Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Tililie le Lun 24 Aoû 2015 - 9:28

Bonjour,

Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique et si mon post a sa place ici, si ce n'est pas le cas je m'en excuse d'avance.
Voilà j'ai obtenu le concours d'ADAENES cette année et j'ai accepté un poste de gestionnaire matériel dans une autre académie (par choix), logé.
J'ai connu mon affectation le 30 juillet. Je suis passé voir cet établissement, à quelques centaines de km de chez moi, pour admirer les jolies chaînes sur les grilles, bref je n'ai rencontré personne.
J'ai appelé : établissement fermé, logique.
J'ai adressé un mail : au CE et sur l'adresse générique... bouteille à la mer.
J'ai tenté de prendre contact avec le conseil départemental pour le logement, qui me renvoyait vers le CE.
J'ai donc appelé chaque jour sans relâche, pour finalement entendre le message comme une berceuse (et sans pouvoir laisser de message).
J'avais beaucoup d'espoir en me levant ce matin, puisque, pour tous, c'était la rentrée... et finalement, j'ai eu une conversation téléphonique de 3 minutes...

Pour m'annoncer que :
- je n'aurais pas contact avec mon prédécesseur
- que le logement n'était pas libre
- que je n'avais pas cherché à prendre contact (enfin pas d'une façon si directe, mais plutôt grace à des questions du type "Quand avez vous connu votre affectation?" sous entendu ça fait un mois que vous auriez pu prendre contact quoi...
- que le CE a des choses à me dire mais qui ne se disent pas au téléphone
- que je verrai les choses avec l'agent comptable
- qu'il me rappellera pour qu'on puisse se voir avant la rentrée!

Donc j'étais déjà stressée en imaginant un accueil chaleureux, maintenant je suis dépitée en sachant que je ne suis pas celle qui est attendu et que la situation professionnelle est déjà catastrophique avant de commencer...
Donc je dois faire des cartons, mais je n'ai pas envie ... je ne sais pas pour aller ou, je ne sais pas pour y aller quand, je sais dans de "mauvaises" conditions et je sais que professionnellement dans ce domaine je n'y connais rien.

Du coup j'en déduis que je vais récupérer soit "des bêtises" soit rien et que ce sera la découverte en permanence...
Que pour gagner la confiance du CE il va falloir s'accrocher sévère
et j'espère que le rectorat me remboursera les frais engagés si je suis tenue de vivre à l'hôtel quelques temps...

Est ce que ça vous est arrivé, si oui comment avez vous fait?
avatar
Tililie
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 32
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  volcan le Lun 24 Aoû 2015 - 9:34

Vous devez disposer du logement à partir du 1 septembre ; ce n'est pas négociable et le rectorat de vous paiera rien.
Essayez de connaître le nom de votre agent comptable. Si il est rentré et si ce n'est pas un abruti il pourra vous donner des informations utiles sur votre poste et vous redonner le moral.
Ne pas se désespérer ; le jour de la rentrée administrative tout le monde est énervé, stressé et pas forcément agréable.

Bienvenue dans un monde (parfois, souvent ?) de m... ; mais il parait qu'il ne faut pas le dire.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9758
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Tililie le Lun 24 Aoû 2015 - 10:05

merci y'en a marre.
je vais prendre mon mal en patience et je vais déjà attendre de voir le chef d'établissement au pire dans 3 jours avant de le court-circuiter parce que certains n'apprécient guère...
je me suis débrouillée pour trouver le nom de l'agent comptable par mes propres moyens, à moi de voir comment entrer en contact avec lui...
avatar
Tililie
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 32
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  volcan le Lun 24 Aoû 2015 - 10:16

Oui, on voit le CE et puis si le logement n'est pas libre (pour quelle raison ?) on lui dit qu'on va s'adresser au rectorat et à la CT parce qu'on est bien embêté, qu'on ne sait pas quoi faire, qu'on n'a pas les moyens de payer un logement, que le poste est déclaré logé et que c'est à cette condition qu'on a accepté le poste.
Pour l'agent comptable on téléphone dans son établissement, mais il ne rentre peut être que plus tard.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9758
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  garfield03 le Lun 24 Aoû 2015 - 10:21

Mon premier contact après mon affectation après sortie d'IRA n'était pas très agréable non plus: le choix des postes ayant eu lieu après fermeture des établissements, impossible de contacter qui que ce soit. J'avais du poser mes cartons et meubles dans un petit logement au niveau des caves dans lequel ma femme et moi avons vécu une bonne semaine. Mon prédécesseur, bien que n'ayant dans le logement qu'un lit d'appoint un micro onde et une radio (il ne l'occupait que pour ses soirées d'astreinte), n'avait pas jugé bon de libérer ces quelques affaires pour faire l'échange un peu plus tôt.....
Le principal était très (très très) froid de premier abord. J'avais du le contacter pour qu'il m'autorise à occuper le logement dans les caves alors qu'il était encore en vacances (!), et cela ne semblait pas l'enchanter.
Les chefs d'établissement ressentent parfois les nominations des gestionnaires comme une contrainte. Ils ne choisissent pas qui ils récupèrent, et ils ont de fortes craintes face à des personnels inexpérimentés.
Les premiers temps sont durs. On se demande ce qu'on fait là, si on va y arriver, si on est vraiment fait pour cela. Les agents et les enseignants sont dans l'observation. Ils testent les limites, "jaugent" l'adversaire.
Finalement, quand on arrive à prendre ses marques, les choses se détendent bien. Il ne faut pas se décourager, et bien penser que tout le monde passe par là.
Courage.
avatar
garfield03
*
*

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  RETU le Lun 24 Aoû 2015 - 10:50

Tililie a écrit:
- que le logement n'était pas libre

Le logement n'est pas libre maintenant, ou n'est pas libre du tout ? Si le logement n'est libre du tout et qu'une autre personne l'occupera à la rentrée c'est grave il faut faire un foin. Il faut aussi veiller à récupérer le bon logement parfois on a des surprises.

avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3498
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Winnie le Lun 24 Aoû 2015 - 11:00

RETU a écrit:
Tililie a écrit:
- que le logement n'était pas libre

Le logement n'est pas libre maintenant, ou n'est pas libre du tout ? Si le logement n'est libre du tout et qu'une autre personne l'occupera à la rentrée c'est grave il faut faire un foin. Il faut aussi veiller à récupérer le bon logement parfois on a des surprises.

Entièrement d'accord.

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
avatar
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12829
Age : 90
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Tililie le Lun 24 Aoû 2015 - 12:38

Alors il semblerait qu'il ne soit pas libre... pour le moment...
j'ai bien conscience que mon affectation est prévue pour le 1er septembre (oui juste conscience parce que je n'ai aucun arrêté ni de nomination, ni d'affectation... bref!
mais bon, je vais aller rencontrer le CE cette semaine et j'espère avoir une bonne surprise.
Je vais demander l'adresse et s'il ne m'est pas décris comme un fou furieux, j'irais sonner chez lui pour faire connaissance avec lui, ou au moins mon futur logement!

Je ne connais pas la situation personnelle de la personne que je dois remplacer... mais je trouve toute de même le système un peu fou... si derrière il faut réussir à prévoir un état des lieux sortant et entrant (en croisant les doigts pour qu'il n'y ait pas trop de travaux prévus)... je vais finir par installer un matelas dans ma voiture!
avatar
Tililie
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 32
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  RETU le Lun 24 Aoû 2015 - 12:51

Tililie a écrit: j'irais sonner chez lui pour faire connaissance avec lui,
Non pas chez lui, à son bureau.
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3498
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  volcan le Lun 24 Aoû 2015 - 13:20

Dans l'absolu le logement est libérable au 31 août ; c'est mieux si on peut l'avoir avant mais ce n'est pas une obligation. Il faut aussi savoir ce que fait la personne qui part : son futur logement n'est peut-être pas libéré non plus, ou alors il prend une location qu'à partir du 1/09, ou....
Ne va sonner chez ton CE que si il t'y invite, pas de ta propre initiative. Par contre tu peux essayer de rencontrer ton prédécesseur au besoin en sonnant chez lui, presque chez toi. Mr green

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9758
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Statis le Lun 24 Aoû 2015 - 13:31

volcan a écrit:Dans l'absolu le logement est libérable au 31 août ; c'est mieux si on peut l'avoir avant mais ce n'est pas une obligation. Il faut aussi savoir ce que fait la personne qui part : son futur logement n'est peut-être pas libéré non plus, ou alors il prend une location qu'à partir du 1/09, ou....
Ne va sonner chez ton CE que si il t'y invite, pas de ta propre initiative. Par contre tu peux essayer de rencontrer ton prédécesseur au besoin en sonnant chez lui, presque chez toi. Mr green

Oui mais non. Non mais si.
Avec politesse et respect, naturel ou culot, à la désinvolte feinte ou l'air effrayé par la démarche (un ou deux coups de fils à l'entourage du CE permettent de se faire une première idée du propriétaire des lieux du moment) il est toujours possible de prendre un premier contact avec le CE. La probabilité qu'il soit aux fourneaux dès le 15 d'août c'est à dire deux semaines avant la date officielle des bascules entre intendants et des remue-ménages des camions de déménagement est grande. Un coup de fil au CE assez tôt pour régler quelques possibles embrouilles qui résultent du prédécesseur intendant est le plus souvent profitable. Un intendant qui débarque mais qui se préoccupe avant le 31.08 des éventuelles emmerdes de sa future intendance sera plutôt bien perçu. Anticipation, politesse, organisation... Des trucs que le CE ne rencontre pas nécessairement dans les autres corporations.

Ce n'est que mon avis.

Bonne rentrée (combien encore à faire ?)

St .


Dernière édition par Statis le Lun 24 Aoû 2015 - 13:44, édité 1 fois
avatar
Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  volcan le Lun 24 Aoû 2015 - 13:41

Faut tout lire Statis... bien entendu il faut prendre contact avec le CE, ce que la collègue a fait ; il faut le rencontrer, ce que la collègue va faire.... mais pas nécessairement débarquer chez lui sans prévenir au moment où il a une "conversation" intime avec son conjoint. Mr green

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9758
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Statis le Lun 24 Aoû 2015 - 13:45

volcan a écrit:Faut tout lire Statis... bien entendu il faut prendre contact avec le CE, ce que la collègue a fait ; il faut le rencontrer, ce que la collègue va faire.... mais pas nécessairement débarquer chez lui sans prévenir au moment où il a une "conversation" intime avec son conjoint. Mr green

Ah, pardon ! Il me faut changer de lunettes. Cool

St .

avatar
Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Alomero le Lun 24 Aoû 2015 - 14:51

Lors de ma prise de fonction, le logement n'a été libéré que le 4 septembre alors que mon prédécesseur savait depuis décembre qu'il partait à la retraite. Je n'ai donc pu emménager qu'une semaine après alors que j'avais bêtement prévu de pouvoir le faire fin août et qu'il m'a donc fallu tout décaler. Pour faire écho avec un autre fil, j'ai utilisé cette semaine de battement pour revenir tous les soirs après le boulot faire du ménage vu l'état du logement. Et il m'a encore fallu me battre plusieurs jours pour récupérer toutes les clés du logement car il ne nous en avait été remis qu'une seule pour une famille de cinq personnes alors que deux étaient disponibles. Et tout ça bien entendu en devant à chaque fois me justifier et expliquer que oui, j'avais besoin du logement, et que oui, j'avais besoin d'autres clés (pour le ménage, j'ai serré les dents et j'ai retroussé les manches). Ces situations ne sont pas normales mais cela ne remet pas en cause le fait qu'une fois ces problèmes surmontés, on peut découvrir un poste très plaisant.

Concernant le mauvais accueil du CE, c'est peut être quelqu'un qui a eu, une ou plusieurs fois, maille à partir avec un ou des GM posant problème. Il vous appartient dès lors de faire oeuvre de pédagogie et de lui prouver que ces mauvaises expériences prendront fin avec vous. Peut être aussi a-t-il peur d'un débutant car il ne maîtrise pas lui-même son boulot d'ordonnateur. Dans les deux cas, ce n'est pas malin mais là encore, c'est jour après jour qu'il va se rassurer si vous travaillez avec sérieux et efficacité, dans la mesure du possible pour un débutant. Et s'il s'avère vraiment que c'est un abruti fini, gardez trace de tous vos échanges, rapprochez-vous de votre AC qui en aura sans doute long à vous apprendre, mais surtout d'un syndicat, voire des services académiques. Ce genre de personnage existe malheureusement mais il est rare que cela passe inaperçu et si chacun prend soin de le signaler haut et fort, cela finit un jour par porter ses fruits d'une façon ou d'une autre.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7956
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  RETU le Lun 24 Aoû 2015 - 15:52

Alomero a écrit:
Concernant le mauvais accueil du CE, c'est peut être quelqu'un qui a eu, une ou plusieurs fois, maille à partir avec un ou des GM posant problème.

Peut-être qu'il aussi d'autres soucis, peut-être qu'il ne sait pas s'il aura un prof d'anglais pour les terminales, peut-être qu'il est embêté de perdre le gestionnaire sur lequel il se reposait, peut-être qu'il a une hernie discale,...
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3498
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Statis le Lun 24 Aoû 2015 - 15:56

Alomero a écrit:Lors de ma prise de fonction[...] cela finit un jour par porter ses fruits d'une façon ou d'une autre.

C'est bien résumé.

Par ici, dans le forum, l'on oublie fréquemment la trace laissée dans la mémoire de l'établissement, pire dans la mémoire du CE  du moment (sans compter si cela est possible dans celle du correspondant de la C.T.), CE qui gardera ensuite et ailleurs (un CE mute plus fréquemment qu'un intendant) de la fonction de gestionnaire une image pour le moins négative de la façon d'être, d'agir et de quitter son poste.
Pour un qui aurait pu mieux fonctionner - ou pour le moins n'ait pas laissé matière à reproches par tous constatés - combien devront lui succéder pour rétablir la réputation de la fonction ?
Un intendant n'est pas à l'EPLE ce que sont une docu ou un des CPE (le CE peut faire fonctionner le bahut sans ceux-ci. Placardisés ou ignorés).
L'intendant est bien davantage.

St .
avatar
Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Philia le Lun 24 Aoû 2015 - 17:57

Alomero a dit :

"Et s'il s'avère vraiment que c'est un abruti fini, gardez trace de tous vos échanges, rapprochez-vous de votre AC qui en aura sans doute long à vous apprendre, mais surtout d'un syndicat, voire des services académiques. Ce genre de personnage existe malheureusement mais il est rare que cela passe inaperçu et si chacun prend soin de le signaler haut et fort, cela finit un jour par porter ses fruits d'une façon ou d'une autre."

Malheureusement, cela n'est pas toujours le cas ! Le grand gagnant est souvent le CE au détriment du Gestionnaire voire des CPE ou de l'Adjoint. J'ai plusieurs exemples dans mon académie qui prouvent que même si le CE est un "abritu fini" , le Gestionnaire a du demander sa mutation ou a été obligé de se mettre en arrêt maladie ( voire en longue maladie à la demande même du médecin du travail ! ).

Mais bon, soyons positifs et optimistes pour nos chers collègues qui arrivent dans l'EN ou qui deviennent gestionnaire. Ce métier est fortement passionnant et si dans l'EPLE, il existe une véritable communauté scolaire avec une entente entre les personnels alors votre 1ère année et les années suivantes se dérouleront très bien ( même si les tensions peuvent exister ).

Alors courage pour tous les nouveaux et n'oubliez pas que vous êtes également un des membres de l'équipe de direction et que le CE n'est pas le Roi ou le Pharaon voire Dieu ( je me permets d'utiliser ces termes car un jour un de mes anciens CE m'a affirmé qu'il était le Roi et que tous les autres personnels étaient sous son "haut commandement" et que nous devions lui baiser "sa main" ).

Philia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Statis le Lun 24 Aoû 2015 - 19:20

Philia a écrit:Alomero a dit :
"Et s'il s'avère vraiment que c'est un abruti fini, gardez trace de tous vos échanges, rapprochez-vous de votre AC qui en aura sans doute long à vous apprendre, mais surtout d'un syndicat, voire des services académiques. Ce genre de personnage existe malheureusement mais il est rare que cela passe inaperçu et si chacun prend soin de le signaler haut et fort, cela finit un jour par porter ses fruits d'une façon ou d'une autre."
Malheureusement, cela n'est pas toujours le cas ! Le grand gagnant est souvent le CE au détriment du Gestionnaire voire des CPE ou de l'Adjoint. J'ai plusieurs exemples dans mon académie qui prouvent que même si le CE est un "abritu fini" , le Gestionnaire a du demander sa mutation ou a été obligé de se mettre en arrêt maladie ( voire en longue maladie à la demande même du médecin du travail ! ).
Mais bon, soyons positifs et optimistes pour nos chers collègues qui arrivent dans l'EN ou qui deviennent gestionnaire. Ce métier est fortement passionnant et si dans l'EPLE, il existe une véritable communauté scolaire avec une entente entre les personnels alors votre 1ère année et les années suivantes se dérouleront très bien ( même si les tensions peuvent exister ).
Alors courage pour tous les nouveaux et n'oubliez pas que vous êtes également un des membres de l'équipe de direction et que le CE n'est pas le Roi ou le Pharaon voire Dieu ( je me permets d'utiliser ces termes car un jour un de mes anciens CE m'a affirmé qu'il était le Roi et que tous les autres personnels étaient sous son "haut commandement" et que nous devions lui baiser "sa main" ).

À Philia, invité,


Alomero a dit :

"Et s'il s'avère vraiment que c'est un abruti fini, gardez trace de tous vos échanges, rapprochez-vous de votre AC qui en aura sans doute long à vous apprendre, mais surtout d'un syndicat, voire des services académiques. Ce genre de personnage existe malheureusement mais il est rare que cela passe inaperçu et si chacun prend soin de le signaler haut et fort, cela finit un jour par porter ses fruits d'une façon ou d'une autre."

Malheureusement, cela n'est pas toujours le cas !
Pas toujours ? L'on respire,

Le grand gagnant est souvent le CE
Pas toujours ? L'on respire une seconde fois.

au détriment du Gestionnaire voire des CPE ou de l'Adjoint.
De personne d'autre ? L'on craignait que ce soit aussi de l'équipe administrative, des techniciens, que savons-nous encore ? Des profs, des élèves tant qu'à croire.

J'ai plusieurs exemples dans mon académie qui prouvent que même si le CE est un "abritu fini"
le Gestionnaire a du demander sa mutation ou a été obligé de se mettre en arrêt maladie ( voire en longue maladie à la demande même du médecin du travail ! ).

Plusieurs CE "abritus", plusieurs gestionnaires contaminés et plusieurs médecins du travail à la rescousse ? Cela fait nombre dans la même académie en peu de temps, tous portés à votre connaissance. Une épidémie en quelque sorte.  À se rendre malade en effet. Un "abritu" fini est dangereux, pire qu'un abruti, en effet.

Mais bon, soyons positifs et optimistes pour nos chers collègues qui arrivent dans l'EN ou qui deviennent gestionnaire. Ce métier est fortement passionnant et si dans l'EPLE, il existe une véritable communauté scolaire avec une entente entre les personnels alors votre 1ère année et les années suivantes se dérouleront très bien ( même si les tensions peuvent exister ).
Les voici prévenus. Cela va bien se passer sauf dans l'académie dont on cause. Où il vaut mieux être soit CE soit médecin du travail soit recteur (ou secrétaire général du recteur), mais pas gestionnaire. Y aurait pas une possibilité de connaître discrètement l'académie en question, sans la nommer, hein ? Juste un n° code postal; cela rendrait service aux impétrants qui passeraient par ici et lirait le propos..

Alors courage pour tous les nouveaux et n'oubliez pas que vous êtes également un des membres de l'équipe de direction et que le CE n'est pas le Roi ou le Pharaon voire Dieu ( je me permets d'utiliser ces termes car un jour un de mes anciens CE m'a affirmé qu'il était le Roi et que tous les autres personnels étaient sous son "haut commandement" et que nous devions lui baiser "sa main" ).

Ici tout est permis qui n'envoie pas le taulier derrière les barreaux ou à payer une grosse amende. Par exemple de choses autorisées : les exagérations, les généralités et même ce qui soulage.

St .
avatar
Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Virolade le Mar 25 Aoû 2015 - 8:35

La lecture de ce forum devient de plus en plus pénible.

Virolade
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  volcan le Mar 25 Aoû 2015 - 9:20

Virolade a écrit:La lecture de ce forum devient de plus en plus pénible.

Je dirais que ca dépend des sujets. Mais le point positif c'est que sa lecture est facultative.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9758
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Bakriesk le Mar 25 Aoû 2015 - 11:06

Virolade a écrit:La lecture de ce forum devient de plus en plus pénible.
Certes. Mais un peu d'argumentation de votre part permettraient peut-être à ses contributeurs d'y remédier.
avatar
Bakriesk
**
**

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : Trop loin de la Bretagne
Date d'inscription : 22/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Invité le Mar 25 Aoû 2015 - 13:50


sinon y a cela Mr green

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Philia le Jeu 27 Aoû 2015 - 15:42

Statis a dit :

"Ici tout est permis qui n'envoie pas le taulier derrière les barreaux ou à payer une grosse amende. Par exemple de choses autorisées : les exagérations, les généralités et même ce qui soulage."

Je peux vous renvoyer votre argument ( "Par ici, dans le forum, l'on oublie fréquemment la trace laissée dans la mémoire de l'établissement, pire dans la mémoire du CE  du moment (sans compter si cela est possible dans celle du correspondant de la C.T.), CE qui gardera ensuite et ailleurs (un CE mute plus fréquemment qu'un intendant) de la fonction de gestionnaire une image pour le moins négative de la façon d'être, d'agir et de quitter son poste.
Pour un qui aurait pu mieux fonctionner - ou pour le moins n'ait pas laissé matière à reproches par tous constatés - combien devront lui succéder pour rétablir la réputation de la fonction ?
Un intendant n'est pas à l'EPLE ce que sont une docu ou un des CPE (le CE peut faire fonctionner le bahut sans ceux-ci. Placardisés ou ignorés).
L'intendant est bien davantage").



Statis a dit :
"Pas toujours ? L'on respire" = Alomero a dit : "Ce genre de personnage existe malheureusement mais il est rare que cela passe inaperçu et si chacun prend soin de le signaler haut et fort, cela finit un jour par porter ses fruits d'une façon ou d'une autre." = je maintiens mes propos : cela n'est pas toujours le cas.

Le grand gagnant est souvent le CE
"Pas toujours ? L'on respire une seconde fois" : c'est pourquoi j'ai utilisé le terme souvent

au détriment du Gestionnaire voire des CPE ou de l'Adjoint.
"De personne d'autre ? L'on craignait que ce soit aussi de l'équipe administrative, des techniciens, que savons-nous encore ? Des profs, des élèves tant qu'à croire" : cela peut effectivement avoir des conséquences négatives sur l'intégralité des membres de la communauté de l'EPLE.

J'ai plusieurs exemples dans mon académie qui prouvent que même si le CE est un "abritu fini"
le Gestionnaire a du demander sa mutation ou a été obligé de se mettre en arrêt maladie ( voire en longue maladie à la demande même du médecin du travail ! ).

Plusieurs CE "abritus", plusieurs gestionnaires contaminés et plusieurs médecins du travail à la rescousse ? Cela fait nombre dans la même académie en peu de temps, tous portés à votre connaissance. Une épidémie en quelque sorte.  À se rendre malade en effet. Un "abritu" fini est dangereux, pire qu'un abruti, en effet.
J'ai repris le terme " abritus finis" utilisé par Alomero pour faire un parallèle avec mon message.

De plus, j'ai cité 2 exemples les plus flagrants ou les plus répititifs qui sont véridiques donc ne faites pas non plus une généralité Wink . Alors je trouve tout à fait légitime de le dire sur ce type de forum. Mais bon, la vérité peut faire du mal pour certaines personnes.


"tous portés à votre connaissance" = eh oui , il existe des réunions de gestionnaires et/ou d'AC dans mon académie qui me permettent de citer ces exemples. Donc merci de ne pas les remettre en cause.



Mais bon, soyons positifs et optimistes pour nos chers collègues qui arrivent dans l'EN ou qui deviennent gestionnaire. Ce métier est fortement passionnant et si dans l'EPLE, il existe une véritable communauté scolaire avec une entente entre les personnels alors votre 1ère année et les années suivantes se dérouleront très bien ( même si les tensions peuvent exister ).
"Les voici prévenus. Cela va bien se passer sauf dans l'académie dont on cause. Où il vaut mieux être soit CE soit médecin du travail soit recteur (ou secrétaire général du recteur), mais pas gestionnaire. Y aurait pas une possibilité de connaître discrètement l'académie en question, sans la nommer, hein ? Juste un n° code postal; cela rendrait service aux impétrants qui passeraient par ici et lirait le propos.."
Vous n'avez pas compris mes propos. et vous les extrapolez. J'ai cité des exemples et donc je ne fais pas de généralités et j'ai tout simplement dis que le métier de gestionnaire peut être passionnant.
Et de montrer que dans certains EPLE, il y a une véritable osmose professionnelle entre tous les personnels. Donc cela est positif !

Alors courage pour tous les nouveaux et n'oubliez pas que vous êtes également un des membres de l'équipe de direction et que le CE n'est pas le Roi ou le Pharaon voire Dieu ( je me permets d'utiliser ces termes car un jour un de mes anciens CE m'a affirmé qu'il était le Roi et que tous les autres personnels étaient sous son "haut commandement" et que nous devions lui baiser "sa main" ).
Je maintiens mes propos car je donne un exemple que j'ai vécu ( c'est l'un des principes d'un forum de donner des exemples ). Et je reformule cet argument en disant que l'ensemble des personnels d'un EPLE travaille dans l'intérêt des élèves, de la communauté éducative ( au sens large du terme ) et pour donner une image positive de l'établissement ( collège, Lycée et LP...) et que le CE ne doit pas forcement dénigrer son personnel pour montrer qu'il est en haut de la hiérarchie.

C'est ma vision donc si vous n'êtes pas d'accord, cela n'est pas grave, chacun a sa propre philosophie professionnelle ( et heureusement ! ).

Je souhaite à tous les nouveaux ( y compris aux anciens ) une excellent rentrée et une très bonne année scolaire 2015/2016.

Philia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Tililie le Dim 30 Aoû 2015 - 17:43

merci à tous pour vos réponses,
je suis allé la semaine dernière faire mes premiers pas en terre inconnue!
Bon le CE n'est pas aussi méchant que la première impression! mais en même temps il n'est pas ravie ravie d'avoir un sortant de concours sans expérience, ça c'est clair!
bon je ne vais pas entrer dans les détails pour ne pas démasquer les acteurs de la situation mais il y a du lourd à gérer et évidemment pour un premier poste ça va être coton.
Mon prédécesseur est en fait absent depuis le 15 sept 2015.
J'ai rencontré le remplaçant quelques heures évidemment sans rentrer dans aucun détail, précisant que le nom de la pochette correspondait à son contenu!
je ne sais rien sur rien, j'ai l'impression de devoir apprendre une nouvelle langue. Pas de nouvelle du rectorat, de mon tuteur ou de l'agence comptable!

bref je suis seule avec mes agents ... que j'ai du mal à cerner...
et puis ils sont nombreux...
et ont déjà des convocations pour des formations...  comment gérer leur absence??? bonne question!

je ne connais aucune application, je ne comprends pas les mails en attente dans la boite de réception qui font écho à des situations antérieures...
on me demande des comptes je ne sais pas ou les trouver
la je crois qu'il va falloir qu'ils me dégottent un tuteur armé de patience ... parce que j'ai bien lu le guide du ministère... mais il ne m'aide pas sur ces points!

j'ai pu récupérer la porcherie (oups je voulais dire le logement).
obligé de gratter chaque carrelage à la brosse, fuite du robinet de machine à laver et toilettes bouchés!
que du bonheur!

allé je vous laisse, j'ai un discours de prérentrée à écrire parait-il!

j'ai dis au CE : 2 minutes!
j'espère ne pas m'attirer les foudres!

je n'ai pas d'ordi sur mon bureau et pas beaucoup de temps pour me laisser aller aux lectures tardives, alors normalement je ne suis pas morte si je ne réponds pas immédiatement... si dans 15 jours rien de neuf, vous pouvez commencer les recherches, ma famille vous en sera reconnaissante!

tchao Question
avatar
Tililie
.
.

Nombre de messages : 49
Age : 32
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Astrolabe le Dim 30 Aoû 2015 - 20:17

Tililie a écrit:merci à tous pour vos réponses,
je suis allé la semaine dernière faire mes premiers pas en terre inconnue!
Bon le CE n'est pas aussi méchant que la première impression! mais en même temps il n'est pas ravie ravie d'avoir un sortant de concours sans expérience, ça c'est clair! [...]

Il (elle - "ravie") ne sera pas le premier à qui cela arrive. Il se peut même qu'il (elle) vous apprenne le métier pour peu qu'il (elle) en connaisse. Le seul bon conseil : soyez du genre loyal, quoique vous pensiez du personnage et de ses méthodes. Vous vous en ferez plus tard une idée plus exacte. Vous n'aurez pas dès le départ tous les éléments en main pour juger de la pertinence des décisions du CE. Tant qu'à être débutant autant y aller franco et ne pas vous en faire un(e) ennemi(e). Et n'oubliez pas : c'est votre seul parapluie.

A. & B. .
avatar
Astrolabe
*
*

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 26/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  volcan le Lun 31 Aoû 2015 - 11:28

Tililie, si tu as besoin d'un tuteur par téléphone contacte moi.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9758
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  Invité le Lun 31 Aoû 2015 - 11:34

Vu la situation décrite par Tililie, je suis époustouflé par sa capacité à garder le sens de l'humour. pale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  cocobeloeil le Lun 31 Aoû 2015 - 15:00

Pour un premier discours de pré-rentrée, je pense qu'il faut faire simple, te présenter et leur dire que tu es ravie de travailler avec eux et leur indiquer rapidement la procédure des commandes  , et voir avec les autres membres de l'équipe administrative avant la réunion qui s'occupe des clefs, des casiers, comment se passent les achats de repas , l'accès à la reprographie, et ou en est la commande des manuels scolaires. Avec ces renseignements tu pourras répondre aux quelques questions qui te seront posées ( les enseignants pensent surtout à leur emploi du temps). Si un pot est prévu, ils enseignants viennent souvent poser des questions sur les voyages, donc si c'est possible vois avec ton CE ce qui est prévu, mais reste prudente et attends d'avoir vu ton AC pour connaître tes marges de manœuvre.
Pour les agents, le fil sur les edt est bien, sinon renseignes toi rapidement sur les tarifs de restauration pour les élèves, en te rapprochant de la collectivité, et sur les divers systèmes d'aides, si tu peux répondre aux questions des parents d'élèves cela rassurera ton chef d'établissement.

Bon courage
avatar
cocobeloeil
*
*

Nombre de messages : 293
Localisation : far far away
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère rentrée en EPLE depuis les années collège...

Message  L'intendant zonard le Lun 31 Aoû 2015 - 16:48

Tililie, je redonde avec volcan, à tout moment écris-moi par courriel (la petite enveloppe sous le lapin), en retour tu auras mon numéro direct. Pour une prise en mains express urgente, il y a des trucs intéressants à faire par télémaintenance. Quand tu auras un pécé sur ton bureau, naturellement !

Dans une situation comme la tienne, la priorité absolue c'est ton propre outil de travail. Tu ne feras rien de bon sans avoir soigneusement établi des conditions de travail correctes pour chacune des choses qui te reviennent. Donc un PC en état de marche, à jour et connecté au réseau, avec un logiciel de télémaintenance pour permettre aux copains de te débloquer les trucs idiots sur lesquels tu ne peux pas te permettre de buter deux heures jusqu'au moment où tu comprendrais toute seule. http://www.intendancezone.net/spip.php?article656

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13901
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum