Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

A quand un nouveau nom ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Sad le Mer 13 Jan 2016 - 14:28

Def2013 a écrit:Je suis d'accord avec l'IZ.

Et puis la reconnaissance... c'est bien joli mais ça sert à rien. J'ai besoin de personne pour savoir si je bosse bien ou pas.
De toutes les manières, il y aura toujours des gens pour penser qu'on ne sert à rien, comme il y aura toujours des gens qui sauront qu'ils ne peuvent raisonnablement pas travailler sans notre soutien. Et il faut se rappeler que nous ne sommes au final que cela : du soutien (j'exagère le trait mais c'est en grande partie la raison de notre existence : soutenir l'effort des enseignants).

Le ballon d'or, pour faire une analogie un peu triviale, n'est donné qu'à des attaquants ou presque, hein !
Jamais au milieu récupérateur.

Vouloir être reconnu pour un travail de l'ombre, j'avoue que j'ai du mal à comprendre.

Allez, une deuxième pour la route :
Nous sommes un peu tous des 007 en puissance. Nous sauvons le monde (au moins celui qui nous entoure) chaque matin.
Et James bond, vous croyez qu'il la recherche la célébrité ?
Non.
Il veut juste son cocktail et une gonzesse (voire deux) par film. Il a tout compris le gars. Soyez heureux, on est comme lui, la permission de flinguer à tout va en moins (et heureusement, hein Very Happy !)
scratch
Voilà des propos qui me semblent tenir bien plus de l'attitude bravache et virilisante que d'une véritable connaissance du fonctionnement de la psyché au travail.
Les "travailleurs de l'ombre", les soutiers, les techniciens des coulisses ont bien évidemment, malgré l'ingratitude de leurs fonctions, besoin qu'on ne les prenne pas pour de la merde - ce que l'on appelle une reconnaissance a minima. Si cette évidence ne vous suffit pas, lisez les ergonomes du travail, vous comprendrez mieux et pourrez ajouter quelque subtilité à votre discours.

La deuxième partie du message est par sa généralisation outrancière simplement inepte. Je n'ai jamais eu cet état d'esprit et peu des collègues que je côtoie ou ai côtoyé ne l'ont. Un collègue qui exercerait ses missions avec cet état d'esprit connaîtrait rapidement de grandes difficultés en plus de nombreuses désillusions.

Bref, vous n'attendez pas de reconnaissance mais pensez de vous-même que vous sauvez votre petit monde chaque matin... Votre profil psychologique m'intrigue.

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Sad le Mer 13 Jan 2016 - 14:34

tortue a écrit:une  enquête relative aux conditions d’exercice des gestionnaires a été réalisée il y quelques mois en Auvergne. 71% des gestionnaires ont répondu et devant les résultats inquiétants, le rectorat a réagit et a confié le soin de trouver une solution à deux étudiants en master d'ergonomie....
La solution future passe par l'UGAP et ses fauteuils adaptés, elle est pas belle la vie !!! Mr green
Cela relève du bêtisier.

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  delacôte le Mer 13 Jan 2016 - 14:37

Sans vouloir paraître prétentieux, j'ai moi-même sauvé le monde quelques dizaines de fois depuis ma venue au monde...

Pour en revenir à la reconnaissance, j'ai souvenir d'une formation au cours de laquelle une psychologue du travail nous avait expliqué que nous occupions des fonctions dans lesquelles le besoin de rconnaissance était le moteur essentiel pour la majorité des collègues, tandis que les PERDIR seraient plutôt dans la recherche de pouvoir.

delacôte
**
**

Nombre de messages : 499
Localisation : Panier de crabes
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  volcan le Mer 13 Jan 2016 - 14:40

Pourquoi du bêtisier ?
On ne peut se plaindre des conditions de travail, du manque d'intérêt de la hiérarchie et parler de bêtisier lorsqu'une académie se penche sur la question ; tout cela sans attendre les résultats.
Rolling Eyes

Nous nous sommes battus ici au temps de "l'affaire du malaise des gestionnaires" pour avoir ce type d'enquête et je suis le premier à râler et à pester mais j'essaye de le faire à bon escient.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9760
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Voltaire le Mer 13 Jan 2016 - 15:11

Histoire de faire des envieux et/ou de montrer que tout n'est pas désespéré, j'ai un CE qui du point de vue de la considération est remarquable.
Quand il parle de moi, il dit autant "mon gestionnaire" que "mon adjoint" en choisissant le terme approprié en fonction du contexte et quand on parle de certaines missions telles que l'encadrement, il lui arrive de dire les "personnels de Direction comme vous et moi". La première fois, ça m'a étonné, il m'a dit : "vous faites parti de l'équipe de direction, donc ça revient au même". Il a une véritable considération pour nos fonctions parce qu'il sait que nous sommes indispensable aux projets pédagogiques. Par contre, je pense qu'avec adjoint-gestionnaire qui n'aurait pas de fibre pédagogique, il serait plus distant.

En ce qui concerne la dénomination, les lycées agricoles ont un secrétaire général et je pense que ce serait le bon terme parce que ça calquerait l'organisation des EPLE sur celle du Rectorat.

Voltaire
*
*

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  nopasaran le Mer 13 Jan 2016 - 16:52

forum
La reconnaissance, c'est aussi l'égalité de traitement.
Dans mon cas, mon nouveau CE m'a établi une lettre de mission en même temps qu'il faisait celle de l'adjoint pédagogique.
Les 2 ont été transmis au DASEN, bien qu'une seule soit obligatoire.
avatar
nopasaran
*
*

Nombre de messages : 121
Age : 49
Localisation : Au sommet de la colline
Date d'inscription : 28/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Alomero le Mer 13 Jan 2016 - 18:36

Def2013 a écrit:Et il faut se rappeler que nous ne sommes au final que cela : du soutien (j'exagère le trait mais c'est en grande partie la raison de notre existence : soutenir l'effort des enseignants)
Je suis d'accord avec Def2013 lorsqu'il précise avec justesse que notre travail ne peut-être considéré comme devant être sur le devant de la scène et qu'il nous faut accepter de ne pas être très remarqués vus de l'extérieur, ceci en dépit de notre engagement professionnel.

volcan a écrit:La reconnaissance de notre travail me semble une revendication légitime. Que ce soit à titre individuel ou collectif.
Ne serait-ce que parce que cette reconnaissance passerait par une prise en compte de la spécificité et des difficultés propres à notre métier.
Mais ce que dit Volcan par la suite n'est pas incompatible. La reconnaissance, je ne l'attends pas de l'usager du service public car je connais et j'accepte cette règle implicite qui veut que notre action ne soit pas mise en avant. En revanche, je l'attends de l'institution sous une forme ou une autre, à commencer par ma hiérarchie. Cela peut passer par des choses importantes comme le régime indemnitaire mais aussi par d'autres comme un simple "merci". Dans ces marques de reconnaissance graduées, un titre de fonction qui veut dire quelque chose et puisse mieux refléter la diversité de nos missions ne me semble pas le plus coûteux, donc le plus compliqué à mettre en oeuvre de nos jours.

delacôte a écrit:Pour en revenir à la reconnaissance, j'ai souvenir d'une formation au cours de laquelle une psychologue du travail nous avait expliqué que nous occupions des fonctions dans lesquelles le besoin de reconnaissance était le moteur essentiel pour la majorité des collègues, tandis que les PERDIR seraient plutôt dans la recherche de pouvoir.
Une fine psychologue... Mais est-il si difficile de comprendre que ceux qui ont déjà la reconnaissance cherchent autre chose tandis que les autres s'arrêtent à cette première étape ? C'est bien pourquoi un titre de fonction moins ridicule n'a pas obtenu l'aval des CE qui savent cela et savent qu'il vaut mieux nous cantonner dans la recherche de la reconnaissance, se disant (à juste titre ou pas) que pendant ce temps on leur laisse la recherche du pouvoir. Et sachant que les symboles comptent, ils n'ont peut-être pas tort.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7956
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  volcan le Mer 13 Jan 2016 - 19:21

Alomero a écrit:
Mais est-il si difficile de comprendre que ceux qui ont déjà la reconnaissance cherchent autre chose tandis que les autres s'arrêtent à cette première étape ? C'est bien pourquoi un titre de fonction moins ridicule n'a pas obtenu l'aval des CE qui savent cela et savent qu'il vaut mieux nous cantonner dans la recherche de la reconnaissance, se disant (à juste titre ou pas) que pendant ce temps on leur laisse la recherche du pouvoir. Et sachant que les symboles comptent, ils n'ont peut-être pas tort.
forum  Les personnels de direction ont la reconnaissance de l'institution ET le pouvoir ; c'est pourquoi avec la "complicité" syndicale ils ont tout fait pour éviter que les gestionnaires partagent ce pouvoir (ce qui aurait aussi entrainé reconnaissance) notamment en s'opposant à leur décentralisation, en leur accordant un nom ridicule et en s'opposant avec régularité à toute évolution de leur statut.
Les anciens intendants savent combien la balançoire a fonctionné à fond : plus les perdir gagnaient, plus nous perdions.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9760
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Adjoint Intendant le Jeu 14 Jan 2016 - 9:07

Pourtant les champs de compétences des deux adjoints sont clairement distincts, pédagogique pour l'un et administratif pour l'autre.

Il est plus question de reconnaissance à la hauteur de la responsabilité encourue que d'une recherche de pouvoir.

Ceci dit, les débordements sur les prérogatives qu'on peut relevé est une chose qui existe dans tous les secteurs et à tous les échelons.

C'est une situation complexe qui relevé des personnalités, de la hiérarchie et d'autres considérations.

C'est le rôle du capitaine (CE) de bien manager ses lieutenants dont l'un (nous) doit être intégrer au corps des personnels de direction afin de cesser d’appeler un aspirant "mon lieutenant".

Je m'aperçois à travers mon exemple que l'armée a eu au moins le mérite de mettre de l'ordre chez elle avant de le maintenir ailleurs.

Dans notre secteur, on devait d'être plus performants sur les appellations (métiers), les définitions (missions), les formations (compétences) et la recherche (réflexion sur les solutions à nos problèmes).

Adjoint Intendant
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Isaac Newton le Jeu 14 Jan 2016 - 9:45

Je crois que nombre de métiers de l'EN peuvent se plaindre du manque de reconnaissance, qui, en dehors de la paye, est quand même très symbolique. Je crois également que les situations sont très disparates.

Def a raison quand il dit que nous faisons un travail de l'ombre et qu'à ce titre, on peut pas s'attendre à ce qu'on nous dresse une statue pour hauts faits dans l'accomplissement de la mission de service public de l'éducation.

Pour autant, les marques de reconnaissance, comme le montrent certains interventions précédentes, existent aussi.

Je sais parfaitement par qui, au sein de l'EN ou plus spécifiquement, au sein de l'EPLE, mon travail n'est pas reconnu. Une partie de la salle des profs, qui ne reconnait aucun travail en dehors du sien. Oui, bon... Rolling Eyes Quelques inspecteurs ou "cadres" des services déconcentrés. Oui, bon... Rolling Eyes Et quelques CE totalement frappadingues. Shocked

Pour le reste, je suis plutôt bien payé (je gagne plus que l'adjoint et un peu moins que le boss, malheureusement moins que quelques amis qui ont choisi des ministères plus rémunérateurs ), les profs les plus intelligents et les plus compétents reconnaissent et respectent mon travail et mon investissement dans l'EPLE, et l'institution, entre deux coups de Jarnac et quelques bassesses à mon endroit, m'a filé quelques hochets comme les palmes académiques. Rolling Eyes

Bref, si le métier est difficile, si souvent, on nous entourloupe, dans l'ensemble, je ne me sens pas plus malheureux qu'un autre ni moins reconnu.

Je sais que ma contribution va à rebours de la thématique générale mais c'est ce que je ressens.

_________________
Des millions de gens ont vu tomber une pomme, Newton est le seul qui se soit demandé pourquoi. B.BARUCH

Il faut dire que je suis un des rares à l'avoir pris sur la tronche...! I.NEWTON
avatar
Isaac Newton
Admin
Admin

Nombre de messages : 7347
Age : 374
Localisation : Sous le pommier...
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  V.M.B le Jeu 14 Jan 2016 - 9:59

L'invité "adjoint intendant" fait une comparaison militaire.
Soit, il y a alors le CE (colonel chef de corps), l'adjoint PerDir (C2, commandant en second) et nous on serait le Commissaire de l'armée XXX(terre, marine, air), ce qui est un grade en sortie d'école du Commissariat des Armées, basée à Salon de Provence, qui va de capitaine à général, en passant par colonel.
ça aurait de la gueule de nous appeller "Commissaire de l'Education Nationale)? Décliné ensuite en Commissaire de 1ére classe, commissaire de Classe Sup et Commissaire hors classe, puis Commissaire Général (donc grades équivalents de commissaire capitaine à commissire colonel, puis général pour les Marmottes!).
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5563
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Cheshire le Jeu 14 Jan 2016 - 10:05

mail reçu ce jour du conseil départemental (à destination de tous les bahuts) :

"Madame, Monsieur le Gestionnaire Adjoint"


bounce
avatar
Cheshire
***
***

Nombre de messages : 1901
Localisation : de l'autre côté du miroir
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  delacôte le Jeu 14 Jan 2016 - 10:15

Il faut définir une action commune: mordre la bouche qui nous appelle ainsi ?

delacôte
**
**

Nombre de messages : 499
Localisation : Panier de crabes
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  À rebours de thème facile le Jeu 14 Jan 2016 - 18:40

Isaac Newton Aujourd'hui à 09:45



[ Je crois que nombre de métiers de l'EN peuvent se plaindre du manque de reconnaissance, qui, en dehors de la paye, est quand même très symbolique. Je crois également que les situations sont très disparates.


Def a raison quand il dit que nous faisons un travail de l'ombre et qu'à ce titre, on peut pas s'attendre à ce qu'on nous dresse une statue pour hauts faits dans l'accomplissement de la mission de service public de l'éducation.
Pour autant, les marques de reconnaissance, comme le montrent certains interventions précédentes, existent aussi.
Je sais parfaitement par qui, au sein de l'EN ou plus spécifiquement, au sein de l'EPLE, mon travail n'est pas reconnu. Une partie de la salle des profs, qui ne reconnait aucun travail en dehors du sien. Oui, bon... Quelques inspecteurs ou "cadres" des services déconcentrés. Oui, bon... Et quelques CE totalement frappadingues.
Pour le reste, je suis plutôt bien payé (je gagne plus que l'adjoint et un peu moins que le boss, malheureusement moins que quelques amis qui ont choisi des ministères plus rémunérateurs ), les profs les plus intelligents et les plus compétents reconnaissent et respectent mon travail et mon investissement dans l'EPLE, et l'institution, entre deux coups de Jarnac et quelques bassesses à mon endroit, m'a filé quelques hochets comme les palmes académiques.
Bref, si le métier est difficile, si souvent, on nous entourloupe, dans l'ensemble, je ne me sens pas plus malheureux qu'un autre ni moins reconnu.



Je sais que ma contribution va à rebours de la thématique générale mais c'est ce que je ressens. ]

Thématique générale, bien pratique car elle évite des réflexions plus approfondies et parfois de plus personnelles. Dérangeantes.
Contribution de qualité.

À rebours de thème facile
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Lambda le Jeu 14 Jan 2016 - 21:49

Le poids, le positionnement, le traitement et la considération qu'ont un Newton, un IZ, un Volcan, un Stoick, etc... font qu'ils ne sont pas forcément le ressenti du gestionnaire lambda.

Lambda
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  L'intendant zonard le Jeu 14 Jan 2016 - 23:31

Lambda a écrit:Le poids, le positionnement, le traitement et la considération qu'ont un Newton, un IZ, un Volcan, un Stoick, etc... font qu'ils ne sont pas forcément le ressenti du gestionnaire lambda.
Ce n'est tout simplement pas vrai. J'ai été et je suis encore un gestionnaire lambda. Quand je rencontre quelqu'un qui ne me connaît pas déjà, je n'ai aucun pouvoir magique spécial, aucun martingale. Mon nom, aussi bien que mon pseudo, est à peu près totalement inconnu en-dehors de notre profession. Quand un collègue me présente son CE, quand je participe à un groupe de travail académique, quand je vais au dialogue de gestion de l'agence comptable avec le chef de div' du rectorat, je n'ai aucune auréole, on ne me parle pas différemment qu'à n'importe quel autre adjoint-gestionnaire. Je préfère ça, pas trop envie de devenir un people avec passe-droits, ça s'arrange mal de l'éthique du métier.

Simplement, j'aime assez ce boulot pour avoir envie de l'améliorer de l'intérieur, en aidant un max de collègues à travailler mieux, plus vite, plus confortablement, et sans se mettre la rate au court-bouillon. La carrière que j'ai suivie ces quinze dernières années, beaucoup d'autres auraient pu faire la même, et il y en a même un paquet qui ont fait beaucoup mieux : ils sont sur emplois fonctionnels, dans les beaux quartiers, etc.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13917
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Isaac Newton le Ven 15 Jan 2016 - 8:22

Je ne peux nier que je suis hors norme. Je suis quand même un génie, nom de moi !

Maintenant, "le poids, le positionnement, le traitement et la considération", ils ne tombent pas du ciel. Si on fait son métier correctement, de façon professionnelle, avec la constante envie d'améliorer ses pratiques, le reste vient naturellement. C'est valable pour notre métier comme pour d'autres.

Et comme je ne me balade pas tous les jours avec ma perruque, étant le plus souvent déguisé en gestionnaire comptable lambda, comme le dit l'IZ, à chacune de mes rencontres professionnelles, à chaque mutation, je remets l'ouvrage sur le métier.

Par contre, pour voir parfois certains collègues gestionnaires se plaindre du manque de considération en dehors ou sur le forum, et les voir fonctionner dans leurs EPLE avec paranoïa, acrimonie et parfois aussi un manque de maîtrise des fondamentaux, je ne m'étonne pas qu'ils ressentent effectivement un manque de reconnaissance qui est assurément avéré.

Pour prévenir toute levée de bouclier, je précise que cette dernière remarque est un constat que je fais parfois et que je ne généralise aucunement, notamment par rapport aux interventions sur ce fil concernant ledit manque de reconnaissance. Ne connaissant pas les personnes qui sont intervenues, je me garderais bien de leur appliquer ce constat. Je sais que parfois le mépris de certains personnels envers nos métiers peut être pesant pour certains.

_________________
Des millions de gens ont vu tomber une pomme, Newton est le seul qui se soit demandé pourquoi. B.BARUCH

Il faut dire que je suis un des rares à l'avoir pris sur la tronche...! I.NEWTON
avatar
Isaac Newton
Admin
Admin

Nombre de messages : 7347
Age : 374
Localisation : Sous le pommier...
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  Def2013 le Ven 15 Jan 2016 - 8:49

Isaac Newton a écrit:Je ne peux nier que je suis hors norme. Je suis quand même un génie, nom de moi !

Maintenant, "le poids, le positionnement, le traitement et la considération", ils ne tombent pas du ciel. Si on fait son métier correctement, de façon professionnelle, avec la constante envie d'améliorer ses pratiques, le reste vient naturellement. C'est valable pour notre métier comme pour d'autres.

Et comme je ne me balade pas tous les jours avec ma perruque, étant le plus souvent déguisé en gestionnaire comptable lambda, comme le dit l'IZ, à chacune de mes rencontres professionnelles, à chaque mutation, je remets l'ouvrage sur le métier.

Par contre, pour voir parfois certains collègues gestionnaires se plaindre du manque de considération en dehors ou sur le forum, et les voir fonctionner dans leurs EPLE avec paranoïa, acrimonie et parfois aussi un manque de maîtrise des fondamentaux, je ne m'étonne pas qu'ils ressentent effectivement un manque de reconnaissance qui est assurément avéré.

Pour prévenir toute levée de bouclier, je précise que cette dernière remarque est un constat que je fais parfois et que je ne généralise aucunement, notamment par rapport aux interventions sur ce fil concernant ledit manque de reconnaissance. Ne connaissant pas les personnes qui sont intervenues, je me garderais bien de leur appliquer ce constat. Je sais que parfois le mépris de certains personnels envers nos métiers peut être pesant pour certains.

super
avatar
Def2013
.
.

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 04/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  néthou le Ven 15 Jan 2016 - 8:52

Je suis également en plein accord avec ce que dit Newton.


(La 1ère phrase mise à part, bien sûr...)

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5185
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  volcan le Ven 15 Jan 2016 - 9:22

Il est indéniable que le fait d'être comptable change le positionnement et le regard que le CE et l'institution a sur l'agent (je parle en général bien entendu). Cela change aussi le montant figurant sur la feuille de paye. En ce sens je ne suis pas un gestionnaire lambda.
Pour le reste je pense effectivement que mes "activités" m'offrent une certaine "considération" (à tort ou à raison mais c'est le système qui veut ça) car il est sans doute plus difficile pour un CE ou d'autres personnes de mettre en doute ma compétence et plus facile pour moi de m'opposer sur des questions professionnelles.
Mais être dans une situation plus favorable que la majorité question considération, paye et positionnement ne m'empêche pas de comprendre et partager le malaise de la profession. 

Et les collègues ont raison. Tout cela ne tombe pas du ciel. J'ai commencé gestionnaire matériel d'un collège rural au fond de la Normandie avec mon déménagement dans ma R5 et sans aucune formation. J'ai dit depuis des années ici que la compétence était la meilleure arme du gestionnaire ; et cette compétence elle se construit tous les jours mais seulement si on le veut. Lorsque j'entends des collègues dire qu'ils n'ont pas le temps de lire les textes ou les analyses alors qu'ils disposent avec internet d'outils qui leur permettent de se former en y consacrant une heure hebdomadaire cela me met en colère. Certes cela nécessite de prendre sur son temps perso (encore que) mais c'est un investissement qui en vaut la peine.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9760
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  gestionnaire le Ven 15 Jan 2016 - 9:35

Bonjour,

Si ce n'est indiscret, que touche vraiment un gestionnaire assurant la fonction d'agent comptable ?
A ma connaissance, il y a un texte réglementaire fixant un barème des indemnités selon la taille du groupement comptable.

gestionnaire
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  nouveau nom ? le Ven 15 Jan 2016 - 10:49

quand IZ dit qu'il participe à des groupes de travail, au dialogue de gestion ... on ne doit pas être dans le même monde car ici les "groupes de travail" sont monopolisés depuis des années par des représentants syndicaux ... qui ne représentant qu'eux-mêmes, et le dialogue de gestion ... le CE y va seul ..

quand Volcan parle de compétence, OK, mais il faut avoir pour cela un CE qui "apprécie" cette compétence ... pas un CE qui pense être poly-compétent ou qui balaie l'objection d'un "je sais" quand le gestionnaire lui dit que tel projet est contraire à la réglementation en vigueur ...

nouveau nom ?
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  volcan le Ven 15 Jan 2016 - 10:59

nouveau nom ? a écrit:quand IZ dit qu'il participe à des groupes de travail, au dialogue de gestion ... on ne doit pas être dans le même monde car ici les "groupes de travail" sont monopolisés depuis des années par des représentants syndicaux ... qui ne représentant qu'eux-mêmes, et le dialogue de gestion ... le CE y va seul ..

quand Volcan parle de compétence, OK, mais il faut avoir pour cela un CE qui "apprécie" cette compétence ... pas un CE qui pense être poly-compétent ou qui balaie l'objection d'un "je sais" quand le gestionnaire lui dit que tel projet est contraire à la réglementation en vigueur ...
Ici les groupes de travail que ce soit avec la collectivité ou le rectorat sont constitués en dehors des considérations syndicales, en ce qui concerne la gestion budgétaire ou comptable bien entendu. Et le dialogue de gestion se fait avec les gestionnaires.
Pour les projets contraires à la règlementation le CE peut toujours les lancer lui-même, le gestionnaire lui apporte le conseil c'est tout. Par contre derrière il trouvera le comptable si cela concerne la compta. C'est ce que je dis au CE "le gestionnaire suivra les ordres mais le comptable s'opposera". Ensuite si on est en mesure d'argumenter et de citer les textes tous les CE ne sont prêts à faire des choses irrégulières susceptibles d'être "médiatisées".

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9760
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  El Doctus le Ven 15 Jan 2016 - 18:23

Isaac Newton a écrit:Je ne peux nier que je suis hors norme. Je suis quand même un génie, nom de moi !

Maintenant, "le poids, le positionnement, le traitement et la considération", ils ne tombent pas du ciel. Si on fait son métier correctement, de façon professionnelle, avec la constante envie d'améliorer ses pratiques, le reste vient naturellement. C'est valable pour notre métier comme pour d'autres.

Et comme je ne me balade pas tous les jours avec ma perruque, étant le plus souvent déguisé en gestionnaire comptable lambda, comme le dit l'IZ, à chacune de mes rencontres professionnelles, à chaque mutation, je remets l'ouvrage sur le métier.

Par contre, pour voir parfois certains collègues gestionnaires se plaindre du manque de considération en dehors ou sur le forum, et les voir fonctionner dans leurs EPLE avec paranoïa, acrimonie et parfois aussi un manque de maîtrise des fondamentaux, je ne m'étonne pas qu'ils ressentent effectivement un manque de reconnaissance qui est assurément avéré.

Pour prévenir toute levée de bouclier, je précise que cette dernière remarque est un constat que je fais parfois et que je ne généralise aucunement, notamment par rapport aux interventions sur ce fil concernant ledit manque de reconnaissance. Ne connaissant pas les personnes qui sont intervenues, je me garderais bien de leur appliquer ce constat. Je sais que parfois le mépris de certains personnels envers nos métiers peut être pesant pour certains.
forum

La considération est le fruit de l'investissement personnel dans les missions dédiées et dont les compétences s'etoffe au fil des postes occupés.
Elle provient également du regard que son supérieur hiérarchique porte sur l'agent.
C'est donc une alchimie complexe qui dépend de plusieurs facteurs.
Tout comme Newton, j'ai souvent rencontré des collègues qui ne maitrisaient pas les fondamentaux et qui se plaignaient sans cesse  d'un suposé manque de reconnaissance.
Je ne peux également que conforter les propos de Volcan lorsqu'on observe chez certains collègues un manque de curiosité intellectuelle pour appréhender de nouveaux domaines par des lectures ou recherches appropriées.
La reconnaissance passe ainsi par cet investissement supérieur minimum attendu.

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quand un nouveau nom ?

Message  L'intendant zonard le Ven 15 Jan 2016 - 23:17

gestionnaire a écrit:Si ce n'est indiscret, que touche vraiment un gestionnaire assurant la fonction d'agent comptable ?
A ma connaissance, il y a un texte réglementaire fixant un barème des indemnités selon la taille du groupement comptable.
L'arrêté du 10-3-2009 ?
http://www.education.gouv.fr/cid24232/menf0820684a.html

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13917
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum