Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  No GES foldingue le Ven 20 Nov 2015 - 9:39

Non, je ne suis ni M9.6 à donf si sa femme même si oui je suis mariée  .
Oui j'avais un autre pseudo sous lequel j'ai raconté mon errance de gestionnaire harcelé comme l'on fait tant d'autre avant moi , en même temps et après moi .
Ne vous méprenez pas, ceux qui choisissent d'être logé pour l'argent uniquement, n'ont à mon avis peut être pas tous rempli la balance avec tous les critères , et puis après tout, chacun sa pondération !



Ne pas s'apitoyer sur soi et regarder droit devant ! Neutral

No GES foldingue
.
.

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 02/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  tchopo le Ven 20 Nov 2015 - 14:48

Nous ne sommes pas les plus à plaindre.
Je prends l'exemple des gendarmes logés dans des logements souvent insalubres et ils payent la viabilisation. A l'exception des hauts gradés, leurs logements sont souvent petits. Les NAS des gendarmes sont 10 X pénibles que nos malheureux tours de garde le we ou certains soirs d'astreintes.

tchopo
**
**

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 21/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  J-M le Ven 20 Nov 2015 - 16:19

Dup' a écrit: j'avoue très franchement que ces jours ci, je me suis plus intéressé à d'autres sujets qu'aux incroyables aventures de No GES foldingue

T'as eu du bol. Sans le vouloir, j'y ai eu droit. Pourtant, je lis peu de sujet.

J-M
*
*

Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 29/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Calamity Jane le Ven 20 Nov 2015 - 16:23

Isaac Newton a écrit:
V.M.B a écrit:je suis logé gratos dans une région de m...e et ça m'a permis d'acheter et faire évoluer une propriété dans une région géniale, je ne vais pas me mettre à chialer!

Presque pareil.

Je suis logé gratos dans une région et un logement magnifique et ça m'a permis d'acheter et faire évoluer une propriété dans une région géniale, je ne vais pas me mettre à chialer! Mr green  


encore mieux:
je me suis toujours débrouillée pour obtenir des dérogations à l'obligation de loger; et pourtant suis propriétaire d'une belle maison avec piscine pas trop loin de mon travail dans une région magnifique et d'une petite propriété aussi avec piscine dans une autre région magnifique ....
suffit de choisir le bon conjoint!!!! tongue 
(à prendre au second degré)....

Calamity Jane
**
**

Nombre de messages : 644
Age : 60
Localisation : Au Far West
Date d'inscription : 20/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Olive le Ven 20 Nov 2015 - 17:17

(de l’intendant zonard )

"des centaines" d'euros en moins sur le salaire, par rapport aux collègues de Bercy, ma calculette ne les a pas trouvées. D'un point de vue purement économique, la perte en PFR correspond peu ou prou aux charges (énergie, abonnements), et l'on s'économise en dur l'ensemble du loyer."


....eh si moi je les trouve les centaines d'euros en moins !je suis bien mieux payé depuis que je ne suis pas logé !
et quelles économies ? On est locataires à 30 kms du lycée aussi,et pas photo entre la commune et le logement !
et la vie elle est courte,non ? Ou alors je serais dans le logement à attendre le vendredi soir pour rejoindre ma femme,alors que je suis à 30 kms ?? c'était bon à 25 ans,ça,maintenant on n'a plus le temps !

Olive
*
*

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  volcan le Ven 20 Nov 2015 - 17:27

Olive a écrit: Ou alors je serais dans le logement à attendre le vendredi soir pour rejoindre ma femme,alors que je suis à 30 kms ?? c'était bon à 25 ans,ça,maintenant on n'a plus le temps !
30 km avec une voiture équipée d'un tel moteur ça prend 10 minutes..... Mr green

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !

volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8450
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Cheshire le Ven 20 Nov 2015 - 17:29

j'adore le côté extrême de l'expression "la vie est courte" !!!

elle n'est pas plus courte ou plus moche quand on vit en logement de fonction...

si ? scratch

Cheshire
***
***

Nombre de messages : 1873
Localisation : de l'autre côté du miroir
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  volcan le Ven 20 Nov 2015 - 17:34

Plus moche c'est possible. Vivre 24/24 dans son bahut en conflit avec son CE, avec les cris des internes et être dérangé pour des konneries, c'est différent que diner le soir dans son jardin avec le bruit des oiseaux... certains disent même que le stress raccourci l'espérance de vie.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !

volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8450
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  atlante le Ven 20 Nov 2015 - 20:29

volcan a écrit:Plus moche c'est possible. Vivre 24/24 dans son bahut en conflit avec son CE, avec les cris des internes et être dérangé pour des konneries, c'est différent que diner le soir dans son jardin avec le bruit des oiseaux... certains disent même que le stress raccourci l'espérance de vie.

Je plussoie.

D'autant plus que les collègues CE et CPE, avec les primes qu'ils ne perdent pas comme nous en étant logés, ne paient jamais l'apéro!

atlante
**
**

Nombre de messages : 479
Age : 44
Localisation : A la fois sur le plongeoir de 5 mètres et sous l'eau
Date d'inscription : 09/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les CT vont apprécier

Message  Statis le Ven 20 Nov 2015 - 20:53

atlante a écrit:
volcan a écrit:Plus moche c'est possible. Vivre 24/24 dans son bahut en conflit avec son CE, avec les cris des internes et être dérangé pour des konneries, c'est différent que diner le soir dans son jardin avec le bruit des oiseaux... certains disent même que le stress raccourci l'espérance de vie.

Je plussoie.

D'autant plus que les collègues CE et CPE, avec les primes qu'ils ne perdent pas comme nous en étant logés, ne paient jamais l'apéro!

Ce ne sont que des ingrats.
Bon, ce fil file un mauvais coton.
Il faudrait distinguer dans les logés et spécialement dans les logés mécontents du système sans avoir pour autant toujours critiqué mais seulement quand la balance ne leur a plus semblé favorable,
ceux qui furent logés et rémunérés et dont le tout représentait l'essentiel des revenus en pépettes et en nature,
de
ceux pour qui le job en éducation nationale agrémenté d'un cabanon sur place ou une cage à poule en étage, n'était (n'est) qu'une ressource d'appoint, le conjoint, lui, ayant lui un vrai métier, de préférence bien payé.

Selon, on ne cause pas du même point de vue et l'on n'en a pas les mêmes perspectives.

St .

Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Stoïk le Sam 21 Nov 2015 - 12:18

volcan a écrit:Plus moche c'est possible. Vivre 24/24 dans son bahut en conflit avec son CE, avec les cris des internes et être dérangé pour des konneries, c'est différent que diner le soir dans son jardin avec le bruit des oiseaux... certains disent même que le stress raccourci l'espérance de vie.
Ça dépend des logements... j'ai un coin de jardin d'où j'entends le chant des oiseaux et d'où on ne voit que la campagne. Je peux évidemment y entendre les cris des internes, mais ces animaux là ne chantent que sporadiquement, ils nous laissent du répit. Very Happy

Quant au CE, il a une dérog... (quel dommage! Mr green ).

Stoïk
*****
*****

Nombre de messages : 3551
Date d'inscription : 07/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Olive le Lun 23 Nov 2015 - 10:55

30 km avec une voiture équipée d'un tel moteur ça prend 10 minutes.....


euh...sur circuit....

Olive
*
*

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  ampelmann le Lun 23 Nov 2015 - 18:36

Il y a plein de situations différentes, notamment du fait de ce que fait son ou sa conjoint(e), de l'état du logement, etc...

Chacun voit midi à sa porte, comme disait la précédente agent d'accueil.

Il n'en reste pas moins que je ne vois pas pourquoi on nous pique la moitié de nos primes, alors qu'on ne le fait ni pour les agents, ni pour les cpe, ni pour les adjoints, ni pour les CE.                                         C'est-PAS-juste.

Pour ma part, j'étais bien content de profiter du logement quand j'ai commencé ma carrière et que je gagnais pas un rond. Absolument.

Maintenant, j'ai un logement de fonction qui me coute 6000€ par an : 300€ de prime en moins chaque mois, plus des impôts locaux astronomiques (oui, lycée en ZEP dans secteur défavorisé, donc commune de gauche, donc personnels communaux pléthoriques, donc impôts locaux élevés), plus désavantages en nature à rajouter à mon revenu imposable, plus CSG...

Bref, je n'ai qu'une envie, c'est d'obtenir ma dérogation le plus tôt possible pour m'acheter un appartement en face du lycée (enfin, la rue derrière, faut pas déconner quand même) et payer chaque mois un crédit plutôt que perdre 300€ de primes.

ampelmann
***
***

Nombre de messages : 1055
Localisation : Là bas, vers le Nord...
Date d'inscription : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Yoko le Mar 24 Nov 2015 - 8:18

J'ai annoncé il y a un moment déjà à ma CE que j'allais quitter le logement.Elle comprenait très bien, vu le peu d'agrément qu'il présente (litote).
Maintenant que ça se précise, elle commence à baliser, car les autres "logés" sont infoutus de se débrouiller en cas de problème, quel qu'il soit...et elle parle de m'imposer des jours de présence pale  sans ma (nombreuse)famille (c'est aussi pour ça qu'on dégage, appart' trop petit).

Yoko
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.

Message  Cheshire le Mar 24 Nov 2015 - 9:45

même en cas de dérogation de loger, on est quand même concerné par ce qu'il se passe hors temps scolaire (ex : les astreintes).

le poste de gestionnaire est logé, et ça on le sait généralement quand on passe le concours...mais également celui du CE. si ce dernier a également une derog, il n'y a pas de raison d'en faire plus que lui mais dans le cas d'un partage équitable des taches si une présence est nécessaire au bon fonctionnement de l'établissement alors cela fait partie de nos fonctions (tout comme celles du ce évidemment)

Cheshire
***
***

Nombre de messages : 1873
Localisation : de l'autre côté du miroir
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum