Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Rôle social de l'EPLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
RETU
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 11:31

Je réponds à Poporc, dont la longue tirade m'avais laissé sans voix :

Moi aussi, dans mon quotidien de gestionnaire je fais tout pour aider les gamins, faire bénéficier le maximum de gens du fonds social, ne jamais refuser la cantine à une famille même désargentée,... Il m'arrive de prêter ma carte perso à des gamins pour qu'ils puissent manger, si si....

Mais je préfère que l'entraide vienne des gens, plutôt qu'elle soit organisée par l'Etat. Je trouve dommage qu'on dépense des fonds à offrir la gratuité aux chômeurs plutôt qu'à leur permettre un travail. On achète la paix sociale à peu de frais, ce n'est pas une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3645
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 11:53

J'ai lu attentivement la tirade de poporc.

Je n'ai malheureusement pas le temps de développer...

Question annexe : ça tue beaucoup de monde, le "terrorisme intellectuel"? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3645
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 12:12

RETU a écrit:
...Mais je préfère que l'entraide vienne des gens, plutôt qu'elle soit organisée par l'Etat...
Je pense exactement le contraire!

Nous sommes dans une démocratie, nos représentants votent des budgets, nous sommes fonctionnaires et nous ne faisons pas confiance à l'Etat!

Conséquence de cette pratique des dons "privés" à des organismes "privés", les gens donnent plus volontiers pour les causes médiatiques que pour celles moins connues ou moins télégéniques (le tsunami de 2004 avait brassé des millions au point que les organisations ont rencontré des problèmes de logistique et que des fonds ont probablement été gaspillés, et à la même époque, c'était la pénurie de dons contre la faim en Afrique. On était face à l'effet "vu à la télé" renforcé par des images spectaculaires).

L'entraide ne doit pas être basée sur les bons sentiments, c'est une politique et elle doit faire l'objet d'un travail de fond : ça s'apelle une politique sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 12:14

RETU a écrit:
Je trouve dommage qu'on dépense des fonds à offrir la gratuité aux chômeurs plutôt qu'à leur permettre un travail. On achète la paix sociale à peu de frais, ce n'est pas une solution.

Si tu as la solution pour permettre aux chômeurs de trouver un travail avec la même somme que celle qui servirait à offrir la gratuité à leurs enfants scolarisés, nous signons tous tout de suite. Mais malheureusement j'ai bien peur que, contrairement à ce que tu dis, la paix sociale ne soit à grands frais.
Revenir en haut Aller en bas
RETU
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 13:28

@ Stoïk

Même en France, les inégalités sociales s'accroissent (cf le site inegalites.fr) : depuis 20 ans, les riches deviennent de plus en plus riches. Donc la confiance en l'Etat pour résorber les inégalités, assez moyennement pour moi : on s'appuie sur le milieu du tableau pour renflouer les caisses, et non sur le haut. Certains revenus sont toujours épargnés, mais on demande au peuple de serrer la ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
koike
Invité



MessageSujet: On dérive ou quoi ?   Mar 12 Juin 2012 - 13:41

Je suis sans doute trop limité pour vous suivre dans ces grands débats, mais je trouve qu'ils n'ont pas leur place sur ce site.

Nous avons assez de préoccupations strictement professionnelles sans nous lancer ici dans des considérations plus "générales".

 
Revenir en haut Aller en bas
picsoux
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 13:50

Je le dis de suite pour celui qui pense que je suis un troll: c'est mon dernier message sur ce sujet.
Mon précédent message n'était pas volontairement provocateur, je ne pense pas, sincèrement, qu'il faisait dévier la conversation par rapport à ce qui était écrit plus tôt.
Mais je ne nourris plus le débat et me tais donc dès à présent.
A plus.
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 14:45

koike a écrit:
Je suis sans doute trop limité pour vous suivre dans ces grands débats, mais je trouve qu'ils n'ont pas leur place sur ce site.

Nous avons assez de préoccupations strictement professionnelles sans nous lancer ici dans des considérations plus "générales".


c'est une préoccupation professionnelle!

quand un ordo au grand coeur freine ou refuse les poursuites, inscrit à la DP des fratries entières qui ne paieront jamais (et ça on le sait à l'avance), que ça arrive en commission de surendettement, que l'ordo chiale qu'il n'a pas assez de blé aux fonds sociaux etc etc... qui se tape le boulot et les risques liés (les juges sont prompt à décréter que l'AC n'a pas pris toutes les mesures....)?

donc non seulement c'est chronophage mais en plus ça risque! si c'est pas pro alors qu'est-ce?
Revenir en haut Aller en bas
ProCdur
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 15:40

" donc non seulement c'est chronophage mais en plus ça risque! si c'est pas pro alors qu'est-ce? "

Pas Pro c'est verbal, mais Pro c'est dur.

p .
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 16:47

faux! pro c'est d'intention!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 16:50

je confirme : pro c'est dur, yeah !
Revenir en haut Aller en bas
tortue
***
***
avatar

Nombre de messages : 1271
Age : 42
Localisation : dans le bonheur jusqu'au cou
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 16:55

Oui mais Pro vît soeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3645
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 17:00

V.M.B a écrit:
koike a écrit:
Je suis sans doute trop limité pour vous suivre dans ces grands débats, mais je trouve qu'ils n'ont pas leur place sur ce site.

Nous avons assez de préoccupations strictement professionnelles sans nous lancer ici dans des considérations plus "générales".


c'est une préoccupation professionnelle!

quand un ordo au grand coeur freine ou refuse les poursuites, inscrit à la DP des fratries entières qui ne paieront jamais (et ça on le sait à l'avance), que ça arrive en commission de surendettement, que l'ordo chiale qu'il n'a pas assez de blé aux fonds sociaux etc etc... qui se tape le boulot et les risques liés (les juges sont prompt à décréter que l'AC n'a pas pris toutes les mesures....)?

donc non seulement c'est chronophage mais en plus ça risque! si c'est pas pro alors qu'est-ce?



Ne soyons pas "de petits intendants besogneux"!
Revenir en haut Aller en bas
V.M.B
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 97
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 17:03

une mouette qui applaudit une marmotte! ya quelque chose d'étrange dans notre royaume...flower
Revenir en haut Aller en bas
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3645
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 17:14

V.M.B a écrit:
une mouette qui applaudit une marmotte! ya quelque chose d'étrange dans notre royaume...flower
La mouette claque du bec avec approbation sur le fait que certains débats de société nous concernent professionnellement, et tu as raison (je crois) de le rappeler. Laughing

Mais sur le fond, je crois qu'on est moins d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 20:52

J'avais "lâché" ce post devant la pensée unique bien pensante de certains écrits mais c'est plus fort que moi j'y reviens.

Il est évident que mes propos ou ceux d'autres comme VMB sont extrêmement minoritaires dans l'Education Nationale, ils le sont déjà moins dans le reste de la société et en particulier dans le ministère dont nous sommes issus. Ces débats je les avais souvent lorsque Cyrard j'écumais les bars de Rennes où les étudiantes et les étudiants de mon âge me paraissaient tellement loin des réalités du monde comme ankylosés dans leurs lectures et la pensée de leurs maîtres. Certes nous avons sans doute vu le monde dans ce qu'il a de plus sauvage et de plus barbare mais il n'en demeure pas moins que ce monde existe. Il n'est pas idiot de vouloir protéger sa nation de ce monde en y accueillant pas toute la misère du monde.
Si aujourd’hui vous vivez au chaud sous la couverture de la démocratie c'est qu'il y a des hommes en armes qui disent dormez tranquille nous sommes là pour faire le sale boulot.
Je respecte les idées des autres, je peux même parfois les comprendre mais je supporte de plus en plus difficilement les leçons de morale et de monopole du cœur.
J'ai passé de nombreuses années de ma vie en outre-mer, où vit une forte communauté enseignante chantre de toutes ces grandes idées, mais comme par hasard je ne les voient jamais donner aux locaux, vendre oui et à quel prix ! Les listes de partants sont pathétiques ( 2 verres moutardes amora, 1/2 bouteille de gaz, une poupée, 3 rouleaux de PQ etc ...) alors non définitivement la générosité et la grandeur d'âme n'ont pas de couleurs politiques.
Revenir en haut Aller en bas
Flouette
***
***
avatar

Nombre de messages : 1223
Age : 44
Localisation : sous le nain
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 21:12

godzilla a écrit:
Il n'est pas idiot de vouloir protéger sa nation de ce monde en y accueillant pas toute la misère du monde.

je trolle sans vergogne, tant pis, mais il se trouve que quelques de mes "miséreux" ancêtres furent accueillis dans notre belle et glorieuse Nation, et qu'en plus d'y trouver le pain , ils y trouvèrent quelques valeurs de fraternité et d'ouverture d'esprit à transmettre à leur descendance....
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.wikipedia.org/wiki/Blanche-Neige
Stoïk
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3645
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 22:46

godzilla a écrit:
J'avais "lâché" ce post devant la pensée unique bien pensante de certains écrits mais c'est plus fort que moi j'y reviens...
Moi c'est pareil... Wink

Mais je crois que tu prends le problème par le mauvais bout.

D'abord, laissons tomber les procès d'intention adressés aux "grandes âmes" et aux autres, l'important n'est pas de savoir qui est une grande âme (au sens ironique bien entendu) et qui a du mérite individuellement pour telle ou telle action... ce qui compte est de savoir quelles valeurs sont les plus pertinentes pour l'intérêt de notre espèce et, plus égoïstement, mais c'est comme ça que ça marche, pour ceux qui sont gérés directement par nos politiques.

Pour moi, il n'y a pas photo, la solidarité est indispensable pour que le système ne se casse pas la figure, à l'échelon local, à l'échelon européen et à l'échelon international. Il n'est pas question d'angélisme, ça peut aussi se soutenir sous l'angle du parfait cynisme.

Les flamands ont tort de ne pas vouloir payer pour les wallons
Les lombards ont tort de ne pas vouloir payer pour les calabrais
Les allemands ont tort de ne pas vouloir payer pour les grecs
Et ainsi de suite...

La richesse des uns est assise sur l'existence des autres, à tel point qu'aujourd'hui, le président des Etats-Unis et celui de Chine s'inquiètent l'un et l'autre pour la santé économique de la zone euro, crois-tu que ce soit par angélisme?

Tout le monde commerce avec tout le monde, peut-être que les grecs vivaient à crédit et au dessus de leurs moyens (je n'en sais rien, je ne suis pas allé vérifier), mais leurs importations ont contribué à faire prospérer les allemands.

Quant au coté international, on sait bien que nos pays riches se sont en grande partie construits économiquement grâce à une exploitation économique "judicieuse" des pays pauvres (extractions de minerais à bas prix, cultures de plantes exotiques dans les colonies, implantations de manufactures dans des zones où la main d’œuvre était bon marché...), ce n'est pas un jugement, c'est un fait. Mais aujourd'hui, nous avons besoins qu'ils ne soient pas trop pauvres quand même.

"L'autre" est presque toujours un partenaire économique, même s'il est pauvre, et son effondrement crée une onde de choc, violente s'il est proche (grec ou espagnol pour nous...), mais aussi porteuse de menaces s'il est plus éloigné (pays arabes...), sans parler des risques idéologiques que fait courir une pauvreté qui sert de terreau aux extrémismes.

Concevoir une politique solidaire, à l'extérieur (aides internationales...), à l'intérieur (redistribution...), n'est pas une option, c'est une nécessité. Twisted Evil

Ma préoccupation n'est pas de savoir si cette politique est placée d'un coté ou de l'autre du curseur politique.

Et de toutes façons, cette politique de soutien sera menée au niveau européen car nos dirigeants politiques, grands philanthropes reconnus Rolling Eyes , commencent à en percevoir la nécessité, qu'ils soient de droite ou de gauche. Pourvu simplement qu'il ne soit pas déjà trop tard!

Quant au niveau national, c'est malheureusement moins clairement perçu... mais la pauvreté locale aussi nous revient à la figure d'une manière ou d'une autre et son coût (délinquance, santé...) excède celui de la redistribution antérieure qui aurait pu être faite (à supposer qu'elle soit bien faite, ce qui est un autre débat!). Evil or Very Mad

"On ne peut pas porter toute la misère du monde" mais il serait futé de porter ce que l'on peut (nous sommes quand même la 5ème économie mondiale) avant que le système ne nous p... à la figure!


Euh, si je veux éviter la modération pour un petit développement "à la limite du sujet", faudrait que je reparle des subdivisons du 1069 : alors, le 10691, c'est pour les dépréciations des biens acquis sur dotation, le 10692, c'est pour ceux acquis sur subvention... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
no future
**
**
avatar

Nombre de messages : 462
Age : 48
Localisation : quelque part chez les cathares...
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mar 12 Juin 2012 - 23:54

Stoïk a écrit:
godzilla a écrit:
J'avais "lâché" ce post devant la pensée unique bien pensante de certains écrits mais c'est plus fort que moi j'y reviens...
Moi c'est pareil... Wink

Mais je crois que tu prends le problème par le mauvais bout.

D'abord, laissons tomber les procès d'intention adressés aux "grandes âmes" et aux autres, l'important n'est pas de savoir qui est une grande âme (au sens ironique bien entendu) et qui a du mérite individuellement pour telle ou telle action... ce qui compte est de savoir quelles valeurs sont les plus pertinentes pour l'intérêt de notre espèce et, plus égoïstement, mais c'est comme ça que ça marche, pour ceux qui sont gérés directement par nos politiques.

Pour moi, il n'y a pas photo, la solidarité est indispensable pour que le système ne se casse pas la figure, à l'échelon local, à l'échelon européen et à l'échelon international. Il n'est pas question d'angélisme, ça peut aussi se soutenir sous l'angle du parfait cynisme.

Les flamands ont tort de ne pas vouloir payer pour les wallons
Les lombards ont tort de ne pas vouloir payer pour les calabrais
Les allemands ont tort de ne pas vouloir payer pour les grecs
Et ainsi de suite...

La richesse des uns est assise sur l'existence des autres, à tel point qu'aujourd'hui, le président des Etats-Unis et celui de Chine s'inquiètent l'un et l'autre pour la santé économique de la zone euro, crois-tu que ce soit par angélisme?

Tout le monde commerce avec tout le monde, peut-être que les grecs vivaient à crédit et au dessus de leurs moyens (je n'en sais rien, je ne suis pas allé vérifier), mais leurs importations ont contribué à faire prospérer les allemands.

Quant au coté international, on sait bien que nos pays riches se sont en grande partie construits économiquement grâce à une exploitation économique "judicieuse" des pays pauvres (extractions de minerais à bas prix, cultures de plantes exotiques dans les colonies, implantations de manufactures dans des zones où la main d’œuvre était bon marché...), ce n'est pas un jugement, c'est un fait. Mais aujourd'hui, nous avons besoins qu'ils ne soient pas trop pauvres quand même.

"L'autre" est presque toujours un partenaire économique, même s'il est pauvre, et son effondrement crée une onde de choc, violente s'il est proche (grec ou espagnol pour nous...), mais aussi porteuse de menaces s'il est plus éloigné (pays arabes...), sans parler des risques idéologiques que fait courir une pauvreté qui sert de terreau aux extrémismes.

Concevoir une politique solidaire, à l'extérieur (aides internationales...), à l'intérieur (redistribution...), n'est pas une option, c'est une nécessité. Twisted Evil

Ma préoccupation n'est pas de savoir si cette politique est placée d'un coté ou de l'autre du curseur politique.

Et de toutes façons, cette politique de soutien sera menée au niveau européen car nos dirigeants politiques, grands philanthropes reconnus Rolling Eyes , commencent à en percevoir la nécessité, qu'ils soient de droite ou de gauche. Pourvu simplement qu'il ne soit pas déjà trop tard!

Quant au niveau national, c'est malheureusement moins clairement perçu... mais la pauvreté locale aussi nous revient à la figure d'une manière ou d'une autre et son coût (délinquance, santé...) excède celui de la redistribution antérieure qui aurait pu être faite (à supposer qu'elle soit bien faite, ce qui est un autre débat!). Evil or Very Mad

"On ne peut pas porter toute la misère du monde" mais il serait futé de porter ce que l'on peut (nous sommes quand même la 5ème économie mondiale) avant que le système ne nous p... à la figure!


Euh, si je veux éviter la modération pour un petit développement "à la limite du sujet", faudrait que je reparle des subdivisons du 1069 : alors, le 10691, c'est pour les dépréciations des biens acquis sur dotation, le 10692, c'est pour ceux acquis sur subvention... Embarassed


merci. un peu d'air frais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Mer 13 Juin 2012 - 0:58

@NO FUTURE: CQFD et surtout je ne relèverai pas l'insulte d'un néo-punk caché derrière son clavier, il en serait bien entendu tout autre dans la vraie vie mais l'insulte ne viendrait sans doute pas aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
no future
**
**
avatar

Nombre de messages : 462
Age : 48
Localisation : quelque part chez les cathares...
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Jeu 28 Juin 2012 - 23:20

godzilla a écrit:
@NO FUTURE: CQFD et surtout je ne relèverai pas l'insulte d'un néo-punk caché derrière son clavier, il en serait bien entendu tout autre dans la vraie vie mais l'insulte ne viendrait sans doute pas aussi facilement.

pardon, mais j'étais un peu pris. je ne suis pas venu depuis un moment sur le forum. "néo punk" parce que no future ? pas forcément. "insulte", je ne vois pas.
je fais partie des bien-pensants apparemment, rien vu rien connu, je rigole...
mais bon j'arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Ven 29 Juin 2012 - 9:45

"un peu d'air frais".

Tu ne vois pas, c'est bien là le problème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Ven 29 Juin 2012 - 10:08

Je ne sais pas s'il est bon de laisser ce fil s'éterniser... la discussion a épuisé son potentiel, est en train de tourner au vinaigre, et je sens le point Godwin se profiler...

Avis aux modérateurs. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Ven 29 Juin 2012 - 15:19

Godzilla a écrit:
je ne relèverai pas l'insulte d'un néo-punk caché derrière son clavier,

Qu'est ce que ça veut dire , caché derrière son clavier, tu écris bien aussi sous couvert d'un pseudo que je sache ?

Sinon je suis d'accord avec GI , je crois que ça tourne vinaigre ! Modos !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Gooodwin
Invité



MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Ven 29 Juin 2012 - 15:29

Ouh là là... cela me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire... Certains discours nauséabonds instrumentalisent des faits pour stigmatiser des populations....


Revenir en haut Aller en bas
Winnie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 12927
Age : 91
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   Ven 29 Juin 2012 - 15:31

Z'avez gagné, on ferme.

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rôle social de l'EPLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rôle social de l'EPLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Gestionnaires d'EPLE :: Gestion matérielle-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: