Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

conflit agent chef et agent polyvalent

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

conflit agent chef et agent polyvalent

Message  timbot19 le Mer 9 Oct 2013 - 9:43

bonjour

j ai besoin de vos conseils avisés. un agent polyvalent se plaint régulièrement d' être victime de harcèlement moral de la part de mon agnet chef.
je les ai reçu et évidemment l' agent poly n' a pas su apporter les preuves matérielles de ce harcèlement.mais l' agent chef ne semble pas à l' aise lorsqu'on évoque cette histoire d'harcèlement.
dois je transférer une demande au crif pour que les 2 agents s' expliquent à l 'uprh? je précise je suis dans le 93 
merci

timbot19
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: conflit agent chef et agent polyvalent

Message  RETU le Mer 9 Oct 2013 - 10:04

Les as-tu reçu ensemble ? Si tu ne l'as fait, fais-les se rencontrer et organise "une confrontation", cela devrait peut-être permettre de calmer un peu le jeu.
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3727
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

conflit agent chef et agent poly

Message  timbot19 le Mer 9 Oct 2013 - 10:21

oui je les ai reçu la semaine dernière mais depuis les choses ne se sont pas du tout calmées.bien au contraire

timbot19
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: conflit agent chef et agent polyvalent

Message  margotte le Mer 9 Oct 2013 - 23:19

Le harcelement moral est un sujet on ne peut plus sensible.
Comme tu n'es pas juge, je pense que tu peux transférer la demande, et/ou lui conseiller de porter plainte. Même si il ne porte pas plainte, il peut être interessant de signaler la situation, pour que personne ne puisse dire "M untel savait, et il n'a  rien fait, c'est pour ça que j'en suis arrivé à cette extrémité"
Après, il est normal que tu tentes de te faire une idée de la véracité des griefs de cette personne. T'a il semblé abattu ? Vindicatif ? au bord des larmes dès qu'on évoque le sujet ? Même si il n'a pas de preuves matérielles (pas faciles à réunir en cas de harcelement moral, un bon harceleur ne laisse pas de traces matérielles), y a il des faits cités ? qu'en disent leurs collègues : t'ont ils fait remonter quelque chose ? (même si en général, le "chef" est le dernier au courant de ce genre d'histoire) Cela te semble il plausible ? (En général, quand on connait son monde, on a une petite idée de quoi ils sont capables ou pas.)
Il peut s'agir d'un problème de management, si ce n'est pas du harcelement : certains chefs imaginent (parce que sur eux, ça fonctionne) qu'il faut pousser les gens en permanence, les bousculer, pour en obtenir quelque chose. Sauf que ça ne marche pas sur tout le monde : certains, la mise en cause quasi permanente, ça les bloque au lieu de les stimuler.
Tu dois de toutes façons recadrer les choses avec ton agent chef, au moins pour affirmer ton positionnement de chef : oui, il organise le travail des agents, mais sous ton autorité. Tu lui confirmes bien sûr ta confiance, mais tu lui fais comprendre que même s'il n'y a pas harcelement, la personne prend mal certaines choses : ne pourrait il pas y mettre les formes ?  Il n'y a pas de preuve qu'il harcele le collègue, mais apparement, il n'y a pas non plus de preuve que le collègue ment. Qu'il sache que si jamais il se permettait des comportements, disons inadaptés, avec certains de ces collègues, tu es aussi là pour les protéger.  Si il a une tendance à l'abus de pouvoir, savoir que tu veilles devrait le calmer.  C'est peut être aussi l'agent qui affabule : une accusation de harcelement injustifiée est aussi une forme de harcelement, suivant le principe du "il n'y a pas de fumée sans feu"
Bon courage flower 
 
PS : je suis assez sensible sur le sujet du harcelement, puisque c'est une situation que j'ai vécue de l'intérieur. Pas de preuves, envie de passer à autre chose, de ne plus y penser, et donc pas de dépot de plainte. C'était sans doute un mélange de mauvais management, de harcelement, et de "non assumage" de responsabilités par certaines personnes.  Je leur en veut toujours, mais beaucoup moins depuis que j'ai admis que c'était des "konass" : rien de tel que le travail sur soi.  Wink
avatar
margotte
**
**

Nombre de messages : 838
Localisation : à l'ouest...
Date d'inscription : 16/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

prévention des risques psychologiques et sociaux

Message  nes le Jeu 10 Oct 2013 - 6:42

Bonjour,

je suis tout à fait d'accord avec Margotte. J'ai vécu cela moi aussi et à aucun moment mon chef de service à cette époque ne m'a rassuré, protégé..... même si des preuves il y en avait.... au contraire lui aussi d'une certaine manière en faisait.

Il est indispensable que le gestionnaire fasse une confrontation. Qu'il écoute l'un et l'autre en restant neutre tout en précisant bien les conséquence des actes de l'un et de l'autre (faire de la prévention), que vous informez le CE, et voyez avec le responsable hygiène et sécurité, celui qui s'occupe des préventions et des risques sociaux psychologique ce qui est possible de faire, par exemple: une prévention .... de cette façon vous montrez à l'un qu'il faut faire attention sans qu'il se sente accusé et à l'autre que vous l'écoutez et que vous agissez.....

nes
.
.

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

harcelement

Message  ahidjo le Mar 31 Déc 2013 - 17:21

toujours difficile ce sujet,nous vivons une epoque ou ont ne peux rien dire  a personne ,faire travailler les gens ,mission impossible ,les chefs de  cuisine a l education nationale(les bons bien sur) s en sortent mieux car ils savent de quoi ils parlent ,mais il faut aussi etre soutenu par les intendants ce qui est souvent le cas ,mais parfois des petits malins qui sont en cuisine profitent de la complaisance de certains gestionnaires et alors la c est du social ,de la pitie,de la compasion et il faut dire que de bons cuisiniers cela ne court pas les rues   (voir salaires) et aussi un petit zeste de diviser pour mieux regner ,pour les gestionnaires cela deviens parfois intenable ,car souvent certains agents disent que leurs patron c est la region ,pas simple en effet

ahidjo
.
.

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum