Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

décès d'un agent...état d'âme d'une ancienne gestionnaire....

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

décès d'un agent...état d'âme d'une ancienne gestionnaire....

Message  Mad Mag le Mer 10 Juil 2013 - 21:37

Bonsoir
Je viens d'apprendre le décès brutal à l'âge de 43 ans d'un de mes anciens agents. J'ai quitté mon établissement au début de l'année après avoir vécu une année de galère, une année de trop dans ce métier plus qu'intéressant de gestionnaire d'EPL. Il m'avait fait un mail, au moment de mon départ, dans lequel il s'amendait de son comportement parfois difficile en me reconnaissant une qualité d'écoute et de conseil, de soutien qu'il savait ne plus retrouver après mon départ, même si j'avais monté un dossier disciplinaire contre ses manquements et râler après lui maintes et maintes fois.
Je pense à se petite fille de 10 ans qui se retrouve maintenant sans parents.
J'ai franchement le blues même si je suis loin maintenant de mes précédentes fonctions et que j'ai tourné la page.
M...e il fait beau, c'est les vacances, c'est vraiment trop c..n.

Mad Mag
***
***

Nombre de messages : 1279
Localisation : La ville Rose au bord du canal du Midi
Date d'inscription : 18/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: décès d'un agent...état d'âme d'une ancienne gestionnaire....

Message  Bozinchu le Mer 10 Juil 2013 - 22:25

Je comprends ce que tu peux ressentir
Sur mon premier poste , j'avais eu 3 OP en 3 ans


  1.  le premier est décédé très rapidement après avoir pris sa retraite à 65 ans (il a du avoir 1 an de retraite maxi)
  2. le deuxième c'est suicidé à la quarantaine (en laissant deux gosses)
  3. le troisième est décédé des suites d'un cancer dans l'année qui a suivi mon départ (laissant une petite fille de moins de 10 ans)


pale 
j'ai été mal pendant quelques temps ...
Depuis plus rien, j'avais eu peur d'être le chat noir des OP de mon bahut...

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI

Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 16984
Age : 47
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: décès d'un agent...état d'âme d'une ancienne gestionnaire....

Message  DBM le Mer 10 Juil 2013 - 23:15

On ne peut que compatir et penser à tous ces mômes...
Courage à tous les 2 à nous tous

DBM
****
****

Nombre de messages : 2040
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: décès d'un agent...état d'âme d'une ancienne gestionnaire....

Message  Fantômas le Mer 10 Juil 2013 - 23:38

Perso j'ai récemment regretté d'avoir été un peu trop dur avec un agent qui me semblait prendre exagérément et abusivement des congés maladie...Et qui avait un passif un peu lourd... J'ai compris un peu tardivement que c'était plus compliqué... Même si ça n'excuse pas un certain manque de professionnalisme... Bref! je ne suis pas très à l'aise dans mes baskets moi non plus en ce moment...

Fantômas
*
*

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 29/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: décès d'un agent...état d'âme d'une ancienne gestionnaire....

Message  Gilliù le Jeu 11 Juil 2013 - 0:44

Dans nos carrières, nous sommes parfois confrontés à des situations de GRH difficiles. En lisant ces témoignages, je ne peux m'empêcher de penser au drame dont j'ai été témoin : un agent qui s'est donné la mort sur son lieu de travail. Beaucoup d'incompréhension et bibi qui a dû annoncer la nouvelle a son épouse. Compliqué et inévitablement marquant. Que l'on soit proche ou pas du disparu, ces drames nous touchent toujours. Ils nous interrogent sur le sens de nos vies, de nos choix, profonds qui engagent notre avenir mais aussi ceux qui dictent nos comportements quotidiens, notamment avec les gens qui nous entourent, dans un cadre familial, amical ou professionnel. J'ai tiré deux leçons de cet événement : la première est qu'il est indispensable de se blinder. Le choix qu'a fait cet agent ne regarde que lui et il peut être parfois indécent ou hypocrite d'interpréter faussement le message qu'il a pu laisser, celui d'une détresse absolue, d'une solitude désespérante. La seconde leçon vient en écho de nombreux témoignages postés dans d'autre fils que celui-ci : soyons bienveillant. Si nous sommes soumis à des stress importants, que nous pouvons juger certains de nos collaborateurs insuffisamment investis, le message que nous devons faire passer ne peut être celui du mépris. Il n'améliore en rien la performance du service public et enlève toute chance a l'agent concerné de se relever.

Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1371
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum