Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 16:22

Il peut être dérogé à cette règle de mobilité lorsque les personnels concernés ont occupé quatre postes...

site du MEN a écrit:

Quelle est la durée maximale d'occupation du même poste ?

Le décret du 11 décembre 2001 relatif au statut des personnels de direction définit une durée d'occupation maximale de neuf ans pour les emplois de direction. Cette mesure ne s'applique pas aux personnels nés le ou avant le 1er septembre 1946, qui sont dispensés de mobilité.

Pour quel(s) motif(s) peut-on solliciter une dérogation à l'obligation de mobilité ?

Le décret prévoit qu’il peut être dérogé à l’obligation de mobilité dans l’intérêt du service, ainsi que pour les personnels ayant occupé quatre postes.
De même, des demandes de dérogation peuvent être examinées émanant de personnels connaissant des difficultés d’ordre médical ou de personnels qui, âgés de 59 ans et plus au 1er septembre de l’année scolaire concernée, s’engagent à cesser leurs fonctions dans les deux années suivantes.
Compte tenu de la mise en œuvre de la réforme des retraites, la situation des personnels ayant déjà obtenu une ou deux dérogations en s’étant engagés à cesser leurs fonctions à la rentrée prochaine sera examinée avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5322
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 17:28

L'intendant zonard a écrit:
OK, je passe la main, c'est même plus la peine que je participe, "on" s'occupe de placer mes messages habituels. Mr green
Merci bip²
Bah, c'est comme Dém'act, quoi.
Faut juste mettre son pseudo et la date... Mr green

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Statis
**
**
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 17:33

Stoïk a écrit:

Il peut être dérogé à cette règle de mobilité lorsque les personnels concernés ont occupé quatre postes...
site du MEN a écrit:

Quelle est la durée maximale d'occupation du même poste ?
Le décret du 11 décembre 2001 relatif au statut des personnels de direction définit une durée d'occupation maximale de neuf ans pour les emplois de direction. Cette mesure ne s'applique pas aux personnels nés le ou avant le 1er septembre 1946, qui sont dispensés de mobilité.
Pour quel(s) motif(s) peut-on solliciter une dérogation à l'obligation de mobilité ?
Le décret prévoit qu’il peut être dérogé à l’obligation de mobilité dans l’intérêt du service, ainsi que pour les personnels ayant occupé quatre postes.
De même, des demandes de dérogation peuvent être examinées émanant de personnels connaissant des difficultés d’ordre médical ou de personnels qui, âgés de 59 ans et plus au 1er septembre de l’année scolaire concernée, s’engagent à cesser leurs fonctions dans les deux années suivantes.
Compte tenu de la mise en œuvre de la réforme des retraites, la situation des personnels ayant déjà obtenu une ou deux dérogations en s’étant engagés à cesser leurs fonctions à la rentrée prochaine sera examinée avec attention.

Bien rappelé à ceux qui l'ignoraient.
Cette disposition - le coup des quatre postes - a été prise à l'époque du décret - déjà vieux - pour ne pas se retrouver avec ceux des CE qui ont du poids et de l'expérience vent debout contre les modifications annoncées. Il fallait bien faire passer la pilule de la mobilité. Une révolution. Une nécessité. Le principe est excellent. Il faudrait même à mon sens l'appliquer aux intendants en titre. Une durée trop longue à un poste d'un personnel d'autorité a plus d'inconvénients pour la collectivité que d'avantages .
Pour qui connait Vanves à proximité du périf', cela parlera peut-être encore davantage: un media électronique local a interviewé un CE en partance because ces fameuses 9 années, obligation de mobilité.

Extrait :

VAQ - Qu’allez-vous regretter en quittant ce lycée ?

P.S. : « Je ne suis pas du genre à regretter. J’ai la chance de pouvoir décider de mon avenir professionnel. Dans la France d’aujourd’hui, c’est rare ! A partir du moment où j’ai fait la démarche d’aller postuler pour un grand lycée parisien, Jeanson de Sailly, je savais ce que faisais, que je quittais un très bel établissement, où j’ai passé 9 années formidable. Bouger c’est un droit au changement. Je prétends pouvoir m’accorder ce droit au changement, avec cette obligation de mobilité. Mon prédécesseur est resté 21 ans. J’en suis totalement incapable, pour une bonne et simple raison : je pense que ce que je devais faire à Michelet, je l’ai fait. Car si vous ne l’avez pas fait en 9 ans, vous ne le ferez pas après. Et à un moment donné, pour l’établissement, c’est absolument essentiel que quelqu’un d’autre arrive, et reprenne les mêmes dossiers avec un autre style et ré-impulse les choses. Car avec le temps, l’impulsion s’émousse, parce que, plus vous connaissez bien les gens, et plus vous avez d’autres rapports avec eux, vous les bousculez un peu moins car à un moment donné, pour avancer, il faut bousculer. Pour acquérir de nouvelles compétences, il faut changer d’environnement professionnel.


La totalité : ici

St .


Dernière édition par Statis le Mer 25 Mar 2015 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5322
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 17:36

Mais des gars comme ça, mon Statis, y'en a pas beaucoup.

Par contre, des CE qui ont fait 4 postes (seulement) et qui de ce fait n'auraient du coup pas l'obligation de muter après 9 ans, doit y en avoir un paquet...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Statis
**
**
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 17:39

néthou a écrit:
Mais des gars comme ça, mon Statis, y'en a pas beaucoup.

Par contre, des CE qui ont fait 4 postes (seulement) et qui de ce fait n'auraient du coup pas l'obligation de muter après 9 ans, doit y en avoir un paquet...

Wink

C'est toi qui dit...

St .
Revenir en haut Aller en bas
Flouette
***
***
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 43
Localisation : sous le nain
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 17:49

Suspect

moi je dis rien se serait suspect

coucou










Statis a écrit:
néthou a écrit:
Mais des gars comme ça, mon Statis, y'en a pas beaucoup.

Par contre, des CE qui ont fait 4 postes (seulement) et qui de ce fait n'auraient du coup pas l'obligation de muter après 9 ans, doit y en avoir un paquet...

Wink

C'est toi qui dit...

St .
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.wikipedia.org/wiki/Blanche-Neige
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8144
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 18:07

Statis a écrit:
Il faudrait même à mon sens l'appliquer aux intendants en titre.
D'accord sur le principe, mais totalement opposée dans les faits à l'heure actuelle. Les CE ont obligation de bouger mais pas primes réduites de moitié en raison du logement. Je veux bien penser à l'intérêt du service mais il y a un moment où on ne peut pas accepter les inconvénients de son statut et celui des autres sans en avoir les avantages. Si on doit changer, et ça ne serait pas une mauvaise idée, que ce soit néanmoins donnant-donnant.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
Statis
**
**
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 18:21

Alomero a écrit:
Statis a écrit:
Il faudrait même à mon sens l'appliquer aux intendants en titre.
D'accord sur le principe, mais totalement opposée dans les faits à l'heure actuelle. Les CE ont obligation de bouger mais pas primes réduites de moitié en raison du logement. Je veux bien penser à l'intérêt du service mais il y a un moment où on ne peut pas accepter les inconvénients de son statut et celui des autres sans en avoir les avantages. Si on doit changer, et ça ne serait pas une mauvaise idée, que ce soit néanmoins donnant-donnant.

Bien sûr. Le coup de la mobilité imposée - mais en douceur et avec le temps de s'y faire (les débutants n'ayant pas connu le confort de vieilles pantoufles en accord avec la moquette ont pris la chose comme un élément secondaire d'autant plus que beaucoup avaient eu la ferme intention de commencer leur deuxième carrière tôt et la mener le plus loin possible, donc de bouger le plus vite possible tous les trois ou quatre ans) - était le pendant d'améliorations notables - reconnaissance de leur job entre autres - pour les CE à l'époque.
Le principal syndicat de CE avait su réaliser un compromis satisfaisant pour les deux parties, leurs troupes et l'Etat.
Le ministère savait qu'à terme il pourrait dès lors faire sauter des barons locaux encroûtés dans les certitudes et avantages. Un bahut avec un CE et un intendant qui a eux deux ont quarante ans de vie commune, tu crois que c'est bien, dynamique, à la page, garanti sans dérives et petits arrangements personnels entre vieux amis et autres potes ?

Donnant-donnant comme tu le dis, gagnant-gagnant.
Juste à espérer pour les intendants que ce ne soient pas de vieux schnocks incapables d'imaginer à dix ou à vingt ans qui soient à la manœuvre du côté des syndicats - pas seulement dans le "c'était mieux avant" -, mais de plus jeunes qui sachent avoir une longueur d'avance dans leurs réflexions et stratégie sur leurs interlocuteurs du ministère.

@ Flouette
coucou

St .
Revenir en haut Aller en bas
El Doctus
***
***


Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 18:42

Plus globalement la mobilité devrait être imposée à tous les cadres A.

Rester plus de 5 ans au même poste devient contre productif au bout d'un moment.

L'exemple du C.E qui témoigne est riche de vérité: l'immobilisme créée parfois des situations inextricables dans lesquelles personne ne souhaite de changement.

Ainsi, lorsque des agents sont motivés par le changement et avancent de bonnes idées, ils sont pas forcément bien considérés.
Revenir en haut Aller en bas
Statis
**
**
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 18:59

El Doctus a écrit:
Plus globalement la mobilité devrait être imposée à tous les cadres A.
Rester plus de 5 ans au même poste devient contre productif au bout d'un moment.
L'exemple du C.E qui témoigne est riche de vérité: l'immobilisme créée parfois des situations inextricables dans lesquelles personne ne souhaite de changement.
Ainsi, lorsque des agents sont motivés par le changement et avancent de bonnes idées, ils sont pas forcément bien considérés.

Les profs sont cadres A.
Beaucoup de monde. Beaucoup trop de monde.
Il faudrait compenser la mobilité. Trop cher.
Trop de cadres - le terme ne cadre pas vraiment avec la réalité, mais ce n'est pas le lieu d'en causer - dont peu seront disposés à migrer (pas très populaire, donc compliqué pour les syndicats). La carrière d'un prof/CPE/docu/Copsy est plus fréquemment une suite de mutations à dominante géographique  qu'une suite de mutations à dominante  professionnelle. Ceux arrivés tout prêt de leur endroit de rêve n'apprécieront pas du tout l'obligation de se bouger.
Il vaut mieux négocier par branche. Plus discret.

St .


Dernière édition par Statis le Mer 25 Mar 2015 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10383
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 19:00

Statis a écrit:
Citation :
Il faudrait même à mon sens l'appliquer aux intendants en titre.
Ben tiens.
Cela fait des années que je dis que gestionnaire est un métier spécifique, qui doit faire l'objet d'un vrai statut, d'une vraie reconnaissance - y compris financière.
A cela on répond que gestionnaire, attaché dans un service académique, non gestionnaire en EPLE, attaché de préfecture, attaché de tel ou tel ministère... tout ça c'est pareil, que c'est le même travail, les mêmes responsabilités... que les fonctions de gestionnaire ou agent comptable ne présentent aucune spécificité.
Et maintenant il faudrait que ces fonctions qui n'ont pas de spécificité reconnue, de statut propre, de contrepartie financière, soient frappées d'une obligation de mobilité ? Quelle en serait la justification ?

Rien ne change : le gestionnaire est assimilé à la direction pour les emmerdes, mais au fonctionnaire lambda pour les avantages.

Je préfère m'arrêter là ; je deviendrai grossier.

_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Statis
**
**
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 19:15

volcan a écrit:
Statis a écrit:
Citation :
Il faudrait même à mon sens l'appliquer aux intendants en titre.
Ben tiens.
Cela fait des années que je dis que gestionnaire est un métier spécifique, qui doit faire l'objet d'un vrai statut, d'une vraie reconnaissance - y compris financière.
A cela on répond que gestionnaire, attaché dans un service académique, non gestionnaire en EPLE, attaché de préfecture, attaché de tel ou tel ministère... tout ça c'est pareil, que c'est le même travail, les mêmes responsabilités... que les fonctions de gestionnaire ou agent comptable ne présentent aucune spécificité.
Et maintenant il faudrait que ces fonctions qui n'ont pas de spécificité reconnue, de statut propre, de contrepartie financière, soient frappées d'une obligation de mobilité ? Quelle en serait la justification ?

Rien ne change : le gestionnaire est assimilé à la direction pour les emmerdes, mais au fonctionnaire lambda pour les avantages.

Je préfère m'arrêter là ; je deviendrai grossier.

J'ai toujours prétendu ici qu'il faille regrouper les gestionnaires sous le même statut même si cela doit faire grincer les dents des hauts de gamme de la profession voyant des B les rejoindre. Cherche, je n'ai jamais varié d'un iota sur l'affaire .
Maintenant, regroupés ou en ordre dispersé, les intendants quelque soient leurs statuts, sont localement un personnel d'autorité. Donc qui s'use avec le temps, son autorité se diluant ou alors se tenant dans un statu quo délétère avec les autres personnels - il faut qu'il bouge. Pour le bahut, pour les élèves, pour lui surtout.

Les négociations servent à cela. Les CE - à l'origine aussi très éparpillés -ont échangé, mais cela a pris du temps, une amélioration statutaire - commune - contre la mobilité professionnelle (absolument pas une évidence alors). Les gestionnaires le peuvent aussi.

St .
Revenir en haut Aller en bas
peky
****
****


Nombre de messages : 2095
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 19:32

Bonjour,

Je crois aussi qu'une mobilité doit exister, aussi bien en EPLE qu'en Services d'ailleurs.

Perso je ne suis jamais resté longtemps durant toute ma carrière. (6 ans max)
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14242
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Mer 25 Mar 2015 - 22:46

On fait complètemet dériver le fil de la collègue à chef d'établissement odieux, j'espère qu'un gentil modérateur scindera la discussion.

Je n'ai tenu 9 ans sur mon précédent poste que parce qu'il a profondément évolué tous les deux ans, avec l'équivalent de quatre mutations majeures qui s'y ont déroulées sur la période. Je signe tout de suite pour la mobilité des comptables, et je suis très favorable aussi à celle des gestionnaires, au nom du nombre d'établissements où j'ai vu les dégâts causés par ceux qui restent trop longtemps.

Au passage, l'obligation de mobilité est propre à asseoir notre droit à l'avantage en nature du logement par NAS, actuellement franchement menacé.

Question sur l'obligation de mobilité des CE : les quatre postes, c'est en tant que chef, ou les postes d'adjoint comptent ? Ca change tout...

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
El Doctus
***
***


Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 2:56

volcan a écrit:
Statis a écrit:
Citation :
Il faudrait même à mon sens l'appliquer aux intendants en titre.
Ben tiens.
Cela fait des années que je dis que gestionnaire est un métier spécifique, qui doit faire l'objet d'un vrai statut, d'une vraie reconnaissance - y compris financière.
A cela on répond que gestionnaire, attaché dans un service académique, non gestionnaire en EPLE, attaché de préfecture, attaché de tel ou tel ministère... tout ça c'est pareil, que c'est le même travail, les mêmes responsabilités... que les fonctions de gestionnaire ou agent comptable ne présentent aucune spécificité.
Et maintenant il faudrait que ces fonctions qui n'ont pas de spécificité reconnue, de statut propre, de contrepartie financière, soient frappées d'une obligation de mobilité ? Quelle en serait la justification ?

Rien ne change : le gestionnaire est assimilé à la direction pour les emmerdes, mais au fonctionnaire lambda pour les avantages.

Je préfère m'arrêter là ; je deviendrai grossier.

Volcan avance l'idée de regrouper tous les gestionnaires dans un même corps. C'est qui s'appelle la fonction publique de métier.
Cette idee est effectivement très intéressante et pertinente car ar il n'y a pas que dans les eple qu'on trouve des gestionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
ADN
***
***


Nombre de messages : 1019
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 6:07

L'intendant zonard a écrit:
On fait complètemet dériver le fil de la collègue à chef d'établissement odieux, j'espère qu'un gentil modérateur scindera la discussion.

Je n'ai tenu 9 ans sur mon précédent poste que parce qu'il a profondément évolué tous les deux ans, avec l'équivalent de quatre mutations majeures qui s'y ont déroulées sur la période. Je signe tout de suite pour la mobilité des comptables, et je suis très favorable aussi à celle des gestionnaires, au nom du nombre d'établissements où j'ai vu les dégâts causés par ceux qui restent trop longtemps.

Au passage, l'obligation de mobilité est propre à asseoir notre droit à l'avantage en nature du logement par NAS, actuellement franchement menacé.

Question sur l'obligation de mobilité des CE : les quatre postes, c'est en tant que chef, ou les postes d'adjoint comptent ? Ca change tout...
Arrêtons de généraliser. J'ai connu des gestionnaires que j'appelle "étoiles filantes" qui ont foutu le bordel dans leur bahut et sont partis au bout de deux ans recommencer leur travail désastreux dans un autre établissement et d'autres qui sont restés 10 ans et ont réalisé un travail excellent.
Je suis dans le même bahut depuis 10 ans et je m'éclate car je peux tous les ans innover, faire des projets que cela soit dans le travail administratif que dans la gestion matérielle, choses que je ne pourrais pas faire s'il fallait que je me réapproprie un nouveau tous les 2 ou 3 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8144
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 7:16

Statis a écrit:
Juste à espérer pour les intendants que ce ne soient pas de vieux schnocks incapables d'imaginer à dix ou à vingt ans qui soient à la manœuvre du côté des syndicats - pas seulement dans le "c'était mieux avant" -, mais de plus jeunes qui sachent avoir une longueur d'avance dans leurs réflexions et stratégie sur leurs interlocuteurs du ministère.
Alors ce n'est pas gagné entre une portion qui joue à la poupée qui fait non quoiqu'il arrive et une autre qui demande au SNPDEN l'autorisation de tousser. Ajoute que parfois je me dis pour l'avoir constaté que nous sommes incapables de nous fédérer, incapables de nous bouger, incapables de voir plus loin que le bout de notre nez. Juste de bons et moins bons techniciens, loin des stratèges nécessaires. Alors dans ce contexte, chacun va vouloir continuer à sauver sa peau de façon individualiste en priant que le bon CE reste 9 ans et que le mauvais ait le bon goût de poursuivre sa mobilité rapidement.

L'intendant zonard a écrit:
Question sur l'obligation de mobilité des CE : les quatre postes, c'est en tant que chef, ou les postes d'adjoint comptent ?
Sauf erreur de ma part, c'est indifférent puisque dans le même corps.

El Doctus a écrit:
Volcan avance l'idée de regrouper tous les gestionnaires dans un même corps. C'est qui s'appelle la fonction publique de métier.
Cette idee est effectivement très intéressante et pertinente car ar il n'y a pas que dans les eple qu'on trouve des gestionnaires.
Je ne sais pas pour Volcan et Statis mais de mon côté, quand j'imagine un corps de gestionnaires, il ne comprend que les intendants. Un vrai statut qui implique un corps, un concours, des formations, un mouvement et une représentation syndicale, spécifiques. Mais là je rêve car il faudrait se battre contre les perdir et leur crainte de ce contre-pouvoir au sein de "leurs" établissements, contre l'administration qui perdrait la possibilité de caser n'importe qui n'importe comment du moment que ça lui bouche un trou, contre nos syndicats qui pensent qu'à ratisser large on a davantage de poids alors qu'on ne fait que mécontenter tout le monde, contre surtout nous-mêmes dont la moitié est là par hasard et veut repartir au plus vite en ayant pour cela besoin de rester dans des corps généralistes, voire interministériel.

Dans ces conditions, et pour revenir au sujet initial, si mauvaise pioche de CE il y a, il faut soigneusement peser les possibilités, avantages et inconvénients d'une mobilité anticipée, même si non obligatoire, car il suffit de 9 mois parfois pour être détruit.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
Bakriesk
**
**
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 46
Localisation : Trop loin de la Bretagne
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 9:12

Alomero a écrit:
Je ne sais pas pour Volcan et Statis mais de mon côté, quand j'imagine un corps de gestionnaires, il ne comprend que les intendants. Un vrai statut qui implique un corps, un concours, des formations, un mouvement et une représentation syndicale, spécifiques. Mais là je rêve car il faudrait se battre contre les perdir et leur crainte de ce contre-pouvoir au sein de "leurs" établissements, contre l'administration qui perdrait la possibilité de caser n'importe qui n'importe comment du moment que ça lui bouche un trou, contre nos syndicats qui pensent qu'à ratisser large on a davantage de poids alors qu'on ne fait que mécontenter tout le monde, contre surtout nous-mêmes dont la moitié est là par hasard et veut repartir au plus vite en ayant pour cela besoin de rester dans des corps généralistes, voire interministériel.
J'adhère à 100 %. dix
Alomero a écrit:
Dans ces conditions, et pour revenir au sujet initial, si mauvaise pioche de CE il y a, il faut soigneusement peser les possibilités, avantages et inconvénients d'une mobilité anticipée, même si non obligatoire, car il suffit de 9 mois parfois pour être détruit.
Et là à 200 % !
Revenir en haut Aller en bas
Syrielle5210
*
*
avatar

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 11:29

Personnellement, la mobilité des gestionnaires n'est pas une mauvaise chose, pour plusieurs raisons :

1) un établissement a toujours besoin de renouveau à un moment donné, comme tout autre personnel
2 ) On peut prendre des habitudes parfois (même si on est un "bon" gestionnaire) qui ne sont pas forcément toujours adéquates etc... je pense que vous voyez de quoi je veux parler.
3) j'estime (mais ce n'est que mon avis) que changer de poste ça permet aussi de se "rebooster" parfois
4) C'est aussi l'opportunité pour certains de pouvoir occuper un poste qui ne se libère pas avant des années...


Après bien sur, les déménagements ça c'est sur un gros inconvénient et je m'en passerais volontiers (c'est sans doute ce qui me gêne le plus), quand on est bien installé et obligé de partir, ça n'enchante personne. Et bien sur, il y a le risque de partir d'un poste où on se trouve bien sans savoir dans quelle contrée on risque de débarquer...
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5322
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 12:40

Statis a écrit:
Maintenant, regroupés ou en ordre dispersé, les intendants quelque soient leurs statuts, sont localement un personnel d'autorité.
J'admettrai volontiers l'obligation de mobilité pour les gestionnaires, pardon: les adjoints-gestionnaires, le jour où cette autorité sera enfin reconnue à sa juste valeur, fonctionnelle, financière, institutionnelle.

Pour l'instant on en est très loin.
L'institution fonctionne toujours, et fonctionnera encore longtemps sur un schéma de pensée où l'administratif reste le supplétif du pédagogique, surtout pour les emmerdes ou tout simplement ce que personne ne veut prendre en charge, et la responsabilité qui va avec, voire plus si affinités problèmes subséquents. Bref, un lampiste.
Ce qui ne remet pas en cause le fait que beaucoup parmi nous se satisfont de la situation et s'en accommodent pour peu que personne ne vienne mettre le nez dans son pré carré et bouscule son train-train. Et par moments, je me compte dans le nombre. Mais je fais des efforts.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
SAENESV
*
*
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 54
Localisation : Quelque part .....
Date d'inscription : 04/04/2014

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 14:35

Mon chef est installé depuis plus de 20 ans et ça n'a pas l'air de gêner grand monde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 14:52

Yep' chui une copieuse Wink

Mais la phrase est tellement belle flower
Revenir en haut Aller en bas
SAENESV
*
*
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 54
Localisation : Quelque part .....
Date d'inscription : 04/04/2014

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Jeu 26 Mar 2015 - 15:06

drunken drunken    fleur
Revenir en haut Aller en bas
delacôte
**
**


Nombre de messages : 506
Localisation : Panier de crabes
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   Ven 3 Avr 2015 - 14:16

La "profession" part en quenouille depuis une quinzaine d'années avec une accélération consécutive à la décentralisation. 
Mais elle devrait rester encore entre deux eaux un bon moment, car on est en France, où les actions tranchées sont très rares.
Quant aux logements,les NAS les plus menacées sont celles des CPE, voire des NG, pas celles des GM.
Revenir en haut Aller en bas
Passant
Invité



MessageSujet: A Volcan   Ven 3 Avr 2015 - 14:34

Sans juger sur le fonds, j'ai le sentiment que le corporatisme fonctionnarial n'est pas au goût du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat autour de la mobilité obligatoire des gestionnaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Métiers de l'AENES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: