Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

Réflexions sur le devenir du forum et du site

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  tobias le Sam 7 Nov 2009 - 13:18

[édité par barbule] extrait de ce fil :
http://gestionnaires.actifforum.com/gestion-budgetaire-et-comptable-f4/certificat-de-mauvaise-imputation-vote-ca-ou-pas-t12254.htm#153799


Vieil intendant a écrit:

Des fois je me demande comment le nanard il arrive à ne pas craquer tellement tout ça semble si dérisoire... un peu comme vider l'océan avec une fourchette.

N@n@rd est compréhensif et patient , ce qui ne signifie pas pour autant que ces qualités- rares- ne le perdront pas un jour

Il n'oublie jamais que bon nombre de collègues débutent et sont de plus en plus égarés ( beaucoup plus que nous à leur place il y a déjà de fort longues années )

Bref, tu as encore quelques progrès à faire sur ce plan, mais tu es sur le bon chemin
avatar
tobias
***
***

Nombre de messages : 1639
Localisation : jamais très loin de ma niche...
Date d'inscription : 19/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Vieil intendant le Sam 7 Nov 2009 - 13:26

Je ne sais si j'ai des progrés à faire pour être plus compréhensif ; mais parfois l'état de la profession me plonge dans un profond désespoir. Et ce n'est pas en donnant de temps en temps un bol de soupe que nous arriverons à nourrir la population des gestionnaires. Certes le bol de soupe réchauffe mais il faudrait que les autorités offrent un vrai repas et que les collègues apprennent aussi à cultiver leur potager.

Tiens si on écrivait "Gestionnaire03 : resto du coeur des gestionnaires d'EPLE".
avatar
Vieil intendant
*******
*******

Nombre de messages : 7568
Localisation : Olympe
Date d'inscription : 29/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  tobias le Sam 7 Nov 2009 - 13:31

C'était un , copain canidé

Je te comprends et partage, ô combien, ton point de vue

Mais je choisis de rester indécrottablement déterminé.
Sans doute parce que je me dis que plus la lutte est difficile, plus elle mérite d'être menée

Bon week end à toi
avatar
tobias
***
***

Nombre de messages : 1639
Localisation : jamais très loin de ma niche...
Date d'inscription : 19/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Maudinou le Sam 7 Nov 2009 - 13:33

Je ne sais si j'ai des progrés à faire pour être plus compréhensif ;
mais parfois l'état de la profession me plonge dans un profond
désespoir. Et ce n'est pas en donnant de temps en temps un bol de soupe
que nous arriverons à nourrir la population des gestionnaires. Certes
le bol de soupe réchauffe mais il faudrait que les autorités offrent un
vrai repas et que les collègues apprennent aussi à cultiver leur
potager.


Je sens une petite dépression saisonnière du toutou !
avatar
Maudinou
***
***

Nombre de messages : 1754
Localisation : dans le local archives
Date d'inscription : 17/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Vieil intendant le Sam 7 Nov 2009 - 13:56

Oui, sans doute l'automne et la pluie... mais aussi l'impression que notre profession est de plus en plus sinistrée. Que le métier de gestionnaire et de comptable ne fait l'objet d'auncune attention de la part de la hiérarchie, que la situation s'aggrave lentement mais surement dans l'indifférence générale de la hiérarchie, des syndicats et des intéressés eux-mêmes... quand ce ne sont pas les mêmes qui l'aggravent par des décisions imbéciles, des comportements irresponsables ou la simple incompétence... voir la recherche d'un intérêt personnel plutôt que collectif.

Ce forum est dangereux car il nous fait sortir de notre environnement immédiat et nous donne une vision globale (certes déformée mais réelle cependant) de la situation catastrophique de la profession. Ca craque de partout : aucune cohérence dans les nominations à des postes clés, tutelle incompétente, soutien inexistant, évaluation des formateurs nulle, formation ridicule, service conseil fantôme..... la liste est longue.
Si seulement les dirigeants pouvaient se servir de ce fantastique outil pour prendre la mesure du malaise.

Le site est également dangereux et je me pose la question de son existence même. Son succés même est effrayant pour ce qu'il implique.
Le fait qu'aujourd'hui il soit aussi populaire, aussi consulté, qu'il serve de référence pour l'ESEN, les réseaux conseils (certains du moins) et même pour les CE, qu'il ait remplacé le forum de la DAF... tout cela n'est pas sain. Ce n'est pas à un individu bénévole que doit revenir la formation continue des gestionnaires de l'Education Nationale. Par son action Nanard n'est-il pas nuisible en ce sens qu'il masque la réalité de l'état du système de formation, ne sert-il pas à masquer la réalité, les problèmes et les dysfonctionnements du système ? Le site "gestionnaire03" c'est comme donner de l'oxygéne à un malade pour lui permettre de survivre plutôt que de le soigner.
Que ce passera-t'il le jour où ce site s'arrêtera ? Qui prendra la relève, quelle institution ? La DAF est exangue ; chaque académie fait des trucs dans son coin ; des responsables de bureau conseil rectoraux sont nommés sans aucune compétence, aucune expérience, souvent leurs décisions sont idiotes, les conseils faux ou inexistants et différents d'une académie à l'autre. Les formateurs sont recrutés sur leur grade, leur proximité : combien sont réellement compétents, qui les évalent ?

Bien entendu, dire que le Nanard est dangereux ne me rendra pas populaire ; mais prenez cinq minutes pour réfléchir à mes propos.
avatar
Vieil intendant
*******
*******

Nombre de messages : 7568
Localisation : Olympe
Date d'inscription : 29/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  SVP le Sam 7 Nov 2009 - 15:01

Ce forum, pas plus que ce site, ne sont dangereux.

Leurs fréquentations - même étonnamment en hausse sauf si c'est en raison des conditions d'accès à la totalité du site et de ses ressources comme il a été signalé par ils sont fous ces romains - n'en font pas un outil de pression ni de menace : pour cela il eût fallu envisager une structure associative dans le genre de celle des apprentis PerDir.

Que l'ESEN, DAF, ou d'autres (même à la CGT) citent le site n'est pas en soi un aveu de leur part de la déliquescence de la profession. Sous d'autres cieux, chez les juges ou les avocats, des blogs et des sites individuels font foi à côté des bidules officiels ou syndicaux. Chacun y trouve son compte. Une reconnaissance du bon boulot effectué.
Maintenant que l'éduc.nat. ou le ministère des finances plus tard ne sachent pas former leurs cadres à ce qu'ils prétendent et en temps, ce n'est pas nouveau, il y a toujours eu un décalage . Mais cela change plus vite qu'on ne le suppose. Le mamouth est moins statique qu'il n'y paraît. Mais quoiqu'il en soit exactement, en quoi cela concerne la boutique, davantage maintenant qu'il y a quatre ou cinq ans ?

Le forum ne leurre pas ses lecteurs sur les mutations en cours ou éventuelles. Les faits sont patents et y sont abondamment relatés.
La critique de la situation y est multiple, chacun peut y trouver les explications qu'il souhaite. Ensuite c'est à chacun de se situer et voir s'il doit s'investir ou non dans une action syndicale, politique ou personnelle. Ou voir les choses avec ... détachement.
Dans un forum DAF ou syndical, en dehors de formes convenues, c'est difficile voire impossible.

A la différence d'ici.
Où, en plus, il y a de la vie qui passe.

Le forum et le site ont donc de l'avenir et en particulier :

- d'une part parce que c'est une affaire d'une personne au départ, rejointe ensuite par quelques individualités (pas quelconques certes) à destination essentiellement d'autres personnes et non pas d'une profession en son entier. Il n'y a pas maldonne, ni au départ, ni maintenant.

- d'autre part parce que même si une DAF se défausse, que des syndicats ne sachent pas répondre à l'ensemble des demandes de leurs adhérents, et ce sont des constats que tu es en mesure de faire bien mieux que moi., cela n'a pas d'influence immédiate et essentielle sur ce qu'il se passe ici.

- enfin parce que quelques soient les aléas et les conséquenses d'un éventuel découpage en rondelles de la profession, si elle bascule sous 124 CT ou bien une grosse vingtaine suivant qui récupère le magot, voire même reste en l'état - unie - sous férule de l'Etat, qu'il y ait ou non séparation entre tes futurs SG de CE et les autres, il restera longtemps - on aura le temps de porter des chocolats et boissons alcoolisées au Nanard à sa maison de retraite - quelqu'en soient les avatars, un esprit de corps à cette profession.

Dans l'hypothèse des 124, ou plus, rondelles qu'appellent de leurs voeux les tenants du transfert aux CT, au milieu d'elles toutes, dispersées et sans plus guère de repères qui vaillent, le site et le forum seront encore bien plus précieux que maintenant.



Tout ceci n'est que mon avis, quelque peu excentré, mais j'espère, pas excentrique.


les clones

SVP
**
**

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Vieil intendant le Sam 7 Nov 2009 - 16:19

Que le site et le forum aient de l'avenir oui. Qu'ils soient utiles certes. Encore faut-il bien séparer les deux dans l'analyse.
Mais qu'en est-il de la question :

Par son action Nanard ne masque-t'il pas la réalité de l'état du système de formation, ne sert-il pas à masquer la réalité, les problèmes et les dysfonctionnements du système ? Le site "gestionnaire03" c'est comme donner de l'oxygéne à un malade pour lui permettre de survivre plutôt que de le soigner.
Que ce passera-t'il le jour où ce site s'arrêtera ? Qui prendra la relève, quelle institution ? La DAF est exangue ; chaque académie fait des trucs dans son coin ; des responsables de bureau conseil rectoraux sont nommés sans aucune compétence, aucune expérience, souvent leurs décisions sont idiotes, les conseils faux ou inexistants et différents d'une académie à l'autre. Les formateurs sont recrutés sur leur grade, leur proximité : combien sont réellement compétents, qui les évaluent ?


Donc quelque part le site (et non le forum) ne pose-t'il pas question ?
avatar
Vieil intendant
*******
*******

Nombre de messages : 7568
Localisation : Olympe
Date d'inscription : 29/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  youpi le Sam 7 Nov 2009 - 16:42

Vieil intendant a écrit:; des responsables de bureau conseil rectoraux sont nommés sans aucune compétence, aucune expérience, souvent leurs décisions sont idiotes, les conseils faux ou inexistants et différents d'une académie à l'autre. Les formateurs sont recrutés sur leur grade, leur proximité : combien sont réellement compétents, qui les évaluent ?

Donc quelque part le site (et non le forum) ne pose-t'il pas question ?

C'est d'autant plus dommage que des personnes ont acquis et mis en pratique dans d'autres ministères,avant leur arrivée à l'EN, de telles compétences. Il leur est hélas difficile voire impossible d'accéder aux postes que vous décrivez. Il ne faut pas s'étonner que ces personnes soient démotivées.

youpi
**
**

Nombre de messages : 593
Age : 60
Localisation : en ile de france
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  SVP le Sam 7 Nov 2009 - 17:07

Vieil intendant a écrit:Que le site et le forum aient de l'avenir oui. Qu'ils soient utiles certes. Encore faut-il bien séparer les deux dans l'analyse.
Mais qu'en est-il de la question :

Par son action Nanard ne masque-t'il pas la réalité de l'état du système de formation, ne sert-il pas à masquer la réalité, les problèmes et les dysfonctionnements du système ? Le site "gestionnaire03" c'est comme donner de l'oxygéne à un malade pour lui permettre de survivre plutôt que de le soigner.
Que ce passera-t'il le jour où ce site s'arrêtera ? Qui prendra la relève, quelle institution ? La DAF est exangue ; chaque académie fait des trucs dans son coin ; des responsables de bureau conseil rectoraux sont nommés sans aucune compétence, aucune expérience, souvent leurs décisions sont idiotes, les conseils faux ou inexistants et différents d'une académie à l'autre. Les formateurs sont recrutés sur leur grade, leur proximité : combien sont réellement compétents, qui les évaluent ?


Donc quelque part le site (et non le forum) ne pose-t'il pas question ?


Est-ce qu'il masque , le Nanard ?

Non.
Je ne voudrais pas le vexer en disant cela, mais même ceux qui ignorent son site et son forum - et ils sont nombreux encore, la preuve ils arrivent par paquets - s'aperçoivent, se sont aperçus, sans qu'on les prenne par la main, de l'état de la profession et du fonctionnement de l'Etat.



Est-ce qu'il fait de l'ombre à une institution qui ne ferait pas son job ?

Peut-être, probablement même.
Mais alors si elle est un tant soit peu fière, elle s'adaptera et se corrigera. Sinon, et bien... peu importe. Sauf que ce sont mes sous et les tiens qui lui permettent de (mal) fonctionner, puisque ne rendant pas le service attendu.



Chacun dans son coin fait...

...comme il lui plait. Eh oui.

Tu connais mon sentiment sur les conséquences, dont celle-ci, de la déconcentration mal comprise des moyens et des personnels en une trop grande multitude de centres de décisions en matière de formation. Initiale comme professionnelle. C'est une question de taille des CT face à la multiplication des besoins, des demandes et des offres de formation. La Corrèze (ou les P.O, ou la Corse) en face... ? Peanuts mais comme les autres elles feront joujou avec leurs EPLE, universités et autres outils.

C'est la raison principale pour laquelle je défends en contrepoids des dérives prévisibles de ces CT - déjà constatées - l'autonomie des EPLE avec comme clef de voûte un CE, dont le statut permette aux bahuts de rester en équilibre entre des forces dont les intérêts seront forcément divergents en de nombreux domaines. Et pas nécessairement au service des populations.

Accessoirement, je prétends depuis aussi longtemps que je suis ici, que le seul échelon valable sera la Région. Et que PerDir et gestionnaires devront rester d'Etat, afin que l'Etat ait des relais sur place. Sinon on n'aura pas fini de se lamenter des dérives financières et des injustices entre les lieux de résidence : le quidam en formation sera plus ou moins bien servi selon qu'il habite chez toi, à Neuilly ou chez Boz.



Oxygène à un malade ?

Peut-être.
Mais je dirais plutôt une aide momentanée à quelqu'un qui s'asphyxie pour tout une série de raisons, et qui peuvent s'ajouter pour les plus malchanceux :

- personnelles
- professionnelles (premier vrai job par exemple, ou première immersion en EPLE, ou les deux)
- dues à la formation initiale (quoiqu'on en dise, c'est souvent plus simple de s'adapter rapidement à Bac+5 qu'à Bac+2)
- dues à l'AC quand on débute gestionnaire et bien sûr au CE
- dues aux collaborateurs, qui collaborent plus ou moins ou pas
- et maintenant dues aux CT dont peu à peu on découvre le peu de cas que bon nombre font des EPLE et des gestionnaires.

Donc cette oxygène du site est, a été, très bien venue.

Mais elle ne sert pas au cours du temps aux mêmes, les lecteurs et usagers ne sont pas sous masque respiratoire à perpète. Il passent à un moment donné de leur vie professionnelle et apprennent ensuite à la fois à s'en servir et à ne plus en dépendre en permanence.

D'autres les remplacent sous la tente à oxygène.

Si tu remarques bien, que depuis le temps, des forumeurs qui reconnaissent s'en être gavés - du site -, peu à peu se sont fait leur propre système de documentation. Cela se voit à des détails : des habitués répondent volontiers sur le forum sans nécessairement passer par les références du site.

Le site est en effet très pédagogique : les sources sont connues puisque données autant que ce peut, chacun peut en plus des sources reprendre à son compte l'architecture du site, se faire sa petite machine d'infos, classements et réactualisations à la clé.

Bref, si le site devait s'arrêter, tout un lot de gestionnaires (et pas que...) auront appris à bosser avec ce genre d'outil, le premier à être aussi abouti et adapté aux besoins, et se le seront appropriés.

Il y aurait des clones qui en reprendraient la philosophie si d'aventure - et je ne souhaite pas - il devait cesser d'être. Mais je ne suis pas aussi pessimiste que toi.


Alors le site pose-il question quelque part ?

Ma foi, non.

Dans tous les domaines professionnels spécifiques, des sites sont créés, et ce dès lors je suppose que le point de vue officiel, même si très correctement exposé, ne puisse totalement correspondre aux attentes diverses des usagers.

Les sites officiels au delà de leur contenu du moment, ont par exemple très peu de mémoire, ne mettent que très rarement en perspective les divers éléments, n'en font pas volontiers l'historique. Enfin ne renvoient pas toujours à des FAQ entretenues ou autres lieux d'explications.
Leurs rédacteurs tout talentueux qu'ils soient n'en sont pas les utilisateurs finaux, ne serait-ce que parce que chacun est pointu seulement dans son petit domaine.

Le Site du Nanard répond à bien à ces besoins, et cela quelque soit l'état de la profession, quelqu'en soit l'organisation actuelle par l'Etat. Il n'est pas en lui-même la preuve, autant que ce tu en dis, d'un manque du ou des ministères, demain des CT, d'un désintérêt particulier et soudain à l'égard des gestionnaires.



les clones


Dernière édition par SVP le Sam 7 Nov 2009 - 18:20, édité 1 fois

SVP
**
**

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  tobias le Sam 7 Nov 2009 - 18:17

Tout comme SVP , je ne suis ni aussi pessimiste, ni aussi fataliste que VI

Et j'ajoute mon grain de sel briard pour dire que, si l'on s'accorde à reconnaître un caractère sisyphéen à l'entreprise de N@n@rd, alors imaginons ce dernier heureux, ainsi que tous les visiteurs de ces lieux, qu'ils soient habitués ou de passage

Le reste n'est que....
Vieil intendant a écrit:
Oui, sans doute l'automne et la pluie... mais aussi l'impression que ...
...sans doute , en effet : hypothèses et conjectures automnales.

Et lorsque de surcroît la pluie s'en mêle, seule une sagesse sixclonéenne peut vous sortir de cette impasse méditative
avatar
tobias
***
***

Nombre de messages : 1639
Localisation : jamais très loin de ma niche...
Date d'inscription : 19/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  néthou le Sam 7 Nov 2009 - 18:44

Vieil intendant a écrit:Ce forum est dangereux car il nous fait sortir de notre environnement immédiat et nous donne une vision globale (certes déformée mais réelle cependant) de la situation catastrophique de la profession. Ca craque de partout : aucune cohérence dans les nominations à des postes clés, tutelle incompétente, soutien inexistant, évaluation des formateurs nulle, formation ridicule, service conseil fantôme..... la liste est longue.
Si seulement les dirigeants pouvaient se servir de ce fantastique outil pour prendre la mesure du malaise.

Par son action Nanard n'est-il pas nuisible en ce sens qu'il masque la réalité de l'état du système de formation, ne sert-il pas à masquer la réalité, les problèmes et les dysfonctionnements du système ?

Ton raisonnement est un peu contradictoire.
Le fait est que le site et le forum donnent "une vision globale de l'état catastrophique de notre profession". C'est bien donc que les dysfonctionnements du système (et encore, le terme est faible à lire certains posts) y sont clairement décrits dans leur réalité quotidienne, et quelles que soient les académies ou services; ça, c'est indéniable, pour peu que l'on veuille bien se donner la peine de lire.
Nanard a expliqué ici quelles sont ses motivations pour avoir créé ce site; il est tout à son honneur (je choisis ce dernier terme à dessein, je suis sûr que tu y seras sensible) de le faire perdurer dans la situation actuelle. Après tout, on peut prendre aussi le site comme un véritable outil, dans la mesure où il synthétise en lui foule de réponses à des questions professionnelles utiles à tous, débutants surtout mais aussi chevronnés ou en tous cas plus expérimentés. C'est sans doute là qu'il y a un manque d'investissement de la part des collègues (je précise que je me compte dans le nombre), dans cette absence de réelle volonté commune de mutualisation des compétences et du travail nécessaire pour mettre à jour le site et le nourrir. De multiples raisons expliquent cela, que je ne me permettrai pas de juger comme d'autres ici le font avec certaine véhémence, et peut-être, en premier lieu, le fait que par nature nous sommes très seuls et donc isolés dans notre profession. Dans un échange avec Bref, j'avais dit une fois qu'au moins un CE a un adjoint, et que de ce fait ça pouvait le soulager dans l'exercice de son métier. Ce qui n'est pas le cas pour nous, et encore plus, paradoxalement, dans les plus petits établissements.
Ce qui m'amène à un second constat; au vu des sujets traités sur le forum, il me semble que le plus symptomatique ne se trouve pas dans les problèmes de compétence (et donc quelquefois d'incompétence), de rapports pour l'heure confus voire problématiques avec les CT, de questions comptables ou techniques, mais bien dans le malaise grandissant non seulement de la profession mais des catégories administratives en général, qui subissent depuis de nombreuses années une dégradation évidente des conditions dans lesquelles elles travaillent. Ce n'est pas un hasard si une rubrique entière du forum y est consacrée, qui n'existait pas au départ, que l'on évoque ailleurs pour "tenir" l'aide de la pharmacopée, que l'on parle harcèlement, déni, mise au placard, etc... Certes, les petits chefs (et les hypocondriaques) ont toujours existé et existeront encore.
Mais je ne peux m'empêcher de penser que notre situation peut se rattacher à celles de nombreux autres salariés, et pas qu'à France Télécom, pour lesquels la mise en oeuvre insidieuse de politiques libérales finit par induire dans le quotidien professionnel une pression constante.
Après tout, la situation désastreuse de notre profession décrite par VI existait bien des années avant; sauf qu'elle a subi une réelle accélération depuis quelques années, et qu'on en arrive à un point où il va y avoir de la casse.
Avec mes excuses pour avoir été si long; mais c'est la faute de VI: il a dit qu'il fallait y réfléchir 5 mn. Comme je comprends vite mais qu'il faut m'expliquer longtemps, ça m'a pris un peu plus de temps que ça...

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5185
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Vieil intendant le Sam 7 Nov 2009 - 19:43

néthou a écrit:
Ton raisonnement est un peu contradictoire.
...
Non si on distingue le forum qui explicite les problèmes et les met en relief ; et le site qui les atténue et les masque.

Mais bon, ce n'est qu'une interrogation et une vision des choses. J'ajoute que l'analyse de SVP est pertinente, ce qui m'enclin à penser qu'il n'est pas CPE.
avatar
Vieil intendant
*******
*******

Nombre de messages : 7568
Localisation : Olympe
Date d'inscription : 29/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  néthou le Sam 7 Nov 2009 - 20:16

Pardon, je n'avais pas saisi le distingo; effectivement, ça change tout.
D'autant que je pointais moi-même la différence d'éclairage entre site et forum.

_________________
"Quand je dis quelque chose et que mes adversaires politiques applaudissent, je sens que j'ai dit une bêtise". Karl Liebknecht

avatar
néthou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 5185
Localisation : Là-haut sur la montagne...
Date d'inscription : 11/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Invité le Dim 8 Nov 2009 - 1:55

Vieil intendant a écrit:Donc quelque part le site (et non le forum) ne pose-t'il pas question ?

Comme Wikipedia par rapport à la BNF.
Comme google news pour la presse.
Comme le pastador pour le Nutella.
Comme toi pour moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Invité le Dim 8 Nov 2009 - 7:56

Pastador de mon enfance, c'est vraiment trop injuste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réflexions sur l'utilité du forum et du site

Message  marie1 le Dim 8 Nov 2009 - 9:42

Concernant ce forum, je vais vous apporter ma lumière (qui n'est pas divine).

Il y a trois ans, j'ai voulu préparé le concours d'ADAENES et le rectorat m'a dit qu'il n'y avait pas de place pour moi dans leur formation (à peine cinq ans d'ancienneté). donc, j'ai commencé à préparer ce fameux concours avec un bouquin de gestion matérielle et ce fameux forum et j'ai été admissible. Pour les collègues qui ont suivi la formation au rectorat ette année, j'en ai pas vu beaucoup à l'oral.
L'année dernière, j'ai encore persévéré dans cette préparation individuelle avec l'aide du fameux forum et là j'ai été admise au concours.

Personnellement, à chaque fois que j'ai eu besoin du rectorat dans n'importe quel domaine, je n'ai jamais eu d'aide. Les collègues du rectorat ne sont pas plus formés que moi car on n'a le même système de formation et je pense qu'ils en savent encore moins et c'est pareil dans certaines collectivités de rattachement (je l'ai constaté sur l'erreur sur le budget 2009 que j'ai trouvé quand je suis arrivé : personne, ni IA, ni CT, ni l'Agent comptable ne l'a vue).

Le forum de Nanard, c'est une aide précieuse pour les nouveaux et les anciens. De toute façon, il ne faut pas se voiler notre formation de gestionnaire ou comptable n'ira pas en s'améliorant car il n'y a plus de budget pour ça.
Les problèmes dans les EPLE, certains rectorats ne demandent que ça pour alimenter la polémique "tous des incompétents à l'EN". C'est peut être pour cela que le taux des primes est plus important que dans les EPLE.
avatar
marie1
*
*

Nombre de messages : 136
Localisation : ATTACHEE A SA CHAISE
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  zoïd le Dim 8 Nov 2009 - 10:50

Attention VI !
Tu sembles dans une phase style " à quoi bon tout cela?"
Que Nanard d'ailleurs connait comme nous tous et vers laquelle nous ne sommes pas obligés de nous pousser, d'autant que tu dis cela après moultes interventions sur les fils de discussion en cours !
C'est donc que tu y trouves ton compte quelque part.
Pour moi, ce site, c'est un outil rassurant dans un monde de brutes ou de buses, au choix.
Des fois, des esprits supérieurs me cassent quand je me permets une ramarque, considérée comme stupide ou provocatrice.
Mais après avoir fait un peu la gueule, je reviens, sous mon avatar ou anonyme, cela dépend.
Je me sens consommatrice plutôt qu'actrice de ce forum, mais aussi supporter à ma façon.
Le forum a mon avis trouve d'autant plus sa place qu'il nous soutient dans cette phase de délitement généralisé, qui nous destabilise et nous donne un surcroît de travail de recherche et de conception si l'on est consciencieux.
La solidarité, ce n'est jamais vain.
Bon dimanche à Nanard, et tous ceux qui s'investissent dans ce forum.
Et surtout préservez et entretenez bien une part de votre vie ailleurs qu'au boulot.

zoïd
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  intendantyran le Dim 8 Nov 2009 - 11:09

Ce site est indispensable pour moi : il constitue ma bouffée d'oxygène quotidien.
En effet, tout les jours je peux y lire le portrait cocasse et déchirant d'une administration au bord du gouffre. Les milles petites anecdotes que j'y lis me donnent plaisir à payer des impôts pour nourrir des gens pareils. Moi qui croyais que je finançais des missiles et des aides pour les banquiers, en fait je paye pour le nez rouge du clown.

intendantyran
*
*

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 31/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  V.M.B le Dim 8 Nov 2009 - 12:10

j'ai le + grand respect et la + grande amitié pour notre point jaune.
Toutefois je ne peux m'empecher de penser que VI a raison, et à 2000% en +.
en effet, ce site et ce forum devraient être juste complémentaire au système, pris dans son sens global de formations, usages, compétences...etc. La vérité DEVRAIT VENIR des institutions et des blaireaux qui sont sensés nous la confirmer et nous soutenir.

Il est anormal qu'un site, aussi génial soit il, soit la dernière bouée de secours de bien des personnels et qu'il ne soit pas possible d'obtenir un minimum de loyauté de la part d'autorités qui ne voient que leur carrière.
avatar
V.M.B
*******
*******

Nombre de messages : 5563
Age : 96
Localisation : secret défense
Date d'inscription : 19/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Invité le Dim 8 Nov 2009 - 12:36

tout comme Marie j'ai commencé à consulter ce forum au moment où je préparais le concours d'adaenes.a cette époque je débutais sur des fonctions de gestion matérielle auxquelles je connaissais rien.
A l'époque je n'avais eu aucune formation et c'est sur le tas que j'avais tout appris : ce site et son forum m'avaient été d'une aide précieuse.
depuis je suis devenue adaenes, sous d'autres cieux que l'eple mais je suis toujours une consultante assidue .
le partage des expériences et des points de vue est toujours d'une très grande richesse de même que la causticité de certaines remarques qui aident aussi à se remettre en question et à voir certains de nos soucis sous un autre jour.
je remercie nanard et tous ceux qui enrichissent ce forum, les jeunes comme moi et les plus expérimentés qui aident ces mêmes jeunes dans ce que l'on peut appeler parfois leur détresse.
certes cela montre l'état catastrophique de notre administration et de sa politique de GRH mais le site est aussi un lieu de solidarité .
le travail est une partie importante de notre vie, mais ce n'est que le travail.A nous de nous préserver et de garder assez d'énergie pour remplir notre mission et assez de temps pour s'occuper de nous et de ceux que nous aimons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment ne pas comprendre

Message  tobias le Dim 8 Nov 2009 - 17:18

V.M.B a écrit:j'ai le grand respect et la grande amitié pour notre point jaune.
Toutefois je ne peux m'empecher de penser que VI a raison....

Je reviens sur mes propos un tantinet badins d'hier -ils n'avaient d'autre but que de redonner la pêche à VI - pour abonder en ce sens et préciser ici quelques points :

Nous pouvons aisément comprendre que chez N@n@rd et ses fidèles pélerins la fatigue s'installe : ici , côté forum , on répète tous les ans la même chose à un public qui ne fait que croître .

Nous pourrions aussi admettre que N@n@rd, de guerre lasse - vider l'océan avec une fourchette - , décide de mettre un point final à la belle aventure .
Et le plus beau geste d'amitié en l'occurence serait de le comprendre .

Si tel devait être le cas, j'analyserais pour ma part les responsabilités de cet échec de la manière suivante :

1° Les collègues qui viennent en premier lieu sur le forum poser de manière aussi systématique qu'inlassable les mêmes questions sans faire l'effort préalable d' aller voir sur le site - ou d' utiliser la fonction ( perfectible , certes ) "rechercher" du forum - seront en grande partie à l'origine des effets catastrophiques pour la profession de cette lassitude bien légitime

Que les modos en aient ras le bol parfois de renvoyer au site ou à d'autres réponses déjà maintes fois apportées peut en l'espèce se comprendre, et à fort juste titre .
Et sur ce point, la plus grande vigilance s'impose car, comme l'a discrètement rappelé N@n@rd récemment "sans modos, plus de forum"

Par ailleurs, le fait que la rubrique "solidarité active" soit quasiment tombée en désuétude, faute d'apports suffisants, est édifiant à bien des égards , surtout s'il est mis en parallèle avec ce que l'on vient de déplorer .

2° le site de N@n@rd , d'outil reconnu d'abord comme exceptionnel est au fil du temps devenu indispensable , et ceci pour une grande majorité des membres de notre profession, voire même au delà ; tout simplement parce que , comme le dit à juste titre VI , il vient combler les lacunes d'une administration déliquescente et que, de ce fait, il correspond de plus en plus à un réel besoin .

Alors, je pose la question suivante :
Pourquoi ne pas faire en sorte que ce site soit reconnu de manière officielle ?
Puisqu'il devient un réel et incontournable outil de formation pour une majorité des collègues, pourquoi n'en serait-il pas ainsi ?

Faute de quoi continuer à considérer que notre ami Bernard puisse gracieusement continuer à passer ses jours et ses nuits à maintenir et enrichir gestionnaire03 tout seul sans la moindre aide/décharge officielle relèverait pour moi d'une sorte d'indifférence proche du mépris

Et si tel devait être le cas, non seulement je comprendrais qu'il songe sérieusement à plier bagages, mais je l'y encouragerais, et ceci en toute amitié et en toute gratitude
avatar
tobias
***
***

Nombre de messages : 1639
Localisation : jamais très loin de ma niche...
Date d'inscription : 19/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Bozinchu le Dim 8 Nov 2009 - 18:04

Que l'on ait une réflexion sur le futur du site c'est une évidence.
Sur son contenu et ses animateurs pas de problème.

Mais je suis dubitatif quant à l'institutionnalisation de la chose.
Pour la participation y aurait il autant d'engouement si le site était en final .gouv ?
Y aurait eu envoi de chèque si Philippe Gazeille (au demeurant fort sympathique) en avait fait la demande?
Le même Philippe recevrait il des chocolats?
Les membres enverraient ils des fichiers excel (ou open office suivant les goûts) pour alimenter la banque documentaire?
Les participants pourraient ils dire autant de bétises? Car même si les participations sont souvent sérieuses, il faut bien avouer que 20 à 30 % sont du délire complet (surtout à cause du Grinch et de VI d'ailleurs )

Le site officiel pourrait fonctionner mais si c'est pour faire un site bis de la DAF je n'en vois pas l'intérêt.
Le site en question existe déjà et il faut voir l'ergonomie et l'accueil chaleureux que l'on y trouve.

Après que Nanard soit en perte de motivation cela peut se comprendre.
Mais l'argument de la redite et des questions déjà posées n'est pas pour moi recevable.
D'abord parce que pour les nouveaux ces questions sont toujours une première. Et la fonction rechercher (qui m'est si chère) n'a de sens que si on sait ce que l'on cherche.
Dans l'ignorance on demande, sans savoir que d'autres on connut un problème similaire ...

Ensuite parce que notre profession (bien que très diversifiée) ne génère pas 100 problèmes nouveaux tous les jours.
Il y a des problèmes récurrents qui reviennent régulièrement ...il est donc normal pour les vieux (je n'ose parler de dinosaure) d'avoir l'impression de répondre sans cesse aux mêmes interrogations.
En 1998 pour mon premier COFI j'aurais aimé avoir quelqu'un à coté de moi.
Mais en temps là il y avait encore des programmes sous DOS, des disquettes 5 pouces, le minitel et internet n'avait pas la place qu'il a aujourd'hui....

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17281
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Picaduros le Dim 8 Nov 2009 - 18:34

Copernic a écrit:Pastador de mon enfance, c'est vraiment trop injuste.

Bien que ce post me paraisse bien morose, mais sans doute à cause du temps....il faut bien vite réagir en mangeant du bon chocolat et (après moults recherches en Belgique -j'en reviens juste) le meilleur sur ce plan, pour se refaire nos tartines de gamin les joues barbouillées, porte le nom de PastaPlus (vendu chez Auch...)
Allez courage, demain c'est reparti pour un tour !
avatar
Picaduros
*
*

Nombre de messages : 331
Age : 57
Localisation : Roch'Yon
Date d'inscription : 22/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  tobias le Dim 8 Nov 2009 - 18:41

Bozinchu a écrit:Que l'on ait une réflexion sur le futur du site c'est une évidence.
Sur son contenu et ses animateurs pas de problème.

Mais je suis dubitatif quant à l'institutionnalisation de la chose.
Pour la participation y aurait il autant d'engouement si le site était en final .gouv ?
....
Le site officiel pourrait fonctionner mais si c'est pour faire un site bis de la DAF je n'en vois pas l'intérêt.
Le site en question existe déjà et il faut voir l'ergonomie et l'accueil chaleureux que l'on y trouve.
.....
Après que Nanard soit en perte de motivation cela peut se comprendre.
Mais l'argument de la redite et des questions déjà posées n'est pas pour moi recevable.

...

Douter, ne pas voir d'intérêt de , considérer comme non recevable est une attitude que je respecte dés lors qu'elle s'accompagne de propositions constructives

Quelles sont les tiennes en la matière ?

Réfléchir sur l'avenir du site est une "évidence", dis-tu ?

Certes, et à ton avis, comment en arrive t-on à une telle réflexion ?


Dernière édition par tobias le Dim 8 Nov 2009 - 18:49, édité 1 fois
avatar
tobias
***
***

Nombre de messages : 1639
Localisation : jamais très loin de ma niche...
Date d'inscription : 19/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  pj le Dim 8 Nov 2009 - 18:47

Je ne suis pas, non plus, pour l'institutionnalisation...

En plus j'aime bien le côté "fraîcheur" des questions posées par les nouveaux collègues

Et j'avoue, malgré mon âge certain et la quinzaine de bahuts que je gère, c'est quasiment toujours à l'index du site que je me réfère quand j'ai un trou ou une question...
avatar
pj
**
**

Nombre de messages : 507
Localisation : sous le soleil, enfin rarement
Date d'inscription : 27/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Bozinchu le Dim 8 Nov 2009 - 19:01

tobias a écrit:Douter, ne pas voir d'intérêt de , considérer comme non recevable est une attitude que je respecte dés lors qu'elle s'accompagne de propositions constructives

Quelles sont les tiennes en la matière ?

j'ai essayé d'apporter une réponse en quelques points sur, pour moi , l'intérêt d'un aspect "officiel" du site de Nanard



tobias a écrit:Réfléchir sur l'avenir du site est une "évidence", dis-tu ?

Certes, et à ton avis, comment en arrive t-on à une telle réflexion ?

il est certain que tout site perd à un moment ou à un autre de sa vigueur (lassitude, non renouvellement ou autre) il est donc "évident" qu'il faut réfléchir sur le site, pour éviter surtout ce que nous reprochons à notre ministère : le manque d'anticipation.
Mais je ne pense pas détenir LA solution (tant soit peu qu'il y en ait UNE)

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17281
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  barbule le Dim 8 Nov 2009 - 20:48

tobias a écrit:
...continuer à considérer que notre ami Bernard puisse gracieusement continuer à passer ses jours et ses nuits à maintenir et enrichir gestionnaire03 tout seul sans la moindre aide/décharge officielle relèverait pour moi d'une sorte d'indifférence proche du mépris
Je partage l'avis de Tobias en ce qui concerne une aide sous forme d'heures de "décharge" , par exemple .
La labellisation su site, c'est une autre histoire à laquelle on peut effectivement appliquer les réserves fort diplomatiquement - - émises plus haut par Boz


tobias a écrit:Et si tel devait être le cas, non seulement je comprendrais qu'il songe sérieusement à plier bagages, mais je l'y encouragerais, et ceci en toute amitié et en toute gratitude

Moi aussi .
avatar
barbule
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10066
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  Bozinchu le Dim 8 Nov 2009 - 21:01

barbule a écrit:

Je partage l'avis de Tobias en ce qui concerne une aide sous forme d'heures de "décharge" , par exemple .

les profs ont bien des heures TICE
Mais le problème est que la responsabilité du comptable ne se délègue pas.
Il faudrait donc , plutôt, une surdotation de son agence.

barbule a écrit:
tobias a écrit:Et si tel devait être le cas, non seulement je comprendrais qu'il songe sérieusement à plier bagages, mais je l'y encouragerais, et ceci en toute amitié et en toute gratitude

Moi aussi .

moi non (même pas honte)

_________________
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas par exemple avait des amis irréprochables

Cherche et tu trouveras Luc, Chap. 11: «…Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve ».

VOTEZ POUR MOI
avatar
Bozinchu
Veille JO
Veille JO

Nombre de messages : 17281
Age : 48
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 23/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  L'intendant zonard le Dim 8 Nov 2009 - 21:11

Bozinchu a écrit:Il faudrait donc , plutôt, une surdotation de son agence.

Avant qu'une acad, celle de N@n@rd en l'occurrence, accepte d'envisager l'hypothèse de songer à la faisabilité de réfléchir à subir une menue dépense supplémentaire qui pourrait être utile à l'ensemble du Ministère, la paix sera revenue en Afghanistan ! Cf. les groupements d'achat à Paris qui profitaient à toute l'Ile de France, supprimés parce que la pauvre académie ne pouvait continuer à payer des demi-postes d'adjoint pour ça. A part ça on ne veut pas être décentralisés car le cadre national de notre mission nous semble essentiel...

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Signez le
Manifeste agile pour l'Education
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13922
Age : 12
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions sur le devenir du forum et du site

Message  barbule le Dim 8 Nov 2009 - 21:23

Bozinchu a écrit:
barbule a écrit:

Je partage l'avis de Tobias en ce qui concerne une aide sous forme d'heures de "décharge" , par exemple .

les profs ont bien des heures TICE
Mais le problème est que la responsabilité du comptable ne se délègue pas.
Il faudrait donc , plutôt, une surdotation de son agence.


Oui. Je suis d'accord avec toi .
Je partage tout à fait les interrogations de VI sur ce plan ,interrogations auxquelles seule une reconnaissance officielle peut répondre .

Et la forme d'une "surdotation" pour l'agence de N@n@rd ne me paraîtrait pas incongrue - pardon pour l'euphémisme - au regard de ce que son boulot titanesque apporte à l'institution .

Maintenant , il appartient à chacun d'entre nous de faire en sorte que la réflexion autour de cette perspective ne reste pas lettre morte
avatar
barbule
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10066
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum