Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Invité le Mer 12 Sep 2012 - 18:36

Le Forgeron a écrit:
Corps_CE a écrit:L'accès au concours est un pas supplémentaire. Il était réclamé,... au moins sur ce forum. Maintenant que c'est acté depuis août 2012, cela sera critiqué. Ce l'est déjà ici par un Forgeron.
Je n'ai jamais critiqué l'ouverture du concours, seulement les modalités de reclassement... Rien à voir. D'autant que je me présente.

Chouette tu vas pouvoir trouver un poste plus près de chez toi Wink ou pas si tu vas vers une catégorie spéciale d'établissement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  tortue le Mer 12 Sep 2012 - 20:32

LUCIE a écrit:je me suis toujours sentie reconnue par les chefs d'établissmeent avec lesquels j'ai travaillé.
C'est également mon cas. Le travail et le professionnalisme sont reconnus. Mais je ne me considère pas comme reconnu par l'institution, ni financièrement (les agents que j'encadre gagnent pour la grande majorité plus que moi) ni statutairement ...
avatar
tortue
***
***

Nombre de messages : 1224
Age : 42
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

GESTIONNAIRES ET DECENTRALISATION

Message  INT91 le Mer 12 Sep 2012 - 21:39

 Tout à fait d'accord avec NETHOU, et pourquoi les gestionnaires ne seraient pas capable de devenir CE?je confirme que tout s'apprend.

 cette appellation  "d'adjoint gestionnaire" est idiote je refuse cette appellation! Celle de Proviseur-gestionnaire adjoint m'aurait satisfait .Je fais parti des collègues qui ne se laisse pas berner par une simple appellation.En effet si nous sommes des adjoints du CE ,pourquoi n'avons nous pas les indemnités qui vont avec?Pourquoi en sommes nous encore à l'entretien individuel fait par le CE et non pas la lettre de mission par un Inspecteur d'Académie......Sommes nous si peu digne d'intérêt? si peu compétent? si peu professionnel?

Tout cela est de la poudre aux yeux ,et si decentralisattion il y a je fonce......en CT sans aucun regret pour une hiérarchie qui nous ignore,et se fiche  complètement de nous et de notre devenir.

INT91
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Stanislas le Jeu 13 Sep 2012 - 11:39

Comme par hasard, éducation et territoires organise une conférence débat le 27/11/12 sur le thème, j'vous le donne Emile :
Bilan et perspectives de la décentralisation
avatar
Stanislas
*
*

Nombre de messages : 255
Localisation : La fosse
Date d'inscription : 06/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  sumnja le Jeu 13 Sep 2012 - 12:28

Un gestionnaire fonctionnaire de la CT qui serait présent dans l'établissement et qui pourrait mettre en cause les décisions d'un CE est AMA exclu. La seule soluce qui reste si la CT récupère par l'acte III les pleins pouvoirs sur le fonctionnement de l'établissement...c'est de supprimer la fonction de gestionnaire et de récupérer les dits gestionnaires à la fois pour des missions transversales (acHats publics, sécurités, restauration...) à l'échelon départementale et dans garder certains sur les anciennes fonctions pour les grosses structures ou pour un ensemble d'EPLE. Comme cela, on ne gênera ni les CE, ni CT.

sumnja
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Fondateur le Ven 14 Sep 2012 - 8:17

J'ai hésité à mettre ce qui suit dans le bétisier ; mais bon.

Extrait d'une dépêche AEF :

Depuis 1985 poursuit Philippe Tournier, « les fonctions des gestionnaires ont évoluées. Ils sont devenus les adjoints du chef d'établissement et sont les supérieurs hiérarchiques des personnels administratifs. Ainsi, si l'on transfert les gestionnaires aux départements, il faudrait aussi transférer ces personnels. Il n'y aurait donc plus d'administration de l'Éducation nationale », analyse le secrétaire général du SNPDEN.


Je vais éviter de commenter, j'ai déjà assez de soucis comme ça....

_________________
Celui qui poursuit un rêve n'en désire pas, au fond, la réalisation : il veut seulement pouvoir continuer à rêver.
.
avatar
Fondateur
Admin fondateur
Admin fondateur

Nombre de messages : 17375
Date d'inscription : 26/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Fondateur le Ven 14 Sep 2012 - 8:47

D'autres extraits :

« L'ADF se trompe d'époque. On n'est plus dans le débat de 1983-1985 où l'on aurait pu imaginer que la question [d'un transfert des gestionnaires aux départements] se pose », indique à AEF Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN-Unsa jeudi 13 septembre 2012. Claudy Lebreton, président de l'ADF (Association des départements de France) a déclaré à l'AEF que « les départements demandent le transfert des gestionnaires de collège », dans le cadre d'un acte III de décentralisation. Depuis 1985 poursuit Philippe Tournier, « les fonctions des gestionnaires ont évoluées. Ils sont devenus les adjoints du chef d'établissement et sont les supérieurs hiérarchiques des personnels administratifs. Ainsi, si l'on transfert les gestionnaires aux départements, il faudrait aussi transférer ces personnels. Il n'y aurait donc plus d'administration de l'Éducation nationale », analyse le secrétaire général du SNPDEN.
Philippe Tournier s'inquiète également du « règne de la paralysie » qu'il observe « entre les rectorats et les collectivités qui s'affrontent. » « La guerre est ouverte sur un quart du territoire national », estime-t-il, rappelant être désormais favorable à une contractualisation tripartite État-collectivité-EPLE ainsi qu'à une meilleure représentation des collectivités au sein des autorités académiques. Il souligne également qu'au sujet du transfert de gestionnaires, « la moitié seulement des élus ont répondu favorablement au sondage proposé par le Sénat ». La moitié, conclut-il, « ce n'est pas une lame de fond ! »

« Nous sommes syndicalement contre » ce transfert des gestionnaires, indique à AEF Jean-Jacques Courtiau, secrétaire général adjoint d'I&D, mercredi 12 septembre 2012. « I&D souhaite que les gestionnaires restent, comme les chefs d'établissement, des fonctionnaires d'État. « Les EPLE tiennent en place parce qu'il y a une équipe de direction solide, composée du chef d'établissement, du chef d'établissement adjoint et du gestionnaire. »
Selon Jean-Jacques Courtiau, un éventuel transfert des gestionnaires de collèges aux départements créerait « une brèche » permettant « à toutes les dérives possibles » d'apparaître. « Il serait possible que le gestionnaire reçoive des ordres en contradiction avec ceux de l'État », suppose-t-il. « Nous avons besoin d'une tutelle unique. » Interrogé par AEF sur les conséquences du transfert des personnels TOS aux collectivités, conséquence de l'acte II de décentralisation de 2003, Jean-Jacques Courtiau indique ne pas être « si sûr que cela » du bilan positif du transfert. « L'autorité fonctionnelle du chef d'établissement a plus d'une fois été contestée par les personnels Tos », assure-t-il.


_________________
Celui qui poursuit un rêve n'en désire pas, au fond, la réalisation : il veut seulement pouvoir continuer à rêver.
.
avatar
Fondateur
Admin fondateur
Admin fondateur

Nombre de messages : 17375
Date d'inscription : 26/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  tortue le Ven 14 Sep 2012 - 9:38

N@n@rd a écrit:D'autres extraits :

« L'autorité fonctionnelle du chef d'établissement a plus d'une fois été contestée par les personnels Tos »,

Voilà la seule crainte que leur pose cette possibilité !!!!
Encore une fois, nos supérieurs se moquent de nos statuts, conditions d'exercice ou de nos fonctions pourvu que cela ne les empêche pas de "régner" sur leurs bahuts comme ils l'entendent ...
Compréhensible mais affligeant !!!
avatar
tortue
***
***

Nombre de messages : 1224
Age : 42
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Stanislas le Lun 17 Sep 2012 - 16:07

lu dans la lettre de l'éducation aujourd'hui 17/09
face à la réaction des syndicats
"Claudy Lebreton revient sur sa déclaration du 05/09/12 "M.Le Breton temporise : nous avons lancé ce débat car nous voulons plus d'efficacité dans la gestion des établissements. Si on nous dit que cette idée n'est pas opportune, nous n'irons pas au conflit"
J'espère que nous aurons toujours notre place dans les eple
sinon les syndicats viennent de signer notre mise à mort
on est tous foutus !
avatar
Stanislas
*
*

Nombre de messages : 255
Localisation : La fosse
Date d'inscription : 06/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  nesépa le Lun 17 Sep 2012 - 16:28

Incroyable !

D'un côté il parle d'efficacité (en clair de €€€€€) et de l'autre d'oppotunité !

Soyons logique, soit cette décentralisation permettrait d'améliorer la gestion des collèges (à démontrer) et il faut le faire, soit il s'agit juste de prendre un peu plus le contrôle des EPLE et il faut le dire !

Mais que vient faire l'opportunité là-dedans !

nesépa
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Int-int le Lun 17 Sep 2012 - 16:51

Bon, les gestionnaires ne seront pas décentralisés. Les collectivités géreront en direct sans passer par eux. Les chefs d'établissement en feront au mieux des super-secrétaires bons à tout faire. Les syndicats seront contents.Et les collègues seront cocus en attendant d'être virés dans un autre ministère qui ne voudra pas d'eux.

Int-int
Invité


Revenir en haut Aller en bas

syndicats et décentralisation

Message  dom08 le Mar 18 Sep 2012 - 8:21

Les syndicats qui soit-disant nous représentent ont-ils consulté leur base avant de prendre cette position?
Non bien sûr!
Alors faisons savoir à l'ADF et à l'ARF qu'une bonne partie des gestionnaires ne voient pas forcément d'un mauvais oeil une éventuelle décentralisation et n'ayons pas une attitude passive dans les semaines à venir qui s'avèrent déterminantes pour nous.
avatar
dom08
.
.

Nombre de messages : 69
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

décentralisation des gestionnaires

Message  jeminvit le Mar 18 Sep 2012 - 9:08

Il est vrai que les syndicats pourraient consulter les premiers concernés avant d'avancer des propos généralisés!
Brusquement, les CE souhaitent garder leur "adjoint-gestionnaire" qui devient indispensable dans le pilotage de l'établissement ..... alors que dans la réalité, on fait sans nous (sans moi en tout cas !). Si les gestionnaires passaient en CT, la situation ne pourraient pas être pire qu'actuellement : aucune reconnaissance de notre métier ni des CE ni de l'institution. Financièrement on pourrait sans doute y gagner aussi ; il suffit de voir la situation des agents actuellement tant sur le point financier qu'avancement de carrière ... En tous cas, si on me le propose, j'y cours......

jeminvit
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  brusque? le Mar 18 Sep 2012 - 9:53

" Il est vrai que les syndicats pourraient consulter les premiers concernés avant d'avancer des propos généralisés!
Brusquement,
les CE souhaitent garder leur "adjoint-gestionnaire" qui devient
indispensable dans le pilotage de l'établissement ....."


Brusquement ?

Relisez leur prose. Leur position vient d'assez loin dans le temps, non?

La consultation des troupes ?
Lors des élections des représentants syndicaux, mandats clairs sont donnés sur les sujets prévisibles au delà des positions de principe. Et celui là - la décentralisation - en était un.
En tout cas chez les personnels de direction du syndicat majoritaire, pas d'embrouille, pas de brusquerie.
En serait-il différemment chez les gestionnaires de l'UNSA ?
.

brusque?
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  bastien le Mar 18 Sep 2012 - 10:10

brusque? a écrit:" Il est vrai que les syndicats pourraient consulter les premiers concernés avant d'avancer des propos généralisés!
Brusquement,
les CE souhaitent garder leur "adjoint-gestionnaire" qui devient
indispensable dans le pilotage de l'établissement ....."


Brusquement ?

Relisez leur prose. Leur position vient d'assez loin dans le temps, non?

La consultation des troupes ?
Lors des élections des représentants syndicaux, mandats clairs sont donnés sur les sujets prévisibles au delà des positions de principe. Et celui là - la décentralisation - en était un.
En tout cas chez les personnels de direction du syndicat majoritaire, pas d'embrouille, pas de brusquerie.
En serait-il différemment chez les gestionnaires de l'UNSA ?
.

C'est le modèle de démocratie cadenassée. Point d'expression possible en dehors des temps et des canaux (extremement restreints) ouverts. La représentation syndicale est-elle la seule possibilité légitime pour les personnels de faire entendre leurs voix?
avatar
bastien
**
**

Nombre de messages : 416
Age : 46
Date d'inscription : 03/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  RETU le Mar 18 Sep 2012 - 10:19

Vous êtes tous syndiqués bien sûr, pour vous permettre ce genre de critiques Question Exclamation Exclamation
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3725
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  tortue le Mar 18 Sep 2012 - 10:27

"Vous êtes tous syndiqués bien sûr, pour vous permettre ce genre de critiques"

La réflexion qui tue et qui montre que Retu n'a justement pas lu ce qui était écrit infra !!! Suspect

Relisez Laborit chers camarades : "Se révolter, c'est courir à sa perte, car la révolte, si elle se
réalise en groupe, retrouve aussitôt une échelle hiérarchique de
soumission à l'intérieur du groupe, et la révolte, seule, aboutit rapidement à la soumission du révolté... Il ne reste plus que la fuite."

Je crois en effet que les décisions qui nous concerneront seront prises sans nous et que comme d'habitude, on courbera l'échine et continuera à bosser en rêvant à des jours meilleurs !!!!
avatar
tortue
***
***

Nombre de messages : 1224
Age : 42
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  entropie le Mar 18 Sep 2012 - 10:28

Par curiosité, existe-t-il un syndicat représentatif qui soit favorable à la décentralisation ? Je sais que B&J n'y est pas favorable tout comme le snusab...

_________________
The end is nigh
avatar
entropie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2674
Age : 38
Localisation : Juste derrière toi
Date d'inscription : 18/04/2006

http://www.viedemerde.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Invité le Mar 18 Sep 2012 - 10:36

Je crains que la décentralisation ne soit qu'un miroir aux alouettes qui expose les collègues qui l'appellent de leurs voeux à de cruelles désillusions...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  tortue le Mar 18 Sep 2012 - 11:53

AMHA -et qui n'engage que moi, pauvre GM besogneux de province- il n'y a plus rien à attendre de l'EN concernant notre statut, salaire, conditions de travail ....
Alors même s'il est forcément dangereux de considérer l'herbe comme plus verte dans le pré d'à coté, découragé de ce que je vis au quotidien, j'ai bien envie de changer de fourrage !!!!
avatar
tortue
***
***

Nombre de messages : 1224
Age : 42
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  néthou le Mar 18 Sep 2012 - 12:04

bastien a écrit:C'est le modèle de démocratie cadenassée. Point d'expression possible en dehors des temps et des canaux (extremement restreints) ouverts. La représentation syndicale est-elle la seule possibilité légitime pour les personnels de faire entendre leurs voix?

Non, bien sûr.

Tu peux toujours acheter un porte-voix et aller exposer tes revendications sous les fenêtres de ton Rectorat tout seul comme un grand. Pas sûr que ça soit très efficace. Tu peux aussi la jouer plus moderne: démarre un blog style 'Le blues du gestionnaire", avec du talent, t'auras peut-être une audience.

Mais sinon, tu fais partie d'une administration, sais-tu ? et jusqu'à plus ample informé, on n'y élit pas encore les chefs de service.

A part ça, une "démocratie cadenassée", ça reste encore une démocratie. Les syndicats sont peut-être loin d'être parfaits et leur marge de manoeuvre est de plus en plus limitée mais ils ont le mérite d'exister. Et de faire ce qu'ils peuvent, avec ou sans arrière-pensées.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5272
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  bastien le Mar 18 Sep 2012 - 12:18

néthou a écrit:
bastien a écrit:C'est le modèle de démocratie cadenassée. Point d'expression possible en dehors des temps et des canaux (extremement restreints) ouverts. La représentation syndicale est-elle la seule possibilité légitime pour les personnels de faire entendre leurs voix?

Non, bien sûr.

Tu peux toujours acheter un porte-voix et aller exposer tes revendications sous les fenêtres de ton Rectorat tout seul comme un grand. Pas sûr que ça soit très efficace. Tu peux aussi la jouer plus moderne: démarre un blog style 'Le blues du gestionnaire", avec du talent, t'auras peut-être une audience.

Mais sinon, tu fais partie d'une administration, sais-tu ? et jusqu'à plus ample informé, on n'y élit pas encore les chefs de service.

A part ça, une "démocratie cadenassée", ça reste encore une démocratie. Les syndicats sont peut-être loin d'être parfaits et leur marge de manoeuvre est de plus en plus limitée mais ils ont le mérite d'exister. Et de faire ce qu'ils peuvent, avec ou sans arrière-pensées.

Je faisais référence à un article du monde qui commentait une phrase du précédent président sur le pouvoir de la rue. L'article expliquait que la démocratie ce n'est pas seulement un vote tout les 5 ans et l'expression démocratique ne se résumait pas aux élections. Peut-être n'a-tu pas lu cet article?
avatar
bastien
**
**

Nombre de messages : 416
Age : 46
Date d'inscription : 03/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  L'intendant zonard le Mar 18 Sep 2012 - 12:29

dom08 a écrit:Les syndicats qui soit-disant nous représentent ont-ils consulté leur base avant de prendre cette position?
Non bien sûr!
Ah oui, ça se prouve ? Justement on a B&J qui sort tout juste d'un congrès, où les représentants élus des adhérents ont établi les grandes lignes de l'action syndicale à mener pour ce mandat.

"Leur base", c'est les adhérents, ou tous les fonctionnaires que les syndicats représentent (parmi lesquels les gestionnaires sont une petite minorité) ? Etant donné que les membres de celui que j'ai cité ont fait collectivement le choix de se battre pour rester à l'Etat, figure-toi qu'ils ne vont pas organiser un référendum sur Internet ou je ne sais quelle consultation foireuse pour finalement peut-être décider de faire le contraire.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14165
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Brusque? le Mar 18 Sep 2012 - 13:05

Sans chercher à faire doublon sur un certain nombre de points avec l'Intendant Zonard, plus rapide.

Si la décentralisation (des gestionnaires... et par conséquence des EPLE, le tout dans le giron des C.T.) est un élément déterminant pour un gestionnaire (ou un CE, ou un CPE, ou un personnel de santé, etc.) - ce qui est admissible - lors d'élection des représentants syndicaux, que le premier syndicat de la corporation concernée y est défavorable, que cela soit su urbi et orbi et sans brusquerie, alors on votera pour un autre syndicat. C'est pas compliqué.

Si tous les syndicats de sa corporation y sont défavorables, on se pose la question de savoir pourquoi on a raison contre tous et l'on se monte son propre syndicat. Sous la bannière "non au maintien dans la FPE". C'est déjà un début de programme. Il faudra meubler pour le reste.

Dans le cas précis,
ni chez le syndicat représentatif des CE, ni chez le syndicat représentatif des gestionnaires, de l'UNSA tous les deux,
il n'y a eu tromperie, brusquerie ou retournement de veste. Les mandats étaient clairs. Mais peut-être les électeurs ne furent pas clair-voyant, pas clair-lisant, ce qui fait sourire quand on connaît les professions. Pourquoi donc les deux syndicats sur la sellette auraient-ils du consulter à nouveau leurs adhérents ?
Sauf à vouloir se déjuger et faire porter le chapeau à leurs adhérents.
Pas sérieux du tout. Ni vis à vis de leurs adhérents, ni vis à vis de leurs interlocuteurs politiques.
Il difficile de prendre en compte les reproches qui leur sont faits, ici, sur ce forum.

La démocratie là n'est pas en cause (même pas cadenassée ou si peu) .
À moins de préférer la démocratie directe à coup d'incessantes assemblées générales où c'est le plus fort en gueule et qui tient le mieux la distance qui l'emporte (une formation trotskiste pendant les années d'études est un plus), la suivante servant à remettre en cause les décisions de la précédente. C'est un autre mode de fonctionnement, mais qui ne paraît pas coller avec la population des intendances (à quelques exceptions près).

Les représentants syndicaux sont à l'image de leurs mandants.

La prochaine fois, il suffira de changer de sanctionner négativement son camp d'alors (voter ailleurs) ou/et de manifester physiquement comme cela à été suggéré, ou/et de rester dans ses pantoufles (devant son clavier) sur son Aventin.
.

Brusque?
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  tortue le Mar 18 Sep 2012 - 13:23

Le post est en train de partir en luciole* et de s'orienter vers un réquisitoire à l'encontre des syndicats !!!!
Il faut raison garder et débattre ensemble de ce qui pourrait changer si les gestionnaires changeaient de statut.
A bien y réfléchir, j'y crois de moins en moins puisque la mise en place d'un changement complet de statut (FPE ou FPT) en fonction du poste me semble difficile à mettre en œuvre ...







*à remettre dans l'ordre pour 0 points ...
avatar
tortue
***
***

Nombre de messages : 1224
Age : 42
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Mad Max le Mar 18 Sep 2012 - 13:46

bastien a écrit:Je faisais référence à un article du monde qui commentait une phrase du précédent président sur le pouvoir de la rue. L'article expliquait que la démocratie ce n'est pas seulement un vote tout les 5 ans et l'expression démocratique ne se résumait pas aux élections. Peut-être n'a-tu pas lu cet article?
"le peuple anglais pense être libre, il se trompe fort ; il ne l'est que durant l'élection des membres du parlement. Sitôt qu'ils sont élus, il est esclave, il n'est rien" JJ Rousseau, du contrat social, critiquant ainsi la démocratie représentative. Par son vote, le peuple accorde sa confiance à ses élus, ses représentants. Que ceux-ci ne donnent pas satisfaction durant leur mandat pendant lequel le peuple se tait, ils seront sanctionnés aux prochaines élections. Entretemps, il ne peut y avoir que démission volontaire ou forcée sous une contrainte plus ou moins forte.
Cela ne veut pas dire pour le peuple ne pas pouvoir exprimer d'opinion durant une mandature, mais le représentant reste libre de l'entendre et d'agir en conséquence.

Dans ce débat sur la décentralisation, il y presque autant de positions qu'il y a de personnes concernées (ou presque). Entre ceux qui veulent de la FTP parce que meilleur salaire/indemnité supposé, parce que autant être auprès du patron que serf en FPE, parce marre de ce manque de reconnaissance, parce que je suis en poste dans MA région et que je n'en partirai plus,....etc, ceux qui veulent de la FPE au nom de l'égalité républicaine et les missions de l'Ecole, au nom de pouvoir muter partout plus facilement,....etc.... sans parler de ceux qui lorgnent vers les Finances....sans parler de tous ceux (majoritaires ?) qui n'ont pas d'idée/chioix sur la question.... Cela sert-il à qqchose de taper du sucre sur le dos des syndicats, des syndicats représentatifs de personnels de la FPE ? Je pense qu'une bonne réforme (du point de vue du peuple) ne vaut que par le pouvoir de "nuisance" ou d'impact social et/ou politique de cette portion de la population. Sommes-nous si forts que cela ? Quels sont nos vrais relais politiques ? Avez-vous jamais lu un appel à rester dans la FPE ou à aller vers la FPT qui vous convainc réellement ?

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
avatar
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4353
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  INT-int le Mar 18 Sep 2012 - 13:51

Les syndicats ne sont jamais que ce qu'en font les adhérents. Que représentent les gestionnaires dans la masse des administratifs ? Comment se prononcer sur la décentralisation sans en connaître les dispositions ? Aprés une consultation aurait été faire preuve de démocratie (comme le recours au référendum) pour connaître l'avis des intéressés.

De toute façon tout cela est désormais inutile. Les dés sont jetés, personne ne s'intéresse à notre avis et d'autres qui ne sont même pas concernés décident pour nous.

Les départements ne demandent même plus notre décentralisation ; ils ont compris qu'ils n'avaient pas besoin de nous pour gérer les collèges eux-mêmes à distance ou avec leurs agents (technicien restauration, agent chef, technicien bâtiment, etc...). Une fois le texte passé les CE oubliront bien vite qu'ils ont parlé de nous durant quelques semaines comme des adjoints pour nous reléguer bien vite à la soute à charbon. D'ci quelques années les restucturations, les mutualisations, la prise en charge en direct de nos missions par les collectivités feront que le gestionnaire sera devenu inutile dans nombre d'établissements. Cela se fera doucement, progressivement, en silence, dans l'indifférence... bien loin des coups de gueule actuels du SNPDEN et des autres.

Les anciens connaissent cette phrase culte du manga Ken le survivant "Tu es mort mais tu ne le sais pas encore".

 

INT-int
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  RETU le Mar 18 Sep 2012 - 14:29

tortue a écrit:"Vous êtes tous syndiqués bien sûr, pour vous permettre ce genre de critiques"

La réflexion qui tue et qui montre que Retu n'a justement pas lu ce qui était écrit infra !!! Suspect
Je crains que tu ne méprennes sur ma remarque. Elle visait ceux qui fustigent le défaut d'information et de consultation des syndicats, alors qu'il n'en font pas partie.
avatar
RETU
*****
*****

Nombre de messages : 3725
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Xilou le Mar 18 Sep 2012 - 14:35

Et si les
gestionnaires (et donc leurs personnels) sont décentralisés que deviennent les
agents comptables (fonction régalienne non "décentralisable") ?



Et
maintenant qu'on a fait des grosses agences comptables avec des agents plus
spécialisés sur la compta géné et même des Attachés "fondés de
pouvoir" de l'agent comptable (c'est mon cas), ils deviennent quoi tous
ceux là ? Ils font partie de l'intendance, donc du personnel du gestionnaire,
mais ce dernier, en tant qu'agent comptable, leur a confié des fonctions
comptables qui restent dans la mission de l'Etat.



Bonjour le
casse tête !

Xilou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  bastien le Mar 18 Sep 2012 - 14:38

Moi je n'y crois pas à la décentralisation des gestionnaires à moins qu'il ne s'agisse d'une révolution. Mais V.P a dit qu'il s'agissait d'une "refondation" et pas d'une réforme.
avatar
bastien
**
**

Nombre de messages : 416
Age : 46
Date d'inscription : 03/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Fondateur le Mar 18 Sep 2012 - 14:46

Le comptable n'est pas décentralisable. Mais l'absence de décentralisation du gestionnaire ne garanti pas que le comptable reste aussi gestionnaire à terme.

En résumé sans décentralisation une séparation des fonctions de gestionnaire et de comptable est toujours possible à terme ; avec une décentralisation des gestionnaires ce serait obligé.

_________________
Celui qui poursuit un rêve n'en désire pas, au fond, la réalisation : il veut seulement pouvoir continuer à rêver.
.
avatar
Fondateur
Admin fondateur
Admin fondateur

Nombre de messages : 17375
Date d'inscription : 26/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum