Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Incapacité définitive de fermer un établissement

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  gest911 le Ven 27 Jan 2012 - 20:23

Bonjour, je suis GM depuis 4 ans et j'ai connu de multiples absences de mon agent d'accueil. J'ai notamment pallié tous les jours pendant 4 mois où j'ai dû effectuer la fermeture du collège. Cet agent, retraité depuis 2 mois, a été remplacé par un autre agent (placé là en raison d'un handicap au bras gauche). Ce même agent vient me voir il y a quelques jours pour me dire qu'il n'effectuerait plus la fermeture car incompatible avec son handicap. Depuis, c'est moi qui m'y colle : la réponse du CG : réorganiser le service pour qu'un agent du service général ou l'OP le fasse.

J'ai reçu l'agent d'accueil plus tard : il m'a dit que je me devais de comprendre son handicap et réaménager le poste. Il a d'ailleurs contacté le service de prévention pour un nouvel aménagement de poste (il a déjà un casque pour répondre au téléphone sans décrocher et ne fais pas le ménage dans sa loge et aux abords (ce que je ne conteste pas d'ailleurs)). Mais là c'est trop.

Concrètement, on m'a fait comprendre que la procédure enclenchée par l'agent d'accueil aboutirait sûrement à une incapacité totale à fermer. Je n'ai pas l'impression que le CG soit disposé à réagir.

Mon avis est que si l'agent d'accueil ne peut plus fermer, c'est qu'il n'a plus rien à faire sur le poste. Qu'en pensez-vous ?
avatar
gest911
*
*

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 13/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Sapotille le Ven 27 Jan 2012 - 21:49

Le problème, c'est qu'il n'existe pas de poste aménagé en EPLE pour les
ATTEE.

Cependant, la CT peut prendre la décision , sur avis du comité médical, de
reclasser l'agent sur un poste administratif dans l'un de leurs
services administratifs, comme c'est le cas dans mon bahut pour un
agent.

Pour autant, l'inaptitude physique peut être cause de licenciement.

Lorsque l'état physique d'un fonctionnaire ne lui permet plus d'exercer normalement ses fonctions, celui-ci peut être affecté dans un autre emploi de son grade après avis de la C.A.P.

Il s'agit en l'espèce d'un simple changement de fonction ou de métier dans le même cadre d'emploi.

A défaut de possibilité de reclassement de l'agent en raison soit de l'état physique, soit de la structures des emplois de la collectivité, l'agent sera admis à la retraite pour invalidité.
L'invalidité correspond à la situation du fonctionnaire qui se trouve dans l'impossibilité définitive et absolue de continuer ses fonctions par suite de maladie, blessures ou d'infirmité grave dûment établie et validée par la Commission de réforme départementale après avis de la CNRACL.
L'invalidité est prononcée soit sur demande du fonctionnaire, soit d'office.

Il t'appartient de suggérer à l'agent de demander à la CT son reclassement sur un poste administratif.

Bon courage

Sapotille
*
*

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Mad Max le Ven 27 Jan 2012 - 23:45

Que fait, que dit le CE dans cette affaire ?
Personne d'autre n'est logé par NAS et pourrait fermer également le collège (à tour de rôle) ?
Sinon, oui, réorganiser les services pour un autre TOS fasse ce job...

_________________
Mad Max en Père-la-Vertu, on aura tout vu !!! (Tavi Lou Pastou, 10 avril 2013)
avatar
Mad Max
Veille informative
Veille informative

Nombre de messages : 4353
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  ADN le Sam 28 Jan 2012 - 4:40

Ce n'est pas à l'agent de déterminer quelles sont les tâches qu'il peut ou non effectuer. Tu dois demander à la CT le passage de l'agent au comité médical avec sa fiche de poste pour que celui-ci détermine les tâches possibles ou non.

En attendant, je demanderai à tous les personnels logés de fermer le bahut à tour de rôle; cela obligera peut-être le CE à s'occuper du problème et à t'appuyer dans tes démarches.

Enfin si l'agent est reconnu inapte à fermer le bahut tout en pouvant continuer à exercer son poste d'accueil, il faudra bien sûr réorganiser l'emploi du temps d' un TOS afin qu'il ferme le bahut.

ADN
**
**

Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 28/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Gars du Doubs le Sam 28 Jan 2012 - 8:13

l'ouverture fermeture de l'établissement pour moi fait partie de l'accueil
c'est donc une mission dédiée au personnel de la collectivité.
Réorganiser le service dans ce sens.
Au besoin en mettant une équipe le matin une le soir
avatar
Gars du Doubs
***
***

Nombre de messages : 1754
Age : 48
Localisation : Meylan
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Bozinchu le Sam 28 Jan 2012 - 9:00

On peut dans un souci de bonne gestion le faire une fois ou deux
Mais on ne peut palier à la carence de la CT.
Comme accepter de charger de plus en plus la mule, avec la politique du rectorat qui est de diminuer le nombre des personnels en poste alors que la charge de travail augmente.
Tout se passe bien donc, les partenaires institutionnels ne réagissent pas...
Comment fais tu le jour ou tu es en formation?
Tu n'y vas pas , pour pouvoir être là pour fermer?
Le jour des conseils de classe ou des réunions parents-profs, tu restes jusqu'à 21h?
Faut pas exagérer.

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17457
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  DBM le Sam 28 Jan 2012 - 9:08

De lui-même ton CE n'impose pas de tour de rôle?? Et toi tu ne soulèves pas le problème en réunion?

Mets-le face à ses responsabilités... ou alors comptabilise tes heures et récupère-les!! Mais il va falloir aussi que tu imposes ton point de vue. Ne dis rien, nous savons tous que ce n'est pas facile!
Courage
avatar
DBM
****
****

Nombre de messages : 2053
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Bozinchu le Sam 28 Jan 2012 - 9:11

J'ai pas dit que c'était facile.
Bien au contraire.
Mais les GM qui se mortifient en ayant peur que le boulot (des autres) ne soit pas fait , au détriment de leur santé ou de leur vie de famille, ça existe.
Nous ne sommes pas responsables de l'inaction des autres et nous ne pouvons nous substituer à Atlas pour porter sur nos seules frêles épaules les établissements.

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17457
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  DBM le Sam 28 Jan 2012 - 9:27

Ah mais je crois que nous sommes d'accord... je répondais en "avance" à notre interlocutrice... (syndrome répandu parmi nous... on nous fait souvent culpabiliser) la réponse est souvent de trouver des excuses à ceux qui ne prennent pas leurs responsabilités ou d'avoir peur de montrer notre désaccord. Or, je reste persuadée qu'en disant les choses, on en ressort gagnant. Et que si elle fait le travail d'un agent, elle récupère... qu'on ne parle pas de Nas ici.
avatar
DBM
****
****

Nombre de messages : 2053
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Sapotille le Sam 28 Jan 2012 - 10:16

Certes, on peut demander aux agents de fermer à tour de rôle mais lesquels? Tous les ATTEE ne bénéficient d'un logement en NAS et donc ne peuvent pas travailler au delà de leurs horaires car ils ont une vie de famille et doivent rentrer chez eux. Pensez-vous qu'on puisse leur demander de rentrer chez eux avec les clés de l'établissement pour pouvoir assurer l'ouverture très tôt le matin. Et comme le faisait remarquer très justement Bozinchu, va t-on demander à ces agents de rester pour fermer les jours des conseils de classe , de rencontre parents/professeurs?

Si on devrait imposer aux agents logés en NAS ce tour de rôle, les 123 heures qu'ils nous doivent en plus seront vite atteints, car il y a aussi les réunions tardives, les CA...C'est le plus sûr moyen de voir débarquer les syndicats dans l'établissement.

Il faut mettre la CT et le CE devant leurs responsabilités. Par ailleurs si la collègue continue à assurer ces tâches, elle n'obtiendra jamais une décision de leur part.

C'est sûr que nous avons un sens certain du service public et de nos responsabilités, mais il faudrait qu'on arrête de nous prendre pour des cons, car nous ne sommes pas taillables et corvéables à merci et les agents non plus.

Tu ne pourras pas continuer à assurer ces tâches indéfiniment. Des fois, il faut savoir laisser pourrir la situation pour avoir des avancées. On n'a pas toujours le choix.

Sapotille
*
*

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Pimp le Sam 28 Jan 2012 - 10:35

bonjour,

chez nous les OP ouvrent et ferment à tour de rôle et lors de réunions, conseils... ils ferment tout le clg et laisse la porte principale ouverte que le CE ou l'Adjointe ferme quand il a terminé, met l'alarme et s'en va !
avatar
Pimp
**
**

Nombre de messages : 425
Localisation : les nuages, le maquis
Date d'inscription : 15/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  DBM le Sam 28 Jan 2012 - 10:42

Je ne pensais pas aux agents, je pensais aux logés... TOUS les logés (pour la fermeture)... ceux du matin, peuvent très bien avoir le code et les clés pour ouvrir les portes... (à tour de rôle)... (agent chef?). Si la CT ne fait rien bien sûr. Sinon, une dernière chose: depuis 4 mois tu fais ça? Ce n'est plus une NAS, c'est du dévouement. Je te trouve bien patiente!
Récupère tes heures! Tu verras, quand tu manqueras à des heures importantes pour l'intendance... ON trouvera vite une solution... (surtout si tu es dans un petit établissement avec un seul personnel d'intendance). Après, si tu n'oses rien dire... alors pardonne ma brutalité: ne te plains plus. flower
avatar
DBM
****
****

Nombre de messages : 2053
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Gars du Doubs le Sam 28 Jan 2012 - 13:40

marrant , je pensais que c'était le gestionnaire qui faisait les emplois du temps des agents.

Ils sont pas content, c'est pareil, ils ont le droit de demander leur mutation. Donc tu refais les emplois du temps de tout le monde en répartissant la nouvelle contrainte sur tous à défaut de trouver un volontaire. Et oui être désagréable fais partie du job.
avatar
Gars du Doubs
***
***

Nombre de messages : 1754
Age : 48
Localisation : Meylan
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Alomero le Sam 28 Jan 2012 - 13:57

avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8029
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  gest911 le Sam 28 Jan 2012 - 19:37

Merci pour toutes les remarques. En ce qui concerne ma position, elle est bien tranchée : je ne suis le larbin ni du CE et encore moins de la collectivité de rattachement.

Vous me dites tous que je dois répartir le travail autrement : je veux bien, mais alors qu'en est-il des fiches de poste élaborées en CTP et imposées par le CG sur lesquelles je ne vois nulle part que les autres agents peuvent être susceptibles d'effectuer la fermeture. Pour la petite histoire, ce sont les agents du service général du matin qui effectuent l'ouverture de chacun de leur secteur. Ils sont complètement autonomes dans leur travail et pallient très régulièrement aux absences de leurs collègues en faisant l'entretien de l'ensemble du collège sans broncher et même que je n'ai jamais eu en 4 ans à leur dire d'aller sur un autre secteur que le leur (ils le font tout seul comme des grands et viennent rendre compte des éventuels difficultés et idées à mettre en œuvre). Si c'est pas beau tout ça. Alors je me vois mal leur demander d'effectuer une tâche supplémentaire qui finalement n'est pas de leur ressort.

Je suis dans un établissement où il y a 3 logements : le CE, l'agent d'accueil et moi. Sur deux OP, il manque à l'appel un OP qui n'est pas remplacé depuis aout (c'est son collègue qui se tape le boulot de deux sans être jamais absent et en plus avec le sourire). Les deux dernières années, ce sont les OP qui faisaient l'ouverture et la fermeture. Cette année, contente d'avoir enfin un agent d'accueil en poste, j'ai changé de répartition du travail (normal non ???).

Ce qui me gêne le plus dans cette affaire, c'est que le CG se permette de me dire comment organiser le temps de travail de mes agents alors qu'il avait auparavant insisté sur l'obligation pour la direction de respecter à la lettre les fiches de poste.

J'ai bien dit à mon CE qu'après les vacances de février, je ne m'occuperai plus de la fermeture. J'ai quand même pris les choses en main en préparant un courrier au CG indiquant que ne disposant plus de personnel apte à effectuer la fermeture de l'établissement, le collège resterait ouvert en attente d'une prise de position claire et définitive de leur part. Le courrier est encore à la signature chez le CE. Mais moi je m'en lave les mains. et moi aussi j'ai une fiche de poste qui dit que ............!
avatar
gest911
*
*

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 13/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Bozinchu le Sam 28 Jan 2012 - 19:43

cheers

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17457
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Bref le Sam 28 Jan 2012 - 20:01

Un jour la nécessité d'un « Que Choisir (entre régions, entre départements)? » se fera sentir. Un outil indépendant et comparatif des prestations des C.T. à l'endroit (ou plutôt, pour certaines, à l'encontre) des bahuts.

Peut-être même d'une agence de notation (il en est des C.T. qui ne pourront jamais prétendre à A, triple, double ou simple. Des B ou un seul. Ou pire).


Il faudra prévoir des chocolats et des oranges et une cagnotte, si cela émerge d'ici. Les prestations seront classées défense (d'en parler). Et les cafteurs punis.

Bref .

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  DBM le Dim 29 Jan 2012 - 9:50

Gest91
Tu vois que j'avais raison: tu trouves des excuses et tu es en train de culpabiliser: au fond tu trouves normal d'avoir à le faire!!!
Tes pauvres agents, ton pauvre op... Et ton ce qui ne fait rien!! Oui, y'a bien que toi qui ne fais RIEN pour le faire!!!

Jusqu'aux vacances de février !!!!!! De la folie!!
avatar
DBM
****
****

Nombre de messages : 2053
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Fondateur le Dim 29 Jan 2012 - 14:02

Bref a écrit:
Peut-être même d'une agence de notation (il en est des C.T. qui ne pourront jamais prétendre à A, triple, double ou simple. Des B ou un seul. Ou pire).

Idée intéressante et pas forcément dangereuse pour l'instigateur. A ma connaissance personne n'attaque S et P, Moody's pour leurs classements. Le tout étant de définir les critères et de les traiter objectivement.

On peut concevoir que si nous avions une association de gestionnaires, ce travail serait possible. Le poids des gestionnaires en serait renforcé, y compris vis à vis des CT. En fait ce qu'il faudrait c'est une association pour les gestionnaires des collèges de chaque département et des lycées de chaque région ; avec une structure fédératrice.

Mais là on rêve... ne serait-ce qu'à cause de l'opposition syndicale.

_________________
Celui qui poursuit un rêve n'en désire pas, au fond, la réalisation : il veut seulement pouvoir continuer à rêver.
.
avatar
Fondateur
Admin fondateur
Admin fondateur

Nombre de messages : 17375
Date d'inscription : 26/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  néthou le Dim 29 Jan 2012 - 17:07

On peut concevoir que si nous avions une association de gestionnaires, ce travail serait possible.
Mais c'est possible: la preuve. Bon, faut payer, mais vu la page de garde, y'a de la demande...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5268
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Bozinchu le Dim 29 Jan 2012 - 19:00

affraid Environ 5000€/ stagiaire pour la formation RCBC
Ici donc le rectorat va économiser environ 3 ou 400000€
Il faut que je demande un %

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17457
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Fermeture d'établissement en mai 2012. Est-ce possible ?

Message  Bref le Dim 29 Jan 2012 - 19:23

néthou a écrit:
On peut concevoir que si nous avions une association de gestionnaires, ce travail serait possible.
Mais c'est possible: la preuve. Bon, faut payer, mais vu la page de garde, y'a de la demande...
T'es jaloux d'avoir été privé de table ?
Lorette Joly, vice-présidente en charge de l’éducation au Conseil régional de Champagne-Ardenne, et Pascal Ribaud, directeur de l’éducation au Conseil général de Seine-Saint-Denis, ont présenté leur expérience des relations avec les établissements scolaires et les gestionnaires. Enfin, une table ronde, animée par Jean-Michel Catin et réunissant des représentants de syndicats de chefs d’établissement et de gestionnaires, a clôturé la journée.
Bozinchu a écrit:affraid Environ 5000€/ stagiaire pour la formation RCBC
Ici donc le rectorat va économiser environ 3 ou 400000€
Il faut que je demande un %
Etonnantes ces officines privées dont raffolent les décideurs des CT. Ils y trouvent probablement posologies ad hoc et surtout justifications des remèdes par eux employés dans leurs territoires. Pourquoi diable ces CT n'ont-elles pas choisi à la dernière décentralisation de se donner les moyens et équipes pour se faire leur propre expertise, seules ou à plusieurs ?

On dira que chacun y trouve son compte, en premier ceux qui ont su faire fructifier leur connaissances et carnets d'adresses, ce n'est pas donné à toulemonde. Les contribuables, c'est moins sûr.

N@n@rd a écrit:On peut concevoir que si nous avions une association de gestionnaires, ce travail serait possible. Le poids des gestionnaires en serait renforcé, y compris vis à vis des CT. En fait ce qu'il faudrait c'est une association pour les gestionnaires des collèges de chaque département et des lycées de chaque région ; avec une structure fédératrice.
Mais là on rêve... ne serait-ce qu'à cause de l'opposition syndicale.

Exactement. Il vaudrait peut-être de sortir de ce rêve ?

Sûr que ceux des syndicats et associations qui ne seront pas préparés à avoir une structure nationale adossée à des structures dans chaque CT ont du souci à se faire et auront le plus grand mal à asseoir ou même seulement confirmer leur représentatitivité. Surtout avec les nouvelles règles (cf un papier intéressant, tout frais, dans le dernier n° de Direction « dossier CSN » )

Le monde et les hommes changent et rapidement en ce moment.
Ça craint :


Sources en sus de celle donnée par nethou
Direction n°195
ici, cliquer ensuite sur Vie syndicale
Le Monde du 29.01.2012
Le regard de Plantu
(réservé aux abonnés)


Bref .

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  gest911 le Dim 29 Jan 2012 - 19:34

A DBM : oui c'est vrai, je culpabilise car dans mon idée, la charge de
fermer un établissement scolaire revient en premier lieu à l'agent
d'accueil. J'ai une équipe d'agents bosseurs et moi je devrais en
rajouter une couche. Je souhaite juste être le plus juste possible avec
ceux qui bossent et ne se plaignent pas.

Et oui, j'ai bien dit
que je fermerai jusqu'aux vacances de février car deux semaines à le
faire n'est pas en soi insurmontable et surtout que je sais que la
situation va aller en s'aggravant (et là je pourrai dire : j'ai pallié
un temps dans l'intérêt du service, maintenant à vous (CE et CG) de
trouver une solution).

Et si le CE m'impose de fermer
l'établissement : ce n'est pas un ordre manifestement illégal ni de
nature à compromettre gravement un intérêt public , non ??????????
avatar
gest911
*
*

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 13/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  Bozinchu le Dim 29 Jan 2012 - 19:49

Bref a écrit:
Etonnantes ces officines privées dont raffolent les décideurs des CT. Ils y trouvent probablement posologies ad hoc et surtout justifications des remèdes par eux employés dans leurs territoires. Pourquoi diable ces CT n'ont-elles pas choisi à la dernière décentralisation de se donner les moyens et équipes pour se faire leur propre expertise, seules ou à plusieurs ?
A un CE défroqué (dircab Président de Région) je faisais la remarque suivante

  1. plus l'audit est cher plus il est crédible
  2. plus l'audit est mené par des gens compétents plus il est crédible
  3. les CT étant éminemment politique elles ne peuvent dire elle même (à moindre coût) ce que les boites privées peuvent dire.
  4. si la commande est bien faite on peut même avoir le résultat de l'audit avant que celui ci ne soit réalisé.
  5. ensuite on applique les préconisations faites par les spécialistes.
On ne sait pas qui peut juger de la compétence énoncée au point n°2 , mais les CV des auditeurs feraient pâlir de jalousie quelques vieux hiérarques russes ante perestroïka...
Pour le point n°4 on est désolé, nous on voulait pas faire comme ça, mais ce sont des spécialistes qui disent de faire comme ça..

J'avais déjà fait une remarque similaire dans un autre post.

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17457
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  DBM le Dim 29 Jan 2012 - 20:25

gest91 a écrit:A DBM : oui c'est vrai, je culpabilise car dans mon idée, la charge de
fermer un établissement scolaire revient en premier lieu à l'agent
d'accueil. J'ai une équipe d'agents bosseurs et moi je devrais en
rajouter une couche. Je souhaite juste être le plus juste possible avec
ceux qui bossent et ne se plaignent pas.

Et oui, j'ai bien dit
que je fermerai jusqu'aux vacances de février car deux semaines à le
faire n'est pas en soi insurmontable et surtout que je sais que la
situation va aller en s'aggravant (et là je pourrai dire : j'ai pallié
un temps dans l'intérêt du service, maintenant à vous (CE et CG) de
trouver une solution).

Et si le CE m'impose
l'établissement : ce n'est pas un ordre manifestement illégal ni de
nature à compromettre gravement un intérêt public , non ??????????




Ben de quoi te plains-tu alors??? 4 mois que tu le fais, jusqu'en février, ça fera 4 mois et demi... pourquoi ne pas pousser jusqu'en juin?? abe
avatar
DBM
****
****

Nombre de messages : 2053
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  gest911 le Dim 29 Jan 2012 - 22:35

Si tu relis mon premier post, tu te rendras compte que cela ne fait pas déjà 4 mois que je fais la fermeture. C'était du temps où, nouvellement arrivée sur mon premier poste (il y a 4 ans), j'ai été confrontée au congé longue durée de mon agent d'accueil qui est aujourd'hui à la retraite. Ce son mes OP qui ont ensuite pris le relais pendant 2 ans. C'est le nouvel agent d'accueil affecté depuis septembre dernier qui est venu se plaindre la semaine dernière de son incapacité à fermer le bahut. Et donc je fais la fermeture 4 jours sur 5 (le 5ème c'est le CE qui s'y colle) depuis seulement une semaine.

La raison de mon post est de savoir comment vous réagiriez dans une telle situation et non d'être jugée comme une incapable. Je veux bien être intransigeante et imposer aux autres agents de faire le boulot de l'agent d'accueil mais au final je serai sûrement perdante quoiqu'on puisse en dire. Ma qualité de chef de service ne m'autorise pas à chambouler le service des agents pour une collectivité qui demeure inerte (ça passe quand c'est provisoire mais à long terme faut pas d........er). Ceux qui veulent pas travailler doivent prendre la porte, tout simplement. Maintenant si je pallie un certain temps les lacunes du système, et il est clair qu'on ne m'y reprendra plus à le faire 4 mois, et bien c'est mon choix. Et je ne m'en plains nullement.
avatar
gest911
*
*

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 13/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  ぶる le Lun 30 Jan 2012 - 8:52

gest91 a écrit: ...un autre agent (placé là en raison d'un handicap au bras gauche). Ce même agent vient me voir il y a quelques jours pour me dire qu'il n'effectuerait plus la fermeture car incompatible avec son handicap.
Je dis peut-être une bêtise, mais il ne peut pas fermer la porte avec son bras droit ?
avatar
ぶる
***
***

Nombre de messages : 1074
Localisation : Dans les bois humides
Date d'inscription : 12/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  néthou le Lun 30 Jan 2012 - 9:01

Je me suis tout de suite fait la même remarque; la question est pertinente, de plus. Si cet agent d'accueil peut, il doit. S'il ne peut pas, il faut le reclasser ailleurs. Même si souvent, c'est justement sur un poste d'accueil que l'on reclasse les agents qui ont une contre-indication médicale. Sinon il faut faire ce qu'a fait Gest91: placer la CT devant ses responsabilités, ou alors c'est reconnaître que l'accueil est le dernier de ses soucis puisqu'on peut y mettre quelqu'un qui ne peut rien faire, y compris tourner une clé dans une serrure et appuyer sur un bouton d'alarme...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5268
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  FARPI le Mar 31 Jan 2012 - 11:53

Demander à la CT l'aptitude au service de l'agent d'accueil...Tout en le signalant au dit agent car en fonction de sa situation il peut y perdre: la retraite pour invalidité peut être maigre...

Sinon, s'il a pu fermer pendant trois mois...y a peut être un peu de fout...e de tronche, non?

Lui demander un certificat médical en ce sens et le joindre à la demande d'aptitude...S'il donne ce certif il est bien bête

Bon courage...Et je suis assez d'accord avec ta gestion des RH. Par contre as tu demandé à tes agents si un d'entre eux ne souhaitait pas le faire? tu peux avoir des surprises. Mon op (non logé) accepte de le faire contre son vendredi après midi...
avatar
FARPI
**
**

Nombre de messages : 655
Localisation : The Twilight Zone
Date d'inscription : 15/03/2009

http://thomas-jaeck.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité définitive de fermer un établissement

Message  gest911 le Mar 31 Jan 2012 - 16:33

J'ai réuni hier mes agents pour leur demander si par le plus grand des hasards il n'y avait pas une âme charitable qui voudrait bien fermer le bahut. Et bien vous savez quoi, ils ont dit NON!!! (tu m'étonnes). Un de mes agents a contacté le service du CG chargé des remplacements et lui a clairement annoncé la couleur. De même, il a contacté un syndicat qui vient demain pour rencontrer les agents et les conseiller dans la suite des événements. Clairement, il n'est pas inscrit dans leur fiche de poste la possibilité d'effectuer l'ouverture ou la fermeture du bahut, donc c'est niete.

Mais bon moi je n'y suis pour rien si l'affaire prend de telles proportions...... Laughing
avatar
gest911
*
*

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 13/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum