Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Agathe Deblouze le Ven 21 Mar 2014 - 21:39

néthou a écrit:
Lady Gagathe a écrit:... j'allais même jusqu'à rédiger l'horoscope quotidien...
Traduction: tu lisais "Elle" tous les matins pendant une heure ?

Non. J'ai bien dit "je rédigeais". "Elle" n'avait qu'à bien se tenir.

Agathe Deblouze
***
***

Nombre de messages : 1931
Date d'inscription : 03/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  lady blue le Ven 21 Mar 2014 - 21:56

merci pour toutes vos remarques! il y a au moins une chose de bien que je constate sur ce site, c'est la solidarité entre collègues.
maintenant, pour compléter mon propos, je dirai que mes craintes sont liées au fait que j'ai surtout été derrière un bureau et pas vraiment sur le terrain, que je n'ai pas d'appétence pour les questions matérielles donc je ne sais pas si j'aurai du bon sens lorsqu'il s'agira de parler avec des techniciens ou des entreprises ou si je dirai des énormités qui me feront passer pour une débile.
enfin, financièrement, en B je gagnais un peu moins de 2000€ net mensuel donc je doute de gagner beaucoup plus en EPLE. et quant au logement de fonction, je suis d'accord que ça peut être intéressant. mais je vois surtout l'inconvénient: ne pas pouvoir séparer sa vie privée de sa vie professionnelle, ne pas choisir son quartier... si en plus je fais beaucoup d'heures sup pour essayer de pas être complétement noyée, je risque de me sentir envahie par mon boulot comme je l'ai jamais été. Est-ce qu'on peut encore avoir du temps pour soi? sortir de l'établissement, voir des amis, aller au ciné ou que sais-je encore... sans oublier les astreintes... à choisir, peut-être faut-il au moins privilégier un gros établissement et un poste d'adjoint gestionnaire pour commencer...

lady blue
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Winnie le Ven 21 Mar 2014 - 22:18

lady blue a écrit: peut-être faut-il au moins privilégier un gros établissement et un poste d'adjoint gestionnaire pour commencer...
L'adjoint gestionnaire, en novlangue ministérielle, c'est le gestionnaire. Tu dois donc dire que tu veux être adjoint à l'adjoint gestionnaire.
C'est devenu très simple : tu peux avoir un lycée avec un directeur des services qui est adjoint gestionnaire, un attaché qui est adjoint de l'adjoint gestionnaire, alors qu'un adjoint administratif est secrétaire du proviseur (lequel n'est pas directeur) et qu'un SAENES fait de la gestion matérielle sans être gestionnaire.

Bienvenue chez les  langue  !

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
avatar
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12755
Age : 90
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Gilliù le Sam 22 Mar 2014 - 13:55

Pareil que les autres, moi aussi j'adore ça. La preuve, de GM, je suis passé adjoint de GC. Et maintenant GC.
Résumé de mon activité des deux derniers jours : jeudi matin : des opérations d'ER à traiter, deux réunions GRH ; jeudi AM : une formation juridique ; jeudi soir : CA de COFI d'un ER ; vendredi matin : grosse réunion avec gratin CT, rectorat, direction de l'établissement, enseignants, etc. AM : travail de comptabilité générale, GRH (avancement), débriefing de la réunion du matin, opérations budgétaires.
J'ai pas eu le temps de faire la moitié de ce que je devais. A la bourre sur tout. Et dimanche, je dois ouvrir à 7h pour les élections qui ont lieu au lycée.
Débordé... Mais comme d'autres, je me plains pas, car j'aime la polyvalence de mon travail.
avatar
Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1374
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  OLRIK le Sam 22 Mar 2014 - 14:36

Et tu termineras ta semaine Dimanche soir par ta dernière corvée de dépouillement avec les Boscéens, sans surprise, centre gauche-centre droit, puis un verre de Côtes de Grand Lieu grandlieu de chez Choblet, d'Herbauges, accompagné de rillauds...quel BONHEUR!
avatar
OLRIK
***
***

Nombre de messages : 1947
Age : 35
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Gilliù le Sam 22 Mar 2014 - 16:32

affraid
avatar
Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1374
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Bachelor le Sam 22 Mar 2014 - 18:53

Ce qui me dérange un peu parfois, c'est le pessimisme ambiant, voire le côté quasi-dépressif de nombre de gestionnaires qui s'expriment. Attendez, on est pas si mal payés que cela, on a un logement de fonction généralement grand (en Région parisienne au moins, c'est un réel avantage), on a des subordonnés et pas seulement un chef, on est indispensable au bon fonctionnement de l'institution, on a la sécurité de l'emploi, on a un bureau (eh oui ça compte pour moi, comparé aux profs qui n'ont qu'un casier) etc.

Chaque fois que je vais au supermarché du coin, je regarde les caissiers/caissières (boulot que j'ai fait étant jeune) et je me dis "mince je suis bien content d'être là où je suis". Pareil par rapport aux ATTEE. Après je me dis aussi "après tout ils n'avaient qu'à bosser à l'école". Comme je suis également enseignant il faut dire que je n'ai pas trop de sympathie pour les jeunes cigales qui ne foutent rien et se plaignent ensuite d'avoir des boulots peu gratifiants.

Après il est vrai que je débute dans la carrière et que j'ai la chance cette année d'avoir un environnement de travail vraiment favorable. Pour avoir goûté à l'expérience d'un attaché NG dans une grosse agence comptable dirigée par une  cheers , je sais apprécier la différence.

Enfin en bref on a quand même la chance d'avoir un boulot plus "sympa" que beaucoup de nos compatriotes.


Dernière édition par Bachelor le Mar 25 Mar 2014 - 14:00, édité 1 fois

Bachelor
*
*

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 05/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  PME le Sam 22 Mar 2014 - 21:11

Bachelor a écrit:Ce qui me dérange un peu parfois, c'est le pessimisme ambiant, voire le côté quasi-dépressif de nombre de gestionnaires qui s'expriment. Attendez, on est pas si mal payés que cela, on a un logement de fonction généralement grand (en Région parisienne au moins, c'est un réel avantage), on a des subordonnés et pas seulement un chef, on est indispensable au bon fonctionnement de l'institution, on a la sécurité de l'emploi, on a un bureau (eh oui ça compte pour moi, comparé aux profs qui n'ont qu'un casier) etc.

Chaque fois que je vais au supermarché du coin, je regarde les caissiers/caissières (boulot que j'ai fait étant jeune) et je me dis "mince je suis bien content d'être là où je suis". Pareil par rapport aux ATTEE. Après je me dis aussi "après tout ils n'avaient qu'à bosser à l'école". Comme je suis également enseignant il faut dire que je n'ai pas trop de sympathie pour les jeunes cigales qui ne foutent rien et se plaignent ensuite d'avoir des boulots peu gratifiants.

Après il est vrai que je débute dans la carrière et que j'ai la chance cette année d'avoir un environnement de travail vraiment favorable. Pour avoir goûté à l'expérience d'un attaché NG dans une grosse agence comptable dirigée par une délinquante, je sais apprécier la différence.

Enfin en bref on a quand même la chance d'avoir un boulot plus "sympa" que beaucoup de nos compatriotes.

Gestionnaire-enseignant, je savais pas que ça existait
avatar
PME
*
*

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 03/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Agathe Deblouze le Sam 22 Mar 2014 - 21:29

Gilliù a écrit:Pareil que les autres, moi aussi j'adore ça. La preuve, de GM, je suis passé adjoint de GC. Et maintenant GC.
Résumé de mon activité des deux derniers jours : jeudi matin : des opérations d'ER à traiter, deux réunions GRH ; jeudi AM : une formation juridique ; jeudi soir : CA de COFI d'un ER ; vendredi matin : grosse réunion avec gratin CT, rectorat, direction de l'établissement, enseignants, etc. AM : travail de comptabilité générale, GRH (avancement), débriefing de la réunion du matin, opérations budgétaires.
J'ai pas eu le temps de faire la moitié de ce que je devais. A la bourre sur tout. Et dimanche, je dois ouvrir à 7h pour les élections qui ont lieu au lycée.
Débordé... Mais comme d'autres, je me plains pas, car j'aime la polyvalence de mon travail.

 affraid 
liste est incomplète !!!!! avocat

Allez directement en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 francs
avatar
Agathe Deblouze
***
***

Nombre de messages : 1931
Localisation : Zone à Evacuer en Priorité
Date d'inscription : 03/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Bachelor le Sam 22 Mar 2014 - 21:34

@PME. J'ai une autorisation de cumul pour donner des cours à la fac le mercredi après-midi

Bachelor
*
*

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 05/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Forcat le Sam 22 Mar 2014 - 21:38

"Pour avoir goûté à l'expérience d'un attaché NG dans une grosse agence comptable dirigée par une délinquante,"

Vous ne nous aviez pas dit Bachelor que votre ancienne chef avait été condamnée par la justice ; ou c'est que vous êtes aussi prompt à manier l'insulte que les arrêts de travail ?

Forcat
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Gilliù le Sam 22 Mar 2014 - 22:53

Lady Gagathe a écrit:
Gilliù a écrit:Pareil que les autres, moi aussi j'adore ça. La preuve, de GM, je suis passé adjoint de GC. Et maintenant GC.
Résumé de mon activité des deux derniers jours : jeudi matin : des opérations d'ER à traiter, deux réunions GRH ; jeudi AM : une formation juridique ; jeudi soir : CA de COFI d'un ER ; vendredi matin : grosse réunion avec gratin CT, rectorat, direction de l'établissement, enseignants, etc. AM : travail de comptabilité générale, GRH (avancement), débriefing de la réunion du matin, opérations budgétaires.
J'ai pas eu le temps de faire la moitié de ce que je devais. A la bourre sur tout. Et dimanche, je dois ouvrir à 7h pour les élections qui ont lieu au lycée.
Débordé... Mais comme d'autres, je me plains pas, car j'aime la polyvalence de mon travail.

 affraid 
liste est incomplète !!!!! avocat

Allez directement en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 francs
oups !
détente d'une heure en discutant avec ma copine brebis.
dsl
avatar
Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1374
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Michadol le Dim 23 Mar 2014 - 0:07

pour le logement , mais je trouve qu'au final du compte, j'ai du  mal à faire la part des choses à me déconnecter de l'EPLE, tout compte fait je regrette l'époque où j'étais GM et où je n'étais pas logée.

Michadol
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  LMDV/LG le Dim 23 Mar 2014 - 9:30

Forcat a écrit:"Pour avoir goûté à l'expérience d'un attaché NG dans une grosse agence comptable dirigée par une délinquante,"

Vous ne nous aviez pas dit Bachelor que votre ancienne chef avait été condamnée par la justice ; ou c'est que vous êtes aussi prompt à manier l'insulte que les arrêts de travail ?
Bien vu. D'autant que CPP article 40: "Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs."
avatar
LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Invité le Dim 23 Mar 2014 - 10:18

Je vous trouve un peu durs avec Bachelor. Je suis d'accord pour dire qu'il faut utiliser certains mots avec prudence mais voici un collègue qui tient le plus souvent des propos mesurés et relativise beaucoup les situations, longuement, avant d'émettre une opinion un peu divergente sur un sujet - ce qui nous enrichit tous.

Il y a un peu de procès d'intention ; l'intéressé n'a nommé personne.

Mais il n'a aucun point au GJQ, ça, c'est vrai aussi et c'est condamnable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  volcan le Dim 23 Mar 2014 - 11:31

Il ne s'agit pas ici d'une opinion sur un sujet, mais d'attribuer à une personne le qualificatif de "délinquante". Ne perdons pas de vue que ce terme est adressée à une collègue que certains pourront identifier compte tenu des éléments donnés précédemment par Bachelor.
Le fait que Bachelor ait avec cette collègue un sérieux contentieux dont nous ne connaissons au demeurant que sa version, ne me semble pas justifier l'emploi de ce terme infamant de "délinquante", surtout que Bachelor de par sa culture juridique doit mesurer plus que d'autres la gravité de l'insulte.

En tant que responsable de ce forum je présente mes plus sincères excuses à la collègue si elle lit ce forum sans souhaiter y polémiquer.
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9591
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  volcan le Dim 23 Mar 2014 - 12:06

Bachelor a écrit:
Chaque fois que je vais au supermarché du coin, je regarde les caissiers/caissières (boulot que j'ai fait étant jeune) et je me dis "mince je suis bien content d'être là où je suis". Pareil par rapport aux ATTEE. Après je me dis aussi "après tout ils n'avaient qu'à bosser à l'école". Comme je suis également enseignant il faut dire que je n'ai pas trop de sympathie pour les jeunes cigales qui ne foutent rien et se plaignent ensuite d'avoir des boulots peu gratifiants.

Puisque j'ai choisi de répondre, allons jusqu'au bout. Ce passage m'a encore plus interpellé que le mot utilisé pour qualifier la collègue.

Personnellement je ne porte pas de jugement sur ma place par rapport aux caissières de supermarché et encore moins par rapport aux collègues ATTEE. Le fait que je gagne plus qu'eux ne m'autorise pas à juger de leur qualité de vie. Il est d'ailleurs fort probable que leur vie soit plus riche et agréable que la mienne tant il est vrai que le confort matériel offert par une bonne situation professionnelle se paye souvent par une qualité de vie personnelle dégradée. C'est le cas pour nombre de gestionnaires si j'en crois les propos tenus sur ce forum.

Mais ce qui m'a fait bondir c'est le : "après tout ils n'avaient qu'à bosser à l'école". Quelqu'un d'aussi cultivé et diplômé que Bachelor, un enseignant en plus, ne devrait jamais oser tenir ce genre de propos qui méconnait toute la réalité sociale et éducative.
Les enfants qui n'ont pas bossé à l'école ne sont pas tous des fainéants qui ne méritaient que de finir caissières ou agent de service. La plupart de ces enfants n'ont pas eu la chance d'avoir un milieu social favorisé, des parents présents pour les devoirs, l'accès à la culture, un environnement protecteur.
90% des enfants d'enseignants sont bacheliers contre 40 % des enfants d'ouvriers non qualifiés et 27 % des enfants d'inactifs. Ca c'est la réalité. Croyez-vous qu'il n'y ait que 10 % de fainéants chez les enfants d'enseignants et 60 % chez les enfants d'ouvriers ? Croyez-vous que ce soit aussi simpliste ?

Je ne suis pas où je suis parce que j'ai bossé à l'école, pas seulement du moins, mais parce que j'ai eu beaucoup de chance tout simplement, plus que mes copains issus du même milieu que moi. Cela a tenu à rien alors que les profs à l'issue d'un conseil de classe voulaient m'envoyer dans une voie de garage professionnelle. Qui parlera de la responsabilité terrible des enseignants sur la vie des gamins, décidant sans état d'âme tel ou tel avenir pour eux sur la base de quelques notes ou de sentiments personnels.

L'inégalité des chances au niveau scolaire liée à l'origine sociale est pour moi le scandale ultime de la société.
Pour ceux que le sujet intéresse : http://www.inegalites.fr/spip.php?article272
avatar
volcan
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9591
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Invité le Dim 23 Mar 2014 - 12:25

Volcan a écrit:Je ne suis pas où je suis parce que j'ai bossé à l'école, pas seulement du moins, mais parce que j'ai eu beaucoup de chance tout simplement, plus que mes copains issus du même milieu que moi. Cela a tenu à rien alors que les profs à l'issue d'un conseil de classe voulaient m'envoyer dans une voie de garage professionnelle. Qui parlera de la responsabilité terrible des enseignants sur la vie des gamins, décidant sans état d'âme tel ou tel avenir pour eux sur la base de quelques notes ou de sentiments personnels.

Merci beaucoup Volcan , moi - même je devais normalement n'être qu'un bonne rien selon une enseignante ...  No Evidemment c'est facile de juger sans rien connaitre de l'environnement non pas seulement social mais aussi affectif d'un enfant .. quand je lis Bachelor je suis effarée je me souviens d'un enseignant bossant en milieu défavorisé qui se battait contre touts sortes de préjugés et qui finissaient par dire même si je sais que peu d'entre eux vont s'en sortir , je suis quand même payé pour y croire . Un autre état d'esprit peut être ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  néthou le Dim 23 Mar 2014 - 18:15

Bachelor a sans doute manqué de prudence en évoquant son ancienne situation, et de mesure avec son "Ils n'avaient qu'à plus travailler à l'école". Il rectifiera lui-même, s'il le juge bon.
Pour autant, je partage sa remarque sur le "pessimisme" ambiant dans la profession. Ce que j'appelle l'auto-victimisation.
Chaque profession a ses soucis, certaines plus que d'autres sans doute, mais hormis les collègues qui rencontrent chaque jour de grosses difficultés d'ordre conflictuel dans les rapports de travail, notamment avec la hiérarchie (mais pas que), les problèmes rencontrés ne viennent pas remettre en cause notre situation professionnelle et sa pérennité dans la durée.

Dans une société où la précarité professionnelle a été érigée en système, il me semble bon de garder ça à l'esprit.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5159
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  BERET le Dim 23 Mar 2014 - 18:25

néthou a écrit:Bachelor a sans doute manqué de prudence en évoquant son ancienne situation, et de mesure avec son "Ils n'avaient qu'à plus travailler à l'école". Il rectifiera lui-même, s'il le juge bon.
Pour autant, je partage sa remarque sur le "pessimisme" ambiant dans la profession. Ce que j'appelle l'auto-victimisation.
Chaque profession a ses soucis, certaines plus que d'autres sans doute, mais hormis les collègues qui rencontrent chaque jour de grosses difficultés d'ordre conflictuel dans les rapports de travail, notamment avec la hiérarchie (mais pas que), les problèmes rencontrés ne viennent pas remettre en cause notre situation professionnelle et sa pérennité dans la durée.

Dans une société où la précarité professionnelle a été érigée en système, il me semble bon de garder ça à l'esprit.
Merci et en particulier de ta dernière phrase.
avatar
BERET
**
**

Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 20/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Alomero le Dim 23 Mar 2014 - 18:40

Deux sujets très importants très bien évoqués en quelques lignes. D'accord avec toi Néthou sur la nécessité de relativiser (dans les limites de l'acceptable, évidemment) et merci à Volcan qui a su écrire mon ressenti à la lecture de la phrase de Bachelor, mieux que je n'aurais su le faire.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7922
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Invité le Lun 24 Mar 2014 - 9:20

néthou a écrit:Ce que j'appelle l'auto-victimisation.


Je ne suis pas d'accord , par ailleurs ce n'est pas parce qu'il y a pire que soi que cela ne justifie pas la nécessité de défendre le métier et de regarder avec lucidité les attaques permanentes dont il fait l'objet et de manière plus générale la fonction publique . Si tout le monde se met à baisser la tête parce c'est pire à côté alors c'est sûr la précarité va continuer à se développer.

Quand on supprime des postes , quand on nous assène que nous sommes des hyper privilégiés, c'est de l'auto victimisation ? vraiment ? ou est ce un moyen de nous culpabiliser en arguant qu'il faut niveler par le bas ?
adjoint gestionnaire , CASU , perspective de services facturiers...  c'est vrai qu'il y  a matière à auto victimisation ....  No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  dédé le Lun 24 Mar 2014 - 11:51

volcan a écrit:Cela a tenu à rien alors que les profs à l'issue d'un conseil de classe voulaient m'envoyer dans une voie de garage professionnelle. Qui parlera de la responsabilité terrible des enseignants sur la vie des gamins, décidant sans état d'âme tel ou tel avenir pour eux sur la base de quelques notes ou de sentiments personnels.
En tant qu'issu d'un milieu "défavorisé" et malgré des notes excellentes (premier de la classe sur toutes mes études...à l'époque)
les profs de jadis voulaient m'orienter en fin de troisième vers une filière professionnelle, plus en adéquation avec mon niveau (?),
en fait avec mes origines sociales...
Si je n'avais pas été teigneux (déjà petit) je n'aurais pas pu poursuivre des études supérieures, preuve si il en est qu'une orientation professionnelle peut
dépendre de personnes incompétentes et pleines de préjugés !
J'ajouterai que comme l'a (encore) très justement dit Volcan, il est très difficile de sortir de son milieu, s'élever ne demande pas que du travail, mais aussi de la volonté et une grande part de chance!
Avant de juger, une réflexion de fond s'impose...
avatar
dédé
**
**

Nombre de messages : 540
Localisation : dans mon bureau (pour changer)
Date d'inscription : 06/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Melle clés le Lun 24 Mar 2014 - 12:21

Je repense parfois à l'un de mes profs de lycée, qui m'avait gentiment dit lors d'une réunion parent prof, que je serais incapable d'avoir mon bac même en redoublant mon année de 1ère. Hélas pour lui, j'ai fait 3 années d'étude supérieur...
avatar
Melle clés
.
.

Nombre de messages : 35
Localisation : Trop au nord
Date d'inscription : 12/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  néthou le Lun 24 Mar 2014 - 12:46

Titi a écrit:
néthou a écrit:Ce que j'appelle l'auto-victimisation.


Je ne suis pas d'accord , par ailleurs ce n'est pas parce qu'il y a pire que soi que cela ne justifie pas la nécessité de défendre le métier et de regarder avec lucidité les attaques permanentes dont il fait l'objet et de manière plus générale la fonction publique . Si tout le monde se met à baisser la tête parce c'est pire à côté alors c'est sûr la précarité va continuer à se développer.

Quand on supprime des postes , quand on nous assène que nous sommes des hyper privilégiés, c'est de l'auto victimisation ? vraiment ? ou est ce un moyen de nous culpabiliser en arguant qu'il faut niveler par le bas ?
adjoint gestionnaire , CASU , perspective de services facturiers...  c'est vrai qu'il y  a matière à auto victimisation ....  No
Je me suis mal fait comprendre.
Quand je parle d'auto-victimisation, je ne veux pas dire que puisque c'est bien pire ailleurs, nous n'avons qu'à la fermer en nous estimant heureux de notre situation; mais plutôt qu'à force de ne parler que de ça, de remâcher systématiquement les mêmes rancoeurs, de retomber dans les mêmes ornières, on ne finisse par ne plus voir que ça et oublier le reste. Et plus précisément en EPLE, finir par penser que sans nous tout s'écroule, que s'il n'y a pas le GM et l'AC pour tenir la barre ça serait une gabegie sans nom et le Service Public vacillerait, etc, etc... bref finir par se conditionner à ne voir que par notre seul prisme, et donc forcément de manière déformée.

Ce qui n'empêche pas les problèmes d'exister, de les pointer et de proposer des choses pour les résoudre, syndicalement ou pas.

Tu parles des suppressions de poste ? C'est vrai, la Fonction Publique a été bien saignée à blanc, ça continue, et on nous demande de faire à chaque fois encore plus avec bien moins. Mais nous au moins on peut continuer, même dans la difficulté croissante, à faire; dans le secteur privé, les suppressions de postes, non seulement ça existe aussi (et sans chercher les chiffres ça doit être sans commune mesure avec la FP), mais en plus tu peux aussi travailler des mois et des mois sans être sûr de la suite, jusqu'au jour où tu apprends un matin à la radio que la semaine suivante c'est pas la peine de venir bosser: ta boîte aura fermé, et tu te retrouves brutalement sur le carreau, à 25, 35 ou 55 ans...
Qu'on le veuille ou non, nous, ce genre de nouvelle, on ne risque pas de l'apprendre; ça ne fait pas de nous des "hyper-privilégiés", même si je connais plein de monde (j'ai les noms  Mr green ) qui voudraient que ça soit pour nous comme pour les autres, ça se relativise même quand on pense que contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, plein de gens dans le privé sont dans une situation peu ou prou aussi peu menacée que la nôtre, et quand on veut bien aussi savoir que la Fonction Publique emploie sans le crier sur les toits une quantité considérable de précaires.
Mais dans notre société actuelle, ne pas reconnaître que c'est quand même appréciable, tout simplement pour notre qualité de vie, c'est ne pas être réaliste sur ce que sont les choses dans la vraie vie qui se passe autour de nos EPLE et de nos services.
Oh bien sûr, Bachelor pourrait dire: "Si la FP c'est si bien, que les gens passent donc les concours permettant d'y accéder". C'est vrai, mais ça aussi ça se relativise. Faut des diplômes, y'a des candidats au portillon, les places ouvertes se raréfient, et on est bien placés pour savoir que ce n'est quand même pas le nirvana quand on y accède.

Alors, victimes, oui sans doute.
Mais pas nécessairement sacrifiées, et d'un sort quand même plus enviable que beaucoup, beaucoup d'autres.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5159
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Melle clés le Lun 24 Mar 2014 - 12:50

Sinon, pour répondre à la question du fil de la discussion, je suis devenue gestionnaire suite à la réussite du concours externe SAENES et c’était le seul poste disponible dans le département que je visais. En y repensant, je pense m'être fait légèrement avoir sur le soit disant seul poste vacant en catégorie B sur ce département. Mais voilà, j’ai accepté, sans savoir quel enfer cela allait être. En particulier les 1ères années.

Certes, il peut y avoir quelques satisfactions, mais au prix de combien d’insatisfactions ?

J’avoue, cela se passe bien avec la grande majorité des profs, mais au prix d'un travail sur plusieurs années. J’ai une équipe d’ATTEE qui tient la route (surtout le SG). J'ai eu à régler quelques conflits, mais je n'ai pas à me plandre dans l'ensemble. Et ma CT est plutôt présente pour ce genre de soucis. Non, ce qui me pose le plus de problème ces derniers temps c’est mon CE. Surtout quand on a connu une relation saine avec le précédent, et qu’on vit ensuite une relation pourrie avec le nouveau. Travail d’équipe, échanges, valorisation ? J’ai perdu tout ça. Heureusement, j’ai gardé une grande part d’autonomie et pris beaucoup de recul. C’est ce qui me sauve.

J’espère pouvoir demander ma mut’ dans quelques temps et je ne vise pas particulièrement un nouveau poste de gestionnaire. Bien au contraire… Mais bon, j’ai le temps de changer d’avis…
avatar
Melle clés
.
.

Nombre de messages : 35
Localisation : Trop au nord
Date d'inscription : 12/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  petaukask le Lun 24 Mar 2014 - 12:50

Alo a écrit:Alors plein de bonnes choses pour toi  flower  En plus, savoir reconnaître que tel ou tel métier n'est pas fait pour soi et envisager une reconversion demande courage et sens de l'auto-critique, qualités éminemment appréciables, tant dans la sphère privée que professionnelle.
Merci  fleur
Un jour, quelqu'un m'a dit (j'ai bien dit "quelqu'un m'a dit", et non "y a quelqu'un qui m'a dit...", expression aujourd'hui connotée) : un emploi, c'est comme dans un couple : quand on se rend compte qu'il y a incompatibilité malgré les efforts que l'on fait, il faut savoir mettre un terme à la relation.
Je ne suis définitivement pas fait pour ça, ou cette fonction n'est définitivement pas faite pour moi.
Après, il est clair que le boulot est varié et qu'il peut y avoir de nombreux avantages, je ne le nie pas. Je comprends aussi que l'on puisse s'éclater dans ce job. Seulement moi, je n'y arrive pas.
Par contre, il est certain que trouver autre chose, ça ne va pas être facile : les possibilités de détachement, en tenant compte de mes contraintes géographiques, ne sont pas légion. Pour ce qui est des postes vacants, il suffit de lire ce qu'en a dit entropie (je cite : "Les postes pour l'académie de Montpellier sont publiés... Bof bof... Pas grand chose !").
Quant à chercher hors fonction publique, vu le marché de l'emploi, inutile d'y songer.

Reste l'éventualité, pour moi, de revenir d'où je viens, mais ça ne va pas être facile. Je commence à prendre ou à relancer des contacts. On verra.
avatar
petaukask
*
*

Nombre de messages : 174
Age : 48
Localisation : dans mon bureau, noyé sous mes papiers
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Invité le Lun 24 Mar 2014 - 14:13

Néthou a écrit:Mais dans notre société actuelle, ne pas reconnaître que c'est quand même appréciable, tout simplement pour notre qualité de vie, c'est ne pas être réaliste sur ce que sont les choses dans la vraie vie qui se passe autour de nos EPLE et de nos services.
? c'est quoi la "vraie vie " ? Etre fonctionnaire ce n'est pas être dans" la vraie vie "? Donc quand on est fonctionnaire et que statutairement on est protégé on est pas réaliste ? . Ca ne me donne pas le droit de dire que mes conditions de travail se détériorent parce qu'ailleurs c'est  la misère ?
D'autre part : notre qualité de vie est forcément mise à mal parce que tu viens de décrire " l
Néthou a écrit:a Fonction Publique a été bien saignée à blanc, ça continue, et on nous demande de faire à chaque fois encore plus avec bien moins. Mais nous au moins on peut continuer, même dans la difficulté croissante, à faire ... " 




Je comprends qu'on essaie de se remonter le moral en se disant c'est bien pire ailleurs,  , mais tout de même si la profession se dit qu'elle peut continuer alors que la difficulté va croissante alors comme disait Vieil Intendant " Vous êtes foutus" .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Patou le Lun 24 Mar 2014 - 14:25

Bachelor a écrit:
Chaque fois que je vais au supermarché du coin, je regarde les caissiers/caissières (boulot que j'ai fait étant jeune) et je me dis "mince je suis bien content d'être là où je suis". Pareil par rapport aux ATTEE. Après je me dis aussi "après tout ils n'avaient qu'à bosser à l'école". Comme je suis également enseignant il faut dire que je n'ai pas trop de sympathie pour les jeunes cigales qui ne foutent rien et se plaignent ensuite d'avoir des boulots peu gratifiants.
j'ai une de mes belles-filles qui a été caissière avec une licence en psychologie...pas d'autre choix !
une autre de mes belles-filles a un master en langues et est traductrice et gagne moins que mon fils qui est électricien bâtiment après apprentissage depuis l'âge de 14 ans...il a moins bossé à l'école faute de capacités.
moi-même, immigré à 5 ans, je n'ai qu'un BEPC...je n'avais qu'à bosser...c'est ce que j'ai fait mais pas à l'école. je gagne actuellement 3 697€ par mois tout confondu...et je ne suis pas en fin de carrière à 56 ans

donc quand je lis de telles choses je suis loin d'apprécier.  No 
Bachelor a écrit:
Après il est vrai que je débute dans la carrière et que j'ai la chance cette année d'avoir un environnement de travail vraiment favorable. Pour avoir goûté à l'expérience d'un attaché NG dans une grosse agence comptable dirigée par une délinquante, je sais apprécier la différence.

Enfin en bref on a quand même la chance d'avoir un boulot plus "sympa" que beaucoup de nos compatriotes.
comme tu le dis, tu es en début de carrière...donc tu n'as pas tout vécu de la vie d'un gestionnaire, surtout ceux qui ont le désespoir d'avoir une hiérarchie exécrable...je te souhaite que ça ne t'arrive jamais...pour t'en convaincre (re)lis "le malaise des gestionnaires.

bonne chance pour le reste de ta carrière.
avatar
Patou
*******
*******

Nombre de messages : 6114
Age : 110
Localisation : au piquet
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Nicolas le Lun 24 Mar 2014 - 15:55

Titi, si je peux me permettre, le sens de l'intervention (que je partage très largement) de Nethou n'était pas celui là.

Il met l'accent sur le fait (commun à la plupart des autres professions) que la profession a tendance à 'nombriliser' d'une part et ne regarder que ce qui ne va pas d'autre part. Il peut en ressortir une sorte de syndrome victimaire aigri, isolé et qui nous dessert.

Oui, beaucoup trop de nos collègues sont en souffrance au travail, oui, l'avenir de la profession est plein de points d'interrogation, oui, le GM et l'AC croulent sous les responsabilités et les tâches, oui, nous faisons souvent un nombre d'heures supplémentaires non comptabilisées inacceptables, oui, nous sommes une profession peu reconnue (je pourrais continuer la liste ...).

Tout ceci est légitime et mérite d'être dit.

Mais ne nous enfermons pas là dedans, quoiqu'en disent certains, il est toujours possible de se mobiliser et de prendre son destin en main ... De ce point de vue là, Volcan l'a dit et redit, les trains se succèdent et nous les laissons passer.


Ceci étant dit les temps sont durs pour beaucoup de salariés, sans aller jusqu'au privé décrit par Nethou où on apprend après 30 ans de boite qu'on est au chômage suite à une fermeture de site uniquement pour le bénéfice d'actionnaires qui veulent voir leur portefeuille gonfler encore plus vite, il n'est qu'à voir les conditions de travail dans les hôpitaux (que je connais un peu) dans certaines collectivités, celles des enseignants dans certains bahuts pour se rendre compte que nous ne sommes pas les seuls à morfler.

_________________
Il ne faut pas confondre malheur et contrariété ...
avatar
Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1076
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 03/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi êtes-vous devenu gestionnaire?

Message  Invité le Lun 24 Mar 2014 - 16:08

Nicolas a écrit:Il met l'accent sur le fait (commun à la plupart des autres professions) que la profession a tendance à 'nombriliser' d'une part



Je ne le crois pas , je crois au contraire qu'on ne parle pas assez de l'Intendance, cette inconnue de l'EPLE , parler de soi ce n'est pas forcément du nombrilisme. Quant aux autres secteurs , privé y compris , je ne suis pas coupée du monde à ce point ( proches notamment ) pour ne pas me rendre compte que c'est difficile  . Je crois même que j'ai assez absorbé de chocs à titre perso pour comprendre que c'est dur .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum