Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Profilage des postes de GM ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  Angela M le Mar 1 Mar 2016 - 8:41

On va devoir -par exemple- être de plus en plus irréprochables sur les actes, les procès-verbaux et tout ce qui est juridique. Il y a un gros enjeu derrière, dans une société de plus en plus procédurière.
L'enjeu, c'est aussi l'autonomie croissante des EPLE et la montée en puissance de la responsabilité des CE. Des projets décoiffants sont dans les cartons et il n' y a pas de poussière par-dessus...
Quand on voit la bouillie qui est servie actuellement par 90 % des établissements dans ce domaine de la sécurité/qualité juridique, le ministère se dit que l'effort doit être porté de ce côté-là.

Angela M
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  58aae le Mar 1 Mar 2016 - 11:42

néthou a écrit:D'abord le profilage des postes existe déjà, et s'étend de plus en plus sans raisons valables.
Dans les autres ministères c'est le cas, mais à l'EN on ne peut pas vraiment dire cela, les postes "à profil" sont à la marge ; d'ailleurs pour toutes les fonctions en EPLE, il n'y a même pas de fiche de poste (je ne parle pas des évaluations et de l'atteinte de nos objectifs au regard de cette fiche de poste..) comment se positionner lors des mouvements si vous ne savez pas de quoi sera fait votre quotidien ? c'est nul de simplifier à l'extrême les missions en les regroupant sous "NG", "GM", etc, ça ne veut rien dire de précis, quelles sont les compétences attendues ??
Anonymous a écrit: si il y a inadéquation entre le poste et le profil de la personne,  l'agent ne s'y retrouve pas mais la structure non plus et c'est toute l'équipe qui en souffre.
exactement, mais effectivement quelques fois (et certainement plus ailleurs qu'au MEN..) , en fonction de certaines situations particulières (personnelles, professionnelles, et autres....), les syndicats parviennent à faire recruter un agent qui n'a pas les compétences pour le poste en question, mais dont la situation est problématique ; par la suite il bénéficie de formations "prise de poste" et de "formations métiers".
Je n'ai pas vu cela ici
volcan a écrit:C'est justement le refus de reconnaître cette spécificité des fonctions de gestionnaire due à la polyvalence des tâches qui fait qu'on n'a pas de statut propre,
mais dans de nombreux autres ministères aussi, il faut être polyvalent, dans le privé également, je ne vois pas en quoi nous sommes différents !
cela n'a rien d'une spécificité.
j'ai rarement vu un chef de service attendre le dépanneur pour un bourrage papier....ils agissent exactement de la même façon qu'un GM d'EPLE, il relève ses manches !!
D'où vient cette idée que nous avons des fonctions "spécifiques" ?, pour avoir exercé dans plusieurs structures et dans différents ministères, je dirais même que ces fonctions ne sont aussi polyvalentes que cela.
Pensez vous que reconnaître la "polyvalence" nous donnera un statut ? les administratifs qui travaillent dans les collectivités sont très polyvalents (mairies notamment) sans dire pour autant qu'ils ont un "statut" propre, ils ont néanmoins des fiches de poste qui sont mises en ligne sur les sites de recrutement.
néthou a écrit:
volcan a écrit:Les syndicats n'ont eu de cesse de nier cette spécificité acceptant que n'importe qui puisse être nommé gestionnaire et de plus sans formation.
 le recrutement des cadres A se fait depuis longtemps sur la base d'un concours inter-ministériel, suivi d'une formation qui a au moins le mérite d'exister, et à l'issue de laquelle tout type de poste est proposé
Les syndicats avaient donc bien raison de nier la spécificité, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas des compétences particulières à avoir pour occuper ces postes, à savoir....une certaine polyvalence, qui relève plus du savoir être, peut-elle s'acquérir, c'est une autre histoire....encore faut-il en avoir envie.
Tiens d'ailleurs "l'envie" de faire telle ou telle chose, on n'en parle pas, n'est-ce pas cela qui est le plus important ? avoir envie (ou pas) d'être GM, AC, etc....avoir envie de s'occuper de RH, ou de budget, ou des deux......

"une formation" ? où ça ?
"tout type de poste proposé" ah ben j'ai pas dû passer le même concours alors .....

58aae
*
*

Nombre de messages : 184
Localisation : où je ne voudrais pas être
Date d'inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

gestionnairedeouf

Message  gestionnairedeouf le Mar 1 Mar 2016 - 12:41

Bonjour,

Je suis un jeune dans le métier (moins de 2 ans), j'ai moins de 30 ans, et je trouve que les réformes des dernières décennies ont été faites pour moi, et qu'elles partent à la dérive aujourd'hui.

Je suis arrivé sur un poste de GM profilé après une gestion compliquée avec les agents. Je suis bien content dans ce poste aujourd'hui, mais je constate que le poste n'est en rien "particulier" par rapport aux autres, hormis qu'il est un peu plus politique que les autres et que ce type de recrutement permet non seulement d'échapper au barème (qui pour moi était une prime donnée à ceux qui ne veulent rien faire d'autre qu'attendre ou conclure de faux PACS) mais qu'il permet également de recruter n'importe qui (à cause de la BIEP et le développement de l'interministérialité).

Le problème de cela, c'est que ça créé une dérive puisque recruter en profilant, c'est partir du constat que la hiérarchie dirige et qu'elle le fait bien et de façon compétente. Or, nous le savons dans nos fonctions, faire confiance à la seule hiérarchie par sa compétence, c'est déjà se planter un peu. Désormais, avec l'interministérialité les chefs d'établissement s'autorisent de plus en plus à recruter des catégories B du MAE ou d'ailleurs (surtout dans les petites académies parisiennes ou celles qui bougent le moins), pourvu qu'ils ne viennent pas de l'EN - sans se rendre compte que si notre métier nous rend si ch.... enquiquinant, c'est parce que notre fonction nous oblige à l'être (et que les personnels de direction sont un peu irresponsables), non pas parce que nous sommes maso. 

Ce qui rejoint la remarque sur le fait que le ministère se rend compte de plus en plus (grâce à Dem-act également) que nous sommes les seuls en établissement à avoir une culture juridique et administrative, et donc également les seuls à avoir une culture de la performance. Le ministère devrait rétrograder les personnels de direction face à ce constat, plutôt que les gestionnaires, mais je pense que c'est bien le contraire qui se passera, et c'est bien malheureux pour l'EN et pour la France.

Un jeune qui vous salue bien bas

gestionnairedeouf
.
.

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 09/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  Son de cloche le Mar 1 Mar 2016 - 15:09

58aae a écrit "mais dans de nombreux autres ministères aussi, il faut être polyvalent, dans le privé également, je ne vois pas en quoi nous sommes différents ! cela n'a rien d'une spécificité.
j'ai rarement vu un chef de service attendre le dépanneur pour un bourrage papier....ils agissent exactement de la même façon qu'un GM d'EPLE, il relève ses manches !!"


C'est bien connu dans les autres ministères les chef de service sont polyvalents en restauration collective, en sécurité des biens et des personnes, en contrôles techniques des installations, en comptabilité budgétaire, en marchés publics, en gestion des personnels, en droit du travail, en produits d'entretien, en droit civil, en diététique, en informatique, etc.... notre polyvalence ne se limite pas à gérer un bourrage papier dans l'imprimante. En quoi un attaché de préfecture, un inspecteur de la DGFIP, un attaché du ministère du travail, etc... doit faire preuve de la même polyvalence et aux mêmes contraintes hors heures de bureau ?
A croire que tu n'as jamais été gestionnaire, et que le mépris qui ressort de tes messages pour l'Education nationale qui n'est pas capable de t'offrir un poste à la hauteur de tes qualités nuit à ton jugement.

Son de cloche
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  58aae le Mar 1 Mar 2016 - 15:38

Son de cloche a écrit:58aae a écrit "mais dans de nombreux autres ministères aussi, il faut être polyvalent, dans le privé également, je ne vois pas en quoi nous sommes différents ! cela n'a rien d'une spécificité.
j'ai rarement vu un chef de service attendre le dépanneur pour un bourrage papier....ils agissent exactement de la même façon qu'un GM d'EPLE, il relève ses manches !!"


C'est bien connu dans les autres ministères les chef de service sont polyvalents en restauration collective, en sécurité des biens et des personnes, en contrôles techniques des installations, en comptabilité budgétaire, en marchés publics, en gestion des personnels, en droit du travail, en produits d'entretien, en droit civil, en diététique, en informatique, etc.... notre polyvalence ne se limite pas à gérer un bourrage papier dans l'imprimante. En quoi un attaché de préfecture, un inspecteur de la DGFIP, un attaché du ministère du travail, etc... doit faire preuve de la même polyvalence et aux mêmes contraintes hors heures de bureau ?
A croire que tu n'as jamais été gestionnaire, et que le mépris qui ressort de tes messages pour l' Education nationale qui n'est pas capable de t'offrir un poste à la hauteur de tes qualités nuit à ton jugement.
Il y a polyvalence et polyvalence..... mes collègues (puisque je ne suis pas GM...) GM, ne sont pas polyvalents dans ces domaines, ils ne maitrisent pas parfaitement ces domaines, d'ailleurs ce sont les collectivités de rattachement qui détiennent les compétences et exercent la tutelle.
Tout ce qui relève des contrôles des installations ?? ben voyons c'est vous qui effectuez les contrôles et vous comprenez tout des rapports des entreprises extérieures.....

Le GM de mon EPLE, ne fait pas de droit civil, ni d'informatique, ni de marché (sauf ceux décidés par la CT dans le cadre de groupement d'achat), enfin pas plus qu'un autre A dans un autre environnement.
Il n'est pas non plus "polyvalent" en "produits d'entretien" ??.......vous parlez d'une polyvalence, à moins qu'il ait fait chimie dans son cursus......
Je vous parle pas de la diététique, il a été formé dans un fast food alors, c'est pour ça qu'il s'engueule avec le chef cuistot toute l'année

Je ne méprise en aucun cas l' EN qui offre les postes dont elle dispose, .....mais le fait d'avoir la tête qui enfle lorsque l'on se croit "polyvalent" peut amener a mal interpréter certains propos, mais peut-être êtes vous également polyvalent en psychologie, interprétariat, marc de café..... Razz

Pour ce qui est des contraintes hors heures de bureau, je ne vois pas ce que cela vient faire ici.
Moi aussi, hors des heures de bureau, je suis polyvalent, je fais du jardinage, de l'electricité, de la restauration...collective de temps à autre, du droit civil, de l'informatique et de la diététique comme tout le monde quoi.................. No Rolling Eyes

Il me semble que l'on devrait plus parler de diversification des compétences d'un GM que de réelle polyvalence.
Cette dernière sous-entend que l'on exerce REELLEMENT la mission, or sauf votre respect, pour ce qui est de la restauration ou des contrôles par exemple, je n'ai encore pas vu les GM derrière les fourneaux, ou en train de vérifier les ascenseurs ......et merci aux CT pour l'informatique et leurs équipes volantes d'informaticiens.

Ne nous inventons pas des compétences que nous n'avons pas, mais tentons de faire reconnaître que ce métier a des facettes diverses et variées et nécessite un profil généraliste ; Ces postes ne peuvent par conséquent pas être occupé par tous.


Dernière édition par 58aae le Mar 1 Mar 2016 - 16:20, édité 1 fois

58aae
*
*

Nombre de messages : 184
Localisation : où je ne voudrais pas être
Date d'inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  Futsal le Mar 1 Mar 2016 - 16:02

Et moi j'ai mangé une pomme... b2
avatar
Futsal
.
.

Nombre de messages : 26
Localisation : Sur le terrain
Date d'inscription : 25/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  Son de cloche le Mar 1 Mar 2016 - 16:27

Vous n'êtes donc pas gestionnaire et ceci explique sans doute cela. la polyvalence des gestionnaires est une réalité comme vous le confirmeront sans doute les collègues.
Je fais des marchés publics, du droit civil et du droit public dans les relations avec les familles et les autres interlocuteurs, du droit du travail avec les contrats aidés, j'ai même monté des dossiers pour les prud'hommes ou le TA. J'ai des connaissances en produits d'entretien puisque c'est important notamment en termes de santé pour les personnels qui les utilisent (il y a des règlementations à connaître pour l'utilisation de quantité de produits en collectivités). j'ai des connaissances en diététique, en hygiène alimentaire, en psychologie aussi dans le cadre de la GRH, je maîtrise quantité de logiciels informatiques, je sais faire de l'analyse financière, lire un bilan, je connais le fonctionnement des organes de sécurité de mon établissements, connais les points d'arrêt des systèmes, je traite avec des fournisseurs, des collectivités, j'ai des notions pour les travaux dans mon établissement, etc.... bref je suis gestionnaire. Si cela n'est pas un polyvalence qu'on ne rencontre guère dans d'autres postes de fonctionnaires ce ne sais pas ce qu'est la polyvalence. Ma remarque concernant les contraintes hors horaires de bureau concernait les interventions de sécurité sur les systèmes d'alarme, SSI et autres problèmes électriques.
ma tête est modérément enflée et en aucun cas à cause de cette polyvalence qui me pourrie plus la vie qu'elle ne me la facilite.
Simplement mettre sur un tel poste des gens non préparés, sans formation et sans sélection me semble préjudiciable au fonctionnement des établissements comme pour la personne concernée.
Et qu'on ne me dise pas qu'un poste de gestionnaire est comparable à celui de chef de service dans un bureau d'un quelconque ministère ; et encore moins que les IRA préparent à ça. Sinon il n'y aurait pas autant d'échecs et de départs.
Mais ce n'est que mon avis.

Son de cloche
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  58aae le Mar 1 Mar 2016 - 16:45

Son de cloche a écrit:Vous n'êtes donc pas gestionnaire et ceci explique sans doute cela. la polyvalence des gestionnaires est une réalité comme vous le confirmeront sans doute les collègues.
Je fais des marchés publics, du droit civil et du droit public dans les relations avec les familles et les autres interlocuteurs, du droit du travail avec les contrats aidés, j'ai même monté des dossiers pour les prud'hommes ou le TA. J'ai des connaissances en produits d'entretien puisque c'est important notamment en termes de santé pour les personnels qui les utilisent (il y a des règlementations à connaître pour l'utilisation de quantité de produits en collectivités). j'ai des connaissances en diététique, en hygiène alimentaire, en psychologie aussi dans le cadre de la GRH, je maîtrise quantité de logiciels informatiques, je sais faire de l'analyse financière, lire un bilan, je connais le fonctionnement des organes de sécurité de mon établissements, connais les points d'arrêt des systèmes, je traite avec des fournisseurs, des collectivités, j'ai des notions pour les travaux dans mon établissement, etc.... bref je suis gestionnaire. Si cela n'est pas un polyvalence qu'on ne rencontre guère dans d'autres postes de fonctionnaires ce ne sais pas ce qu'est la polyvalence. Ma remarque concernant les contraintes hors horaires de bureau concernait les interventions de sécurité sur les systèmes d'alarme, SSI et autres problèmes électriques.
ma tête est modérément enflée et en aucun cas à cause de cette polyvalence qui me pourrie plus la vie qu'elle ne me la facilite.
Simplement mettre sur un tel poste des gens non préparés, sans formation et sans sélection me semble préjudiciable au fonctionnement des établissements comme pour la personne concernée.
Et qu'on ne me dise pas qu'un poste de gestionnaire est comparable à celui de chef de service dans un bureau d'un quelconque ministère ; et encore moins que les IRA préparent à ça. Sinon il n'y aurait pas autant d'échecs et de départs.
Mais ce n'est que mon avis.
Je suis adjoint d'un AC et m'occupe de la partie gestion matérielle de l'EPLE, mais je suis désolé je ne considère pas, au regard de ce que j'ai pu exercer comme mission auparavant que je "fais" du droit public par exemple, alors que j'ai pu défendre des mémoires au TA lorsque je travaillais dans une préfecture au bureau des étrangers. J'ai également eu l'occasion de travailler avec pas moins de 10 applications informatiques, locales, nationales, en web ou non, sécurisées principalement mais ne me considère pas "polyvalent" en informatique pour autant. Tout le monde l'est plus ou moins et depuis longtemps d'ailleurs, sinon je me demande comment nous ferions pour bosser.
Je "connais" et je "sais faire" également plein de choses diverses et variées, car en changeant de fonction on arrive à avoir des compétences multiples.
Je persiste à considérer que ce n'est pas pour cela que l'on est polyvalent, du moins je trouve que la polyvalence ne s'exerce pas de la même façon en EPLE qu'ailleurs.
J'ai eu des postes "polyvalents" où il fallait connaitre parfaitement le travail des collègues des bureaux voisins et vice et versa.
Cela n'a rien à voir en EPLE, c'est vous qui faites tout, personne ne vient faire votre boulot, ce n'est pas cela être polyvalent.

Pour le reste, je partage totalement votre point de vue puisque en étant polyvalent ailleurs, je pensais (à tort donc) que je serais "comme un poisson dans l'eau" en EPLE où cette polyvalence était de rigueur......hélas.....il s'agit plus de noyade que de polyvalence.
Mr green
Effectivement un minimum de préparation serait très utile, et la formation............j'ai déjà épuisé mes arguments et vidé mon sac à ce sujet....

58aae
*
*

Nombre de messages : 184
Localisation : où je ne voudrais pas être
Date d'inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  blacklisting le Mer 2 Mar 2016 - 9:02

A l'IRA pour ceux qui choississent l'univers de l'EN il y a des formations sur le métier de GM et un stage. Certaines académies proposent également une formation pour les nouveaux gestionnaires qui outre le contenu permet de poser toutes les questions que l'on veut au formateur. Il y a également un tuteur la première année ce qui est très sécurisant. Dès lors, qu'est-ce que vous trouver difficile dans le métier de GM et qui fait que certain ont le sentiment de se noyer? le volet budgétaire ? le volet ressources humaines? le volet rapport hiérarchique/équipe enseignante?.....

blacklisting
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  passant le Mer 2 Mar 2016 - 9:19

Au fond le plus difficile du métier, c'est peut-être l'isolement professionnel dans son bahut, qui est très variable selon les équipes en place mais suppose aussi une capacité à le vivre et à le dépasser.

passant
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  FDP le Mer 2 Mar 2016 - 9:29

Bonjour,

Loin de moi l'idée de vouloir mettre de l'huile sur le feu ou au contraire de vouloir dédramatiser le sujet, mais je me rappelle qu'à la sortie de l'IRA (2006), j'ai eu beau avoir un tuteur - qui était très disponible, je tiens à le préciser - je me suis senti quelque peu "noyé" dans les 1ers mois, tellement il fallait d'emblée et dès le 1er jour maîtriser tout un tas de sujets (qui ont déjà été évoqué ci-dessus).

Je pense vraiment avec un peu de recul que ce n'est pas tant la "polyvalence" qui pose question (je crois qu'on peut en discuter à l'envi...) mais plutôt la formation initiale avant prise de fonction et l'accompagnement très régulier dans les 1ers mois de cette fonction de GM. Du reste, le contenu de la formation à l'IRA n'a t-il pas évolué en ce sens, suite à de nombreux "plantages" après prises de fonction...  langue avec dorénavant un choix d'"univers" qui permet une fin de formation plus axée sur les métiers.

Les sentiments de doute, de panique, de stress ou encore de "noyade" sont amenés par cette "maîtrise" que l'on attend (on = institution, perdir, agents, CT, etc.) du nouveau GM, mais cette maîtrise ne peut venir qu'après quelques années d'exercice, et encore, quand on parle de maîtrise, cela veut aussi (et surtout !) dire remise en question régulière, formation continue, suivi de la réglementation...

Alors faut-il organiser un casting pour recruter les caractères les plus aguerris, ou les volontés les plus farouches... ? J'avoue humblement que je vois pas de solution miracle qui respecterait les modalités réglementaires de recrutement, mais quoi qu'il en soit, la volonté d'investissement me paraît essentielle pour ne pas s'écrouler d'entrée.
avatar
FDP
.
.

Nombre de messages : 65
Age : 46
Localisation : BZH
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  volcan le Mer 2 Mar 2016 - 9:31

blacklisting a écrit:A l'IRA pour ceux qui choississent l'univers de l'EN il y a des formations sur le métier de GM et un stage. Certaines académies proposent également une formation pour les nouveaux gestionnaires qui outre le contenu permet de poser toutes les questions que l'on veut au formateur. Il y a également un tuteur la première année ce qui est très sécurisant.
Vous avez une vision idyllique de la formation des gestionnaires. Je ne dis pas que cette vision est fausse mais elle est loin d'être universelle.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9582
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  débit à gauche le Mer 2 Mar 2016 - 10:17

je ne sais pas comment ça se passe dans vos académies, mais ici beaucoup de postes de gestionnaires sont occupés par des B (3 sur les 4 rattachés à mon AC), pour beaucoup d'entre eux issus du concours externe et n'ayant donc même pas suivi par la formation des Ira. Ils ont un parcours d'accompagnement qui les mobilise 1 à 2 fois par semaine lors du premier trimestre, ce qui fait qu'en plus de découvrir le métier et leur établissement, ils doivent faire des semaines entières sur 4 ou 3 jours. Certains s'en sortent et résistent, mais j'observe quand même beaucoup de casse autour de moi et on bousille des personnes qui ont d'excellentes qualités personnelles et professionnelles, mais pas forcément celles nécessaires à un gestionnaire. Et quand une personne est en arrêt maladie pour dépression, ça touche certes l'établissement mais également sa famille.
Alors continuons à considérer que ce n'est pas un métier spécifique et qu'il peut être fait par n'importe qui, on enrichit au moins les labos pharmaceutiques !
avatar
débit à gauche
*
*

Nombre de messages : 282
Localisation : là où tout a commencé
Date d'inscription : 27/01/2009

http://www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  58aae le Mer 2 Mar 2016 - 10:58

Je suis bien d'accord avec ces remarques, mais pensez que l'Ira n'est pas la seule voie de recrutement ! (pour moitié des A seulement et encore...)
Une bonne partie des agents sont recrutés par concours externes et internes (interne pour ma part, étant fonctionnaire dans autre ministère depuis de longue date), ainsi les stages et ou formation prise de poste ou autres n'existent pas, notamment quand vous n'occupez pas les fonctions intitulées exclusivement GM, ce qui est mon cas et pourtant de nombreux collègues comme moi ne font QUE de la gestion matérielle.
C'est vraiment une fois que vous êtes en poste, que vous avez signé votre PV d'installation que vous commencez à découvrir le pot aux roses métier et l'univers de  l'EPLE.
Le fait de s'être informé, bien ou mal, d'avoir glaner ici et là des informations sur le métier, et tout ses aspects (indemnitaire, congés, quotité horaire, domaines fonctionnels, etc, etc....) c'est bien joli mais ce n'est que de la théorie.
Entre s'être fait une idée de ce qui nous attendait, et être confronté à la réalité, il y a bien souvent, un précipice que même la plus forte des motivations ne vient pas combler, alors sans formation et avec un certain isolement.....

Je pense qu'il faudrait à terme, supprimer ce concours interne ouvert à tous fonctionnaires, et faire comme les autres ministères, le transformer en concours "réservé", ainsi seuls les candidats déjà du MEN pourront le passer, avec vraisemblablement moins de d'échecs ou de difficultés une fois en poste.
Pour les autres agents tentés par l'aventure, il restera les IRA avec effectivement, un choix d'univers et une formation-immersion en structure.

Ce n'est qu'une idée...

58aae
*
*

Nombre de messages : 184
Localisation : où je ne voudrais pas être
Date d'inscription : 24/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profilage des postes de GM ?

Message  Baroudeur 25 le Mer 2 Mar 2016 - 12:33

Lors d'un séminaire APAENES à CDP, un chef de bureau Attaché du ministère m'avait dit qu'à terme était envisagée une généralisation des profilages des postes des attachés et donc la fin du système de mutation par point.

C'était il y a 3 ans déjà!!!

Baroudeur 25
*
*

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 29/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum