Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

D'un principal déplacé d'office

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'un principal déplacé d'office

Message  bastien le Mer 25 Sep 2013 - 8:44


C'est ici, voir l'article de Var matin et surtout la pétition qui est très explicite.


http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/09/25092013Article635156915261586377.aspx

bastien
**
**

Nombre de messages : 416
Age : 45
Date d'inscription : 03/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Alomero le Mer 25 Sep 2013 - 9:05

Y'a plus d'mots...

_________________
Marquise de la Zone

Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7303
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Ed le Mer 25 Sep 2013 - 9:16

absolument incroyable

Ed
**
**

Nombre de messages : 696
Localisation : dans les virolos
Date d'inscription : 21/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  GM Général Motors le Mer 25 Sep 2013 - 9:36

et encore un , conflit CE/ profs( (même si c'est une minorité), toujours même effet...

GM Général Motors
.
.

Nombre de messages : 61
Localisation : 93
Date d'inscription : 23/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Mad Max le Mer 25 Sep 2013 - 9:40

si ce qui est écrit dans la pétition est la réalité objective de cette situation...
no comment....

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)

Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4297
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  néthou le Mer 25 Sep 2013 - 9:48

Les joies des SEGPA et du contexte local...
De quoi dégoûter de faire sérieusement son travail.
L'adjoint-gestionnaire devrait certainement avoir des choses à conter.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  coffeeman le Mer 25 Sep 2013 - 9:51

J'ai connu aussi la coopérative de la SEGPA, le truc que personne n'avait le droit de voir.

Quand l'ancien est parti à la retraite, la remplaçante l'a fait volé en éclat, et rapatriement au FSE.

Après, dans le cas d'espèce, attention, on n'est pas du tout en mesure de connaître les tenants et les aboutissants.

coffeeman
******
******

Nombre de messages : 4492
Age : 45
Localisation : Derrière les barreaux...
Date d'inscription : 18/05/2006

http://www.espaceple.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  entropie le Mer 25 Sep 2013 - 10:04

coffeeman a écrit:Après, dans le cas d'espèce, attention, on n'est pas du tout en mesure de connaître les tenants et les aboutissants.
forum  d'autant que ce qui est publié correspond aux défenseurs du chef d'établissement.. Je ne dis pas que c'est faux mais il faut tout de même rester sur la réserve.

_________________
The end is nigh

entropie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2619
Age : 37
Localisation : Juste derrière toi
Date d'inscription : 18/04/2006

http://www.viedemerde.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Seynois le Mer 25 Sep 2013 - 10:13

Je connais le CE en question et l'établissement: il avait raison sur le fond, mais il est volontiers cassant.C'est un bon prétexte pour se plaindre quand on n'a pas le nez propre.
Le contexte local est, comme vous l'avez compris, propice à l'instrumentalisation politique.

Seynois
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  GM Général Motors le Mer 25 Sep 2013 - 10:32

Bon aller, faut pas se laisser abattre, on sait tous que c 'est la loi du genre...
je plains le nouveau CE plutôt (formation pompier de base : heures sup. pour tout le monde, et emploi du temps sur mesure ...),
l'ancien aura une belle promotion en 1ere classe , chargé de mission avec prime de risque rétroactive conséquente...et après une mutation dans un paradis pour cadres sur la touche...Laughing

GM Général Motors
.
.

Nombre de messages : 61
Localisation : 93
Date d'inscription : 23/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  V.M.B le Mer 25 Sep 2013 - 10:59

c'est pas une question de promotion, c'est uen question de POURRITURE!!!!
La France est foutue, et ce depuis bien longtemps.N'importe qui a fait de la "zone", comme moi ou IZ, le savent depuis des lustres, mais il faut sacrifier à la meute hurlante même si elle est ultra minoritaire.
On a les dirigeants que l'on mérite.

V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5348
Age : 95
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  néthou le Mer 25 Sep 2013 - 11:46

Ce n'est pas une question de "zone".
Mais un système local mis en place (qui effectivement ne sent pas bon), et d'un contexte politique qui fait que le DASEN désavoue le CE 10 jours après l'avoir conforté suite au rapport de l'IG.
C'est donc moins l'activisme de quelques excités qui pose problème que leur soutien politique local. 

Eternel problème que ce sentiment d'impunité par nature du personnel politique, du seul fait qu'ils ont été élus, comme si une élection légitimait (et permettait) tout. Le Palais du Luxembourg vient d'ailleurs de nous en donner un exemple édifiant.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 11:49

Attention à ces assertions empreintes d'antiparlementarisme, voire de poujadisme.
Souvenons-nous que la démocratie est le pire des régimes à l'exception des autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  LMDV/LG le Mer 25 Sep 2013 - 11:54

Quand on voit la photo de La Marseillaise avec ce petit troupeau de grévistes, leurs belles têtes de vainqueurs et leurs gobelets de café, on se dit qu'on a quand même de la chance d'évoluer dans un milieu comme celui-là.

LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  néthou le Mer 25 Sep 2013 - 12:07

Maljuna Kris a écrit:Attention à ces assertions empreintes d'antiparlementarisme, voire de poujadisme.
En utilisant ces mots au sens précis, c'est ton propos qui devient de ce fait caricatural, Maljuna, pas le mien...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 12:09

je vais faire entendre une voix dissonante.

D'abord, cet article est (vraisemblablement volontairement) imprécis : il y est question de limogeage, puis de déplacement d'office, termes qui laissent penser à une sanction. Or, on n'en sait rien. Il y a visiblement eu promotion, au pire, le déplacement dans l'intérêt du service, ça existe et ce n'est pas une sanction.

Ensuite, il ne faut pas perdre de vue qu'au delà des notions de justice ou d'injustice, nous sommes des serviteurs de l'Etat et l'intérêt général prime dans nos fonctions sur la notion de justice. Je ne connais pas le fond de l'affaire, mais que fallait-il faire?! Laisser un bahut à feu et à sang?!

L'autorité académique a fait primer la continuité du service public de l'éducation sur d'autres considération, et elle a eu raison. D'autant qu'il ne semble pas que l'intéressé ait eu à s'en plaindre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Hippos le Mer 25 Sep 2013 - 12:13

Il a rendu aux élèves de SEGPA toutes leurs heures d’enseignement car des heures étaient prélevées sur les enseignements des élèves et redistribuées aux enseignants pour on ne sait quelles actions (jamais de compte rendu en conseil d’administration a été communiqué sur l’utilisation de ces heures imputées illégalement sur les enseignements).
Tiens, rigolo ça : je reconnais-là le travail qu'on a fait il y a un peu plus de dix ans dans mon département sur l'ensemble des Segpa. Les DA se plaignaient en permanence auprès de l'IA de n'avoir pas assez d'heures d'enseignement pour leurs Segpa. Mais, surprise ! quand, à la DOS, on s'est vraiment plongé dans le dossier et qu'on l'a complètement décortiqué, on a découvert que toutes les heures dues étaient bien attribuées, mais qu'elles étaient utilisées n'importe comment (dédoublements indus, heures "de concertation" non réglementaires, etc.). Comme quoi, il reste des coins où faire le ménage. Mr green

Dupondt a écrit:L'autorité académique a fait primer la continuité du service public de l'éducation sur d'autres considération, et elle a eu raison. D'autant qu'il ne semble pas que l'intéressé ait eu à s'en plaindre.
forum 
Pétitionner ! C'est bien un truc de prof, ça Rolling Eyes Quand je pense à leur réaction quand des élèves se risquent à faire de même... Suspect 

_________________
Hippos

Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (Jacques Prévert)
Les règles de modération sur le forum.
C'est le propre et la richesse d'un forum que de partager les vécus et conseils qui peuvent parfois diverger, il ne faut pas s'emballer pour cela. Participez dans le respect de l'autre, dépersonnalisez et dépassionnez vos interventions, vous aurez alors à apporter aux autres. ©Alomero
.


Invité est formidable !

Hippos
Admin
Admin

Nombre de messages : 3831
Localisation : Un peu plus à l'ouest, je vous prie.
Date d'inscription : 03/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  néthou le Mer 25 Sep 2013 - 12:25

Dupondt a écrit:L'autorité académique a fait primer la continuité du service public de l'éducation ...
Le 2 septembre, le DASEN vient présenter le rapport de l'IG et prend comme première décision le maintien du CE en place (et dans le contexte tendu, c'est significatif).
Le 13 septembre, ce même DASEN mute d'office le CE, ce qui constitue, qu'on le veuille ou non, une forme de désaveu.

Continuité du service public, disiez-vous ? ...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht


néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4964
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 14:10

et le changement de circonstances, tu en fais quoi?! Eut-il fallu laisser un établissement sombrer corps et âmes sous prétexte que le dasen avait pris une première décision qui n'était pas la même que celle qui a été envisagée in fine?

Bien sûr que c'est une forme de désaveu! Je ne dis pas le contraire! Les CE étant les représentants de l'Etat dans l'établissement, ils sont à sa disposition et savent bien qu'ils sont exposés à ce risque! (encore qu'il y ait pire comme risque...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Hippos le Mer 25 Sep 2013 - 14:13

C'est sûr que ce volte-face ne fait pas très sérieux et je n'aimerais pas être à la place du principal qui va débarquer dans cet établissement où la moitié des profs se sent dans la toute-puissance. Mais je suppose que le chef d'éts "muté d'office" ne souhaitait sans doute pas particulièrement continuer à vivre dans cet enfer...

_________________
Hippos

Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (Jacques Prévert)
Les règles de modération sur le forum.
C'est le propre et la richesse d'un forum que de partager les vécus et conseils qui peuvent parfois diverger, il ne faut pas s'emballer pour cela. Participez dans le respect de l'autre, dépersonnalisez et dépassionnez vos interventions, vous aurez alors à apporter aux autres. ©Alomero
.


Invité est formidable !

Hippos
Admin
Admin

Nombre de messages : 3831
Localisation : Un peu plus à l'ouest, je vous prie.
Date d'inscription : 03/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Mad Max le Mer 25 Sep 2013 - 14:41

Dupondt a écrit:et le changement de circonstances, tu en fais quoi?! Eut-il fallu laisser un établissement sombrer corps et âmes sous prétexte que le dasen avait pris une première décision qui n'était pas la même que celle qui a été envisagée in fine?
Voilà une réponse digne des fonctionnaires que nous sommes !!!! Mais je n'imagine pas que le DASEN/SG ait pris sur lui cette décision.... N'est-ce pas le Ministère qui nomme les CE ?
Dupondt a écrit:Bien sûr que c'est une forme de désaveu! Je ne dis pas le contraire! Les CE étant les représentants de l'Etat dans l'établissement, ils sont à sa disposition et savent bien qu'ils sont exposés à ce risque! (encore qu'il y ait pire comme risque...)
Simplement pour rappeler que les professeurs sont aussi des fonctionnaires, soumis à des devoirs et des obligations, ayant aussi des droits. A lire la pétition, je m'interroge de savoir s'ils ont bien compris de quoi leur déontologie relève.... Mais es-tu sûr que le désaveu soit bien celui du CE ? (pour autant que les informations de la pétitions soient avérées)

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)

Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4297
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 15:35

je ne sais pas, je me prononce sur le principe. je ne suis ni le dasen, ni le recteur, je ne connais pas la situation et je me garderai bien de porter une appréciation dessus. Je constate juste que des mesures ont été prises pour que l'enseignement puisse se dérouler sereinement et sans interruption.

Après, je ferai remarquer qu'il est facile de critiquer en ayant les fesses bien confortablement calées dans le fauteuil rembourré de son bureau. Je n'imagine pas un seul instant que la décision ait été aussi facile à prendre pour ceux qui l'ont prise, ni qu'ils n'aient pas sérieusement pesé le pour et le contre en examinant les différents aspects de la question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  L'intendant zonard le Mer 25 Sep 2013 - 15:55

@la marmotte : nos points de vue sont assez différents mais on se rejoindra effectivement sur une chose : les enseignants pratiquant la prévarication des ressources destinées aux élèves en difficulté, utilisant leur pouvoir de nuisance pour se faire attribuer des centaines d'"heures effectives" totalement bidon et sans aucune contrepartie, sont d'autant plus odieux qu'ils se réclament à tout bout de champ du "syndicalisme" (pas le même que le mien, à coup sûr), voire de la justice sociale. Plus c'est gros, mieux ça passe.

Hippos a écrit:C'est sûr que ce volte-face ne fait pas très sérieux et je n'aimerais pas être à la place du principal qui va débarquer dans cet établissement où la moitié des profs se sent dans la toute-puissance. Mais je suppose que le chef d'éts "muté d'office" ne souhaitait sans doute pas particulièrement continuer à vivre dans cet enfer...
A la mesure des informations que j'ai glanées, j'ai la conviction que ce chef d'établissement a mendié à son DASEN la faveur de le déplacer d'urgence. Dans le fond, le plus dur, il l'a fait : le coup de pied dans la fourmilière est entré bien profond, y a de la fumée partout, le pays tout entier (qui s'intéresse à l'éduc) en a entendu parler, et dans ce collège plus rien ne sera jamais comme avant.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  LMDV/LG le Mer 25 Sep 2013 - 16:13

L'intendant zonard a écrit:...dans ce collège plus rien ne sera jamais comme avant.
Particulièrement pour les "harkis" qui ont crû dans ce nouveau général et qui semblent avoir été abandonnés sur le terrain pendant que l'état-major se repliait sur des positions établies à l'avance. Je ne parle pas que des profs qui pétitionnent contre leur collègues mais aussi d'autres personnels qui ont peut-être approuvé cette remise en règle et qui vont devoir composer avec des nouveaux maîtres qu'on peut imaginer revanchards.

LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Alomero le Mer 25 Sep 2013 - 16:24

L'intendant zonard a écrit:Dans le fond, le plus dur, il l'a fait : le coup de pied dans la fourmilière est entré bien profond, y a de la fumée partout, le pays tout entier (qui s'intéresse à l'éduc) en a entendu parler, et dans ce collège plus rien ne sera jamais comme avant.
Tu as raison, d'un certain point de vue.
LMDV/LG a écrit:Particulièrement pour les "harkis" qui ont crû dans ce nouveau général et qui semblent avoir été abandonnés sur le terrain pendant que l'état-major se repliait sur des positions établies à l'avance. Je ne parle pas que des profs qui pétitionnent contre leur collègues mais aussi d'autres personnels qui ont peut-être approuvé cette remise en règle et qui vont devoir composer avec des nouveaux maîtres qu'on peut imaginer revanchards.
Tu as raison, d'un certain point de vue.

Et donc? Rien, car c'est une situation où il n'y avait que la solution la moins mauvaise à choisir, j'en suis consciente. Je ne suis cependant pas certaine que ça a été celle qu'il fallait. Reste à savoir si c'était bien à la demande de l'intéressé.

_________________
Marquise de la Zone

Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7303
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  L'intendant zonard le Mer 25 Sep 2013 - 16:34

ALO a écrit:Reste à savoir si c'était bien à la demande de l'intéressé.
On ne saura pas et c'est très bien comme ça. Sauf si on apprend qu'une enquête de police est parvenue à identifier puis appréhender les auteurs de menaces précises à l'encontre du chef d'établissement, ou ce genre de chose... vu l'ambiance, je ne serais pas étonné une seconde !

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !

L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13348
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  V.M.B le Mer 25 Sep 2013 - 18:07

cher IZ, j'ai provoqué volontairement. mais personne ne se pose la question de savoir pourquoi la "décision initiale" a fait l'objet d'une communication?
personne ne sait la fermer dans ce pays et éviter de donner du purin à nos journaleux qui n'attendent que ça?
même en admettant que la décision finale a été mûrie et peut être négociée tout aurait du avoir lieu discretos, en interne maison, la communication inévitable ne faisant état que d'un déplacement dans l'intérêt du service.
Ainsi ces gueux de grévistes pétitionnaires ne se sentiraient pas tout puissants désormais.

V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5348
Age : 95
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 18:18

néthou a écrit:
Maljuna Kris a écrit:Attention à ces assertions empreintes d'antiparlementarisme, voire de poujadisme.
En utilisant ces mots au sens précis, c'est ton propos qui devient de ce fait caricatural, Maljuna, pas le mien...
Ce ne sont pas tant tes écrits que j'évoquais que ce ton haineux envers les syndicalistes, puis les politiques et maintenant les journalistes qui se distille, insidieusement, au fil de ce post.
La liberté d'expression de chacun devrait s'auto-censurer avant de franchir certaines limites avec des propos, de mon point de vue, intolérables.
Mais, après tout, il y a ici des modérateurs dont le rôle est, précisément, de modérer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  wizzz le Mer 25 Sep 2013 - 18:26

Certes, mais affirmer que le syndicalisme à la sauce EN est vérolé jusqu'au noyau, destiné à servir les intérêts feignasso-partisans de certains au détriment du bien collectif ne saurait souffrir de quelque modération : c'est comme si on censurait un type qui proclame que les camions de pompiers sont rouges, que les vaches font du lait, et que les gestionnaires sont des êtres supérieurs.

wizzz
***
***

Nombre de messages : 1395
Localisation : Corse / Catalogne / Bistrot.
Date d'inscription : 14/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un principal déplacé d'office

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 18:35

Le syllogisme et l'amalgame, pour amusants qu'ils puissent paraître, sont des arguties qui font facilement fi de l'engagement sincère et loyal de nombreux syndicalistes, même à l'EN.
Les traiter de fainéants et de partisans est vraiment assez indigne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum