Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Invité le Ven 21 Sep 2012 - 19:35

Statis a écrit:
et pour suivre ce qui précède, de gilles.dlq, qui semble douter de la justesse de tes propos :
opportunités à l'intérieur de chaque petite république parmi la centaine de départements et de régions ? Peut-être.
Mais une fois sautée la frontière de la tienne, en es-tu si sûr ?
Les dites républiques qui reproduisent chacune une copie quasi conforme de l'Etat national, à leur échelle, paraissent avoir tendance à jouer des chaises musicales pour les carrières. Une fois la permutation faite et décidée en petit comité et sous l'influence des réseaux locaux, il restera peut-être quelques places, mais (les) moins bonnes, pour des entrants - quasi intrus - venant d'autres petites républiques. Les moins bonnes ? En tout cas celles délaissées par les gens du sérail, des pourries professionnellement. Certes aussi des correctes, mais alors celles du genre situées loin des centres de décisions, des centres universitaires, des nœuds de transport. Bref, correctes mais à la périphérie de chaque république, loin des gens importants et décideurs dans les différents services administratifs; en somme, des postes davantage refilés à des déclassés ou recherchés par des papis et mamies (ou quasi), sans adolescents à placer près des bons lycées de préfecture de région, de département, à portée d'universités, de prépas, de grandes écoles.
Opportunités tu disais ?
Cela dépend pour qui.
C'est marrant comme l'analyse des clones fort juste au demeurant ressemble furieusement à une description de notre beau mouvement inter-académique... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  néthou le Ven 21 Sep 2012 - 19:54

Vilain Intendant a écrit:Amusant de constater combien ces gestionnaires mal payés, bafoués par leur ministère, exploités et méprisés par leur chef d'établissement, ignorés des enseignants, sont attachés à leur statut de personnels de l'Education nationale de seconde zone. A croire que tout le mal-être qui transpire de nombre de messages de ce forum n'est qu'illusion et exagération. Ils me font penser à ses enfants battus qui défendent contre toute logique leurs parents de peur d'en être séparés. Il y a sans doute une étude socio-psychologique à mener.

Encore plus amusant est l'argument qui consiste à refuser la décentralisation au nom de l'Education avec un grand E. Là aussi contre toute logique on défend l'Etat garant du système éducatif en oubliant (ce qui est quand même surprenant pour un gestionnaire) que ce sont les collectivités qui le font vivre en se substituant au ministère pour les crédits pédagogiques et tout ce qui fait fonctionner l'environnement du système. Oubliés les suppressions de poste, le temps des agents non remplacés avant la décentralisation, les établissements Pailleron, le régime indemnitaire des agents de l'EN.

Si dans six-sept ans ce forum existe encore, le temps d'un changement de majorité effectué, on lit ce sujet, combien de regrets face à tant de manque de lucidité. Mais y aura-t'il encore des gestionnaires pour le lire ?
On peut se montrer très lucide face aux défauts criants d'un système et néanmoins rester attaché aux principes qui le fondent. Nombre de collègues mettent notamment en avant la notion de service public à laquelle ils semblent tenir particulièrement. Ta comparaison avec les enfants battus n'est cependant pas fausse: battus, peut-être pas, mais ayant peur de sortir du giron familial pour s'aventurer ailleurs, sans doute.

Du reste, que fais-tu donc parmi nous, brebis égarée ?

A l'ami Statis (qui) tique:

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Vénérable Intendant le Ven 21 Sep 2012 - 20:08

La notion de service public ?

Diantre, j'ignorais que nos collègues de la territoriale : agents communaux, départementaux, régionaux se moquaient totalement de la notion de service public. Ne trouves tu pas insultant pour les fonctionnaires territoriaux (dont les agents de nos établissements) de considérer qu'ils ne tiennent pas eux aussi à cette notion de service public ? Lorsque je vois les efforts fait par ma collectivité de rattachement pour compenser le désengagement de l'Etat (tu as toi des crédits globalisés qui te permettent d'assumer toutes les dépenses relevant en principe de l'Etat sans puiser dans la dotation de la CT ?) et assurer les meilleurs conditions possibles d'accés au service public de l'Education (y compris le SAH) ; et que je lis certains commentaires, je me dis qu'effectivement les collectiviités n'ont rien à gagner à nous prendre chez elles.

Ce que je fais parmi vous ? Mon travail et je le fais bien en plus. Cela ne m'empêche pas d'avoir un cerveau et des opinions. Faudrait-il que tous les gestionnaires mécontents de leur sort quittent l'EN ? Tu risques de te retrouver bien seul.

L'Education nationale tu l'aimes ou tu la quittes. Ca me rappelle quelque chose....

Allez,
avatar
Vénérable Intendant
***
***

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 28/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Gilliù le Ven 21 Sep 2012 - 20:38

Il est évident qu'on ne peut opposer fonction publique territoriale et fonction publique d'Etat... Surtout sur le dévouement. Pas de hiérarchie chez les différentes fonctions publiques.
Je m'attache toutefois (peut-être suis-je rétrograde ?) à certains principes qui m'apparaissent fondamentaux. La fonction publique de l'éducation doit rester dans le domaine d'intervention de l'Etat. À ce titre, je crains que la décentralisation des gestionnaires ne soit qu'une étape avant la décentralisation des enseignants et la détermination exclusive de la carte des formations et des enseignements au niveau de la CT.
avatar
Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1378
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Vénérable Intendant le Ven 21 Sep 2012 - 21:11

gilles.dlq a écrit: À ce titre, je crains que la décentralisation des gestionnaires ne soit qu'une étape avant la décentralisation des enseignants et la détermination exclusive de la carte des formations et des enseignements au niveau de la CT.

La décentralisation des gestionnaires est abandonnée. Celle des enseignants faut même pas y penser ; par contre désolé pour toi mais la future décentralisation donnera la responsabilité des ouvertures et fermeture de formations à la Région. Avec en prime tout le domaine de l'orientation. Pour la formation continue ça se discute encore.
avatar
Vénérable Intendant
***
***

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 28/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  néthou le Ven 21 Sep 2012 - 21:21



Que ne voilà un ton plutôt vindicatif, collègue. Aurais-je touché quelque point sensible ?

Je te rassure tout de suite: moi-aussi je fais mon boulot (bien, je ne me hasarderais pas à le prétendre, mais en tous cas j'essaie). Avec mon p'tit cerveau (si si j'en ai un...) et mes p'tites opinions. Sur le fond, je ne vois pas pourquoi tu viens mêler les agents de la Territoriale au problème; la question était de se demander pourquoi une bonne partie des collègues restent attachés à la Fonction Publique d'Etat qui ne les ménage pourtant pas quand elle ne les ignore pas complètement. Tu veux quand même un peu de provocation ? allez, en voilà: effectivement, je crois que les agents territoriaux n'ont pas le même sens du service public que nous pouvons l'avoir. Ce n'est pas une critique, c'est un constat. Les collectivités territoriales sont des structures locales (à plusieurs échelles) avant tout composées d'élus, et ça, ça change tout. Mes collègues de la CT avec lesquels je suis en rapport font parfaitement leur travail, le mieux possible, dans l'intérêt des établissements, avec les moyens qui sont les leurs. Mais pas un, pas un ne bougera le petit doigt, pas un ne prendra une initiative, ne transmettra une info, qui n'ait d'abord reçu l'aval d'un élu. Et dans ce processus, l'expérience montre que c'est moins la notion de service public qui importe que celle d'intérêt local. Ce qui n'est pas du tout la même chose. Non pas que ces élus passent leur temps à magouiller ou à favoriser telle commune plutôt que telle autre ou que sais-je; mais c'est là une logique de fonctionnement qu'on retrouve partout, et avec laquelle on peut ne pas se sentir en accord.

Je suis le premier à mettre en avant, l'ayant touchée du doigt, la différence entre avant et après la décentralisation. Gestionnaire-comptable d'un Pailleron remplacé par un superbe bâtiment fonctionnel en pleine ZEP-Zone sensible, je revois encore les yeux écarquillés des gamins y entrant pour la première fois, littéralement ébahis que pour la première fois, "on ne se soit pas foutus d'eux". Mais je n'oublie pas non plus qu'après les beaux discours volontaristes, les premières dotations confortables, les choses sont devenues rapidement plus difficiles quand les nécessités politiques locales sont devenues autres. Certes tout n'est pas noir, loin, très loin de là, et il y a de bonnes raisons de voir notre éventuelle décentralisation sous un jour positif. Le tout c'est de ne pas occulter tout ce qui pourrait faire que plus tard, ayant franchi le pas, l'on s'aperçoive que là-aussi, il y a de bons et de mauvais côtés (bien mis en lumière dans le message de Statis -plus les mauvais que les bons, d'ailleurs...-), et qu'à tout prendre, notre situation (actuelle), si elle a des défauts, a aussi ses avantages.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Vénérable Intendant le Ven 21 Sep 2012 - 21:46

Le ton que j'ai employé ne différait pas du tien me semble t'il. Que nous ayons des points de vue différents est évident ; même si je suis certain qu'autour d'un verre on verrait qu'ils ne sont pas éloignés tant que cela.

Que les rapports que tu entretiens avec ta collectivité soient différents des miens est une autre évidence. J'ai pratiquement les mêmes discussions avec les collègues de la collectivité qu'avec ceux des EPLE. Nous essayons ensemble de trouver les meilleures solutions et d'éviter les conflits au besoin en échangeant sur des points un peu confidentiels avant qu'ils ne soient soumis aux élus.

Qu'il me soit permis aussi de dire au risque prévisible de déclencher l'ire de quelques collègues, que le comportement d'obstruction systématique, les oppositions de principe, la mauvaise volonté de certains, finissent par décourager les collectivités de dialoguer, proposer au lieu d'imposer ou de contourner. Il est bon et juste parfois de regarder les deux cotés d'une pièce avant de décider si pile vaut mieux que face.

Sur ce, bonne soirée à tous.
avatar
Vénérable Intendant
***
***

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 28/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  néthou le Ven 21 Sep 2012 - 22:06

Vilain Intendant a écrit:... même si je suis certain qu'autour d'un verre on verrait qu'ils ne sont pas éloignés tant que cela.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5238
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Gilliù le Ven 21 Sep 2012 - 22:19

Vilain Intendant a écrit:(...) même si je suis certain qu'autour d'un verre on verrait qu'ils ne sont pas éloignés tant que cela.

Ca c'est une bonne idée.
Quand tu veux on refait le monde !

coucou
avatar
Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1378
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Gilliù le Ven 21 Sep 2012 - 22:19

gilles.dlq a écrit:
Vilain Intendant a écrit:(...) même si je suis certain qu'autour d'un verre on verrait qu'ils ne sont pas éloignés tant que cela.

Ca c'est une bonne idée.
Quand tu veux on refait le monde !

coucou
avatar
Gilliù
***
***

Nombre de messages : 1378
Age : 46
Localisation : Au bon air...
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Alomero le Mer 26 Sep 2012 - 19:14

Une autre approche de la décentralisation ici.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7973
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  OLRIK le Mer 26 Sep 2012 - 21:03

Chemin faisant...c'est inéluctable!
avatar
OLRIK
***
***

Nombre de messages : 1961
Age : 35
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Mad Max le Mer 26 Sep 2012 - 21:05

D6. a écrit:Une autre approche de la décentralisation ici.
La référence de D6 renvoie directement, sans doute par hasard, à un reportage du JT de 20h00 de France2 ce soir (voir sur pluzz.fr pour ceux qui veulent regarder) : la suède était à 73% d'endettement il y a une vingtaine d'années, elle a réduit ses dépenses (dont 21% de fonctionnaires) et à révolutionner certaines pratiques, dont l'éducation. Le chef d'établissement en Suède est devenu un véritable patron de son "EPLE", qu'il gère comme un chef d'entreprise. Il reçoit une dotation publique fonction du nombre d'élèves avec laquelle il(elle) fait tourner la boutique (y compris la DP). Cela va même loin, il a le pouvoir de négocier le salaire des profs qu'il recrute, sur la base de leurs compétences et de leur ancienneté, c'est lui qui décide réellement du salaire (le prof à qui cela ne convient pas va chercher ailleurs). Le chef d'établissement décide également des matières enseignées dans son établissement. Tout ceci explique qu'il peut procéder à de véritables campagnes de recrutement pour attirer les élèves.

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
avatar
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4351
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  OLRIK le Mer 26 Sep 2012 - 21:09

Mad Max a écrit:
D6. a écrit:Une autre approche de la décentralisation ici.
La référence de D6 renvoie directement, sans doute par hasard, à un reportage du JT de 20h00 de France2 ce soir (voir sur pluzz.fr pour ceux qui veulent regarder) : la suède était à 73% d'endettement il y a une vingtaine d'années, elle a réduit ses dépenses (dont 21% de fonctionnaires) et à révolutionner certaines pratiques, dont l'éducation. Le chef d'établissement en Suède est devenu (un)le véritable patron de son "EPLE", qu'il gère comme un chef d'entreprise. Il reçoit une dotation publique fonction du nombre d'élèves avec laquelle il(elle) fait tourner la boutique (y compris la DP). Cela va même loin, il a le pouvoir de négocier le salaire des profs qu'il recrute, sur la base de leurs compétences et de leur ancienneté, c'est lui qui décide réellement du salaire (le prof à qui cela ne convient pas va chercher ailleurs). Le chef d'établissement décide également des matières enseignées dans son établissement. Tout ceci explique qu'il peut procéder à de véritables campagnes de recrutement pour attirer les élèves.

C'est tout simplement "la direction"
avatar
OLRIK
***
***

Nombre de messages : 1961
Age : 35
Localisation : Académie de PARTENIA
Date d'inscription : 28/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Alomero le Mer 26 Sep 2012 - 21:24

Le lien que j'ai indiqué est plus complet, moins partial, puisqu'il pointe de la plume les limites de l'exercice.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7973
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  L'intendant zonard le Mer 26 Sep 2012 - 22:03

Mad Max a écrit:Le chef d'établissement en Suède est devenu un véritable patron de son "EPLE", qu'il gère comme un chef d'entreprise. Il reçoit une dotation publique fonction du nombre d'élèves avec laquelle il(elle) fait tourner la boutique (y compris la DP).
Si et seulement si un élève du neuf-troâ a droit à autant de dotation qu'un élève de Paris 16e, je vote pour l'application immédiate de ce système ! Bon prince, je veux bien accorder trois ans pour que l'harmonisation se fasse en douceur. Twisted Evil

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14094
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Mad Max le Jeu 27 Sep 2012 - 8:58

Paru dans la lettre Localtis du 26 septembre :
Le projet de loi sur la nouvelle étape de la décentralisation, qui sera déposé au mois de novembre pour être discuté à partir
de janvier au Sénat, constitue une "fenêtre" pour améliorer le fonctionnement de la fonction publique territoriale. De plus,
il serait opportun que le texte prévoie des mesures destinées à accompagner les transferts de personnels qui
découleront des réorganisations
.

Paru dans la lettre Localtis du 25 septembre :
Marylise Lebranchu a affirmé, au sujet du projet de loi de décentralisation : "Il est écrit, il est prêt." ou encore : "Il y aura
des transferts de compétences qui s'appliqueront uniformément sur le territoire. Les collectivités qui le souhaiteront expérimenteront en
outre leurs propres transferts : un département pourra, par exemple, confier aux intercommunalités la mission de promouvoir le
tourisme. Mais il devra alors, pour rationaliser, fermer son comité départemental. (…) L'acte trois de la décentralisation
conduira probablement à des transferts d'effectifs mais sans tomber dans l'excès : nous ne reproduirons pas l'erreur
commise avec les techniciens et ouvriers de service en 2004.
"

à noter, les 4 et 5 octobre, sous l'égide du Sénat, les états généraux de la démocratie territoriale programme

le projet de loi sur la décentralisation devrait être étudié au Parlement fin 2012-début 2013, pour une entrée en vigueur au printemps 2013.

au passage, Mme Lebranchu a aussi déclaré : Enfin, les fonctionnaires et leurs employeurs retiendront que le point
d'indice ne sera "pas forcément" gelé en 2013 ("l'enveloppe dédiée aux
rémunérations est gelée mais on peut faire des arbitrages en son sein"),
que la ministre est "résolue à rééchelonner les grilles" et qu'elle
n'entend "surtout pas" poursuivre la politique de rémunération au
mérite.

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
avatar
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4351
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  BERET le Jeu 27 Sep 2012 - 9:07

L'acte trois de la décentralisation conduira probablement à des
transferts d'effectifs mais sans tomber dans l'excès : nous ne
reproduirons pas l'erreur commise avec les techniciens et ouvriers de
service en 2004.
"

L'espoir fait vivre; wait and see.
avatar
BERET
**
**

Nombre de messages : 953
Date d'inscription : 20/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Alomero le Dim 30 Sep 2012 - 16:47

Le Forgeron a écrit:... D'autant que je me présente.
Voilà pour toi ici, y'a plus qu'à.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7973
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Vénérable Intendant le Dim 30 Sep 2012 - 22:22

Je ne doute pas de la réussite du Forgeron, il a le profil du chef d'établissement.
avatar
Vénérable Intendant
***
***

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 28/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Alomero le Dim 30 Sep 2012 - 23:54

Suspect C'est marrant mais, à moins de précisions, j'aurais tendance à penser que ça veut dire "il est trop cens " ou "il n'a pas le sens des réalités" ou tout autre truc de ce genre.

Premièrement, si c'est bien ça, je m'inscris en faux car rien que sa présence parmi nous depuis si longtemps et avec les baffes qu'il se prend parfois est le signe d'une belle ouverture d'esprit, surtout que ses réponses sont régulièrement vraiment utiles. Deuxièmement, et toujours si c'est bien ça, je trouve le sous entendu facile et gratuit, tant pour Le Forgeron que pour les CE. Troisièmement, et si ce n'est pas ça, c'est donc quoi l'idée?

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7973
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Invité le Lun 1 Oct 2012 - 0:59

Moi j'ai décidé de laisser tomber. Voir ma signature. La deuxième.

au passage, je crois que les quatre derniers messages qui polluent plus la discussion qu'autre chose peuvent être scindés - voire mis à la corbeille, sauf pour le premier qui apporte quand même quelque chose de constructif

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Vénérable Intendant le Lun 1 Oct 2012 - 8:29

C'est amusant cet instinct grégaire qui fait réagir la petite bande qui s'est appropriée ce forum dés que l'on prétend venir jouer dans leur bac à sable.

Plus irritant est cette propension inadmissible à systématiquement déformer mes propos dans un sens négatif. Non D6, je ne dis rien d'autre que ce que j'ai écrit. De par mes fonctions, j'ai cotoyé depuis des années des dizaines, voir des centaines de personnel de direction. Cela m'a permis de me faire une idée du "profil type" du chef d'établissement ; et pour autant qu'on puisse en juger par des posts sur un forum, je pense que Le Forgeron a ce profil (profil que je n'ai pas soit dit en passant). Point. Maintenant, si au lieu d'une attaque gratuite tu m'avais dit que l'on ne peut juger des qualités d'une personne à partir de ses messages sur un réseau, je t'aurais répondu que tu avais entiérement raison et qu'en ce sens - et seulement en ce sens - mon post était contestable.

A Dupont je dirais que la haine ou le mépris sont des sentiments trop forts que ne méritent pas ma modeste personne et encore moins mes messages dont je fais juges les forumeurs.

Je redis que si les administrateurs ou des membres pour qui j'ai de l'estime trouvaient mes interventions inopportunes, je retrouverais le simple rôle d'observateur silencieux qui était le mien depuis des années.
avatar
Vénérable Intendant
***
***

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 28/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Alomero le Lun 1 Oct 2012 - 9:12

Vilain Intendant a écrit:Non D6, je ne dis rien d'autre que ce que j'ai écrit.
Le problème étant que tu n'as rien dit, tu as sous entendu. Dans le genre "j'me comprends", tu as porté un jugement sans l'étayer. Et encore maintenant je cherche ce qui, d'après toi toujours, fait le "profil type" du chef d'établissement.

Relis mes posts à ton sujet, tu ne m'énerves ni ne m'amuses. Je ne me suis pas appropriée le forum, tout au moins pas de la manière dont il te conviendrait de le faire puisque, jusqu'à présent, j'ai justifié mes (rares) jugements de valeur.

Enfin, si tu t'es senti attaqué par mon post, c'est que tu dois vite consulter pour cette tendance parano car ce n'était qu'une demande de renseignements complémentaires. Le ton en était grinçant? La faute à qui?

Maintenant, je m'arrête là car je ne souhaite justement pas déraper. Il se trouve que j'avais simplement pensé faire profiter un forumeur d'une info, pas entamer un débat stérile.

Dupont a écrit:au passage, je crois que les quatre derniers messages qui polluent plus la discussion qu'autre chose peuvent être scindés - voire mis à la corbeille, sauf pour le premier qui apporte quand même quelque chose de constructif
Oui, mais il a un droit de réponse et, vu que ça ne me gêne pas qu'il ait le dernier mot, qu'il puisse au moins s'exprimer sinon la tendance parano va virer au syndrome persistant.

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7973
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Vénérable Intendant le Lun 1 Oct 2012 - 12:29

Parano ? Non. Tu te trompes D6 en ne citant pas le bon message de ton ami auquel je répondais.

Dupont a écrit:Moi j'ai décidé de laisser tomber. Voir ma signature. La deuxième.

Il faut haïr très peu car c'est très fatigant. Il faut mépriser beaucoup, pardonner souvent, mais ne jamais oublier (Sarah Bernhardt)


Par contre je suis associable, acerbe, mysanthrope, caractériel, atrabilaire, irascible, acrimonieux, caustique, acariâtre... entre autres choses. Bref un être délicieux lorsqu'on me connait mieux.
avatar
Vénérable Intendant
***
***

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 28/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Stanislas le Lun 1 Oct 2012 - 12:30

Depuis 15 jours, des sénateurs parcourent la France pour aller à la rencontre des élus locaux.
Ils préparent l'acte 3 de la décentralisation.
L'un deux, Gerard DERIOT déclarait dans un journal local : "je ne crois pas qu'il soit opportun de transférer
de nouvelles compétences. Achevons d'abord le transfert des blocs (dans
les collèges par exemple les gestionnaires n'ont pas été transférés au
Département) et la clarification des compétences de chacun ».

Read more: http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/2012/09/25/rencontres-departementales-de-la-democratie-territoriale-vendredi-a-montmarault-1276443.html#ixzz282PR8IFY


avatar
Stanislas
*
*

Nombre de messages : 255
Localisation : La fosse
Date d'inscription : 06/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Mad Max le Lun 1 Oct 2012 - 13:17

Dupont a écrit:Moi j'ai décidé de laisser tomber. Voir ma signature. La deuxième.
Bon, moi qui était disposé à t'apporter ma force.... et le GJQ en live !!!!!!!!

En réaction à l'article référencé par Stanislas, est-ce vraiment un phénomène de fond (vouloir achever ce qui en l'aurait pas été), une manière de dire "achevons certaines choses et n'en faisons pas de nouvelles" ou est-ce un moyen de cacher ce que contiendra vraiment la nouvelle décentralisation ?????
N'oublions pas que nous ne sommes pas grand-chose (rien ?) dans ce grand marchandage...

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
avatar
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4351
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Spontus le Lun 1 Oct 2012 - 14:08

Tout était déjà dit en 2010, notamment le futur service régional d'orientation (ou un truc comme ça)

L'ARF souhaite le transfert des gestionnaires et des comptables aux régions








25 nov. 2010














Lors du colloque international « Nouvelle gouvernance, territoire et
performance publique des établissements éducatifs », organisé à Poitiers
le vendredi 19 novembre 2010, l'Association des régions de France (ARF)
a évoqué la poursuite de la décentralisation en matière de transfert
des personnels de l'Éducation nationale aux collectivités territoriales.
Les gestionnaires et les comptables des EPLE sont explicitement visés.


Jean-Paul Denanot, président du conseil régional du Limousin
et président de la commission Formation professionnelle et apprentissage
de l'Association des régions de France (ARF), affirme que « si les personnels TOS ont été confiés aux régions, les intendants ne l'ont pas été, ce qui crée de vraies difficultés ». D'où son souhait que les gestionnaires et les comptables passent sous la responsabilité des régions.
Il interroge aussi le « principe d'autonomie des établissements »,
notamment sur le plan des dépenses que l'EPLE est susceptible
d'engager. L'ARF rappelle que l'argent, nerf de la guerre, est fourni en
grande partie par les régions. Il affirme ainsi qu'entre la dotation de
l'État et ce que les régions dépensent, concernant les lycées, « il y a un rapport de un à sept ».
Enfin, Jean-Paul Denanot évoque la question de l'orientation qu'il qualifie de « maillon faible du système éducatif » en critiquant notamment l'insuffisance du nombre de conseillers d'orientation (COP) pour gérer les élèves.
avatar
Spontus
*
*

Nombre de messages : 234
Age : 38
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 16/10/2006

http://www.linternaute.com/sortir/cinema/diaporama/06/les-bronze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Alomero le Lun 1 Oct 2012 - 14:58

Vilain Intendant a écrit:Parano ? Non. Tu te trompes D6 en ne citant pas le bon message de ton ami auquel je répondais.

Dupont a écrit:Moi j'ai décidé de laisser tomber. Voir ma signature. La deuxième.

Il faut haïr très peu car c'est très fatigant. Il faut mépriser beaucoup, pardonner souvent, mais ne jamais oublier (Sarah Bernhardt)


Par contre je suis associable, acerbe, mysanthrope, caractériel, atrabilaire, irascible, acrimonieux, caustique, acariâtre... entre autres choses. Bref un être délicieux lorsqu'on me connait mieux.
Je vais me dédire en intervenant à nouveau, mais c'est pour la bonne cause puisque c'est pour te présenter mes excuses à double titre.

D'abord, Le Forgeron était sans doute le plus à même de relever une phrase qui le concernait s'il estimait devoir s'en montrer offensé, et ce n'est pas parce que ta réponse se faisait sur mon post que cela m'autorisait à intervenir. Par ailleurs, répondre à une provocation (ou ce que l'on prend pour tel) par une autre (et te traiter de parano en est une) n'est jamais constructif. Voilà pourquoi je te demande de bien vouloir m'excuser et pourquoi m'astreindrai dorénavant à éviter d'employer un ton acerbe tant que je ne serai pas directement attaquée, ceci sur ce sujet comme sur d'autres évoqués ce weekend.

Tu as, fort justement, souligné la pertinence des conseils professionnels que tu donnes (soit dit en passant, c'est le cas de chacun d'entre nous, en différentes proportions, les uns étant prolixes et relativement polyvalents dans leurs connaissances, les autres moins). Certains t'ont fait part de leur ressenti quant au ton que tu employais. Je pense pouvoir me sentir concernée par ces dernières remarques, n'ayant pas le talent naturel de certains pour donner à mes interventions la touche d'humour indispensable qui viendrait tempérer le fait qu'il peut nous arriver d'envoyer balader certains importuns. Et c'est justement parce que tu ne l'es pas que je veux faire l'effort de prendre sur moi.

Ta remarque sur l'instinct grégaire ici développé n'était à mon sens pas tout à fait justifiée en l’occurrence car j'ai avant tout réagit à ce qui me paraissait être une possible attaque gratuite et injuste. Je pense qu'elle n'en est est pas moins parfois justifiée de façon générale. Ce sujet ayant été maintes fois débattu, il ne m'appartient pas de le rouvrir, mais c'est parce que je serai dorénavant plus attentive à ne plus verser dans ce travers que je l'ai évoqué.

Et là, monsieur le misanthrope, prend fin mon mea culpa. Au plaisir donc te mieux te connaître en te lisant r2

_________________
Marquise de la Zone
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 7973
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

la CGT se mobilise

Message  Stanislas le Lun 1 Oct 2012 - 15:13

la CGT aurait des infos et se mobilise :
ACTE 3 DE LA DECENTRALISATION : ATTENTION VIGILANCE !!!!!!!
Transfert de l'enseignement professionnel et administratifs et gestionnaires des EPLE ? Possibilité envisagée
Malgré les déclarations qui se veulent rassurantes sur la
nouvelle vague annoncée de transferts de compétences de l'Etat aux
collectivités locales , nous nourrissons de réelles inquiétudes quant à
leur périmètre réel et leur conséquences sur les missions de
service public et les statuts des personnels
Dans l'éducation nationale, selon les informations dont nous
disposons, les pouvoirs publics n'ont pas renoncé loin s'en faut au
transfert de l'enseignement professionnel aux régions et pas plus au
transfert des gestionnaires et personnels administratifs des EPLE
De nombreuses pressions sont exercées ici et la pour rendre
effectif de tels transferts et il semble que le gouvernement soit
"flexible " et « ouvert » sur de tels scénarios
D'autant plus flexible et ouvert , que le traité européen de
stabilité budgétaire ( s'il est adopté) va contraindre les Etats à une
rigueur accentuée
Conséquence attendue : un délestage de missions de l'état
transférées aux collectivités locales . La logique libérale de
réduction du périmètre des missions de l'état par le transfert de la
charge financière aux collectivités locales est en passe de connaitre
un nouvel élan
Face à cette "flexibilité" possible du gouvernement, il convient
de nous mobiliser pour peser fortement sur l’acte 3 de la
décentralisation
Aussi, la CGT fonction publique et la CGT Territoriale ont t’elle
décidé d'agir en organisant un rassemblement le 4 octobre devant le
sénat ( voir appel ci dessous)
La CGTR EDUC'ACTION soutient pleinement cette initiative et va de
son coté multiplier les initiatives notamment auprès de nos
parlementaires locaux pour leur porter notre exigence de refus des
transferts de l'enseignement professionnel et de celui des
administratifs et gestionnaires des EPLE
Nous appelons les personnels à la plus grande attention sur ce dossier et à se tenir prêts , le cas échéant à se mobiliser




Dernière édition par Stanislas le Lun 1 Oct 2012 - 15:38, édité 1 fois
avatar
Stanislas
*
*

Nombre de messages : 255
Localisation : La fosse
Date d'inscription : 06/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décentralisation des gestionnaires (le fil)

Message  Mad Max le Lun 1 Oct 2012 - 15:21

Bon, Stanislas et Spontus, merci d'éditer votre message et de revoir la mise en page pour une meilleure lisibilité Smile
Attention aux copier-coller....

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
avatar
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4351
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum