Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Notre métier va disparaître

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Aguirre le Mar 18 Oct 2016 - 22:12

Merci aux collègues pour leurs témoignages.

J'ai préféré supprimer mon message relatif à la DGF de ma CT car même en présentant des chiffres approximatifs et même si les chiffres exacts seront discutés publiquement lors d'un CA budgétaire, j'ai des doutes sur la déontologie de cet exemple.

En gros, je me retrouve avec une DGF très basse, suite à l'externalisation de la DP (plus de SRH) et la reprise en main de la viabilisation par la CT. Le PFR que la CT nous demande pour compléter sa DGF fait le triple de la DGF nette. Certains diront qu'on a thésaurisé, d'autres qu'on a bien géré les deniers publics. Concrètement la DGF "nette" de l'année dernière est 10 fois supérieure à la DGF "nette" de cette année. Ce n'est pas une blague.

Donc je vais présenter en fin d'année en CA un budget qui va faire le tiers environ de celui que je présentais encore l'année dernière (je parle en comptant le SBN).

Et malgré le discours rassurant du référent RH de ma CT, je serais curieux de savoir combien d'agents ont été titularisés ces dernières années et quelle est la moyenne d'âge des fonctionnaires territoriaux titulaires (mais vous le comprendrez j'ai mon idée sur la question).

Donc budget amoindri, GRH amoindri, contrats de maintenance repris par la CT, je crois que c'est clair.

Je suis arrivé, comme pas mal de collègues je pense, dans ce métier d'adjoint-gestionnaire un peu par hasard en sortant de l'IRA. J'ai appris à aimer ce métier, ce rôle de "facilitateur" de la communauté éducative. Mais je ne pense pas y faire de vieux os.


Dernière édition par Aguirre le Mar 18 Oct 2016 - 22:36, édité 3 fois

Aguirre
.
.

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  coffeeman le Mar 18 Oct 2016 - 22:30

Et les bourses?
Paiement direct aux familles?
avatar
coffeeman
******
******

Nombre de messages : 4561
Age : 46
Localisation : Derrière les barreaux...
Date d'inscription : 18/05/2006

http://www.espaceple.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Aguirre le Mar 18 Oct 2016 - 22:48

Eh bien j'imagine. Auparavant les bourses réduisaient prioritairement la facture de la DP mais là j'imagine qu'elles iront directement sur le compte des familles.

Aguirre
.
.

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  FPT le Mer 19 Oct 2016 - 10:18

forum pour Toro

Tout à fait d'accord et je plaide également pour la FPT
A mon niveau, je vois vraiment la différence.
Et j'attends pas des collègues agents comptables qu'ils approuvent cela.
Ils sont assis sur deux chaises et ils hésitent..

FPT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  volcan le Mer 19 Oct 2016 - 12:55

Le débat est dépassé. Le dernier train est passé, nos syndicats et ceux des perdir ont refusé qu'on le prenne. Il n'y aura pas d'autres passages. Certains pourront peut-être prendre un bus mais les places seront limitées et chères.


_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9929
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  peky le Mer 19 Oct 2016 - 13:17

Toro a écrit:Bonsoir

Le tout décompté pour un durée de 7h (mes agents sont à 20 mn) Et que les agents qui ne venaient pas devaient récupérer 7 heures de travail !
Pendant les intempéries de ces derniers jours le recteur nous demandais des fermer les établissements mais d'assurer un accueil à minima. Et la Région demandait à ces agents de ne pas se rendre dans les établissements. Résultat, se démerder pour faire manger les internes et les quelques élèves présents, assurer l'accueil téléphonique ! La collectivité nous a même mailer pour nous autoriser à utiliser la dotation de fonctionnement pour éventuellement pallier l'absence des agents (prestataires restauration, accueil...)

C'est curieux je n'ai pas eu connaissance de cela.


Dernière édition par peky le Mer 19 Oct 2016 - 16:56, édité 1 fois

peky
****
****

Nombre de messages : 2034
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  gestgest le Mer 19 Oct 2016 - 14:03

Bonjour,

Je vais vous donner mon exemple qui va un peu à l'encontre de la disparition de notre métier.

Personnellement, dans mon établissement, j'ai de plus en plus en faire et dans presque tous les domaines, avec des enveloppes financières non négligeables même si c'est pas non plus des fortunes. Les projets fleurissent chez nous - suis-je une des exceptions possible- je ne saurais dire.

Bien sur, comme vous tous, la CT a repris des contrats, fait des marchés. Donc, je ne vous cache pas également mon inquiétude dans ce domaine.

Mais, je trouve que le métier de gestionnaire ne s'arrête pas au service fait, à la gestion des agents et au budget... Je vois toute une multitude de missions autre que celles citées. En tant que gestionnaire, je m'ennuie jamais, comme vous tous.

Après Chorus Pro et cie, en discutant avec des collègues, pas sur que ça soit synonyme de moins de travail...

gestgest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  tchopo le Mer 19 Oct 2016 - 14:09

Bossant de 7H40 à 18H et bcp à la maison, je ne vois pas ma charge de travail diminuée.

Pour des marchés repris par des CT ou un groupement de commandes, tant mieux si il y a économie ou meilleure prestation.
Idem pour le télépaiement (meilleur service public rendu à l'usager).

Ensuite, il est clair que comme certains lycées agricoles, le gestionnaire (non adjoint gestionnaire) sera sur plusieurs sites. et alors ?
avatar
tchopo
**
**

Nombre de messages : 633
Date d'inscription : 21/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  RETU le Mer 19 Oct 2016 - 14:50

gestgest a écrit:
Personnellement, dans mon établissement, j'ai de plus en plus à faire
 Non seulement cela n'est pas incompatible avec la disparition, mais d'une certaine manière... cela va avec. Quand ton boulot est mal connu et mal délimité, tu as un mal fou à le faire reconnaître et à en faire respecter les limites, et comme tout le monde croit que tu ne fais rien on t'en demande toujours plus.

avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3592
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  FPT le Mer 19 Oct 2016 - 15:05

Tout à fait,
A force de nous faire faire tout, on est par tout et nulle part comme il se doit..
D'autres corps de métiers travaillent beaucoup moins mais sont mieux considérés et reconnus comme indispensables.

FPT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Stroubok le Mer 19 Oct 2016 - 16:17

FPT a écrit:Tout à fait,
A force de nous faire faire tout, on est par tout et nulle part comme il se doit..
D'autres corps de métiers travaillent beaucoup moins mais sont mieux considérés et reconnus comme indispensables.
Mettez vous 15 jours  en arrêt maladie et vous verrez si vous n'êtes pas reconnu... Suspect
avatar
Stroubok
**
**

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Sad le Mer 19 Oct 2016 - 16:34

je ne suis pas sûr qu'être indispensable à des andouilles soit une forme de reconnaissance.
La reconnaissance est une démarche individuelle consciente. Pas l'expression d'une panique due à un manque de compétences propres.

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  L'intendant zonard le Mer 19 Oct 2016 - 17:35

volcan a écrit:Le débat est dépassé. Le dernier train est passé, nos syndicats et ceux des perdir ont refusé qu'on le prenne.
Je me permets une respectueuse rectification : les membres des différents syndicats de la profession ont tous choisi, à des majorités incontestables, le maintien dans la fonction publique d'État. Personne n'a songé à établir un syndicat des gestionnaires-voulant-être-décentralisés, ni proposé à tous ceux faisant ce choix de se regrouper dans l'une des organisations existantes.

Parallèlement, le syndicat auquel j'appartiens (corps et âme, damnée forcément) s'est engagé aussi loin que possible dans l'interministérialité, pour élargir les perspectives de carrière des gestionnaires : même en cas de resserrement du nombre de postes, ou de perte d'attractivité de nos postes suite à une saignée de trucs marrants à faire, il est désormais très facile de s'échapper dans des prés plus verts.

Et justement, de ceux qui sont partis vers les collectivités de rattachement, tous ceux que je connais en sont revenus. Un peu penauds. Ca doit bien vouloir dire quelque chose...

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14081
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  volcan le Mer 19 Oct 2016 - 18:04

L'intendant zonard a écrit:
volcan a écrit:Le débat est dépassé. Le dernier train est passé, nos syndicats et ceux des perdir ont refusé qu'on le prenne.
Je me permets une respectueuse rectification : les membres des différents syndicats de la profession ont tous choisi, à des majorités incontestables, le maintien dans la fonction publique d'État. Personne n'a songé à établir un syndicat des gestionnaires-voulant-être-décentralisés, ni proposé à tous ceux faisant ce choix de se regrouper dans l'une des organisations existantes.

Parallèlement, le syndicat auquel j'appartiens (corps et âme, damnée forcément) s'est engagé aussi loin que possible dans l'interministérialité, pour élargir les perspectives de carrière des gestionnaires : même en cas de resserrement du nombre de postes, ou de perte d'attractivité de nos postes suite à une saignée de trucs marrants à faire, il est désormais très facile de s'échapper dans des prés plus verts.

Et justement, de ceux qui sont partis vers les collectivités de rattachement, tous ceux que je connais en sont revenus. Un peu penauds. Ca doit bien vouloir dire quelque chose...

Je ne vais pas polémiquer sur un sujet clos.
L'interministérialité permettra effectivement aux gestionnaires de se recaser. La question est de savoir où lorsque tous les ministères vont supprimer des postes à partir de 2017.
J'ai également des connaissances qui sont partis dans des collectivités, aucun n'est revenu. La majorité est satisfaite (en gros moins de stress et plus de pognon). D'autres, plus rares, regrettent car ils ont perdu en indépendance et en intérêt de travail. Comme quoi ca dépend forcément de la collectivité.

En plus le nombre de collectivités fait qu'il est plus facile de muter si on n'est pas satisfait de son sort sans devoir partir à 500 bornes de sa famille.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9929
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  G.plusdessous le Jeu 20 Oct 2016 - 19:25

Y en a d autres qui sont desormais pers dir😈
avatar
G.plusdessous
.
.

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 16/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Astrolabe le Sam 22 Oct 2016 - 21:38

G.plusdessous a écrit:Y en a d autres qui sont desormais pers dir😈

Combien par an et au total ? Quelles sont tes sources ?
J'ai du mal à croire - mais je ne demande qu'à - que la proportion - via le concours - ait augmenté si tant que cela par rapport à l'époque des détachements.

As .
avatar
Astrolabe
*
*

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 26/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  danidf le Sam 22 Oct 2016 - 22:15

Bonsoir,
Pour information, dans les administrations de l'état et peut-être dans les collectivités, la mutualisation est mise en place pour faire des économies. La restauration, l'entretien des locaux, la sécurité, l'accueil sont déjà externalisés et depuis fort longtemps.
Le constat d'aujourd'hui, les EPLE font exceptions, mais pour combien de temps encore...
Bonne soirée.

danidf
*
*

Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 29/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  ADN le Sam 22 Oct 2016 - 22:52

Une solution à terme qui ne fera pas plaisir à tout le monde: si les gestionnaires restent du cadre Etat, qu'ils deviennent de véritables secrétaires généraux de l'EPLE avec des regroupements administratifs des petits EPLE;

ADN
**
**

Nombre de messages : 965
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Gestionnaire31 le Dim 23 Oct 2016 - 1:58

Toro a écrit:L'apprends hier que la Présidente de la nouvelle région Occitanie va doubler le régime indemnitaire des agents. Deux heures après j’apprenais que le RIFSEEP allait me tondre de quelques centaines d'euros !
Il y a quelques jours on nous informais que la présidente avais loué la plus grande salle de spectacle de la Région, une des plus grande de France, pour recevoir les agents  pendant 2 heures, suivi d'un buffet dînatoire ! Le tout décompté pour un durée de 7h (mes agents sont à 20 mn) Et que les agents qui ne venaient pas devaient récupérer 7 heures de travail !

J'étais vert quand j'ai eu le mail m'informant de ça. Dans mon bahut on avait prévu des livraisons, des déménagements in situ ... Tout à reprogrammer.
Mon agent chef m'a rapporté le contenu des débats (à Toulouse) apparemment la mère **** a bien embobiné aux agents, les invitants à traiter en direct avec la Région dès qu'ils ont un "problème" dans leur EPLE et rappelant bien que les lycées sont SA propriété (argument que je re-sortirais volontiers lorsqu'on aura un accident parce que la région ne veut pas nous payer des travaux de mise en sécurité électrique).


Dernière édition par Alomero le Dim 23 Oct 2016 - 8:57, édité 2 fois (Raison : Inutile ajouté au qualificatif et à la précision géographique, même si on comprend que ça démange)

Gestionnaire31
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Et-oui-c'est arrivé le Dim 23 Oct 2016 - 12:06

Pourquoi elle aurait embobiné les agents? En doublant leurs indemnités (j'aimerais qu'on m'embobine moi aussi) ? En leur disant que la Région était le chef de son personnel ? En leur disant que les EPLE leur appartenaient ?
Si vous aviez été à cette réunion en qualité de gestionnaire territorial n'auriez vous pas apprécié ce discours qui vous mettait, entre autres choses, à l'abri des lubies du CE.
Trop tard pour pleurer, reste plus qu'à changer de ministère.... c'est pas comme si on n'avait pas été prévenu.

Et-oui-c'est arrivé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Alomero le Dim 23 Oct 2016 - 12:31

Et-oui-c'est arrivé a écrit:En leur disant que la Région était le chef de son personnel ? En leur disant que les EPLE leur appartenaient ?
La loi ne parle pas de chef mais elle reconnaît l'autorité hiérarchique tout autant que l'autorité fonctionnelle. Les bâtiments appartiennent bien aux CT mais la mission d'un EPLE est, pour l'instant encore, de la compétence de l'état.

L'autonomie de l'EPLE est bien foulée aux pieds par les deux et les conventions tripartites peinent à voir le jour puisque ce qu'apporte l'EPLE ne se mesure pas immédiatement en argent. L'éducation nationale meure à petit feu de cette situation où les querelles de pouvoir se font plus âpres au fur et à mesure que l'argent vient à manquer et les élèves en sont bien plus victimes que les personnels, quelqu'ils soient.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7970
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  volcan le Dim 23 Oct 2016 - 14:00

Loi de 82 :
La CT assure l'accueil, la restauration, l'hébergement ainsi que l'entretien général et technique, à l'exception des missions d'encadrement et de surveillance des élèves, dans les établissements dont elle a la charge.
La CT assure le recrutement et la gestion des personnels techniciens, ouvriers et de service exerçant leurs missions dans les lycées. Ces personnels sont membres de la communauté éducative et concourent directement aux missions du service public de l'éducation nationale dans les conditions fixées aux articles L. 421-23 et L. 913-1.
 Pour l'exercice des compétences incombant à la collectivité de rattachement, le président du conseil général ou régional s'adresse directement au chef d'établissement.
Il lui fait connaître les objectifs fixés par la collectivité de rattachement et les moyens que celle-ci alloue à cet effet à l'établissement. Le chef d'établissement est chargé de mettre en oeuvre ces objectifs et de rendre compte de l'utilisation de ces moyens.
Le chef d'établissement est assisté des services d'intendance et d'administration ; il encadre et organise le travail des personnels techniciens, ouvriers et de service placés sous son autorité. Il assure la gestion du service de demi-pension conformément aux modalités d'exploitation définies par la collectivité compétente.
Une convention passée entre l'établissement et, selon le cas, le conseil général ou le conseil régional précise les modalités d'exercice de leurs compétences respectives.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9929
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  G.plusdessous le Dim 23 Oct 2016 - 22:36

N esr ce pas en gros les missions de l intendant : gestion materielle, des flux financiers generes par celle ci, et de la grh? Bref un fpe pour gerer les missions de la fpt: est ce longtemps soutenable? Moi je dis cela mais je dis rien... peut etre les agt comptables pourront ils tirer leur epingle du jeu du côté du tresor. Allez on attend gfcweb et on comptera les postes "optimises":on prend date....
avatar
G.plusdessous
.
.

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 16/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  philia1 le Dim 23 Oct 2016 - 22:46

Les conséquences de la décentralisation sur notre métier ( surtout la 2ème vague celle de 2003-2004 ) ou plus globalement sur les personnels administratifs de la fonction publique d'Etat rattachés au ministère de l'EN existent depuis pas mal d'années en particulier au niveau de la suppression des postes et donc du déplacement des personnels de catégorie C, B et A.

Mes anciens collègues l'ont vécu lorsque les cuisines centrales ont été supprimées et remplacées par soit des restaurants autonomes ou soit des cuisines gérées directement par les collectivités territoriales.

Par exemple, l'attaché gérant la cuisine centrale a été déplacé, le secrétaire a été reclassé à l'intérieur de l'établissement et le poste d'adjoint a purement été supprimé.

Bref, la délégation des compétences vers le département ou la région a eu un impact plus large et non seulement sur les gestionnaires ( qui peuvent être cadre A ou B : il ne le faut pas oublié certains SAENES sont des gestionnaires ).

philia1
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  volcan le Dim 23 Oct 2016 - 22:52

G.plusdessous a écrit: peut etre les agt comptables pourront ils tirer leur epingle du jeu du côté du tresor.
rire  Parce que tu crois que les Finances qui restructurent à marche forcée en supprimant des postes comptables chez eux vont vouloir récupérer les comptables de l'EN qu'ils considèrent comme des incompétents ?
Un EPLE c'est un établissement local et les Finances ont déjà la responsabilité comptable des autres établissements locaux.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9929
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Stroubok le Lun 24 Oct 2016 - 10:27

Et-oui-c'est arrivé a écrit:Pourquoi elle aurait embobiné les agents? En doublant leurs indemnités (j'aimerais qu'on m'embobine moi aussi) ? En leur disant que la Région était le chef de son personnel ? En leur disant que les EPLE leur appartenaient ?
Si vous aviez été à cette réunion en qualité de gestionnaire territorial n'auriez vous pas apprécié ce discours qui vous mettait, entre autres choses, à l'abri des lubies du CE.
Trop tard pour pleurer, reste plus qu'à changer de ministère.... c'est pas comme si on n'avait pas été prévenu.
Encore une qui se prend pour le Duc d'Aquitaine... queen Elle veut vraiment tout gérer? Pas de problème! Je luis fais remonter dans la minute tout problème ou toute question émanant des agents: absentéisme chronique (chez certains), bisbilles perpétuelles, absence de motivation, dénigrements inter-personnels, psychodrames, larmes de crocodile...  Je pense qu'elle ne tiendra pas une demi-journée... frappe
ça me fait doucement rigoler ces gens qui pensent encore pouvoir tout régenter depuis leur gros fauteuil en cuir... presse
avatar
Stroubok
**
**

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Stroubok le Lun 24 Oct 2016 - 10:35

Et-oui-c'est arrivé a écrit:Pourquoi elle aurait embobiné les agents? En doublant leurs indemnités (j'aimerais qu'on m'embobine moi aussi) ? En leur disant que la Région était le chef de son personnel ? En leur disant que les EPLE leur appartenaient ?
Si vous aviez été à cette réunion en qualité de gestionnaire territorial n'auriez vous pas apprécié ce discours qui vous mettait, entre autres choses, à l'abri des lubies du CE.
Trop tard pour pleurer, reste plus qu'à changer de ministère.... c'est pas comme si on n'avait pas été prévenu.
Je préfère encore les lubies minimalistes et éducatives de mon CE que celles maximalistes et politicardes des petits marquis de province king qui ne rêvent encore et toujours que de bouffer le gros roi de France... pour aussi sec s'asseoir sur son trône! tir
avatar
Stroubok
**
**

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  volcan le Lun 24 Oct 2016 - 11:37

Il y a dans la rubrique "malaise des gestionnaires" quantité de description de lubies des CE qui sont tout sauf minimalistes et nombre de collègues qui préféreraient un petit marquis à 200 km de chez eux qu'à 5 mètres.
La caricature n'apporte rien que ce soit dans un sens ou dans l'autre.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9929
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  RETU le Lun 24 Oct 2016 - 13:13

Il est peut-être difficile de juger une collectivité territoriale sur le discours de sa présidente qui plus est par personne interposée (si j'ai bien compris), elle va forcément assurer ses collaborateurs et personnels de son soutien, cela ne peut présumer du fonctionnement au quotidien.


Dernière édition par RETU le Lun 24 Oct 2016 - 20:28, édité 1 fois (Raison : grammatical)
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3592
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Chewbacca le Lun 24 Oct 2016 - 14:05

Je ne suis pas dans un EPLE, mais dans un EPA. Mais j'ai moi aussi constaté, au fil des années, que nos missions et notre "marge de manoeuvre et d'autonomie" s'étaient grandement "dégradées". On gère de moins en moins de chose en direct, et de plus en plus, notre travail se réduit à manager le personnel de nos services et à "ouvrir des portes", sans plus. Ce qui hier justifiait des postes de A, justifie plus aujourd'hui des postes de B...On tire pas le système vers le bas, pour qu'il coûte le moins cher possible, avec au final, mais là, je vais faire du "politique", la volonté de démembrer certains services publics dans une visée de privatisation. La tactique du "vous voyez que ça ne fonctionne pas! Il faut passer au privé"..... Rolling Eyes
avatar
Chewbacca
*
*

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 05/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre métier va disparaître

Message  Stroubok le Lun 24 Oct 2016 - 16:30

volcan a écrit:Il y a dans la rubrique "malaise des gestionnaires" quantité de description de lubies des CE qui sont tout sauf minimalistes et nombre de collègues qui préféreraient un petit marquis à 200 km de chez eux qu'à 5 mètres.
La caricature n'apporte rien que ce soit dans un sens ou dans l'autre.
Ouais, mais si la profession et l'institution étaient mieux défendues, on entendrait moins ces discours type "les CT font mieux ci, les CT font mieux ça, on serait plus heureux dans une CT, vous êtes nuls et vous allez clamser, on vous l'avait bien dit..."
Moi je ne pleurniche pas sur mon sort, j'essaie de me battre au quotidien avec les moyens qui me sont donnés et si j'en ai pas assez, je le dit!
Les CT ne font pas forcément mieux que l'EN et se font régulièrement allumer par la Cour des comptes pour leur mauvaise gestion... Y a qu'à voir l'augmentation continue de la fiscalité locale...
Arrêtons l'auto-dénigrement. Prenons nos responsabilités ici et maintenant et arrêtons de penser que l'herbe est toujours plus verte dans le pré d'à côté! b2
avatar
Stroubok
**
**

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum