Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

visite médicale d'embauche CUI

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: visite médicale d'embauche CUI

Message  M.CHAT le Mar 17 Déc 2013 - 8:14

Merci pour ta remarque l'IZ.


Bonne journée Smile

M.CHAT
*
*

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 28/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

visite médicale d'embauche CUI

Message  spartacus le Mar 17 Déc 2013 - 10:51

Bon, d'accord, je n'ai rien compris au but de la visite d'embauche.
Alors, je repose la question: faut-il adhérer à la médecine du travail pour les salariés de statut de droit privé?

spartacus
*
*

Nombre de messages : 211
Date d'inscription : 12/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: visite médicale d'embauche CUI

Message  de passage le Ven 20 Déc 2013 - 19:00

bonjour,
quels sont les pièces que je dois exiger à l'appui du mandat de la visite médicale ?
l'instruction de 2007 distingue différent établissements publics mais sans précision pour l'EPLE.
la note d'honoraire me semble insuffisante, elle ne prouve pas que l'EPLE est l'employeur. dois-je exiger le contrat de travail et l'acte qui en autorise la signature ?
qu'en pensez vous ?
merci

de passage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: visite médicale d'embauche CUI

Message  L'intendant zonard le Ven 20 Déc 2013 - 22:32

spartacus a écrit:Bon, d'accord, je n'ai rien compris au but de la visite d'embauche.
C'est simple : pour garantir que tu ne fais pas rentrer un tuberculeux qui va répandre tout un tas de miasmes.
spartacus a écrit:Alors, je repose la question: faut-il adhérer à la médecine du travail pour les salariés de statut de droit privé?
Il faudrait, mais personne ne le fait. Si tu as un peu de temps à y consacrer et un budget pas à quelques dizaines d'euros près, fonce, et parles-en autour de toi après, ce forum compris.

de passage a écrit:quels sont les pièces que je dois exiger à l'appui du mandat de la visite médicale ?
l'instruction de 2007 distingue différent établissements publics mais sans précision pour l'EPLE.
la note d'honoraire me semble insuffisante, elle ne prouve pas que l'EPLE est l'employeur. dois-je exiger le contrat de travail et l'acte qui en autorise la signature ?
qu'en pensez vous ?
Attends, on est en train de parler du mandat pour une visite médicale à 23 €, ou je me trompe ? Dans la logique de "nos photocopieurs sont sous-employés et les locaux d'archives sont désespérément vides", à ta place j'envisagerais de mettre la liste complète des médecins agréés du secteur, et le PV complet (liste d'émargement, cahiers des charges contresignés, brouillons de notation des prestations etc) de la commission des marchés de l'établissement qui a choisi le toubib. Sans oublier la copie des courriers postés à tous les praticiens du département, bien entendu. Rolling Eyes

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13868
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: visite médicale d'embauche CUI

Message  LuckyLoser le Ven 20 Déc 2013 - 23:10

spartacus a écrit:Bon, d'accord, je n'ai rien compris au but de la visite d'embauche.
Alors, je repose la question: faut-il adhérer à la médecine du travail pour les salariés de statut de droit privé?
Si tu regardes dans le code du travail :
Article L. 4111-1 :"Sous réserve des exceptions prévues à l'article L. 4111-4, les dispositions de la présente partie [partie IV Santé et sécurité au travail] sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu'aux travailleurs.
"Elles sont également applicables :
"1° (...)
"Aux établissements publics administratifs lorsqu'ils emploient du personnel dans les conditions du droit privé ;"

Article L. 4621-1 :"Les dispositions du présent livre [service de santé au travail] sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu'aux travailleurs.
"Elles sont également applicables aux établissements mentionnés aux 1°, et 3° de l'article L. 4111-1."

L'article L. 4622-1 : "Les employeurs relevant du présent titre [Service de santé au travail] organisent des services de santé au travail."

L'article L. 4622-3 : "Le rôle du médecin du travail est exclusivement préventif. Il consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant leurs conditions d'hygiène au travail, les risques de contagion et leur état de santé."

L'article L. 4622-4 :"Dans les services de santé au travail autres que ceux mentionnés à l'article 4622-7 [Service de santé au travail interentreprises], les missions définies à l'article 4622-2 sont exercées par les médecins du travail en toute indépendance. Ils mènent leurs actions en coordination avec les employeurs, les membres du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou les délégués du personnel et les personnes ou organismes mentionnés à l'article L. 4644-1."

A la lecture de ces différents textes, tu pourrais penser qu'un EPLE devrait adhérer à un service de santé au travail.

Par contre, si tu vas sur le site de la DAF, tu trouveras dans la FAQ , la réponse suivante à la question "Quel médecin doit effectuer la visite médicale ?" : "La visite médicale est effectuée auprès d'un médecin agréé, seul habilité à délivrer le certificat médical exigible lors de toute candidature à un emploi auprès d'une administration (décret n°86-442 du 14 mars 1986, article 20). Les médecins appartenant aux corps de l'éducation nationale ou de la santé publique ne sauraient être compétents en la matière. Une liste de médecins agréés généralistes et spécialistes est établie dans chaque département par le préfet, sur proposition du directeur département des affaires sanitaires et sociales."

Dans une seconde réponse, il est indiqué :
"Les visites médicales doivent être réalisées par le médecin agréé.
"Un examen médical doit être subi par tout candidat à un emploi salarié, aux frais de l'employeur, avant la signature du contrat de travail ou, au plus tard, avant l'expiration de la période d'essai qui suit l'embauche.

Néanmoins, les salariés soumis à une surveillance médicale renforcée en application des dispositions de l'article R. 4624-18 du code du travail, en particulier les travailleurs handicapés, les femmes enceintes, bénéficient de cet examen avant l'embauche.
Cette visite médicale a pour objet (article R. 4624-11 du code du travail) :
« 1° De s'assurer que le salarié est médicalement apte au poste de travail auquel l'employeur envisage de l'affecter ;
2° De proposer éventuellement les adaptations du poste ou l'affectation à d'autres postes ;
3° De rechercher si le salarié n'est pas atteint d'une affection dangereuse pour les autres travailleurs 
4° D'informer le salarié sur les risques des expositions au poste de travail et le suivi médical nécessaire ;
5° De sensibiliser le salarié sur les moyens de prévention à mettre en oeuvre. ».

L'article 20 du décret n°86-442 du 14 mars 1986 relatif aux conditions d'aptitudes physique pour l'admission aux emplois publics indiquent également que "nul ne peut être nommé à un emploi public s'il ne produit à l'administration, à la date fixée par elle, un certificat médical délivré par un médecin généraliste agréé constatant que l'intéressé n'est atteint d'aucune maladie ou infirmité ou que les maladies ou infirmités constatées, et qui doivent être indiquées au dossier médical de l'intéressé, ne sont pas incompatibles avec l'exercice des fonctions postulées".
Cette visite médicale a donc pour objet :
- de vérifier que l'intéressé n'est pas atteint d'une affection dangereuse pour les élèves ou pour ses futurs collègues,
- de s'assurer qu'il est physiquement apte pour les activités qu'il devra exercer ou que les maladies ou infirmités éventuellement constatées ne sont pas incompatibles avec l'exercice de ces activités.
"

Si tu consulte le décret n° 86-442 du 14 mars 1986, tu constate que l'intitulé exact de ce décret est le suivant : décret "relatif à la désignation des médecins agréés, à l'organisation des comités médicaux et des commissions de réforme, aux conditions d'aptitude physique pour l'admission aux emplois publics et au régime de congés de maladie des fonctionnaires."

A la lecture des réponses de la DAF, qui ne fait aucune mention au médecin du travail, tu pourrais penser qu'un EPLE ne devrait pas adhérer à un service de santé au travail.

Que dois-tu déduire de tout cela ?


Tu réfléchis beaucoup trop et tu vas attraper des céphalées..
avatar
LuckyLoser
***
***

Nombre de messages : 1246
Age : 111
Localisation : Derrière toi...
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum