Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

travailler du côté obscur de la force

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

travailler du côté obscur de la force

Message  alain_d le Lun 1 Juin 2015 - 23:07

bonsoir,

certains d'entre vous ont-ils été amenés à travailler dans la fonction publique territoriale? et si oui, en avez-vous tiré une expérience intéressante?
ou au contraire, me déconseillerez-vous fermement de sauter le pas? sachant que le CIGEM n'est pas encore inter-fonctions publiques, ce qui signifie détachement et tout le tralala...

alain_d
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  Invité le Lun 1 Juin 2015 - 23:30

quand j'ai lu le titre du fil, j'ai cru avoir à faire à quelqu'un qui voulait bosser en EPLE... abr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  Evil Genius Gestionnaire le Mar 2 Juin 2015 - 0:03

Ouf... Il ne devient pas prof... Laughing
avatar
Evil Genius Gestionnaire
*
*

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 26/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  Agathe Deblouze le Mar 2 Juin 2015 - 8:00

arf' comme les potes : j'ai pensé à un prof qui voulait bosser à l'intendance...

Sinon pour répondre à la question, je n'ai rien à conseiller. Moi je n'irais pas, mais c'est un choix vraiment très personnel.
avatar
Agathe Deblouze
***
***

Nombre de messages : 1935
Localisation : Zone à Evacuer en Priorité
Date d'inscription : 03/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  Titi le Mar 2 Juin 2015 - 8:13

Bonjour ,

je connais une ancienne SASU GM devenue attachée territoriale , elle avait  l'air contente d'avoir quitter le côté obscur de la force Mr green , mais bon réforme des CT , mutualisation des moyens c'est pas franchement folichon en ce moment en CT , sinon zieute sur le forum de la territoriale , il y a un topic sur les conditions de travail .

Titi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  magnuscarlsen49 le Mar 2 Juin 2015 - 9:27

Bonjour,

Cela dépend aussi du type de poste recherché. De ce que j'ai pu voir pour l'heure du métier de gestionnaire je trouve beaucoup de similitudes avec les fonctions de SG ou DGS dans les mairies de tailles moyennes (en dessous de 7 000 habitants, car au-delà il s'agit de plus en plus d'emplois fonctionnels avec l'ambiance qui rime avec). Les compétences RH du gestionnaire sont clairement un plus pour ces communes qui se trouvent confrontées aujourd'hui à devoir faire des choix et s'organiser en conséquence (la mutualisation voire la fusion de communes peut constituer une expérience de travail très intéressante). Enfin, le poste de DGS fait appel aux aptitudes que maîtrisent les gestionnaires : rôle de conseil, sécurité, gestion budgétaire, gestion des assemblées avec sans doute des points à développer (gestion d'un emprunt, PMS, communication externe par exemple).

magnuscarlsen49
.
.

Nombre de messages : 31
Age : 33
Localisation : Angers
Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  attachéEN90 le Mar 2 Juin 2015 - 9:50

le côté RH du gestionnaire est un plus, certes mais il semblerait que dans les petites collectivités, ce soient les compétences budgétaires et comptables qui représentent un potentiel énorme pour le candidat qui en disposent, car les élus ne sont pas forcément bien à l'aise dans ce domaine.
Si je disposais de solides compétences dans ces domaines, je sauterais le pas sans hésitation.

attachéEN90
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  magnuscarlsen49 le Mar 2 Juin 2015 - 10:06

Je pense que le gestionnaire est suffisamment compétent pour préparer et exécuter le budget communal, les masses monétaires sont seulement différentes car il y de l'investissement et le fonctionnement comprend l'ensemble de la masse salariale à la différence de l'EPLE. Le cadre comptable est légèrement différent avec la M 14 mais les principes restent identiques. Les élus ne me semble pas moins à l'aise dans ce domaine et que certains chefs d'établissements et membres de CA, de plus en général dans le conseil municipal il y a un adjoint aux finances qui a quelques compétences aussi. A partir de 2 000 habitants il y a généralement un poste dédié pour la comptabilité ordo donc j'imagine qu'on peut retrouver des organisations proche des intendances.

magnuscarlsen49
.
.

Nombre de messages : 31
Age : 33
Localisation : Angers
Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  El Doctus le Mar 2 Juin 2015 - 13:57

Bonjour,

Les missions développées en EPLE peuvent très bien être réinvesties dans une autre administration ou collectivité.
C'est bien ce qui fait le gros intérêt des postes de gestionnaires qui sont très formateurs et riches en substances.

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  nialju2402 le Mar 2 Juin 2015 - 14:51

Bonjour,

Je suis catégorie B et actuellement en détachement dans un département où j'ai en charge le contrôle budgétaire...des collèges.

J'étais auparavant affecté en université (filière ITRF).

Pour être honnête, au niveau du salaire mensuel, je perds environ 200€ nets par mois mais j'ai environ 3 000€ de prime de fin d'année donc au final je gagne environ 600€ de + par an.
Et côté action sociale, il n'y a franchement rien à voir avec l'EN : tickets resto, chèques vacances + intéressants, participation à la mutuelle, remboursement transports en commun à 70%...

Concernant le travail, je ne suis pas convaincu; d'ailleurs, je passe le concours d'ADAENES et si j'arrive à le décrocher dans 15 jours, je croise les doigts pour avoir un poste de... gestionnaire.

Cordialement,

nialju2402
.
.

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 26/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Travailler en CT

Message  Julaugui1003 le Mar 2 Juin 2015 - 17:18

Bonjour,

j'ai été détaché pendant trois ans dans une mairie de 20000 habitants comme chef de service. J'avais très envie de travailler au plus près du public après plus de 10 ans en IA et il me semblait qu'en collectivité j'allais servir plus l'intérêt général. Si le poste a été très formateur professionnellement, je me suis retrouvée très vite confrontée à différents problèmes : comportement misogyne des collègues et élus masculins, caprices des élus qui considèrent que vous êtes un agent 24h/24h et qui vous demandent de participer à des réunions après votre journée de travail genre à 19h30 parce que eux ils travaillent ! Décisions illégales malgré les notes et explications données et j'en passe...
J'en suis sortie plus forte mais aussi dégoûtée car j'ai découvert que l'intérêt général était la somme d'intérêts particuliers.
Aujourd'hui je suis GM, toujours catégorie B et si mes journées sont chargées j'ai l'impression de faire quelque chose d'utile et surtout je me sens plus protégée car l'un dans l'autre mon CE m'écoute même quand on est pas d'accord et je sais que je peux bouger si un jour cela ne me convient plus.
Surtout faites attention, on croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs.

Julaugui1003
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  cocobeloeil le Mar 2 Juin 2015 - 18:58

j'ai connu il y longtemps un AC d'un gros groupement, formateur au rectorat à qui la région avait proposé un poste. Il était très heureux de cette possibilité;
Quelques mois plus tard, son poste a été supprimé et il a pris ce que l'EN pouvait lui proposer. Il en a beaucoup souffert.
Je ne pense réellement pas que l'herbe soit plus verte en FTP, je trouve même les fonctionnaires territoriaux très intéressés par les postes de gestionnaires, surtout les catégories B. Mais même les catégories A, qui sont recrutées sur des postes à profils qui paraissent sur la BIEP, et que certains recruteurs trouvent plus "souples"
avatar
cocobeloeil
*
*

Nombre de messages : 304
Localisation : far far away
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  laule200 le Jeu 25 Juin 2015 - 16:31

Purée pas franchement funcky le forum de la territoriale :

http://www.forumterritorial.org/forum/viewtopic.php?f=38&t=23687

Dans le sud ? Pffrrrhhh, le cliché !

Le plus marrant, si l'on peut dire, c'est l'absence de réponse et le verrouillage direct du post, Stasi-style Neutral
avatar
laule200
**
**

Nombre de messages : 673
Localisation : Au vert !
Date d'inscription : 14/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  Flouette le Jeu 25 Juin 2015 - 16:44

J'ai ouïe dire qu'en rupinie supérieure c'était pas triste, franchement bosser pour les Balkany ça doit être sportif Mr green !!!!
vive la territoriale !
Dans mon ex-département du sud-ouest où on mande du canard, tout le monde à l'éduc savait que si la collègue du CG gagnait 500 euros de plus que nous par mois c'était aussi le prix pour se la boucler et/ou voire fermer les yeux sur  certaines pratiques qui sans aller jusqu'à l'illégal peuvent choquer.

A réserver aux collègues ambitieux , capables de rebondir si l'herbe devient immangeable.....
avatar
Flouette
***
***

Nombre de messages : 1144
Age : 43
Localisation : sous le nain
Date d'inscription : 17/02/2010

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blanche-Neige

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler du côté obscur de la force

Message  Loren b le Jeu 25 Juin 2015 - 21:18

Cadre en territoriale : oui mais auprès d'un élu qu'on estime.
J'aurai volontiers travailler pour un Rocard, un Seguin voire un Borloo...
Une amie qui a bossé avec Edmond Hervé s'est éclatée...
Après, faut être mobile quand l'élu change...
J'ai aussi connu un ancien Proviseur, ancien IA-IPR devenu chef de service d'un instit devenu Président de CR qui ne choisissait même pas la couleur des plateaux repas ! Le Pdt décidait de tout. La vie duraille...
Mais les régimes indemnitaires aident à digérer !
C'est là aussi que les femmes de ménage commencent leurs carrières au même niveau que des attachés ou des profs...
avatar
Loren b
**
**

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum