Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  PERDU le Mer 25 Mai 2016 - 21:11

Bonsoir,

AAE gestionnaire matériel, J'ai passé un entretien via la BIEP et l'administration d'accueil accepte que j'intègre le poste au 1er septembre. Je précise que j'ai fait en sorte que mon préavis de 3 mois coïncide avec la rentrée pour éviter de planter l'établissement en pleine année scolaire et en vue de profiter de la dernière semaine d'août pour passer le relais au ou à la futur(e) gestionnaire.

Sauf que de source non officielle, le rectorat s'apprêterait à refuser ma demande de mutation au motif que je ne suis en poste que depuis deux ans et ce malgré l'avis favorable du CE.

J'avoue mon étonnement. Certains collègues sont partis au bout d'un an voire de trois mois. Deux ans ça ne me semble pas déraisonnable sachant que je me suis beaucoup investi pour faire avancer les choses. Et surtout est-il écrit quelque part qu'on a l'obligation de rester trois ans minimum sur un poste? Si oui, le texte en question m'intéresse.

Enfin, à quoi sert le CIGEM des attachés, censé faciliter la mobilité, si les rectorats peuvent rejeter une demande de mutation sur un autre poste d'attaché pour "manque de stabilité sur le poste actuel" Embarassed ?

Merci par avance pour vos réponses.

PS: Le service RH du rectorat m'a un peu sermonné sur le fait que j'avais postulé à une offre parue sur la BIEP sans leur demander une autorisation avant confused

PERDU
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  Bozinchu le Mer 25 Mai 2016 - 22:54

et c'est où ce rectorat qui s'affranchit de toutes les règles existantes dans notre beau pays?
c'est en ex URSS ?
Mr green

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17099
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  Alomero le Jeu 26 Mai 2016 - 1:06

Il arrive aux syndicats, entre deux appels à blocage d'autoroute ou de raffinerie, de défendre les droits statutaires manifestement bafoués de certains agents. Une piste à suivre.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7774
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  Indien3 le Jeu 26 Mai 2016 - 8:03

Nous ne sommes pas la propriété des rectorats des académies où nous sommes affectés et nous n'avons pas à leur demander une quelconque autorisation pour candidater sur un poste situé "ailleurs".
Certains services essayent l'intimidation ou l'enfumage pour imposer leurs vues: c'est mauvais signe pour la bonne santé de notre administration si c'est leur manière de concevoir la GRH.

Indien3
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MERCI

Message  PERDU le Jeu 26 Mai 2016 - 10:00

Merci à BOZINCHU dont le message m'a détendu. ça fait du bien en cette période d'angoisse... sunny
Je ne peux hélas pas donner de détails sur le rectorat en question mais on se croirait en effet en ex-URSS. affraid
 
D'accord avec Indien3: du bluff ou de l'intimidation, c'est possible.

Réflexion d'un collègue parti dans un autre ministère: le MEN est réputé pour jouer la montre et essayer autant que possible de bloquer les demandes de mutation.

Mais nos syndicats sont en effet trop occupés en ce moment.

Bien que cela m'ait été fortement déconseillé, et j'espère ne pas en arriver là, je déposerai sans doute un recours en cas de refus officiel.


Wait and see...

Bonne journée!

PERDU
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  néthou le Jeu 26 Mai 2016 - 10:28

PERDU a écrit:Mais nos syndicats sont en effet trop occupés en ce moment.
Précisément.
Et notamment par les CAPA des mut, avancements, promotions, etc... Mr green

Donc pour le problème qui t'occupe, c'est vraiment le moment...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5089
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

petit témoignage..

Message  Que dire le Jeu 26 Mai 2016 - 10:28

Il y a plus de 3 ans, j'avais également fait une demande de mut pour une prise de poste au 1er avril mais ....le rectorat avait alors émis un avis favorable à compter du 1er septembre....j'avais alors 2 ans et demi d'ancienneté. Pour l'administration d'accueil cela revient à un avis défavorable! Que dire .............?????

Que dire
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  glenda69 le Ven 27 Mai 2016 - 14:58

PERDU a écrit:Bonsoir,

AAE gestionnaire matériel, J'ai passé un entretien via la BIEP et l'administration d'accueil accepte que j'intègre le poste au 1er septembre. Je précise que j'ai fait en sorte que mon préavis de 3 mois coïncide avec la rentrée pour éviter de planter l'établissement en pleine année scolaire et en vue de profiter de la dernière semaine d'août pour passer le relais au ou à la futur(e) gestionnaire.

Sauf que de source non officielle, le rectorat s'apprêterait à refuser ma demande de mutation au motif que je ne suis en poste que depuis deux ans et ce malgré l'avis favorable du CE.

J'avoue mon étonnement. Certains collègues sont partis au bout d'un an voire de trois mois. Deux ans ça ne me semble pas déraisonnable sachant que je me suis beaucoup investi pour faire avancer les choses. Et surtout est-il écrit quelque part qu'on a l'obligation de rester trois ans minimum sur un poste? Si oui, le texte en question m'intéresse.

Enfin, à quoi sert le CIGEM des attachés, censé faciliter la mobilité, si les rectorats peuvent rejeter une demande de mutation sur un autre poste d'attaché pour "manque de stabilité sur le poste actuel" Embarassed ?

Merci par avance pour vos réponses.

PS: Le service RH du rectorat m'a un peu sermonné sur le fait que j'avais postulé à une offre parue sur la BIEP sans leur demander une autorisation avant confused
Bonjour,

Pas de panique surtout !
Je vous conseille un courrier en recommandé à votre rectorat et en copie à la DGRH C du ministère (rue Régnault à PARIS 13) indiquant vos fiches de postes (actuelle et future), l'accord de principe de l'administration d'accueil et la date souhaitée de mutation. Le tout avant le 28 juin, date de CAPN des AAE du MENESR.
Il n'y a aucun texte concernant la règle des 3 ans, c'est un accord de principe. La loi de 2009 par contre a créé des facilités de mobilité et le CIGEM aussi.
Vous n’êtes pas le seul à être dans ce cas. L'Administration Centrale ne refusera jamais, elle peut éventuellement émettre un avis défavorable (c'est rare car sur quel motif ?), mais si c'est le cas et que l'administration d'accueil y tient, elle vous prendra quand même.
Bonne mutation.

glenda69
*
*

Nombre de messages : 187
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  Le Forgeron le Ven 27 Mai 2016 - 17:07

glenda69 a écrit:
L'Administration Centrale ne refusera jamais, elle peut éventuellement émettre un avis défavorable
Non, elle ne peut pas. Elle ne peut que prendre une décision dans un sens déterminé.
avatar
Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3588
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  El Doctus le Mar 31 Mai 2016 - 3:47

Ce rectorat méconnaît les nouvelles règles applicables en matière de mobilité. 
Pour rappeler ma petite expérience, j'ai postule sur un poste paru sur la biep sans vraiment respecter le préavis de trois mois et le rectorat avait mis un avis positif. 
C'était en fin d'année civile et tout s'est bien passé par la suite.
Surtout attendre l'avis officiel et se rapprocher d'un syndicat si cela se complique.

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  L'intendant zonard le Mer 1 Juin 2016 - 0:02

Il faut dire très calmement aux interlocuteurs du rectorat que t'obliger à rester serait une très mauvaise idée, parce que ton médecin t'a déjà diagnostiqué une dépression carabinée avec tendances psychotiques, pulsions meurtrières et dyscalculie profonde, mais que tu l'as supplié de ne pas encore te mettre en arrêt. tir

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13489
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  Révolté le Mer 1 Juin 2016 - 19:40

Ca c'est un gros problème dans les rectorats :  les DRH et leurs services, ils sont plutôt ***...c'est une catastrophe...bon dans mon académie, la DRH est morte, mais je vois que c'est pas mieux ailleurs...après si vous êtes syndicalisé, les syndicats peut-ê interviendront  ( mais bof, ils se mouillent pas trop, leur carrière pourraient être mise en danger)  ou sinon solution radicale : recours dvt le TA ( de la décision de refus) ( c'est lourd et long), mais les DRH des rectorats sont obligés de s'y plier...et encore, ***). Bon courage à vous dans ce parcours du combattant ! Combattez ! ne vous laissez pas faire par l'arbitraire ***. Ils ne vous font pas de cadeaux, ne leur en faites pas.


Dernière édition par volcan le Mer 1 Juin 2016 - 22:36, édité 1 fois (Raison : Il y a une manière de dire les choses et la votre n'est pas la bonne.)

Révolté
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  LFDG le Mer 1 Juin 2016 - 19:48

Encore un adepte de la thérapie par l'écrit ! Mais que c'est vain...
avatar
LFDG
**
**

Nombre de messages : 864
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  58aae le Mer 1 Juin 2016 - 22:17

PERDU a écrit:Bonsoir,

AAE gestionnaire matériel, J'ai passé un entretien via la BIEP et l'administration d'accueil accepte que j'intègre le poste au 1er septembre. Je précise que j'ai fait en sorte que mon préavis de 3 mois coïncide avec la rentrée pour éviter de planter l'établissement en pleine année scolaire et en vue de profiter de la dernière semaine d'août pour passer le relais au ou à la futur(e) gestionnaire.

Sauf que de source non officielle, le rectorat s'apprêterait à refuser ma demande de mutation au motif que je ne suis en poste que depuis deux ans et ce malgré l'avis favorable du CE.

J'avoue mon étonnement. Certains collègues sont partis au bout d'un an voire de trois mois. Deux ans ça ne me semble pas déraisonnable sachant que je me suis beaucoup investi pour faire avancer les choses. Et surtout est-il écrit quelque part qu'on a l'obligation de rester trois ans minimum sur un poste? Si oui, le texte en question m'intéresse.

Enfin, à quoi sert le CIGEM des attachés, censé faciliter la mobilité, si les rectorats peuvent rejeter une demande de mutation sur un autre poste d'attaché pour "manque de stabilité sur le poste actuel" Embarassed ?

Merci par avance pour vos réponses.

PS: Le service RH du rectorat m'a un peu sermonné sur le fait que j'avais postulé à une offre parue sur la BIEP sans leur demander une autorisation avant confused

Bonsoir Perdu,

Bienvenu au Club !!
J'ai été dans le même cas que toi et finalement pu muter via la Biep au bout de 20 mois
Cela a été TRES compliqué de partir car j'ai eu systematiquement des avis défavorables alors que la première année, ils hésitaient à me titulariser....j'ai compris ensuite pourquoi, non pas que j'étais incompétent mais s'ils ne me titularisaient pas...je partais dans un autre EPLE avec une incertitude pour l'EPLE celle d'être remplacé par un titulaire.....
Je suis parti, en cours d'année et ai été remplacé par un contractuel...........parce que mon poste n'a pas été publié vacant dans AMIA alors que le rectorat savait que je partais depuis le mois de mars !
C'est à n'y rien comprendre, je ne peux que vous encourager dans cette voie.
J'ai fait 18 demandes de mut. en moins de 2 ans, sur les conseils des certains anciens de ce forum que je remercie encore, j'ai "accéléré" les demandes tous azimuts ces derniers mois, à force les derniers avis n'étaient plus dévorables, c'est ce qui m'a permis de partir.

J'en profite pour poser une question concernant la prise en charge financière lors d'une mutation.
Le Rectorat est censé délivrer un certificat de cessation de paiement (CCP) mais l'administration d'accueil n'a pas encore reçu l'arrêté ministériel de nomination, qui va me payer.....?
L'EN que je devrai rembourser ?
Le Père Noël,
Personne ?

Merci de vos éclairages si vous avez rencontré cette situation lors d'un changement de Ministère.

58aae
*
*

Nombre de messages : 184
Localisation : où je ne voudrais pas être
Date d'inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  L'intendant zonard le Mer 1 Juin 2016 - 22:57

58aae a écrit:j'ai "accéléré" les demandes tous azimuts ces derniers mois, à force les derniers avis n'étaient plus dévorables, c'est ce qui m'a permis de partir.
Ton lapsus est vraiment savoureux Wink
La leçon à tirer de ton expérience, c'est que si tu montres une détermination absolue à partir à tout prix, on te fiche la paix.
58aae a écrit:Le Rectorat est censé délivrer un certificat de cessation de paiement (CCP) mais l'administration d'accueil n'a pas encore reçu l'arrêté ministériel de nomination, qui va me payer.....?
L'EN que je devrai rembourser ?
Le Père Noël,
Personne ?
Je ne suis pas un grand technicien, c'est à confirmer par un syndicat. De ce que je sais, aussi longtemps qu'il n'y a pas un ordre précis pour te prendre en charge déclenchant le CCP, ton ancienne administration doit continuer à te verser ton revenu (au pire traitement sans primes, mais généralement c'est laissé en l'état). S'il y a une latence, alors tu peux te trouver en situation de restituer des sommes à ton ancienne administration, mais au pire il y a la quotité saisissable. En gérant en bon père de famille, cela ne représente aucun problème.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13489
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIGEM ET REFUS DU RECTORAT

Message  58aae le Jeu 9 Juin 2016 - 22:28

L'intendant zonard a écrit:
58aae a écrit:j'ai "accéléré" les demandes tous azimuts ces derniers mois, à force les derniers avis n'étaient plus dévorables, c'est ce qui m'a permis de partir.
Ton lapsus est vraiment savoureux Wink
La leçon à tirer de ton expérience, c'est que si tu montres une détermination absolue à partir à tout prix, on te fiche la paix.
58aae a écrit:Le Rectorat est censé délivrer un certificat de cessation de paiement (CCP) mais l'administration d'accueil n'a pas encore reçu l'arrêté ministériel de nomination, qui va me payer.....?
L'EN que je devrai rembourser ?
Le Père Noël,
Personne ?
Je ne suis pas un grand technicien, c'est à confirmer par un syndicat. De ce que je sais, aussi longtemps qu'il n'y a pas un ordre précis pour te prendre en charge déclenchant le CCP, ton ancienne administration doit continuer à te verser ton revenu (au pire traitement sans primes, mais généralement c'est laissé en l'état). S'il y a une latence, alors tu peux te trouver en situation de restituer des sommes à ton ancienne administration, mais au pire il y a la quotité saisissable. En gérant en bon père de famille, cela ne représente aucun problème.

Bonsoir l'IZ, merci de ta réponse
J'ai signé mon nouveau Pv d'installation, l'arrêté ministériel étant enfin arrivé
Adieu donc à l'EN et bon vent à vous tous

58aae
*
*

Nombre de messages : 184
Localisation : où je ne voudrais pas être
Date d'inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum