sur lieu de travail
troubles du sommeil (si déclaré par agent)
pb personnels évoqués par l'agent
etc... cf guide ad hoc (internet est votre ami)

- s'abstenir de tout jugement en bien ou mal, s'en tenir aux faits épicétou
- indiquez si vous avez fait un entretien compréhensif semi directif avec l'agent et ce qui en est ressorti, toujours sans jugement.
- indiquez que vos décisions sont exclusivement professionnelles et liées à l'intérêt du service 
- indiquez si l'agent a obtenu un arrêt de travail à la suite de cet entretien.
- recommandez via une missive avec AR (ou en 2 exemplaires) au CE d'alerter les services de GRH ad hoc (rectorat ou CT). 

- laisser les services ad hoc se démerder à gérer ça, vous avez fait votre boulot en pro.
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5457
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  justice le Mar 6 Déc 2016 - 14:33

Le harcèlement relève foncièrement du dépôt de plainte. Il est malsain que certains veuillent faire justice eux-même, et qu'on laisse faire.

justice
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  Sa e nes v le Ven 9 Déc 2016 - 15:46

Mouais , pit et et pourtant quand on lit les réponses de la justice , je me dis que quelquefois un bon fling , ça peut toujours servir,et surtout c'est plus efficace ! tir

Sa e nes v
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  Goldored le Ven 9 Déc 2016 - 16:25

Sa e nes v a écrit:un bon fling
Voir le mot "flingue" écrit ainsi donne envie de défourailler son calibre et de dézinguer à tout va...

Goldored
.
.

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 24/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Acharnement...

Message  Correc et reguyer le Sam 10 Déc 2016 - 9:32

Le cas actuellement exposé est très intéressant, car il démontre comment résoudre un problème de souffrance au travail, qui peut se traduire par une forme de harcèlement moral.
L’organisation du travail peut être une cause de harcèlement moral :
La cour de Cassation, dans plusieurs affaires, a reconnu que l’organisation du travail pouvait constituer un harcèlement moral, comme vouloir réorganiser un service qui fonctionne bien (voir France Telecom) p ar exemple…
SI jusqu’à présent, le conseil d’état est plus réticent à reconnaître le harcèlement institutionnel, il devrait en toute logique s’aligner sur la cour de Cassation.

Porter plainte :
Déposer une plainte pour harcèlement moral, avec tous les éléments de preuve a permis à la collègue de se faire entendre auprès du rectorat et du ministère. La plainte auprès du procureur de la république a déclenché une enquête de police qui a permis de monter un dossier solide.
Saisir également la justice administrative qui peut permettre, dans certains cas, d’exercer un référé Liberté pour mettre fin dans les 48 heures au harcèlement.

Fiches RSST
Les collègues ont rempli consciencieusement, les fiches du Registre Santé et Sécurité au Travail (fournies par une organisation syndicale car absentes du Lycée, ce qui constitue un premier manquement à l’article L4121-1 du code du travail, transposé à la fonction publique).

Témoignages :
Les collègues ont systématiquement témoigné, de ce qu’elles voyaient ou entendaient (intimidation physique ou agression verbale). Malgré les menaces et les convocations à répétition, elles ont tenu bon. D’où l’importance de la solidarité entre collègues.
Elles ont témoigné auprès de leur employeur et de la justice.

Demande de protection fonctionnelle :
L’article 11 de la loi du 13 juillet 1983 prévoit la possibilité d’une protection fonctionnelle, L’arrêt du 12 mars 2010 du Conseil d’Etat l’a étendu au harcèlement moral.
En cas de refus de la part de l’employeur, faire un recours auprès du tribunal administratif.

Se déclarer en accident de service :
Depuis l’arrêt de la cour de Cassation du 1er juillet 2003, un choc émotionnel est assimilable à une blessure physique et peut engendrer un accident de service.
En cas de refus, saisir le tribunal administratif.
Actuellement, plusieurs recours devant le tribunal administratif pour refus d’accident de service, (dont un causé par une agente comptable, commissaire paritaire de son état).

Médecin de prévention :
Prendre le plus rapidement possible rendez-vous avec le médecin de prévention. Déontologiquement, il est au service des personnels et non pas au service de l’employeur. Il ne peut rien écrire sans l’accord de l’agent.

Prévenir le CHS-CT
Même si cette démarche ne se relève pas forcément utile, au regard de la frilosité de l’employeur et des élu-e-s, elle est obligatoire pour au moins faire constater la négligence de l’administration.

Le réflexe citoyen :
Une première organisation syndicale a appelé à un rassemblement pour soutenir les collègues et dénoncer l’inertie du rectorat dans son manque de protection des personnels, suivie d’une deuxième, majoritaire dans le Lycée.

Rassemblement organisé par des personnels administratifs :
Le rassemblement a été prévu, proposé et organisé par un groupe de personnels administratifs, avec le soutien d’enseignants et d’ATTEE.
Les personnels administratifs sont tout à fait capables de monter ce genre d’actions.

Pour ce qui est de la loyauté, les fonctionnaires ont une obligation de loyauté envers les institutions républicaines et démocratiques.

Donc, tout le monde au palais de justice de Melun le 17 juin 2017 pour connaître toute l’affaire, que nous nous défendrons bien d’exposer ici.

Correc et reguyer
.
.

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  volcan le Sam 10 Déc 2016 - 12:31

Correc et reguyer a écrit:
La cour de Cassation, dans plusieurs affaires, a reconnu que l’organisation du travail pouvait constituer un harcèlement moral, comme vouloir réorganiser un service qui fonctionne bien (voir France Telecom) p ar exemple…

MDR : j'attends les décisions concernant toutes les réorganisations de service faites par les différents ministères pour y supprimer des postes. A mon avis elle va avoir du boulot en 2017.

On va attendre effectivement le jugement ; ce qui n'a pas été apparemment le cas de certains personnels et syndicats dans leur chasse au gestionnaire.
Ca me rappelle le cas d'un ancien collègue qui, arrivant dans un établissement notoirement connu pour des multiples dysfonctionnements des services, avait voulu simplement remettre les gens au travail, ce qui lui avait valu dépôt de plainte et mouvements syndicaux avant que la plainte soit classée sans suite et que l'établissement retrouve un fonctionnement normal à la satisfaction de ceux qui avaient encore la notion du service public. Bien entendu aucun parallèle avec la situation évoquée ici que je ne connais pas..

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9067
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  zebulon le Sam 10 Déc 2016 - 13:48

Correc et reguyer,
Intéressant votre maitrise de ce dossier : avez vous la capacité (êtes vous chef d'établissement) pour juger si le service fonctionnait correctement ?
Avez vous pu discuter avec cet adjoint gestionnaire, sur les doléances des agents en souffrance ?
Vous dites que le personnel administratif est tout à fait capable de monter ce genre d'action : oui j'ai lu l'article du parisien et en autre la pancarte "halte au pouvoir absolu de la hiérarchie". Je ne vous souhaite pas un jour d'être gérant d'une société. Rester sagement dans la fonction publique.

zebulon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  zebulon le Sam 10 Déc 2016 - 13:56

Au faite, je ne vois que les drapeaux de SUD EDUCATION. Ce syndicat majoritaire dans le lycée, il n'a pas eu le courage de déployer ses banderoles....

zebulon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  volcan le Sam 10 Déc 2016 - 14:32

zebulon a écrit:Au faite, je ne vois que les drapeaux de SUD EDUCATION. Ce syndicat majoritaire dans le lycée, il n'a pas eu le courage de déployer ses banderoles....

Oui au fait où est notre syndicat majoritaire ? Il défend qui ? Si ça se trouve le gestionnaire et les administratifs sont tous syndiqués chez lui ; ce qui reflète bien l'incohérence de ne pas avoir de syndicat spécifique.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9067
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  zebulon le Sam 10 Déc 2016 - 15:15

J'ai relu ce fil (et notamment le message de révolte) et je suis arrivé à cette conclusion :
Correc et reguyer, ne seriez pas le représentant du SNETAA dans ce lycée, puisque vous semblez bien connaitre ce dossier. Et cet élément en gras, ne fait que confirmer que vous n'êtes pas de SUD EDUCATION, mais bien du SNETAA. Cela ne doit pas être compliqué de savoir qui vous êtes.

Fiches RSST
Les collègues ont rempli consciencieusement, les fiches du Registre Santé et Sécurité au Travail (fournies par une organisation syndicale car absentes du Lycée, ce qui constitue un premier manquement à l’article L4121-1 du code du travail, transposé à la fonction publique).

Je me permets de vous rectifier : ce n'est pas les fiches qui étaient absentes, mais le registre.

Je m'interroge sur votre implication :
Vous semblez être un spécialiste de l'harcèlement dans cet établissement et vous n'avez pas eu le réflexe de demander à mettre en place ce registre ?? Vous accablez le chef d'établissement, l'adjoint gestionnaire et l'assistant de prévention.

En avez vous parlé avec le gestionnaire ?
Qu'est ce que pour vous une réorganisation ?
Je suis curieux de savoir, si vous êtes un bon prof et un représentant syndicale ? Nous avons tous des ennemis.
Les enseignants qui ont été au rassemblement, maitrisaient ils le sujet où vous ils ont suivis les yeux fermés ?
Les ATTEE y étaient aussi, ils sont également harcelés ? Mais dis donc, à vous entendre, ce gestionnaire harcèle tout le monde, même les profs..

Lorsque vous aurez une plainte pour harcèlement par vos élèves, vous comprendrez un jour votre douleur....

Et vous osez appeler à un rassemblement le 17 juin 2017.


zebulon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Acharnement

Message  Correc et reguyer le Sam 10 Déc 2016 - 18:15

Le RSST a été fourni par une organisation extérieure au Lycée, qui n'est pas le SNETAA, mais SUD Education.

Ce sont des personnels administratifs de SUD Education qui ont organisé ce rassemblement, dont des gestionnaires.
Avec le soutien d'enseignants de SUD Education et d'ATTEE SUD Education, toutes et tous extérieur-e-s au Lycée.

Ce rassemblement avait AUSSI pour but de dénoncer l'inertie du Rectorat face aux problèmes de harcèlement moral.

L'important étant de ne pas transformer l'administration en une série de castes qui défendent leurs intérêts contre les intérêts des autres personnels.

Quant au 17 juin, personne n'appelait à un rassemblement devant le TGI de Melun, mais ça peut être une idée...

Correc et reguyer
.
.

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  zebulon le Sam 10 Déc 2016 - 18:58

Vous avez du mal comprendre : pourquoi le SNETAA n'a t'il pas mis en place (ou proposé au chef d'établissement )le registre dans l'établissement ?

Pour votre information, le modèle de registre RSST est disponible sur Internet. 

SUD EDUCATION vient donner des leçons sur la réglementation au SNETAA dans son propre lycée.

Ces gestionnaires de SUD EDUCATION (des personnels de direction), ont ils pris contact avec le gestionnaire de de l'établissement ?

Encore une fois, en avez vous discuté avec le gestionnaire ? 

Vous pouvez répondre svp aux questions ?

zebulon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  volcan le Sam 10 Déc 2016 - 19:19

Correc et reguyer a écrit:Ce sont des personnels administratifs de SUD Education qui ont organisé ce rassemblement, dont des gestionnaires.

Des gestionnaires venant "lyncher" un collègue.... No  content de ne pas être dans ce département.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9067
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement sur gestionnaire

Message  Correc et reguyer le Sam 10 Déc 2016 - 20:03

Rappel : le rassemblement ne visait pas particulièrement le gestionnaire.
Il avait surtout pour but de soutenir les collègues, de dénoncer le harcèlement moral (en général) et l'inertie du rectorat.

A partir du moment où une plainte a été déposée (pas seulement contre le gestionnaire), il faut laisser faire la justice.
Toutefois, des explications ont été demandées au proviseur qui n'a pas répondu.

Les gestionnaires ne sont pas des personnels de direction, mais font partie de l'équipe de direction, comme les CPE. (et encore, les CPE peuvent présider le conseil d'administration).

Pour le RSST, il faut demander au SNETAA.
Normalement, c'est au chef d'établissement d'installer les documents obligatoires. Ce qu'il n'avait pas fait. Ce que SUD a fait, comme il le fait régulièrement dans beaucoup d'établissements.

Enfin, être mort de rire par rapport à une réorganisation de service, à France Telecom (et ailleurs), beaucoup sont morts tout court.

hamac

Correc et reguyer
.
.

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum