Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Problèmes relationnels et conflictuels

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  DBM le Dim 12 Mai 2013 - 9:24

Trois ans : on fait bcp bcp de mal pour la confiance! Par ailleurs, j'aurais peur d'avoir subi tous ces désagréments, mesquineries et autres pour rien et que le ce monte la tête du suivant... Si on peut ( si on ne se trouve pas dans le cas décrit par Volcan) moi je conseillerais de partir...avant le début des hostilités...on les voit venir ceux-là

DBM
****
****

Nombre de messages : 2053
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  bilba le Dim 12 Mai 2013 - 11:36

Je rejoins Volcan sur son analyse.
Même si je suis la première à dire qu'il faut se tirer vite fait, je sais aussi que rien ne vaut qu'on le fasse à n'importe quel prix.
Le choix est cornélien et on y laisse fatalement des plumes.
J'ai choisi de faire des demandes de mutation ciblées de façon à sauvegarder ma vie familiale (avec forcément moins de chances de partir) et j'ai donc du "patienter" (Dieu ! Que ça a été lourd !).
Si on n'a pas d'attache il est clair qu'il faut SE TIRER !
Par contre, et quelle que soit la pression et la souffrance, si on doit sacrifier sa vie personnelle et/ou familiale je ne suis pas sûre que l'on puisse se sentir bien - même si l'ambiance de travail est plus supportable.
Est-ce que ça vaut la peine de perdre ça ?
Choisir c'est renoncer.
Pour ma part je ne regrette pas mon choix même si (comme je l'ai déjà dit par ailleurs et comme le souligne DBM) plus ça dure et plus ça fait de mal à la confiance en soi.
J'ai toujours au fond de moi ce doute terrible prêt à surgir et j'ai du aussi intégrer le fait de ne plus avoir les responsabilités que j'ai pu avoir avant (comme l'évoquait Volcan).
S'accrocher vaille que vaille à ce que l'on a et qui est essentiel.
Je sais pertinemment que c'est facile à dire et difficile à entendre quand on est dans la souffrance, mais garder toujours à l'esprit, même si c'est insupportable et que ça semble inextricable, que le plus important est ailleurs et que c'est ce qu'il convient de sauvegarder au bout du compte.



avatar
bilba
*
*

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  LuckyLoser le Dim 12 Mai 2013 - 12:04

L'intendant zonard a écrit:L'est marrant, le volcan qui parle de conjoints avec un boulot. Depuis quand les gens ont un emploi, dans ce pays, non mais ?
Bah, c'est quand même le cas de la majorité des gens en âge de travailler dans ce pays ! il n'y a pas que des chômeurs (sinon, il n'y aurait personne pour payer ton plantureux salaire ) Notre Eruptif volcanesque a raison de rappeler que la situation n'est pas la même dans notre ruralité que dans ta zone (et que dans les autres zones urbaines) ; certains ont mis des années à retourner au pays (on va quand même pas tout gâcher pour un ). Par contre, il ne faudrait pas que le chef d'établissement soit dans la même situation parce que là t'en prends pour perpète (et l'éternité, c'est long surtout vers la fin) d'autant qu'il faut pas s'attendre à ce que le obtienne une mutation pour l'un des quatre lycées du coin...
avatar
LuckyLoser
***
***

Nombre de messages : 1246
Age : 111
Localisation : Derrière toi...
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re : problèmes relationnels et conflictuels

Message  Amazone le Dim 12 Mai 2013 - 12:10

Moi aussi, je suis d'accord avec Volcan. Pourquoi faudrait-il toujours que la victime renonce et quitte son poste en imposant à son entourage familial des sacrifices parfois très difficiles, surtout pour les enfants qui supportent difficilement le changement ? L'équilibre familial, si important, peut s'en trouver profondément affecté. En cas de vraie souffrance au travail indéniablement justifiée, il faut là encore être davantage entendu par l'institution et que cette dernière oblige plutôt le causeur de trouble à muter plus tôt qu'il n'aurait dû. Il y a là une vraie responsabilité morale des autorités académiques.
avatar
Amazone
*
*

Nombre de messages : 321
Age : 51
Localisation : dans la tourmente de la RGPP
Date d'inscription : 20/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  L'intendant zonard le Dim 12 Mai 2013 - 14:22

Mais b. de m., vous parlez de conjoints qui ont un boulot, c'est peut-être audacieux mais on peut imaginer qu'ils soient dans la vraie économie du vrai monde et pas dans la fonction publique, alors ? Ca ne vous a pas effleuré qu'il y a des gens qui se font virer, parmi eux, et éventuellement parce que le chef est un cens (avec comme option que la boîte ferme tellement le chef est cens ça arrive même assez souvent).

Nous ne sommes pas des privilégiés, nous pouvons aussi nous faire jeter dehors comme des malpropres, obligés de tout recommencer ailleurs. C'est juste un peu plus facile de retrouver un autre poste. Nous ne sommes pas des nantis, avec nos logements : ils sont le talon d'Achille de notre mobilité et de notre capacité d'adaptation, nombreux sont ceux qui disent qu'un revenu correct sans logement ça serait bien mieux, et ils ont probablement raison.

Les gens qui ont de gros problèmes sont ceux qui ne veulent pas les voir en face, et qui pensent que quand on se prend une tuile, on peut quand même tâcher de passer entre les gouttes. La mission que je me donne dans ces avis "tire-toi sans te retourner", c'est de bien faire comprendre que les gouttes d'un CE bête et méchant ne s'évitent pas, qu'on est nécessairement trempé. La question est : est-ce qu'on attend sous l'averse jusqu'à la pneumonie ?

Quand on t'annonce que t'as un cancer, c'est odieux, injuste, désagréable, mais on se fait soigner si l'on n'est pas trop khon, et si les choses ne vont pas trop mal, tu peux reprendre pied pour une ou plusieurs décennies de mieux. Le CE cens , c'est le cancer de notre métier, tu ne sais jamais quand ça te tombera dessus, certains font tout ce qu'il faut pour l'éviter soigneusement et s'en prendront un gros bien soigné, d'autres ont des comportements à risque et n'en rencontreront jamais. Le traitement est au moins aussi pénible que la maladie, tes copains n'osent plus venir toi voir, et c'est là qu'on voit si l'on peut compter sur la famille.

C'est injuste, aberrant, mais c'est comme ça. Pour être heureux, il faut vivre caché, et un gestionnaire ça ne peut pas se planquer, c'est un poste de cadre exposé à toutes les merdes, constamment. Ceux qui n'ont pas le cran de subir ça devront choisir les services, un poste de NG ou un détachement quelconque, et avec un peu de chances ils se trouveront un coin douillet. La gestion d'EPLE n'est jamais confortable, au mieux elle est exaltante, au pire elle est désespérante, mais toujours elle est épuisante.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13917
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  pluie le Mar 14 Mai 2013 - 15:19

Je suis une vieille AC dont une CE disait de moi à son successeur il y a peu de temps : "Tu peux travailler avec elle les yeux fermés".
Et depuis deux ans, je ne vaux plus rien, je suis à l'écart de toute décisision, de toute consultation...
Ambiance pourrie, hypocrite, où l'adjoint débutant a le soutien du CE pour tenter de jouer au chef bis avec moi...
Je suis devenue une exécutante, je me dépéris, je perds de la compétence, de la confiance en moi, je déprime quoi.
Me sens toute seule,entre des autorités qui ne peuvent rien, des collègues pour la plupart des carriéristes et préoccupés de leur futur super groupement et les gens qui travaillent avec moi, vis-à-vis desquels je ne dois pas craquer.
J'ai peur de sombrer.
 

pluie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vieux débat

Message  Pif le Mar 14 Mai 2013 - 15:43

  Hypothèse 1  : Faut se barrer de chez ces conna..s mais c'est leur rendre un grand service
  Hypothèse 2  : Je sais pas
  Hypothèse 3  : Je ne vois que deux hypothèses

  Mr Volcan proposait récemment une autre attitude , la théorie est belle mais la mise en pratique m'échappe  ( j'ai pas le nivô si vous aimez mieux ) .
 

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  timbot19 le Mar 14 Mai 2013 - 15:47

moi aussi je suis mise au placard :?:le gestionnaire qui me précédait a subi exactement les mêmes choses avec le ce : dès le mois de décembre il a été mis de côté et bien entendu il a de suite demander sa mutation.normal . mais c' est lassantc ar je dois sans cesse courir après les infos et faire semblant de savoir ce que l' on m' apprend (le plus souvent les agents ont plus d'info que moi sur les activités qui se déroulent dans le bahut). En réalité d'après ce que j' ai cru comprendre mon ce et son adjoint veulent maîtriser tout et tout le monde et ils font ce qu'il faut pour que j' apparaisse comme une nullité incapable de se présenter à son travil à 6h30 our saluer tous les agents. Mon prédecesseur avait refusé de le faire et je refuse de le faire car c'est mon ce qui me l' a demandé : d'autant plus que nous avons un agent chef.c'est quoi ça ? C'est un bahut qui tourne très bien pour ne pas dire tout seul car les agents sont conscients des avantages qui leur sont accordés.. bref

je voulais juste dire à notre vieille Ac " tiens bon! on est avec toi" . Tout cela doit être 10 fois plus difficile quand on a 50 ou 60 ans .Moi à 38 ans presque 39 je ne me vois pas être ainsi traitée à 50 ou 60 ans car il faut partir à la retraite avec une pêche d' enfer parcequ'il me restera encore 30ans à vivre et peut-être plus. Donc prenez soin de vous et de votre mental : apprenez à relativiser!

timbot19
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Nanie le Mar 14 Mai 2013 - 15:53

Ne restez pas dans cette situation. Cela fait maintenant plusieurs mois que je n'étais pas venue sur le forum, je suis affolée par le nombre de témoignages de cette teneur. Il faut absolument que vous preniez l'attache de nos autorités. N'oubliez pas que ce sont des administratifs comme nous et qu'ils peuvent épauler, soutenir un collègue en souffrance. Appelez tout du moins un gestionnaire proche, votre comptable, un formateur, une personne en qui vous avez confiance et qui vous aidera au moins à prendre du recul. Je ne pensai pas que notre profession en était là.
avatar
Nanie
**
**

Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Bakriesk le Mar 14 Mai 2013 - 16:01

Nanie a écrit: Il faut absolument que vous preniez l'attache de nos autorités. N'oubliez pas que ce sont des administratifs comme nous et qu'ils peuvent épauler, soutenir un collègue en souffrance.
Je suis nettement moins optimiste sur cet aspect des choses... Les prévenir, certes, mais attendre leur soutien, faut pas rêver.
avatar
Bakriesk
**
**

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : Trop loin de la Bretagne
Date d'inscription : 22/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Pbs relationnels

Message  Pif le Mar 14 Mai 2013 - 16:37

 

 Voili voilou, personne il a trouvé mieux que mes hypothèses...

   Ca serait bien de renchérir quand même ... Crying or Very sad

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Thurston Moore le Mar 14 Mai 2013 - 16:38

L'intendant zonard a écrit:Nombreux sont ceux qui disent qu'un revenu correct sans logement ça serait bien mieux, et ils ont probablement raison.

avatar
Thurston Moore
***
***

Nombre de messages : 1117
Localisation : Death Valley '69
Date d'inscription : 10/12/2009

http://agela.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Alomero le Mar 14 Mai 2013 - 16:42

Il y a aussi ceux qui ont le même salaire, autant d'emm cens et pas de logement. Et pas que dans le privé. Est-ce de le savoir qui nous en fait trop accepter? Je préférerais presque que ce soit ça: la trouille plutôt que le renoncement.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7956
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  la herse est baissée le Mer 15 Mai 2013 - 0:43

Bakriesk a écrit:
Nanie a écrit: Il faut absolument que vous preniez l'attache de nos autorités. N'oubliez pas que ce sont des administratifs comme nous et qu'ils peuvent épauler, soutenir un collègue en souffrance.
Je suis nettement moins optimiste sur cet aspect des choses... Les prévenir, certes, mais attendre leur soutien, faut pas rêver.

faut même pas y compter... j'ai fait cette démarche il y a de cela quelques années, total je me suis retrouvée tricarde, avec un entretien d'évaluation pitoyable (plus nulle que moi tu meurs...), rapport auprès du CE (à l'origine des soucis entre autres) constatant mon incompétence et ma nullité, plus majoration d'ancienneté... merci pour le soutien... depuis, ben j'ai muté vite fait... avec des amis comme cela, on n'a pas besoin d'ennemis...



la herse est baissée
.
.

Nombre de messages : 42
Localisation : en son château
Date d'inscription : 30/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  L'intendant zonard le Mer 15 Mai 2013 - 1:55

Le discours suivant tenu, tôt avant que les choses ne dégénèrent, à son SG d'acad, est la meilleure sinon la seule chose à faire :

Je ne suis pas en mesure d'offrir dans l'EPLE Tartempion le service qu'attend M. Dugenou, mon chef d'établissement. Je pense préférable pour l'établissement et ses usagers, pour M. Dugenou et moi-même que je sois déplacé rapidement sur un autre poste, et je souhaite examiner avec vos services quel poste me permettrait de reprendre pied dans les fonctions d'encadrement pour lesquelles mes capacités sont actuellement mises en doute.

Celui qui dira cela à sa hiérarchie aura toujours raison. Si la hiérarchie lui dit "oui, mais M. Dugenou nous informe que vous violez des élèves avec des pièces cassées dans les photocopieurs de la salle des profs inutilisables parce que je vous ne commandez pas de papier étant donné que vous avez gaspillé tous les crédits en achetant des trucs inutiles à votre beau-frère", alors vous pourrez répondre. Et sinon ce n'est même pas la peine d'en parler.

Je l'ai déjà dit ailleurs, un gestionnaire, ça doit gérer son CE, et quand on constate son échec, sauf à l'extrême rigueur si l'on sait que ce CE est atteint par une limite qui l'obligera très prochainement à partir, et encore, il faut partir avant que les dégâts ne soient trop importants.

Notez bien l'égalitarisme démocratique de cette situation : ça arrive aussi bien aux administrateurs qu'aux SAENES, aussi bien aux débutants qu'aux briscards de fin de carrière. Une lueur d'espoir toutefois : avec de la finesse et de l'expérience, on peut espérer apprendre à gérer un CE cens, mais ça ne sera toujours qu'un pis-aller. De toutes manières, si le CE est cens, l'EPLE qu'il dirige est foutu, et je vois vraiment pas pourquoi je me crèverais à tenter de faire marcher un bahut qui irait de toutes manières dans le mur.

Enfin, je persiste à penser que si tous les gestionnaires agissaient ainsi en toute loyauté et en toute discrétion, les CE cens seraient assez vite repérés comme ingérables et finiraient par être d'une manière ou d'une autre circonvenus par la hiérarchie. C'est en partie irrationnel, mais je crois en la capacité de notre hiérarchie à gérer les CE. Ce n'est pas si aberrant, vu que ce sont les seuls personnels qui existent à ses yeux (à l'exception des profs quand ils sont en meute, bien entendu).

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13917
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pif le Mer 15 Mai 2013 - 11:02

 Je trouve  que ce courrier est un peu négatif pour celui qui l'envoie .


   Je débuterai plutôt le courrier par " Il semblerait "  ou " De toutes évidences " et je n'omettrai pas de préciser " depuis telle date " qui correspond à l'arrivée du nouveau CE .

   Au bout du compte, ça ne changera pas le fait que la personne dégage parce que certains ont des zégos démesurés ( c'est peut-être un critère de choix ) .

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pif le Mer 15 Mai 2013 - 11:10

  Je me suis pris à rêver que tous les postes de GM chez les CE seraient boycottés ....

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Alomero le Mer 15 Mai 2013 - 11:33

Pour qu'on y mette que des issus de concours histoire de bien les flinguer au démarrage? Oui, c'est une option, qui se concrétise trop souvent d'ailleurs.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7956
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pif le Mer 15 Mai 2013 - 11:46

 Je suggérai THE total boycott avec refus des issus de concours ... Type grève de la faim collective ... Mais bon, comme je le dis si souvent moi même, tout ceci n'est que pure théorie ...

   Perso, je me suis fait virer d'un poste de SAENES par une attachée nommée sur liste d'aptitude par le biais d'une mesure de carte scolaire  . Elle devait avoir la gnaque la dame !!! Ceci dit, elle a pris le poste en connaissance de cause . Quelque temps après mon départ, j'ai eu de ses nouvelles de manière indirecte .... pas jojo ... On peut se poser la question, avait-elle oui ou non le choix ?

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Alomero le Mer 15 Mai 2013 - 11:59

Ben voyons ! C'est bien évident que le gugusse qui aura trimé pour réussir son concours va préférer aller pointer direct à Pôle emploi plutôt que de vouloir faire ses preuves et gagner sa croûte. Quand aux généralisations hâtives faites d'expériences personnelles, j'ai des doutes aussi.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7956
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pif le Mer 15 Mai 2013 - 12:03

 Surtout quand ça dérange ....

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Winnie le Mer 15 Mai 2013 - 12:13

Evitons les généralisations, oui.

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
avatar
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12833
Age : 90
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pif le Jeu 16 Mai 2013 - 9:24

Bonjour
Je précise ici que je ne prenais pas mon cas pour une généralité , je me posais simplement la question du choix possible dans ce cas et dans d'autres cas similaires .
Certains disent que nous avons toujours le choix, ce qui selon moi est une pilule bien dure à avaler , mais quelque part c'est plutôt vrai : quand on nous pose une question dont la réponse ne peut être que oui ou non , le choix entre les deux réponses nous incombe . Un éventuel débat sur le prix à payer pour chaque réponse est un autre débat .

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  Pif le Jeu 16 Mai 2013 - 9:45

  Rebonjour,

 Je viens de relire les posts précédents et me rend compte que cathelee a relancé ce sujet récemment . J'espère juste que ce n'est pas elle qui a repris mon poste !

Pif
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes relationnels et conflictuels

Message  L'intendant zonard le Ven 17 Mai 2013 - 0:08

Pif a écrit:  Je me suis pris à rêver que tous les postes de GM chez les CE seraient boycottés ....
Pas la peine : il suffit que le SG entende parler de chaque gestionnaire qu'il tente de placer chez ce chef, pour que l'opinion de la Hiérarchie soit formée. Il ne faut pas un boycott, mais seulement demander sans hésiter à être éloigné d'un CE qui serait trop cens .

Après, comme on est toujours le cens de quelqu'un, l'inverse peut arriver, et un couple se former. Pauvre établissement... pale

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13917
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum