Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

certificat medical

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

certificat medical

Message  zobou le Lun 28 Nov 2011 - 13:50

Bonjour, doit-on remplir une autorisation d'absence lorsqu'on présente un certificat médical? Existe t-il un texte sur ce point précis?

zobou
.
.

Nombre de messages : 40
Age : 49
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 02/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  Invité le Lun 28 Nov 2011 - 13:54

Un certificat médical, ça n'existe pas en réalité. Seul ouvre des droits l'arrêt de travail en bonne et due forme. Le reste est affaire de règlement interne à l'EPLE et de coutumes...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  AUBEGM le Lun 28 Nov 2011 - 16:51

Sur le sujet du certificat médical :

Vendredi un agent me remet, suite à sa reprise après 3 mois d'arrêt, un certificat médical.

Celui-ci commence ainsi : je soussigné docteur X certifie que Mme Y effectue un travail manuel (le reste à l'avenant).

Je me demande depuis quand un médecin peut certifier de la "qualité" du travail d'un patient !!! Le lycée est peut-être espionné à mon insue.

AUBEGM
**
**

Nombre de messages : 451
Localisation : champagne
Date d'inscription : 25/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  Alomero le Lun 28 Nov 2011 - 17:08

Le nain a raison, le certificat médical on s'en fiche. Donc, l'autorisation d'absence, c'est avant qu'il faut la demander, pas après. Mes agents savent que s'ils ont besoin de temps pour des visites médicales qu'ils ne peuvent vraiment pas placer en dehors de leurs heures de travail, je leur accorde une autorisation d'absence sous réserve de production ultérieure d'un certificat. Encore une fois, ça n'a aucune valeur mais ça me garantit qu'ils ne sont pas allés faire les soldes. C'est par ailleurs récupérable. Si je n'ai pas le certificat, je demande un retrait sur salaire, sachant que j'écris noir sur blanc sur l'autorisation qu'ils doivent fournir le document le lendemain. Et pour terminer, l'autorisation ne couvre qu'un créneau que nous déterminons ensemble au vu du temps prévu pour la visite et de l'éloignement du domicile.

Je sais que ça a l'air dur mais les règles sont établies clairement, chacun les connaît, et comme ils peuvent être tour à tour amenés à être concernés par le fait d'être absent mais aussi de remplacer le collègue absent, ça limite aux seuls besoins urgents et tout le monde est content car peu pénalisé.
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8034
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  L'intendant zonard le Lun 28 Nov 2011 - 20:50

Pareil que D6., sauf que chez moi on est tous d'accord pour penser qu'il ne faut pas imposer de rattrapage pour une absence liée à des raisons de santé, sur la base du sérieux de chacun à ne demander cela que lorsque c'est rigoureusement nécessaire, et de la bonne volonté généralisée de rendre service quand on a un petit truc en plus à faire.

Et ceux qui sont pas assez malins pour comprendre qu'il ne faut pas casser le jouet en se f... de ma g...., je me débrouille pour les envoyer voir ailleurs si les autolaveuses sont plus vertes.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 14164
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  zobou le Lun 28 Nov 2011 - 22:36

Tout est relatif dans la vie.On peut se réveiller un matin et ne pas être en capacité d'aller travailler, par conséquent, on va chez le médecin et qui délive un certificat médical pour une journée.Dans cette hypothèse, est-ce-que le certificat suffit ou il faut remplir une autorisation avec.

zobou
.
.

Nombre de messages : 40
Age : 49
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 02/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  Winnie le Lun 28 Nov 2011 - 22:55

Si on n'est pas capable de bosser et qu'on a vu le médecin en lui disant "je n'ai pas pu aller au travail", logiquement il a établi un arrêt de travail. Et s'il a oublié et vous aussi, un simple coup de fil peut régler l'affaire, non ? Parce que les absences du travail pour raisons médicales, comme l'on rappelé les collègues, je ne connais pas 36 raisons : arrêt de travail, ou absence autorisée. Même quand on a un certificat pour rester avec son enfant malade, il y a régularisation par autorisation d'absence.

_________________
Je préfére que l'on dise de moi "il est ch...t, mais c'est un bon" que "il est sympa, mais un peu juste." (© N@n@rd )
La confiance n'exclut pas le contrôle, elle s'en nourrit. (© Hippos, 15/12/2010)
.

Temps de travail des personnels Etat
avatar
Winnie
Admin
Admin

Nombre de messages : 12883
Age : 91
Localisation : La Forêt des Rêves Bleus, ou à la masse, au choix
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: certificat medical

Message  Alomero le Lun 28 Nov 2011 - 23:55

L'intendant zonard a écrit:sauf que chez moi on est tous d'accord pour penser qu'il ne faut pas imposer de rattrapage pour une absence liée à des raisons de santé, sur la base du sérieux de chacun à ne demander cela que lorsque c'est rigoureusement nécessaire, et de la bonne volonté généralisée de rendre service quand on a un petit truc en plus à faire.
Humainement parlant, c'est évidemment toi qui as raison. Mais c'est vrai aussi qu'il y a la règle et les exceptions. J'ai posé la règle de façon pure et dure il y a quelques années. Il y a eu grincements de dents et commentaires acerbes sur le "on a toujours fait ça" ou "c'est un droit". Ils savent maintenant que, si exception exceptionnelle il y a, c'est selon des arguments tangibles, en quantité mesurée, et selon mon appréciation et non la leur.

Du coup, c'est maintenant plus souple et pour autant il n'y a plus les abus connus au début. Juste des cas graves et exceptionnels que chacun peut comprendre sans se sentir lésé et tout en sachant que, si besoin, il aura la même considération pour des soucis importants. Tout le monde est content.
avatar
Alomero
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 8034
Localisation : devant mon écran
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum