Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Féminisation

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Féminisation

Message  Sad le Lun 21 Déc 2015 - 18:02

K-cendrillon a écrit:Madame le Principal
Cette formulation en elle-même relève du bêtisier.
Madame LA PrincipalE (d'ailleurs, vous ne vous y trompez pas plus loin...).


Dernière édition par Hippos le Mar 5 Jan 2016 - 9:27, édité 1 fois (Raison : Scindé du bêtisier Tome VI)

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Ed le Lun 21 Déc 2015 - 20:00

Principal étant une fonction, ne pas l'accorder ne constitue pas une faute.

Ed
**
**

Nombre de messages : 696
Localisation : dans les virolos
Date d'inscription : 21/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  LFDG le Lun 21 Déc 2015 - 20:30

C'est, au contraire, à mon sens, une faute de goût, une faute envers le progrès et enfin une faute envers le légitime combat féministe.

En l'occurrence, la formation du mot Principale ne brusque point le génie de la langue française. Le mot est grammaticalement correct et évident ; son emploi s'est imposé.

Arrow Voir ICI une intéressante mise au point de l'Académie française.

LFDG
**
**

Nombre de messages : 872
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Ed le Lun 21 Déc 2015 - 20:39

Ce n'est pas une faute de français c'est tout. Maintenant concernant le débat moral autour de cette question, ce n'est pas moi qui vais venir l'alimenter.

Ed
**
**

Nombre de messages : 696
Localisation : dans les virolos
Date d'inscription : 21/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  néthou le Mar 22 Déc 2015 - 10:29

Le Fantôme a écrit:C'est, au contraire, à mon sens, une faute de goût, une faute envers le progrès et enfin une faute envers le légitime combat féministe.

En l'occurrence, la formation du mot Principale ne brusque point le génie de la langue française. Le mot est grammaticalement correct et évident ; son emploi s'est imposé.

Arrow Voir ICI une intéressante mise au point de l'Académie française.
Je connais une principale qui tient à ce que l'on écrive "Madame Le Principal".
Le "légitime combat féministe", avant que d'imposer des choses, c'est d'abord laisser aux femmes le droit de choisir, non ?

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  LFDG le Mar 22 Déc 2015 - 10:42

néthou a écrit:Le "légitime combat féministe", avant que d'imposer des choses, c'est d'abord laisser aux femmes le droit de choisir, non ?

Je suis d'accord avec cette affirmation. Cependant, en vingt ans de vie professionnelle, je crois n'avoir connu qu'une seule femme - directrice dans une collectivité territoriale - qui tenait absolument à être appelée "Directeur". Et aussi une prof à l'université qui insistait pour qu'on lui donnât du "Mademoiselle". Ces partis pris ont, en stylistique, une valeur dite archaïque (acception sans connotation péjorative) qui, en effet, participent du génie de notre langue, l'un de nos biens communs.


LFDG
**
**

Nombre de messages : 872
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  ampelmann le Mar 22 Déc 2015 - 11:57

Une ancienne Rectrice avait demandé à être appelée Madame le Recteur, faisant remarquer que la rectrice était la plume du cul des oiseaux ...

ampelmann
***
***

Nombre de messages : 1055
Localisation : Là bas, vers le Nord...
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Sad le Lun 4 Jan 2016 - 11:10

Ed a écrit:Principal étant une fonction, ne pas l'accorder ne constitue pas une faute.
quoi  Et en vertu de quoi, s'il vous plaît ?
Et ben si, figurez-vous, c'est bien une faute.
Vous pourrez vous en convaincre en relisant les circulaires du PM du 11 mars 1986 et celle du 6 mars 1998 qui vous font obligation, en tant que fonctionnaire de féminiser les titres et les fonctions.
néthou a écrit:Je connais une principale qui tient à ce que l'on écrive "Madame Le Principal".
Le "légitime combat féministe", avant que d'imposer des choses, c'est d'abord laisser aux femmes le droit de choisir, non ?
Étonnant le nombre de collègues - et surtout de cat. A - qui méconnaissent les règles élémentaires de la FPE...
Après que des CE la méconnaissent, ça, cela relève tellement du domaine du quotidien que l'on ne saurait rien en dire...
Quant aux femmes qui pensent qu'elles seront mieux considérées parce qu'elles masculinisent leur fonction, je pense que c'est le signe d'un esprit rétrograde ou un peu couillon - pour le dire gentiment.

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  RETU le Lun 4 Jan 2016 - 11:46

Sad a écrit:
Quant aux femmes qui pensent qu'elles seront mieux considérées parce qu'elles masculinisent leur fonction, je pense que c'est le signe d'un esprit rétrograde ou un peu couillon - pour le dire gentiment.

Il faut être ouvert, nous sommes dans un pays libre où chacun peut faire comme il l'entend sans qu'il soit nécessaire de sombrer dans l'insulte. En outre le masculin étant toujours utilisé par défaut, le simple fait qu'une femme se désintéresse du sujet et oublie de féminiser son titre peut suffire à ce qu'elle soit parfois appelée Monsieur.

RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3112
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  LFDG le Lun 4 Jan 2016 - 11:52

RETU coucou : "Esprit rétrograde ou un peu couillon" ne relève quand même pas de l'insulte, non ? T'es pas un peu sévère, là ?

LFDG
**
**

Nombre de messages : 872
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  RETU le Lun 4 Jan 2016 - 12:01

Un petit peu quand même, je ne dis pas ça à mon patron ou à mon médecin. Wink



RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3112
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  néthou le Lun 4 Jan 2016 - 12:08

Sad a écrit:Étonnant le nombre de collègues - et surtout de cat. A - qui méconnaissent les règles élémentaires de la FPE...
Après que des CE la méconnaissent, ça, cela relève tellement du domaine du quotidien que l'on ne saurait rien en dire...
Quant aux femmes qui pensent qu'elles seront mieux considérées parce qu'elles masculinisent leur fonction, je pense que c'est le signe d'un esprit rétrograde ou un peu couillon - pour le dire gentiment.
Tu voudras bien m'excuser de ne pas connaître -pour ne pas les avoir lues quelque part (mais où ?)- les "règles élémentaires" de la FPE, tout cat. A que je sois.
Je te laisse également la responsabilité de ton appréciation de l'esprit "rétrograde et un peu couillon" de certaines femmes qui "masculinisent" leur fonction; dans notre société si tolérante et ouverte où les femmes ont toute la place qui leur revient, à travail et salaire évidemment égal, on se demande effectivement quelle peut bien être leur motivation à raisonner ainsi...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Khass le Lun 4 Jan 2016 - 12:14

Sad a écrit:
K-cendrillon a écrit:Madame le Principal
Cette formulation en elle-même relève du bêtisier.
Madame LA PrincipalE (d'ailleurs, vous ne vous y trompez pas plus loin...).
Non, Môssieur je ne me suis pas trompée. C'est ainsi qu'elle l'exige, car elle met l'accent sur la fonction!!!! et quand je serai Sinistre de l'Education nationale, vous m'appellerez Mââme LE Ministre ou Sinistre au choix...

Khass
*
*

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Sad le Lun 4 Jan 2016 - 12:44

RETU a écrit:Il faut être ouvert, nous sommes dans un pays libre où chacun peut faire comme il l'entend
Bien sûr, faisons comme nous voulons avec les textes... ce que j'en dis... Inutile, en tout cas, de faire monter la sauce en surjouant de mes "insultes"...

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Bozinchu le Lun 4 Jan 2016 - 12:49

Je m'en tiens aux conclusions de l'Académie Française:
"Le 21 mars 2002, l’Académie française publie une nouvelle déclaration pour rappeler sa position à ce sujet et, en particulier, le contresens linguistique sur lequel repose l’entreprise d’une féminisation systématique."

C'est à lire ici

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI

Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 16984
Age : 47
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Dupond le Lun 4 Jan 2016 - 13:03

Je dirais même plus, un entraineur, une entraineuse.

Dupond
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  L'intendant zonard le Lun 4 Jan 2016 - 13:10

Entre l'Académie française et le gouvernement de la République française, je crois savoir lequel est mon donneur d'ordres. L'affaire est entendue depuis une génération, il en faudra probablement une de plus pour que les personnes concernées se rendent compte de leur dette envers celles (et ceux, à la marge) qui ont obtenu des progrès dans le langage. Car le langage conditionne la pensée.

Les femmes qui aujourd'hui méprisent la féminisation de la dénomination de leur métier ne se plaignent pas trop d'avoir le droit de détenir un compte en banque, celui de voter ou de porter des pantalons. De même on trouvera toujours des homos pour dire "le mariage c'est ringard, rien à f." Le fait que le progrès social soit partagé par la majorité, et pas la totalité, de la population n'est pas une nouveauté du XXIe siècle.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Madame Collet-Monté le Lun 4 Jan 2016 - 13:16

J'ai l'élégance de ne jamais porter de pantalons.

Madame Collet-Monté
.
.

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  néthou le Lun 4 Jan 2016 - 13:45

Sad a écrit:Bien sûr, faisons comme nous voulons avec les textes...
Je parie que tu penses aussi à cette décision du Conseil d'Etat qui prohibe d'employer dans les documents administratifs le mot de "mademoiselle", ce qui revient à devoir appeler "Madame" n'importe quelle pimbêche de cours de récré. 

L'intendant zonard a écrit:Les femmes qui aujourd'hui méprisent la féminisation de la dénomination de leur métier ne se plaignent pas trop d'avoir le droit de détenir un compte en banque, celui de voter ou de porter des pantalons. De même on trouvera toujours des homos pour dire "le mariage c'est ringard, rien à f."
Mais j'espère bien qu'on en trouvera.
Il ne faut pas confondre progrès et substitution d'un conformisme par un autre.
Du reste, c'est toi-même qui le dit: le langage conditionne la pensée. Dans un sens et donc dans l'autre.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Sad le Lun 4 Jan 2016 - 14:26

néthou a écrit:Je parie que tu penses aussi à cette décision du Conseil d'Etat qui prohibe d'employer dans les documents administratifs le mot de "mademoiselle", ce qui revient à devoir appeler "Madame" n'importe quelle pimbêche de cours de récré. 
Je crois que personne ne nous reprocherait "d'appeler" une élève mademoiselle. Seul le mauvais esprit fait croire que cela le serait...

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Khass le Lun 4 Jan 2016 - 14:29

L'intendant zonard a écrit:

Les femmes qui aujourd'hui méprisent la féminisation de la dénomination de leur métier ne se plaignent pas trop d'avoir le droit de détenir un compte en banque, celui de voter ou de porter des pantalons. De même on trouvera toujours des homos pour dire "le mariage c'est ringard, rien à f." Le fait que le progrès social soit partagé par la majorité, et pas la totalité, de la population n'est pas une nouveauté du XXIe siècle.
IZ je ne méprise en aucun cas la féminisation de la dénomination de mon métier,  mais je n'ai pas besoin de loi ou de parité pour prouver ma valeur tout simplement. être élue par exemple en fonction d'une loi sur la parité, me semble le summum de la misogynie.
je vote, je manifeste POUR le mariage pour tous, je m'assume seule financièrement ainsi que mes gosses, mais je n'ai pas besoin qu'on me lance des cacahuètes sous forme de dénomination féminisée pour connaitre et qu'on connaisse ma valeur. je la prouve par mes actions et mon fonctionnement, ma façon de vivre et non pas en mettant en avant le fait d'être une femme..... et dieu sait (et d'autres encore) si je suis féminine.....même avec un tailleur pantalon et une cravate...

Khass
*
*

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  RETU le Lun 4 Jan 2016 - 14:37

L'intendant zonard a écrit: le langage conditionne la pensée.

Effectivement,
Je livre un extrait intéressant d'un document sur légalité filles-g :

En 2008, Brauer et Landry de l’Université de Clermont-Ferrand ont publié un article intitulé « Un ministre peut-il tomber enceinte ? L’impact du générique masculin sur les représentations mentales».
Comme ils l’expliquent, « quand on nous demande d’imaginer l’Anglais typique, pensons-nous vraiment à une Anglaise dans 50% des cas, ou avons-nous tendance à imaginer presque systématiquement un élégant monsieur avec un chapeau melon et un parapluie ? ».
Leur démonstration se fait en cinq expériences dans lesquelles ils ont, par exemple, demandé aux personnes d’imaginer une personnalité pouvant exercer la fonction de Premier ministre, une personne exerçant une profession particulière ou de citer leurs personnages préférés dans l’histoire. Dans chaque expérience, un questionnaire était proposé avec deux formes différentes. La première utilisait le générique masculin et demandait, par exemple, d’imaginer de citer «tous les candidats de droite/gauche que vous verriez au poste de Premier ministre».  La seconde version utilisait le générique épicène et demandait alors d’imaginer les «candidats/candidates...».
Dans toutes les expériences, les participants, hommes et femmes, imaginaient moins souvent une femme lorsque le générique masculin était utilisé. De même, ils et elles citaient moins souvent une femme lorsqu’on leur demandait d’imaginer un individu exerçant telle profession plutôt qu’une personne exerçant cette profession. Le genre grammatical masculin n’est donc pas neutre mais, au contraire, active majoritairement des représentations masculines.

En 2005, Chatard, Guimond et Martinot ont mis en évidence que des collégiens et collégiennes de 14 et 15 ans avaient moins confiance dans leur perspective de réussite d’études leur permettant d’exercer certaines professions si celles-ci étaient décrites avec un générique masculin plutôt qu’avec une forme féminisée. Chatard, A., Guimont, S., & Martinot, D. (2005). Impact de la féminisation lexicale des professions sur l’auto-efficacité des élèves: Une remise en cause de l’universalisme masculin ?

RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3112
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Cheshire le Lun 4 Jan 2016 - 14:53

RETU a écrit:
L'intendant zonard a écrit: le langage conditionne la pensée.

Effectivement,
Je livre un extrait intéressant d'un document sur légalité filles-g :

En 2008, Brauer et Landry de l’Université de Clermont-Ferrand ont publié un article intitulé « Un ministre peut-il tomber enceinte ? L’impact du générique masculin sur les représentations mentales».
Comme ils l’expliquent, « quand on nous demande d’imaginer l’Anglais typique, pensons-nous vraiment à une Anglaise dans 50% des cas, ou avons-nous tendance à imaginer presque systématiquement un élégant monsieur avec un chapeau melon et un parapluie ? ».
Leur démonstration se fait en cinq expériences dans lesquelles ils ont, par exemple, demandé aux personnes d’imaginer une personnalité pouvant exercer la fonction de Premier ministre, une personne exerçant une profession particulière ou de citer leurs personnages préférés dans l’histoire. Dans chaque expérience, un questionnaire était proposé avec deux formes différentes. La première utilisait le générique masculin et demandait, par exemple, d’imaginer de citer «tous les candidats de droite/gauche que vous verriez au poste de Premier ministre».  La seconde version utilisait le générique épicène et demandait alors d’imaginer les «candidats/candidates...».
Dans toutes les expériences, les participants, hommes et femmes, imaginaient moins souvent une femme lorsque le générique masculin était utilisé. De même, ils et elles citaient moins souvent une femme lorsqu’on leur demandait d’imaginer un individu exerçant telle profession plutôt qu’une personne exerçant cette profession. Le genre grammatical masculin n’est donc pas neutre mais, au contraire, active majoritairement des représentations masculines.


forum  pour cet exemple

d'ailleurs, on connait tous cette règle grammaticale : le masculin l'emporte sur le féminin....  grrr

Cheshire
***
***

Nombre de messages : 1878
Localisation : de l'autre côté du miroir
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Sad le Lun 4 Jan 2016 - 17:23

K-cendrillon a écrit:IZ je ne méprise en aucun cas la féminisation de la dénomination de mon métier,  mais je n'ai pas besoin de loi ou de parité pour prouver ma valeur tout simplement. être élue par exemple en fonction d'une loi sur la parité, me semble le summum de la misogynie. (..)  je n'ai pas besoin qu'on me lance des cacahuètes sous forme de dénomination féminisée pour connaitre et qu'on connaisse ma valeur. je la prouve par mes actions et mon fonctionnement, ma façon de vivre et non pas en mettant en avant le fait d'être une femme..... et dieu sait (et d'autres encore) si je suis féminine.....même avec un tailleur pantalon et une cravate...
Assez étonnamment - ou pas, d'ailleurs - ce genre de discours ne saurait être tenu - transposé bien entendu - par un homme. Quelle conclusion peut-on en tirer ?

Sad
*
*

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Féminisation

Message  L'intendant zonard le Lun 4 Jan 2016 - 21:55

Sad a écrit:
K-cendrillon a écrit:IZ je ne méprise en aucun cas la féminisation de la dénomination de mon métier,  mais je n'ai pas besoin de loi ou de parité pour prouver ma valeur tout simplement. être élue par exemple en fonction d'une loi sur la parité, me semble le summum de la misogynie. (..)  je n'ai pas besoin qu'on me lance des cacahuètes sous forme de dénomination féminisée pour connaitre et qu'on connaisse ma valeur. je la prouve par mes actions et mon fonctionnement, ma façon de vivre et non pas en mettant en avant le fait d'être une femme..... et dieu sait (et d'autres encore) si je suis féminine.....même avec un tailleur pantalon et une cravate...
Assez étonnamment - ou pas, d'ailleurs - ce genre de discours ne saurait être tenu - transposé bien entendu - par un homme. Quelle conclusion peut-on en tirer ?
J'essaie, imaginons ce que pourrait écrire un assistant social :
Je ne méprise en aucun cas la masculinisation de la dénomination de mon métier, mais je n'ai pas besoin de loi ou de parité pour prouver ma valeur tout simplement. (...) je n'ai pas besoin qu'on me lance des cacahuètes sous forme de dénomination masculinisée pour connaitre et qu'on connaisse ma valeur. je la prouve par mes actions et mon fonctionnement, ma façon de vivre et non pas en mettant en avant le fait d'être un homme..... et dieu sait (et d'autres encore) si je suis masculin.....même avec un kilt et une lavallière...
rire

Sinon, il est temps de scinder cette discussion qui n'a que marginalement sa place dans le bêtisier, a fortiori celui qui est marqué des Vigoureuses Intiales.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Hippos le Mar 5 Jan 2016 - 9:36

L'intendant zonard a écrit:Sinon, il est temps de scinder cette discussion qui n'a que marginalement sa place dans le bêtisier, a fortiori celui qui est marqué des Vigoureuses Intiales.
Effectivement.
Dont acte.

_________________
Hippos

Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (Jacques Prévert)
Les règles de modération sur le forum.
C'est le propre et la richesse d'un forum que de partager les vécus et conseils qui peuvent parfois diverger, il ne faut pas s'emballer pour cela. Participez dans le respect de l'autre, dépersonnalisez et dépassionnez vos interventions, vous aurez alors à apporter aux autres. ©Alomero
.


Invité est formidable !

Hippos
Admin
Admin

Nombre de messages : 3831
Localisation : Un peu plus à l'ouest, je vous prie.
Date d'inscription : 03/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  L'intendant zonard le Mar 5 Jan 2016 - 9:56

Soulignera-t-on jamais assez à quel point notre forum est administré avec tact et efficacité par des modérateurs et modératrices de talent ?

Bonne année Hippos sunny

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  compta le Mar 5 Jan 2016 - 11:18

Chez nous, on est bien loin de la féminisation des dénominations...
Un document a été diffusé par le service RH, exclusivement composé de femmes, ou on demande à chacun de s'identifier ainsi :
Nom :
Prénom:
Nom de jeune fille :

Ça me laisse  un peu dépitée... je ne sais même pas si ça relève du bêtisier
pour moi le nom c'est celui qu'on tien de ses parents, et on peut éventuellement utiliser celui de son mari en nom d'usage...
Quant au terme "nom de jeune fille", c'est complément obsolète...Autant ajouter la case "autorisation du chef de famille" ou du père pour les femme célibataires...
Y' a encore du boulot...

compta
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  LFDG le Mar 5 Jan 2016 - 11:30

Faut pas non plus voir le mâle partout...


Dernière édition par Le Fantôme le Mar 5 Jan 2016 - 13:40, édité 1 fois

LFDG
**
**

Nombre de messages : 872
Localisation : Jamais loin de Flouette
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisation

Message  Poporc le Mar 5 Jan 2016 - 12:13

RETU a écrit:Comme ils l’expliquent, « quand on nous demande d’imaginer l’Anglais typique, pensons-nous vraiment à une Anglaise dans 50% des cas, ou avons-nous tendance à imaginer presque systématiquement un élégant monsieur avec un chapeau melon et un parapluie ? ».
Bin faut dire que le pendant féminin, c'est la queen avec ses bibis improbables... Et ça, ça heurte mon républicanisme indécrottable... Twisted Evil

Poporc
****
****

Nombre de messages : 2599
Age : 49
Localisation : Passé à l'ennemi
Date d'inscription : 08/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum