Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

D'un principal déplacé d'office

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  L'intendant zonard le Ven 4 Oct 2013 - 16:38

Statis a écrit:(...) surtout dans ces départements du sud-est et méditerranéens.
... et entre le périph' et l'A104, parce que je suis au regret de le répéter, ici il y a un collège sur trois qui subit, à un degré moindre fort heureusement, ce genre de mise en coupe réglée.

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  coffeeman le Ven 4 Oct 2013 - 18:09

Pour en revenir au fond de ce dossier, si je puis me permettre, c'est le rôle et la place prise par cette association.

Probablement qu'au début cela a répondu à des besoins et solutionner pas mal de difficultés.

Oui mais voilà, quand on laisser le truc filer, on voit ce qui peut se passer. Des dérives car absence de contrôle.

C'est regrettable et ça jette l'opprobre sur l'établissement et notre ministère alors même que fort probablement l'objectif initial était comment rendre  service aux enfants.

C'est attristant.

coffeeman
******
******

Nombre de messages : 4492
Age : 45
Localisation : Derrière les barreaux...
Date d'inscription : 18/05/2006

http://www.espaceple.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  V.M.B le Sam 5 Oct 2013 - 11:21

attristant? non! le mot est trop faible ici. tu mets l'accent sur un point essentiel qui est au départ l'intention de remettre peu ou prou d'équité au profit d'élèves catégorisés difficiles et défavorisés.
comment qualifier alors le fait que pas mal de crapules en aient profité pour se garnir les poches? pour magouiller? pour faire juste l'inverse de la mission qui leur était confiée?
attristant est faible INIQUE va mieux!

V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5348
Age : 95
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Poporc le Dim 6 Oct 2013 - 12:22

Ce genre d'événement me conforte un peu plus dans ma décision d'avoir quitté ce ministère.

Quand on voit le peu de soutien dont bénéficie le principal en question, on peut facilement imaginer ce que serait devenu le gestionnaire qui aurait tenté de mettre fin à ces pratiques. Affligeant et même si le rapport était seulement à moitié vrai.

Poporc
****
****

Nombre de messages : 2599
Age : 49
Localisation : Passé à l'ennemi
Date d'inscription : 08/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Nadines le Dim 6 Oct 2013 - 14:37

dans quel ministère es-tu parti Poporc ?

Nadines
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Yhenamar le Dim 6 Oct 2013 - 15:41

Il a rejoint la pompe à phynances.

Yhenamar
***
***

Nombre de messages : 1960
Age : 63
Localisation : Sorti de la m......
Date d'inscription : 13/10/2009

http://www.leconcombre.com/echo/reuri/reuri00.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Re-Init le Lun 7 Oct 2013 - 23:00

Pour le TA, je suis sceptique.

A Lyon, le proviseur d'un des meilleurs lycées de la ville avait été "débarqué" suite à une fronde des profs (qui lui reprochaient "des carences en matière de relations humaines, de gestion de l'établissement et d'organisation")....Il a porté l'affaire devant le TA et a obtenu gain de cause.

Il s'est quand même retrouvé dans un lycée de Montpellier. Sûrement un bel établissement mais on a vu mieux comme promotion.

Pour info, l'Etat avait été condamné à payer 800€.

Re-Init
***
***

Nombre de messages : 1218
Localisation : Latitude : 16°46′24″ Nord Longitude : 3°00′26″ Ouest
Date d'inscription : 30/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Le Forgeron le Lun 7 Oct 2013 - 23:08

Dans cette affaire le conseil d'Etat a cassé la décision du TA, si je me souviens bien (ça avait fait la une de la presse locale non ?).

Le Forgeron
*****
*****

Nombre de messages : 3530
Age : 130
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  delacôte le Mar 8 Oct 2013 - 8:24

L'administration dispose d'un pouvoir quasi-discrétionnaire en matière d'affectation des personnels.
Il vaut mieux s'en souvenir avant de vouloir devenir fonctionnaire...

delacôte
**
**

Nombre de messages : 477
Localisation : Panier de crabes
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  SAENESV le Mar 8 Oct 2013 - 8:30

Bonjour monsieur Poporc,
Ce nouveau ministère qui a eu l'honorable chance de vous accueillir , comment-est-il ?

SAENESV
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Lebrac le Mar 8 Oct 2013 - 8:53

Ca laisse rêveur...

Lebrac
.
.

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 25/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  GM Général Motors le Mar 8 Oct 2013 - 9:10

Soyons raisonnables, nous savons qu'il n' y a aucune pitié pour celui qui fait des vagues dans la "cité radieuse" des profs, même s'il est dans  le Droit, on lui reprochera d'être inhumain (de ne pas dire oui à tout), pour un CE, c'est la mutation promotion, pour un Gestionnaire, c'est la mutation punition au fin fond de ... au mieux on le satellise au Rectorat...pig

GM Général Motors
.
.

Nombre de messages : 61
Localisation : 93
Date d'inscription : 23/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  El Doctus le Mar 8 Oct 2013 - 22:41

L'affaire exposée dans l'express montre bien la toute puissance qu'ont les enseignants dans l'EPLE.

Les C.E sont confrontés à un problème de fond : diriger un établissement sans avoir réellement les moyens de le faire notamment au niveau des personnels enseignants.

Ces derniers se complaisent dans un statut obsolète  ne correspondant plus aux besoins de la société au coeur de laquelle se trouve les élèves.

Les réformettes produites, ici et là, par les ministres successifs ne produisent pas d'effets puisqu'elles éludent le problème de fond : la réforme du statut des enseignants.

Les C.E ne sont pas légitimes aux yeux des enseignants dans le domaine pédagogique qui les assimilent à de "vulgaires" administratifs.

La réforme de la RCBC est un palliatif dont l'objectif est au fond d'utiliser le "maigre" levier budgétaire pour rendre efficace le service public d'éducation en fixant des objectifs précis.

Cependant, dans la plupart des établissements on assiste à des reconductions de budgets avec les mêmes projets année après année sans que ces derniers aient un impact certain sur la réussite des élèves.

L'acte 3 de la décentralisation devrait permettre un meilleur contrôle des deniers utilisés par la collectivité de rattachement, mais les élus sauront-ils se mettre à dos les enseignants qui sont aussi des électeurs ?

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum