Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Colombane
**
**


Nombre de messages : 977
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Sam 18 Mai 2013 - 10:56

Ce que je voulais dire au départ, ce n'était pas une réponse "juridique", mais une réaction immédiate au moment de l'accident ... nous ne sommes pas juges, et ne connaissons pas les réactions des parents, des assurances, de la sécu, etc... Donc, on prévient TOUT LE MONDE.

Responsabilité de l'Etat : pourquoi l'élève est là ? Travaux finis, le plafond tombe sur la classe pendant un cours ? ou pendant le chantier, l'élève....se balade là où il ne devrait pas ? Quid de la surveillance ?

En tout état de cause, si c'est grave, on prévient tout le monde... on fait les rapports explicatifs... même la responsabilité de l'équipe n'est pas prouvée au départ... et on attend.... tout en demandant des nouvelles régulières de l'élève..
URGENT : la déclaration d'assurance : je viens de l'apprendre, car la mise en place de cours, de compensation par le Sessad ne peuvent être mis en place que si l'accident est déclaré dans les 1 à 2 jours (je n'ose dire 3 ou 4). Un pan qui en général n'est pas vu à la gestion.
Revenir en haut Aller en bas
AvaRose
.
.


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Sam 18 Mai 2013 - 12:16

Pour ma part, sans entrer dans le détail de la procédure pénale, civile... je dirais :
Appel les secours. Préviens le CE et le CPE (qui appelle les parents). Mise en sécurité (périmètre de sécurité)
Appel la CT , le rectorat, l’assurance...
Fait un rapport, une enquête
La responsabilité de qui ? Quelles vérifications ont été faites lors des travaux? Vérif si d’autres parties du bâtiment sont concernées voire dangereuses.
Quelles mesures de précaution à l’avenir?
Communication aux parents et aux élèves (rassurer)
Revenir en haut Aller en bas
lafrance
Invité



MessageSujet: mises en situation lors de l'épreuve orale ADAENES   Sam 18 Mai 2013 - 22:36

Bonsoir,

Je suis admissible au concours ADAENES 2013, l'épreuve orale aura lieu entre le 18 et 21 juin 2013. Pouvez vous m'indiquer les questions susceptibles d'êtres posées par les membres du jury s'il vous plait?

Je vous remercie d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8623
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 11:00

J'ai déplacé la question. Lire ce qui précède.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
Maloubis
*
*
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 48
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 16:32

Question posée à un concours SAENES
Vous êtes gestionnaire dans un établissement. Vous constatez des vols dans le stock de alimentaire. Que faites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Bozinchu
Veille JO
Veille JO
avatar

Nombre de messages : 17852
Age : 49
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 17:20

Je pars vite dans un pays qui n'a pas de convention d'extradition avec la France...

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
Revenir en haut Aller en bas
Gest' on air
*
*
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 17:49

Bonjour,

Je passe l'oral la semaine prochaine,

donc je tente une réponse :

j'informe mon CE, l'AC, je constate le stock réel, j'édite le stock "informatisé", je compare puis je convoque le secrétariat d'intendance et le chef de cuisine pour avoir des explications. ?
Revenir en haut Aller en bas
karelo
.
.


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 18:00

moi aussi je passe l'oral le 28 mai!!! et je stresse pas mal d'ailleurs Sad

Moi si je constate un vol de le stock, j'en avise la direction, j'édite le stock sur Presto et je convoque le chef cuisine dans un premier temps avec la secrétaire d'intendance,
et par la suite les agents de cuisine
je referai un nouveau point mois par mois pour voir l'évolution de la situation
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14682
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 18:04

Maloubis a écrit:
Vous êtes gestionnaire dans un établissement. Vous constatez des vols dans le stock de alimentaire. Que faites vous ?
s.mb a écrit:
je tente une réponse :

j'informe mon CE, l'AC, je constate le stock réel, j'édite le stock "informatisé", je compare puis je convoque le secrétariat d'intendance et le chef de cuisine pour avoir des explications. ?
Non. En faisant ça, tu vas pourrir profondément l'ambiance dans l'établissement. Il est nécessaire de faire une enquête discrète et rigoureuse, avec les étapes suivantes :

- déterminer précisément l'ampleur du problème, et ensuite rendre compte au CE, qui doit pouvoir choisir de laisser pisser si c'est de faible ampleur (je ne veux pas dire ne rien faire, mais se débrouiller que cela cesse sans même engueuler le voleur, ça peut se justifier dans certains cas)

- dans un second temps, tâcher de confondre le voleur, en s'appuyant éventuellement sur les cadres intermédiaires (chef de cuisine, agent chef) si l'on est certain qu'il n'en est pas. Il est en revanche à exclure absolument de s'appuyer sur une personne en bas de l'organigramme pour planter celui qui est son chef.

Dans la majorité des cas, le gestionnaire avisé se contentera de rappeler la règle de manière très générale et impersonnelle, et parallèlement de rendre le détournement plus difficile, en cessant d'acheter ce qui est volé, en changeant une serrure bien placée sur un prétexte bidon, par exemple en la mettant en panne discrètement, le sabotage ça peut être utile, si-si.

Tout procès public est à éviter absolument, il faut avant tout ménager la faisabilité du service public qui doit impérativement être rendu. Dans l'exemple donné, il s'agit de nourrir les élèves, on ne peut envisager d'y renoncer ou de le faire dans de mauvaises conditions d'hygiène parce que les gens sont en colère et font n'importe quoi.

La communication par écrit est à privilégier par rapport aux "convocations" dans le bureau du gestionnaire, dont il faut craindre qu'elles aboutissent à des conflits insolubles dans le moyen terme.

Naturellement, si le vol est de très grande ampleur, alors le chef d'établissement doit porter plainte, informer la collectivité de rattachement, et avec les services de police agir de manière à confondre l'auteur ou les auteurs des faits pour en débarrasser l'établissement mais aussi la fonction publique.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
Gest' on air
*
*
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 18:18

L'intendant zonard a écrit:


Dans la majorité des cas, le gestionnaire avisé se contentera de rappeler la règle de manière très générale et impersonnelle, et parallèlement de rendre le détournement plus difficile, en cessant d'acheter ce qui est volé, en changeant une serrure bien placée sur un prétexte bidon, par exemple en la mettant en panne discrètement, le sabotage ça peut être utile, si-si.

Tout procès public est à éviter absolument, il faut avant tout ménager la faisabilité du service public qui doit impérativement être rendu. Dans l'exemple donné, il s'agit de nourrir les élèves, on ne peut envisager d'y renoncer ou de le faire dans de mauvaises conditions d'hygiène parce que les gens sont en colère et font n'importe quoi.

vol est de très grande ampleur, alors le chef d'établissement doit porter plainte, informer la collectivité de rattachement, et avec les services de police agir de manière à confondre l'auteur ou les auteurs des faits pour en débarrasser l'établissement mais aussi la fonction publique.

merci du conseil, je ne l'avais pas vu sous cet angle.
Revenir en haut Aller en bas
Maloubis
*
*
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 48
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 19:36

Merci, "intendant zonard" ça avait l'air facile comme ça, mais en fait pas du tout. Effectivement, le "coulage" dans toute entreprise existe, on ne peut malheureusement l'éviter. Je suis tout à fait d'accord avec ta réponse, elle prend en compte la prise en charge "humaine" de ce probléme et ce sans "ruer dans les brancards" ce qui en effet pourrait pourrir l'ambiance de l'équipe, mais je n aurais pas été capable de répondre de cette manière malheureusement. D'ailleurs je ne l ai pas fait Sad (c était en plus sur cette situation qu'un membre du jury agent comptable m'avait contrée en me disant qu en tant que gestionnaire mon sup hiérarchique était l'AC et non le CE... Mais ce point a déjà été abordé...). Ce qu'on peut tirer de cet exemple, et de nombreux autres, c'est que RIEN ne remplace l'expérience en tant que gestionnaire pour pouvoir répondre de la manière la plus appropriée. Lorsqu on vient des services administratifs, on cale un peu, on n'a pas la réalité du terrain du travail en établissement. (on en a une autre, on bosse un peu quand même drunken)... On a des boulots parfois très techniques, mais les mises en situations ne sont jamais en lien avec nos fonctions. Je ne sais pas si le jury tient compte de ce "décalage" entre les candidats. Les uns se projètent dans un domaine qu'ils connaissent déjà. Les autres font au mieux mais n'ont pas les mêmes cartes en main. Après certes, il faut savoir faire appel à son "bon sens" avec 10 secondes de réflexion, mais l'expérience dans le domainne de la gestion des ressources humaines en tant que gestionnaire, telle que tu la vis au quotidien, est un véritable atout.
C'est pour ça que j'ai lancé ce post, parce que vos témoignages sont une aide précieuse, nous donnent des pistes sur plusieurs domaines, et perso cela me rassure.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Maloubis
*
*
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 48
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 20:01

Colombane a écrit:

URGENT : la déclaration d'assurance : je viens de l'apprendre, car la mise en place de cours, de compensation par le Sessad ne peuvent être mis en place que si l'accident est déclaré dans les 1 à 2 jours (je n'ose dire 3 ou 4). Un pan qui en général n'est pas vu à la gestion.
Question qui va peut-être vous sembler "stupide" mais il vaut mieux poser des questions stupides que de rester dans l'ignorance, surtout quand on passe un concours ... J'ai tout de même cherché avant de la poser...
L'état n'est il pas son propre assureur ?
Qu'est ce que le Sessad ? (moi j'ai trouvé service d'éducation spécialisé et de soin à domicile).
Revenir en haut Aller en bas
Gest' on air
*
*
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Dim 19 Mai 2013 - 21:26

Monsieur l'intendant zonard,

Ce message ne porte pas sur "les mises en situation" mais sur les questions qui pourraient être posées à l'oral :

J'ai travaillé durant 5 ans comme assistante administrative dans un greta.
Quelles questions (à part l'actualité loi warsmann - gip - convention FTLV) le jury pourrait-il me poser sur le greta ?
(je vois que vous êtes animateur greta)

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11684
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 9:52

Pas certain que le jury pose beaucoup de questions sur le GRETA, d'abord parce que rien ne dit que les membres du jury connaissent la réglementation du GRETA. Les questions seront plus du domaine de l'EPLE.
Revenir en haut Aller en bas
Gest' on air
*
*
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 13:19

c'est pourtant ce qu'il s'est passé lors de la préparation à l'oral

le greta est il employeur ?
quel type de personnel emploi le greta ? ...

Même si le jury ne connait pas la réglementation du greta, je ne pense pas y échapper.
Et puis il se peut aussi qu'un membre du jury soit caler sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14682
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 13:31

s.mb a écrit:
Ce message ne porte pas sur "les mises en situation" mais sur les questions qui pourraient être posées à l'oral :

J'ai travaillé durant 5 ans comme assistante administrative dans un greta.
Quelles questions (à part l'actualité loi warsmann - gip - convention FTLV) le jury pourrait-il me poser sur le greta ?
Les jurys cherchent en général à s'assurer que le candidat a une bonne compréhension de son environnement et de la chaîne hiérarchique dans laquelle il a été amené à travailler. J'aurais tendance à conseiller de se forger une vision très large des Greta (tâcher de comprendre comment ils fonctionnent en général, alors que tous sont très différents), et de l'avenir qui les attend, même si c'est sous la forme d'opinions personnelles un peu vagues, mais permettant de montrer qu'on a une réflexion personnelle sur la question, plus que du bachotage sur des textes de loi qu'on nous demande de ne pas appliquer. Rolling Eyes

Ensuite, il est essentiel de ne pas se faire coincer sur les sujets connexes et qui probablement seront bien connus des membres du jury : faites bien le point de ce que votre position dans le Greta vous a permis d'observer et comprendre sur l'EPLE ou sur la DAFCO/PIC, même si ce point de vue est forcément périphérique. Si vous avez réussi à bien comprendre ces organisations depuis un point de vue atypique, cela sera un point très positif.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
Gest' on air
*
*
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 13:44

L'intendant zonard a écrit:


Ensuite, il est essentiel de ne pas se faire coincer sur les sujets connexes et qui probablement seront bien connus des membres du jury : faites bien le point de ce que votre position dans le Greta vous a permis d'observer et comprendre sur l'EPLE ou sur la DAFCO/PIC, même si ce point de vue est forcément périphérique. Si vous avez réussi à bien comprendre ces organisations depuis un point de vue atypique, cela sera un point très positif.

Merci,
je vais revoir Les missions de la DAFCO DAFPIC
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14682
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 14:44

s.mb a écrit:
je vais revoir Les missions de la DAFCO DAFPIC
Et surtout, surtout, les remettre en perspective avec ton vécu dans les postes que tu as connu : réfléchis à l'influence que les choix du grand Sachem ont pu avoir sur ton travail, quelles sont les relations avec ses services, quels autres services tu ne connais pas directement mais sont en contact avec tes collègues, etc. C'est ça, se situer dans son environnement, c'est la condition d'apporter le meilleur service possible, et la marque d'une volonté d'évolution.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
ambre
.
.


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 15:47

Bonjour,
quelles questions et mise en situation peut-on avoir si on vient d'un ministère autre que l'education nationale et qu'on a jamais travaillé à l'éducation nationale par le passé?
est ce qu'elles seront sur le ministère dans lequel nous travaillons ou sur l'education nationale ou les deux.
et si les questions seraient sur l'education nationale, elles seraient aussi pointues que pour quelqu'un qui y travaille.
si quelqu'un pouvait me répondre je le remercie par avance
Revenir en haut Aller en bas
SATA1
Invité



MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 15:55

2 questions tombées pour le SAENES "votre avis sur le fonctionnement de l'aide sociale en EPLE" et " vous êtes gestionnaire et on vs signale une fuite de gaz dans les labos, quelle est votre réaction?"
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14682
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 16:00

ambre a écrit:
quelles questions et mise en situation peut-on avoir si on vient d'un ministère autre que l'education nationale et qu'on a jamais travaillé à l'éducation nationale par le passé? est ce qu'elles seront sur le ministère dans lequel nous travaillons ou sur l'education nationale ou les deux. et si les questions seraient sur l'education nationale, elles seraient aussi pointues que pour quelqu'un qui y travaille.
Les questions, je ne sais pas, mais il faudra déjà savoir clairement dire pourquoi tu viens te présenter dans notre ministère. Étant donnés le salaire en berne, l'encadrement foireux, l'agression permanente par des élèves qui nous détestent, le fait que tout est fait pour les profs qui sont les rois et persuadés d'être tous sortis de la cuisse de Jupiter, on ne passe pas un concours de personnels administratifs du MEN quand on a connu autre chose. On est normalement poussé soit par une passion déviante, soit par le désespoir. Les questions ne sont jamais "pointues". Le jury a pour mission de déceler le potentiel chez les candidats : ce n'est pas un jury de thèse, c'est un entretien d'embauche. Si tu sais montrer que ton expérience chez les rupins de Bercy ou chez les privilégiés de Beauvau te permettra d'enrichir le service dans lequel tu serais nommée chez nous, alors c'est excellent. Il y a un peu de provoc dans ce message, peut-être même une dose plus élevée que d'habitude. L'aviez-vous perçue ?

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :



Dernière édition par L'intendant zonard le Lun 20 Mai 2013 - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14682
Age : 13
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 16:12

SATA1 a écrit:
2 questions tombées pour le SAENES "votre avis sur le fonctionnement de l'aide sociale en EPLE"
Le piège, c'est d'avoir une opinion sur le fait d'aider ou pas telle ou telle famille. On est empoisonnés de gens qui estiment que enfin c'est quand même exagéré, moi dans une situation bien pire il y a 10 ans personne ne m'a jamais aidé, etc. Toute question un peu glissante doit être remise dans le droit chemin de ce que le MEN doit faire : de l'éducation, de la transmission de savoir. La meilleure réponse est donc de dire que le fait d'aider certaines familles en difficulté a pour objectif, et parvient dans une certaine mesure, à favoriser la scolarité des enfants : en leur donnant accès à la cantine, en leur garantissant le minimum de papiers-crayons. Pour aller plus loin, une aide sociale même "mal utilisée" dans un téléphone (insup-)portable permettra à l'enfant de se sentir "comme les autres", et cette intégration dans la communauté est l'un des objectifs majeurs du MEN. Enfin, c'est devenu théorique mais cela ne l'était pas il y a 30 ans, le fait que la scolarité d'un enfant rapporte une forme quelconque de revenu à la famille, est de nature à éviter qu'on envoie le môme à l'usine à 16 ans.
SATA1 a écrit:
et " vous êtes gestionnaire et on vs signale une fuite de gaz dans les labos, quelle est votre réaction?"
Tout le monde n'est pas supposé le savoir, mais normalement il n'y a plus de réseaux de gaz dans les labos des EPLE, ils ont été retirés partout il y a une dizaine d'années. Ensuite, et bien il faut savoir estimer le danger, et on a quelques secondes pour cela. Parce que ça arrive constamment qu'on vous annonce une catastrophe, alors que la fuite de gaz c'est un élève qui avait mangé des flageolets la veille. Mais dans le doute, et bien il faut couper le gaz immédiatement, il y a nécessairement une boîte rouge dépassant de la façade avec la vanne accessible derrière la vitre. Ensuite, suivant l'importance de la quantité de gaz présente dans le local, on peut décider d'évacuer. Il faut savoir que le gaz de ville détone quand il y en a plus de 20 % dans l'air, c'est beaucoup, et assez peu probable. S'il n'y a pas de risque d'explosion, après avoir coupé à la vanne et bien on aère et c'est tout pour la journée. Le lendemain un plombier spécialiste viendra traiter la fuite avant que le gaz ne soit rétabli

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
ambre
.
.


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 16:22

ni passion déviante,ni désespoir, juste l'envie d'évoluer de passer de catégorie c à catégorie b et surtout voir autre chose que ce que je fais depuis quelques longues années, où je fais de l'accueil et où je me fais insulter à foison par le public(des adultes pas des élèves) qui se croît tout permis. pour les questions pointues je veux dire apprendre l'organigramme de l'académie ou je passe mon concours,le nombre de lycées en France toutes les réformes qui sont nombreuses dont je connais que les noms que j'ai trouvé d'ailleurs sur internet... si tu peux m'aider avec tes réponses ce serait gentil
Revenir en haut Aller en bas
Maloubis
*
*
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 48
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 17:31

L'intendant zonard a écrit:
Étant donnés le salaire en berne, l'encadrement foireux, l'agression permanente par des élèves qui nous détestent, le fait que tout est fait pour les profs qui sont les rois et persuadés d'être tous sortis de la cuisse de Jupiter, on ne passe pas un concours de personnels administratifs du MEN quand on a connu autre chose. On est normalement poussé soit par une passion déviante, soit par le désespoir. Les questions ne sont jamais "pointues". Le jury a pour mission de déceler le potentiel chez les candidats : ce n'est pas un jury de thèse, c'est un entretien d'embauche. Si tu sais montrer que ton expérience chez les rupins de Bercy ou chez les privilégiés de Beauvau te permettra d'enrichir le service dans lequel tu serais nommée chez nous, alors c'est excellent. Il y a un peu de provoc dans ce message, peut-être même une dose plus élevée que d'habitude. L'aviez-vous perçue ?

Oui, moi je l'ai perçue... Du coup, je vais un petit peu sortir du sujet de ce fil si je puis me le permettre ...

Moi, je viens de l'hôtellerie-restauration : salaires ras les paquerettes, même quand tu deviens encadrant, licenciements économiques, 6 mois de période d'essai à chaque nouveau contrat, travail physique 70h par semaines, 5 semaines de vacances, travail les week-ends et jours fériés, debout à 6h00 couchée à 2h (dans les hôtels, restaurant, il y a les petits déj et les mariages), clients irrespectueux (la main baladeuse, les remarques douteuses et j'en passe), votre patron qui exige que vous alliez le chercher même s'il est à poil dans son jardin ou sa chambre, ou suggère que vous deveniez la maîtresse de son banquier qui serait bien d'accord, dans l'espoir que les découverts de son entreprise passent pus facilement, les pieds en sang à la fin d'un service, le plateau en argent qui pèse 7 kilos que tu dois porter avec élégance et le sourire alors que t'es à 2 doigts de le lâcher, si tu le lâches c'est la honte et tu te fais virer sans le moindre ménagement, parce que tu bosses dans un restau de luxe et que c'est une faute grave...

Quant au droit du travail, tu peux t'assoir dessus, sinon, vous qui mangez dans les restaus, ces PME ne pourraient pas fonctionner sans ce genre d'abus (excepté le harcellement sexuel très répandu dans ce secteur, qui n'est pas indispensable à son bon fonctionnement).

Beaucoup de personnes souffrent au travail, j'en ai vraiment bavé et je ne suis pas une exception, je suis bien mieux dans l'éducation nationale. Je ne reviendrai pas en arrière ! On peut passer les concours de l'éducation nationale sans être maso.
Maintenant, vous pouvez aussi travailler dans l'hôtellerie restauration ou les métiers du bâtiment, si vous êtes trop en souffrance, pas besoin de passer de concours pour y entrer. Non non, c'est pas de la provoc, c'est moi aussi du vécu.
Voilà Very Happy! Bon courage !study
Revenir en haut Aller en bas
Loulye
*
*
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 17:32

ambre a écrit:
surtout voir autre chose que ce que je fais depuis quelques longues années, où je fais de l'accueil et où je me fais insulter à foison par le public(des adultes pas des élèves) qui se croît tout permis


tu travailles à la dgfip ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
RETU
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3633
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 17:47

L'IZ est épatant, il répond sérieusement à des questions de concours. Smile

Vous êtes seul, il fait moins 15 dehors et vous découvrez un nid de cobras dans l'établissement.... Plus sérieusement, un conseil aux candidats, n'allez pas réviser spécialement la volatilité des gaz, et tous les dangers possibles et imaginables !

L'intendant zonard a écrit:
SATA1 a écrit:
"votre avis sur le fonctionnement de l'aide sociale en EPLE"
Le piège, c'est d'avoir une opinion sur le fait d'aider ou pas telle ou telle famille. On est empoisonnés de gens qui estiment que enfin c'est quand même exagéré,

Surtout quand on compare le taux de chômage, donc de nécessiteux, en fonction des catégories de personnes... enfin bref.

L'intendant zonard a écrit:
Pour aller plus loin, une aide sociale même "mal utilisée" dans un téléphone (insup-)portable permettra à l'enfant de se sentir "comme les autres", et cette intégration dans la communauté est l'un des objectifs majeurs du MEN.
Euh, là on dépasse un peu l'objectif des fonds sociaux, non Question
Revenir en haut Aller en bas
Maloubis
*
*
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 48
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 17:55

RETU a écrit:
L'IZ est épatant, il répond sérieusement à des questions de concours. Smile
Tout à fait d'accord, et je le remercie de nous aider.
Revenir en haut Aller en bas
AvaRose
.
.


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 18:06

Maloubis : j'ai également travaillé dans la restauration et je me suis dit : plus jamais.

Je ne suis plus dans l'Educ non plus. Je suis à l'Ecologie. Je garde de très bons souvenirs de l'Educ (j'étais essentiellement dans le supérieur : établissement public, administration centrale, université ) avec de très bonnes relations de travail mais oui, un salaire pas mirobolant (sauf en centrale, ça va).

Pour la problématique "tout pour les profs", là où je suis c'est plutôt "tout pour les techniques" et les administratifs peuvent se brosser. Un ingénieur peut faire le travail
d'un administratif mais l'inverse ne sera jamais vrai ^^

Pour ma part, revenir dans l'Education ne me pose aucun souci. C'est un choix
qui ne sera pas définitif. Passer A puis au bout de 3/4 ans, faire une mobilité (détachement). Par ailleurs, étant B + avec le gain des 60 points d'indice et malgré la faiblesse du régime indemnitaire, le salaire devrait être décent. C'est sûr, ce ne sera pas la DGFIP ou mieux les services du premier ministre.

Pour en revenir au sujet, les questions très précisent m'inquiètent. Je me suis imprimé le guide du gestionnaire et je m'y plonge de temps à autre. Les grandes politiques,
les grandes réformes OK Educ et hors Educ. MAP, l'université et la nouvelle réforme à venir, les PRES, GRH, dialogue social, ... mais dès que ça va trop dans le détail, je ne suis plus. Evil or Very Mad

Pour les mises en situation, j'essaierai de garder du bon sens, essayer de situer dans l'environnement et mettre en relation les droits et obligations des fonctionnaires.


Dernière édition par AvaRose le Lun 20 Mai 2013 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ambre
.
.


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 18:07

Loulye a écrit:
ambre a écrit:
surtout voir autre chose que ce que je fais depuis quelques longues années, où je fais de l'accueil et où je me fais insulter à foison par le public(des adultes pas des élèves) qui se croît tout permis


tu travailles à la dgfip ? Suspect


peu importe où je travaille,je viens sur ce forum chercher des réponses constructives pour préparer mon oral,
les personnes qui n'en ont pas ou qui ne veulent pas partager leurs expériences ne sont pas obligées de répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Loulye
*
*
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 18:28

Ok   Rolling Eyes


Dernière édition par Loulye le Ven 6 Déc 2013 - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Colombane
**
**
avatar

Nombre de messages : 977
Age : 60
Localisation : en plein centre
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   Lun 20 Mai 2013 - 18:35

Maloubis a écrit:
Colombane a écrit:

URGENT : la déclaration d'assurance : je viens de l'apprendre, car la mise en place de cours, de compensation par le Sessad ne peuvent être mis en place que si l'accident est déclaré dans les 1 à 2 jours (je n'ose dire 3 ou 4). Un pan qui en général n'est pas vu à la gestion.

Qu'est ce que le Sessad ? (moi j'ai trouvé service d'éducation spécialisé et de soin à domicile).

Retour quelques posts plus haut...

Un élève accidenté, s'il ne peut pas venir en cours, mais est capable de travailler chez lui (ou à l'hopital) à des cours pour ne pas trop perdre. C'est le Sessad, (service de soins spécialisés à domicile - dépendant des établissements spécialisés) qui organisent ce genre de choses. Ce sont soit des enseignants directement nommés sur le Sessad, soit des enseignants des Eple voisins du domicile de l'élève, qui viennent. La prise en charge financière est Ok quand la déclaration d'assurance est faite dans les jours qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oraux de concours : les fameuses "mises en situation"
Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Examens & concours - Mutations & affectations-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: