Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Education prioritaire

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Education prioritaire

Message  Poupounoute le Mar 12 Avr 2016 - 20:51

Bonjour à tous et à toute !

je souhaite réaliser mon mémoire de MASTER sur le rôle de l'adjoint-gestionnaire dans les EPLE classés REP et REP+. Je fais donc appel à votre expérience de gestionnaire pour connaître votre avis sur les questions suivantes :

L'adjoint-gestionnaire joue-t-il un rôle important dans la mise en place de la politique publique d'éducation prioritaire en EPLE REP ou REP+ ?
Si oui, quels sont les leviers qu'il peut utiliser ou mettre en oeuvre pour y arriver ?

Merci beaucoup pour vos réponses 

drunken

Poupounoute
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  RETU le Mar 12 Avr 2016 - 21:17

Bonjour,

C'est un Master de quoi par curiosité ?
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3728
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  Poupounoute le Mar 12 Avr 2016 - 21:50

Management des organisations publiques ! Beau programme !

Poupounoute
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  L'intendant zonard le Mer 13 Avr 2016 - 0:55

Poupounoute a écrit:L'adjoint-gestionnaire joue-t-il un rôle important dans la mise en place de la politique publique d'éducation prioritaire en EPLE REP ou REP+ ?
Dans un EPLE REP ou REP+, les Infaillibles Statistiques Zoniennes nous apprennent que 94,81 % des adjoints-gestionnaires sont en mode survie.
Poupounoute a écrit:Si oui, quels sont les leviers qu'il peut utiliser ou mettre en oeuvre pour y arriver ?
1- dresser le chef d'établissement
2- apprendre à ne plus avoir peur du soviet de la salle des profs
3- divorcer, parce que c'est pas facile de s'impliquer quand on a un conjoint qui vous demande tous les soirs "quand est-ce qu'on se barre de cet endroit sordide ?"

Mr green

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14165
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  capucine le Sam 16 Avr 2016 - 12:34

L'intendant zonard a écrit:
Poupounoute a écrit:L'adjoint-gestionnaire joue-t-il un rôle important dans la mise en place de la politique publique d'éducation prioritaire en EPLE REP ou REP+ ?
Dans un EPLE REP ou REP+, les Infaillibles Statistiques Zoniennes nous apprennent que 94,81 % des adjoints-gestionnaires sont en mode survie.

Non ce n'est pas à ce point là ou alors j'ai la chance de faire parti des 5,21%

Poupounoute a écrit:Si oui, quels sont les leviers qu'il peut utiliser ou mettre en œuvre pour y arriver ?
1- dresser le chef d'établissement Oui règle n°1 un chef qui croit être dans un bahut "normal" peut se révéler catastrophique. Malheureusement je crois qu'il faut être formaté REP pour y travailler sereinement et bien mener la boutique.
2- apprendre à ne plus avoir peur du soviet de la salle des profs Oui, oui et oui et à eux aussi il faut rappeler régulièrement ou ils sont! Il faut aussi générer une équipe de direction et administrative soudée et motivée. Sinon on peut facilement "péter " un câble (surtout si le chef n'est pas à la bonne place. Cf ci dessus)
3- divorcer, parce que c'est pas facile de s'impliquer quand on a un conjoint qui vous demande tous les soirs "quand est-ce qu'on se barre de cet endroit sordide ?" Sauf si le conjoint en question travaille ou a déjà travaillé dans ce milieu hostile, il peut comprendre aisément que pendant une heure ou deux tous les soirs nous avons besoin de se débarrasser de certaines tensions, et créer un groupe de parole restreint.

 Je suis simple adjoint gestionnaire d'un collège en REP+ avec la particularité d'avoir une SEGPA drainant des élèves de tous les quartiers REP+ de la ville. Oui le gestionnaire un un rôle important ne serait ce que dans le suivi des crédit particuliers type contrat de ville, aides particulières..... l'organisation des voyages et sorties ne se gère pas de la même manière, il est hors de question de faire participer les familles pour le cout entier, il faut trouver d'autres financements, cela m'amuse beaucoup les débats sur la prise en charge des frais accompagnateurs FSE pas FSE. Nous sommes très loin de ça.

Ne jamais fermer sa porte, ne surtout pas se mettre en retrait. Il faut être fort et droit dans son poste. Faire parti de l’équipe de direction, et le rappeler régulièrement. Accompagner  tous les projets pédagogiques dès leur conception  et participer au montages financiers de tous. On imagine pas le nombre de structures associatives, municipales et autres qui ont pleins de grandes notions sur l'éducation prioritaire qui savent merveilleusement accrocher les professeurs (demandeurs de projet, souvent clés en mains) au mépris total du fonctionnement d'un EPLE et encore plus des règles de la finance publique.


avatar
capucine
*
*

Nombre de messages : 348
Age : 49
Localisation : pas là ou je réverais être!
Date d'inscription : 19/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  philia le Sam 16 Avr 2016 - 18:09

Je fais également parti des 5.21 % même si cela peut changer car pour l'instant, je n'ai pas eu de chef d'établissement qui me met de côté. Mais bon, je suis le plus ancien de l'équipe en terme d'ancienneté alors cela peut jouer en ma faveur (cependant tout est relatif car tout dépend du caractère du principal et de sa politique éducative et pédagogique).

Je suis d'accord avec les propos de ma collègue.
De mon côté, je travaille dans un collège REP+, zone sensible et zone de violence. J'ai plus de 90 nationalités représentées. Je baigne dans le multiculturalisme mais également dans le communautarisme.

En effet, comme le disait Capucine, il faut faire parti intégrante de la communauté scolaire et ne jamais fermer sa porte.
J'ajouterai qu'il faut surtout expliquer nos fonctions et nos missions aux professeurs et plus globalement à tous. Bref, il faut être pédagogue.
Il faut également travailler en partenariat de manière absolue avec le réseau, le département, la mairie, la police, la justice et les différents médiateurs. Mais également les familles ou leurs représentants.
En conclusion, le gestionnaire doit jouer un rôle important dans la mise en place des différentes politiques d'éducation prioritaire. Mais cela se fait de manière volontaire et avec dans certains établissements avec acharnement car il se peut que le chef d'établissement l'empêche ou a une vision restrictive de la fonction de gestionnaire.
Donc, si je reformule c'est au gestionnaire de "se montrer" et d'intervenir dans les différents projets menés au sein du collège.

philia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  philia le Sam 16 Avr 2016 - 18:17

Je me suis relu et je corrige ma 1ere phrase :
je fais parti de 5.19 % Wink ( ma collège a fait une petite erreur de calcul et j'ai recopié sans calculer ). Et " je n'ai pas eu de chef d'établissement qui m'a mis de côté " Surprised .

philia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  L'intendant zonard le Dim 17 Avr 2016 - 11:12

Merci Capucine et Philia pour ces extraits de presqu'optimisme Wink ; cela permet de recentrer la discussion et d'envisager de répondre un peu à la question posée, après que j'eusse crié "fuyez" comme il sied.

Ayant commencé ma carrière de gestionnaire dans ce qui équivaut aux REP+ actuels, à l'époque sans le soutien de la communauté née sur l'Internet depuis (mais avec la solidarité entre collègues du nonante-troâ qui n'est pas une légende), je me suis réfugié dans le défi inatteignable de faire mon boulot correctement. Notamment parce que des individus particulièrement lamentables sévissant en salle des profs s'étaient permis d'exprimer leurs doutes sur la compétence de leur gestionnaire (la leur était au-dessus de tout soupçon, à coup sûr !)

Or si l'on prend à bras le corps le fait de gérer correctement un EPLE de REP en y consacrant seulement 70 heures par semaine, il est exclu d'envisager participer à "la politique". C'est plus tard, sur un autre poste, après avoir acquis une certaine assurance qui m'aide à faire des choix et donc à décider de cochonner une partie du boulot pour faire d'autres trucs qui me semblent plus intéressants, que j'ai pu commencer à travailler en mode "projet". Et même comme cela, mes projets n'ont pas souvent été ceux du CE, car il faut encore que le CE en ait, des projets. Les CE aussi sont souvent en mode survie.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14165
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  Poupounoute le Dim 17 Avr 2016 - 12:06

Bonjour,

merci à vous pour ces réponses réalistes qui montrent, au delà des annonces de politiques publiques, la vie au quotidien ce ceux qui doivent la mettre en oeuvre. C'est vraiment de ça dont je veux parler ! 

Intendant Zonard, j'aurai une question complémentaire, quelle partie du travail peut-on "cochonner" ? Question


Une question pour philia le Sam également : vous dites "Il faut également travailler en partenariat de manière absolue avec le réseau, le département, la mairie, la police, la justice et les différents médiateurs. Mais également les familles ou leurs représentants". De quelle manière mettez-vous en oeuvre ces partenariats pour en assurer une qualité maximale ? Idea


Merciiiiiii !!!!!! Very Happy

Poupounoute
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  L'intendant zonard le Dim 17 Avr 2016 - 20:04

Poupounoute a écrit:quelle partie du travail peut-on "cochonner" ?
C'est bien simple : on a un travail absolument infini à faire, pas la moitié des moyens qu'il faudrait pour le réaliser, pas de fiche de poste, pas d'objectifs définis par notre encadrement. Donc on fait son marché dans le boulot qui semble nous revenir : il y a des trucs qui sentent les ennuis si on les salope trop, d'autres qu'on aime bien : ça on le fera correctement. Le reste, on n'a même plus le temps d'y penser après ce qui précède !
Poupounoute a écrit:
philia le Sam a écrit:Il faut également travailler en partenariat de manière absolue avec le réseau, le département, la mairie, la police, la justice et les différents médiateurs. Mais également les familles ou leurs représentants.
De quelle manière mettez-vous en oeuvre ces partenariats pour en assurer une qualité maximale ?
C'est le boulot du chef d'établissement, tout ça. Le travail du gestionnaire, dans un tel cas, est de proposer du café quand ces partenaires sont en visite dans la baraque. Pour la collectivité de rattachement, on fait ce qu'on peut, mais les infaillibles statistiques zoniennes, sans vouloir plomber le moral à l'assistance, nous indiquent que 74,33 % des CT sont complètement à la rue, et que 38,51 % de leurs représentants auxquels nous avons affaire sont odieux et/ou parfaitement incompétents.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14165
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Education prioritaire

Message  philia le Lun 18 Avr 2016 - 0:02

A l'Intendant Zonard et à Poupounoute :

Effectivement, le gestionnaire doit réaliser en priorité la multitude de missions définies par les textes ( circulaire, M 9.6...) et par la fiche de poste (si elle existe et cela a été mon cas lorsque j'ai été nommé sur le poste actuel que j'occupe).

Comme je le disais dans mon précédent message, il peut également jouer un rôle dans la mise en place des politiques de l'éducation prioritaire en intervenant dans les différents projets mis en place par le chef d'établissement.
Mais sous certaines conditions (liste non exhaustive) : la volonté du principal de bien vouloir "insérer" le gestionnaire dans la mise en oeuvre de sa politique voire de le considérer comme un véritable adjoint et non comme un simple secrétaire ou un simple "comptable" voire un exécutant.
Puis également la volonté ou le désir du gestionnaire de vouloir faire parti des projets mais il peut (car il n'est pas obligé) de rester "cloisonner" dans ses missions voire de renforcer (car cela est également intéressant) certaines de ses taches ( exemples : gestion des ressources humaines, pratique des marchés publics...) pour être un "spécialiste" et donc renforcer ces connaissances puis dans la durée ses compétences.

Concernant la mise en oeuvre des partenariats, je confirme les propos de l'Intendant zonard. C'est au chef d'établissement de définir ces partenariats. Mais lorsqu'ils existent, le gestionnaire intervient dans le processus d'application de ces "échanges". Donc, je ne suis pas tout à fait d'accord dans le fait qu'on réduise le gestionnaire à une personne qui met en place la prestation café dans ce champs d'action Wink .

Concernant les CT, effectivement, cela peut être difficile de travailler avec elles mais cela arrive que le partenariat soit idyllique et qu'elles assument réellement les missions définies par les textes. Et même parfois, elles peuvent les interpréter de manière large et ce comportement s'oppose à l'autonomie des établissements. Mais cela est un autre débat!
Personnellement au niveau de "mon" collège REP+, la CT comprend nos difficultés et nous aide dans la mise en place de nos politiques. Cependant, il ne faut surtout pas oublier l'aspect financier et ces politiques ont un coût élevé.
Voila, je vous laisse car je n'ai pas vu l'heure et demain, je ne vais pas être en forme pour traiter tous mes dossiers  Wink .

philia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum