Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Problèmes relationnels et conflictuels

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Mot de passe : GFC le Lun 11 Juin 2007 - 18:47

Miss_Parker a écrit:Je suis d'accord je ne veux pas y laisser ma santé !!!
Tu penses que si j'allais voir le médecin du rectorat cela aurait un effet sur ma demande de mut?

Je ne sais pas ce qui est le mieux. Je pense qu'une visite au médecin du Rectorat puis au DRH ou SG est une bonne chose. Mais en tout cas tu as toute ma sollicitude et je te souhaite vraiment beaucoup de courage. Vivement la Mut !

Mot de passe : GFC
*
*

Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 20/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pompon le Lun 11 Juin 2007 - 18:59

Je n'ai pas (jusqu'à présent) connu de situation similaire, mais il me
semble
qu'en consignant, comme tu le fais, par écrit tous les actes (et dates)
de harcèlement que cette personne t'inflige, ainsi que les témoignages
de tes
collègues, tu te constitues un bon dossier, avec à l'appui le certificat
médical de ton médecin traitant. Je rejoins les autres collègues:
demande une entrevue au médecin du rectorat et à la DRH; je ne pense
pas qu'une quelconque action sera entreprise à l'encontre de l'adjointe
stagiaire, mais au moins elle sera connue des services pour son pouvoir
de nuisance. La main courante, c'est pas mal non plus, surtout si tu
dois "frapper" plus fort ensuite.

Je te souhaite de tout coeur d'obtenir ta mutation. Courage et tiens-nous au courant.
avatar
Pompon
**
**

Nombre de messages : 482
Age : 49
Date d'inscription : 02/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Slash le Lun 11 Juin 2007 - 19:06

S'il y a une action à mener, je pense qu'il serait préférable qu'elle soit dirigée contre votre employeur plutôt que contre l'agent avec qui vous avez un conflit.
L'employeur a une obligation de protection à l'égard de ses agents. S'il ne remplit pas cette obligation, il engage sa responsabilité.
Je le répète, prenez un avocat.
avatar
Slash
*
*

Nombre de messages : 265
Localisation : Right next door to hell
Date d'inscription : 27/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

problème récurrent

Message  castor le Lun 11 Juin 2007 - 19:19

Tout d'abord, l'inspecteur d'académie n'y fera rien:
1/ça va l'emmerder
2/ces gens-là mangent ensemble
3/tu n'es que SASU!!!(Tu aurais été CASU, j'aurais dit la même chose...!)

Ensuite, s'agissant de la relation hiérarchique, tout est discutable..je ne connais pas les EPLE mais il me semble que c'est l'adjoint qui assure la continuité du SP en cas d'absence ou d'empêchement du Chef...
Or, s'il n'a pas autorité sur l'ensemble des personnels, comment pourrait-il assurer cette continuité?

D'autre part, il y a à côté de la relation hiérarchique ce qu'on appelle les relations de pouvoir.
Et à mon avis, avec ta principale adjointe, le problème n'est pas tellement la relation hiérarchique mais cette relation de pouvoir....

Dernière chose: essaye de contacter le médiateur académique de l'éducation nationale...son action sera plus efficace que celle de l'IA...!!!

castor
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Isaac Newton le Lun 11 Juin 2007 - 19:25

castor a écrit:Tout d'abord, l'inspecteur d'académie n'y fera rien:
1/ça va l'emmerder
2/ces gens-là mangent ensemble
3/tu n'es que SASU!!!(Tu aurais été CASU, j'aurais dit la même chose...!)

Ensuite, s'agissant de la relation hiérarchique, tout est discutable..je ne connais pas les EPLE mais il me semble que c'est l'adjoint qui assure la continuité du SP en cas d'absence ou d'empêchement du Chef...
Or, s'il n'a pas autorité sur l'ensemble des personnels, comment pourrait-il assurer cette continuité?

D'autre part, il y a à côté de la relation hiérarchique ce qu'on appelle les relations de pouvoir.
Et à mon avis, avec ta principale adjointe, le problème n'est pas tellement la relation hiérarchique mais cette relation de pouvoir....

Dernière chose: essaye de contacter le médiateur académique de l'éducation nationale...son action sera plus efficace que celle de l'IA...!!!

Beaucoup d'approximations. Se projeter dans le cas d'espèce d'un empêchement du CE ne fais pas de l'adjoint le chef de tous les personnels. Cf. Président du Sénat/Président de la République..

"Ces gens là mangent ensemble"...i Et alors,le fait de partager un Kebab fait de toi un complice des agissements de ton voisin de table ? Et qu'en sais tu, Père Castor, de la vie des IA et des CE ?
avatar
Isaac Newton
Admin
Admin

Nombre de messages : 7347
Age : 374
Localisation : Sous le pommier...
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Bref le Lun 11 Juin 2007 - 19:30

castor a écrit:Tout d'abord, l'inspecteur d'académie n'y fera rien:
1/ça va l'emmerder
2/ces gens-là mangent ensemble
3/tu n'es que SASU!!!(Tu aurais été CASU, j'aurais dit la même chose...!)

Ensuite, s'agissant de la relation hiérarchique, tout est discutable..je ne connais pas les EPLE mais il me semble que c'est l'adjoint qui assure la continuité du SP en cas d'absence ou d'empêchement du Chef...
Or, s'il n'a pas autorité sur l'ensemble des personnels, comment pourrait-il assurer cette continuité?

D'autre part, il y a à côté de la relation hiérarchique ce qu'on appelle les relations de pouvoir.
Et à mon avis, avec ta principale adjointe, le problème n'est pas tellement la relation hiérarchique mais cette relation de pouvoir....

Dernière chose: essaye de contacter le médiateur académique de l'éducation nationale...son action sera plus efficace que celle de l'IA...!!!

pour compléter :

le CE a son mot à dire sur la titularisation de l'adjoint . Il devrait donc avoir barre sur lui . Mais, pour qui sait la difficulté pour un CE d'obtenir la non titularisation et même la simple non reconduction d'un faisant fonction d'adjoint, on peut imaginer qu'à part être très "couillu" ou être bien reconnu et respecté de l'IA, le CE va regarder à deux fois avant de s'attaquer à l'adjoint .
Avec lequel il va devoir coexister, lui aussi .
Comme dit Castor c'est une affaire de relations de pouvoir, mais peut-être pas principalement envers le gestionnaire .
Ce n'est pas brillant .

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Invité le Lun 11 Juin 2007 - 21:27

Quels type d'ordre sont donnés ? (C'est assez important d'avoir des cas précis).

Chose qui a l'air bête mais il convient d'adresser au un courrier au CE lui demandant de ramener sa/son collègue à la raison.

Si ça bouge pas deux mois après réception, la même chose à l'IA, en recommandé accusé-réception demandant d'annuler le refus du CE de remettre les chose en place. Normalement il devrait se passer quelque chose.

Si jamais deux mois après (oui encore), rien n'a bougé, revenir ici on avisera.

Je sais c'est long, mais c'est comme ça, j'y peux rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  OLRIK le Lun 11 Juin 2007 - 21:43

Le "harceleur" isole toujours sa "victime"

harcèlement


mais aussi le BO

et l'ouvrage de Marie-France HIRIGOYEN à poser sur le bureau....

Dans tous les cas, il faut bcp communiquer avec l'ensemble des personnels et devancer l'individu, des témoins, mettre en évidence un enregistreur sur le bureau, se placer tjs à la droite de l'individu ds les réunions car il lui sera difficile de regarder votre oeil gauche et dc sera destabilisé et l'idéal de montrer sa vrai nature d'agresseur..... et ne jamais s'emporter....

Et rien attendre de l'organisation.....elle a horreur les conflits!
avatar
OLRIK
***
***

Nombre de messages : 1945
Age : 35
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

problème récurrent

Message  YAKA le Lun 11 Juin 2007 - 21:54

j'ai eu de gros pb, avec LE CE ; au bout de 2ans1/2, j'ai demandé une audiaence à l'ia ; elle m'a "été accordée" ; j'avais tellement de preuves, de faits, etc (tt consigné) que le CE a aussi été convoqué ; l'IA avait la trouille d'un plainte pour harcèlement.... depuis, il me fout la paix, même s'il pense pis que moi (ne supporte pas le poste de GM cette petite chose), les choses se sont arrangées ; enfin, je survie, le syndiquat, l' AC m'ont épaulée ; pour rien au monde j'aurais demandé ma mut...c'était faire preuve de faiblesse et lui donner raison ; mais je ne suis pas du genre à baisser les bras. J('ai failli y laisser ma santé, j'ai tenu bon ; médecin, etc...tous étaient préts à témoigner ; j'ai même eu droit à un arrêt avec anti dépresseur (10 jours!!! aprés la bestiole a repris le dessus) ; alors, pas facile à vivre, mais avec un dossier en béton, témoignages en + si possible (pas facile), accroche toi, si tu es bien dans ton bahut, c'est pas à toi de partir ; la mut pour régler les pb, je n'y crois pas ; la niac ('orthographe???) oui.... courage, la hiérarchie sait aussi écouter les GM cat B !!!!!!
avatar
YAKA
**
**

Nombre de messages : 751
Localisation : au four et au moulin
Date d'inscription : 06/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Gastounette le Lun 11 Juin 2007 - 22:34

J'aurais bien aimé avoir l'analyse de CpC sur ce sujet afin qu'il nous explique ce qui, mis à part une grande lâcheté, peut amener un CE à délibérément laisser couler un élément indispensable de l'EPLE par un autre. Une réponse, SvP?

Il est vrai que je suis également confrontée à ce problème depuis trois ans. Mais la différence est que même si mon CE n'a pas toujours bronché face aux attaques de "l'autre", me laissant un peu me frotter aux dures réalités de la vie professionnelle avec certains tordus, il a en revanche toujours été présent dès lors que les bornes étaient dépassées. Et comme je le crois malin, je pense que c'était autant par humanité que pour me ménager car un bon CM bien motivé était quand même ce qu'il redoutait.
avatar
Gastounette
**
**

Nombre de messages : 825
Localisation : droit vers la sortie de secours
Date d'inscription : 27/11/2006

http://www.gastonlagaffe.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  SVP le Lun 11 Juin 2007 - 23:21

Gastounette a écrit:J'aurais bien aimé avoir l'analyse de CpC sur ce sujet afin qu'il nous explique ce qui, mis à part une grande lâcheté, peut amener un CE à délibérément laisser couler un élément indispensable de l'EPLE par un autre. Une réponse, SvP?

A propos du chef et de son étrange comportement,
je pourrais reprendre les propos de "Bref" plus avant dans le fil .

Je n'irai pas jusqu'à qualifier de lâcheté la démarche, ou plus exactement l'absence de démarche, du CE sans avoir d'autres éléments .

Manque de courage ? Peut-être, probablement .
Ou un intérêt qu'on ignore à ne pas bouger : quid par exemple de la carrière de ce chef ? Est-il sur le départ et en négociation ? A t'il des casseroles et est-il en position de faiblesse ?

Pourquoi a t'il insisté pour ne pas avoir à transmettre sous son couvert la lettre du gestionnaire ? Il ne peut pourtant pas s'y opposer si le gestionnaire l'exige .

L'adjoint fait-il partie de réseau influent ?

Il faudrait remonter dans la carrière des deux personnages et questionner ceux qui les ont connus .

Mais il ne faut jamais perdre de vue la remarque finale d'Olrik .
Le CE le sait probablement, peut avoir été échaudé, ne tient pas à avoir à faire les frais d'un nouveau conflit . Se défile .

Une fois toutes ces précautions prises,
à lire le récit du gestionnaire et il n'y a pas de raison de le mettre en doute, je dirais que

- ce chef n'est pas un chef .
- c'est un très mauvais politique
- il se tire une balle dans le pied car son autorité - en interne comme dans le microcosme des chefs où tout se sait et se juge - sera atteinte par son incapacité à agir dans son domaine de compétence .
- son adjoint a certainement jaugé le personnage et en tire profit et peut-être même a déjà barre sur lui .
- la hiérarchie dont la plus grande qualité n'est pas la gestion des ressources humaines ne saura probablement pas, ni recadrer l'adjoint, ni l'arrêter dans sa carrière (il peut y avoir des exceptions), peut-être seulement bloquer la carrière du chef . Et encore rien n'est moins sûr .

Je n'ai pas de conseils à donner au gestionnaire qui ne l'aient été quant aux précautions à prendre .
Sauf peut-être de faire très attention à la salle des profs (c'est une assemblée qui n'est absolument pas rationnelle, souvent moutonnière et peut fonctionner à l'affectif dans ce genre de conflit . Dans les deux sens, à tort ou à raison ) . Je lui souhaite d'y trouver le bon positionnement .


CpC

SVP
**
**

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  fabrice le Mar 12 Juin 2007 - 7:43

La MGEN propose une assistance juridique.
avatar
fabrice
.
.

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 31/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Maudinou le Mar 12 Juin 2007 - 7:52

La MGEN propose une assistance juridique



l'Autonome aussi
avatar
Maudinou
***
***

Nombre de messages : 1754
Localisation : dans le local archives
Date d'inscription : 17/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  lucette le Mar 12 Juin 2007 - 8:41

Miss_Parker a écrit:
j'ai envoyé mon courrier à l'inspecteur d'académie, à qui d'autre pensez-vous que je doive l'envoyer? le recteur? le drh?

Effectivement, j'allais te proposer "d'arroser" un maximum de monde : le Recteur (adressé directement, avec copie à son directeur de cabinet et au service gestionnaire), le Médiateur académique, les syndicats... A partir du moment où plusieurs personnes sont saisies, elles ne peuvent pas faire comme si de rien n'était, ne serait-ce que les unes par rapport aux autres. Il ne faut pas hésiter "à mettre le paquet".

Courage. Tu as certainement à faire à quelqu'un d'irrationnel (j'ai connu un CE adjoint psychopathe) et ce n'est pas facile. Il ne faut surtout pas rester dans l'isolement, mais je pense que tu l'as bien compris car tu as entrepris des démarches dans le bon sens.

Pour la mutation, n'hésites pas toi aussi à harceler le Rectorat, en leur faisant de la pression psychologique.
avatar
lucette
*
*

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Miss_Parker le Mar 12 Juin 2007 - 10:16

Tout d'abord merci à tous pour vos conseils et votre soutien.

J'avais prévu de demander ma mutation, je l'ai déjà demandé l'an dernier mais je ne l'ai pas eu, je ne suis pas logée et je souhaiterai l'être.

Seulement cette situation a influencé mes choix, j'ai fait des voeux extrêmement larges afin de mettre un maximum de chance de mon côté.

Des faits il y en a, j'ai des témoins et des preuves, seulement il n'y en a pas énormément. La plupart du temps c'est vraiment plein de petites choses qui prises isolément sont ridicules, mais la somme de cela est insupportable (mais n'est-ce pas la définition du harcèlement...?)

Je ne souhaite pas dramatiser le problème, je le vis très mal car je suis très sensible, mais justement je pense qu'elle m'a cernée et qu'elle en joue. Je voudrais que cela soit réglé au sein de mon administration, je ne pense pas que ce problème mérite une réponse "judiciaire" mais si je n'obtiens aucune réponse de ma hiérarchie, je n'hésiterai pas à porter plainte.

Petite question, j'ai pour le moment envoyé mon dossier à l'inspecteur et au secrétaire académique de mon syndicat.
Si je l'envoie à d'autres, dois-je en informer l'inspecteur?
avatar
Miss_Parker
*
*

Nombre de messages : 345
Age : 38
Localisation : neuf trois for ever...
Date d'inscription : 04/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  lucette le Mar 12 Juin 2007 - 10:36

Miss_Parker a écrit:Petite question, j'ai pour le moment envoyé mon dossier à l'inspecteur et au secrétaire académique de mon syndicat.
Si je l'envoie à d'autres, dois-je en informer l'inspecteur?

A partir du moment où certains contacts ont été pris (IA et syndicat si je comprends bien), à ta place, j'attendrais un peu pour voir les réactions. Laisse toi une semaine / 10 jours à partir du moment où l'IA a été saisi. A défaut de manifestation de leur part, refais un deuxième envoi (artillerie lourde) avec copie à l'IA et syndicat. L'essentiel est que chacun sache qui a été saisi (on appelle ça chez moi se tenir par la barbichette) et en général il y a toujours un moment où quelqu'un, qui se pense important, se trouve face à ses contradictions.
avatar
lucette
*
*

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Bakriesk le Mar 12 Juin 2007 - 10:39

Pompon a écrit:Je n'ai pas (jusqu'à présent) connu de situation similaire, mais il me
semble
qu'en consignant, comme tu le fais, par écrit tous les actes (et dates)
de harcèlement que cette personne t'inflige, ainsi que les témoignages
de tes
collègues, tu te constitues un bon dossier, avec à l'appui le certificat
médical de ton médecin traitant. Je rejoins les autres collègues:
demande une entrevue au médecin du rectorat et à la DRH; je ne pense
pas qu'une quelconque action sera entreprise à l'encontre de l'adjointe
stagiaire, mais au moins elle sera connue des services pour son pouvoir
de nuisance. La main courante, c'est pas mal non plus, surtout si tu
dois "frapper" plus fort ensuite.

Je te souhaite de tout coeur d'obtenir ta mutation. Courage et tiens-nous au courant.
Consigner est effectivement la meilleure des choses.
Il faut rédiger au maximum. Cela permet de se remettre les idées bien en place et de prendre du recul. Cela constitue un élément de preuve souvent retenu (à défaut d'être une preuve).
Consignez tout. Post-it, mails, impressions, événements déplaisants, un maximum de témoignages (très durs à avoir, donc à demander à une grande sérénité pour ne pas faire peur)...
Quant à la main courante, je serais moins chaud : attention à ce qui pourrait être pris comme une dénonciation calomnieuse.
En revanche, dans le harcèlement, on est en plein dans le pénal.
Il est important à mon avis de le prendre sous l'angle de la santé au travail :
L'employeur est responsable de la santé de ses salariés et doit tout mettre en oeuvre pour que le travail n'y porte pas atteinte.
Le harcèlement appartient clairement à la famille des risques dits psycho-sociaux que l'employeur doit prévenir (pensez d'ailleurs dans le DUE à faire figurer ce risque pour tous les postes de travail).

J'aurais donc tendance à contacter le médecin du rectorat, les syndicats, l'IHS, l'ACMO en appuyant bien sur le fait que le travail porte atteinte à votre santé.
Ensuite, j'expliquerai cette partie du code du travail à mon CE en appuyant bien sur sa responsabilité qui s'engage du point de vue pénal s'il ne prend aucune mesure visant à vous protéger (et honnêtement, elles sont simples : rappel des textes évoqués par les collègues, petit rappel sur le sens du respect que l'on doit à chacun quelque soit son grade et sa fonction - elle doit être "charmante" avec les TOS, cette brave dame...)

Pour le reste, ne pas faire tourner sa vie sociale autour de ça. Parlez-en à votre famille et vos amis mais ne leur parlez pas que de ça. Les harcelés font peur (comme des contagieux !) et ils finiraient par vous fuir.

Ne pas hésitez à prendre des RV avec les uns et les autres pour les avoir en face et toujours s'expliquer sereinement mais fermement.

Cela étant dit, pour avoir traiter quelques dossiers quand j'étais à la Cgt Culture, un harcèlement est toujours difficile à prouver et ce n'est pas parce que les rapports peuvent être mauvais entre 2 personnes qu'il y a nécessairement harcèlement.
J'ai - chez moi - un petit questionnaire pour déterminer si on est vraiment dans ce type de cas.
Je le posterai ce soir.
avatar
Bakriesk
**
**

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : Trop loin de la Bretagne
Date d'inscription : 22/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

problème récurrent

Message  vivement le Mar 12 Juin 2007 - 10:45

pour répondre à YAKA.

l'on peut etre gestionnaire -comptable APASU et etre ou avoir été
harcelée(d'ailleurs uniquement à travers ma charge comptable...).cela a
duré 7ans. Le comble : mon évaluation de décembre 2006 . des écrits
mensongers, manipulation de l'A.S (qui n'a semble t il pas grand'chose
à faire..)...

Je m'en suis sortie grace à mon AASU , mes 2 SASU, le chef de cuisine,
le chef de l'encadrement qui ont poussé la porte de mon C.E en
disant STOP !depuis curieusement ça va mieux mais je suis très souvent
encore chez le médecin.

Je croyais avoir le devoir de me TAIRE, d'OBEIR..je me réveille depuis
début 2007. Je dis demain..., dès que j'aurai terminé cette
urgence...et surtout pour la première fois de ma carrière, je ferai
1607heures avant le 31 aout 2007!!! c'en est fini de toujours tirer sur
la meme alors qu'il a généreusement fait cadeau à tous les personnels
de bureau d'une réduction de leurs obligations horaires : 1500h/an au
lieur de 1607h. depuis 2002

Courage à tous nous avons aussi besoin de vacances.

vivement
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Bref le Mar 12 Juin 2007 - 12:50

Bakriesk a écrit:
Pompon a écrit:
La main courante, c'est pas mal non plus, surtout si tu
dois "frapper" plus fort ensuite.
Quant à la main courante, je serais moins chaud : attention à ce qui pourrait être pris comme une dénonciation calomnieuse.
je rejoins Bakriesk.
La main courante est très peu discrète.
Particulièrement dans les petits pays .
La déposition pourrait être exploitée pas des gens de passage ou qui veulent se rendre intéressants, qui n'avaient pas à en connaître mais dont il sera impossible ensuite de connaître l'identité .
Le CE a de bonne chance d'être mis au courant et le prendra très mal . Il pourrait s'en servir à charge .

S'il faut prendre officieusement/officiellement date à l'égard du CE, et s'il ressemble à ce qu'en suppose SVP, il est impressionnable, alors une petite visite dans son bureau avec représentant syndical in the pocket, pour lui expliquer en toute amitié et déférence ce qu'il va s'en suivre s'il ne se bouge pas efficacement pourrait avoir l'effet escompté par la main courante - prendre date - mais en plus réussir sans en présenter les risques .

Car si les choses bougent : alors cela aura été une démarche efficace qui restera officieuse et indiquée comme telle lors de l'entretien .
Si les choses demeurent en l'état : alors cela aura été une démarche officielle, documentée et devant témoin, qui sera versée au dossier qui permettra ensuite de faire constater, et en temps qu'il sera jugé utile, l'incapacité du CE à assurer utilement son service .

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

problème récurrent

Message  naïf le Mer 13 Juin 2007 - 5:17

N@n@rd a écrit:Je suis sans illusion ... Surtout que le "harcélement" est un sujet sensible, surtout si il est appuyé d'un certif médical.

Ayant un dossier volumineux en cours - avec certificat médical favorable à l'appui - suite à un contrôle demandé par le CE, mon conseil : comme constituant du harcèlement - SANS JAMAIS LE DEFINIR (on ne peut pas être juge et partie) - et donner des exemples précis. Même si mon dossier a été reconnu comme tant de graves accusations (en réalité défense suite à un rapport du CE de de 2Kg), la réponse de la hiérarchie a été une inspection générale de la gestion et non de l'EPLE comme je le souhaitai pour faire apparaître TOUS les dysfonctionnements et non plus uniquement ceux de la gestion.
Conclusion : il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir surtout si le CE est représentant du SPDEN...
Quant aux collègues, NO COMMENT si ce n'est
flower pour N@n@rd

naïf
Invité


Revenir en haut Aller en bas

problème récurrent

Message  Naïf le Mer 13 Juin 2007 - 5:20

Problème avec le lien. Lire après "Mon conseil" : relever les critères retenus par le juge ...
Cf site :

Naïf
Invité


Revenir en haut Aller en bas

problème récurrent

Message  Naïf le Mer 13 Juin 2007 - 5:22

Désolé, impossible de faire le lien avec le site suivant

Dernier essai sinon faire une recherche sur google.

Naïf
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Nicolas le Mer 13 Juin 2007 - 7:13

Miss_Parker a écrit:(...) je ne pense pas que ce problème mérite une réponse "judiciaire" mais si je n'obtiens aucune réponse de ma hiérarchie, je n'hésiterai pas à porter plainte.

C'est ton choix, mais je me permets de re-citer les propos d'azzrael

azzrael a écrit:(...)
premierement : tu fais une main courante à la police, cela te prend cinq minutes!!
c'est un début de preuve et si tu veux que ton courrier trouve une issue , tu le dis au rectorat que tu as fais une main courante et tu demandes la protection juridique!!! parle en à ton chef de tes démarches
alors là ils vont réagir tout de suite!!!!!!!!

Si tu es dans ton droit, je n'hésiterais pas à ta place car tant que cela reste interne à l'administration, cela n'est pas évident d'obtenir quelquechose et surtout usant ... Mon expérience de près de 20 années d'administration fait que je ne compte jamais sur ma hiérarchie pour résoudre mes difficultés professionnelles à ma place ...

Effectivement, tu seras peut-être 'regardée de travers' mais le harcèlement est réprimé par la loi et si ta hiérarchie ne fait rien c'est à toi d'agir, avec lucidité et sans volonté de nuire ou de te venger (le conflit ne sert à rien ) ... simplement faire respecter des droits - ni plus ni moins - et par voie de conséquence ta santé actuelle et future ! Il faut aussi savoir dire stop même si parfois cela fait 'ruer dans les brancards' ... enfin c'est ma façon de voir : bien faire et laisser braire !

Miss_Parker a écrit:
Petite question, j'ai pour le moment envoyé mon dossier à l'inspecteur et au secrétaire académique de mon syndicat.
Si je l'envoie à d'autres, dois-je en informer l'inspecteur?
Par principe, toujours informer la hiérarchie sauf cas vraiment grave ...

Ce n'est pas tout à fait le sujet, mais je suis GC depuis deux ans et encore loin d'être au top ...  et bien dans les 2 établissements que j'ai 'fait', les CE ont été compréhensifs et cela a contribué - ainsi que la formidable solidarité entre collègues -  à m'aider à faire face aux lourdes difficultés du débutant (j'ai eu de vrais  moments de découragements ...)
Je dis cela car j'ai vu pas mal de collègues de conseiller de te battre ... mais c'est vrai qu'ayant connu il y a peu la situation de débutant, on n'est pas suffisamment sur de soi professionnellement pour monter au créneau en cas d'agression  ... et si on est pas soutenu (par le CE par ex) en cas de mise en cause, on se sent un peu abandonné (on rame déjà tellement par ailleurs) ...

Heureusement il y a le formidable forum de Nanard et ses pas moins formidables forumeurs !!! on est avec toi Miss Parker !!!

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...
avatar
Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1076
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  nougatin le Mer 13 Juin 2007 - 8:38

je suis moi-même en poste dans un établissement du même département que toi et je crois malheureusement que la politique du rectorat, c'est l'étouffement des affaires.
Nous avons tourné cette année pendant cinq mois sans gestionnaire agent-comptable (en arrêt maladie) et seule une menace de grêve de l'ensemble du personnel de l'établissement a permis de régler la situation dans le délai miracle de 24 heures!!!!

j'ai perdu beaucoup du peu de mes illusions cette année au vu de cette expérience.

c'est un peu le pot de terre contre le pot de fer!

En tout cas, il faut que tu agisses avec subtilité dans cette affaire et que tu assures tes arrières.
Si tu ne l'as déjà fait , prends contact avec un syndicat qui pourra certainement t'éclairer sur la stratégie à suivre.
Et puis si cela t'intéresse, logiquement, deux postes de sasu non gestionnaires , dont le mien devraient se libérer au lycée.

nougatin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Bakriesk le Mer 13 Juin 2007 - 9:34

Je voulais mettre le questionnaire dont je parlais en lien ou en copier-coller, mais ça marche pas.
Copier-coller : s'agissant d'un fichier texte avec colonnes et tableaux, sa mise en forme explose dans un post.
Lien : pas trouvé si c'était possible...

Donc pour l'avoir, m'écrire à chbranruz arobase yahoo.fr
avatar
Bakriesk
**
**

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : Trop loin de la Bretagne
Date d'inscription : 22/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  jy lancien le Mer 13 Juin 2007 - 10:40

Nous savons qu'il y a de nombreux "visiteurs" du forum au sein du Ministère, des Rectorats, des IA...et autres gros bonnets. Sous couvert d'anonymat, y en aurait-il pas un seul qui pour une fois aurait assez de courage (je sais c'est rare en haute altitude) pour conseiller utilement notre collègue? Où faudra-t-il toujours et encore que des ***

Ce que tu dis est juste Jy ; mais peux tu revoir les termes ? Nanard
avatar
jy lancien
***
***

Nombre de messages : 1264
Age : 105
Localisation : aux fraises
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Gars du Doubs le Mer 13 Juin 2007 - 11:04

Je pense que le dépot de plainte est indispensable.
tout le reste confine à l'arangement entre amis et tu en fera les frais

Pourquoi ?
Il y a une situation qui relève du harcèlement, c'est un délit qui doit être puni.
La mutation n'est qu'une façon de 'étouffer le problème et qui va conforter l'intéressé dans sa manière d'agir.
Elle ne règle pas la situation pour le suivant.
Ensuite pour toi il me parait indispensable que la justice reconnaisse ton rôle de victime et donc aussi l'Education Nationale. La c'est la victime qui quitte l'endroit et si en fait c'était elle le problème.... c'est la rumeur qui risque de t'être acoler surtout si le principal adjoint a un bon réseau.
Et puis si cela l'empèche d'avoir sa titularisation cela ne sera à mon avis que mieux pour le corps des CE.
Par contre la procédure est lourde et difficile pour toi donc aide indispensable et recours à un avocat et beaucoup de courage mais tu es dans ton bon droit
avatar
Gars du Doubs
***
***

Nombre de messages : 1754
Age : 48
Localisation : Meylan
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Invité le Mer 13 Juin 2007 - 11:29

D'un point de vue purement utilitariste le dépôt de plainte n'auras pas ou beaucoup d'impact : beaucoup de chance que le procureur classe sans suite.

La solution se constituer partie civile, mais là on lance la machine jusqu'au procès, et il va falloir prouver le harcèlement. Bref... Allez au pénal est à mon avis la plus mauvaise solution. Trop de monde y va, le harcèlement dès que vous donnez un ordre on vous l'envoie à la figure.

A mon sens c'est la juridiction administrative qu'il faille saisir, soit pour demander l'annulation des ordres de l'adjoint, soit le refus du chef ou IA d'intervenir. Là, l'administration sera forcément dans l'obligation d'intervenir : le procès aura dans tous les cas lieu et l'administration devra répondre en défense.

Le truc c'est que l'adjoint doit donner des ordres qui préjudicie aux droits et garanties statutaires de l'agent.

Sans les faits exacts difficile de trouver une solution appropriée.

La consultation d'un avocat s'impose mais, j'insiste, spécialisé dans le contentieux administratif.

Autre solution qui normalement fait bouger les chose : le médiateur de l'Education nationale. Là il intervient forcément pour juger de la situation et mettre en place une réponse adaptée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Invité le Mer 13 Juin 2007 - 12:10

jy lancien a écrit:...et autres gros bonnets.

Tu as besoin de soutien, Georges? abg

Blague à part, j'ai eu le temps de lire ce que tu écrivais et tu as tout à fait raison.
Mais tu sais bien qu'un bon fonctionnaire, chef ou non, est celui qui ne fait pas de vagues.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Miss_Parker le Mer 13 Juin 2007 - 12:14

Merci encore pour vos réponses.

Je vais déjà attendre les réactions suite à mon premier courrier, la personne du syndicat que j'ai contacté m'a dit qu'il enverrait ensuite un courrier à l'inspecteur.

Je ne demande pas grand chose, qu'on me file ma mut (je veux partir depuis 2 ans), un logement de fonction (je sais c'est pas forcément le rêve, laisser moi tester!!), et qu'on me confirme que je suis dans mon bon droit, qu'on me dise que non, elle n'est pas ma supérieure.

Après ce qui lui arrive ensuite c'est le cadet de mes soucis!! Même si j'espère que mon courrier lui causera quelques soucis (je ne me fais pas trop d'illusions...)

En tout cas merci beaucoup d evotre soutien.

PS : Nougatin, je veux bien plus de précisions sur les postes qui se libèrent dans ton établissement, tu peux trouver mon adresse mail sur mon profil. merci
avatar
Miss_Parker
*
*

Nombre de messages : 345
Age : 38
Localisation : neuf trois for ever...
Date d'inscription : 04/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  schtroumf grognon le Mer 13 Juin 2007 - 12:24

Jean-Mic a écrit:D'un point de vue purement utilitariste le dépôt de plainte n'auras pas ou beaucoup d'impact : beaucoup de chance que le procureur classe sans suite.

La solution se constituer partie civile, mais là on lance la machine jusqu'au procès, et il va falloir prouver le harcèlement. Bref... Allez au pénal est à mon avis la plus mauvaise solution. Trop de monde y va, le harcèlement dès que vous donnez un ordre on vous l'envoie à la figure.

A mon sens c'est la juridiction administrative qu'il faille saisir, soit pour demander l'annulation des ordres de l'adjoint, soit le refus du chef ou IA d'intervenir. Là, l'administration sera forcément dans l'obligation d'intervenir : le procès aura dans tous les cas lieu et l'administration devra répondre en défense.

Le truc c'est que l'adjoint doit donner des ordres qui préjudicie aux droits et garanties statutaires de l'agent.

Sans les faits exacts difficile de trouver une solution appropriée.

La consultation d'un avocat s'impose mais, j'insiste, spécialisé dans le contentieux administratif.

Autre solution qui normalement fait bouger les chose : le médiateur de l'Education nationale. Là il intervient forcément pour juger de la situation et mettre en place une réponse adaptée.

forum N'oubliez pas que notre administration a une trouille épouventable du contentieux. N'hésitez pas à saisir le recteur par LRAR avec intention de porter l'affaire au pénal (plainte avec constitutuion de partie civile)... et au TA... Monter un dossier le plus complet possible... N'attendez rien de la hiérarchie ou des syndicats... Hélas... Nous sommes dans un environnement "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil"... Surtout pas de vagues... Alors faites des vagues dans le respect de la loi...

Courage...
avatar
schtroumf grognon
*
*

Nombre de messages : 272
Localisation : Bientôt le Sud
Date d'inscription : 01/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum