Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Orleane le Lun 25 Fév 2013 - 15:49

Bonjour
Confrontée à des difficultés avec un nouveau CE sur son 1er poste, j'ai relu avec intérêt les messages qui précèdent. (Sujet de 2010 : Relationnel difficile avec le chef d'établissement)

Je souhaite l'avis des collègues au sujet de la convocation écrite la plus officielle que mon CE m'adresse pour un entretien tout aussi officiel qu'il envisage d'effectuer , assisté de son adjoint ; l'ordre du jour est des plus larges et tout peut être évoqué ;
- la réorganisation du service d'intendance
- la gestion matérielle et financière, la sécurité, les travaux, les chantiers, l'état des comptes,
- la gestion du personnel, son suivi, le management des équipes
- les missions et le rôle de l'agent comptable-gestionnaire auprès du chef d'établissement (je suis agent comptable de 6 établissements).

De même qu'il se fait assister par son adjoint, je suis invité à me faire assister par la personne de mon choix.

L'avis des collègues m'intéresse sur les points suivants :
Je n'ai aucune expérience des entretiens discipliaires mais c'est comme si on se préparait à cela , bien qu'aucun grief ne soit mentionné dans la convocation. S'il cet entretien a une vocation disciplinaire , ne doit-on pas au préalabre connaître les griefs exposés ?
Par ailleur si le CE peut toujours convoquer son gestionnaire , il me semble qu'on ne convoquepas son gestionnaire comptable pour évoquer les missions et le rôle de l'agent comptable et on prend rendez-vous, ceci au nom de l'indépendance de l'agent comptable vis à vis de l'ordonnateur.
J'envisage donc de refuser de me rendre à cette convocation et de lui faire un courrier rappelant la régle de séparation des pouvoirs entre l'ordonnateur et l'agent comptable .
Avez-vous quelques expériences ou suggestions
Je vous remercie

Orleane
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 15:56

bonjour,
tu dis qu'il n'y a aucune mention de griefs dans la lettre, mais il a des griefs contre toi ? qu'est-ce que tu appelles "difficultés" ?
Je suis peut-être naïve mais si c'est son premier poste de CE, il veut peut-être que tu l'éclaires un peu plus sur ton rôle d'agent-comptable, sur tes missions, ce n'est pas forcément pour te faire des reproches qu'il souhaite te parler. ça peut aussi être l'occasion de dissiper des malentendus à propos de tes fonctions, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  LMDV/LG le Lun 25 Fév 2013 - 16:16

Plusieurs choses. Si c'est son premier poste de CE, comment se fait-il qu'il arrive sur une grosse agence comptable? Celle-ci est-elle implantée en collège? En dehors de cette convocation, existe-t-il des éléments qui laissent penser qu'il doit s'agir d'un entretien désagréable? Un passif, des difficultés? Il est nouveau mais pas son adjoint. Qu'en pense ce dernier? Par ailleurs, qu'indique sommairement le dernier entretien professionnel avec son prédécesseur? Quels étaient les relations avec ce dernier? Es-tu restée en contact avec lui? Il connait peut-être son successeur.

Sinon, Le rappel à la séparation ordonnateur/comptable est juste et indiscutable. Cela laisse même craindre de lourde lacunes dans ses connaissances du système. Il pense convoquer le comptable? Il est bon de lui rappeler que si il souhaite "inviter" le comptable, il faudra qu'il apporte quelques précisions à son invitation. Avec 6 établissements, on a peu de temps à perdre auprès de chaque ER.

En tout état ce cause, je répondrai que si on est à sa disposition pour toute convocation en tant que gestionnaire, il n'est pas question qu'il puisse mettre en cause le comptable simplement parce que l'agence est implantée dans son établissement. Si un rapport de force doit se dessiner, il faut rappeler jusqu'où un CE ne peut pas aller.
avatar
LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Vrai le Lun 25 Fév 2013 - 16:21

Cela ressemble plus à un entretien d'évaluation qu'à une entrevue disciplinaire.

Lui demander (au besoin par écrit) de préciser la nature et la finalité de cet entretien.

Si simple réunion, la présence de l'adjoint peut se concevoir et il s'agira d'une discussion informelle. mais dans ce cas pas besoin d'une convocation écrite.

Si entretien d'évaluation anticipé la présence de l'adjoint est non souhaitable.

Si c'est du disciplinaire il faudrait qu'il formalise avant ses griefs et dans ce cas c'est autre chose avec une procédure à suivre.

Donc avant tout éclaircir le contexte.

Vrai
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  calva14 le Lun 25 Fév 2013 - 16:33

A mon avis c'est pas pour boire le thé sinon le CE ne mettrait en avance
le fait que le gestionnaire peut se faire accompagner
Pense aussi au Syndicat pour t'accompagner, en général les CE n'aime
pas cela....
avatar
calva14
*
*

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 05/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  butterfly le Lun 25 Fév 2013 - 16:44

Vrai a écrit:Cela ressemble plus à un entretien d'évaluation qu'à une entrevue disciplinaire.

Lui demander (au besoin par écrit) de préciser la nature et la finalité de cet entretien.

Si simple réunion, la présence de l'adjoint peut se concevoir et il s'agira d'une discussion informelle. mais dans ce cas pas besoin d'une convocation écrite.

Si entretien d'évaluation anticipé la présence de l'adjoint est non souhaitable.

Si c'est du disciplinaire il faudrait qu'il formalise avant ses griefs et dans ce cas c'est autre chose avec une procédure à suivre.

Donc avant tout éclaircir le contexte.

Pas mieux, une procédure "disciplinaire" répond à un "formalisme" tout autre tel que le prévoit les textes Wink
avatar
butterfly
*
*

Nombre de messages : 331
Age : 40
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Bibifric le Lun 25 Fév 2013 - 17:35

la réorganisation du service d'intendance
Je crois que c'est on ne peut plus clair : il veut te dégommer. A ta place, j'irai seul. J'y mettrais de la diplomatie et ferai preuve de la meilleure volonté pour mettre en oeuvre ses "réformes". Et ensuite, à toi de voir si ça vaut le coup de rester dans ce bahut. Je ne connais pas un gestionnaire qui est sorti gagnant d'un affrontement direct avec son CE. Il faut parfois savoir prendre la tangente...

Bibifric
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Walking Dead le Lun 25 Fév 2013 - 17:40

Quand mon CE souhaite faire un point, il me passe un coup de fil ou à défaut on se bloque une date sur nos agendas mais jamais de convocation avec un tel formalisme. Je trouve cela tout de même un peu suspect. Mais je pense qu'il faut venir avec quelqu'un (un syndicat éventuellement mais dans ce cas, il faudrait en savoir un peu plus sur la teneur de ce rdv). Il faut demander le but de cet entretien au CE et demander pourquoi venir accompagner, lui demander clairement si cela est un entretien "disciplinaire". Je crois qu'il ne faut pas avoir froid aux yeux parfois. Si c'est disciplinaire, le proviseur adjoint n'a rien à faire là, il n'est pas ton supérieur hiérarchique. Si c'est juste pour comprendre le fonctionnement, le proviseur adjoint peut etre là car la discussion peut lui etre profitable. As tu des bonnes relations avec le prov adjoint, si oui sonde le ? Bon courage
avatar
Walking Dead
***
***

Nombre de messages : 1191
Age : 40
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  margotte le Lun 25 Fév 2013 - 19:23

Orleane a écrit:Bonjour (...) nouveau CE sur son 1er poste, (...) convocation écrite la plus officielle que mon CE m'adresse pour un entretien tout aussi officiel qu'il envisage d'effectuer , assisté de son adjoint ; l'ordre du jour est des plus larges et tout peut être évoqué ;
- la réorganisation du service d'intendance
- la gestion matérielle et financière, la sécurité, les travaux, les chantiers, l'état des comptes,
- la gestion du personnel, son suivi, le management des équipes
- les missions et le rôle de l'agent comptable-gestionnaire auprès du chef d'établissement (je suis agent comptable de 6 établissements).

De même qu'il se fait assister par son adjoint, je suis invité à me faire assister par la personne de mon choix.
(...) Je n'ai aucune expérience des entretiens discipliaires mais c'est comme si on se préparait à cela , bien qu'aucun grief ne soit mentionné dans la convocation. S'il cet entretien a une vocation disciplinaire , ne doit-on pas au préalabre connaître les griefs exposés ?
Par ailleur si le CE peut toujours convoquer son gestionnaire , il me semble qu'on ne convoquepas son gestionnaire comptable pour évoquer les missions et le rôle de l'agent comptable et on prend rendez-vous, ceci au nom de l'indépendance de l'agent comptable vis à vis de l'ordonnateur.
J'envisage donc de refuser de me rendre à cette convocation et de lui faire un courrier rappelant la régle de séparation des pouvoirs entre l'ordonnateur et l'agent comptable .

Au vu de ton post, j'ai l'impression que tu crains quelque chose ... Les relations avec le CE sont elles telles qu'une telle convocation le laisse supposer ? Comment est-ce que cela se passe depuis le début de l'année ? La "convocation officielle", c'est comment : note ? téléphone ? mail ? courrier simple ? courrier recommandé ? Si c'est un recommandé : un représentant syndical. Indispensable même si pas obligatoire. Le positionnement de "l'autre" adjoint est à rappeler : vous êtes tous les deux ses adjoints, donc le pro adjoint n'est pas ton supérieur . C'est comme entre la main droite et la main gauche : aucune n'a priorité sur l'autre.

Par contre, le gestionnaire ne peux pas refuser de se rendre à une convocation de son chef d'établissement. Par contre, tu peux refuser d'évoquer avec lui les problèmes relevant de l'agence comptable. Mais tu dois lui expliquer ce qu'est une agence comptable. (et qu'une bonne partie du personnel d'intendance travaille "pour lui", même si toi tu ne le fais pas à temps plein. )

L'ordre du jour :

- réorganisation des services d'intendance : cela laisse supposer que l'organisation actuelle ne lui convient pas. T'en a il déjà parlé ? Vois tu ce qui, dans l'organisation actuelle pourrait ne pas lui convenir ?

- la gestion matérielle et financière, la sécurité, les travaux, les chantiers, l'état des comptes,
- la gestion du personnel, son suivi, le management des équipes


Je mettrais ces deux points ensemble : il semble vouloir comprendre comment tu travailles, ce que tu fais. Les services "intendance" et les services "agence comptable" sont ils bien séparés ? Si ce n'est pas le cas, même si dans ton esprit la démarcation entre tes deux fonctions est claire, dans le sien, cela ne l'est sans doute pas autant. Pour le côté intendance, c'est normal qu'il te pose des questions, nous ne sommes pas des seigneurs dans notre domaine, mais les adjoints du chef d'établissement. Qu'il nous laisse le pilotage de notre secteur ne veut pas dire qu'il ne doit pas savoir ce qui s'y passe. Aurais tu eu vent de quelque chose qui n'irait pas et aurait pu lui remonter ? Des profs mécontents du traitement de tel ou tel voyage, de la lenteur/rapidité de commande de matériel, des agents mécontents de leurs horaires / leurs permanences / etc ... ? En clair, quelqu'un essaie il de te savonner la planche ?


- les missions et le rôle de l'agent comptable-gestionnaire auprès du chef d'établissement (je suis agent comptable de .... établissements). C'est peut être ça qu'il a du mal à saisir : quand es tu agent comptable, ne relevant pas alors de lui, et ne t'occupant que des comptes des établissements rattachés ? et quand es tu gestionnaire matériel, relevant alors de son autorité ? A toi (et à lui) de déterminer quand tu travailles "pour lui" et quand tu travailles pour l'agence comptable (éventuellement un calendrier), qui travaille pour l'agence comptable et qui travaille pour l'établissement . (qu'un de tes attachés, saenes ... etc s'occupe prioritairement de la gestion, au lieu de faire gestion le matin et compta générale l'après midi me semble une bonne chose. ) Qu'il ait du mal à saisir comment s'organise la séparation de l'ordonnateur et du comptable quand les mêmes personnes traitent les deux dossiers est assez compréhensible. Cela militerait même pour la séparation nette des fonctions, mais c'est un autre débat.

Comment est-ce que cela se passe avec les autres collègues de travail : secrétaires, personnels d'intendance ? personnel éducatif ? (vie scolaire). Et le fameux pro adjoint, avec lequel tu as déjà travaillé les années précédentes, il en pense quoi ?


Dernière édition par margotte le Lun 25 Fév 2013 - 19:26, édité 1 fois
avatar
margotte
**
**

Nombre de messages : 838
Localisation : à l'ouest...
Date d'inscription : 16/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  faux le Lun 25 Fév 2013 - 19:24

Et bien je te souhaite bon courage.... Moi à la prochaine agressivité ou menace de la part de mon CE, j'ai décidé d'écouter mais surtout de ne plus répondre et de proposer une nouvelle entrevue en présence d'un représentant syndical.
Mais si tu penses que cela va dégénérer appelle de suite ton syndicat.
C'est aussi pour cette raison que je ne suis pas inscrite sur ce forum car je suis en colère contre l'EN et les tout pouvoirs donnés au CE sans aucun mais aucun contrôle.
Je te souhaite vraiment de trouver la force nécessaire pour ne pas être déstabilisé lors de cet entretien.  

faux
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  univers le Lun 25 Fév 2013 - 21:10

Bonsoir

Le fait qu'il te dise que tu as la possibilité de te faire accompagner me fais penser qu'il y a du reproche dans l'air. DONC tu te fais accompagner.

Prépare soigneusement cette entrevue. Contrairement aux autres collègues je ne lui dirais pas à l'avance qu'il ne peut pas te convoquer en tant que comptable. Je lui assénerai froidement pendant l'entretien.

réorganisation du service d'intendance : il veut te piquer un poste ?
Réfléchis bien aussi aux derniers mois et aux événements cruciaux : plus de craie en salle 3 le vendredi 32 février, le rétroprojecteur qui ne fonctionne plus à 4 heures du matin.... Les CE veulent avoir la paix sociale du côté des profs. Donc si il y a eu des trucs comme cela potasse ta ligne de défense.

Le rôle du gestionnaire agent comptable : appuie toi sur des faits passés (positifs ou non) et explique lui ton rôle.Explique lui les risques encourus également. Surtout pour un premier poste il est stagiaire ? Dis lui que tu comprends que cela l'inquiète une éventuelle non titularisation.
Insiste bien sur le rôle du rectorat : un CE n'aime pas se faire rappeler à l'ordre à ce sujet.
Passe lui un petit coup aussi sur les dotations trop faibles de la région : rien de tel que de se trouver un "ennemi" commun.

Informe le de quelques trucs qui fonctionnaient bien l'année passée s'il te fait des reproches et mouille l'adjoint à ce sujet.
Bon tu as x établissements, tu as de l'expérience, tu connais ton truc donc tu lui fais comprendre à chouchou qu'il va pas non plus te les briser parce que tu as 5 autres établissements à faire tourner.
Et puis laisse le faire son pseudo entretien avec son adjoint. Parce que s'il y a velléité de lancer une procédure plus officielle à ton encontre avec ce genre de gaffe tu l'attends sereinement.
Et puis s'il veut réorganiser le service des agents et bien c'est lui qui s'y colle. Il propose et les informe.
avatar
univers
**
**

Nombre de messages : 982
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  L'intendant zonard le Lun 25 Fév 2013 - 22:43

Mmmhh, je ne suis pas exactement du même avis que celui qui est en train de se dessiner par les messages précédents, et je préfère rappeler mon conseil constant et invariable :
flower Règle n°1 : le CE a toujours raison flower

Règle n°2 : le CE a tous les pouvoirs
Règle n°3 : il n'existe aucun contre-pouvoir aux pouvoirs absolus du CE
Règle n°4 : quand ça se passe mal avec un CE, il faut se tirer, le plus tôt est toujours le mieux

Cette rencontre ne peut être qu'une discussion informelle et badine sur des perspectives intéressantes d'améliorer le service rendu, grâce aux conseils éclairés et teintés de génie du chef bien-aimé.

De toutes manières si c'est autre chose c'est foutu, et quand tu sortiras de son bureau, ça sera pour téléphoner au SGA et lui demander un autre poste, en lui souhaitant bonne chance pour refiler à un autre ce poste maudit pour quelques années.

En conséquence, ce n'est même pas la peine de se faire assister lors de l'aimable rencontre : s'il a l'intention de t'enmm.nuyer, tu lui donnerais du grain à moudre en montrant que tu es sur la défensive, et cela ne ferait que rendre plus pénibles les cinq mois qu'il te reste à subir aux côtés de cet individu.

Il ne faut pas non plus refuser de s'y rendre, mais concernant la fonction de comptable, simplement refuser de répondre. Du reste, la formulation que j'ai lue, "rôle du comptable auprès du CE", peut laisser imaginer des choses parfaitement respectables autant que trahir une intention de dévoiement total des lois et règlements.

Bref, jouer au khon, et si le chef est pénible, faire comme dans les films de guerre américains : plus le sous-lieutenant est khon et agressif, plus on crie fort "YES SIR !' pour lui répondre. Ca aide à attendre la quille.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13884
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  officielEN le Lun 25 Fév 2013 - 23:03

Moi je dirais plutôt, laisser le CE parler du rôle de l'AC, le laisser donner sa vision et, il est libre le CE, le laisser mettre cette vision par écrit, sans le contredire car un CE a toujours raison.

Après, les ralations Ordonnateurs-Agent comptable peuvent être discutées devant un SG ou autre.

C'est clair?, à moi ça me semble clair.
avatar
officielEN
*
*

Nombre de messages : 173
Localisation : republique democratique bangladesh
Date d'inscription : 08/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  ORLEANE le Mar 26 Fév 2013 - 6:55

Bonjour

Merci pour ces échanges ; cela me permet de construire ma ligne de conduite. Ça pourrait être ceci : Il me semble utile de faire un courrier au CE pour lui demander de préciser ses griefs dès lors que je suis convoqué dans le cadre d’un entretien ressemblant à une mise en scène disciplinaire. Dans ce même courrier j' exposerai qu’il y atteinte à l’indépendance de l’agent comptable et lui demanderai de préciser son point de vue.

Je partage l’opinion de l’IZ sur les perspectives de travail avec un tel CE . Dès son arrivée en septembre dernier, ce monsieur s’est vanté être collectionneur des tableaux de chasse : un inspecteur abattu par ici, un responsable d’association par là ; de plus il n’avait pas le temps à perdre à passer par la case principal de collège ; il lui fallait immédiatement un lycée pour son premier poste de chef d’établissement et l’a obtenu.

Je n’ai pas de goût pour la chasse et je ne suis pas un lapin. On ne partage pas les mêmes passions. Il s’agit pour moi de tenir jusqu’à mon départ à la retraite dans 12 mois . Mes priorités vont être la qualité de mon travail comptable pour une bonne passation de service et l’achèvement de travaux de rénovation en cours en partenariat avec la Région.

Les relations avec le CE seront chargées d’hypocrisie et de langue de bois . Même si c’est pas génial pour une fin de carrière à 63 ans, c’est quand même salutaire.

Et si mon syndicat préféré m’apporte son soutien je suis preneur.

Merci encore à ceux qui ont échangés avec moi



ORLEANE
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Walking Dead le Mar 26 Fév 2013 - 7:35

SI effectivement, il y a un départ dans 12 mois par question de démissionner. J'ai un CE particulier (a priori pasloin du tien tout de monde). Mon caractère aidant, j'exprime clairement ma position. Après comme dit IZ ce que chez veut il a. Mais en contre partie, quand c'est limite, je lui demande un écrit pour ma me mettre en faute, là ca calme tout le temps. Quand une décision m'est imposée et que des profs ou autres sont mécontente, réponse type "c'est la décision du chef d'établissement, merci de vous adresser à elle". Vu que j'ai un petit souci avec la vie scolaire, vu que certaines taches ont migrés chez moi (raisons que je ne peux pas exposés ici), derrièrement j'ai annoncé la couleur : "plus de coup de main à la vie scolaire" vu que je ne suis pas soutenu malgré la migration. Contrairement à IZ, je ne suis pas aux premiers abords , partisane de la fuite mais plutot dans un deuxième temps. Y'a des moyens assez simples pour "enquinner" un CE tout en protégeant.
avatar
Walking Dead
***
***

Nombre de messages : 1191
Age : 40
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  LMDV/LG le Mar 26 Fév 2013 - 9:25

A un an de la retraite, tu tombes sur un charlot?! C'est un cadeau, offre le toi. Rien ni personne ne peut plus te faire de tort. Ton seul objectif est de préparer ta succession comptable. Un nain de jardin qui vient faire le beau, vois-ça comme une récompense du rectorat et rectifie-le.

Si il devait se croire assez fort pour essayer de te mettre en cause et avoir le moindre soutien, il se ferait mollement renvoyer par le rectorat. De ton côté, tu ne vas pas manquer de relever ses nombreuses insuffisances voire, ses erreurs dans son espèce de tentative de déstabilisation: Punaise-le, relève ses fautes et tatoue-les lui sur le front que chacun sache bien quel tocard il fait. Si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour ceux qui restent et qui t'en sauront gré.
avatar
LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  El Doctus le Mar 26 Fév 2013 - 9:52

Bonjour,

Tu es à la veille de ta retraite et un C.E t'enquiquine ?

Ne te fais pas marcher dessus en lui rappelant la séparation des ordonnateurs et des comptables.

Mets lui la M 9.6 sous les yeux ainsi que le decret précisant que "l'adjoint gestionnaire organise le travail des personnels administratifs et techniques mis à la disposition de l'établissement".

Si le C.E persiste dans sa démarche pouvant revêtir le "caractère d'harcèlement au travail" accumule des preuves écrites et menace le, le cas échéant de poursuites pénales. Fais toi aider de collègues syndicalistes.

El Doctus
***
***

Nombre de messages : 1185
Localisation : Très loin
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Guk le Mar 26 Fév 2013 - 10:54

LMDV a mille fois raison. A un ou deux ans de la retraite un gestionnaire ne risque rien ; en cas de conflit c'est le CE qui prend des risques. Une réputation de CE se construit sur la durée et pas seulement vis à vis du rectorat. Lors de discussions informelles, un gestionnaire ayant de la bouteille et des connaissances, notamment chez les chefs d'établissements, a un pouvoir de nuisance non négligable.

Guk
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  L'intendant zonard le Mar 26 Fév 2013 - 11:06

Ouais, là sur le coup, ça pourrait être pas mal si la collègue parvenait à bien calmer le malade qui est parvenu à s'imposer comme CE : les conditions sont moins mauvaises que dans la plupart des cas. Mais de là à l'envoyer au casse-pipe avec une tape sur l'épaule... 12 mois, c'est comme l'éternité, c'est trèèèèès long, surtout vers la fin. En l'espèce, jouer au khon et se faire plaisir de temps en temps par une pique, ça devrait pouvoir se faire quand même.

Surtout, viens nous raconter des trucs, le bêtisier est un peu avare de khonneries de chefs d'établissement, mine de rien...

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13884
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  Guk le Mar 26 Fév 2013 - 11:09

J'ai l'impression à te lire IZ que dans ton académie les choses sont plus compliquées qu'ailleurs pour les gestionnaires. Question de rapport de force et de personnalités (syndicales des CE) sans doute.

Guk
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relationnel difficile avec le chef d'établissement

Message  L'intendant zonard le Mer 27 Fév 2013 - 10:13

Guk a écrit:J'ai l'impression à te lire IZ que dans ton académie les choses sont plus compliquées qu'ailleurs pour les gestionnaires. Question de rapport de force et de personnalités (syndicales des CE) sans doute.
Non, des gestionnaires laminés, détruits psychiquement par le système, j'en connais dans toutes les académies où mes oreilles ont traîné. C'est à dire à peu près partout.

Le contexte local, c'est que nous avons plus de débutants qu'ailleurs, parmi les gestionnaires aussi bien que parmi les CE. Au système pathogène lui-même, se greffent donc les problèmes générés par l'inexpérience des uns et des autres. Même les mauvais CE comme je ne peux plus jamais en rencontrer se bonifient avec le temps. Et le tout dans un contexte de manque de moyens et de détresse sociale généralisée. J'ai déjà comparé la rue -et le reste du quartier- dans laquelle je vis à une gigantesque poubelle. Mais contrairement à mon précédent poste, les gens ne pissent pas sur les tas d'ordures.

Au fait, combien de morts par balles dans un rayon de 300 m autour de ton EPLE, ces dernières années ?
(la Corse est hors-compétition)

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13884
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum