Forum des gestionnaires d’EPLE
Bienvenue dans le forum des gestionnaires et personnels d'intendance des EPLE !

JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  barbule le Jeu 23 Avr 2009 - 9:48

GEST72 a écrit:Texte présent ce matin sur le site de la DAF PLEIADE

Quel texte ?

barbule
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10066
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  pélisse le Jeu 23 Avr 2009 - 9:51

je pense que c'est ce texte
avatar
pélisse
.
.

Nombre de messages : 33
Localisation : rives ligériennes
Date d'inscription : 27/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  barbule le Jeu 23 Avr 2009 - 9:55

pélisse a écrit:je pense que c'est ce texte

Merci Pélisse

24 pages dont 11annexes pale

Une bonne âme pourra-t-elle nous en faire une synthèse claire pour " tout un chacun" ( dont je suis )
avatar
barbule
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 10066
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Ges' le Jeu 23 Avr 2009 - 10:37

Avis de création d'une usine à gaz.
Je viens de finir de lire le texte sur la PFR, ça promet un beau b...el à mon avis.
avatar
Ges'
****
****

Nombre de messages : 2674
Age : 38
Localisation : juste là, derrière les dossiers
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Bref le Jeu 23 Avr 2009 - 11:44

Avis de création d'une usine à gaz.
Je viens de finir de lire le texte sur la PFR, ça promet un beau b...el à mon avis


dixit GdeBoeuf pas azi...muté.

Tu causais d' un beau babibel ?
soif
Un fromage à se partager ?
Moins il y aura de convives
et plus les parts seront belles.
c3
C'est la philosophie actuelle
et qui passera très bien
dans les moeurs,
une fois les vieux cons
de conviction embauchés
sous l'autre millénaire
devenus minoritaires
et proches de la retraite.

Tu paries ?



Bref


Dernière édition par Bref le Jeu 23 Avr 2009 - 11:52, édité 1 fois

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  colère le Jeu 23 Avr 2009 - 11:51

C'est bien ce que j'avais dit, on est bouffon

Un attaché logé mais comptable n'a droit qu'au coef 2 (voir les annexes). Alors un attaché logé mais non comptable n'aura droit qu'au coef 1 si tout va bien, peut-être même 0.

D'office, en imaginant que j'aurais le coef 1, je me retrouve à toucher moins que ce je touche actuellement, et même moins que ce que je touchais avant l'augmentation de la prime de gestion l'an dernier puisque je dis adieu à ma prime de régisseur.

Et je me demande comment ils vont faire pour un attaché non gestionnaire: lui mettre la même part F qu'à un attaché gestionnaire, lui mettre 0 comme s'il n'avait aucune responsabilité, lui mettre un coef 1 et mettre 2 aux attachés gestionnaires, comme s'ils avaient autant de responsablités que les attachés gestionnaires comptables et que seule leur prime de caisse devait les indemniser? Dans tous les cas, il y a injustice.

Bien sûr, me diront certains, j'aurais la part R pour compenser, laquelle n'est jamais inférieure à 4 sur les modèles et devra de toute façon compenser la perte.

Quand je vois qu'avec toujours la note maximale je n'ai eu qu'un mois de bonification en 5 ans, je ne me fais aucune illusions. Si j'ai 2, ce sera le bout du monde.

Et la perte ne devra être compensée que la 1ère année, c'est écrit à l'article 8.

Quant à l'indemnité exceptionnelle, il s'agit de distribuer en fin d'année les économies de bout de chandelle faites en cours d'année. J'avais déjà droit à cette aumône en décembre, parfois plus de 100 €, parfois 3 €. Et reste à savoir à partir de quel coefficient R retenu après CAPA ils détermineront quels en seront les heureux bénéficiaires.

Et de toute façon je considère qu'on aura bien diminué le montant de mes indemnités liées aux responsabilités puisque, même si j'arrive à toucher un peu plus en globalité, je vais toucher moins que ce que je touche actuellement et qui est lié uniquement à des responsabilités que j'ai.

Vive le logement de fonctions qui, non seulement ne me donnait pas droit aux primes avant, mais qui me les diminue maintenant. Quel formidable avantage qu'il faudra quand même déclarer aux impôts, lequels ne prendront pas 50 % de l'avantage en compte mais bien 100 %.

Et puis terminons en précisant que bientôt ce sera pire puisque la NBI sera à terme incluse dans ce calcul. Nul doute que là encore j'y gagne de la même façon: elle ne sera plus versée qu'à 50 % et sera calculée pour ma retraite dans le RAFP et non au régime général.

Merci, merci, merci à tous ceux qui ont accepté ce texte et qui essayent encore de nous faire croire qu'il s'agit d'une belle avancée.

Au fait, ils sont où ceux-là? C'est le moment de venir m'expliquer pourquoi mes calculs sont faux, pourquoi je me fourvoie en me mettant en colère, pourquoi je ne devrais pas arrêter de me syndiquer dès l'année prochaine.

Et peut-être enfin une belle occasion de venir dire: pardon, pardon...

colère
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  colère le Jeu 23 Avr 2009 - 12:13

Et comme je suis vraiment très en colère, je termine en précisant à nouveau que le logement n'est que le moyen qui nous est donné de faire correctement notre travail, le soir, le week-end, la nuit et les vacances.

Il n'a pas à être assimilé à un quelconque avantage, avantage bien moyen d'ailleurs quand on est affecté en ZEP et que les alarmes sonnent le glas de notre sommeil plus souvent que l'église voisine.

A ce tarif là, autant bientôt nous diminuer encore nos primes en nous disant que le fauteuil, le bureau, l'ordinateur et les stylos avec lesquels nous travaillons sont aussi un avantage en nature puisqu'ils nous permettent de travailler sans que nous les payions.

Et il faudra bien sûr les déclarer comme avantage en nature.

D'ailleurs, c'est bien ce que font les CE et autre CPE? Comment ça, non?

colère
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Bref le Jeu 23 Avr 2009 - 12:36

colère a écrit:
Et il faudra bien sûr les déclarer comme avantage en nature.

D'ailleurs, c'est bien ce que font les CE et autre CPE? Comment ça, non?


En colère, je te sens bien grincheux. Tu me fais penser à un vieil intendant de mes connaissances.
Mais tu as raison, les CE et CPE déclarent leur intendant comme un avantageux en nature (et d'un naturel avantageux) : il est exonéré des professeurs. Et ça, il ne le déclare pas sur tous les toits. Je plaisante bien sûr.
Pour le coup du syndicat, si tu quittes, tu gagnes quoi ?
Le droit de ne plus exister.
Cela rapporte combien de ne plus exister ?
Tu en changes ou tu te fais à l'idée d'être minoritaire le temps de devenir majoritaire.
Quant au salaire, tu connais la mécanique officielle en route et pas qu'E.N., qui est que par le point d'indice qui sera (serait) plus élevé (que ce qu'il aurait pu être), les primes adaptées, chacun s'y retrouvera sur le dos des postes non renouvelés dont une partie sera sous-traitée (aux CT, par des contractuels dans le public mais sous droit privé, au privé). Et tout le monde survivant (la quasi totalité des lecteurs ici) titulaire dans le cercle des fonctionnaires d'Etat, très content. Rendez-vous un an après les premières modifications de ton salaire, je parie que tu seras quand même gagnant (moins que ces feignants de profs, de Cpe, de CE peut-être). Tu paries ?
Ceci dit le syndicat n'aurait pas du se vanter d'avancée. D'avoir limité la casse aurait été plus exact.


Bref

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  colère le Jeu 23 Avr 2009 - 13:31

Je n'ai jamais écrit, dit ou pensé que ceux qui n'étaient pas Gestionnaires (plus rapide qu'à énumérer) étaient tous des feignants. Il y a même une partie non négligeable de fonctions que je ne souhaiterais assumer pour rien au monde, quel que soit le salaire, les primes ou les avantages en nature ou autres. Je n'envie en rien ces personnes, voire même je peux les admirer. Je ne m'oppose à personne dans mes revendications, je compare les responsabilités et la façon dont elles sont rémunérées. C'est tout.

Ne plus me syndiquer me rapporterait à court terme le fait d'économiser ma participation financière à me faire baston et, à long terme, peut-être à signer la mort de syndicats qui ne sont pas catégoriels et éparpillent leurs forces à droite et à gauche, tentant de plaire à toute le monde et de ne déplaire à personne. La mort voulant dire pour moi que, comme il est impossible de ne pas avoir de représentation, et la nature ayant horreur du vide, il y aura peut-être création d'un syndicat comme je le souhaiterais et dans lequel je n'aurais d'ailleurs aucune hésitation à m'impliquer, même si je ne me sens pas capable (je parle bien de mes facultés intellectuelles, connaissances diverses et aptitudes variées à la négociation , mais là ça se voit tout de suite) de le créer.

Je n'ai pas compris en quoi le fait d'être minoritaire aujourd'hui me permettra d'être majoritaire plus tard. Je veux bien quelques explications.

Et sur le fait d'être sur ce forum tous rescapés après la grande purge, je n'y crois pas pour deux raisons.

La première c'est que la purge n'est pas prêt de cesser. Le plan de relance devra être doublé ou triplé d'ici quelques mois, la dette et le déficit vont se creuser de façon abyssale et être tels que ceux d'il y a cinq ans apparaîtront comme des petits nids de poule.

A ce moment, il faudra continuer à purger et je doute qu'on mette en ligne de mire ceux qui sont sur le devant de la scène et n'hésitent pas à utiliser leur pouvoir de nuisance, ou à menacer de le faire (eux). Je parle avant tout des profs et des CE. Pour les CPE et autres Copsy ou AS, je me garderais bien de parler pour eux.

La seconde raison tient au fait que les Gestionnaires ne réchapperont pas de cette purge. Ces décisions sont faites pour les encourager à passer aux collectivités. L'une veut diminuer ses coûts concernant des personnels qui occupent 90 % de leur temps à du travail lié à des compétences transférées (sic), les autres ... résumons en parlant tout simplement de leur gros appétit. Et les concernés, affligés d'être si mal reconnus, parfois mal traités par leur hiérarchie directe et croyant naÏvement jouer un contre-pouvoir, vont en majorité sauter dans un plat mis à leur disposition.

Alléchés par l'expérience des ex-TOS, une majorité va partir la fleur au fusil et s'apercevoir qu'il n'y a pas que la question des indemnités qui était en jeu. Le contre-pouvoir n'existera pas car les CE auront balisé le terrain par les Conventions que les CT se seront empressées d'accepter à cause de ce fameux pouvoir de nuisance des CE (voir supra). Et, en prime, les Gestionnaires seront officiellement un échelon d'exécution, à 90% des CT, les 10% qui resteront affectés aux CE (pour les pourcentages, je laisse une marge d'erreur, bien sûr).

Dans un an, je ferai effectivement le point. Mais il y a fort à parier que j'aurais entre temps comparé à ce qui se trouve en centrale (oui, j'ai la chance de pouvoir faire ce choix) ou dans le supérieur (là aussi, j'ai le choix).

Il est fort possible que je déciderais que, d'un point de vue financier, il n'y a plus beaucoup de différences.

Mes années de GM m'ayant aidé à mettre de côté et le marché de l'immobilier étant ce qu'il est, je déciderais peut-être de vivre une seconde carrière à l'EN ailleurs, ou à l'ES.

Et si d'autres que moi font ce calcul, il va y avoir une réelle perte de compétences dans les EPLE. Ce métier avait déjà du mal à recruter, il sera alors très difficile d'attirer autre chose que des petits nouveaux qui se dépêcheront de fuir le truc dès que possible.

C'est alors toute la profession qui en souffrira, les CE et CT n'hésitant pas à montrer du doigt les carences desdites personnes, la considération de chacun pour un métier jusque là à peu près professionnalisé allant en diminuant encore.

Tout cela n'engage que moi. On peut d'ailleurs ne pas partager ce point de vue. On ne peut pas, par contre, m'opposer à ce raisonnement le fait que je rappelle de vieux collègues lol! . Et, pour le coup, bon nombre des mes assertions seraient sans doute violemment dénoncées par l'intéressé.

colère
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Invité le Jeu 23 Avr 2009 - 13:41

Bref a écrit:En colère, je te sens bien grincheux.

On m'appelle ? Pour une fois que je ne semais pas la zizanie dans un débat sérieux Exclamation


Dernière édition par Grincheux le Jeu 23 Avr 2009 - 13:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Ges' le Jeu 23 Avr 2009 - 13:42

Bref a écrit:Avis de création d'une usine à gaz.
Je viens de finir de lire le texte sur la PFR, ça promet un beau b...el à mon avis


dixit GdeBoeuf pas azi...muté.

Tu causais d' un beau babibel ?
soif
Un fromage à se partager ?
Moins il y aura de convives
et plus les parts seront belles.
c3
C'est la philosophie actuelle
et qui passera très bien
dans les moeurs,
une fois les vieux cons
de conviction embauchés
sous l'autre millénaire
devenus minoritaires
et proches de la retraite.

Tu paries ?



Bref

En général, j'essaye de parier quand j'ai une chance de gagner, là ça vaut pas le coup

L'intervention de "colère" est à mon sens à 100 % justifiée sur le fond, clairement nous allons nous faire "léser avec un grand B". Alors qu'un certain syndicat nous promettais en gros monts et merveilles avec la PFR, on est bien partis pour au final toucher moins qu'actuellement (j'ai un ami à l'intérieur et mon salaire net le fait rigoler comme une baleine quand il voit le mien). Le but de tout ça est donc de nous faire renoncer à la FPT pour passer aux CT ? Et bien, "messieurs les anglais, tirez les premiers" et qu'on me décentralise, je ne demande que ça.

Je sais, je râle encore et quelques uns diront surement que si je ne suis pas content je nai qu'à aller voir ailleurs.
A ceux là je réponds : 1) je suis entré dans le métier par choix et ne pensais pas en être si vite (2 ans) ecoeuré. 2) je m'emploie à le quitter, advienne que pourra.
avatar
Ges'
****
****

Nombre de messages : 2674
Age : 38
Localisation : juste là, derrière les dossiers
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  calmé le Jeu 23 Avr 2009 - 16:46

Je répète que je veux bien quelques explications sur le fait d'accepter d'être minoritaire aujourd'hui mais pour être majoritaire plus tard. Les raisonnements de cette personne plus brève que moi m'intéressent.

Précision concernant les syndicats: il faudrait, pour que mon idée soit valable, pouvoir travailler avec une fédération qui a de la représentativité et qui n'a pas comme objectif principal de tout bloquer de façon systématique.

Une seule me semble correspondre à ces critères mais, problème, c'est elle qui accueille le syndicat concerné.

Comme je ne vois pas cette fédération exclure ce syndicat au seul motif que trois hurluberlus (pour commencer) veulent créer autre chose, ni accueillir lesdits trois hurluberlus en plus de l'autre syndicat (quoique?), il ne reste plus qu'à attendre que, faute d'adhésions, ce soit ce syndicat lui-même qui évolue vers une action catégorielle.

Durant cette mutation, nombreux sont ceux qui vont hurler et se tourner vers les deux autres en lice pour être élu celui qui hurlera le plus fort et jouera à la poupée qui fait non le plus souvent.

Mais je pense que les gestionnaires qui adhèreront à cette démarche seront encore plus nombreux et qu'il y a possibilité de fédérer vers un but commun. Et quand le but commun sera atteint, il sera plus facile d'y intégrer certaines valeurs d'attachement à l'EN et au Service public. Pour l'instant, même le fait de défendre cela ne marche pas faute de force en représentativité.

Bien sûr, cela ne veut pas dire qu'il faut exclure nos autres collègues administratifs de tous horizons (centrale, services déconcentrés, supérieur, jeunesse et sport s'il en reste...).

Mais il leur faudra aussi se regrouper en fonction de leurs spécificités et non d'une appartenance à un corps, ce qui ne veut plus rien dire maintenant que les statuts sont mis à mal et que les corps deviennent interministériels. Rien ne leur intedirait de chercher à s'affilier à cette même fédération.

D'accord, tout cela est utopique. Mais je cherche des pistes, je tente une réflexion, même si je suis en colère. Je réclame haut et fort à ces personnes qui sont quand même avant tout des collègues de réfléchir à ces propositions.

Certains, il n'y a pas si longtemps, venaient ici prêcher la bonne parole PFR. Je promets de ne pas les agresser, ce n'est pas moi qui mord ici. L'anonymat peut d'ailleurs leur permettre d'exprimer un vague assentiment qu'ils n'oseraient peut-être pas prononcer devant leurs collègues. En tout cas ce serait la base d'une discussion qui serait une plus grande avancée que le fait d'avoir signé ce genre de trucs sans consulter la base ni le haut (pas content le haut d'ailleurs).

Signé ex colère et futur déprimé

calmé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Racadoince le Ven 24 Avr 2009 - 9:17

Pour le moment, je dois avouer que je ne sais pas ce que donnera la PFR à mon niveau. Etant SAENES gestionnaire cl. normale au 8ème échelon, mes émoluments sont plus faibles que la plupart de mes agents de services passés à la CT (là, on peut commencer à pleurer).
La réforme PFR n'interviendra qu'en 2010 en ce qui me concerne. Et je n'ai aucune idée sur ses conséquences (augmentation ou diminution?) sur ma rémunération. La plus grosse part de mes "primes" provient de la NBI de 30 points.

Ce qui me chagrine beaucoup plus, c'est l'impression que le logement de fonction devient une pierre d'achoppement sur les négociations salariales. L'impression qu'un gros mot revient en décor de fond : nous, personnels logés, sommes des privilégiés. Peu importe que ce soit lié à la fonction, on ne parle plus de ça; ce qui revient davantage et me choque, c'est que ce n'est plus considéré que comme un avantage.

Peut-on parler d'avantage lorsqu'il faut bénéficier d'une dérogation pour ne pas loger? Lorsque les CT n'ont plus rien à foutre de nos jours de permanences et demandent à ce qu'on soit là pendant toutes les petites vacances parce qu'ils souhaitent intervenir pendant ces congés ? Les contraintes qui pèsent sur les personnels logés sont importantes, et leur mettre à disposition un logement pour faire face à ces contraintes n'est que justice et bon sens. Il ne s'agit pas d'un cadeau.

Faire entrer le logement dans les modalités de calcul de la PFR est un coup bas, à mon sens. Mon idemnité de gestion est de 130 euros et celle de régisseur de 11 euros. Je passe plus de 45 par semaines au boulot. Je réponds présent à la CT quand elle veut faire des travaux dans l'établissement, même si c'est hors de mes journées de permanence. Je me tape des boulots que certaines personnes (genre CPE et documentaliste) refusent de faire. Il ne me semble pas que je vole ma paie ni que mon logement de fonction ressorte d'un fromage de la République. Je ne pourrais pas faire tout ça sans ce logement. La qualité du service s'en ressentirait.

Je me souviens qu'en début de carrière, je travaillais au Rectorat, 36h15 par semaine, 42 jours de congés, IHTS en prime, moins de soucis, de fatigue, d'imbéciles à qui faire face. Ai-je gagné au change ? En travaillant plus, en ayant davantage de responsabilités, d'ennuis, on me fait comprendre, qu'en somme, je suis une sorte de privilégié, parce que je suis logé dans un bâtiment mal chauffé de type Pailleron, avec des courants d'air dans les cheveux toutes fenêtres fermées. La pilule est un peu dure à avaler.

Mais bizarrement, je n'échangerais ma place pour rien au monde. Parce que ce métier m'apporte de grandes satisfactions professionnelles...

C'est grave docteur ?


Dernière édition par Racadoince le Ven 24 Avr 2009 - 10:13, édité 2 fois
avatar
Racadoince
*
*

Nombre de messages : 286
Age : 43
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Ges' le Ven 24 Avr 2009 - 9:37

Très grave ! Vous faites partie, comme moi et comme beaucoup, des andouilles, des bonnes poires.
Votre argumentaire sur le logement me paraît très intéressant. Il rappelle un certain nombre de post sur ce sujet où les débats ont fait rage. Je fais parti de ceux qui en ont marre que leur logement devienne un sujet de reproche permanent. Quand ce n'est pas un "vous le logé, vous êtes quand même sacrément privilégié, vous ne payez pas de loyer" ; c'est un "de toute façon, vous êtes logé on peut donc vous demander n'importe quoi".
Personnellement, ras le bol du logement et aucune chance d'avoir une dérogation (pas si utile puisqu'elle ne dispense pas des atreintes mais très sympa pour s'échapper du bahut).
OUI, le logement est un avantage financier, c'est vrai. Mais il sert beaucoup trop d'argument pour demander ça et ça et retirer ça et ça. Le fonctionnement de la PFR en est un exemple criant, les personnels logés seront encore sucette sur ce tour.
avatar
Ges'
****
****

Nombre de messages : 2674
Age : 38
Localisation : juste là, derrière les dossiers
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  L'intendant zonard le Sam 25 Avr 2009 - 0:29

Dans toute cette affaire, il y a un gros bug que personne ne semble avoir relevé : notre rémunération est l'affaire de notre employeur, ci-devant le Ministère de l'Education Nationale, enfin jusqu'à nouvel ordre.

Nos logements de fonction sont fournis par la Collectivité Territoriale de rattachement de nos EPLE, collectivité dont nous sommes de fidèles contribuables, mais ça s'arrête là.

Qu'on m'explique comment et pourquoi l'Etat ferait-il une économie sur ses charges de personnel du fait de l'existence d'un patrimoine immobilier dans les collectivités locales !?

Si on y ajoute le cas des chefs d'établissement qui touchent l'ensemble de leurs primes et à qui personne ne fait le reproche d'être logés, il est parfaitement clair qu'on se fout de nous à 100 %. Mais comme je l'ai déjà écrit ailleurs, et comme tout un tas d'autres le disent dans d'autres termes, on est là parce qu'on préfère se casser le khul pour qu'il reste au moins l'Ecole dans ce pays, plutôt que de devoir le quitter précipitemment comme des soudanais ou afghans dont le pays est pris en charge par des garçons qu'on n'a pas eu l'occasion de songer passer en conseil de discipline.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13407
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

JO et textes relatifs au montant de la PFR

Message  OCEANIEN le Sam 25 Avr 2009 - 2:16

De quels textes et de quel JO parlez-vous donc?

OCEANIEN
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Bref le Sam 25 Avr 2009 - 9:45

L'intendant zonard a écrit:Dans toute cette affaire, il y a un gros bug que personne ne semble avoir relevé : notre rémunération est l'affaire de notre employeur, ci-devant le Ministère de l'Education Nationale, enfin jusqu'à nouvel ordre.

Nos logements de fonction sont fournis par la Collectivité Territoriale de rattachement de nos EPLE, collectivité dont nous sommes de fidèles contribuables, mais ça s'arrête là.

Qu'on m'explique comment et pourquoi l'Etat ferait-il une économie sur ses charges de personnel du fait de l'existence d'un patrimoine immobilier dans les collectivités locales !?

Si on y ajoute le cas des chefs d'établissement qui touchent l'ensemble de leurs primes et à qui personne ne fait le reproche d'être logés, il est parfaitement clair qu'on se fout de nous à 100 %. Mais comme je l'ai déjà écrit ailleurs, et comme tout un tas d'autres le disent dans d'autres termes, on est là parce qu'on préfère se casser le khul pour qu'il reste au moins l'Ecole dans ce pays, plutôt que de devoir le quitter précipitemment comme des soudanais ou afghans dont le pays est pris en charge par des garçons qu'on n'a pas eu l'occasion de songer passer en conseil de discipline.


Dans toute cette affaire, il y a un gros bug que personne ne semble avoir relevé : notre rémunération est l'affaire de notre employeur, ci-devant le Ministère de l'Education Nationale, enfin jusqu'à nouvel ordre.

Nos logements de fonction sont fournis par la Collectivité Territoriale de rattachement de nos EPLE, collectivité dont nous sommes de fidèles contribuables, mais ça s'arrête là.



Tu tiens là un discours que ne renierait pas un galonné de gendarmerie en NAS hébergé par une CT.

Félicitations !

Mais faudrait pas oublier que les CT touchent de l'argent de l'Etat et qu'il y a de par la loi quelques contreparties à fournir par les CT, dont ton logement.

Les CT veulent de plus en plus de pouvoir, ne font plus les modestes comme au temps de la mise en place du système, leur discours à changé (comme quoi ne pas plus croire maintenant qu'avant), savent que les transferts qu'elles souhaitent à cette fin (dont les gestionnaires) ne sont couverts à 100% que sur le papier à un instant de référence t, celui de la négociation; couverture qui ne sera même pas à 100% dès la mise en application à t+1; couverture en pourcentage qui décroîtra ensuite à t+2, t+3, etc. de par les politiques propres à chacune des CT.
Elles connaissent les règles.
Elles connaissent d'expérience comment cela se passe dans la durée.
Elles peuvent se projeter sans grand risque.
Mais cela ne fait rien.
Elles en redemandent, du transfert.
Au pire quand elles sont ou quand elles seront coincées financièrement (voir le 93) elles diminueront les prestations fournies aux usagers. Et elle crieront haut et fort "c'est la faute à l'Etat".
C'est bouffonneries et hypocrisies de leur part. Mais il y aura des crédules à les écouter et opiner du bonnet.

Et le contribuable, sans même être assuré d'un service équivalent, paiera davantage après transfert qu'avant.
C'est compréhensible mais insupportable.
Car :
- l'Etat ne se dégresse pas totalement lorsqu'il transfère une fonction aux CT, gardant une bonne partie des fonctionnaires centraux et des services déconcentrés attachés à cette fonction, alors qu'ils n'ont plus leurs collègues de la périphérie qui justifiaient en grande partie leur présence.
- les CT, elles, vont donc embaucher pour compenser ces messieurs dames qui restent d'Etat...

Nous voici avec trois populations de fonctionnaires là où il y en avait deux avant transfert.
Cétypabo ?

Et je ne parle pas des inégalités qui vont découler pour les usagers (comme pour les fonctionnaires CT) suivant qu'ils seront résidents de CT riche ou résidents de CT pauvre. La péréquation par l'Etat, entre elles, est-elle à ton avis satisfaisante, sera t-elle meilleure, les CT sauront-elles être solidaires ? Yaka voir entre villes...


Bref

Bref
****
****

Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 05/06/2007

http://viesco.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  L'intendant zonard le Sam 25 Avr 2009 - 12:55

Chers clônes, n'oublie pas que nous sommes quelques comptables sur ce forum. Je reformule la question : la loi organique du 2 janvier 1959 régissant les finances publiques, et le décret du 29 décembre 1962 organisant la comptabilité publique, et leur esprit, prévoient-elles un tel mélange des genres ? Poser la question c'est y répondre.

Ensuite et en opportunité, en calcul politique voire en réflexion de contribuable inquiet, ton discours est admissible. En fin de message, tu parles d'inégalité : elle existe déjà, puisqu'il y a un certain nombre de collègues qui aimerait bénéficier d'un logement mais il n'y en a pas dans leur établissement, et un certain nombre qui aimerait habiter n'importe où sauf dans leur zone et pour éviter cela ils en arrivent à attendre la mut. Et pour finir, l'avantage en nature représenté par un logement à Paris 5e n'est pas exactement le même que celui de la banlieue de Longwy. Mais pour la PFR ça sera kif-kif. Beau travail.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13407
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  LMDV/LG le Sam 25 Avr 2009 - 13:15

L'intendant zonard a écrit:Chers clônes, n'oublie pas que nous sommes quelques comptables sur ce forum. Je reformule la question : la loi organique du 2 janvier 1959 régissant les finances publiques, et le décret du 29 décembre 1962 organisant la comptabilité publique, et leur esprit, prévoient-elles un tel mélange des genres ? Poser la question c'est y répondre.

Ensuite et en opportunité, en calcul politique voire en réflexion de contribuable inquiet, ton discours est admissible. En fin de message, tu parles d'inégalité : elle existe déjà, puisqu'il y a un certain nombre de collègues qui aimerait bénéficier d'un logement mais il n'y en a pas dans leur établissement, et un certain nombre qui aimerait habiter n'importe où sauf dans leur zone et pour éviter cela ils en arrivent à attendre la mut. Et pour finir, l'avantage en nature représenté par un logement à Paris 5e n'est pas exactement le même que celui de la banlieue de Longwy. Mais pour la PFR ça sera kif-kif. Beau travail.

Je voudrais présenter les excuses de la France aux habitants de Longwy et de sa banlieue qui ont été odieusement insultés dans le message ci-dessus. Qu'ils sachent bien que l'opinion exprimée n'est que celle de son auteur et pas de l'ensemble des gestionnaire d'EPLE. Les gestionnaires d'EPLE respectent toutes les banlieues y compris celles de Longwy, Vandeuvre, Nogent le rotrou ou Sarreguemines et seraient honorés d'y demeurer.
avatar
LMDV/LG
*******
*******

Nombre de messages : 5069
Localisation : De là à de là.
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  brefbref le Sam 25 Avr 2009 - 14:08

Je voudrais présenter les excuses de la France aux habitants de Longwy et de sa banlieue qui ont été odieusement insultés dans le message ci-dessus. Qu'ils sachent bien que l'opinion exprimée n'est que celle de son auteur et pas de l'ensemble des gestionnaire d'EPLE. Les gestionnaires d'EPLE respectent toutes les banlieues y compris celles de Longwy, Vandeuvre, Nogent le rotrou ou Sarreguemines et seraient honorés d'y demeurer.

Signé

study
Le Maire De Vandoeuvre


Bref

brefbref
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Fondateur le Sam 25 Avr 2009 - 14:21

Rolling Eyes Je voudrais m'excuser pour ces excuses.

_________________
Celui qui poursuit un rêve n'en désire pas, au fond, la réalisation : il veut seulement pouvoir continuer à rêver.
.
avatar
Fondateur
Admin fondateur
Admin fondateur

Nombre de messages : 17374
Date d'inscription : 26/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  AC-DC le Sam 25 Avr 2009 - 22:57

longwy, vandoeuvre, sarreguemines...
qu'est-ce que vous avez contre la Lorraine, c'est une très belle région et en ce qui concerne longwy tout particulièrement, situé juste à la frontière du luxembourg, un logement de fonction doit être aussi avantageux qu'un appart de fonction en plein coeur d'une petite bourgade comme lyon
avatar
AC-DC
**
**

Nombre de messages : 560
Localisation : 54
Date d'inscription : 03/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Am'/Miral le Dim 26 Avr 2009 - 8:51

Je verrai plutôt ça comme un "F2" près de Bercy...c3
avatar
Am'/Miral
**
**

Nombre de messages : 421
Age : 37
Localisation : reparti pour une année de galère
Date d'inscription : 09/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Invité le Dim 26 Avr 2009 - 13:12

AC-DC a écrit:qu'est-ce que vous avez contre la Lorraine,

Moi rien, cher collègue, promis. Mais... c'est quand même à Remiremont (Vosges, Lorraine) que j'ai mangé la pire quiche lorraine de ma vie.

Comment ? C'est pas un argument ?OK, je sors...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  L'intendant zonard le Dim 26 Avr 2009 - 13:31

AC-DC a écrit:qu'est-ce que vous avez contre la Lorraine

Les années que j'y ai passé en poste, pourquoi ? Bon, c'est vieux, maintenant, le plus gros de l'amertume est passée. Quand même, ces gens qui ne vous adressent pas la parole parce que vous n'étiez pas à la maternelle avec eux, ça refroidit. Et la seule réponse quand j'ai déclaré souhaiter apprendre le dialecte mosellan : "laisse tomber". Question accueil, je pense que les lycées de Kaboul font un peu mieux.

(Et là LMDV de présenter des excuses aux afghans, j'alimente la pompe à shadocks) langue

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.
Animateur des rubriques Greta et OpenAcadémie, cinquième au classement du GJQ du mois de novembre 2016. Testé et approuvé par VI (le seul, le vrai) :


Rejoignez http://www.espaceple.org !
avatar
L'intendant zonard
Animateur Greta
Animateur Greta

Nombre de messages : 13407
Localisation : La (neuf-)quatrième dimension
Date d'inscription : 09/06/2006

http://www.intendancezone.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  quattro le Dim 26 Avr 2009 - 16:48

Grincheux a écrit:
AC-DC a écrit:qu'est-ce que vous avez contre la Lorraine,

Moi rien, cher collègue, promis. Mais... c'est quand même à Remiremont (Vosges, Lorraine) que j'ai mangé la pire quiche lorraine de ma vie.

Comment ? C'est pas un argument ?OK, je sors...

Et moi à GERARDMER que j ai mangé la meilleure.
avatar
quattro
**
**

Nombre de messages : 560
Localisation : derrière le volant
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Ges' le Lun 27 Avr 2009 - 8:33

LMDV a écrit:

Je voudrais présenter les excuses de la France aux habitants de Longwy et de sa banlieue qui ont été odieusement insultés dans le message ci-dessus. Qu'ils sachent bien que l'opinion exprimée n'est que celle de son auteur et pas de l'ensemble des gestionnaire d'EPLE. Les gestionnaires d'EPLE respectent toutes les banlieues y compris celles de Longwy, Vandeuvre, Nogent le rotrou ou Sarreguemines et seraient honorés d'y demeurer.

Mais comment connaissez vous Nogent le Rotrou. C'est quand même un trou perdu au fin fond de l'eure et loir (même si c'est sous préfecture)
PS : je présente mes excuses aux habitants de la dite commune que je connais bien.
avatar
Ges'
****
****

Nombre de messages : 2674
Age : 38
Localisation : juste là, derrière les dossiers
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Invité le Lun 27 Avr 2009 - 9:33

On a tous une grand-mère à Nogent-le-Rotrou. On y a tous passé des vacances horribles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Grand hamster le Lun 27 Avr 2009 - 9:40

Si on y ajoute le cas des chefs d'établissement qui touchent l'ensemble de leurs primes et à qui personne ne fait le reproche d'être logés, il est parfaitement clair qu'on se fout de nous à 100 %.

Si les CE logés touchent leurs primes et non les gestionnaires sous prétexte qu'ils sont aussi logés, il y a discrimination et inégalité de traitement : et les discriminations, les inégalités, celà se traite devant la HALDE. Reste à savoir qui osera porter le dossier, pour chaque Rectorat, devant la HALDE, le moment venu.

Gh
avatar
Grand hamster
*
*

Nombre de messages : 176
Localisation : là ou vivent les grands hamsters
Date d'inscription : 05/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Ges' le Lun 27 Avr 2009 - 9:46

Grincheux a écrit:On a tous une grand-mère à Nogent-le-Rotrou. On y a tous passé des vacances horribles.

Bof, moi j'y passe quelques week ends par an en famille et on y est pas si mal.
avatar
Ges'
****
****

Nombre de messages : 2674
Age : 38
Localisation : juste là, derrière les dossiers
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO et textes relatifs aux montants de la PFR

Message  Patou le Lun 27 Avr 2009 - 10:13

AC-DC a écrit:qu'est-ce que vous avez contre la Lorraine

moi rien car des Vosges je ne connais que les images d'Epinal tongue
avatar
Patou
*******
*******

Nombre de messages : 6107
Age : 110
Localisation : au piquet
Date d'inscription : 30/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum