Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 alcoolisme en cuisine

Aller en bas 
AuteurMessage
Calamity Jane
**
**


Nombre de messages : 645
Age : 61
Localisation : Au Far West
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 11:00

Je suis mal ce matin. J'avais plus que des doutes sur le fait que le cuisinier ait replongé dans l'alcool. Ce matin, j'en ai la certitude. sur 5 bouteilles de blanc sorties du stock pour la cuisson des moules,2 avaient disparues. Je les ai retrouvé vides dans les bottes du cuisinier. LE CE est venu et le cuisinier a tout reconnu. En plus il m'a dit avoir déjà bu une bouteille d'alcool avant de prendre le service. Le CE veut que je le raccompagne chez lui et il me suivra avec la voiture de service. Le cuisinier est dans une pièce à côté de mon bureau: le CE ne veut plus qu'il travaille et moi j'ai la trouille qu'il se sauve. En 2007, je l'avais déjà topé; je n'avais pas fait de rapport contre l'assurance qui'il allait se faire soigner dans l'immédiat. Je m'étais dit qu'en cas de récidive, je serai sans pitié. Et là,à le voir pleurer comme un gamin, cela me rend terriblement mal à l'aise et je sais plus ce que je dois faire....Que c'est dur la GRH.
Revenir en haut Aller en bas
Mad Max
Veille informative
Veille informative
avatar

Nombre de messages : 4396
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 11:33

Surtout, ne pas ramener le cuisinier chez lui et l'y laisser ; s'il a un malaise, vous serez pénalement responsable.
Soit vous l'évacuez par SAMU (ou simple ambulance après conversation avec le SAMU qui décidera), soit quelqu'un vient le chercher.
Rapport immédiat à la CT, désolé, mais c'est votre responsabilité qui est ainsi transférée vers la CT qui verra quel suivi, disciplinaire au besoin, elle accordera à cet agent.
Tentez de persuader l'agent de suivre une cure de désalcoolisation, ce qui est très difficile.
S'il revient travailler, avoir toujours le même comportement ; c'est la CT qui doit gérer et prendre soin de ses personnels.
Je ne suis pas inhumain, c'est comme cela et je l'ai vécu (jusqu'à un résultat fatal....)

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Alomero
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8430
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 11:34

Il faut déjà que cette personne s'allonge. Y a-t-il du monde à l'infirmerie et une pièce discrète? Et durant ce temps, vous ne pourriez pas vous rapprocher de la CT, du service de médecine préventive? D'ailleurs, ce serait bien aussi que ce soit un proche qui vienne chercher la personne plutôt que vous jouant au petit train. Et si personne ne vient, pourquoi ne pas appeler les pompiers car il s'agit de la mise en danger de cette personne par elle-même. En plus, cela lui fera peut-être un électrochoc, peut-être... Quoiqu'il en soit, ce qui est primordial c'est qu'il a reconnu les faits. C'est essentiel pour pouvoir l'aider à s'en sortir.

Edit: la réponse de MM ci-dessus est sans doute la meilleure en termes de gestion des risques.

_________________
Marquise de la Zone
Revenir en haut Aller en bas
Walking Dead
***
***
avatar

Nombre de messages : 1206
Age : 40
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 11:41

Pour ma part, j'appelerais les pompiers et je le ferais évacuer aux urgences. Dans la foulée, rapport à la CT par toi et le CE qui demande à qu'il soit vu en urgence par le médecin de travail. Eventuellement, le CE appele la CT pour signaler qu'il ne veut plus qu'il travaille
Revenir en haut Aller en bas
Bouchot
Invité



MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 11:53

********


Dernière édition par Mad Max le Jeu 11 Avr 2013 - 17:09, édité 1 fois (Raison : vu la situation, ce trait d'humour est mal venu)
Revenir en haut Aller en bas
peky
****
****


Nombre de messages : 2229
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 11:57

Il faut informer la CT dés maintenant.
les pompiers peuvent venir pour une personne ivre?

Un rapport doit être dressé pour demander la prise en charge du cuistot par la médecine de prévention.

Par ailleurs, la consommation de l'alcool dédiée à la cuisine constitue un vol. cela peut servir pour contraindre à se soigner.

j'ai connu un cas et cette personne est malheureusement décédée. Les soins étaient trop tardifs.

il est essentiel d'aller au bout d'une action car ces personnes sont malades et n'ont pas conscience des risques qu'elles courent, non seulement pour elles mais également à leur entourage.
Revenir en haut Aller en bas
TIC&
Invité



MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 12:20

Attention les pompiers ne se déplaceront pas, mais c'est la police qui viendra le chercher.
Déjà eu un cas similaire.
Un prof ivre mort, le CE appel les pompiers et surprise, la police nationale débarque.
Revenir en haut Aller en bas
Def2013
.
.
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 12:21

J'ai eu le problème l'an dernier, avec un personnel contractuel en cuisine.


Voici Ce que j'ai fait, étant confronté à la chose pour la première fois :
1- individu à l'infirmerie.
2- appel des pompiers, qui sont venus en 5 minutes.
3- information de la CT pour connaître les suites à donner.

Il faut savoir que la CT en question organise chaque année des stages de sensibilisation à l'alcoolisme sur le lieu de travail. J'y ai participé. Très instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Walking Dead
***
***
avatar

Nombre de messages : 1206
Age : 40
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 12:31

Malheureusement, j'ai connu un agent sous l'emprise de l'alcool et médicaments. Il était désorienté. J'ai appelé la CT qui m'a demandé d'appeler les pompiers. Ils sont arrivés en 5 min, j'ai juste précisé au téléphone qu'il était désorienté. Il a été emmené aux urgences
Revenir en haut Aller en bas
Bozinchu
Veille JO
Veille JO
avatar

Nombre de messages : 17754
Age : 49
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 13:17

Calamity Jane a écrit:
sur 5 bouteilles de blanc sorties du stock .

vous utilisez au moins des produits locaux scratch

Dans ton coin cela serait bien scandaleux d'avoir du vin en bouteille étoilée...

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
Revenir en haut Aller en bas
pigeon
Invité



MessageSujet: re alcool   Jeu 11 Avr 2013 - 13:29

Pourquoi prendre des risques avec une personne que l'on sait alcoolique, Evil or Very Mad qu'elle idée de mettre au menu des moules au vin blanc ??? moi j'ai un problème identique en cuisine et pour prévenir les risques je ne mets plus au menu le bourguignon qui devait auparavant macérer 2 jour dans de pleines bassines de vin rouge Rolling Eyes.... terminé tout ça. C'est comme le vin au casse croute des agents, je côntrole les quantités qui doivent rester raisonnables, je n'ai pas pu l'interdire totalement car les cuisiniers menaçaient dans ce cas la d'apporter un "barricou" et je ne peux pas passer mes journées à pister !!!
Comment gérez vous cela chez vous ??? ma méthode vous parait-elle adaptée ???
Revenir en haut Aller en bas
Mad Mag
**
**
avatar

Nombre de messages : 714
Localisation : En partance vers une autre galaxie.....
Date d'inscription : 18/01/2013

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 14:01

Bonjour
J'ai eu le cas d'un cuisinier alcoolique, sous l'emprise également de substance illicite de temps en temps, et en plus épileptique qui ne se soignait pas...la totale.Par trois fois il a atterrit dans les cageots de légumes ou la chambre froide d'où l'extirpait l'infirmière avant les pompiers qui étaient à chaque fois appelés. Il faisait un petit séjour à l’hôpital ou en cure de désintox (la dernière a bien marché et il est un peu plus sobre maintenant, enfin quand j'ai quitté l'établissement fin décembre il l'était, avait des projets de vie familiale...). geek Bref après avoir été mis à pied par la CT, après avoir eu un dossier disciplinaire très alimenté, il s'est un peu calmé, d'autant que lors des entretiens d'évaluation il a finalement pris un peu conscience de son état. C'est pourquoi quand j'ai quitté l'établissement il m'a remercié du temps que je lui avais accordé (moi le remerciant in petto de la perte d'énergie que j'avais eu à gérer ces kho....ries.....) et que grâce à moi il avait également grandi. Comme quoi j'aurai au moins servi à quelque chose....

Reste que dans ce cas de figure, première chose à faire appeler les pompiers qui le prendront en charge (surtout ne pas renvoyer l'agent chez lui), prévenir la CT, faire un beau rapport circonstancié et le transmettre, sans oublier de mettre une copie dans son dossier, prévenir la médecine de prévention, faire un rapport à la CT également pour demander de déplacer l'agent sur un autre poste. Quand l'agent revient dans l'établissement un petit recadrage en tête à tête ne peut pas faire de mal. A la collectivité également de prendre ses responsabilités par rapport à ce genre de situation.
C'est une vraie galère pour tout le monde ce genre de situation, mais bon même si nous devons rester professionnels et neutres nous sommes des humains en face d'autres humains....
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5481
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 14:05

pigeon a écrit:
..., Evil or Very Mad quelle idée de mettre au menu des moules au vin blanc ??? moi j'ai un problème identique en cuisine et pour prévenir les risques je ne mets plus au menu le bourguignon qui devait auparavant macérer 2 jour dans de pleines bassines de vin rouge Rolling Eyes.... terminé tout ça. C'est comme le vin au casse croute des agents, je côntrole les quantités qui doivent rester raisonnables, je n'ai pas pu l'interdire totalement car les cuisiniers menaçaient dans ce cas la d'apporter un "barricou" et je ne peux pas passer mes journées à pister !!!
Je résume: tu as supprimé les menus à "risque", tu te demandes même comment font les collègues qui continuent à le faire, mais tu n'empêches pas tes cuisiniers d'amener du pinard pour leur casse-croûte histoire d'avoir la paix sociale ? Si ça ce n'est pas "prendre un risque"...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
peky
****
****


Nombre de messages : 2229
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 14:14

néthou a écrit:
pigeon a écrit:
..., Evil or Very Mad quelle idée de mettre au menu des moules au vin blanc ??? moi j'ai un problème identique en cuisine et pour prévenir les risques je ne mets plus au menu le bourguignon qui devait auparavant macérer 2 jour dans de pleines bassines de vin rouge Rolling Eyes.... terminé tout ça. C'est comme le vin au casse croute des agents, je côntrole les quantités qui doivent rester raisonnables, je n'ai pas pu l'interdire totalement car les cuisiniers menaçaient dans ce cas la d'apporter un "barricou" et je ne peux pas passer mes journées à pister !!!
Je résume: tu as supprimé les menus à "risque", tu te demandes même comment font les collègues qui continuent à le faire, mais tu n'empêches pas tes cuisiniers d'amener du pinard pour leur casse-croûte histoire d'avoir la paix sociale ? Si ça ce n'est pas "prendre un risque"...

Pour contrôler le vin à table (s'il est autorisé par ma CT) prévoir des bouteilles de 25cl. En sortir le nombre selon les convives qui en consomment chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
peky
****
****


Nombre de messages : 2229
Localisation : au bord de l'eau
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Jeu 11 Avr 2013 - 14:18

mad mag a écrit:
Bonjour
J'ai eu le cas d'un cuisinier alcoolique, et en plus épileptique qui ne se soignait pas....

La même chose, tombé 2 fois notamment une fois sur un angle de plaque de cuisson : il aurait pu se tuer.

Il est mort depuis à cause de cet alcoolisme. Je l'ai "remué" mais trop tard.

En plus ses proches mettaient l'accent sur l'épilepsie mais pas sur l'alcoolisme. Avec la fraise qu'il avait pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
jean38
.
.


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: marche à suivre   Lun 22 Avr 2013 - 11:52

Il ne faut pas en rester là, en ne faisant que traiter ponctuellement le problème, qui risque de se reproduire.
Depuis 2004, il existe des visites médicales «à la demande de l’employeur».
Le responsable hiérarchique doit déclencher un entretien avec la personne concernée,
dès que les signes d’alcoolisme sont avérés et Il faut lui préciser qu’il doit rencontrer le médecin du travail. Le médecin du travail doit exiger de l’employeur qu’il informe le salarié du motif de la visite qu’il demande.
L’employeur doit remettre un courrier au salarié destiné au médecin du travail qui évoque le problème de l’alcool.
Il s’agit d’une consultation importante pour les problèmes d’alcool qui fera l’objet d’un avis par le médecin sur l’adéquation santé-travail.

Il est indispensable qu’un contact entre le médecin du travail et le responsable du salarié en cause soit établi pour, d’un commun accord, adapter les exigences professionnelles et les conséquences du sevrage alcoolique. L’employeur doit constater la faute professionnelle, éventuellement émettre un avertissement au salarié alcoolo-dépendant.
Par ailleurs, le médecin du travail pourra, en fonction de l’état de santé constaté, soit adresser le salarié à son médecin traitant, soit le diriger vers un centre d'alcoologie avec lesquels il se mettra en relation.
En accord avec l’employé, une rencontre avec le responsable hiérarchique et le médecin du travail est organisée pour mettre en place un contrat d’accompagnement : le responsable peut s’engager à ne pas donner de suites disciplinaires en l’absence de récidive, à adapter temporairement l’activité du salarié, ou aménager son temps de travail, afin de faciliter la prise en charge médicale.

***
Revenir en haut Aller en bas
LMDV/LG
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Lun 22 Avr 2013 - 13:46

C'est une pub pour un site commercial.

SECURITE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Atasta
**
**
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Passée chez ceux d'en face
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Lun 22 Avr 2013 - 13:54

Et on a affaire à un récidiviste...
Revenir en haut Aller en bas
LMDV/LG
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Lun 22 Avr 2013 - 14:09

Effarant! Ce type ne vient que pour poster des liens vers un site commercial (leur page d'accueil est un catalogue publicitaire). Mais que fait la cyberpolice?
Revenir en haut Aller en bas
Atasta
**
**
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Passée chez ceux d'en face
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Lun 22 Avr 2013 - 14:16

C'est les vacances... Enfin c'est assez marrant de voir la liste des messages de ce gars : heureusement qu'il attire notre attention sur l'édifiant article paru sur le site bidule.com, ou qu'il nous fait part de l'article qu'il a trouvé sur le site bidule.com...
Revenir en haut Aller en bas
Agathe Deblouze
***
***
avatar

Nombre de messages : 1938
Localisation : Zone à Evacuer en Priorité
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   Lun 22 Avr 2013 - 15:13

Comme beaucoup, j'ai été confronté au cuisinier qui taquine le goulot d'un peu trop près.


Remplacement du vin rouge/blanc qui sert pour la cuisine par du vin en poudre
Suppression du vin à table pour les commensaux, en prétextant le besoin impérieux de redresser la situation financière (ce qui n'était pas faux, mais bon...). Il n'y avait guère que deux profs sur 50 qui tenaient à leur verre de vin à midi. Je leur ai expliqué la situation entre quatre zieux et ils ont fort bien compris.

Information de la ColTer.

Bilan : je pense qu'il continue à boire, mais en dehors de ses heures de boulot. Je ne l'ai plus jamais vu arriver ou repartir plein comme un polonais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alcoolisme en cuisine   

Revenir en haut Aller en bas
 
alcoolisme en cuisine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Gestion matérielle-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: