Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Mad Max le Lun 13 Oct 2014 - 21:30

néthou a écrit:
... mais plutôt que n'y voir un antagonisme CT-EPLE, encore faut-il montrer le vrai problème: la baisse constante depuis des années des crédits d'Etat censés couvrir ces dépenses pédagogiques, ...
Que les CT renâclent ensuite à financer indirectement ce désengagement ne me paraît donc pas illégitime.

Anonymous a écrit:Il n'en reste pas moins qu'il y a une procédure officielle pour s'opposer à une DBM (qui aurait été voué à l'échec certes, mais qu'importe)
La procédure officielle n'aurait pas eu le même écho qui elle avait été suivie, vu l'objectif sans doute sous-jacent dans cette histoire...
Hippos a écrit:  « elle a transmis les questions au rectorat, comme si elles pouvaient avoir un début de semblant de pertinence ! »
A moins que ce ne soit la dimension politique de la question qui exigeait une réponse forte d'une forte autorité de l'EN.... scratch

Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4297
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Invité le Mar 14 Oct 2014 - 8:19

ALLO MAIS ALLO EUH a écrit:il reste que la DBM n'a eu de raison d'exister que, précisément, par le manque de crédits à destination des manuels scolaires
Encore une fois, les CE ne sont pas à la hauteur (pas taper, Statis!).
Plutôt que de faire front contre ce manque de crédits, on préfère botter en touche et prendre sur les réserves (qui ne sont pas constituées de crédits d'Etat).
Pas d'argent pour acheter les manuels scolaires? Eh ben on n'achète pas de manuels scolaires et on le fait savoir au CA et les parents se mobilisent.
Pas très bon pour la carrière du chef d'établissement? Et alors?
Faut savoir un truc: Plus vous prendrez sur les réserves et moins vous aurez de crédits d'Etat.

Pour ce qui concerne le courrier de la CT demandant une sanction du gestionnaire à l'autorité académique, j'espère que le syndicat des personnels de direction ne va pas en rester là. En effet, la DBM a été faite par l'ordonnateur (le CE) et c'est lui le "coupable" d'avoir respecté la réglementation. Il faut demander une sanction pour le président du Conseil général.
Pas très bon pour la carrière des chefs d'établissement? Et alors?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  néthou le Mar 14 Oct 2014 - 8:40

BUBU a écrit:Pour ce qui concerne le courrier de la CT demandant une sanction du gestionnaire à l'autorité académique, j'espère que le syndicat des personnels de direction ne va pas en rester là.
Je dis vraiment un gros mot s'il me paraît plus logique que c'est d'abord le boulot d'un syndicat qui défend les gestionnaires ?

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Invité le Mar 14 Oct 2014 - 8:46

néthou a écrit:
BUBU a écrit:Pour ce qui concerne le courrier de la CT demandant une sanction du gestionnaire à l'autorité académique, j'espère que le syndicat des personnels de direction ne va pas en rester là.
Je dis vraiment un gros mot s'il me paraît plus logique que c'est d'abord le boulot d'un syndicat qui défend les gestionnaires ?
Oui, c'est un gros mot Wink .
Car c'est le CE qui signe la DBM.
Le gestionnaire qui instruit la DBM ne le fait qu'au nom du CE.
C'est donc le CE qui est en première ligne dans cette affaire (et en plus, pourquoi le syndicat des personnels de direction ne dirait-il rien quand on attaque leur adjoint-gestionnaire?).

Ceci dit, le syndicat des gestionnaires peut aussi agir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Alomero le Mar 14 Oct 2014 - 8:49

BUBU a écrit:Ceci dit, le syndicat des gestionnaires peut aussi agir.
Ça existe ?

_________________
Marquise de la Zone

Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7303
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  néthou le Mar 14 Oct 2014 - 9:01

BUBU a écrit:Le gestionnaire qui instruit la DBM ne le fait qu'au nom du CE.
Oui Bubu, mais comme pour tout ce qui est budgétaire où le gestionnaire n'agit que sous l'autorité de l'ordonnateur (par exemple quand il fait le budget tout seul... Mr green)
Tout ça pour dire que syndicalement, si ceux qui nous défendent ne montent pas au créneau pour cette histoire, c'est à désespérer de tout. Le corporatisme bien compris, ça commence par là.
(du reste, si Tip-Top ou Milo pouvaient nous donner plus amples renseignements sur l'affaire en MP, je suis preneur)

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Nicolas le Mar 14 Oct 2014 - 11:03

+1 avec les interventions de Nethou

Cela me semble important de souligner que nous sommes assez souvent en retard d'une guerre dans nos 'combats' ...

A partir des bribes de cette histoire, la CT a tort sur le fond mais qu'importe ; elle agit et elle avance en fonction de ses intérêts. Je suppose d'ailleurs qu'elle connaissait très bien la réponse qui serait apportée, mais son objectif était probablement ailleurs.

Ce qui me semble 'remarquable' ici, c'est que pendant que 'nous' faisons affraid affraid affraid (la vilaine CT, la vilaine DSDEN etc) et que collectivement nous sommes proches de la paralysie, les CT agissent et avancent (comme beaucoup d'autres institutions/professions autour de nous).
Si nous gardons ce cap et si nous restons prisonniers de nos schémas, ne nous étonnons pas de voir se réduire notre champ de compétences et la reconnaissance de notre environnement professionnel.

Ici où là, des collègues, des syndicats (plus rarement il est vrai), agissent, réagissent et essaient d'aller de l'avant (ce forum et plusieurs sites en sont l'illustration la plus parlante, mais il y a d'autres initiatives). Inspirons nous de leur exemple et de celui d'autres professions.

Les choses bougent et parfois plus vite et plus profondément que nous le pensons. Nous ne disposons pas pour l'instant et malheureusement d'un outil capable de donner du sens à l'avenir de notre profession. Gare cependant aux sombres prophéties autoréalisatrices, même si les raisons de broyer du noir sont nombreuses.

Nous n'avons pas 36 solutions : quitter la profession, nous racornir sur un pseudo âge d'or passé ou tenter d'avancer et mettre en lumière les initiatives (modestes ou pas) qui veulent faire bouger les choses pour la profession.
Vous l'avez compris c'est cette dernière option que je retiens. Et n'ayons pas peur de faire des erreurs, la fortune sourit aux audacieux Wink ...

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...

Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1075
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Aristobébé le Mar 14 Oct 2014 - 14:30

Nicolas a écrit:+1 avec les interventions de Nethou

Cela me semble important de souligner que nous sommes assez souvent en retard d'une guerre dans nos 'combats' ...

A partir des bribes de cette histoire, la CT a tort sur le fond mais qu'importe ; elle agit et elle avance en fonction de ses intérêts. Je suppose d'ailleurs qu'elle connaissait très bien la réponse qui serait apportée, mais son objectif était probablement ailleurs.

Ce qui me semble 'remarquable' ici, c'est que pendant que 'nous' faisons affraid affraid affraid (la vilaine CT, la vilaine DSDEN etc) et que collectivement nous sommes proches de la paralysie, les CT agissent et avancent (comme beaucoup d'autres institutions/professions autour de nous).
Si nous gardons ce cap et si nous restons prisonniers de nos schémas, ne nous étonnons pas de voir se réduire notre champ de compétences et la reconnaissance de notre environnement professionnel.

Ici où là, des collègues, des syndicats (plus rarement il est vrai), agissent, réagissent et essaient d'aller de l'avant (ce forum et plusieurs sites en sont l'illustration la plus parlante, mais il y a d'autres initiatives). Inspirons nous de leur exemple et de celui d'autres professions.

Les choses bougent et parfois plus vite et plus profondément que nous le pensons. Nous ne disposons pas pour l'instant et malheureusement d'un outil capable de donner du sens à l'avenir de notre profession. Gare cependant aux sombres prophéties autoréalisatrices, même si les raisons de broyer du noir sont nombreuses.

Nous n'avons pas 36 solutions : quitter la profession, nous racornir sur un pseudo âge d'or passé ou tenter d'avancer et mettre en lumière les initiatives (modestes ou pas) qui veulent faire bouger les choses pour la profession.
Vous l'avez compris c'est cette dernière option que je retiens. Et n'ayons pas peur de faire des erreurs, la fortune sourit aux audacieux Wink ...

Je ne comprends pas l'opposition nous/elle, gestionnaires/CT.
La CT est une entité juridique dotée de la personnalité morale, le collectif des gestionnaires (si tant est qu'il existe) non.
On pourrait, à la limite, opposer CT à Rectorat et encore... mais CT à gestionnaires, je ne vois pas bien le sens à moins de comprendre dans le "nous" l'academie dans son ensemble, gestionnaires compris, mais là il s'agit d'une conception de la démocratie participative qui me parait éloignée de la réalité.
D'une manière générale je ne comprends pas non plus le sens de ce message qui parle d'initiatives de la base sans plus de détails, quelles initiatives? pour répondre à qui? Devenir gestionnaires autonomes entre l'orbite de la CT et celle de l'EN?

Aristobébé
.
.

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Nicolas le Mar 14 Oct 2014 - 17:33

Je me suis peut-être mal fait comprendre.

Le nous concerne bien les gestionnaires partie prenante de cette organisation complexe qu'est l'EPLE. Au même titre que les parents, la CT, les agents, les CE, la DSDEN etc ... je ne me place pas sur le plan juridique.

Mon propos est de dire que nous (gestionnaires) avons tout intérêt à occuper le terrain et aller de l'avant.

Les interventions scandalisées et autres visions pessimistes entre-soi, si elles sont légitimes et objectivement compréhensibles ne constituent pas pour moi une fin en soi (je mets de côté la souffrance au travail qui est un vrai problème de notre profession).

Nous pouvons nous saisir des outils développés par les collègues et gracieusement mutualisés, à soutenir les initiatives des collègues qui essaient de faire bouger les choses, à être source de professionnalisation et d'initiatives nous-mêmes ...

Certes, il nous manque des outils efficaces pour défendre nos intérêts et taper du poing sur la table suffisamment fortement pour être entendus et crédibles, nous ne sommes pas je pense condamnés cependant à l'inaction.

Au contraire c'est notre seule chance à long terme.

J'espère avoir été un peu moins obscur.


_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...

Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1075
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  El Doctus le Mer 15 Oct 2014 - 8:01

Bonjour,

Je crois que l'on fait fausse route dans la mesure où l'Adjoint gestionnaire agit pour le compte et sous l'autorité du chef d'établissement.

Par conséquent, cette mobilisation revient en premier lieu aux C.E dans les rapports entretenus avec les CT.

Toutefois, je suis d'accord qu'il faut en amont un dialogue franc et honnête avec les syndicats des C.E.

N'oublions pas que nous sommes tout petit...

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Nicolas le Mer 15 Oct 2014 - 9:28

Petits ou pas, j'ai acquis la conviction de mes quelques 25 années de fonction publique qu'on est jamais mieux servi que par soi-même.

Ici, lors de l'élaboration du cadre de la convention CT-EPLE, il y avait des représentants des gestionnaires dans chaque groupe de travail qui ont fait fermement valoir le point de vue des GM.  Cela a aussi été le cas lors de la mise en œuvre de la nouvelle nomenclature RCBC et de la tentative de la CT de définir un cadre budgétaire commun ainsi que de nombreux codes activités en 2. Nous avons rappelé plusieurs points de réglementation et dit non collectivement à certaines demandes.

Nos demandes ont permis de définir des positions collectives au niveau des GM et des AC, d'indiquer à la CT ce que nous n'étions pas prêt à accepter et aux CE que nous avions des demandes qui nous étaient propres. Effectivement tout au long de ces démarches, nous avons maintenu un dialogue avec le syndicat des CE.

Je rappelle souvent l'article R421-13 du code de l'Education : "L'adjoint gestionnaire est chargé, sous l'autorité du chef d'établissement et dans son champ de compétence, des relations avec les collectivités territoriales et il organise le travail des personnels administratifs et techniques affectés ou mis à disposition de l'établissement. "

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...

Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1075
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

sanction disciplinaire

Message  ALLO MAIS ALLO EUH le Mer 15 Oct 2014 - 9:35

Etes-vous bien sûrs que les syndicats de CE attachent beaucoup d'importance au sort de leurs "adjoints" gestionnaires..................!!!!!??????
A en lire les échos de nombre de collègues, et pour avoir vécu des situations comparables, j'en doute personnellement. Il faudrait, peut-être, pour commencer qu'ils reconnaissent la place du gestionnaire dans le système. Or il a fallu pondre des textes ad hoc...........!!!!!!!!!! et qui sont, souvent, l'objet d'un pur et simple mépris (genre, la qualité de DRH du gestionnaire dans le bahut : elle est reconnue, chez vous......!!!!!!!!!?? Mais, peut-être que, après tout, vous n'êtes pas demandeurs........... avoir de telles charges sans davantage de reconnaissance, c'est, une fois de plus, "madame pipi" qui s'y colle, au taf ingrat.....valorisant en théorie, écrasant en pratique).
Non, je pense qu'il faudrait davantage de mobilisation au niveau de nos fonctions, quitte à passer pour des corporatistes invétérés. Après tout, les syndicats de profs n'ont-ils pas réussi à s'imposer de manière forte dans le système...........?

ALLO MAIS ALLO EUH
.
.

Nombre de messages : 29
Localisation : parmi vous sans aucun doute
Date d'inscription : 25/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  oui mais le Mer 15 Oct 2014 - 9:45

oui, mais...
840 000 enseignants..... et 11400 collèges et lycées...(1 gestionnaire par établissement).... mettez ces chiffres sur une balance...

oui mais
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  tortue le Mer 15 Oct 2014 - 11:01

en effet, nous sommes beaucoup moins nombreux que d'autres mais en cas d'absence d'un prof, tout le monde sourit (j'ai vu des profs absents pendant des mois voire une année complète sans être remplacés...) mais un bahut sans gestionnaire, je pense que ça serait vite impossible pour tout le monde. Selon moi, notre reconnaissance passera par notre capacité à vouloir bloquer le système. Mais, sommes nous capables de passer de bêtes de Somme à personnes usant de leur pouvoir de nuisance, j'en doute devant la conscience professionnelle dont nous avons toujours fait preuve ...

tortue
***
***

Nombre de messages : 1153
Age : 41
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  El Doctus le Mer 15 Oct 2014 - 11:10

Nicolas a écrit:Petits ou pas, j'ai acquis la conviction de mes quelques 25 années de fonction publique qu'on est jamais mieux servi que par soi-même.

Ici, lors de l'élaboration du cadre de la convention CT-EPLE, il y avait des représentants des gestionnaires dans chaque groupe de travail qui ont fait fermement valoir le point de vue des GM.  Cela a aussi été le cas lors de la mise en œuvre de la nouvelle nomenclature RCBC et de la tentative de la CT de définir un cadre budgétaire commun ainsi que de nombreux codes activités en 2. Nous avons rappelé plusieurs points de réglementation et dit non collectivement à certaines demandes.

Nos demandes ont permis de définir des positions collectives au niveau des GM et des AC, d'indiquer à la CT ce que nous n'étions pas prêt à accepter et aux CE que nous avions des demandes qui nous étaient propres. Effectivement tout au long de ces démarches, nous avons maintenu un dialogue avec le syndicat des CE.

Je rappelle souvent l'article R421-13 du code de l'Education : "L'adjoint gestionnaire est chargé, sous l'autorité du chef d'établissement et dans son champ de compétence, des relations avec les collectivités territoriales et il organise le travail des personnels administratifs et techniques affectés ou mis à disposition de l'établissement. "

Je suis d'accord mais les champs de compétences de l'Adjoint gestionnaire se résument avant tout aux agents et à l'entretien des bâtiments qui induisent de fait une collaboration avec la CT. En ce qui concerne le champs financier celui-ci relève avant tout de l'ordonnateur.

Par ailleurs on voit bien sur le terrain que l'organisation du travail des personnels administratifs ne relève pas exclusivement des Adjoints gestionnaires.

Je maintiens donc que nous sommes tout petit.

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  entropie le Mer 15 Oct 2014 - 11:11

tortue a écrit:(...) mais un bahut sans gestionnaire, je pense que ça serait vite impossible pour tout le monde. (...)
J'ai connu plusieurs cas (le poste était occupé par un contractuel qui n'avait jamais travaillé à l'EN.... lorsqu'il y a eu remplacement). Et bien sans gestionnaire, le bahut continue à tourner (très mal, avec plein de problèmes et de dysfonctionnements... mais ça continue). En revanche, c'est une catastrophe pour celle ou celui qui prend la suite et ça demande des années pour remettre à plat la situation financière, logistique et humaine.

_________________
The end is nigh

entropie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2619
Age : 37
Localisation : Juste derrière toi
Date d'inscription : 18/04/2006

http://www.viedemerde.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  RETU le Mer 15 Oct 2014 - 17:30

entropie a écrit:sans gestionnaire, le bahut continue à tourner (
forum

Il suffit de quelqu'un pour passer les commandes et mandater les factures. Le reste... même les droits constatés non faits, ça gêne qui dans le bahut. Les agents en freelance, ça doit être sympa à rattraper.

RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3112
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Statis le Mer 15 Oct 2014 - 18:27

RETU a écrit:
entropie a écrit:sans gestionnaire, le bahut continue à tourner (
forum Il suffit de quelqu'un pour passer les commandes et mandater les factures. Le reste... même les droits constatés non faits, ça gêne qui dans le bahut. Les agents en freelance, ça doit être sympa à rattraper.

C"est un des arguments de ceux qui ici dans le forum pensent que le pouvoir de nuisance des intendants - grève totale ou partielle - est illusoire. Au contraire de tortue (Cf. supra)  :

en effet, nous sommes beaucoup moins nombreux que d'autres mais en cas d'absence d'un prof, tout le monde sourit (j'ai vu des profs absents pendant des mois voire une année complète sans être remplacés...) mais un bahut sans gestionnaire, je pense que ça serait vite impossible pour tout le monde. Selon moi, notre reconnaissance passera par notre capacité à vouloir bloquer le système. Mais, sommes nous capables de passer de bêtes de Somme à personnes usant de leur pouvoir de nuisance, j'en doute devant la conscience professionnelle dont nous avons toujours fait preuve ...

Tortue bête et de la Somme ? J'y crois pas, il n'en a pas l'accent.


Je suis d'accord avec entropie & RETU, surtout si le bahut sans gestionnaire a des procédures fonctionnelles, un CE pas  cens (cela existe plus souvent que la lecture du forum pourrait le laisser penser) et quelque peu à l'aise en gestion et surtout en RH, un AC pas  frappe (il y en a des pas frappés aussi en dehors de ce forum) et enfin des collègues dans les bureaux qui ne sont pas à la  pleure  perpétuelle. Un bahut peut fonctionner sur son erre un certain temps et même un temps certain, avec ou sans contractuel, mais c'est mieux avec.
Incidemment, surtout si le contractuel est plus efficace que celui qu'il remplace.

Et pourtant il faudrait s'essayer, bien préparée, à une action visible donc bien ciblée et durable quant à ses conséquences.
Histoire de se faire respecter dans des négociations qui ne seraient pas bien menées en dépit d'une démarche constructive tout azimuts (Cf. supra la contribution de Nicolas).


St .

Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Stroubok le Mer 15 Oct 2014 - 18:43

néthou a écrit:Tu te méprends: les services de cette CT connaissent d'autant mieux le "prétexte" en question que c'est suite à leur propre recours juridictionnel que la décision du TA sur l'autonomie des EPLE en matière d'utilisation des réserves (et notamment pour achat de manuels scolaires) fait jurisprudence depuis quelques années...
Mais en l'occurrence, c'est le seul motif officiel qui puisse être trouvé.

Imagine un conflit avec un de tes agents (le raisonnement est valable pour un prof vis à vis de son CE): il te nargue impunément, s'absente quand il veut grâce à la complaisance de la Faculté et met la pagaille dans ton équipe en niant publiquement -mais dans ton dos- ton autorité. Pour le coincer au tournant, tu chercheras un motif officiel, professionnel, pas simplement et sans éléments concrets un rapport du style "Mr Machin met le boxon dans l'établissement et se fout de moi".
Hé bin là c'est -un peu- comme ça...
C'est d'ailleurs très habile et très cynique; sous-entendu: je te mets la pression sans avoir l'air de la mettre tout en te la mettant quand même un bon coup. Après, pour les collègues , faut avoir envie d'aller au front...  Rolling Eyes

Stroubok
**
**

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  entropie le Mer 15 Oct 2014 - 19:05

Cela me fait mal de le dire mais l'absence du gestionnaire n'empêche pas le fonctionnement du bahut : en fonction de la durée de l'absence, des fonctionnements se mettent en place pour passer outre et satisfaire les profs. Même avec un secrétariat d'intendance vraiment pas au top et un AC qui ne donne pas de coup de main (ni de conseils) et se pose dans son rôle d'AC exclusivement (vérification des mandats et des OR). Avec un CE qui veut faire tourner le bahut, ça tournera.

Pas de gestionnaire pour les commandes ? celles-ci seront passées par téléphone, sans trace écrite. Le secrétariat d'intendance mandatera (et l'AC rejettera si les pièces ne sont pas les bonnes), les agents seront plus ou moins en autonomie, chacun fera un peu comme il l'entend mais les sorties demandées par les enseignants (location de bus ou autre) auront bien lieu et leur nombre ne s'en trouvera pas diminué. Alors, certes, par moment, il y aura de la grogne dans la salle des profs parce que les demandes (plus ou moins légitimes) ne seront pas satisfaites, une motion sera peut être même votée au CA pour faire remonter le malaise... mais ça n'ira pas plus loin. Au mieux, l'autorité académique place un contractuel (qui n'a peut être jamais fait ça mais qu'importe...), 2 tuteurs simultanés peuvent être nommés pour le coup de pouce... mais je peux témoigner que le bahut continuera à tourner
C'est malheureux mais c'est ainsi.
Et quand le gestionnaire reprendra (ou qu'un nouveau arrivera), tout le monde sera bien content mais le (ou la) pauvre se débrouillera seul(e), dans l'indifférence générale, pour remonter la situation avec, au mieux, des remerciements sincères du CE (et peut être de l'AC).

Oui, les gestionnaires ont un vrai pouvoir de nuisance car ils occupent un poste central au sein de l'EPLE... Mais, soyons honnêtes, qui se tapera TOUT le travail en retard ensuite ? Et tout cela, au mieux, dans l'indifférence générale ; au pire, avec un certain regard méprisant de la part des personnels qui n'auraient pas obtenu satisfaction de leurs demandes et qui seront bien ironiques sur le fait de voir le gestionnaire se démener pour rattraper le retard qu'il aurait lui-même engendrer.

Si des profs ne sont pas remplacés, des parents monteront peut être au créneau pour que ça change (peut être en faisant appel à la presse le cas échéant)... Mais pour un gestionnaire, j'ai perdu l'illusion de croire que qui que ce soit (hormis le CE et l'AC) fera une démarche. Ni les parents, ni les élèves, ni les personnels techniques ni les profs ne manifesteront pour réclamer la présence d'un gestionnaire. Pourvu qu'il y ait un "pigeon" qui occupe la fonction et tout le monde sera satisfait.

Je ne crois pas au pouvoir de nuisance dans un bahut dont on est parfois le seul à se soucier de certains sujets. Lorsqu'il n'y a pas de blocage, il arrive souvent que votre CE vous demande spontanément (c'est à dire sans une plainte formulée par un personnel ou un élève) ou en est le paiement des dernières factures, des bourses ou quand termine le contrat copieur ? Je ne généralise pas l'attitude des CE et des personnels mais c'est juste une réalité.

Je précise que je ne cherche à convaincre personne de cette situation mais j'ai vécu l'arrivée sur un bahut en situation difficile (pas de gestionnaire, une contractuelle nommée là sans expérience, un secrétariat d'intendance complètement largué, un AC qui s'en moquait complètement...) ; j'ai rencontré une situation similaire dans un autre bahut (où je fus le tuteur désigné pour le coup de pouce)... et bien la conclusion demeure la même. Tout le monde déplore la situation mais, au final, tout le monde se fout bien des droits constatés, des bourses, du paiement des factures (et parfois, même le CE s'en moque !).

Je ne demande qu'à découvrir que je suis dans l'erreur la plus complète... Sur ce, je m'excuse de faire dévier le sujet initial (promis, je n'interviens plus !).

_________________
The end is nigh

entropie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2619
Age : 37
Localisation : Juste derrière toi
Date d'inscription : 18/04/2006

http://www.viedemerde.fr/

Revenir en haut Aller en bas

sanction disciplinaire

Message  allo mais le Ven 17 Oct 2014 - 19:31

Cette longue description me parait d'autant plus intéressante qu'elle est parfaitement lucide.
Ne nous leurrons pas, camarades "adjoints". Adjoints, nous ne le sommes que dans les dimensions, et aux moments où "cela arrange" (établissements où il n'y a pas de Chef Adjoint, par exemple.........). Gestionnaires matériels, nous sommes à l'égal d'une mère de famille "ancien modèle" en tout cas : la bonne à tout faire de la tribu. Et "tout", cela veut dire tout ce que n'importe lequel des membres pourrait tout aussi bien faire lui-même, mais qu'il ne fait pas parce qu'il y a quelqu'un qui est là pour ça. Lors d'un divorce, d'une maladie, de tout motif qui éloigne la mère de famille, qu'est-ce qu'il se passe ? Chacun, ou certains, des membres de la tribu finit (ssent) par parer au plus pressé, au plus indispensable : faire tourner la boîte, en ouvrir les portes, en vider les chiottes. Le reste, tout ce qui relève d'une réelle compétence, juridique, comptable, tout le monde s'en fout, c'est bien trop compliqué, et cela peut attendre..........et cela attend..................avec ce que cela suppose de conséquences sur la lourdeur des tâches reprises plus tard.
Perso, j'ai entendu un prof "ancienne génération" me dire : "un gestionnaire ne sert à rien dans un bahut. Tout le monde sait et peut faire ce qu'il fait à sa place. La preuve, un directeur d'école assure à la fois ses cours et la gestion matérielle et comptable de son école"............
La seule force qu'il nous reste, alors, est le zèle, ou plus exactement le soin et le sérieux avec lesquels on fait les choses, et au travers desquels on peut, finalement, se faire apprécier. Un seul moyen réel, sans doute, pour gêner et se faire entendre : excéder de zèle. En matière de principes comptables cela a vite fait de gêner la fluidité des choses, des commandes, des sorties et voyages, par exemple, surtout si on a affaire à des usagers qui rechignent à se plier aux exigences (genre vote en CA et caractère exécutoire des projets de voyage, avant tout encaissement, tout paiement d'avance).
Chez nous, avait été organisé, lors de la "simplification" administrative du traitement des marchés groupés, un mouvement de zèle qui avait consisté à inonder d'un seul flux les autorités de contrôle par l'envoi simultané des tonnes de documents dont elles avaient exigé d'être destinataires. La procédure a, pour de bon, été totalement allégée l'année d'après, et a abouti à une réelle simplification (par rapport au schmilblick initié, tout au moins).

allo mais
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Pottok le Ven 17 Oct 2014 - 23:53

"un gestionnaire ne sert à rien dans un bahut. Tout le monde sait et peut faire ce qu'il fait à sa place. La preuve, un directeur d'école assure à la fois ses cours et la gestion matérielle et comptable de son école"............


Super! propose lui l'auto gestion! Mon ami prof n'attends que ça! Le Cigem sera t-il-appliqué pour autant?????

Pottok
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  L'intendant zonard le Sam 18 Oct 2014 - 0:26

Je confirme. En l'absence de gestionnaire, il n'y a qu'un perdant : le contribuable. Mais tout le monde s'en cogne. Au pire, on peut imaginer qu'en l'absence du gestionnaire, on gaspille jusqu'à un an de financement de l'établissement : dans un tel cas, ce seront les élèves des cinq années suivantes qui paieront les pots cassés. Souvent le CE qui aura couvert le massacre sera alors parti au chaud, bien loin. No Tant qu'on n'aura pas commencé à planter des CE pour les divers délits prévus dans le cas d'irrespect du code des marchés publics en particulier, on ne verra pas de changement. Evil or Very Mad

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Pottok le Sam 18 Oct 2014 - 0:39

De l'IZ je n'attendais pas moins.Au contraire merci pour la contrib.

Gestio confirmé merci pour la défense de la profession.

Pottok
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Atasta le Sam 18 Oct 2014 - 0:53

Je ne suis pas spécialiste mais je ne suis pas sure que les directeurs d'école assurent la gestion budgétaire et comptable de leur établissement. Il me semble que c'est la mairie qui se charge de ça, non ? Le directeur transmet les commandes à passer, voire les factures de ce qui a été acheté sans commande préalable. Et il me semble aussi que beaucoup de directeurs se plaignent de ne pouvoir assurer pleinement toutes leurs missions administratives et pédagogiques. Alors à mon avis, d'ici que des enseignants de secondaire, qui souvent sont déjà persuadés de ne toucher de 10/12 de salaire, se chargent du boulot des gestionnaires, ben y a encore de la marge.

Atasta
**
**

Nombre de messages : 853
Localisation : Passée chez ceux d'en face
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Pottok le Sam 18 Oct 2014 - 1:01

Tu dois être un ancien prof des écoles (ou ta conjointe dois l'être). Une fois IEN n'oublie jamais d'où tu viens. Je ne suis pas connecté, mais si tu veux j'ai le son que tu veux

Pottok
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Atasta le Sam 18 Oct 2014 - 1:32

?? c'est à moi que tu réponds ? Non je ne suis pas prof des écoles, mon conjoint non plus, mais j'ai pas mal d'amis qui le sont, et ma mère est élue dans sa commune alors on compare les fonctionnements Wink
De quel son tu parles ? J'ai pas compris !

Atasta
**
**

Nombre de messages : 853
Localisation : Passée chez ceux d'en face
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  sniff le Sam 18 Oct 2014 - 8:47

Tu as raison Atasta, un directeur d'école n'assure pas du tout de gestion budgétaire et comptable dans le mesure où il n'a pas de budget...des crédits octroyés..mais il n'a pas de budget à faire puisqu'il n'y pas pas d'organe délibérant.....rien à voir avec un EPLE. De ce fait sans gestion budgétaire, pas de gestion comptable....non, non ce ne sont pas les directeurs d'école qui mandatent des factures.....

sniff
**
**

Nombre de messages : 464
Age : 45
Date d'inscription : 24/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Le Forgeron le Sam 18 Oct 2014 - 12:11

Les écoles n'ont pas la personnalité juridique. Ce sont des services municipaux. Les voyages sont gérés par diverses institutions : parents d'élèves, caisse des écoles, dans des conditions qu'on peut qualifier de "particulièrement transparentes".

Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3530
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  Statis le Sam 18 Oct 2014 - 15:39

L'intendant zonard a écrit:Je confirme. En l'absence de gestionnaire, il n'y a qu'un perdant : le contribuable. Mais tout le monde s'en cogne. Au pire, on peut imaginer qu'en l'absence du gestionnaire, on gaspille jusqu'à un an de financement de l'établissement : dans un tel cas, ce seront les élèves des cinq années suivantes qui paieront les pots cassés. Souvent le CE qui aura couvert le massacre sera alors parti au chaud, bien loin. No Tant qu'on n'aura pas commencé à planter des CE pour les divers délits prévus dans le cas d'irrespect du code des marchés publics en particulier, on ne verra pas de changement. Evil or Very Mad

Tu exagères.
Il n'y a pas qu'un seul perdant. Il peut même ne pas y en avoir à terme - et même le contribuable in fine être gagnant -, une fois un nouvel intendant nommé mais pas seulement de ce fait.
Par exemple, l'absence du fameux gestionnaire - s'il se confirme qu'elle soit durable - amène une recomposition des taches, une redistribution des rôles, une remise à plat des fonctions voire même des horaires auparavant réputés inaltérables. Des talents se révèlent qui n'auraient pu l'être en présence du gestionnaire d'avant, des mises au placard inimaginables qui deviennent évidentes, des chassés-croisés tout autant inimaginables qui se révèlent pertinents, des recalages possibles, des procédures plus efficaces se mettent en place, de ces trucs qui naissent des nouvelles contingences, etc.
L'absence d'un gestionnaire (surtout si sa production, sa personnalité, ses casseroles, ses inimitiés, ses insuffisances ou sa suffisance, etc. posaient problème(s)), peut être une excellente opportunité de faire bouger des lignes et redonner confiance et leur chance à ses subordonnés et collègues.

Quant à recommander la pratique de planter les CE... Imagine un forum ou un site, syndical ou non, d'employés administratifs ou techniciens, où une pointure recommande de planter son intendant parce qu'affreux et ou incompétent au prétexte d'irrespect d'un code ou d'une procédure de GRH, affreux et ou incompétent comme le seraient tout un tas de gestionnaires, plus  cens  les uns que les autres. Ça ne passe pas, à la longue, à moins bien sûr que ce tir aux pigeons (CE ou intendants comme cibles) soit concerté, bien mené, par des gens déterminés, avec un but précis présentable - en dernier recours - et qu'il y ait matière à.

Quoique se limiter à pointer des CE qui ne sont finalement que les représentants de l'État, du ministre (passager) qui obéit à sa centrale, du recteur (de passage et en représentation) qui laisse l'essentiel des décisions à des obscurs de ses services, irresponsables comme en centrale de leurs décisions et des mises en pratique, n'est pas efficace, voire même en ce qui concerne ce forum, contreproductif. Parce que l'analyse est insuffisante. Que les généralisations - le CE-bashing a été mentionné ces dernières semaines plusieurs fois et pas par moi - affaiblissent la pertinence des propos.

D'autant que tu le rappelles souvent, le CE se casse. Qu'il ait été utile ou nuisible. Mieux vaudrait s'attaquer aux étages supérieurs - qui eux demeurent - dont les EPLE sont dépendants. Rectorats et centrale, d'une part, CT de l'autre. Mais ici sur ce forum, à ce propos, plus personne. On y prend des précautions de sioux pour qu'aucun d'eux ne soit identifiable.

Anecdote, j'ai même connu un bahut (gros) qui a très bien fonctionné pendant une année scolaire sans CE ni adjoint pédagogique. Gouverné par deux CPE de la vieille école, dont l'un avait été nommé faisant fonction puisque personne ne voulait s'y coller comme CE ni comme adjoint. L'intendant avait lui aussi de la bouteille et gérait la cité scolaire. Il y a eu des profs qui ne se sont même pas aperçus  qu'ils n'avaient pas de chef. O.k. aucun projet pour les années suivantes. Mais même ça, les profs ne s'en sont pas rendus compte. Comme quoi...

Le fait, par contre, de motiver à l'oreille du rectorat, la raison d'une demande de mutation, pour fuir un CE, est efficace. Lorsque cette demande s'ajoute à d'autres. Il ne faut pas croire ces messieurs complètement sourds ou par définition autistes. Reste qu'il leur faille mettre ces CE quelque part. Comme il leur revient de faire de même d'intendants, incompétents et/ou nuisibles. Surtout lorsqu'ils s'accrochent à leur rocher. Il n'y a toujours pas l'obligation de se bouger après un certain nombre d'années au contraire des CE (et adjoints pédagos). Il serait très utile que cette mesure s'étende aux autres adjoints, gestionnaires. Cela permettrait de laisser respirer certains bahuts et de voir naître de nouvelles pratiques adaptées à l'époque et aux gens.

Mais ce n'est que mon avis.

Comme ailleurs BUBU dit, pas taper, pas taper... frappe

St .

Statis
**
**

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sanction disciplinaire demandée par un CG contre un gestionnaire

Message  néthou le Sam 18 Oct 2014 - 17:13

Statis a écrit:
Il n'y a toujours pas l'obligation de se bouger après un certain nombre d'années au contraire des CE (et adjoints pédagos). Il serait très utile que cette mesure s'étende aux autres adjoints, gestionnaires. Cela permettrait de laisser respirer les bahuts et voir naître de nouvelles pratiques adaptées à l'époque et aux gens.
Pas de problème pour ma part.

Mais alors faut pousser la logique jusqu'au bout: on devient statutairement personnel de direction et on touche les pépètes qui vont avec; ce qui devrait déjà être le cas pour les pépètes puisqu'on nous dit qu'on est les égaux des adjoints pédagos sauf que les adjoints pédagos sont toujours financièrement plus "égaux" que nous. 
Je sais que je rabâche ça depuis longtemps, mais si on est pareils que les autres, on est payés pareil que les autres; syndicalement ça devrait quand même pas être trop difficile de démontrer en plus qu'un adjoint pédago n'a aucune responsabilité sinon celle de se planter dans les EDT qu'il fait, et je n'ai jamais vu de contentieux juridictionnel là-dessus. Alors que le domaine dans lequel on travaille en fourmille (marchés, travaux, sécurité, etc...). 

Tu pointes le CE-bashing à la mode ici ces derniers temps, mais il serait peut-être bon d'en voir aussi les causes; si tous les CE respectaient le cadre réglementaire dans lequel fonctionnent les EPLE (y compris quelquefois en forçant leur gestionnaire...), on les "basherait" beaucoup moins; si tous les CE ne plaçaient pas la "pédagogie" au-dessus de tout comme une manière d'avoir la paix sociale en salle des profs (qu'est-ce que je n'ai pas entendu sous couvert d'"intérêt des élèves"...), si tous les CE n'avaient pas tendance à ne voir en leur gestionnaire qu'un larbin bon à faire tout ce que personne ne veut s'emm...der à faire (même ceux qui ont du respect professionnel pour leur GM ou leur AC le voient inconsciemment comme une sorte de mal nécessaire), eh bien il y aurait beaucoup, beaucoup moins de motifs pour venir ici-même râler contre son CE, voire confier ses états d'âme, difficultés voire véritable calvaire vécus au quotidien à côtoyer un chef d'établissement auquel la fonction monte à la tête, quand on ne tombe pas dans la perfidie ou la perversité.

Le jour où sur un forum de Perdir je verrai une rubrique "Malaise des chefs d'établissement" abondamment fournie en témoignages divers sur le thème "Je vis un véritable calvaire avec mon AC-GM", au point de vouloir quitter la fonction, redevenir prof ou se poser de réelles questions sur sa valeur professionnelle et personnelle, alors je reconnaîtrai que j'ai tort.
Pour l'instant, la grosse différence, elle est là.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum