Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !
Forum des gestionnaires d’EPLE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Voile: une enseignante licenciée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Voile: une enseignante licenciée   Ven 26 Nov 2010 - 21:20

Ça ce passe à Toulouse et c'est Arrow ici

Verbatim:
Citation :
« J’ai décidé de suivre l’avis de la commission administrative paritaire, qui avait été émis à l’unanimité, et donc de procéder à l’exclusion de service de l’intéressée », a dit le recteur, Olivier Dugrip. Cette exclusion est définitive et revient à un licenciement, a-t-il précisé. A sa connaissance, il s’agit d’une première dans l’académie de Midi-Pyrénées.
(...)
Le recteur a invoqué « le principe de laïcité qui est affirmé par l’article premier de la Constitution et qui se traduit pour les fonctionnaires par une obligation de neutralité », laquelle leur interdit d’exprimer ou de matérialiser leurs croyances religieuses.
« Or cette personne se présentait revêtue d’un foulard recouvrant l’ensemble de sa chevelure, elle refusait par ailleurs de serrer la main de ses collègues ou des personnes de sexe masculin au nom de ses convictions religieuses », a-t-il dit.
Source: La gazette des communes study
Revenir en haut Aller en bas
LMDV/LG
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 7:25

Revenir en haut Aller en bas
athas
*
*


Nombre de messages : 118
Localisation : au bord de l'eau ...
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 8:46

Bonjour

Et où est le problème ? Je ne vois pas ! Ah si : je pense qu'il y en a d'autres à virer et pour avoir assisté à moult jurys de titularisation je peu x vous dire qu'il y a la matière d'oeuvre nécessaire ! Bon vent ... dans les voiles !
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3757
Localisation : English channel
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 10:04

2nd degré ??? parce que j'ai du mal à condamner aussi catégoriquement sans avoir d'informations précises. Non pas que je pense que le principe de sanction soit critiquable, mais parce que son application rigoureuse exige une qualité d'objectivité qui n'est pas facilement rencontrée, en l'absence de laquelle on est toujours le ROM de quelqu'un d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Patou
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 6141
Age : 111
Localisation : au piquet
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 10:52

Eric a écrit:
on est toujours le ROM de quelqu'un d'autre ?
si c'est des ROM dont tu parles, j'enregistre pas, plus de mémoire... elle rame
Revenir en haut Aller en bas
athas
*
*


Nombre de messages : 118
Localisation : au bord de l'eau ...
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 13:57

Eric a écrit:
2nd degré ??? parce que j'ai du mal à condamner aussi catégoriquement sans avoir d'informations précises. Non pas que je pense que le principe de sanction soit critiquable, mais parce que son application rigoureuse exige une qualité d'objectivité qui n'est pas facilement rencontrée, en l'absence de laquelle on est toujours le ROM de quelqu'un d'autre ?

bonjour

J'en déduis donc qu'à priori tu te méfies de tous ceux qui sont chargés d'appliquer les lois !
C'est bien là une étrange attitude dans la mouvance actuelle ! Mais je ne pense pas que ce soit aussi simple, ceci pour avoir lu tes propos dans d'autres fils !
Mais l'actualité démontre que c'est en effet la posture d'une petite minorité médiatisée qui sait se faire entendre. Je dirais presque l'imposture.
Je crains bien que ce soit aussi l'origine de nombres de maux . Donc second degré, pas totalement sauf si l'origine du fil était au même niveau !
Je tiens de manière ABSOLUE à défendre la LAICITE et j'en suis fier ! Les voiles, les croix de toutes sortes, les marteaux, les faucilles, les fleurs de lys etc ... n'ont rien faire, si ce n'est dans notre Pays libre, en tout cas au moins dans son Administration (encore que les marteaux pourraient y être utiles drunken )... je ne vois pas où il y a problème ? S'il y en a , alors je suis prêt à me battre pour défendre ces principes: car commencer à les discuter lorsqu'on est chargé de les défendre me gêne ! Pour paraphraser quelqu'un, je dirais que quand on est fonctionnaire on ferme sa gueule ou on démissionne !
J'ajoute que si le temps, souvent perdu à tout discutailler dans nos administrations, était consacré au travail , cela permettrait de libérer pas mal de postes... et non des moindre. Je sens que je vais me faire engueuler affraid mais je le dis quand même. Il me semble que la majorité de nos concitoyens pensent de même ... Il faut peut-être désormais négliger la majorité ? C'est sûr : demander à la majorité si elle est pour ou contre des mesures essentielles, c'est dangereux ... mais ne pas le faire, c'est à mon sens encore plus dangereux !

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
LMDV/LG
*******
*******
avatar

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 15:15

Le discours précédent se tient et se suffit à lui-même. Il n'est pas nécessaire de lui adjoindre le support d'une prétendue majorité qui s'y reconnaitrait.

1) Personne ne peut se prévaloir de parler au nom d'un groupe, d"une majorité, d'ein Volk sauf ceux qui en sont les représentants (et encore).

2) Vox populi vox dei, mon oeil. Rien n'est plus bête et dangereux que les idées d'une populace qu'on qualifie quand on s'y retrouve de "bon sens populaire" quand elles ne sont en fait que les plus petits dénominateurs communs d'intérêts individuels regroupés et de conservatisme rance.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5323
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Sam 27 Nov 2010 - 17:05

Eric a écrit:
...j'ai du mal à condamner aussi catégoriquement sans avoir d'informations précises.
Voili voilà:
http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/27/957339-Tournefeuille-La-prof-voilee-a-ete-licenciee.html

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 28 Nov 2010 - 0:07

Merci Nethou.

@ Athas : Le déroulement de l'affaire est limpide et n'appelle pas de commentaires particuliers. La dame ayant adopté une tenue incompatible avec l'enseignement laïc, ainsi contrainte de choisir entre le retrait du voile et le licenciement, fait un choix qu'elle semble pleinement assumer.

Il faut se garder de lui en vouloir personnellement, encore moins de pointer du doigt une catégorie de personnes.
Nous sommes dans un pays libre et le choix de chacun n'implique que lui-même.

A propos de laïcité, j'ai trois enfants d'âge scolaire et je n'ai pas envie, moi non plus, qu'une personne voilée leur profère un enseignement dont je craindrais qu'il soit orienté.

Malheureusement, sous couvert de défense de la laïcité, je vois trop souvent poindre en toile de fond un combat bien moins noble.
Revenir en haut Aller en bas
athas
*
*


Nombre de messages : 118
Localisation : au bord de l'eau ...
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 28 Nov 2010 - 12:07

bonjour
Absolument d'accord, il n'appelait aucun commentaire.
Et, justement, il y en avait un dont je ne suis pas persuadé qu'il fût plus pertinent que le mien afro
Il n'y a rien qui manque de noblesse dans ce que j'ai dit et surtout aucune forme de racisme ou xénophobie !
Mais je maintiens mes opinions quant à la volonté de préserver PAR TOUS LES MOYENS le principe de laicité et la liberté de penser ...
Les mots ne font rien dans ce domaine, il faut des actes et être fort ! Je ne demanderai jamais à quiconque ce que je puis penser ou dire, car je suis dans un pays libre et je trouve normal de le défendre ... et l'ai déjà fait contrairement à beaucoup qui n'ont fait que parler !
Je dis que je suis prêt à me battre pour qu'il reste puissant et donc libre! Et ce qui se passe dans le monde en ce moment n'est pas exactement le reflet de ces principes ! Shocked Donc les mesures appliquées en vertu de nos lois républicaines n'appellent en effet aucun commentaire de ceux qui sont chargés de les mettre en oeuvre ... d'où mon très léger coup de grisou , à propos bientôt Noel santa
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14248
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 28 Nov 2010 - 13:13

Quelqu'un qui ne veut pas respecter les règles doit en subir les conséquences. A Toulouse, pour un prof, ça marche. J'attends avec impatience qu'il en soit de même pour un élève du 93, et là on aura fait notre boulot.

Qu'il s'agisse d'une règle concernant la laïcité ou de la norme selon laquelle il n'est pas complètement souhaitable de tabasser son prochain, c'est un détail infime. Ici, les deux règles sont contestées.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 28 Nov 2010 - 14:05

@ Athas Topons là !


A propos de ce qui se passe dans le monde, entre les fondamentalistes de la finance et ceux de la religion, il nous reste le repas à la française (patrimoine de l'humanité) !
Revenir en haut Aller en bas
touïteur
**
**


Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Signes obstentatoires/ostensibles - Religion - voile - CFA EPLE   Dim 16 Jan 2011 - 8:39

Dupont a écrit:
Ça ce passe à Toulouse et c'est Arrow ici

Verbatim:
Citation :
« J’ai décidé de suivre l’avis de la commission administrative paritaire, qui avait été émis à l’unanimité, et donc de procéder à l’exclusion de service de l’intéressée », a dit le recteur, [...]
Source: La gazette des communes study

Ça ce passe à l'assemblée nationale et c'est Arrow ici

Verbatim:
Point de vue d'un syndicat de CE à la suite de la réponse ministérielle :
La loi de 2004 sur le port des signes religieux à l’école ne concerne que les élèves sous statut scolaire des EPLE. En revanche, les autres publics éventuellement accueillis dans les EPLE n’y sont pas soumis, ce qui peut soulever de grandes difficultés quand ils sont dans des locaux où ils côtoient un public scolaire.
Le ministère a finalement repris à son compte, sur ce dossier, l'analyse du SNPDEN : quand l’établissement d’accueil est un EPLE, « le port de signes religieux ostensibles semble devoir être interdit pendant les heures de présence conjointe d'apprentis et d'élèves sous statut scolaire » dans une réponse à la question d'un député.
En effet, si une mesure générale d’interdiction reste impossible en dehors du périmètre de la loi de 2004, la Convention européenne des droits de l'Homme autorise des restrictions à « la liberté de manifester sa religion » pour des « motifs de sécurité des personnes ou de respect de l'ordre public » (article 9-2).
Le ministère estime désormais que c’est le cas : « Lorsque ces différents publics sont amenés à se côtoyer dans un même lieu de formation, le respect de l'ordre public peut amener à imposer une identité de règle à l'ensemble des usagers de la formation dispensée en interdisant le port de signes religieux ostensibles. En revanche, hors du temps de présence des élèves sous statut scolaire, le port des signes religieux ne paraît pas pouvoir être interdit, sauf pour des raisons de sécurité ».


Verbe à moi:
Valls candidat à la candidature présidentielle sous étiquette PS n'est plus à présenter à Evry - Essonne. Mais auparavant, il a eu une carrière variée parmi laquelle adjoint de la ville d'Argenteuil (95), dont la sociologie et l'organisation la rapproche davantage du 93 que de Versailles... Ville connue pour sa dalle qui a fait peur au président de nous autres. Il a représenté, au millénaire d'avant, la ville qui n'était pas alors RPR-UMP dans des CA des EPLE du coin, à une époque où les premières affaires de voiles islamiques-islamistes empoisonnaient l'atmosphère locale et certains des lycées. Précision donnée pour expliquer en partie la nature de la question parlementaire. Elle vient de loin. Ce n'était pas une question pour se faire mousser.

Une fois de plus, l'on constate qu'il faut chiader ses R.I.

Source: assemblée nationale study

touïteur .
Revenir en haut Aller en bas
Stroubok
**
**
avatar

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 25 Sep 2016 - 16:06

Si je comprends bien ce qui précède, un CE serait fondé à refuser l'accès à un EPLE à une adulte voilée (participante à un stage en l'occurence) durant les heures de cours des élèves? scratch
Revenir en haut Aller en bas
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta
avatar

Nombre de messages : 14248
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 25 Sep 2016 - 18:39

Ce n'est pas universel : les parents d'élèves, de passage, ne sont pas concernés. Mais le sont tout collaborateur du service public (neutralité), et les élèves (pas de pression des uns sur les autres), notion ici étendue aux stagiaires. Dans mon Greta, la règle c'était l'application du règlement intérieur des EPLE d'accueil : pas de signes religieux, pas de couvre-chef, pas de téléphone insupportable dans les couloirs (...) Chaque stagiaire en était dûment informé avant toute signature d'une convention de stage, laquelle mentionnait ce sujet.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.intendancezone.net
volcan
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10387
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Dim 25 Sep 2016 - 18:49


_________________
Ce métier aura ma peau. Un conseil à ceux qui envisageraient de le faire : fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Astrolabe
*
*
avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Revue Direction   Lun 26 Sep 2016 - 20:21

volcan a écrit:
http://www.snpden.net/direction/pdf218/d218-chronique-juridique.pdf

Parfois, il n'est pas interdit de penser que le Nanard qui a d'excellentes lectures - les chroniques juridiques sont le meilleur de la revue - aurait eu plus grand auditoire - plus grand effet surtout - s'il avait choisi comme ancrage à un moment donné, un poste de CE. Il en connait quasiment tout des grandeurs et vicissitudes. Et davantage de la revue Direction que la plupart des CE.

As .
Revenir en haut Aller en bas
Le Forgeron
*****
*****
avatar

Nombre de messages : 3820
Age : 131
Localisation : centrale
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Mar 27 Sep 2016 - 10:13

Astrolabe a écrit:
Citation :
 - les chroniques juridiques sont le meilleur de la revue -
On peut signaler la très grande tenue de cette revue. C'est vraiment intéressant de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Stroubok
**
**
avatar

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Mer 5 Oct 2016 - 15:56

En effet et qui nous a bien servi pour faire appliquer la loi! Comme les naïades ne voulaient pas enlever leur fichu fichu, le stage a été purement et simplement délocalisé... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Grand hamster
*
*
avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : là ou vivent les grands hamsters
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Voile: une enseignante licenciée   Mer 5 Oct 2016 - 16:50

Il me semble (en fait, j'en suis sur Razz) qu'à une époque (2006 environ) le Défenseur des Droits (La Halde) avait adressé aux chefs d'établissement scolaires
une recommandation autorisant le port du voile pour les adultes en formation continue...mais bien sur, téléscopage avec les scolaires à qui c'est interdit et casse-tête pour le CE obligé de trouver des cheminements différents pour les stagiaires GRETA ! Je ne crois pas que la  loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public ait modifié cela pour un voile qui laisse apparaitre le visage : reste le problème du signe ostentatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Stroubok
**
**
avatar

Nombre de messages : 584
Localisation : Voie lactée
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   Mer 5 Oct 2016 - 19:24

L'excellente synthèse diffusée par le SNPDEN ne laisse aucune ambiguïté! Comme quoi des syndicats qui font leur boulot, ça a aussi du bon... super
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voile: une enseignante licenciée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voile: une enseignante licenciée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum des gestionnaires d’EPLE :: Divers :: Discussions générales-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: