Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

retour d'expérience

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

retour d'expérience

Message  corto_maltese le Dim 1 Fév 2015 - 14:42

bonjour,

voilà, je souhaite vous faire part de mon retour d'expérience après une prise de poste comme gestionnaire matériel, budgétaire et administratif cette année.

je suis catégorie A. j'avais un peu envie de changer et d'être sur le terrain. c'est pourquoi j'ai postulé pour occuper un poste de gestionnaire.

6 mois après, qu'en conclure? je suis dans un petit établissement (450 élèves) sans autre administratif que moi-même et la secrétaire de direction.

au final, je passe beaucoup de temps à faire de la gestion qui relève plus de la catégorie B voire C que de la catégorie A.

Gestion des bourses, bons de commandes, factures, problèmes divers et variés liés à la gestion matérielle... mais durant mes heures de travail: 8h30-18h, je n'ai pas le temps de faire grand-chose d'autre. Prendre du recul sur mon travail. Avoir une vision plus stratégique et globale. Mettre en place des contrôles. Impulser une dynamique...

je ne peux pas (et ne veux pas) passer 15h par jour au boulot. je me rends également compte que j'ai très peu de marge de manœuvre. la tutelle n'en fait qu'à sa tête. je ne suis pas crédible comme autorité fonctionnelle déléguée auprès des agents. je ne suis pas crédible lorsqu'on parle des gros travaux qui ne sont pas de mon ressort, ni lorsqu'on parle d'investissement en général... à quoi je sers à part faire la petite main?

au final, j'ai l'impression de m'être un peu fait avoir. on mettrait un B sur le poste, ça reviendrait au même, voire un bon C. c'est pourquoi je pense que je vais chercher un poste ailleurs. soit dans un plus gros établissement soit dans un service administratif plus traditionnel.

je ne sais pas si certain(e)s ont le même ressenti que moi à ce sujet.

corto_maltese
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  peky le Dim 1 Fév 2015 - 14:54

Bonjour,

C'est étonnant de ne pas avoir un personnel C (mi-temps, pourquoi pas) pour t'aider.
La tutelle : c'est qui?

peky
****
****

Nombre de messages : 2062
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  corto_maltese le Dim 1 Fév 2015 - 15:04

non effectivement. petit établissement donc personnel administratif a minima.

collectivité territoriale: conseil général.

corto_maltese
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  UnPointDeVue le Dim 1 Fév 2015 - 15:06

Oui, j'ai eu exactement le même ressenti en étant dans un environnement quasi-similaire ( petit collège, mais avec un demi personnel administratif à l'intendance). Mais au bout d'un an, une matinée me suffisait pour faire mon travail. Je me suis fortement ennuyé, j'ai même déprimé. Le problème est moins les tâches à effectuer, qui sont au final peu complexes,, routinères, mais pas plus inintéressantes que des tâches à effectuer en service,  que le postionnement et donc la considération que la communauté éducative et les partenaires extérieurs institutionnels peuvent avoir de ta fonction, de ton rôle et surtout du chef d'établissement.
 Donc une question de mentalité. Après, je pense que dans certains établissements les choses se passent autrement, tout dépend de la vision  du chef d'établissement et de tes attentes, aspirations, de la manière dont tu conçois ton rôle. Mais par ma petite expérience locale, dans un univers non urbanisé, dans une académie, voire un dpt plutôt "en retard", j'ai remarqué que le CE te considére comme un simple exécutant et pas vraiement comme un adjoint. Ils sont le plus souvent complétement dépouvu de culture administrative, donc dépassé par ce que tu peux leur dire,  mais veulent tout régenter comme des chéfaillons. Si tu te comporte comme un cadre A, cela t'es repproché. Au final, pour ma part, j'ai eu l'impression d'être arrivé chez les fous dans ce milieu que j'ai découvert et dont je me tire. Cependant, un point très positif, l' agent comptable et les collègues, une belle solidarité ( la preuve sur ce forum notamment).
Je pense qu'il ne faut jamais oublier que nous n'appartenons pas au même corps que le CE et CE-adjoint et que pour un  CE, un administratif, qu'il soit A+;A,B ou C en établissement c'est la même chose.

UnPointDeVue
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  corto_maltese le Dim 1 Fév 2015 - 15:11

merci pour ce retour.

par curiosité, tu quittes ce poste pour aller où?
de mon côté, je commence à regarder les postes à la BIEP... je ne vais pas attendre la règle implicite des 3 ans pour partir.

corto_maltese
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Statis le Dim 1 Fév 2015 - 18:18

UnPointDeVue, anonyme, a écrit:[...] Je pense qu'il ne faut jamais oublier que nous n'appartenons pas au même corps que le CE et CE-adjoint et que pour un  CE, un administratif, qu'il soit A+;A,B ou C en établissement c'est la même chose.

Ce qui est pour lui important ? Que le job pour lequel une personne est payée soit fait et bien, quelque soit le pedigree de la personne en charge. Ce qui est plus agaçant ? Qu'un personnel administratif B soit plus fiable et davantage efficace qu'un A et qu'il n'y ait pas moyen de lui en savoir officiellement gré. Pas si rare que cela.

St .
avatar
Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Jax le Dim 1 Fév 2015 - 19:49



au final, j'ai l'impression de m'être un peu fait avoir. on mettrait un B sur le poste, ça reviendrait au même, voire un bon C. 
j'ai du mal à comprendre le sens de cette remarque (peut être parce que je ne suis que B...).
Il me semble que quel que soit l'établissement et le grade du gestionnaire, le coeur du travail est le même...si ce n'est peut être qu'un B ou un bon C accepte plus facilement les tâches "bas de gamme". Il n'en reste pas moins que tout gestionnaire, quel qu'il soit, a les mêmes responsabilités et les enjeux ne sont pas finalement très différents... Il est partout le seul à comprendre réellement le budget et le fonctionnement financier de l'établissement, à faire plus qu'il ne devrait faire et à régler tout type de problème...
Le souci dans ton cas vient plus selon moi de la place que te donne le CE dans le pilotage du collège que du poste en lui même... Je suis seul aussi, je fais des tâches parfois répétitives (factures, ventes de tickets etc...) mais j'ai la change d'avoir un CE pour qui mon avis compte...ce qui fait que même si ce boulot n'est pas celui de mes rêves, il reste supportable... Je pourrais (si je m'imagine AAE) être dans une situation avec du personnel d'intendance, des très bonnes conditions de travail mais me faire ch... parce que le CE régente tout et se comporte en chefaillon...
Donc pour conclure, si c'est vraiment gestionnaire que tu veux être, ne t'arrête pas à cette expérience parce que tu pourras trouver mieux ailleurs, quand bien même tu devras rentrer les chèques en régie, liquider les factures...
avatar
Jax
**
**

Nombre de messages : 439
Localisation : en bord de mer!
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Syrielle5210 le Lun 2 Fév 2015 - 9:41

Pour ma part, toute les missions relatives à la compta et la gestion matérielle même répétitives me plaisent. Après, la compta c'est mon truc...

Gestionnaire, c'est un métier dans lequel je m'épanouissais et qui me motivait. Aujourd'hui, ce n'est plus trop le cas pour diverses raisons. Déjà tout simplement car j'ai envie de voir autre chose...

En plus, beaucoup de choses dans le métier commence à me lasser voir m'agacer et même m'épuiser :

1) la gestion des agents, ça devient exaspérant, c'est limite parfois à se tir avocat , c'est une partie du boulot que je ne supporte plus du tout. J'ai connu des établissements où ça se passait bien dans l'ensemble mais je suis blasée maintenant.
2) j'ai l'impression d'avoir toujours plus à faire et du coup, parfois de ne pas pouvoir aller au fond des choses et de ce fait, ben je vais au plus vite. Je ne vais pas passer ma vie au bureau, hors de question. Mon boulot est fait mais je trouve que je n'arrive plus à travailler dans de bonnes conditions (surtout avec la gestion des agents qui est devenu un véritable boulet).
3) Marre du comportement et de la considération de certains. Jusqu'à maintenant, j'arrivais à faire abstraction mais je trouve que c'est de pire en pire (je ne sais pas si certains d'entre vous ont ce même ressenti...). Après c'est mon impression et chaque établissement est différent.
4) Le logement de fonction : je voyais cela comme un avantage au début mais désormais, je le vis presque comme un handicap (après, ça c'est plus personnel...)

Par contre, j'ai peur que si je décide de changer de terrain la compta me manque.

Le métier de gestionnaire est pour moi très enrichissant, je ne m'y suis jamais ennuyée et c'est très polyvalent. Tout n'y est pas négatif même si on a tendance souvent à décrire les points les moins encouragents. Chaque boulot a ses avantages et inconvénients. cheers
avatar
Syrielle5210
*
*

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Jax le Lun 2 Fév 2015 - 10:58

Je suis exactement du même avis que toi, à l'exception du point 3, car j'ai la chance d'être dans un EPLE où ma place est reconnue.
avatar
Jax
**
**

Nombre de messages : 439
Localisation : en bord de mer!
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  El Doctus le Lun 2 Fév 2015 - 13:39

Chers collègues,

A l'instar de ce qu'un de mes précédents indiquait, le poste de Gestionnaire est très intéressant mais par rapport à la charge de travail, la rémunération et le peu de reconnaissance, je ne peux qu'inviter les jeunes collègues à regarder la BIEP et tenter l'aventure ailleurs.

Je ne regrette pas mes 7 années passées en EPLE mais, dans l'environnement dans lequel j'évolue actuellement, il y a un réel fossé entre ces deux mondes.

Alors, n'attendez pas qu'il soit trop tard, partez et tout de suite !

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  corto_maltese le Lun 2 Fév 2015 - 13:48

Syrielle5210: si tu aimes la compta, pourquoi ne pas aller dans une grosse agence comptable comme fondé de pouvoir ou rejoindre un poste en université?
tu peux être amenée à avoir un peu de management (mais pas forcément) et tu n'as plus à gérer les agents de la CT, tu n'as plus la gestion matérielle à suivre...
ça peut te permettre de ne garder que ce qui te plait. perso je ne connais pas encore assez la compta pour voir si ça me plait mais bizarrement j'ai l'impression que ça me repose des agents et de la gestion matérielle, par moments... Wink

corto_maltese
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Syrielle5210 le Lun 2 Fév 2015 - 13:53

J'y ai pensé les agences comptables, après ça reste un EPLE et surement un logement de fonction... enfin, je suis en pleine réflexion en ce moment.

A voir ce qu'il y aura aux mutations. Par contre, les postes en université pourquoi pas mais je ne connais pas du tout. De toute façon, j'envisage plusieurs pistes...
avatar
Syrielle5210
*
*

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Invité le Lun 2 Fév 2015 - 14:04

Corto a écrit:mais bizarrement j'ai l'impression que ça me repose des agents et de la gestion matérielle, par moments...


C'est seulement par moments , parole de NG Mr green

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Colombane le Lun 2 Fév 2015 - 15:10

UnPointDeVue a écrit:
Je pense qu'il ne faut jamais oublier que nous n'appartenons pas au même corps que le CE et CE-adjoint et que pour un  CE, un administratif, qu'il soit A+;A,B ou C en établissement c'est la même chose.

C'est justement tout l'intérêt d'être en EPLE   : personne ne connaît ton grade ! (je suis B)
(les profs ignorent en général notre classification et ça a toujours été à mon avantage)
Quand j'étais GM, j'aurai pu être A, cela n'aurait strictement rien changé (sauf mon salaire!)
Maintenant, je suis secrétaire et c'est bien plus reposant.

En services, selon ce fameux grade, tu es relégué, classé voire oublié quand tu n'es que C, voire B dans une grosse structure.

GM, c'était parfait (enfin presque puisque je suis partie) - Et justement, être au contact du "vivant", du coeur de métier : les élèves, les profs, c'est autrement plus gratifiant que d'être dans un bureau à faire des statistiques (sur lesquelles j'ai des choses à dire aussi), pour supprimer des classes, donner des heures sans savoir ce que cela représente sur le terrain. Les grands projets, ..... quand on voit l'écho des réformes sur le terrain, non, non, jamais ! En fait, je ne supporte pas la pyramide hiérarchique ... en Eple, surtout de faible importante, tu es LIBRE et n'a que 2 chef (le chef et le GM) - quand ils sont "normaux", c'est épanouissant.

Conclusion : je suis un bon B en Eple.... et c'est la raison, je pense, pour laquelle je n'ai jamais réussi le concours d'attaché, ni celui d'entrée aux IRA.

C'est pourtant dommage de faire souvent le même travail qu'un A, en connaissant TOUS les rouages et fonctionnements d'un établissement, comptables, matériels, humains et de n'avoir qu'un salaire....qui ne va pas avec  !

Ca s'appelle la différentiation entre le grade et l'emploi !

Donc c'est l'intérêt de l'Eple, par rapport aux Rectorats/Dsden, on ne te considère pas selon ton grade.  Je suis celle qui..... a telle ou telle mission à faire... et je prends mes collègues pour des égaux. (que ce soit le prof ou la secrétaire d'intendance C, ou les AED)

Alors un collègue A qui ne se sent pas à sa place dans ce contexte...

Mais l'année n'est pas finie, il faut plusieurs cycles pour bien s'approprier les rouages, la place que l'on peut prendre, les perfectionnements à apporter... Le collègue, (sans vouloir critiquer), a dû passer au dessus de bien des choses, qui vont réapparaitre dans le futur...  au vu de ce qui est ressenti, si j'étais chef, je jugerai "travail superficiel"... frappe

Désolée.
avatar
Colombane
**
**

Nombre de messages : 975
Age : 60
Localisation : en plein centre
Date d'inscription : 11/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  glenda69 le Lun 2 Fév 2015 - 19:24

corto_maltese a écrit:au final, j'ai l'impression de m'être un peu fait avoir. on mettrait un B sur le poste, ça reviendrait au même, voire un bon C. c'est pourquoi je pense que je vais chercher un poste ailleurs. soit dans un plus gros établissement soit dans un service administratif plus traditionnel.

je ne sais pas si certain(e)s ont le même ressenti que moi à ce sujet.

Bonjour,
Lors de mon stage en AC d'un gros lycée, j'ai été très surprise de voir que les GM rattachés étaient soit A soit B. Il parait bizarre pour un extérieur au MENSER de voir que les postes sont honorés non pas via un type de corps FPE (A= conception / pilotage) mais en fonction de la taille de la structure d'emploi. C'est la première fois que je vois cela en 20 ans de fonctionnaire. Donc à travail égal (même poste) si c'est un petit collège on met un B GM et si c'est un lycée on met un A GM....pourquoi ?  J'ai jamais vu un chef de bureau ou de division dans une préfecture en cat A et en sous-préfecture rurale en cat B...
Franchement je comprends ton ressenti, j'ai eu le même sentiment lors de mes 2 mois de stage...j'ai passé le concours pour avoir des postes de conception et d'encadrement, pas pour avoir le même type de poste que lorsque j'étais B. J'aurais l'impression de voler le contribuable....

glenda69
*
*

Nombre de messages : 187
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Evil Genius Gestionnaire le Lun 2 Fév 2015 - 20:00

glenda69 a écrit:J'aurais l'impression de voler le contribuable....

Je te rassure, je n'ai pas du l'impression de voler le contribuable.

Personnnellement, je suis favorable à la transformation des postes B vers A au fil des années.

1350 € en début de carrière pour 50 heures par semaine, c'est peu !
avatar
Evil Genius Gestionnaire
*
*

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 26/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: retour d'expérience

Message  Rihour le Mar 3 Fév 2015 - 8:04

50 heures par semaine, parce que vous le voulez bien !
Et à part vous crever à la tâche en donnant de mauvaises habitudes, ça vous rapporte quoi ?

Rihour
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum